Les effets du nucléaire en question

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1203
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Les effets du nucléaire en question

#51

Message par nikola » 11 mai 2019, 03:29

Deds a écrit :
11 mai 2019, 02:25
Pour en venir au duel Nikola/Ferdinand, et je dirais que vous avez tous les deux raison, mais que de toute façon, les carottes sont cuites.
Tu ne confonds pas ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 414
Inscription : 13 déc. 2016, 10:04

Re: Les effets du nucléaire en question

#52

Message par Arensor » 11 mai 2019, 04:48

Deds a écrit :
11 mai 2019, 02:25
Quant au remplacement,voilà ce que personnellement je retiens. La géothermie, à grande échelle je précise, pourrait solutionner les problèmes de chauffage....
...Bien sûr, il faudra revoir la consommation, abolir les chauffages électriques, les fours, limiter les éclairages urbains... Je suis désolé, mais les solutions existent, elles demandent juste quelques efforts et quelques concessions.
Bonjour,

Nos modes de vie et donc de consommation d’énergie nous obligent à utiliser comme base de fourniture des énergies de « stock » et non de « flux ». On peut (et il faut bien sûr) intégrer au maximum des énergies de flux puisque qu’elles ont essentiellement renouvelables, mais le système doit toujours présenter une quantité disponible d’énergie de stock permettant à tout moment de boucher les trous de ces énergies intermittentes.
Aucun pays développé ne s’alimente exclusivement en énergie de flux.

Si quelques pays ont la chance d’avoir comme énergie de stock, en quantités énormes, des énergies renouvelables (hydraulique pour la Norvège, géothermie haute température pour l’Islande par exemples), pour la majorité des pays, dont la France, l’énergie de stock c’est le Nucléaire ou le Fossile.
En France, l’hydraulique constitue hélas une énergie de stock insuffisante, et pour la partie métropole, la géothermie HT est inexistante (je fais abstraction du pilote de Soultz les Forêts).

Pour la géothermie moyenne température, donc directement utilisable pour la production d’eau chaude, le potentiel est très insuffisant en France pour étendre « à grande échelle » cette énergie pour le chauffage. Cela existe bien sûr en région parisienne où des cités entières d’HLM sont chauffées grâce à la géothermie MT, mais les caractéristiques du sous-sol sont particulières, avec un immense aquifère régional à 70°c (le Dogger), situé à 1500 m de profondeur. Mais hélas de telles accumulations ne se montrent pas partout en France et le coût d' installations de chauffage central géothermique peut vite être dissuasif.

Les renouvelables (éolien, PV) doivent évidemment être développées (ne serait-ce que pour l’inéluctable arrivée future de la fin du stock fossile), mais la base d’énergie de stock restera pour l’hexagone, Nucléaire ou Fossile.

Peste ou choléra diront certains….

tecnic
Messages : 757
Inscription : 02 août 2006, 09:20
Localisation : france st malo

Re: Les effets du nucléaire en question

#53

Message par tecnic » 11 mai 2019, 04:54

Deds a écrit :
11 mai 2019, 02:25
! On en parle plus d'ailleurs. Il n'aurait plus manqué que se soit feux le professeur Pellerin qui l'annonçât, spécialiste des nuages frontaliers obéissants...
Bonjour.
Juste pour remettre les pendules à l'heure:
" Par la suite, le professeur Pellerin porte plainte pour diffamation contre différents médias ou personnalités qui ont affirmé qu'il avait déclaré que « le nuage de Tchernobyl s'est arrêté à la frontière française ». N'ayant jamais prononcé cette phrase, il gagne tous les procès en première instance, en appel et en cassation ".
Depuis le temps qu'on lui prête ces paroles , il était facile de vérifier que cette "interprétation" était celle d'un simple journaliste .

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4378
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les effets du nucléaire en question

#54

Message par Wooden Ali » 11 mai 2019, 05:23

Nicolas78 a écrit :Heu si Wooden, elle à raison. Ca à déjà été discuté sur ce fil.
Dont acte ! Mais si une certaine imprévisibilité météorologique devient la norme et complique le refroidissement des centrales nucléaires, cela est aussi (plus ?) vrai pour l'éolien, le photoélectrique et l'agriculture. Il me semble que les énergies renouvelables (à part la géothermie) dépendent énormément des conditions météo. Cet argument n'est donc pas spécifique au nucléaire comme la discussion semblait l'affirmer. Beaucoup de choses seront plus difficiles avec des conditions climatiques plus extrêmes et imprévisibles.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10123
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#55

Message par Nicolas78 » 11 mai 2019, 06:47

Wooden Ali a écrit :
11 mai 2019, 05:23
Nicolas78 a écrit :Heu si Wooden, elle à raison. Ca à déjà été discuté sur ce fil.
Dont acte ! Mais si une certaine imprévisibilité météorologique devient la norme et complique le refroidissement des centrales nucléaires, cela est aussi (plus ?) vrai pour l'éolien, le photoélectrique et l'agriculture. Il me semble que les énergies renouvelables (à part la géothermie) dépendent énormément des conditions météo. Cet argument n'est donc pas spécifique au nucléaire comme la discussion semblait l'affirmer. Beaucoup de choses seront plus difficiles avec des conditions climatiques plus extrêmes et imprévisibles.
La oui sans aucun doute !

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les effets du nucléaire en question

#56

Message par LoutredeMer » 11 mai 2019, 07:09

Wooden Ali a écrit :
11 mai 2019, 05:23
Nicolas78 a écrit :Heu si Wooden, elle à raison. Ca à déjà été discuté sur ce fil.
Dont acte ! Mais si une certaine imprévisibilité météorologique devient la norme et complique le refroidissement des centrales nucléaires, cela est aussi (plus ?) vrai pour l'éolien, le photoélectrique et l'agriculture. Il me semble que les énergies renouvelables (à part la géothermie) dépendent énormément des conditions météo. Cet argument n'est donc pas spécifique au nucléaire comme la discussion semblait l'affirmer. Beaucoup de choses seront plus difficiles avec des conditions climatiques plus extrêmes et imprévisibles.
Sauf que les dangers entre centrales nucléaires et le reste ne sont pas comparables... Un "incident" tolérable en géothermie, éolien etc ne l'est pas en centrale. Je découvre le problème des méduses et des algues, qui bloquent les filtres des centrales, réduisant drastiquement le système de refroidissement.
Les concentrations de méduses peuvent parfois être spectaculaires, et atteindre entre 50 et 100 animaux par mètre cube d’eau.
Ce n'est pas un problème nouveau et l'on doit arrêter des centrales pour ça. Or, avec le dérèglement climatique on assiste à une prolifération de méduses et d'algues dans certains endroits.

jean7
Messages : 2634
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Les effets du nucléaire en question

#57

Message par jean7 » 11 mai 2019, 08:09

Nicolas78 a écrit :
10 mai 2019, 09:29
Donc pas de réponse ?
Nico, tu es décevant car tu persiste dans l'imposture.

La problématique du CO2 n'est pas à utiliser pour cacher la problématique du nucléaire car en dehors de détails techniques la situation est exactement la même : on ne veut pas sacrifier quoi que ce soit et encore moins prendre le moindre risque économique court terme avant que la catastrophe ne soit consommée.

Ce que je pense qu'il faut faire, qui n'est pas une solution, je l'ai dit dans mon précédent post.
J'ajoute, inspiré par Aggée, une taxe immédiate de 200% sur toute consommation d'énergie sauf pour les usages ménagers.
Provision du produits de ces taxes pour un usage exclusif : la maitrise démocratique de la transition énergétique.
Car en effet, visiblement, le problème est beaucoup plus grave que je ne l'imaginais.

Je radicalise ma position puisque manifestement tu n'adhère pas à l'essentiel : il n'y a pas de solution gratuite et ça vaut pour les énergies fossiles et nucléaire. Et quand le problème est pour plus tard et que l'on refuse toute idée d'un quelconque sacrifice à l'instant présent, la voie est toute tracée.
Parler de ces problèmes (réchauffement et nucléaire) en termes strictement techniques est inutile.
Ces problèmes sont avant tout politiques et géopolitiques.

Le choix entre un avenir difficile (réchauffement) et un avenir impossible (nucléaire), même si ce dont des échéances temporelles longues, implique si tout va pour le mieux des dizaines de milliards de vies et on va continuer à se laisser balader, mettre la pression et plumer gentiment sans rien faire ni dire. C'est ça qui va se passer, tout simplement. Quelques soient les réalités scientifiques et techniques, tant que les peuples n'auront aucune voie de constituer une réflexion globale et aucun moyen de prendre une décision globale, il n'y a pas d'autre issue.
Nous consommerons sagement la dernière merdouille coloré de la juste nuance de vert qui viendra sur le marché et puis c'est tout.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Deds
Messages : 12
Inscription : 05 juin 2018, 10:21

Re: Les effets du nucléaire en question

#58

Message par Deds » 11 mai 2019, 10:41

nikola a écrit :
11 mai 2019, 03:29
Deds a écrit :
11 mai 2019, 02:25
Pour en venir au duel Nikola/Ferdinand, et je dirais que vous avez tous les deux raison, mais que de toute façon, les carottes sont cuites.
Tu ne confonds pas ?
En effet, je parlais de nicolas78...
tecnic a écrit :
11 mai 2019, 04:54
Deds a écrit :
11 mai 2019, 02:25
! On en parle plus d'ailleurs. Il n'aurait plus manqué que se soit feux le professeur Pellerin qui l'annonçât, spécialiste des nuages frontaliers obéissants...
Bonjour.
Juste pour remettre les pendules à l'heure:
" Par la suite, le professeur Pellerin porte plainte pour diffamation contre différents médias ou personnalités qui ont affirmé qu'il avait déclaré que « le nuage de Tchernobyl s'est arrêté à la frontière française ». N'ayant jamais prononcé cette phrase, il gagne tous les procès en première instance, en appel et en cassation ".
Depuis le temps qu'on lui prête ces paroles , il était facile de vérifier que cette "interprétation" était celle d'un simple journaliste .
https://www.youtube.com/watch?v=j-iQVThGRys
https://www.youtube.com/watch?v=iXPXHoi6A9M
https://www.youtube.com/watch?v=58bODQuZaWg
Tu as raison, je suppose que son avocat le défendrait ainsi.
Je peux admettre cependant qu'ils aient agi dans l'urgence, tiraillés entre l'hégémonie du nucléaire en France et le danger imminent qui aurait discrédité la filière. J'avais 19 ans à l'époque, et je me souviens très bien de l'omniprésence médiatique et rassurante de Pellerin, toutefois nerveux à l'écran, ne trouvez-vous pas ?
Des voix s'élevaient, notamment Michelle Rivasi qui fonda la CRIIRAD, afin de tempérer le CEA qui faisait office d'unique intervenant, même si plus tard, cette dernière ravala ses convictions, certainement épuisée dans le rôle du pot de terre. Les conversations de troquets tournaient autour de ça, le nuage va-t-il passer les frontières ? Les Allemands prenaient des mesures et pas nous. L'inquiétude était nourrie par le risque nucléaire en lui-même, mais aussi par l'ampleur des mesures à prendre, les médias insistant sur ceci, évidemment. Vieux comme le monde comme technique. Merde ! Il fallait rentrer toutes les vaches afin qu'elles ne broutent pas, il fallait détruire des tonnes de salades, de légumes, des hectolitres de lait dont il fallait interdire la consomation, éviter de sortir s'il pleuvait, impérativement, par-dessus tout, etc... En fait, il valait mieux que ce satané nuage s'arrête aux frontières pour tout le monde !
En attendant, les taux de cancers de la thyroïde ne sont pas fictifs et relativement révélateurs, pour ma part j'ai été témoin d'au moins quatre cas dans mes connaissances, dans les années 90/2000. Aucun n'est décédé, mais par la suite, dépourvus de glande thyroïde, un traitement à vie est nécessaire, contraignant, visites mensuelles, analyses mensuelles. De nos jours, je ne connais personne atteint de ce cancer, les taux ont baissé, donc...
Allez ! Je vais me faire l'avocat de Pellerin, à mon tour. Juste pour dire que ce n'était pas lui qui méritait un procès, mais plutôt la ministre de la Santé, pourquoi pas carrément le gouvernement en entier.
http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/h ... equence=62
Ceci fait consensus à l'heure actuelle, comment peut-on encore douter de la véracité de ce mensonge gros comme le bras ? Tu es en train de me poser une énigme, cher ami...
Ne rien faire exposait les populations aux retombées. Agir, les exposait à la ruine, mais limitait les malades. Quel choix délicat...
Salutations.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1276
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Les effets du nucléaire en question

#59

Message par Inso » 11 mai 2019, 11:35

unptitgab a écrit :
09 mai 2019, 02:58
Encore une vidéo intéressante du Réveilleur concernant les effets sanitaires des accidents/bombes nucléaires.
Merci du lien :a4:
Christian a écrit :
09 mai 2019, 09:58
Ferdinand a écrit :
09 mai 2019, 06:09
vous avez pris la peine d'aller voir la geule des sources ?
Ce n'est pas ça qu'il dit. Il ne remet pas en question l'évacuation autours de Tchernobyl et sa zone de quarantaine. Avez-vous regardé la vidéo?
Les sources sont données ici.
Et c'est très bien sourcé. En particulier les références à l'Unscear, organisme qui fait référence scientifique dans le domaine.
Ceci dit, si vous avez mieux, je suis preneur. (évitez toutefois des vidéos youtube :a2: )

Nicolas78 a écrit :
09 mai 2019, 15:17
En tout cas, le nucléaire est surement plus « sain » dans une époque d’inquiétude du réchauffement. Et ou affirmer son indépendance (relative ok) énergétique n’est pas un gadget.
Et oui, le nucléaire provoque bien moins de morts et d'impact sur la santé que le charbon ou le pétrole au kwh produit. L'impact psychologique est bien plus important pour le nucléaire, mais pas l'impact sur la planète et l'homme.
Voir cette étude sur les coûts sanitaires des énergies ou cette étude sur l'incidence sur la sante humaine des différentes sources d'énergie.

jean7 a écrit :
11 mai 2019, 08:09
J'ajoute, inspiré par Aggée, une taxe immédiate de 200% sur toute consommation d'énergie sauf pour les usages ménagers.
Provision du produits de ces taxes pour un usage exclusif : la maitrise démocratique de la transition énergétique.
Hum, je vois assez mal l'application de cette taxe, quand on voit l'impact d'une hausse de 10 cents sur le gasoil (voir les gilets jaunes), j'imagine bien l'impact d'une taxe de 200% sur les énergies. (En parlant de maîtrise démocratique, n’oublions pas que, de nos jours, la "démocratie" refuse tout paiement immédiat pour un avantage futur).
Ensuite, j'imagine encore plus mal cette taxe appliquée au niveau mondial.
Ceci dit, je suis convaincu qu'une taxe carbone est indispensable.
jean7 a écrit :Parler de ces problèmes (réchauffement et nucléaire) en termes strictement techniques est inutile. Ces problèmes sont avant tout politiques et géopolitiques.
Euh, si, c'est très utile, car c'est bien l'analyse des risques et des impact en fonction des coûts qui vont permettre de faire des choix (pas des choix idéaux, certes, mais à minima des choix moins mauvais que d'autres).
jean7 a écrit :tant que les peuples n'auront aucune voie de constituer une réflexion globale et aucun moyen de prendre une décision globale, il n'y a pas d'autre issue.
Alors c'est mort.
Qui peut imaginer les "peuples" faire une réflexion globale, et encore moins se mettre en phase sur un sujet ? Même s'il s'agit d'un sujet gravissime.

Deds a écrit :
11 mai 2019, 10:41
En attendant, les taux de cancers de la thyroïde ne sont pas fictifs et relativement révélateurs, pour ma part j'ai été témoin d'au moins quatre cas dans mes connaissances, dans les années 90/2000. Aucun n'est décédé, mais par la suite, dépourvus de glande thyroïde, un traitement à vie est nécessaire, contraignant, visites mensuelles, analyses mensuelles. De nos jours, je ne connais personne atteint de ce cancer, les taux ont baissé, donc...
Avez-vous pensé à publier ces résultats ? :mrgreen:
Sinon, il y a le rapport la surveillance sanitaire à ce sujet. (le résumé est ici)

Deds
Messages : 12
Inscription : 05 juin 2018, 10:21

Re: Les effets du nucléaire en question

#60

Message par Deds » 11 mai 2019, 12:28

Inso a écrit :
11 mai 2019, 11:35

Avez-vous pensé à publier ces résultats ? :mrgreen:
Sinon, il y a le rapport la surveillance sanitaire à ce sujet. (le résumé est ici)
Les affections de la thyroïde sont les premiers symptômes d'une irradiation, pas uniquement les cancers, sans rentrer dans le détail. Il aurait été anormal de ne pas rencontrer de cas en France. Après, nous pouvons nous renvoyer des rapports qui se contredisent, certains qui vont trop loin, d'autres qui évitent de se mouiller. Je voulais juste remarquer que ma réalité confirmait une recrudescence des problèmes de thyroïde. Oui, étrangement, à cette époque, j'ai connu un paquet de gens atteints par ces affections, et à présent, c'est terminé. C'était juste une remarque, une constatation qui celle-là est réelle, de mes yeux, ce qui vaut tous les rapports que vous pouvez brandir fièrement, mais qui me fait pencher en faveur de ceux qui expriment un accroissement. Logique, non ?
Ma curiosité me conduisit à me renseigner sur les habitudes alimentaires de ces gens faciles à interroger, énormément de crudités pour l'une, du lait pour l'autre, une où il me fut impossible de déterminer un vecteur ; des champignons pour la dernière, un fan de champignons, ce gars. Crudités, lait et champignons sont à proscrire en cas de contamination par les eaux de pluies.

Salutations.

jean7
Messages : 2634
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Les effets du nucléaire en question

#61

Message par jean7 » 11 mai 2019, 20:08

Inso a écrit :
11 mai 2019, 11:35
jean7 a écrit :
11 mai 2019, 08:09
(En parlant de maîtrise démocratique, n’oublions pas que, de nos jours, la "démocratie" refuse tout paiement immédiat pour un avantage futur).
C'est une question pour laquelle on ne lui demande jamais de réfléchir et se prononcer.
Ce ne sont que des commentateurs comme toi et moi qui disent que "ça veut dire ceci ou cela" en regardant les entrailles fumantes des derniers perdants d'élection ou des sondages aux questions indirectes . C'est de la pure spéculation. Un avis comme un autre.

Le problème étant que ta remarque (et x du genre selon les sujets) passe comme une lettre à la poste pour fonder l'idée qu'envisager de consulter le peuple est inutile puisqu'on sait ce qu'il veut.
Inso a écrit :
11 mai 2019, 11:35
jean7 a écrit :Parler de ces problèmes (réchauffement et nucléaire) en termes strictement techniques est inutile. Ces problèmes sont avant tout politiques et géopolitiques.
Euh, si, c'est très utile, car c'est bien l'analyse des risques et des impact en fonction des coûts qui vont permettre de faire des choix (pas des choix idéaux, certes, mais à minima des choix moins mauvais que d'autres).
Les risques sont connus depuis plus de 30 ans.
Les risques du nucléaire sont :
- de gravité minimale à risque d’occurrence maximale à court terme
- de gravité maximale à risque d’occurrence minimale à court terme
- de gravité maximale à occurrence certaine à très long terme
Rien n'a changé depuis. L’occurrence minimale est un peu plus minimale mais on y est toujours.
Ce n'est pas la technique qui permet de choisir si sous prétexte que les effets les pires sont les moins probables ou lorsqu'ils sont certains les plus différés on décide de les prendre ou pas.
C'est un technicien qui te parle.
Inso a écrit :
11 mai 2019, 11:35
jean7 a écrit :tant que les peuples n'auront aucune voie de constituer une réflexion globale et aucun moyen de prendre une décision globale, il n'y a pas d'autre issue.
Alors c'est mort.
Qui peut imaginer les "peuples" faire une réflexion globale, et encore moins se mettre en phase sur un sujet ? Même s'il s'agit d'un sujet gravissime.
En effet, c'est mort.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Ferdinand
Messages : 411
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: stage pour Nicolas 78

#62

Message par Ferdinand » 12 mai 2019, 03:05

Salut Nico
Ci dessous un lien pour tes prochaines vacances , tu verras les boutières, c'est hachement plus Coool que la grande mothe ou Argeles. Et qui sait , peut être y prendras tu goût.....
https://m.youtube.com/watch?v=y2LR5NJCZs0&t=88s

Et la version longue en vidéo.
https://m.youtube.com/watch?v=7dnOwB3RRwM&t=6s

PS: dans le deuxième lien , regarde ses yeux et leur lumière, puis regarde toi dans la glace.
Es tu vraiment vivant ?

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2172
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Les effets du nucléaire en question

#63

Message par Lambert85 » 12 mai 2019, 05:24

Pierre Pizot est mort le 21 juillet 2013 , il a rejoint le Bon Dieu qu'il priait tous les jours.
Qu'attends-tu pour aller t'enterrer dans ce bled pourri ? Je parie que tu ne tiendrais pas un an.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 498
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Les effets du nucléaire en question

#64

Message par miraye » 12 mai 2019, 05:39

Ferdinand a écrit :
10 mai 2019, 09:07
De plus la Bardot vient de débarquer.....
:a2:
On m'appele ?

Quand tu auras un peu de temps tu pourras réfléchir à ce qui te distingue de tous les gens prompts à s'indigner du comportement des autres qui pensent que les lois sur l'environnement ça ne les concerne pas parce que eux :
- ils ont toujours fait comme ça,
- c'est chez eux, c'est leur vie, alors bon ben merde ils vont pas se laisser emmerder par 3 reveurs/ecolos et 2 plantouzes.
- rentrer dans les tirets tous les arguments qui se résument à "moi je sais, et pis c'est tout, tous les autres c'est des couillons, on s'en fout de ce machin, faites moi pas chier et se remettre en question ça craint."
:P:
Dernière modification par miraye le 12 mai 2019, 06:09, modifié 1 fois.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Florence
Messages : 9582
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Les effets du nucléaire en question

#65

Message par Florence » 12 mai 2019, 06:04

jean7 a écrit :
11 mai 2019, 20:08
""la démocratie refuse tout paiement immédiat pour un avantage futur" est une question pour laquelle on ne lui demande jamais de réfléchir et se prononcer.
C'est qui, ce "on" ? Bien qu'allant à l'encontre des espoirs des publicitaires et des candidats aux élections, il s'agit au contraire d'une question posée de façon récurrente par tous les organismes soucieux de préserver l'environnement, d'assurer à long terme la pérennité de la (relative) prospérité commune ou la santé et les finances des ménages, (depuis les écologistes sérieux jusqu'aux associations de consommateurs, entre autres),etc.
Le problème étant que ta remarque (et x du genre selon les sujets) passe comme une lettre à la poste pour fonder l'idée qu'envisager de consulter le peuple est inutile puisqu'on sait ce qu'il veut.
"Le peuple" est consulté quotidiennement et il manifeste (fréquemment et fortement) sur tout un tas de sujets, hélas pour confirmer qu'il n'a pas l'intention de ne serait-ce que réfléchir à l'idée que se passer occasionnellement d'un dessert sur trois pourrait assurer des steaks sur la durée :roll:

Un exemple, l'augmentation du prix du tabac, qui fait régulièrement hurler les "défenseurs du pouvoir d'achat des ménages" contre les visées liberticides et financièrement prédatrices de l'état :roll: : il est quasi impossible de faire comprendre à la majorité des fumeurs qu'un effort (certes pas anodin) pour cesser leur addiction leur permettrait de cesser d'engraisser de très riches empoisonneurs et de mettre leur santé et celle de leur entourage en péril, d'améliorer leur propre budget arrêtant de dépenser des sommes faramineuses pour un produit fondamentalement nocif et surtout parfaitement inutile, de réduire une part importante des coûts de la santé, etc.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 469
Inscription : 23 nov. 2017, 13:36

Re: Les effets du nucléaire en question

#66

Message par Kant Locke » 12 mai 2019, 06:20

Florence a écrit :
12 mai 2019, 06:04
... cesser d'engraisser de très riches empoisonneurs et de mettre leur santé et celle de leur entourage en péril, d'améliorer leur propre budget arrêtant de dépenser des sommes faramineuses pour un produit fondamentalement nocif et surtout parfaitement inutile, de réduire une part importante des coûts de la santé, etc.
J'ajoute à ce que tu écris """la course aux armements """. Si on pouvait l'arrêter, on ferait un grand pas pour l'écologie.
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2172
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Les effets du nucléaire en question

#67

Message par Lambert85 » 12 mai 2019, 06:37

Qui c'est qui vend des fusils, les gentils, qui c'est qui se retrouve devant, les méchants... :lol:
Va dire ça aux ouvriers spécialisés qui bossent dans l'armement...

J'ai le privilège de ne pas avoir de voiture puisque je prends les transports en commun pour aller bosser mais je ne l'imposerais à personne car ce n'est pas possible pour tout le monde.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 469
Inscription : 23 nov. 2017, 13:36

Re: Les effets du nucléaire en question

#68

Message par Kant Locke » 12 mai 2019, 07:04

Lambert85 a écrit :
12 mai 2019, 06:37

Va dire ça aux ouvriers spécialisés qui bossent dans l'armement...
Ta logique s'applique à tous, incluant ceux du nucléaire, du tabac... ce sont des choix sociaux
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10123
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: stage pour Nicolas 78

#69

Message par Nicolas78 » 12 mai 2019, 10:11

Ferdinand a écrit :
12 mai 2019, 03:05
Salut Nico
Ci dessous un lien pour tes prochaines vacances , tu verras les boutières, c'est hachement plus Coool que la grande mothe ou Argeles. Et qui sait , peut être y prendras tu goût.....
https://m.youtube.com/watch?v=y2LR5NJCZs0&t=88s

Et la version longue en vidéo.
https://m.youtube.com/watch?v=7dnOwB3RRwM&t=6s

PS: dans le deuxième lien , regarde ses yeux et leur lumière, puis regarde toi dans la glace.
Es tu vraiment vivant ?
Si tu veut dire qu'une vie simple, à l'ancienne, c'est bien, et peut même être mieux. Je suis bien d'accord.
Mais tu trouvera aussi des gens dans le système actuel qui sont heureux tu sais (sans forcement profiter des autres), et qui dirons qu'il aiment leurs vies.
Alors les témoignages si tu veux...
Après oui, vivre dans un tel cadre, c'est mieux que dans une cité HLM...Bon...Coté évidences on se rejoint (m'enfin c'est pas intéressant).
Alors il à pas internet ? Pas l'eau courante ? Pas de voiture ? Ni de transport ?
Ok, voila ce que j'appel un "vrai". Lui, il pourrait donner des leçons tu vois. Même si je doute que, du coup, il dispose de la moindre connaissance sur les sujet d'ont nous parlons. Il pourrait probablement donner des leçons de "vie simple et heureuse"...Mais des solutions aux questions de ce fil, j'en doute...

Mais :
1 - Pourquoi tu ne t'y est pas (re)mis si c'est si bien comme vie ?
2 - Vue que 90% des écolos sont comme toi. Cad qui rêvent d'une vie simple mais qui sont bien encrés dans le système...Du coup, il faut de l’électricité, des ordinateurs, des transports, du chauffage, de la bouffe à disposition, et le haut-débit, non ? (ta vie quoi...*).
Ce qui amène à mes questions de FOND :
3 - Quel rapport avec mes questions ? Est-ce que cela apporte une réponse à "on fait quoi, maintenant, à la place du nucléaire, pour : répondre à la demande en énergie (même des besoins de base), répondre aux besoins géopolitiques d'un état souverain, répondre au problème de l'écologie, répondre a la rentabilité, et tout cela en même temps ?"

PS : si le mec (Pierre) qui habite dans sa montagne se chauffe au bois...Bonjour les dégâts. Le chauffage au bois est un des plus polluant et des plus hardcore en rejet de CO2...
Tu remarquera qu'il à l’électricité quand même...Et que la bidoche, ça à l'air de le connaitre (il bouffe pas que des pissenlits en quoi).
Et Pierre, il est au courant, au moins, que l’électricité pour se chauffer, en France en tout cas, ça serait moins polluant que le bois ?
Et qu'en se chauffant ainsi, il éviterait de participer aux 48 000 morts par an (juste en France hein) que la pollution de l'air participe à faire mourir ?
Combien de morts globalement pour Tchernobyl déjà ?
Plusieurs millions d'après les écolos. 4000 d'après l'OMS. Prenons entre les deux... Environ 500 000.
Bha avec 40/50 000 morts PAR AN, JUSTE EN FRANCE, causé par les voitures, le chauffage et les activités de la bouffe...Avec QUE des Pierre, on serait dans une belle merde...en fait... :lol:
Ok, il à pas de voiture. Mais le chauffage est une catastrophe dans ce bilan...

PS 2 : je pense que tu n'a pas compris que j'avais RIEN contre les gens qui on des vies "simples", sans modernité, et heureux avec "rien" d'autre que la nature, la marche, la contemplation du paysages et l'amour de la famille et des amis.
Si tu pense que je trouve ce genre de vies nuls, loin de la, tu te fiche le doigts au mauvais endroit.
Tu n’a pas compris aussi que je ne suis pas la pour défendre le nucléaire.
Tu ne comprend pas que ce qui pollue le plus, c’est tout, et c'est le transport, le chauffage, et la bouffe...(la bouffe défonce la biodiversité et les milieux naturels en prime).
Et que sans modernité, ces choses existent et son primordiales...Et qu'on est 7 Milliards sur Terre...
Ça confirme que l’écologie pour toi, c'est juste une excuse idéologique anti-système...Mais comme tu est complètement dans le système, toi aussi*, tu est juste en pleine dissonance... (en plus d’être totalement incapable de répondre à une question dans un contexte simple...Tu change le contexte pour y répondre...Bref, tu triche...Mais ta pas vraiment besoin de tricher, vu que tu n'argumente presque pas...).
Es tu vraiment vivant ?
Oui. Autant que Pierre.
Je pollue surement à cause de mon véhicule (et surtout du fait que je travail loin de chez moi, mais c'est de l'histoire ancienne j'ai quitter mon taff :a1: ). Mais Pierre ne doit devait pas être loin de moi niveau pollution et en rejet de CO2, voir pire...Si il habitait bien en montagne et se chauffait au bois...Et si il mangeait autant de bidoches et de patates qu'il ne le montrait dans la vidéo :lol:
Et toi, sais-tu ce que veut dire le mot "argument" et le mot "dialectique" ?
Ou ne connait tu que le mot "trolling", "évitement" et "droplinking" ?

*Heureusement que le système et le monde moderne existe...Sinon, tu pourrait pas t'exprimer :lol:

jean7
Messages : 2634
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: stage pour Nicolas 78

#70

Message par jean7 » 12 mai 2019, 19:32

Nicolas78 a écrit :
12 mai 2019, 10:11
l’électricité pour se chauffer, en France en tout cas, ça serait moins polluant que le bois ?
En France, il me semble me souvenir que les forêts ont tendance à progresser.
Le bois n'est donc globalement pas source de production de CO2.

Mais sur le fond, tu as raisons puisqu'une bonne gestion de l'usage de ce potentiel avantage pourrait constituer une petite voie de stockage du CO2 (mais ça ne dois pas aller chercher bien loin).
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10123
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les effets du nucléaire en question

#71

Message par Nicolas78 » 12 mai 2019, 21:05

Jean7 a écrit :Le bois n'est donc globalement pas source de production de CO2.
Je ne parlais pas du stockage de CO2 qui diminue si on coupe du bois.
Mais du fait que le chauffage (la combustion) par le bois est en tant que tel extrêmement polluant et aussi produit bcp de CO2.
Ceci-dit, tu ajoute ici un autre effet pervers du chauffage au bois.
En France, il me semble me souvenir que les forêts ont tendance à progresser.
Oui et c'est une bonne chose :)

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 414
Inscription : 13 déc. 2016, 10:04

Re: Les effets du nucléaire en question

#72

Message par Arensor » 13 mai 2019, 03:43

Nicolas78 a écrit :
12 mai 2019, 21:05
Mais du fait que le chauffage (la combustion) par le bois est en tant que tel extrêmement polluant et aussi produit bcp de CO2.
Oui, à énergie fournie égale, c'est le bois qui émet le plus de CO2, du même ordre de grandeur que le charbon. Présenter le bois comme ayant un bilan carbone neutre car son CO2 de combustion est intégralement repris par les puits de carbone que constituent les forêts est fallacieux. Il n'y a pas de CO2 vert...
Et quelque soit le stock de forêt au niveau mondial, il vaut mieux bruler des hydrocarbures que du bois.

thewild
Messages : 1729
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Les effets du nucléaire en question

#73

Message par thewild » 13 mai 2019, 04:17

Deds a écrit :
11 mai 2019, 02:25
thewild a écrit :
10 mai 2019, 05:43
Si c'est vrai pour Fukushima (on est passé à un cheveu de la catastrophe), pour Tchernobyl c'est bien le pire qui s'est produit : fusion du cœur, destruction de l'enceinte de confinement avec tous les rejets atmosphériques possibles et imaginables, et fuite du cœur hors de l'enceinte.
Déjà, on n'est pas passé à un cheveu de la catastrophe, on était en plein dedans, désolé, mais...[...]
Je ne vois pas de contradiction de mes propos dans votre message. Pourquoi ce "mais" ?
J'ai dit qu'à Tchernobyl c'était bel et bien le pire qui s'était produit, vous semblez d'accord sur ce point. J'ai aussi dit que les conséquences auraient pu être plus grave si le coeur avait atteint la nappe phréatique et il me semble que vous reprenez exactement cet argument.

Bref, je répondais à Ferdinand qui semblait croire qu'à Tchernobyl on avait frôlé la catastrophe et que ça aurait pu être bien pire, je faisais donc simplement remarquer que ça aurait difficilement être pire (tout en prenant soin de préciser ce que le pire aurait pu être).

Je n'ai rien a ajouter, mais je suis un peu perplexe car il me semble que vous êtes plutôt d'accord avec mes propos.


Arensor a écrit :
13 mai 2019, 03:43
Et quelque soit le stock de forêt au niveau mondial, il vaut mieux bruler des hydrocarbures que du bois.
Comment ça ? Il me semble au contraire qu'il vaudrait mieux avoir des forêts qui produisent de l'énergie en cycle continu.
Ces forêts seraient des sortes de centrales solaires, produisant une énergie parfaitement renouvelable.
Le problème c'est le rendement par rapport à la surface occupée, mais la quantité de CO2 émise par cette "centrale" est nulle car seul ce qui a poussé est brûlé.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Ferdinand
Messages : 411
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: Les effets du nucléaire en question

#74

Message par Ferdinand » 13 mai 2019, 05:51

@nicolas78
Ok...
Je possède un terrain agricole classé boisé protégé 2.4ha ( plu) dont 8000 m2 de châtaigniers ,avec pâture de 1.6 ha attenant dans laquelle se situe une source provenant des environs de Riom es montagne ( env 100km). Chauffage bois
2 caravanes tabert 8m.
Un atelier fait en palettes de récup
Un célier
Un fumoir.
Énergie : un groupe électrogène 5.5kw diesel
( Pour l'outillage électro)
2 panneaux 125 w
( Pas de batteries)
Pour ordi et smartphone ( internet par modem téléphone)
Éclairage lampes huiles.
Et tout le matos à l'ancienne manuel sans électricité au cas ou.
Alors oui ma vie est plus facile avec la modernité, mais sans tronço, je peux couper mon bois au passe partout......

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 414
Inscription : 13 déc. 2016, 10:04

Re: Les effets du nucléaire en question

#75

Message par Arensor » 13 mai 2019, 06:11

thewild a écrit :
13 mai 2019, 04:17
Arensor a écrit :
13 mai 2019, 03:43
Et quelque soit le stock de forêt au niveau mondial, il vaut mieux bruler des hydrocarbures que du bois.
Comment ça ? Il me semble au contraire qu'il vaudrait mieux avoir des forêts qui produisent de l'énergie en cycle continu.
Ces forêts seraient des sortes de centrales solaires, produisant une énergie parfaitement renouvelable.
Le problème c'est le rendement par rapport à la surface occupée, mais la quantité de CO2 émise par cette "centrale" est nulle car seul ce qui a poussé est brûlé.
Je dis juste que bruler du bois émettra dans l'atmosphère par exemple 2 fois plus de CO2 que de bruler du gaz naturel (à énergie fournie égale). Et par ailleurs contribuera à réduire le puits de carbone auquel il participait.

Le problème est que le bois est le combustible ayant le PCI le plus faible et la quantité de CO2 émise /Joules fournis la plus forte.
Le concept que vous avancez de "centrale bois autonome" est valable quand la quantité prélevée par unité de temps est inférieure à la vitesse de reconstitution du stock.
Ce qui peut éventuellement s'envisager pour de faibles besoins en énergie, mais pas vraiment avec nos modes de vie actuels.
Si nous décidions de remplacer l'intégralité des hydrocarbures utilisés par le chauffage par du bois, il y aurait explosion de la quantité de CO2 dans l'atmosphère, et donc dans les océans, ceux-ci devenant alors très sollicités en raison de la diminution des forêts qu'il serait impossible de reconstiteur à la même vitesse que celle du prélèvement..

Il y a déjà une déforestation importante sur la planète, n'en rajoutons pas.

Bon l'idéal, si l'on considère le CO2, serait de consommer ni bois ni fossile.
Pour la France (et d'autres) resteraient les renouvelables...avec le nucléaire comme base.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Nicolas78