Les effets du nucléaire en question

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
jean7
Messages : 2634
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Les effets du nucléaire en question

#26

Message par jean7 » 09 mai 2019, 20:35

Nicolas78 a écrit :
09 mai 2019, 18:16
Mais alors, qu'elle serait la solution qui serait vachement plus défendable ?
Avec pour prémisse le maintien et la croissance du modèle de développement hérité du pétrole ou bien en autorisant sa remise en question ?
Nicolas78 a écrit :
09 mai 2019, 18:16
faire confiance aveuglements aux écolos n'est pas plus intelligents que faire confiance aveuglément à TOTAL, EDF et autres...
Qui contesterait ça ?
Par contre, le problème du nucléaire présente l'avantage de se considérer sérieusement l'idée que l'humanité puisse avoir un futur.
En virant de ta phrase le mot "aveuglément", oui, définitivement, il vaut mieux faire confiance aux "écolos" tant qu'ils ne sont personne.
Mais surtout, poser la question de "quelle solution là maintenant" est déjà une imposture.
Il n'y a pas de solution disponible.

Il faut par contre créer les conditions pour qu'une telle solution puisse exister un jour, ce qui passe par favoriser la prise de conscience.
Par exemple, le choix de prolonger la fuite en avant dans tous les domaines touchant au développement implique toute la planète, tous ses gouvernants, tous ses peuples. Il faut créer une sorte de forum planétaire et pour ça une éducation planétaire. C'est partir en exploration sans boussole et sans carte à grands coup de bonnes intentions. C'est inventer et construire de nouveaux paradigmes politiques...
C'est pas pour demain, mais ça doit commencer un jour quelque part par quelque chose.
Quelle date de péremption peut-on admettre pour l'humanité ?
Ce n'est pas EDF ou TOTAL de répondre, on pourrait donc dire que là maintenant il faudrait œuvrer à la mise en place de protocoles pour poser la question au bon niveau.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Ferdinand
Messages : 411
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: Les effets du nucléaire en question

#27

Message par Ferdinand » 10 mai 2019, 00:12

@ Nico
Je vais juste enfoncer le clou suite au Remarquable post de jean7.
Dans lequel on peut comprendre le puit sans fond que représente le nucléaire
il n'y a rien à faire d'autre que faire de ce sujet une cause nationale mobilisant l'ensemble des forces vives du pays.
Car , comme on l'apprend dans le doc audio ,areva est proche de la banqueroute
( capitalisation divisée par 15...)
De plus , on ne SAIT pas résoudre les problèmes liés à cette technologie.
Le provisionnement pour le démantèlement des centrales est estimé à plus de 1000 milliards d'euros ( sans au jour d'aujourd'hui la possession des techniques AD HOC)
Ce qui signifie au bas mot , 20 milliards par an sur 50 ans à minima. Sachant que le problème ne sera toujours pas réglé.
Je ne sais pas comment s'appelle le " biais" dont de nombreuses personnes font preuve que Jean 7 a mis en lumière.
Ou bien est ce du déni.
Un impensé conceptuel.
Comme l'Ansa qui préconise pour l'enfouissement des déchets ultimes que les prévisions de sécurité soient évaluées pour une période de plusieurs millions d'années.
D'ailleurs , l'un des intervenants dit:
" Ces gens sont des malades mentaux."
Et perso , je t'avoue, que j'ai été ' soufflé " par ton précédent message , surtout si tu as écouté ce documentaire.
L'heure n'est vraiment pas à défendre sa chapelle historique , car comme il a été dit dans l'émission de France Cul , le principal obstacle est avant tout le fait que les principaux acteurs de la filière ne veulent pas admettre qu'ils ont eu tort.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 727
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18
Localisation : Belgique

Le fantasme de l’énergie nucléaire comme solution aux problèmes énergétiques de l’humanité.

#28

Message par Aggée » 10 mai 2019, 00:29

Le nucléaire pourrait nous fournir une énergie abondante, illimitée et quasi gratuite, oui, mais pour en faire quoi au fait ?
Observons comment on utilise notre énergie fossile lorsqu’elle est défiscalisée (artificiellement bon marché compte tenu de son impact sur l’environnement).
Elle sert les grands groupes multinationaux par de faibles couts de transport, ces transports à couts négligeables permettent une mise en concurrence entre les travailleurs de la planète toute entière, ce qui tire systématiquement les salaires et le bien être des travailleurs vers le bas.
Si le cout du transport de marchandise était totalement négligeable, on pourrait transporter des pommes de terre belges à Manille pour les éplucher, les transporter à Dacca pour les cuire, les transporter Bombay pour les conditionner et les transporter vers la Belgique par bateau frigorifique pour les distribuer à plus faible cout sur le marché belge, en réalisant un bénéfice substantiel.
Voilà par essence quelle serait l’utilité d’une énergie gratuite et abondante.( pour les multinationales.)

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1484
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: LES TROLLS DU QUEBEC

#29

Message par Pooh » 10 mai 2019, 00:53

Christian a écrit :
09 mai 2019, 09:58
Ce n'est pas ça qu'il dit. Il ne remet pas en question l'évacuation autours de Tchernobyl et sa zone de quarantaine. Avez-vous regardé la vidéo?
Les sources sont données ici.
Je ne peux pas lire le vidéo du à mon internet de ... pour l'instant
ca dit quoi au sujet des déchets nucléaires n'est-ce pas cela le problème avec cette source d'énergie ? Les barres de refroidissement qu'ils doivent entreposer ? Aussitôt que mon internet coopère pour des vidéos je vais visionner.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2172
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Les effets du nucléaire en question

#30

Message par Lambert85 » 10 mai 2019, 03:15

USA: la centrale nucléaire de Three Mile Island fermera bien en septembre
La centrale nucléaire de Three Mile Island, en Pennsylvanie, site il y a 40 ans de l'accident nucléaire le plus grave de l'histoire des Etats-Unis, fermera bien le 30 septembre, faute de plan pour sauver les centaines d'emplois concernés, a annoncé mercredi son opérateur. La société Exelon avait annoncé il y a deux ans la fermeture de la centrale, qui enregistrait des pertes depuis cinq ans, pour septembre 2019. La centrale disposait néanmoins des licences nécessaires pour tourner jusqu'en 2034. Si beaucoup d'habitants souhaitaient la fermeture de la centrale, des élus de Pennsylvanie, un Etat dont environ 40% de l'électricité provient du nucléaire, espéraient faire adopter un plan de sauvetage, au nom de la lutte contre les émissions de CO2 et des quelque 675 emplois en jeu. "Avec seulement trois jours de session restants" au Parlement de Pennsylvanie en mai, "il est clair qu'aucune solution politique au niveau de l'Etat ne pourra être mise en oeuvre avant le 1er juin, qui aurait permis de revenir en arrière sur la fermeture prématurée de la centrale", a indiqué Exelon dans un communiqué. "C'est une journée difficile pour nos employés, nous espérions que les législateurs soutiendraient une énergie nucléaire sans carbone comme ils soutiennent d'autres formes d'énergie propre pour éviter une fermeture", a souligné Bryan Hanson, vice-président d'Exelon, en promettant de proposer un emploi à tous les salariés qui seraient prêts à déménager pour un autre site de la société. Située sur les bords de la rivière Susquehanna, à environ 150 km de Philadelphie ou Baltimore, la centrale ne fonctionnait plus qu'avec un réacteur depuis l'accident qui a vu le coeur de son autre réacteur fondre partiellement, le 28 mars 1979. L'accident, classé au niveau 5 de l'échelle internationale des évènements nucléaires (qui en compte 7, niveau atteint par la catastrophe de Tchernobyl en 1986), n'avait pas fait de victimes. Mais il avait nécessité l'évacuation de 140.000 personnes. Et il avait fallu six ans pour relancer le réacteur numéro un de la centrale, non affecté par l'accident. La confirmation de la fermeture intervient sur fond de déclin du secteur de l'énergie nucléaire aux Etats-Unis, concurrencée par le gaz naturel ou les énergies renouvelables. Les Etats-Unis restent néanmoins le premier producteur d'énergie nucléaire au monde avec encore 60 centrales en activité pour un total de 98 réacteurs, selon l'institut indépendant US Energy Information Administration. Après la fermeture officielle fin septembre, Three Mile Island devrait connaitre une période de transition en trois phases, qui devrait voir le nombre d'employés tomber à 50 d'ici 2022. Le démantèlement des tours de refroidissement devrait commencer en 2074, a précisé Exelon. (Belga)
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les effets du nucléaire en question

#31

Message par LoutredeMer » 10 mai 2019, 04:42

Nicolas78 a écrit : En tout cas, le nucléaire est surement plus « sain » dans une époque d’inquiétude du réchauffement.
Non.

- En période de canicule
, on est obligé de stopper certains réacteurs afin de limiter l’impact de la température de l’eau rejetée sur les cours d'eau.

- Si l’eau pompée dans un fleuve ou dans la mer est à une température trop élevée, elle ne joue plus de manière efficace son rôle de refroidissement.

- De même, si le cours d’un fleuve devient trop bas, la centrale ne peut plus prélever suffisamment d’eau.

- Plusieurs centrales dans le monde sont menacées par la recrudescence des tsunamis, des tornades et par la montée des océans. Sept centrales nucléaires très dangereuses

- On ne sait pas encore démanteler correctement et cela va couter des fortunes.

-

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10124
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#32

Message par Nicolas78 » 10 mai 2019, 05:09

A Ferdinand et Jean7.
Merci mais je connais ces problèmes liés au nucléaire. Comme tout le monde (notamment depuis que la question du coups des démantèlements est mieux connus du grand publique).
Ma question est simple.
Comment on fait pour mettre de l’électricité dans vos chauffages et vos ordinateurs, les écolos ? Sachant que la logique énergique du pétrole et du charbon est DEJA remise en question (notamment parceque si elle est rentable, pollue et tue bcp plus).

J’ai beau demander aux écolos, j’ai pas trouvé chez eux moins d’interêt idéologique et économique dans leurs réponses que venants des pros nucléaires ou du pétrole.
Que ca soit des entreprises ou des individus (qui souvent ne font que suivre la communication et les études financées par les entreprises, et oui meme chez les écolos).
Donc vu que vous n’avez pas répondu à ma question je la repose :

On fait comment à la place ? Pour nous chauffer et nous permettre de nous déplacer et de venir ici sur ce forum ? Sans peter l’air de particules fines largement plus mortelles que les 2 seuls incidents nucléaires majeur de l’histoire (et impossible a contrôler et enterer...) ?
Bref, sans que cela pollue plus, et en ne baissant pas sont froc devant des denrées étrangères ?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10124
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#33

Message par Nicolas78 » 10 mai 2019, 05:17

LoutredeMer a écrit :
10 mai 2019, 04:42
Nicolas78 a écrit : En tout cas, le nucléaire est surement plus « sain » dans une époque d’inquiétude du réchauffement.
Non.

- En période de canicule
, on est obligé de stopper certains réacteurs afin de limiter l’impact de la température de l’eau rejetée sur les cours d'eau.

- Si l’eau pompée dans un fleuve ou dans la mer est à une température trop élevée, elle ne joue plus de manière efficace son rôle de refroidissement.

- De même, si le cours d’un fleuve devient trop bas, la centrale ne peut plus prélever suffisamment d’eau.

- Plusieurs centrales dans le monde sont menacées par la recrudescence des tsunamis, des tornades et par la montée des océans. Sept centrales nucléaires très dangereuses

- On ne sait pas encore démanteler correctement et cela va couter des fortunes.

-
Le fait de pouvoir diminuer la puissance invoque donc que les températures ne sont pas un problème si on surveille la température...
Il est ou le pb ici ?
Surtout en France ou cela ne doit arriver donc que moins d’une semaine dans l’année...
De plus en France l’activité dès ouragans et des tremblement de terre est asses limité...
Pour le reste je suis au courant comme tout le monde. J’ai bien conscience que le nucléaire est loin d’être parfaite et n’a pas fini de perdre en rentabilité a cause du démantèlement (même si ce manque de rentabilité est relatif car aussi lié a une mauvaise gestion des entreprises et prestations, ce que Ferdinand se garde bien de dire).

La question c’est de savoir si on veut risquer un accident peut probable, ou augmenter le rejets de particules fines bcp plus mortelles + augmenter le CO2 sous prétexte de rentabilité (et personne n’est d’accord sur cette rentabilité par ailleurs, ya à boire et a manger sur cette question, selon quel lobbys ont veut bien suivre avec notre petite confiance de personne lambda).

C’est la question qui ne trouve pas de réponse...
On fait quoi à la place ?

Moi ITER je trouve ca bien.
La fission amha, ca va disparaître aux profits de technologies renouvelables et de la fusion.
Mais aussi d’habitations mieux isolées et surtout plus autonomes !
Mais toutes ces technos ne sont pas au point où encore trop limité pour répondre à la demande.
Et aussi, tout le monde ne peut pas se les payer... (pour la partie maison).
Donc je sais de quoi est fait l’avenir.
Comme nous tous. Mais je parle de maintenant...On fait quoi ?
Ferdinand et toi avez l’air pressé...

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2172
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Les effets du nucléaire en question

#34

Message par Lambert85 » 10 mai 2019, 05:39

Nicolas78 a écrit :
10 mai 2019, 05:09
Comment on fait pour mettre de l’électricité dans vos chauffages et vos ordinateurs, les écolos ? Sachant que la logique énergique du pétrole et du charbon est DEJA remise en question (notamment parceque si elle est rentable, pollue et tue bcp plus).

J’ai beau demander aux écolos, j’ai pas trouvé chez eux moins d’interêt idéologique et économique dans leurs réponses que venants des pros nucléaires ou du pétrole.
Que ca soit des entreprises ou des individus (qui souvent ne font que suivre la communication et les études financées par les entreprises, et oui meme chez les écolos).
Donc vu que vous n’avez pas répondu à ma question je la repose :

On fait comment à la place ? Pour nous chauffer et nous permettre de nous déplacer et de venir ici sur ce forum ? Sans peter l’air de particules fines largement plus mortelles que les 2 seuls incidents nucléaires majeur de l’histoire (et impossible a contrôler et enterer...) ?
Bref, sans que cela pollue plus, et en ne baissant pas sont froc devant des denrées étrangères ?
Les écolos sont par principe opposés au nucléaire et veulent tout fermer au plus vite. Ils te répondent bêtement, NYAKA s'adapter et consommer moins d'énergies et pis c'est tout, na. Allez tous élever des chèvres dans le Larzac ! :mrgreen:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

thewild
Messages : 1729
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Les effets du nucléaire en question

#35

Message par thewild » 10 mai 2019, 05:43

Ferdinand a écrit :
09 mai 2019, 15:51
Le problème qui n'est pas mentionné dans cette crotte de vidéo , c'est que pour cherno et fuku , on est passé à un cheveu de l'Apocalypse. Et que la situation au Japon n'est toujours pas maîtrisée.
Quelle serait selon vous le pire scénario si par exemple un réacteur de la centrale de golfech partait en couille ( fusion).
Si c'est vrai pour Fukushima (on est passé à un cheveu de la catastrophe), pour Tchernobyl c'est bien le pire qui s'est produit : fusion du cœur, destruction de l'enceinte de confinement avec tous les rejets atmosphériques possibles et imaginables, et fuite du cœur hors de l'enceinte.
Pour Fukushima, il y a eu fusion du cœur mais l'enceinte a tenu bon, et le cœur semble toujours à l'intérieur.
Je ne sais pas ce que tu entends par "apocalypse", mais à Tchernobyl le seul truc auquel on a échappé c'est que le cœur devienne critique. Et là faut bien admettre que ça aurait été encore bien plus dramatique.

Donc à moins d'une fusion du cœur qui amène les matériaux fissibles au seuil de criticité (je ne suis pas certain que ce soit possible dans les centrales françaises en activité, à vérifier), je ne vois pas ce qui pourrait être pire.
Pour le cas qui te concerne, c'est une centrale REP donc il doit y avoir une double enceinte de confinement. Je dirais que le risque est le même qu'à Fukushima, mais pas le même qu'à Tchernobyl.
Les deux types d'accidents catastrophiques seraient :
- l'explosion du cœur de type "bombe A" (cœur critique), avec rejet dans l'atmosphère de l'ensemble du matériel radioactif
- l'échappement du cœur en fusion sous la centrale, avec contamination des zones nappes phréatiques

Dans les deux cas, c'est un désastre, mais il faut prendre un peu de recul et comparer ce désastre potentiel avec le désastre réel que représentent par exemple les milliards de tonnes de charbon qu'on brûle chaque année pour produire cette même électricité.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les effets du nucléaire en question

#36

Message par LoutredeMer » 10 mai 2019, 05:46

Nicolas78 a écrit :
10 mai 2019, 05:17
Le fait de pouvoir diminuer la puissance invoque donc que les températures ne sont pas un problème si on surveille la température...
Il est ou le pb ici ?
Surtout en France ou cela ne doit arriver donc que moins d’une semaine dans l’année...
De plus en France l’activité dès ouragans et des tremblement de terre est asses limité...
Je pense qu'il est mieux de considérer la question au niveau mondial. De plus, le réchauffement climatique engendre des précipitations plus importantes et les inondations ne sont pas recommandées pour les centrales et la France est très concernée par ces inondatations.

D'autre part, une semaine de canicule dans l'année, non. On en est actuellement à presque un mois en région parisienne et 15 jours dans le Nord. Outre le fait qu'il faudra une surveillance accrue, l'arrêt des centrales provoquera un déficit d'énergie qu'il faudra trouver ailleurs...

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les effets du nucléaire en question

#37

Message par LoutredeMer » 10 mai 2019, 05:57

De plus, l'état français transgresse la loi de transition énergétique avec son projet de construire 6 nouveaux EPR. Il ne s'agit pas d'ITER hein. Un nouvel EPR est déjà en construction à Flamanville et accumule les retards ainsi que les coûts...

"Ce dernier, rédigé par un ancien administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et un ex-délégué général à l'armement, préconise en effet la construction de 6 nouveaux réacteurs nucléaires de type EPR en France à compter de 2025. De quoi nourrir la controverse, la loi sur la transition énergétique imposant dans le même temps de ramener de 75 à 50% la part de l'atome dans la production d'ici 2025.... " https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ste_127103

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10124
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#38

Message par Nicolas78 » 10 mai 2019, 06:05

Lambert85 a écrit :
10 mai 2019, 05:39
Nicolas78 a écrit :
10 mai 2019, 05:09
Comment on fait pour mettre de l’électricité dans vos chauffages et vos ordinateurs, les écolos ? Sachant que la logique énergique du pétrole et du charbon est DEJA remise en question (notamment parceque si elle est rentable, pollue et tue bcp plus).

J’ai beau demander aux écolos, j’ai pas trouvé chez eux moins d’interêt idéologique et économique dans leurs réponses que venants des pros nucléaires ou du pétrole.
Que ca soit des entreprises ou des individus (qui souvent ne font que suivre la communication et les études financées par les entreprises, et oui meme chez les écolos).
Donc vu que vous n’avez pas répondu à ma question je la repose :

On fait comment à la place ? Pour nous chauffer et nous permettre de nous déplacer et de venir ici sur ce forum ? Sans peter l’air de particules fines largement plus mortelles que les 2 seuls incidents nucléaires majeur de l’histoire (et impossible a contrôler et enterer...) ?
Bref, sans que cela pollue plus, et en ne baissant pas sont froc devant des denrées étrangères ?
Les écolos sont par principe opposés au nucléaire et veulent tout fermer au plus vite. Ils te répondent bêtement, NYAKA s'adapter et consommer moins d'énergies et pis c'est tout, na. Allez tous élever des chèvres dans le Larzac ! :mrgreen:
Bha majoritairement oui.
Après pas tous. Des écolos pro-nucléaire il y en a ! Rare mais existants.

Ferdinand
Messages : 411
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: Les effets du nucléaire en question

#39

Message par Ferdinand » 10 mai 2019, 06:36

@nico 78
Compliqué.
Comment on fait ?
La question serait plutôt que serais tu prêt à accepter ?
Imagine un type arrivant du futur, qui te dirait.
Il va y avoir une catastrophe majeure dans les 15 ans , et manque de bol , ton ou tes gosses vont y passer.
Sauf si : on arrête tout, tu vas dans une bergerie au sol en terre battue, sans électricité, tu changes drastiquement ton alimentation , tu remplaces tes petits plats par des orties, pissenlits, pourpier, amaranthe, et autre centaines de plantes sauvages et cultivées disponibles, avec chouia de céréales, etcc... En plus tu seras en meilleure santé.
Que choisis tu ?
Tes dix ans de confort , ou tes gosses ?
Dans chacun de tes messages, tu ne fais que chouiner et dire " Maisss , ben moi, j'veux continuer comme avant.."
PS: j'ai vécu à la manouche la majeure partie de ma vie , et je t'assure que c'est pas pire que ta vie en boîte.
Quant à la disparition du forum , franchement, ce ne sera pas une grande perte pour l'humanité.
Sa fonction première est avant tout de remplir le vide de nos existences et retrouver un semblant de vie communautaire que nous avons perdu dans nos vies modernes..
PS: les couleuvres au barbecue, et ragondins, c'est succulent.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10124
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#40

Message par Nicolas78 » 10 mai 2019, 07:23

Pourquoi tu me renvois la question ?
Tu te chauffe, tu est mobile, tu à un ordinateur et le haut debit.
C’est pas moi qui est en pleine dissonance entre ce que je veux et fait...

Et Loutre a raison.
Il faut voir ca au niveau mondiale.
Mais toi qui est contre la mondialisation, donc pour des états souverains, comment tu fait pour garantir l’indépendance énergétique et les question géopolitique ?
Est-ce cohérent ? Possible ?
L’ecologie pour toi, ca serait pas une bonne excuse idéologique ? Pseudo-anti-système ?


Du coup t’a tjr pas répondu a ma question.

Pour moi la fission va s’arrêter.
Au profit de technos moins dangereuses.
La fusion, et les énergies renouvelables. Le tout optimisé par des habitats moins énergivores.
C’est ce que je souhaite pour mes enfants. Et tout le monde.

En attendant que ces technologies soit viables, et surtout accessibles, toi, tu propose quoi ?
A part une attitude rebelle sur un forum infréquenté du haut de ton ordinateur bien au chaud et éclairé la nuit, l’hiver, sans ou sous les nuages ?

Se nourrir, avoir chaud, c’est pas du confort...
C’est indispensable...
Quand au vrai confort, c’est à toi d’y répondre.
C’est toi qui propose de tout renverser du haut de ton ordinateur et de ton haut débit...
Pas moi.

Tu me fera signe quand tu aura répondu a ma question de base... :
Tu propose quoi ?
Dernière modification par Nicolas78 le 10 mai 2019, 09:16, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 498
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Les effets du nucléaire en question

#41

Message par miraye » 10 mai 2019, 07:37

Ferdinand a écrit :
10 mai 2019, 06:36
Comment on fait ?
...
PS: les couleuvres au barbecue, ..., c'est succulent.
Nan, mais vous etes sérieux ? la solution pour vous aux problèmes environnementaux c'est la généralisation/banalisation du braconnage ?
Je rappele pour ceux qui seraient curieux de gouter que la destruction des reptiles en France est interdite et qu'ils sont déjà très très menacés par l'activité humaine.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10124
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#42

Message par Nicolas78 » 10 mai 2019, 07:45

C’est surtout qu’il ne serait pas capable de faire la moitié de ce qu’il « propose ».
Enfin, il propose que des effets comiques pour le moment.

Et a son age, dans le monde qu’il souhaite, il serait surement deja mort...

Heureusement il y à internet, l’hiver, bien au chaud. De la bouffe. Le ventre bien remplis. Pour donner des leçons anti-système :lol:

Ferdinand, c’est une illustration du concept de la dissonance entre ce qu’il crois et ce qu’il fait.

M’enfin, je vais sûrement trop vite en besogne.
Il va sûrement proposer une solution cohérente avec ses idées de souveraineté et d’écologie et de rentabilité et de faisabilité... (bon dans le fond elles existent et tout les états modernes s’y mettent hein, trop lentement, mais quand même...mais chuuut, ne lui dites rien...).

Ferdinand
Messages : 411
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: Les effets du nucléaire en question

#43

Message par Ferdinand » 10 mai 2019, 09:07

Nicolas78 a écrit :
10 mai 2019, 07:45
C’est surtout qu’il ne serait pas capable de faire la moitié de ce qu’il « propose ».
Enfin, il propose que des effets comiques pour le moment.

Et a son age, dans le monde qu’il souhaite, il serait surement deja mort...

Heureusement il y à internet, l’hiver, bien au chaud. De la bouffe. Le ventre bien remplis. Pour donner des leçons anti-système :lol:

Ferdinand, c’est une illustration du concept de la dissonance entre ce qu’il crois et ce qu’il fait.

M’enfin, je vais sûrement trop vite en besogne.
Il va sûrement proposer une solution cohérente avec ses idées de souveraineté et d’écologie et de rentabilité et de faisabilité... (bon dans le fond elles existent et tout les états modernes s’y mettent hein, trop lentement, mais quand même...mais chuuut, ne lui dites rien...).
T'es vraiment un foetus toi.
T'inquiètes si ça part en couille on s'occupera de tes gosses.
Tu peux rester la tête dans le trou.
J'arrête là, vous n'arrivez pas à penser au delà de votre position.
C'est fatiguant.
De plus la Bardot vient de débarquer.....

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10124
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#44

Message par Nicolas78 » 10 mai 2019, 09:29

Donc pas de réponse ?
Quelle est la solution d’après toi ?

Tu dit avoir vécus à la manouche...
C’est à dire ? Je ne trouvent pas qu’ils ne polluent pas perso...
Les vagabonds ne polluent pas. Ou presque.
Les gens qui vivent dans des cabanes aussi.
Les manouches ca depend...

Mais de toute façon, c’est plus le cas pour toi hein ;)

La tes entrain de faire la révolution anti-systeme, le ventre pleins, le chauffage en hiver, la lumière aussi, l’ordinateur issue de l’industrie de pointe, et le haut débit (tu va me dire que tes encore au 56k haha) :lol:
Bref, tu mène ta petite bataille idéologique.
La même, mais a l’autre bouts de la croyance, que ceux qui croient encore en la croissance infinie et au fait que consommer rend heureux.
Ou que le nucléaire n’a pas à être remplacer pour du mieux (oui, il faudrait, même moi je le pense...ca serait idéal)
Bref, des batailles entre idéologues...
D’un côté des capitalistes forcenés, de l’autre des pseudos anarchistes radicaux.
Une guerre de bigots...

Pourquoi tes pas resté dans ton monde idéal ?

Et surout, pourquoi tu ne propose pas de solutions ? Cohérent ?
Oublie pas, l’ecologie est un problème mondiale.
L’énergie aussi, mais c’est aussi un problème de souveraineté d’un territoire et d’un peuple (ce que tu aime).

J’attend vraiment honnêtement une simple explications de solutions de ta parts...

Si t’en donne pas, je considérerait que tes juste un de ces pions idéologiques du web.
Une sorte d’influenceur mais anti-systeme qui est dans le système et l’utilise :lol:

Quand t’aura des arguments dialectique, fait moi signe ! ;)

Ps : je ne peux pas penser au delà de ma position si tu n’a pas d’arguments et de solutions ni réponses...
J’observe que toi aussi, tu en est incapable.
Dernière modification par Nicolas78 le 10 mai 2019, 09:41, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4378
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les effets du nucléaire en question

#45

Message par Wooden Ali » 10 mai 2019, 09:39

LoutredeMer a écrit :De plus, le réchauffement climatique engendre des précipitations plus importantes et les inondations ne sont pas recommandées pour les centrales et la France est très concernée par ces inondations.
la même a écrit :Non.

- En période de canicule, on est obligé de stopper certains réacteurs afin de limiter l’impact de la température de l’eau rejetée sur les cours d'eau.

- Si l’eau pompée dans un fleuve ou dans la mer est à une température trop élevée, elle ne joue plus de manière efficace son rôle de refroidissement.

- De même, si le cours d’un fleuve devient trop bas, la centrale ne peut plus prélever suffisamment d’eau.
Décide-toi ! Ou bien le réchauffement climatique entraine des excès de précipitations et donc des débits fluviaux plus importants ou bien il a pour conséquence une sécheresse accrue et des débits fluviaux subséquents plus faibles !

Tu ne peux pas invoquer à la fois, sécheresse et excès de précipitations comme argument.

Ça ressemble furieusement à : "quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage".

Il est vrai que les écolos n'ont habituellement pas peur de ces contradictions argumentaires. Ne serais-tu pas un peu écolo, par hasard ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1203
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Les effets du nucléaire en question

#46

Message par nikola » 10 mai 2019, 09:50

Wooden Ali a écrit :
10 mai 2019, 09:39
Tu ne peux pas invoquer à la fois, sécheresse et excès de précipitations comme argument.
Ça se discute si toute l’eau de l’année tombe en deux semaines.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les effets du nucléaire en question

#47

Message par LoutredeMer » 10 mai 2019, 09:56

Wooden Ali a écrit :
10 mai 2019, 09:39
Décide-toi ! Ou bien le réchauffement climatique entraine des excès de précipitations et donc des débits fluviaux plus importants ou bien il a pour conséquence une sécheresse accrue et des débits fluviaux subséquents plus faibles !
Les deux mon général.

Tu ne peux pas invoquer à la fois, sécheresse et excès de précipitations comme argument.
Ben si. C'est ce que nous vivons déjà : alternances de sécheresse et d'excès de précipitations, dûs au dérèglement climatique...Et quasiment toutes les régions sont touchées périodiquement par l'un ou l'autre phénomène.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10124
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#48

Message par Nicolas78 » 10 mai 2019, 10:31

Wooden Ali a écrit :
10 mai 2019, 09:39
LoutredeMer a écrit :De plus, le réchauffement climatique engendre des précipitations plus importantes et les inondations ne sont pas recommandées pour les centrales et la France est très concernée par ces inondations.
la même a écrit :Non.

- En période de canicule, on est obligé de stopper certains réacteurs afin de limiter l’impact de la température de l’eau rejetée sur les cours d'eau.

- Si l’eau pompée dans un fleuve ou dans la mer est à une température trop élevée, elle ne joue plus de manière efficace son rôle de refroidissement.

- De même, si le cours d’un fleuve devient trop bas, la centrale ne peut plus prélever suffisamment d’eau.
Décide-toi ! Ou bien le réchauffement climatique entraine des excès de précipitations et donc des débits fluviaux plus importants ou bien il a pour conséquence une sécheresse accrue et des débits fluviaux subséquents plus faibles !

Tu ne peux pas invoquer à la fois, sécheresse et excès de précipitations comme argument.

Ça ressemble furieusement à : "quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage".

Il est vrai que les écolos n'ont habituellement pas peur de ces contradictions argumentaires. Ne serais-tu pas un peu écolo, par hasard ?
Heu si Wooden, elle à raison. Ca à déjà été discuté sur ce fil.
De ce que j’ai compris, le réchauffement provoquera plus de sécheresses localement et plus de précipitations localement et selon les saisons. C’est compatible.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les effets du nucléaire en question

#49

Message par LoutredeMer » 10 mai 2019, 11:58

Nicolas78 a écrit :
10 mai 2019, 10:31
Heu si Wooden, elle à raison. Ca à déjà été discuté sur ce fil.
De ce que j’ai compris, le réchauffement provoquera plus de sécheresses localement et plus de précipitations localement et selon les saisons. C’est compatible.
Je n'avais pas vu que vous en aviez déjà parlé. Oui, les centrales étant réparties sur plusieurs régions et avec ces phénomènes climatiques, il peut de plus y avoir non pas un incident de temps à autre mais plusieurs en meme temps ou rapprochés... ce qui augmente la pénurie éventuelle..et dans ce cas il est hors de question de prendre l'énergie dans une autre centrale proche, qui subit les memes perturbations climatiques.

Wooden ali a écrit :Ne serais-tu pas un peu écolo, par hasard ?
Je me considère comme éco-responsable. Je reviens de vacances et j'ai rencontré des plus jeunes qui sont bien plus concernés que moi. On les regardait presque avec des yeux ronds parler de tout ça, ce qu'ils font à leur niveau de particulier...

---

Il faut prendre conscience aussi que nous sommes tous sollicités et que les choses changent... un peu. Pour exemple les tickets de caisse devenus facultatifs (toxiques) et les quittances de loyer, des avis de paiement administratifs qui ne sont plus disponibles à chaque échéance mais sur demande.

Deds
Messages : 12
Inscription : 05 juin 2018, 10:21

Re: Les effets du nucléaire en question

#50

Message par Deds » 11 mai 2019, 02:25

Salut et, pardon, mais...
thewild a écrit :
10 mai 2019, 05:43
Si c'est vrai pour Fukushima (on est passé à un cheveu de la catastrophe), pour Tchernobyl c'est bien le pire qui s'est produit : fusion du cœur, destruction de l'enceinte de confinement avec tous les rejets atmosphériques possibles et imaginables, et fuite du cœur hors de l'enceinte.
Pour Fukushima, il y a eu fusion du cœur mais l'enceinte a tenu bon, et le cœur semble toujours à l'intérieur.
Je ne sais pas ce que tu entends par "apocalypse", mais à Tchernobyl le seul truc auquel on a échappé c'est que le cœur devienne critique. Et là faut bien admettre que ça aurait été encore bien plus dramatique.
Donc à moins d'une fusion du cœur qui amène les matériaux fissibles au seuil de criticité (je ne suis pas certain que ce soit possible dans les centrales françaises en activité, à vérifier), je ne vois pas ce qui pourrait être pire.
Pour le cas qui te concerne, c'est une centrale REP donc il doit y avoir une double enceinte de confinement. Je dirais que le risque est le même qu'à Fukushima, mais pas le même qu'à Tchernobyl.
Les deux types d'accidents catastrophiques seraient :
- l'explosion du cœur de type "bombe A" (cœur critique), avec rejet dans l'atmosphère de l'ensemble du matériel radioactif
- l'échappement du cœur en fusion sous la centrale, avec contamination des zones nappes phréatiques
Déjà, on n'est pas passé à un cheveu de la catastrophe, on était en plein dedans, désolé, mais...
Permets-moi de réagir. La centrale de Tchernobyl ne comportait pas d'enceinte de confinement, comme une cocotte minute entre quatre pauvres murs de parpaing... mais vu la violence de l'explosion(interne au réacteur), il est fort probable qu'elle aurait subi des dommages. Cependant,le matériau fissible se retrouva à l'air libre. Chez les Japonais, l'enceinte a joué son rôle, le cœur est entré en fusion par manque de refroidissement, ce qui est totalement différent. Les explosions dont nous avons été témoins à la télé provenaient de dégazage ou d'accumulation d'hydrogène, donc extérieur au réacteur. Mais... j'y reviendrai.
Dans une centrale nucléaire "classique", l'uranium 238 est faiblement enrichi avec du 235, de l'ordre de 5%, me semble-t-il. Une bombe atomique nécessite de l'uranium 235 à quasiment 100%, donc, une centrale nucléaire se retrouve dans l'impossibilité de générer une explosion, style champignon. A Tchernobyl, le problème venait du magma résiduel, le corium, qui menaçait lors de sa fonte d'atteindre une nappe phréatique, ce qui alors aurait provoqué, peut-être, une terrible explosion d'hydrogène, un truc comme ça. Dans ce cas, la centrale aurait été soufflée, je redis : peut-être. Au passage, un paquet de mineurs russes y ont laissé leurs cellules afin de creuser un tunnel, et couler une chape de béton sous la centrale. Enfin, ils ne sont pas morts sur le coup, vous savez bien... Les dégâts des radiations sont ainsi très faciles à fondre dans les statistiques, ceci n'engage que moi...
Actuellement, sous brevet - Français -, le MOX, de l'uranium appauvri doté d'environ 10% de plutonium, fait office de combustible permettant à notre chère industrie phare, à la transparence remarquable, d'écouler des stocks dont ils ne savent que faire. Je doute qu'une explosion atomique survienne en cas de rupture du confinement, mais le plutonium, c'est le plutonium, en gros le pire. Dégradation : très, très longtemps.

Pour en venir au duel Nikola/Ferdinand, et je dirais que vous avez tous les deux raison, mais que de toute façon, les carottes sont cuites.
Le démantèlement, on ne sait pas faire. Enfin si, mais là encore, à quel prix. Les Allemands possèdent une longueur d'avance, et il faut reconnaitre leur gout du travail bien fait et de l'organisation impeccable. En y mettant les moyens, c'est donc faisable.
Le moindre tournevis, les vêtements journaliers, les forets, les outils, et j'en passe, ne sont utilisables qu'une seule et unique fois, ensuite : direction une zone de stockage, une entreprise titanesque dépassant tout ce que nous avons entreprit jusque-là. Au passage, un certain Sarkozy avait promulgué une loi afin qu'une certaine quantité des déchets "mineurs" soient - accrochez-vous bien - recyclés. Donc cela sous-entend que dans des produits anodins, tel le placoplâtre, nous serions susceptibles de retrouver des traces de radioactivité... Bref ! Du placo radioactif, dans une maison où nous résidons à vie, quelle idée de génie ! On en parle plus d'ailleurs. Il n'aurait plus manqué que se soit feux le professeur Pellerin qui l'annonçât, spécialiste des nuages frontaliers obéissants... La science qui ce jour fut empreinte d'une honte qu'à jamais, elle porterait.
La France fut touchée en taches de léopards, au gré des précipitations, comme n'importe où ailleurs, les cartes sont disponibles :
https://www.youtube.com/watch?v=k7BamEttHXo

Comment comparer le nucléaire avec les énergies fossiles ? Les utilisations sont différentes. Imagine, Nikola, que toutes les bagnoles fonctionnent avec un réacteur nucléaire. A combien estimerais-tu les dégâts de ce potentiel accidentogène, ainsi que les risques cancérigènes dus au fait d'être assis sur un tas de radiations ?
Comment annoncer aux gens qu'il leur serait profitable d'effectuer un retour à l'âge de pierre ? Je te ferais remarquer, Ferdinand, qu'ils manifestent, en ce moment même, en complet jaune pour dix centimes d'essence, et toi, tu leur proposes la manouche ! Je doute que...
Venons-en aux solutions. Existent-elles, seulement ?
Je dirais qu'elle existeront toujours. Je rejoins Ferdinand sur un point, le démantèlement demandera une forte mobilisation, et un déblocage de milliard, mais ça, quand on veut on peut. Pour moi, ce n'est pas un argument.
Quant au remplacement,voilà ce que personnellement je retiens. La géothermie, à grande échelle je précise, pourrait solutionner les problèmes de chauffage. La production électrique locale me semblerait une bonne alternative, en additionnant ce qui est déjà connue, et en innovant ou pas, car ne nous voilons pas la face, on nous cache des choses... Whoooo. Je déconne. Seulement, ces nouvelles énergies sont-elles taxables ? Une question essentielle.
Bien sûr, il faudra revoir la consommation, abolir les chauffages électriques, les fours, limiter les éclairages urbains... Je suis désolé, mais les solutions existent, elles demandent juste quelques efforts et quelques concessions.


Pour conclure, tant qu'il y aura des bombes atomiques, il y aura des centrales, car elles produisent le plutonium, et il en faudra toujours, donc, ne rêvons pas. Ou si, mais dans ce cas, à la paix.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Plutonium_239

PS : C'est tout en bas de la page Wikipédia.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : unptitgab