Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal

Selon vous l'Humanité relèvera-t-elle le défi du réchauffement planétaire ?

Oui
9
16%
Oui mais partiellement avec une détérioration importante du niveau de vie
19
33%
Non
28
48%
La planète ne se réchauffe pas
2
3%
 
Nombre total de votes : 58

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5471
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1301

Message par unptitgab » 09 déc. 2021, 05:19

thewild a écrit : 09 déc. 2021, 05:09
Non, c'est le salaire moyen du dernier décile là aussi.
Le minimum du dernier décile est donc beaucoup plus bas.
C'est cette phrase du premier tableau "A worker in the poorest 10% earns $266 per year, whereas a worker in the richest 10% gets $89,703." qui a du m'induire en erreur parce que les salaires sont inférieurs à la moyenne de ceux donnés par le graphe.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

thewild
Messages : 2644
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1302

Message par thewild » 09 déc. 2021, 08:08

Dash a écrit : 18 nov. 2021, 06:15 Là où je rejoins EB, et où je suis en désaccord avec toi, c’est que ceux qui conçoivent des produits ne les conçoivent pas, comme tu sembles le prétendre, en fonction de la demande. Pas à l’origine et/ou au départ! L’offre et la demande ne concernent que ce qui existe déjà.

Mais pour ce qui n’existe pas encore, ce n’est pas le peuple qui demande quoi que ce soit. Personne n’a jamais demandé à avoir une « toute nouvelle forme d’énergie » nommée « électricité », ni des « engins mécaniques » qui lavent et sèchent le linge, ni des « images qui bougent sur un écran de verre », ni des voitures qui peuvent se déplacer sans chevaux, bref, en fait, le peuple, occupé à survivre, n’a jamais rien demandé parmi tout ce qui existe comme produit en ce monde!

En ce sens, l’argument de « l’offre et de la demande » est une bullshit monumentale!
Pas du tout. Tu devrais peut-être lire quelques ouvrages sur l'économie, parce que je pense que tu ne maitrises pas bien le sujet.
Remplace "demande" par "besoin" voire "besoin latent" si tu veux.

Je n'avais pas l'intention de faire une thèse d'économie mais simplement d'expliquer un processus.
Relis donc mes propos avec cette nuance dans la définition de "demande". Je maintiens tout ce que j'ai dit.

Mais ce n'est pas tout à fait « la demande », au sens « concret » du terme, il y a une nuance!
En effet. Mais franchement, tout ça pour en arriver là... :roll:
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1266
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1303

Message par shisha » 09 déc. 2021, 14:52

Autre tableau que je trouve intéréssant :

Moyennes des salaires par région (en dollar par an, 2019)

Région Salaire moyen
Amérique du Nord 53 626
Zone Euro 32 184
Union européenne 28 868
Monde 9 484
Asie de l'Est 9 420
Amérique Latine et Etats caribéens 7 404
Moyen-Orient et Afrique du Nord 6 643
Asie du Sud 1 725
Afrique subsaharienne 1286

https://major-prepa.com/classements/sal ... -du-monde/
Données issues de la Banque Mondiale.

Après si quelqu'un a l'explication pourquoi on trouve ici 9484€ et dans la synthèse donnée par Loutre de Mer 16000 et quelques, je suis preneur.

Amerique du Nord + Europe = environ 1,3 milliard d'habitants.
Population totale => 8milliards.

Si on ne fait pas partie des 10% les plus riches, on doit cependant probablement se situer entre les 10 à 20% les plus riches (en revenu) même avec un SMIC/salaire minimum.

Quand j'étais au collège/lycée, il était souvent évoqué que les 20% de la population détenaient 80% des richesses mondiales.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 25443
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1304

Message par Jean-Francois » 09 déc. 2021, 15:12

shisha a écrit : 09 déc. 2021, 14:52Après si quelqu'un a l'explication pourquoi on trouve ici 9484€ et dans la synthèse donnée par Loutre de Mer 16000 et quelques, je suis preneur
Simple conseil: vous devriez discuter de ce sujet dans une nouvelle enfilade. Je ne nie pas l'intérêt de cette question mais ça s'éloigne du sujet initial de celle-ci (les solutions au dérèglements climatiques).

Il est normal que les discussions génèrent des questions connexes qui sont un peu décalées par rapport au sujet initial. Mais les discussions entrecroisées finissent par être difficiles à suivre et n'invitent pas à la relecture éventuelle. Des enfilades dédiées à des sujets plus spécifiques peuvent, elles, servir de référence pour des relectures ultérieures.

Jean-François
“There are seldom words or time enough to lay a conspiracy theory to rest. Each rebuttal is met with a fresh round of delusions” (Barton Gellman (2021) Trump’s Next Coup Has Already Begun. The Atlantic)

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1266
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1305

Message par shisha » 09 déc. 2021, 15:30

Jean-Francois a écrit : 09 déc. 2021, 15:12
shisha a écrit : 09 déc. 2021, 14:52Après si quelqu'un a l'explication pourquoi on trouve ici 9484€ et dans la synthèse donnée par Loutre de Mer 16000 et quelques, je suis preneur
Simple conseil: vous devriez discuter de ce sujet dans une nouvelle enfilade. Je ne nie pas l'intérêt de cette question mais ça s'éloigne du sujet initial de celle-ci (les solutions au dérèglements climatiques).

Il est normal que les discussions génèrent des questions connexes qui sont un peu décalées par rapport au sujet initial. Mais les discussions entrecroisées finissent par être difficiles à suivre et n'invitent pas à la relecture éventuelle. Des enfilades dédiées à des sujets plus spécifiques peuvent, elles, servir de référence pour des relectures ultérieures.

Jean-François
Oui le lien avec le topic n'est pas explicitement évoqué dans mon dernier message mais enfaîte je reprends celui qui a été évoqué par Etienne et ABC.

A savoir la question de la responsabilité. Etienne affirme que c'est surtout les + riches qui doivent modifier leurs comportements car c'est eux qui polluent le plus (sous entendu, nous n'en faisons pas partie), à l'inverse, ABC affirme qu'il faut prendre conscience de notre part de responsabilité.

Même si le revenu n'est pas forcement automatiquement lié à l'émanation de CO2/GES, il y a quand même une forte correlation.

Si notre revenu est celui de la moyenne mondiale (16700€ hypothétique), on a déjà un salaire bien supérieur a plus de la moitié de la population, car le salaire moyen est bien au dessus du salaire médian.
Alors maintenant, si notre revenu est bien supérieur (exemple notre smic) à celui de la moyenne mondiale (9500 dollars), on ferait encore plus partie des + riches et par conséquent notre degré de responsabilité n'en serait que plus grand.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 25443
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1306

Message par Jean-Francois » 09 déc. 2021, 15:40

shisha a écrit : 09 déc. 2021, 15:30A savoir la question de la responsabilité. Etienne affirme que c'est surtout les + riches qui doivent modifier leurs comportements car c'est eux qui polluent le plus (sous entendu, nous n'en faisons pas partie), à l'inverse, ABC affirme qu'il faut prendre conscience de notre part de responsabilité
J'ai suivi la discussion alors je comprends le lien. C'est surtout les échanges en vue de déterminer qui fait partie du 10% et quel est le salaire minimal de cette catégorie qui, àma, serait mieux dans une autre enfilade (avec d'autres discussions potentielles sur le Rapport qu'on trouve dans ce message de LdM). Enfilade qui servirait de référence pour des messages dans celle-ci, plus directement reliés au sujet.

Si je proposais ça, c'est parce que le sujet est intéressant et que les échanges méritent de rester compréhensibles. Ce qui pourrait éventuellement ne pas être le cas si votre discussion pour déterminer qui fait parti du 10% continue mais que d'autres intervenants en reviennent plus directement au sujet.

Jean-François
“There are seldom words or time enough to lay a conspiracy theory to rest. Each rebuttal is met with a fresh round of delusions” (Barton Gellman (2021) Trump’s Next Coup Has Already Begun. The Atlantic)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4441
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1307

Message par DictionnairErroné » 10 déc. 2021, 07:40

Jean-Francois a écrit : 09 déc. 2021, 15:40 serait mieux dans une autre enfilade ...
Je peux comprendre quelques dérives dans une enfilade, mais effectivement parfois ça devient le sujet dominant. Ainsi, le sujet de l'enfilade n'est plus respecté. Aussi bien écrire "sujet divers" comme titre. C'est simplement un manque de discipline dans l'analyse de la discussion.
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1308

Message par issigi » 10 déc. 2021, 17:07

Classes sociales et environnement viable ne sont pas incompatibles. Le dérèglement climatique est due à l'exploitation libre des ressources et à la démographie exponentielle. Les slogans de l'ère industrielle ' le rêve américain, 'tout est possible ' tirent à leur fin. La libre entreprise doit être rigoureusement encadrée de manière à servir l'humain tout en respectant les écosystèmes . Il ne s'agit pas tant de décroissance que de création de richesse circulaire. Notre civilisation a tout à gagné à préserver la bio diversité, ce qui nest pas à contrario du génie à inventer et mettre à l'ouvrage tout le monde autour de ce projet commun de se procurer du bien être à même notre environnement. Les espaces verts, les lacs, les rivières les fleuves font partie de la richesse qui procure du bonheur. Plus, c'est la vie qui en dépend.

Nous le savons tous mais nous ne sommes pas conditionnés à le réaliser pleinement. Nos réflexes nous poussent à protéger nos proches, voir à ce qu'ils ne manquent de rien. À l'heure de la mondialisation des marchés, le consumerisme n'est pas compatible avec un environnement viable. L'exclusivité de 'ne manquer de rien' ne tient plus la route, littéralement.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1309

Message par issigi » 14 déc. 2021, 15:50

https://captainfact.io/videos/4oEk
Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité - conférence d'Aurélien Barrau à la Madeleine
------------------------------------

Les faits saillants de la vidéo se lisent en enfilade sous celle-ci

Joyeuses fêtes à toutes et santé !
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8378
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1310

Message par richard » 15 déc. 2021, 05:23

shisha a écrit : 09 déc. 2021, 14:52 Autre tableau que je trouve intéréssant :
Après si quelqu'un a l'explication pourquoi on trouve ici 9484€ et dans la synthèse donnée par Loutre de Mer 16000 et quelques, je suis preneur.
Shalut shisha! Faudrait peut-être relativiser avec le coût de la vie.
Quand j'étais au collège/lycée, il était souvent évoqué que les 20% de la population détenaient 80% des richesses mondiales.
C’est la règle de Pareto. On n’y peut rien.
:hello: A+

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1311

Message par issigi » 16 déc. 2021, 16:57

D'ici trois ans, 160.000 fermes chercheront repreneurs et, chaque année, 70.000 emplois agricoles sont à pourvoir. Fort de ce constat et de son expérience, l'ancien cofondateur de BlaBlaCar, Francis Nappez, lance un appel à projet pour soutenir 80 startups qui seront accueillies durant 2 ans et intégrées au sein du plus grand campus agricole du monde. Nom de code : Hectar. Mission : promouvoir des solutions pour les agriculteurs et soutenir l'entrepreneuriat.
https://www.futura-sciences.com/planete ... ion-95215/
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 2192
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Les défis écologique et climatique, une petite synthèse

#1312

Message par ABC » 18 déc. 2021, 08:04

L'image ci-dessous illustre assez bien le défi à relever :
.
On_a_mange_la_terre.gif
.
Des détails plus techniques et chiffrés peuvent se trouver dans les documents ci-dessous : Bref, il nous faut, à brève échéance, accroître très sensiblement notre compétence et notre lucidité quant aux choix de priorité à privilégier. Cela demande :
  • une action de formation/information/sensibilisation chiffrée de l'opinion publique, décideurs inclus. Les décideurs sont, dans l'ensemble, un peu mieux informés, mais pas tant que ça, sinon ils auraient mis toute leur énergie dans ce travail de formation/communication (car c'est leur intérêt).
  • par des personnalités (chercheurs scientifiques professionnels, universitaires) et des instituts de recherche
  • compétents sur ces deux défis, et ce, à un niveau cohérent avec les messages diffusés,
  • en informant, de façon progressive, des publics successifs choisis dans un ordre appropriés avec :
    • un contenu informationnel,
    • une forme
    • et un niveau de détail,
    adaptés aux :
    • cultures,
    • valeurs,
    • sensibilités,
    • connaissances préalables,
    • sentiments d'appartenance...
de ces différents publics.

C'est en effet nous, l'opinion publique, qui sommes les véritables détenteurs du pouvoir d'affronter ces deux défis...
...ou de préférer au contraire l'immobilisme. Ce pouvoir, nous l'exerçons parfois implicitement, sans même en être pleinement conscients (2) :
  • en tant qu'électeurs (dans les pays dont les dirigeants sont élus)
    .
  • en tant que consommateurs (par les choix que la demande induit sur l'offre, donc sur les investisseurs, les industriels, les grandes surfaces, les éleveurs et les agriculteurs)
    .
  • par notre possibilité de bloquer tout changement décidé à haut niveau dans nos modes de production/consommation (via des incitations fiscales et des taxes par exemple, mais pas que) via des mouvements de rejet violents des mesures mises en place.
Eu égard au gap à franchir, un tel rejet peut atteindre un niveau insurrectionnel si des mesures politico-économiques sont naïvement décidées à haut niveau au lieu de découler d'une élaboration collective. Pour cela nous devons, en particulier, trouver la volonté de ne pas nous enliser dans des négociations sans fin. Nous n'en avons pas le temps. Nous devrons donc accepter des compromis.

Bien noter que cela demande des sentiments d'appartenance et un niveau de partialité modéré dans nos jugements d'équité (relativement aux différents choix de solution envisageables). Nous devons donc privilégier une élaboration collective des solutions reposant sur une forte motivation, une envie de bien faire, une envie de réussir ensemble, malgré nos différences, ainsi qu'une large et forte participation :
  • à la recherche de solutions en termes :
    • de modes de production d'énergie,
    • de modes de production de biens et services divers,
    • d'agriculture,
    • d'élevage,
    • de déplacement,
    • de communication,
    • de chauffage/isolation,
    • d'alimentation,
    • de produits de consommation,
    • de recyclage/économie circulaire...
  • à leur choix,
  • à leur échelonnement dans le temps,
  • à leur mise en place.
Cf, notamment, le shift project de Jean-Marc Jancovici.

(1) Cours de Jean-Marc Jancovici

(2) Nous induisons, par anticipation de nos réponses prévisibles à diverses sollicitations :
  • chez les hommes politiques,
  • chez les industriels,
  • chez les investisseurs,
  • dans les grandes surfaces,
  • dans le monde agricole,
une offre répondant, souvent par anticipation :
  • à nos attentes,
  • à nos valeurs,
  • à nos choix de priorité,
  • aux réactions prévisibles qui en découlent (ou seraient susceptibles d'en découler)
et ce, que ces attentes, valeurs et choix de priorité soient pertinents ou ne le soient pas (en regard de nos réels besoins).

Une entreprise qui se donnerait pour objectif de privilégier des produits pertinents vis à vis de nos réels besoins mais dont nous ne voulons pas, estimant ainsi devoir prendre nos responsabilités à notre place, ne survivrait pas longtemps à ses bonnes intentions.

La libre circulation des personnes, des biens, des services et la liberté d'entreprendre ont un prix : elles nous confèrent une liberté de choix...
...mais cette liberté est assortie d'une contrepartie, un coût : la responsabilité de nos choix de priorité ainsi que l'anticipation de leurs conséquences.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Dernière modification par ABC le 18 déc. 2021, 14:47, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8378
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1313

Message par richard » 18 déc. 2021, 11:12

Salut! Cette liste me fait penser aux cahiers de doléances tentative désespérée de sauver l’ancien régime.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1687
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1314

Message par 86lw » 18 déc. 2021, 14:34

richard a écrit : 18 déc. 2021, 11:12 Salut! Cette liste me fait penser aux cahiers de doléances tentative désespérée de sauver l’ancien régime.
Les cahiers de doléances formaient un ensemble assez hétéroclite de plaintes, de signalements d'injustices, de dysfonctionnements, de difficultés vécues par la population. C'est en 1789 que les députés doivent synthétiser le tout, se rencontrer pour ce faire, et la convergence de tout cela fera un mélange détonnant...

ABC tente de sérier les problèmes et leur éventuelles solutions, en essayant de ne rien oublier des importants à-côtés qui font partie du problème.
Vu la complexité de la chose, ça ne peut que former une liste qui n'encouragera sans doute pas la lecture de ceux qui n'ont pas conscience de l'importance du dossier.
C'est le prix à payer quand on souhaite être synthétique et exhaustif, ce à quoi ABC s'applique avec beaucoup de sérieux.
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8378
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1315

Message par richard » 19 déc. 2021, 06:28

86lw a écrit : 18 déc. 2021, 14:34 Les cahiers de doléances formaient un ensemble assez hétéroclite de plaintes, de signalements d'injustices, de dysfonctionnements, de difficultés vécues par la population.
ABC tente de sérier les problèmes et leur éventuelles solutions, en essayant de ne rien oublier des importants à-côtés qui font partie du problème.
Salut no 86! C’est Toutafè le parallèle que je fais entre les deux situations. Tout un chacun pourrait faire une liste de dysfonctionnements, de difficultés dû(ue)s à notre système économique et politique.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1687
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1316

Message par 86lw » 19 déc. 2021, 13:29

richard a écrit : 19 déc. 2021, 06:28 Salut no 86! C’est Toutafè le parallèle que je fais entre les deux situations. Tout un chacun pourrait faire une liste de dysfonctionnements, de difficultés dû(ue)s à notre système économique et politique.
Salut,
1) je ne suis pas un numéro, je suis un homme liiiiiiiibre...
2) la démarche d' ABC est fondée sur un grand souci de logique et de pertinence. L'histoire des cahiers de doléance est autrement plus foutraque...
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 5134
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1317

Message par Dominique18 » 19 déc. 2021, 14:05

Je ne suis pas un numéro, je suis un homme liiiiiiiibre
Bonjour chez vous !

Image

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1318

Message par issigi » 19 déc. 2021, 19:13

En tout domaine, le génie humain s'active à contrer l'apocalypse.

Ces arbres sont des champions pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution
https://www.futura-sciences.com/planete ... tion-2567/
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1319

Message par issigi » 19 déc. 2021, 19:26

Dieu n'existe pas. Pas plus que la nature, les pays les villes les frontières ou la société.

Le cosmos se planque dans l'instant de planck, hors du temps, absolument indefinissable. Par contre, partout l'être, la matière, la moindre parcelle d'espace s'anime d'une sensibilité entièrement vouée à sa propre présence. Le Tout n'est rien sans toutes ses parties. Toutes les parties viennent et vont, paraissent et disparaissent, du plus petit au plus grand système dans lesquels elles prennent part.
Le temps n'existe qu'en concept, à convenir d'un lieu de rencontre relatif.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 25443
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1320

Message par Jean-Francois » 20 déc. 2021, 07:50

Un exemple du réchauffement climatique, et de l'indifférence (relative) face au phénomène: Thaïlande - Les eaux montent dans l’indifférence générale (Théophile Simon).

Un propos que je trouve très notable (je souligne):
"Après que son cas a été médiatisé dans les années 2000, le temple Wat Khun Samut est devenu une attraction touristique et a attiré des centaines de milliers de dollars de dons. « Toutes les stars du pays sont venues prendre leur photo, se remémore l’édile, amer. Mais l’argent récolté n’a servi qu’à construire un rempart autour du temple, à construire une réplique et à entourer [des] restaurants. Nous demandions une digue, nous avons eu des magasins de souvenirs. » "

Le problème est moins du côté des pauvres gens, qui ont déjà du mal à survivre pour avoir du temps à consacrer à la lutte contre les pollutions, que du côté des plus nantis. Surtout des pays plus pollueurs.

Jean-François
“There are seldom words or time enough to lay a conspiracy theory to rest. Each rebuttal is met with a fresh round of delusions” (Barton Gellman (2021) Trump’s Next Coup Has Already Begun. The Atlantic)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 8378
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1321

Message par richard » 20 déc. 2021, 08:40

86lw a écrit : 19 déc. 2021, 13:29la démarche d' ABC est fondée sur un grand souci de logique et de pertinence.
Certes! Ce que je veux dire c’est que chacun peut faire une liste de ce qu’il faudrait faire. Moi, je pense qu’il faut changer la Société et que ce ne sont pas quelques mesurettes qui vont changer quoi que ce soit. Chacun son opinion.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1687
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1322

Message par 86lw » 20 déc. 2021, 11:02

richard a écrit : 20 déc. 2021, 08:40
86lw a écrit : 19 déc. 2021, 13:29la démarche d' ABC est fondée sur un grand souci de logique et de pertinence.
Certes! Ce que je veux dire c’est que chacun peut faire une liste de ce qu’il faudrait faire. Moi, je pense qu’il faut changer la Société et que ce ne sont pas quelques mesurettes qui vont changer quoi que ce soit. Chacun son opinion.
Si une chose est certaine, c'est que la société va changer.
Je ne pense pas que ce soit en bien si il faut gérer en plus des pénuries d'énergie, les changements du climat, les environnements naturels en perdition, les difficultés d'alimentation et les mouvements de population.
Disons que plus il y aura eu de choses faites pour s'y préparer, moins le(s) choc(s) auxquels nous aurons à faire face auront de chances de nous mener à des régimes dictatoriaux, sinon tentés par le conflit.
Lister les difficultés et imaginer les solutions à mettre en place, amener le plus grand nombre possible à exiger cette mise en place le plus tôt possible peut paraître dérisoire.
Vouloir changer la société avec ses petits bras musclés en espérant que cela résoudra le problème, alors que nous sommes déjà bien en retard, n'est pas mal non plus dans le genre dérisoire...
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5471
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1323

Message par unptitgab » 20 déc. 2021, 12:19

86lw a écrit : 20 déc. 2021, 11:02 Lister les difficultés et imaginer les solutions à mettre en place, amener le plus grand nombre possible à exiger cette mise en place le plus tôt possible peut paraître dérisoire.
Vouloir changer la société avec ses petits bras musclés en espérant que cela résoudra le problème, alors que nous sommes déjà bien en retard, n'est pas mal non plus dans le genre dérisoire...
Comme la seule solution est la baisse de la consommation d'énergie, cela ne peut se faire que par la baisse de la production de biens, le système capitaliste actuel ne pouvant fonctionner sans croissance, il est nécessaire de modifier le système économique pour envisager les changements utiles sans ce préalable le reste n'est que vœux et une chute bien plus terrible parce que en plus sans modèle social pour accompagner l'inexorable perte de tout.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4441
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1324

Message par DictionnairErroné » 20 déc. 2021, 12:42

unptitgab a écrit : 20 déc. 2021, 12:19 Comme la seule solution est la baisse de la consommation d'énergie, cela ne peut se faire que par la baisse de la production de biens, le système capitaliste actuel ne pouvant fonctionner sans croissance, il est nécessaire de modifier le système économique pour envisager les changements utiles sans ce préalable le reste n'est que vœux et une chute bien plus terrible parce que en plus sans modèle social pour accompagner l'inexorable perte de tout.
J'irais avec un bémol. Le système capitalisme pour se soutenir si nous changeons le principe de propriétaire à locataire.
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5471
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#1325

Message par unptitgab » 20 déc. 2021, 12:47

DictionnairErroné a écrit : 20 déc. 2021, 12:42 J'irais avec un bémol. Le système capitalisme pour se soutenir si nous changeons le principe de propriétaire à locataire.
Le mot actuel suit capitaliste, afin de ne fermer aucun système qui permet une décroissance.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit