Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal

Selon vous l'Humanité relèvera-t-elle le défi du réchauffement planétaire ?

Oui
7
18%
Oui mais partiellement avec une détérioration importante du niveau de vie
10
26%
Non
20
53%
La planète ne se réchauffe pas
1
3%
 
Nombre total de votes : 38

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#276

Message par Nicolas78 » 02 oct. 2019, 10:53

unptigab a écrit :Nicolas il faudrait un jour que tu expliques pourquoi se déplacer en polluant ferait parti des besoins humains vitaux, la marche, l'équitation, le char à bœuf ou la navigation à voile ont été les modes de transport de l'humanité durant toute son histoire, hormis la toute petite période actuelle, et ce n'est guère énergivore, tout du moins c'est du renouvelable à l'échelle de temps humaine.
Tu ne pourra pas retirer la voiture aux populations suffisamment rapidement, c'est cela qui est irréaliste. Non seulement les gens en on besoin, mais en plus ils utilisent leurs bagnoles pour tout un tas de choses, les pays eux-même sont structurés autour de la bagnole.
Pour finir, il reste le problème des autres besoins primaires de l'humanité, et c'est pas en frustrant 90% de la population mondiale en leur enlevant leurs smartphone et tout ce que ça apporte, aussi, de bien (même si pas primordiale), qu'on sauvera la planète.

Si en revanche tu souhaite te déplacer en cheval pour aller bosser, faire tes courses et ramener tes mômes à l’école, ok. Moi je peux pas et je ne le veux pas. Je suis en appartement déjà. Et puis m'occuper d'un cheval, ça me coûterait aussi chère qu'une voiture, mais avec le besoin de s'en occuper en plus... Sans parler du fait que se déplacer à cheval est bien plus dangereux qu'en voiture...Et contrairement à ce qu'ont pense, des millions de chevaux ça serait une énorme source de pollution et d'emmerdes sanitaires (c'est le cas de le dire :lol: )... Source :
https://www.pourlascience.fr/sr/cabinet ... -14547.php
Pourquoi pas des véhicules électrique ? Ca pollue aussi car c'est de la technologie ?
Mais un cheval, c'est 500 à 800k de bidoche à nourrir tout les jours, des dizaines de kilo de merde par jour (qu'ont pourrait réutiliser en engrais, certes, cela serait surement le SEUL truc positif de la chose....)...C'est lent, ça demande BCP de place...et c'est pas pratique...
Je parle pas du fait que la mode vegan et leurs idées de la protection des animaux trouverais inadmissible d'utiliser des millions de chevaux, êtres sensibles et conscients, pour nos seuls besoins égoïstes...

J'ai l'impression que nous fantasmons légèrement le style de vie "d'avant le capitalisme, le consumérisme et l'industrialisation"...
Evidemment que le capitalisme, le consumérisme, et l'industrialisation, c'est la merde, que ça déglingue tout...Mais ma question est simple : ça serait vraiment moins la merde si on vivait "comme avant" ?
Moi je ne sais pas, j'en doute, mais j'ai pas de réponse réelle à cela. Ca dépasse largement, aussi, mon niveau de réflexion, d’études, de connaissances, etc.
Mais quand je vois des Aggée, et d'autres écolos du dimanche, débarquer ici est dire que ça serait mieux pour tout le monde. Tout en démontrant l'illogisme et l'étroitesse de leurs pensée. Je doute franchement de la moindre chance pour l'humanité d’accéder à une écologie rationnelle débarrassée des idéologies qui gravitent autour. Sans parler du fait que l’écologie est prise en otage par le greenwashing et par conséquent même les industriels en font une force de frappe, nourrissent des lobbys et se retrouvent avec des sources de revenus "écolos" énormes.

Bref. Se déplacer, globalement, fait partis des besoins les plus basique de l'humanité.
Mais effectivement, il n'y à pas besoin d'aller loin, on pourrait tout à fait restructurer les pays et faire en sorte que les emplois soit moins éloignés des gens.
Moins centralisé par exemple. on pourrait s'y rendre en bus électriques, en vélo (j'ai fait ça à mon premier job, il était à 4km de chez moi...avant de travailler à 45km de chez moi...). Mais pour cela, il faudra du temps, des moyens, et bien comprendre ce qu'ont fait...
C'est pas en stoppant des centrales nucléaire et en arrêtant le développement de la technologie qu'on polluera moins amha. En consommant moins, oui, on polluera moins, mais même cela, ça ne suffira pas.
On à l'impression que l'humain, parce qu’il casse une chose, pourrait le reconstruire aussi facilement qu'il la démolis...Mais non...Reconstruire est toujours plus dur que démolir...

Sinon, oui, on s'entend que l'avenir est sans pétrole, c'est un besoin absolument primordiale de s'en passer le plus possible, au moins pour le transport routier et la production d’électricité !
La question est de savoir : qui va s'occuper de la transition écologique ? Et comment ?

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#277

Message par unptitgab » 02 oct. 2019, 11:46

Il ne me semble pas avoir écrit que je préconise les modes de transports d'antan, juste que l'épuisement des ressources obligera de toute façon cet usage et que seule la réduction drastique de l'usage de ces ressources épuisables permet d'avoir un peu plus de temps pour s'organiser avec le moins de souffrance possible. Seul les croyants en l'énergie libre peuvent prétendre que l'avenir ne sera pas un retour à une humanité avec 90% de paysans et moins d'un milliard d'individus, mais bon tristement les lois physiques ne le permettent pas. Mais comme l'homme est ce qu'il est le scénario pourrait même être pire parce que je doute qu'il ne crame pas la dernière goutte de pétrole et le dernier morceau de charbon qu'il pourra exploiter avec des températures moyennes supérieures de 5°C à ce que nous connaissons.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#278

Message par Nicolas78 » 02 oct. 2019, 12:00

unptitgab a écrit :Il ne me semble pas avoir écrit que je préconise les modes de transports d'antan, juste que l'épuisement des ressources obligera de toute façon cet usage et que seule la réduction drastique de l'usage de ces ressources épuisables permet d'avoir un peu plus de temps pour s'organiser avec le moins de souffrance possible. Seul les croyants en l'énergie libre peuvent prétendre que l'avenir ne sera pas un retour à une humanité avec 90% de paysans et moins d'un milliard d'individus, mais bon tristement les lois physiques ne le permettent pas.
Ça dépend de quoi on parle.
Pourquoi ? Les voitures électriques existent. L’électricité est de mieux en mieux maîtrisée. En sauvegardant les filiales électriques qui ne sont pas liées au charbon et au pétrole, cad le nucléaire, et même mieux : les énergies renouvelables (dont la rentabilité est encore mauvaise, mais s’améliore sans cesse !). En comptant peut-être aussi sur des technos du genre ITER ou d'autres technos peut polluantes qui pourrait émerger et utiliser des denrées abondantes. Je ne vois pas comment on pourrait en manquer d’énergie à mettre dans des voitures électriques si on fait tout cela, voitures éléctriques qui, elles aussi, deviennent de plus en plus performantes et rentables (même si c'est pas encore super, ça pourrait le devenir, ya un besoin d'une vraie volontés des industriels derrière cette problématique)...

Ce qui en revanche me fait plus peur, et la ou je te rejoint le plus, c'est pour la bouffe...Et la biodiversité qui s'effondre à cause de la bouffe.
Pour ça, j'avoue ne pas trop voir clair, c'est aussi moins médiatisé que les sujets sur le CO2.
Sans parler du fait que les écolos on pour certains la fâcheuse tendance à s'opposer à toutes évolution de la rentabilité, à partir du moment ou c'est pas "naturel"... (agriculture verticale, OGM, etc).
De toute façon, sans changement de paradigme aux niveaux :
- Infrastructures
- Habitude de consommation
- Habitude de production
- Densité de population
On se heurtera à un mur écologique + alimentation + santé. Un trio mortel.
Mais comme l'homme est ce qu'il est le scénario pourrait même être pire parce que je doute qu'il ne crame pas la dernière goutte de pétrole et le dernier morceau de charbon qu'il pourra exploiter avec des températures moyennes supérieures de 5°C à ce que nous connaissons.
Je partage ton pessimisme, mais j'ai bon espoir paradoxalement sur le point du pétrole, car le monde à réellement pris conscience de l'importance de diminuer drastiquement la consommation de cette denrée. Mais encore une fois, ça ne suffira pas pour arranger tout les autres problèmes d'ordre écologique.

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 505
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#279

Message par Kant Locke » 02 oct. 2019, 12:30

Nicolas78 a écrit :
01 oct. 2019, 22:20

Kant Locke a écrit :Les ressources vont diminuer, le niveau de vie matériel diminue depuis les années 1970.
Sources ?
Il me semble pourtant voir bcp plus de voitures qu'avant, d'ordinateurs, de télés, de gadgets à la cons... etc, qu'avant...Et ce depuis les années 2000. Même les pays sous-développés on accès à la téléphonie mobile massivement...Ce qui n’était pas le cas dans les années 70.
Et ce à des prix bien moindre...

Je ne sais pas si tu dit vrai ou non, je ne sais pas du tout, c'est possible... mais je demande des sources ;)
C'est un bonne question.

Pour les revenus par habitant j'ai trouvé

https://www.conferenceboard.ca/hcp/prov ... eSupport=1

qui nous donne ce graphique

Image


Ensuite, je voudrais te présenter un graphique te montrant le cout du logement. Mais avant je me demande si tu considères que ma référence pour les revenus au Canada est acceptable.

On pourra faire un ratio facile entre l'élévation des couts du logement et de celui du salaire.

Pour expliquer l'acquisition de tous ces gadgets comme tu dis, il suffit de comprendre que les ménages fonctionnent souvent à deux revenues et qu'ils ont moins d'enfants.

:a1:
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#280

Message par Nicolas78 » 02 oct. 2019, 12:52

Ha oui pour le logement on est d'accord que c'est la merde. Surtout dans et proche des grandes villes.

Pour le reste, tout le reste de ce qui est matériel (voiture, électroménagers, technologies diverses tel les télés et autres ordinateurs, etc), j'ai l'impression que ça à explosé par rapport à nos parents. "Tout le monde" à une télé, internet, un smartphone, et toute sortes de bordels à la con que nos parents ne pouvait pas s'acheter aussi facilement. Je parle pas du nombres de véhicules par ménage...

Et ce n'est pas qu'une impression apparemment :
http://www.economiematin.fr/news-le-pou ... ent-baisse
http://www.observationsociete.fr/modes- ... usage.html

Tout cela indique clairement que les Français n'ont jamais possédés autant de "babioles" que depuis les 10 dernières années.
Et ce malgré une augmentation (folle) du logement, de l'essence, etc.
Ensuite, je voudrais te présenter un graphique te montrant le cout du logement. Mais avant je me demande si tu considères que ma référence pour les revenus au Canada est acceptable.
Oui ça me parait pas mal, je vois une tendance à la hausse qui s'effrite sur la fin du graphique mais reste haute par rapport aux années 80. Disons que l'avenir sera moins rose qu'il y à 30 ans, c'est certains. Mais je vois pas de chute. Enfin, si, mais ça dépend de comment on "zoom" dans le graphique. En zoomant plus, on peut voir une chute sur les années 2014/2015.
Après, le pouvoir d'achat c'est pas le salaire. Le PIB par habitant au Canada, lui, grimpe encore, et pas furtivement :
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan ... PP.CD.html (PIB par habitant reflet du pouvoir d'achat)
https://www.journaldequebec.com/2018/03 ... -croitre-1 (article sur le pouvoir d'achat)
Pour expliquer l'acquisition de tous ces gadgets comme tu dis, il suffit de comprendre que les ménages fonctionnent souvent à deux revenues et qu'ils ont moins d'enfants.
Oui, explication que je trouve logique aussi. Je sais pas si ça explique tout, c'est rarement le cas dans ce genre de sujet, mais c'est tout à fait cohérent. Même si les couples sont plus fragiles qu'avant.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#281

Message par unptitgab » 02 oct. 2019, 13:11

Juste pour rappel les réserves d'uranium sont estimées pour 70 ans d'utilisation avec le niveau actuel d'installation de centrales, https://fr.wikipedia.org/wiki/Extractio ... _mondiales, alors augmenter le nombre de centrales n'est pas une solution d'avenir pour compenser l'arrêt d'utilisation des énergies fossiles, il est possible que les réserves soient plus grandes encore faut il pouvoir les exploiter, plus les teneurs sont faibles plus la quantité d'énergie nécessaire pour ce faire est grande. Aujourd'hui le nucléaire c'est moins de 10% du mix énergétique mondial, il est totalement absurde d'imaginer pouvoir compenser les énergies fossiles par du nucléaire, il n'y aurait même pas un an de ressource en uranium disponible.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#282

Message par Nicolas78 » 02 oct. 2019, 13:22

Heureusement que le nucléaire n'est qu'une seule source d’énergie parmi les 3 que j'ai cité, parmi les qu'elles on peut compter plusieurs sources juste dans le renouvelable, d'ont certaines sont inépuisables. Sans compter les énergies à hydrogène qui sont encore en pleine R&D. En attendant, pour les pays qui le peuvent, le nucléaire EST une énergie de transition écologique, 70 ans, ça laisse le temps de trouver des solutions plus enviables que le pétrole.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 829
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#283

Message par Aggée » 02 oct. 2019, 14:14

jean7 a écrit :
02 oct. 2019, 08:34
Chiche ! Vas-y !
Car après cette intro, je reconnais que j'ai envie de savoir ce que tu nomme "écologie politique" et dont manifestement je ne sais rien !
Il y a énormément de points à modifier dans le système actuel, mais d’abord et avant tout reformer la démocratie, combattre le lobbying en amendant le système représentatif, il faut tirer au sort des candidats issus de la société civile, ceux-ci prendront part aux votes des décisions gouvernementales, il faut lutter contre le carriérisme politique en limitant le nombre de mandats ministérielles sur une vie, il faut drastiquement interdire le cumul des mandats. Il faut promouvoir le fédéralisme intégral afin que les citoyens directement impactés par des problèmes puissent avoir part aux décisions qui les concernent.
Le deuxième point majeur, les gouvernements doivent reprendre le contrôle de la création monétaire, parallèlement il faut reformer les dettes publiques en supprimant purement et simplement les créances les plus anciennes, ces opérations sont à négocier avec les banque bien entendu mais l’objectif principal est que les états puissent se financer directement auprès de leurs banques centrales à des taux préférentiels ou nul , les Etats ne doivent plus être obligé de contracter des emprunts aux prix du marché.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1369
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#284

Message par Inso » 02 oct. 2019, 14:50

Aggée a écrit :
02 oct. 2019, 02:32
il faut être bien conscient que la nouvelle civilisation qui pointe a l’horizon, on peut l’appeler écologique car il faut bien lui donner un nom, il faut bien réaliser que si cette nouvelle civilisation disposera aussi de confort et de technologie, elle ne résultera aucunement d’un rabibochage de la civilisation industrielle,
Aggée a écrit :
02 oct. 2019, 14:14
Il y a énormément de points à modifier dans le système actuel, (... diverses propositions de ravalement de façade...)
Hum, ça, ça ressemble pas mal à du rabibochage non ? J'avoue ne point voir dans votre prose l'ébauche d'une "nouvelle civilisation". :hausse:
Aggée a écrit :
02 oct. 2019, 14:14
l’objectif principal est que les états puissent se financer directement auprès de leurs banques centrales à des taux préférentiels ou nul , les Etats ne doivent plus être obligé de contracter des emprunts aux prix du marché.
Ça se discute : La France lève de la dette à 10 ans à un taux proche de 0%.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2301
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#285

Message par Lambert85 » 02 oct. 2019, 15:06

Il oublie que les gilets jaunes pestaient contre la hausse des prix des carburants pour des motifs ecologiques.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 829
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#286

Message par Aggée » 02 oct. 2019, 16:08

[
Inso a écrit :
02 oct. 2019, 14:50
J'avoue ne point voir dans votre prose l'ébauche d'une "nouvelle civilisation". :hausse:
Si vous ne voyez rien, ce n’est pas le cas des hommes d’Etat qui perçoivent directement les enjeux d’une véritable réforme de la démocratie.
Saisissez-vous les influences du lobbying dans l’orientation des choix politiques.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1369
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#287

Message par Inso » 02 oct. 2019, 16:30

Aggée a écrit :
02 oct. 2019, 16:08
Si vous ne voyez rien, ce n’est pas le cas des hommes d’Etat qui perçoivent directement les enjeux d’une véritable réforme de la démocratie.
Ah, j'avais mal compris, vous ne proposez pas une "nouvelle civilisation" mais juste une réforme de l'existant.

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 864
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#288

Message par Curieux_ » 02 oct. 2019, 18:20

Inso a écrit :
02 oct. 2019, 16:30
Aggée a écrit :
02 oct. 2019, 16:08
Si vous ne voyez rien, ce n’est pas le cas des hommes d’Etat qui perçoivent directement les enjeux d’une véritable réforme de la démocratie.
Ah, j'avais mal compris, vous ne proposez pas une "nouvelle civilisation" mais juste une réforme de l'existant.
C'est exactement ce que je voulais lui répondre tout à l'heure.
Grosso-modo il veut reprendre l'argent, l'exploitation, sous une nouvelle forme de mascarade démocratique, et on repart comme en 40. La dictature de la marchandisation va achever l'humanité. Le fétichisme aliénatoire de la marchandisation, la nouvelle religion du veau d'or, le dieu argent a tué l'essence de l'être humain, de la communauté de l'être, au détriment des atomes narcissiques consuméristes, la société de l'avoir.

Il faut abolir l'argent, le travail ( du moins dans sa forme aliénatoire : la division du travail ), réguler drastiquement la reproduction au même titre qu'il faut prendre des mesures pour les écosystèmes, abolir la marchandise ( tout ce qui n'est pas nécessaire à la survie et la pérennité de l'être humain, son épanouissement ), abolir le système de (re)production Capitaliste qui est la cause des causes du génocide-écocide qui se profile contre l'humanité.

La clé, c'est le renoncement...Et des changements radicaux. Mais bien évidemment dans l'état actuel des choses, les changements drastiques, radicaux, ne pourront qu'être appliqués qu'à cause (ou grâce) à des drames sans précédent dans l'histoire...Guerre mondiale, massacre de milliards de personnes ( virus, guerre, catastrophe écologique, et autres réjouissances...).

Un humain aujourd'hui, est presque incapable de renoncer à son smartphone ou à sa voiture...à quel point nous sommes tombés...

Et comme le disait si bien quelqu'un que j'aime beaucoup, ce n'est pas une crise morale, politique, religieuse qui changera quoique ce soit au sort déjà scellé de cette partie de l'histoire de l'humanité, mais c'est un saut évolutif, une prise de conscience immense, qui permettra de renaître à quelque chose d'autre. Comme nous sommes passés de l'homo-érectus, à l'homo-sapiens, à l'homo-capitalus, il va falloir réinventer l'être humain.

Mais ne me dites pas comment on va faire, ça dépasse toute notre intelligence personnelle, et collective possible. :mrgreen: ...C'est un casse-tête insoluble pour n'importe quel cerveau. Et le secret de l'action, c'est le commencement. Avec une volonté tel le surhumain de Nietzsche.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

«La vérité n'est pas dans la tête des hommes qui regardent le monde, mais qu'elle est dans l'auto-mouvement historique des profondeurs de l'être qui se déploie en tant que conscience de lui-même » :aime:

jean7
Messages : 2702
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#289

Message par jean7 » 02 oct. 2019, 20:36

Certes, mettre fin au carriérisme politique et inclure des citoyens tirés au sort dans les travaux de construction des loi ne va pas aussi loin que le ric...
Mais n'est-ce pas déjà un changement important par rapport à ce qu'on a ?

Par contre, pour l'instant, j’appellerais plutôt ça de l'hygiène politique que de l'écologie.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 452
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#290

Message par Arensor » 03 oct. 2019, 03:40

Et bien voila peut-être une solution... :oops:
Comment refroidir le climat par un bon conflit nucléaire

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 864
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#291

Message par Curieux_ » 03 oct. 2019, 03:44

Arensor a écrit :
03 oct. 2019, 03:40
Et bien voila peut-être une solution... :oops:
Comment refroidir le climat par un bon conflit nucléaire
Oui la tension qui ne date pas d'hier commence à prendre un peu d'ampleur, il me semble que 150.000 soldats sont dans la zone du Cachemire.
Y a un gros problème d'eau là-bas, le gros enjeu du territoire.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

«La vérité n'est pas dans la tête des hommes qui regardent le monde, mais qu'elle est dans l'auto-mouvement historique des profondeurs de l'être qui se déploie en tant que conscience de lui-même » :aime:

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2301
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#292

Message par Lambert85 » 03 oct. 2019, 05:04

jean7 a écrit :
02 oct. 2019, 20:36
Certes, mettre fin au carriérisme politique et inclure des citoyens tirés au sort dans les travaux de construction des loi ne va pas aussi loin que le ric...
Mais n'est-ce pas déjà un changement important par rapport à ce qu'on a ?

Par contre, pour l'instant, j’appellerais plutôt ça de l'hygiène politique que de l'écologie.
C'est surtout du pipeau ! Prendre n'importe quel abruti tiré au sort (il y a plus d'abrutis et d'incomptétents que des gens compétents) pour prendre des décisions techniques n'arrangerait rien aux problèmes !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#293

Message par unptitgab » 03 oct. 2019, 05:10

Arensor a écrit :
03 oct. 2019, 03:40
Et bien voila peut-être une solution... :oops:
Comment refroidir le climat par un bon conflit nucléaire
Et juste à court terme, dix ans le temps que les suies retombent, le CO2 reste quelques siècles dans l'atmosphère.
Ne pas la proposer à Trump, il serait capable de le promouvoir lui qui voulait arrêter les ouragans à coup de bombes.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#294

Message par unptitgab » 03 oct. 2019, 05:17

Lambert85 a écrit :
03 oct. 2019, 05:04
C'est surtout du pipeau ! Prendre n'importe quel abruti tiré au sort (il y a plus d'abrutis et d'incomptétents que des gens compétents) pour prendre des décisions techniques n'arrangerait rien aux problèmes !
Il y a un avantage que ne porte pas la démocratie par vote, il n'y a pas à culpabiliser pour le choix de l'incapable qui dirige. Parce actuellement concernant le climat c'est 100% des dirigeants qui sont des incapables des royautés aux démocraties en passant par les dictatures.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 864
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#295

Message par Curieux_ » 03 oct. 2019, 05:19

unptitgab a écrit :
03 oct. 2019, 05:17
Lambert85 a écrit :
03 oct. 2019, 05:04
C'est surtout du pipeau ! Prendre n'importe quel abruti tiré au sort (il y a plus d'abrutis et d'incomptétents que des gens compétents) pour prendre des décisions techniques n'arrangerait rien aux problèmes !
Il y a un avantage que ne porte pas la démocratie par vote, il n'y a pas à culpabiliser pour le choix de l'incapable qui dirige. Parce actuellement concernant le climat c'est 100% des dirigeants qui sont des incapables des royautés aux démocraties en passant par les dictatures.
https://www.sudouest.fr/2019/09/25/dani ... 47-710.php

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :lol: :lol:

Tiré au sort pour participer à une convention citoyenne contre le réchauffement climatique, Daniel Cohn-Bendit a décliné la participation

Il fallait que ça tombe sur lui. Daniel Cohn-Bendit a été tiré au sort pour participer à la convention citoyenne sur le climat.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

«La vérité n'est pas dans la tête des hommes qui regardent le monde, mais qu'elle est dans l'auto-mouvement historique des profondeurs de l'être qui se déploie en tant que conscience de lui-même » :aime:

jean7
Messages : 2702
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#296

Message par jean7 » 03 oct. 2019, 05:47

Lambert85 a écrit :
03 oct. 2019, 05:04
C'est surtout du pipeau ! Prendre n'importe quel abruti tiré au sort (il y a plus d'abrutis et d'incomptétents que des gens compétents) pour prendre des décisions techniques n'arrangerait rien aux problèmes !
Il ne s'agit pas de prendre la décision mais de construire la solution.

Si tu ne comprend pas l'intérêt d'avoir dans le travail de construction des lois autre chose que des technocrates et des politiciens... Je ne parlerais pas d'abrutis parce qu'on peut être polytechnicien, énarque et complètement abrutit. Je parlerais juste de conaissance. Le citoyen lambda a une conaissance que ceux qui planchent sur les lois n'ont pas.

Ça te semble peut-être fumeux, mais pour avoir travaillé longtemps à résoudre des problèmes techniques par des groupes de travail pluridisciplinaire et avoir vu maintes fois que le manutentionnaire était au moins tout aussi précieux que l'ingénieur, ça ne me surprend pas du tout. Il faut un peu de méthode, mais si ça marche pour des problèmes techniques (mon domaine d'expérience et pas des problèmes simples je te prie de croire) je ne vois pas pourquoi ça échouerais dans le champs législatif.

C'est bien entendu à organiser et à encadrer. Personne n'a dit de réunir des types au hasard, leur confier un problème au hasard et leur dire démerdez-vous on fera comme vous dites !
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 829
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#297

Message par Aggée » 03 oct. 2019, 06:26

Inso a écrit :
02 oct. 2019, 16:30
Aggée a écrit :
02 oct. 2019, 16:08
Si vous ne voyez rien, ce n’est pas le cas des hommes d’Etat qui perçoivent directement les enjeux d’une véritable réforme de la démocratie.
Ah, j'avais mal compris, vous ne proposez pas une "nouvelle civilisation" mais juste une réforme de l'existant.
On peut jouer sur les mots, la suppression de l’esclavage peut constituer une reforme de la citoyenneté, etc… Mais ce petit jeux stérile ne fait nullement progresser le débat.
Pour notamment comprendre la problématique du changement climatique,il n’y a évidement pas que le climat au programme mais je prend cet exemple,pour répondre efficacement aux défis environnementaux, il faudra traiter et interpréter au mieux les observations des scientifiques, en tirer les conclusions et les traduire en lois,tous ce processus devra se dérouler de la manière la plus démocratique possible or sans une réforme de la représentation politique que vous trouvez à tort mineure, les électeurs , qui ont donné mandats aux élus pour agir dans l’intérêt collectif, les électeurs verront leur mandats bafoués par la multitude de lobbys qui ne sont pas élus, qui se fichent de la démocratie, qui se moquent de l’intérêt général, qui ne travaillent que pour leurs intérêts particuliers au détriment du climat.
Si c’est cela que vous appeler une petite réforme, alors effectivement, nous ne discutons pas d’une révolution.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1053
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#298

Message par LePsychoSophe » 03 oct. 2019, 09:31

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?
Quand on voit les politiques écologiques à l'oeuvre... Non.
Encore un témoignage d'un allemand (source : Arte sur YT récemment) qui s'éclate avec l'économie l'écologie et les panneaux solaires... son intention? l'écologie? non, le F.R.I.C., oui!

Darwin avait finalement peut-être vu juste : coop' et compét' pour survivre... sauf que nous, la coop'... pour l'écologie... c'est mal barré.

Les gens les plus compét' s'en sortiront, ça j'ai aucun doute. Elon Musk et sa famille sur la Lune dans un village transhumain... c'est l'avenir. Il faudra du pouvoir donc de l'argent. Point barre.
Etant d'une lignée de non-puissants... mes petits-petits?-petits??-...?-enfants vont devoir changer le niveau socio-culturel & économique de notre destin ou alors... ça va être un inconfort et une souffrance délicieuse... Les gilets jaunes à côté c'est Deauville!
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 505
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#299

Message par Kant Locke » 03 oct. 2019, 10:30

Nicolas78 a écrit :
02 oct. 2019, 12:52

Après, le pouvoir d'achat c'est pas le salaire. Le PIB par habitant au Canada, lui, grimpe encore, et pas furtivement :
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan ... PP.CD.html (PIB par habitant reflet du pouvoir d'achat)
Merci. c'est un outil d'analyse économique très bien fait.

Il y a beaucoup d'information dans cette page, je vais regarder plus en détail.

:a1:
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 829
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#300

Message par Aggée » 03 oct. 2019, 13:21

Inso a écrit :
02 oct. 2019, 14:50
Ça se discute : La France lève de la dette à 10 ans à un taux proche de 0%.
Votre exemple est tout à fait anecdotique et conjoncturel, quand on voit l’importance de la dette publique française, elle ne s’est pas construite à une époque où les intérêts pouvaient devenir négatifs, un Etat ne doit pas dépendre des aléas du marché privé pour se financer, quand il y a urgence, un Etat doit pouvoir bénéficier de crédits gratuits directement auprès de sa banque centrale.
Depuis des décennies on rabâche les oreilles des belges avec une dette publique qui ne se résorbe que pour repartir à la hausse au moindre évènement, la dernière crise boursière de 2008 l’a fait rebondir en quelques jours, ce qui a réduit à néant des années de sacrifices imposés à la population pour réduire le déficit public, cette dette a atteint un niveau colossal à cause de l’effet boule de neige bien connu des intérêts réclamés par les banques privées.
Toutes ces sommes d’intérêts faramineuses sont payées en pure perte alors qu’elles devraient servir à investir dans la transition écologique, un investissement n’est pas une dépense comme une autre, un investissement doit rapporter dans le futur alors que payer des intérêts ruine les finances publiques et paralyse le pays, dans le système actuel, alors qu’il y a urgence, les gouvernements sont incapables d’investir faute de liquidité, c’est inadmissible et périlleux pour l’avenir !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cuillère Athée, Spartacus