Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
yquemener
Messages : 2313
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#26

Message par yquemener » 14 sept. 2018, 02:38

MaisBienSur a écrit :
13 sept. 2018, 12:20
Ils utilisent le plus souvent mon tel pro pour que j'accède à leurs désirs, ce qui limite la possibilité de discuté un "ordre"
"Je n'obéis qu'aux ordres écrits. C'est non négociable." Et quand ils s'étranglent, expliquer que mettre des règles absurdes non négociables, c'est pas ce que font des adultes qui collaborent.

Mais sinon, ce n'est que l'expression d'un rapport de force. S'ils n'ont pas peur de te perdre et peuvent te remplacer facilement, ben en effet, y a pas vraiment de levier pour négocier de ton coté.

Et malheureusement les middle-managers comprennent moins la négociation que la posture petit-chef. Chaque fois que j'ai eu à faire à ce genre d'attitude, j'ai fini par changer de boulot. Ils ne comprennent pas ce que coutent ces idioties.

Golbux
Messages : 50
Inscription : 20 juil. 2018, 07:39

"non négociable"

#27

Message par Golbux » 14 sept. 2018, 02:57

MaisBienSur a écrit :
13 sept. 2018, 06:58
C'est pareil pour toutes les usines du groupe en France ! Et en Europe...
Du coup ils deviennent de plus en plus fous ! Bataille d'ego comme jamais, pas d'écoute.
Les accidents du travail explosent ! c'est révélateur...
Coucou! :a6:

Ha ? Si les managers sont si bons que ça je ne vais pas avoir de mal à trouver du boulot/sous-fifres collègues, tous m’aimeront :twisted:
Là c'est très mauvais :grimace:. Même pas ils essayent de te faire croire que ton avis les intéresses (suffit ensuite de pas en prendre compte, facile, on obtient les mêmes résultats mais avec un sentiment de reconnaissance :twisted: ).

Je suis pour le "Amen" ou "ainsi soit-il" ou encore "oui mon seigneur"+courbette :D

Bon sinon bon courage MBS ♥
Golbux

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#28

Message par MaisBienSur » 14 sept. 2018, 04:37

Bizarre que personne ne m'ait proposé la manière forte :gratte:

Y'a pas de Corse sur le forum ? :lol:

Je vais avoir 29 ans d'ancienneté dans cette entreprise, dont 16 ans à ce poste, avec 9 cadres qui s'y sont succédé. Malheureusement, c'est celui là qui y est depuis le plus longtemps: 3 ans :grimace:
Surtout qu'avant lui, comme nous sommes au dernier échelon des TAM, nous n'avions pas de manager direct, nous gérions nous même notre travail, nous avions juste un cadre avec d'autres fonctions qui nous chapeautait (pour tous ce qui était administratif, ou arbitrage si besoin).
Le poste à été créé, et il a eu l'audace dès le premier jour de me dire que si c'est lui qui a été choisi et pas moi, qu'il fallait que je me pose la question... Sauf qu'il n'y a jamais eu d'appel à candidature pour le coup, il a été nommé par un directeur qui depuis a été mis au placard dans une autre usine du groupe.

C'est aussi pour ça que j'attend le prochain, sans être sûr de mieux tomber... :hausse:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: "non négociable"

#29

Message par MaisBienSur » 14 sept. 2018, 04:40

Golbux a écrit :
14 sept. 2018, 02:57
ou encore "oui mon seigneur"+courbette :D
Je crois que je vais adopter cette position : touchez ma bosse mon seigneur :mrgreen:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 984
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#30

Message par Vathar » 14 sept. 2018, 04:55

Le truc, c'est qu'à lire notre marmotte, j'ai l'impression que ces conneries non négociables sont juste un détail de plus ajouté à une situation déjà bien putride à l'origine, la cérise sur le pompon d'ou tombe la goutte qui met le feu aux poudres.

Ca coince apparemment pas mal avec les échelons supérieurs, alors que les huiles ponctuent leurs phrases par un "non négociable" ou un "eviv bulgroz", franchement, ca changera pas grand chose à long terme.

Il reste toujours le conseil bien bateau pour gérer des supérieurs pesants, mais pas foncièrement débiles : toujours argumenter sur leurs problèmes et leurs priorités. Si on s'adresse au directeur des acquisitions, un argument béton qui explique pourquoi la résolution A est mauvaise pour les chefs d'équipe, les manœuvres et les femmes de ménage ne vaut pas un pet de lapin face à un argument médiocre qui explique pourquoi ca va l'emmerder lui, personnellement, pour gérer ses stocks. Partir du principe que ses supérieurs sont nombrilistes jusqu'à preuve du contraire n'est pas déraisonnable.

Avatar de l’utilisateur
Totoche
Messages : 240
Inscription : 13 janv. 2016, 10:39

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#31

Message par Totoche » 14 sept. 2018, 06:44

Sinon, vous êtes nombreux à en avoir ras la casquette dans ta boite? Vous avez des sections syndicales?

Parce-que là ou il y a des gens en nombres suffisants qui commencent à s’énerver et une section rattachée à un syndicat représentatif (donc en capacité de déposer un pré-avis de grève), y'a toujours moyen d'essayer de faire des choses. Un patron qui se dit que le comportement de ses quadrillons peut pourrir bêtement la paix sociale et provoquer des baisses de productivité injustifiée a tendance à ne pas se comporter de la même façon avec lesdits petits chefs.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#32

Message par MaisBienSur » 14 sept. 2018, 12:00

Totoche a écrit :
14 sept. 2018, 06:44
Sinon, vous êtes nombreux à en avoir ras la casquette dans ta boite? Vous avez des sections syndicales?

Parce-que là ou il y a des gens en nombres suffisants qui commencent à s’énerver et une section rattachée à un syndicat représentatif (donc en capacité de déposer un pré-avis de grève), y'a toujours moyen d'essayer de faire des choses. Un patron qui se dit que le comportement de ses quadrillons peut pourrir bêtement la paix sociale et provoquer des baisses de productivité injustifiée a tendance à ne pas se comporter de la même façon avec lesdits petits chefs.
Les autres préfèrent se taire et ne pas avoir d'histoires...

Le syndicat ?
C'est historiquement une entreprise très forte CGT, avec aujourd'hui les dérives de ce système: Des délégués qui sont ancrés à leur mandat, dont les seuls motivations sont l'opposition systématique à la direction :(

Et par expérience, les loups ne se mangeant pas entre eux, ils (le CODIR) se protègent mutuellement, même lors de fautes relativement graves. L'avant dernière DRH n'est pas rentré dans le moule, elle a finit en longue dépression et a ensuite démissionné. Idem pour l'avant dernière infirmière, dégoutée de ne pas pouvoir faire avancer la sécurité différemment de ce que voulait le CODIR ! Celle juste d'avant a cédé aux "charmes" du numéro 2 (surnommé Bonobo pour sa particularité a s'occuper beaucoup plus des femmes de l'entreprise que de son taf... Il avait essayé avec la DRH juste avant son départ en maladie pour dépression).

Même notre PIM (directeur des directeurs régionaux) qui n'est pas tout clair dans ses prises de décision joue le même jeu... C'est de la vraie politique chez moi !
Notre avant dernier directeur venait d'une boite d’intérim, on l'a subit 1 an et demi, l'actuel vient d'une usine du groupe en Hollande (Leerdam), il essaie sans savoir faire la différence d'appliquer ce qu'il connait là-bas ! c'est une cata ! et j'ignore combien ils ont dû lui proposer pour qu'il accepte le déplacement à son âge (56 ans je crois) avec sa famille en France, il a une grosse pression du coup, et il la reporte sur tous ! Et bien sûr, il ne parle pas français...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#33

Message par MaisBienSur » 14 sept. 2018, 12:01

Vathar a écrit :
14 sept. 2018, 04:55
Le truc, c'est qu'à lire notre marmotte, j'ai l'impression que ces conneries non négociables sont juste un détail de plus ajouté à une situation déjà bien putride à l'origine, la cérise sur le pompon d'ou tombe la goutte qui met le feu aux poudres.

Ca coince apparemment pas mal avec les échelons supérieurs, alors que les huiles ponctuent leurs phrases par un "non négociable" ou un "eviv bulgroz", franchement, ca changera pas grand chose à long terme.
Oui, c'est tout à fait ça :a8:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#34

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 06:33

Suite...

Jeudi après-midi, j'ai eu droit à une augmentation individuelle d'un ancien cadre qui a quitté l'établissement en juillet... Et un avertissement avant mesure disciplinaire par ma hiérarchie actuelle ! :a7:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10833
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#35

Message par Nicolas78 » 24 sept. 2018, 06:59

:( Sous quel motif ? (sans indiscrétion)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4694
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#36

Message par spin-up » 24 sept. 2018, 07:00

Il est temps de rafraichir ton CV et de chercher ton bonheur ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#37

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 07:01

Nicolas78 a écrit :
24 sept. 2018, 06:59
:( Sous quel motif ? (sans indiscrétion)
Des mesures que je ne fais pas (parce que je n'en ai pas besoin dans mon process).

On va dire que c'est le prétexte nécessaire pour me faire "plier". Le "non négociable"...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Golbux
Messages : 50
Inscription : 20 juil. 2018, 07:39

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#38

Message par Golbux » 24 sept. 2018, 07:03

Et c'est marqué dans le process qualité ? (s'il y en a un).

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#39

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 07:05

spin-up a écrit :
24 sept. 2018, 07:00
Il est temps de rafraichir ton CV et de chercher ton bonheur ailleurs.
Ce n'est pas faute d'essayer... Mais mon expérience est trop connotée dans ma branche, et pas d'autres industries similaires à moins de 400 km :(
J'essaie d'autres secteurs, j'ai même essayé l'horlogerie en Suisse ! En sachant qu'il y a Florence ! C'est dire que je prends des risques ! :a7:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#40

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 07:08

Golbux a écrit :
24 sept. 2018, 07:03
Et c'est marqué dans le process qualité ? (s'il y en a un).
Les fondamentaux (c'est note bible) :prestre:

C'est truffé d'erreurs et ce n'est pas précisé qui doit effectuer ces mesures. Mais ne nous trompons pas, c'est surtout un prétexte de la part de ma hiérarchie... Il ne peut pas me provoquer sur mon travail accompli, il cherche ailleurs. C'est une inimitié de 20 ans :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Golbux
Messages : 50
Inscription : 20 juil. 2018, 07:39

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#41

Message par Golbux » 24 sept. 2018, 07:23

MaisBienSur a écrit :
24 sept. 2018, 07:08
Les fondamentaux (c'est note bible) :prestre:

C'est truffé d'erreurs et ce n'est pas précisé qui doit effectuer ces mesures. Mais ne nous trompons pas, c'est surtout un prétexte de la part de ma hiérarchie... Il ne peut pas me provoquer sur mon travail accompli, il cherche ailleurs. C'est une inimitié de 20 ans :a4:
Ha t'as donc mis en place le "Yes my lord" ? :D
Je pense aussi que c'est pour faire effet suppo :D

C'est dans un process qualité ISO (ou autre que je ne connais pas ^^) ?

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 625
Inscription : 15 nov. 2014, 03:38

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#42

Message par miraye » 24 sept. 2018, 07:26

MaisBienSur a écrit :
24 sept. 2018, 06:33
Suite...

Jeudi après-midi, j'ai eu droit à une augmentation individuelle d'un ancien cadre qui a quitté l'établissement en juillet... Et un avertissement avant mesure disciplinaire par ma hiérarchie actuelle ! :a7:
Et tu as contesté ?
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10833
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#43

Message par Nicolas78 » 24 sept. 2018, 07:40

Fait les, les "fondamentaux" alors ! Et si ça te fait perdre du temps, tu aura cette excuse.
Parfois quand on te demande ''d'être con-con", faut pas hésiter, si tes protégé par la "procédure" :a2:
Si tes en CDI, ça paraîtra d'un coup compliqué de te virer pour ces raisons.
Tu peut aussi accumuler discrètement tout un tas de documents qui pourrait prouver que tu fait ton taff, et qui prouve que ta hiérarchie fonctionne mal et que tout le monde part en dépressions.
En cas de pépin, ces documents, même si ils ne sont pas tout à fait légaux, ça peut aider si tu décide de les poursuivre en justice.
Oublie pas, aussi, de tout faire passer par écrit, et si tu conteste ou te plains, fait tout passer par la direction et les RH. Ça te permettra de te protéger, et en plus, et qui sais, de récupérer quelques mails douteux des dis RH.
Mais dans tout les cas, reste calme et respectueux. Car eux te louperons pas !

Sinon, il te reste des solutions comme le CIF, ça te permet de te former gratuitement et de changer de secteur (ou de te mettre à niveau dans un domaine lié) tout en étant payé !
https://www.cifap.com/financement/forma ... DlEALw_wcB
https://www.service-public.fr/particuli ... its/F14018
Ça les ferait bien chier, et toi tu pourrait souffler un peut et en profiter pour t’ouvrir d'autres portes.
Regarde les conditions selon ta situation, mais il me semble qu'après un certain délais, ça devient compliqué pour un employeurs de refuser tes demandes.
Surtout si tu est ancien dans la boite.

Ya aussi des boulot qui ne demandent pas de qualification particulières.
Personne n'a de projets autour de toi ? Ou tu veut pas monter ta boite dans un domaine qui te plais ?
C'est prendre des risques, mais après, ça dépend de si ta coffré ou pas et de combient du à besoin en investissement. Ca dépend de si ta de l'argent de coté ou pas. Souvent, c'est ce qui fait la différence entre avoir peur de se lancer, et avoir les moyens de se lancer (et ça se comprend).
De plus, pour les entrepreneurs, ya des aides nouvelles qui te permettent de toucher un chômage durant un bon moment (un an, mais je pense que tu peut négocier plus) pendant que tu met tes bénef en trésorerie.
https://www.pole-emploi.fr/candidat/les ... z?id=60775
https://www.pole-emploi.fr/candidat/l-a ... z?id=60600

C'est de la paperasse tout ça, mais bon...ya surement d'autres aides en plus !

Golbux
Messages : 50
Inscription : 20 juil. 2018, 07:39

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#44

Message par Golbux » 24 sept. 2018, 07:50

Je rejoins Nicolas, applique au pied de la lettre la sainte procédure.

Après je ne serai pas étonné que tu ais dans ton boulot un devoir de réflexion quant à cette procédure du genre en faire remonter les défauts, l'adapter en fonction des cas (sachant qu'une procédure est censé gérer tous les cas m'enfin bon ...).

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5556
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#45

Message par LoutredeMer » 24 sept. 2018, 07:58

MaisBienSur a écrit :
24 sept. 2018, 06:33
Jeudi après-midi, j'ai eu droit à une augmentation individuelle d'un ancien cadre qui a quitté l'établissement en juillet... Et un avertissement avant mesure disciplinaire par ma hiérarchie actuelle ! :a7:
Une augmentation d'un ex cadre? Je n'ai pas tout compris.

Idem pour l'avant dernière infirmière, dégoutée de ne pas pouvoir faire avancer la sécurité différemment de ce que voulait le CODIR !
Je ne suis pas étonnée, c'est classique. La sécurité (comme la qualité) est un secteur qui "gêne" les industriels de par son coût et le temps passé. J'ai un proche qui était responsable de sécurité sur de grands chantiers pétroliers (plateformes offshore) et gaziers. Il passait son temps à se battre contre le non-respect des normes de sécurité par la direction, pour faire des économies et gagner du temps (ainsi d'ailleurs que contre les travailleurs qui "avaient la flemme ou pas le temps" de s'équiper).

Il se plaignait aussi des technocrates, qui prétendent gérer un chantier et la sécurité assis à leur bureau sans même aller en immersion sur le chantier.

-----

Egalement, vu ton ancienneté, il doivent peut-être se dire que tu commences à coûter cher...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10833
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#46

Message par Nicolas78 » 24 sept. 2018, 08:18

Golbux a écrit :
24 sept. 2018, 07:50
Je rejoins Nicolas, applique au pied de la lettre la sainte procédure.

Après je ne serai pas étonné que tu ais dans ton boulot un devoir de réflexion quant à cette procédure du genre en faire remonter les défauts, l'adapter en fonction des cas (sachant qu'une procédure est censé gérer tous les cas m'enfin bon ...).
Amen :a2:

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#47

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 08:49

Golbux a écrit :
24 sept. 2018, 07:23
C'est dans un process qualité ISO (ou autre que je ne connais pas ^^) ?
Non, les GMF
Global Manufacturing Fondamental, ça doit être propre à notre groupe (O-I)
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#48

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 08:52

miraye a écrit :
24 sept. 2018, 07:26
Et tu as contesté ?
J'ai RDV avec la DRH jeudi matin.
Surtout parce que j'ai fait grève ce matin, elle ne veut pas me pointer en grève mais en absence injustifiée. J'ai dit hors de question, mon absence est justifiée.
Je précise qu'il y a un mouvement de grève en cours dans mon entreprise (pour "RAS LE BOL"), donc je suis dans le cadre de la légalité, j'ai averti ma hiérarchie et la DRH que je serais en grève ce matin.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#49

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 08:58

LoutredeMer a écrit :
24 sept. 2018, 07:58
MaisBienSur a écrit :
24 sept. 2018, 06:33
Jeudi après-midi, j'ai eu droit à une augmentation individuelle d'un ancien cadre qui a quitté l'établissement en juillet... Et un avertissement avant mesure disciplinaire par ma hiérarchie actuelle ! :a7:
Une augmentation d'un ex cadre? Je n'ai pas tout compris.
Notre usine comporte deux fours de production. Mon manager direct était entre autre responsable sur le premier four, et celui qui a demandé une augmentation pour moi était responsable sur le second four, celui où je travaille dans la majorité du temps. Il a été poussé vers la sortie par une mutation "volontaire"... Du coup mon manager est provisoirement responsable de ce four également. :a8:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4898
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#50

Message par MaisBienSur » 24 sept. 2018, 09:09

Nicolas78 a écrit :
24 sept. 2018, 07:40
Fait les, les "fondamentaux" alors ! Et si ça te fait perdre du temps, tu aura cette excuse.
Parfois quand on te demande ''d'être con-con", faut pas hésiter, si tes protégé par la "procédure" :a2:
Oui, c'est ce que je fais dorénavant...
Nicolas78 a écrit :
24 sept. 2018, 07:40
Ya aussi des boulot qui ne demandent pas de qualification particulières.
Oui, je sais, mais il y aura aussi des casses-pieds... Et quitte a devoir les supporter, je préfère garder mon salaire et mes horaires...
Il ne restera pas mon chef toute la vie, d'autres passerons par là.
Nicolas78 a écrit :
24 sept. 2018, 07:40
Personne n'a de projets autour de toi ? Ou tu veut pas monter ta boite dans un domaine qui te plais ?
C'est prendre des risques, mais après, ça dépend de si ta coffré ou pas et de combient du à besoin en investissement.
Le taf c'est une chose, mais ma priorité reste ma vie personnelle. J'arrive très bien à différencier les deux, et je ne veux justement pas perdre mon confort de vie de couple pour une hypothétique réussite professionnelle. J'ai connu pas mal d'entrepreneurs à une époque et je ne veux pas de leur vie privée.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit