micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
jean7
Messages : 2784
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#101

Message par jean7 » 06 janv. 2020, 00:55

carlito a écrit :
05 janv. 2020, 21:23
ABC a écrit :
05 janv. 2020, 15:28
Oui. Je suis prêt à parier que Bernard Arnault veut, lui aussi, gagner plus.
Là c'est sur ;) , tout comme le simple salarié hein!...
Mais je pense qu'une grande majorité des simples salariés, avec une fortune avoisinant les 100 milliards, ne chercheraient plus forcement à s'enrichir, ni à travailler d'ailleurs…Ne plus être contraint par l'argent change la donne.
Je pense qu contraire que presque tout le monde, même s'il a 100 milliards, est capable de prendre tout ce qui passe à porté de sa main.
De l'argent, une médaille, du pouvoir, le beurre, la supériorité sur ses semblables, la crémière, des honneurs...
"Qui peut prend", c'est toutes classes sociales confondues.
C'est presque une maladie. Une tare.

Tu prend n'importe qui, tu lui donne 100 milliards et lui explique comment sans rien faire cette somme peut lui rapporter tout les jours beaucoup plus que sa consommation, il le fera même si c'est totalement inutile parce que ce qu'il possède peut assurer sa consommation pour plus que sa vie et celle de ses enfants.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

thewild
Messages : 1917
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#102

Message par thewild » 06 janv. 2020, 03:19

ABC a écrit :
05 janv. 2020, 16:14
LoutredeMer a écrit :
05 janv. 2020, 13:02
Ensuite, la prime, c'est la facilité et un piège. Car les primes ne sont pas prises en compte pour le calcul des retraites, ou des allocations chômage.
Est-ce logique ? Je n'en suis pas bien sûr. Je ne trouve pas de raison bien évidente au fait que la législation actuelle se refuse à les prendre en compte.
La raison est assez simple : les travailleurs ont intérêt à obtenir les meilleurs avantages garantis, et donc les meilleurs salaires (car les primes ne sont pas garanties, par définition). La législation décourage donc tous les types de rémunérations non garanties, en les imposant plus et en ne les prenant pas en compte dans les différentes cotisations.
C'est la base d'une économie sociale, dans les économies plus libérales les différentes rémunérations sont traitées avec plus d'égalité.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5115
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#103

Message par LoutredeMer » 06 janv. 2020, 06:35

jean7 a écrit :
06 janv. 2020, 00:55
carlito a écrit :
05 janv. 2020, 21:23
ABC a écrit :
05 janv. 2020, 15:28
Oui. Je suis prêt à parier que Bernard Arnault veut, lui aussi, gagner plus.
Là c'est sur ;) , tout comme le simple salarié hein!...
Mais je pense qu'une grande majorité des simples salariés, avec une fortune avoisinant les 100 milliards, ne chercheraient plus forcement à s'enrichir, ni à travailler d'ailleurs…Ne plus être contraint par l'argent change la donne.
Je pense qu contraire que presque tout le monde, même s'il a 100 milliards, est capable de prendre tout ce qui passe à porté de sa main.
De l'argent, une médaille, du pouvoir, le beurre, la supériorité sur ses semblables, la crémière, des honneurs...
"Qui peut prend", c'est toutes classes sociales confondues.
C'est presque une maladie. Une tare.
Je pense aussi que c'est pathologique. Et donc c'est en contradiction avec ce que tu dis : non, tout le monde ne veut pas 200 milliards s'il en a déjà 100. Comme il y a des sex-addicts, des boulimiques, des anorexiques, des paranoiaques, des abuseurs etc... Je pense que chez eux c'est irrépressible. Mais la société (du moins en France) cautionne le money-addict, en le laissant s'accaparer la majorité des marchés et en pratiquant l'impunité chez par ex tous les politiques impliqués dans des affaires de fausses factures, abus de biens etc. On le voit bien puisqu'après quelques années ils réapparaissent dans le paysage politique en disant "votez pour l'escroc qui a volé moi" sans faire sourciller les media.

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 965
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#104

Message par carlito » 06 janv. 2020, 12:22

jean7 a écrit :
06 janv. 2020, 00:55
Je pense qu contraire que presque tout le monde, même s'il a 100 milliards, est capable de prendre tout ce qui passe à porté de sa main.
"être capable de" et "avoir le désir/envie/besoin de" sont deux choses bien différentes.

Il faudra bien, un jour, admettre ouvertement, médiatiquement, au niveau planétaire pour que tout le monde l'entende et le comprenne bien:
NOUS NE SOMMES PAS EGAUX!!!
Nous ne sommes pas tous "équipés" pour "réussir" tel que l'on peut l'entendre. Tout le monde n'a pas les codes, les capacités intellectuelles/mentales pour s'imposer, sans parler du contexte socioculturel éducation/instruction.
Le dominant possède deux caractéristiques essentielles: confiance/estime de sois trés forte et capacité intellectuelle bien au-dessus de la moyenne. Mais ce qui fait véritablement de lui un dominant, est ce désir/envie/besoin irrépressible de dominer/diriger/posséder toujours plus. Le dogme imposé vient d'en haut...pas d'en bas.
Nous sommes trés fortement encouragés à adhérer(hein ABC!) à ce dogme, tout en sachant qu'une trés grande majorité ne seront que des pions, puisque inadaptés.
Donc non, je ne pense pas que "presque tout le monde" en veut toujours plus, je pense que beaucoup ont des valeurs éthiques/morales qui leurs sont trés importantes et aspirent à d'autre choses. La capacité empathie/compassion joue une part importante dans le "bien vivre ensemble". En France, la grande majorité à l'air d'en être bien doté.
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

jean7
Messages : 2784
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#105

Message par jean7 » 06 janv. 2020, 14:51

LoutredeMer a écrit :
06 janv. 2020, 06:35
Je pense aussi que c'est pathologique. Et donc c'est en contradiction avec ce que tu dis : non, tout le monde ne veut pas 200 milliards s'il en a déjà 100. Comme il y a des sex-addicts, des boulimiques, des anorexiques, des paranoiaques, des abuseurs etc...
carlito a écrit :
06 janv. 2020, 12:22
Nous ne sommes pas tous "équipés" pour "réussir" tel que l'on peut l'entendre. Tout le monde n'a pas les codes, les capacités intellectuelles/mentales pour s'imposer, sans parler du contexte socioculturel éducation/instruction.
Je suis OK avec ça a condition de préciser qu'on trouve de tout (boulimique ou anorexique) de partout.
"On est pas tous égaux", bien entendu. On est pas tous équipés pour s'imposer, que ce soit par appétence ou compétence, soit.
Est-ce que ça contredit que généralement chacun selon la longueur de ses bras saisira ce qu'il voudra ?
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1464
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#106

Message par ABC » 12 janv. 2020, 09:27

carlito a écrit :
05 janv. 2020, 21:23
Nous ne sommes pas tous des dominants avides d'argent/pouvoir./domination...
J'aurais plutôt dit
  • nous ne sommes pas tous des dominants d'une part
    .
  • nous avons des degrés divers d'attrait pour l'argent, le pouvoir, la notoriété, le plus de ceci ou de cela d'autre part...
    ...et ce, que nous soyons dominants télévisuels, dominant religieux, dominants politiques, dominants financiers, dominants industriels, dominants commerciaux, dominants culturels, dominants sportifs etc, etc...
    ...ou pas spécialement dominants mais avec "des dents qui rayent le parquet" par exemple.
Aucun de ces objectifs de plus d'argent, plus de pouvoir, plus de notoriété, plus de ceci ou de cela ne me semble être réellement un problème en soi. Ce qui est un problème c'est :
  • d'une part l'excès d'importance accordé à tel ou tel objectif (quel qu'il soit d'ailleurs. L'intégrisme est, à mon avis, systématiquement nuisible même pour les objectifs sensés être les plus louables)
    .
  • d'autre part :
    • quand on profite d'une situation, d'un pouvoir, d'un droit, d'un travail (quel qu'il soit, que l'on soit dominant ou pas)
    • dans un sens dont nous tirons un bénéfice (où, parfois à souvent, seulement quelque chose que nous considérons comme un bénéfice (1))
    • ce bénéfice étant obtenu en nuisant à notre société ou autour de nous (par exemple à ceux auxquels nous ferions croire que nous leur rendons service ou que nous défendons leurs intérêts en les poussant dans le sens où, sans en être conscients, ils ont envie de tomber. cf. les conseils du papé à Galinette dans Manon des sources).
(1) On s'est parfois moqué de peuplades où les dominants portaient des parures considérées, par nous, les occidentaux trop souvent racistes et arrogants, comme ridicules et sans valeur...
...mais au plan du principe, est-ce que les diamants sont beaucoup plus que les verroteries dont on s'est parfois moqué avec une morgue bien occidentale ? Qu'est-ce qui donne de la valeur à ces bijoux ? Tout simplement la loi de l'offre et de la demande. Quelle serait la valeur des diamants consommés en tant que bijoux s'il n'y avait plus de demande (implicite) à caractère marque de prestige social, une demande se réduisant à un aspect purement esthétique ? réponse = à mon avis, presque la valeur d'un usage purement industriel, donc bien moindre.
carlito a écrit :
05 janv. 2020, 21:23
On parle de personnes ayants certains traits de caractères assez particuliers, qui adhèrent à une "religion" :mrgreen: qu'ils ont eux même créé et qui malheureusement ont été, sont et seront toujours aux manettes...ou pas loin. Mais rien de plus normal, ce sont des dominants.
Et ils le sont parce qu'ils appuient sur les bons leviers psychologiques.

Si nous décidions d'infléchir certains de nos attraits psychologiques, attentes et critères "d'admiration sociale", ceux qui pourraient accéder à une position de dominants seraient ceux qui sauraient s'adapter à nos nouvelles attentes, voir (c'est mieux) y être déjà plus ou moins adaptés...
...ou, certes, à le faire croire, mais ça on ne peut pas l'éviter. La duperie (à des fins personnelles ou d'appartenance) est dans la nature de certains.

Par rapport à ce problème de possible duperie (que je ne nie pas) il nous faut tâcher :
  • de suffisamment bien nous informer,
    .
  • de suffisamment bien analyser les informations disponibles,
    .
  • de suffisamment bien évaluer la fiabilité des sources d'où nous tirons ces informations,
    .
  • et de prendre aussi suffisamment de recul par rapport à certains de nos préjugés (différents selon notre culture, mais ce problème existe pour tout le monde à mon avis)
pour ne pas être dupe.
ABC a écrit :
05 janv. 2020, 15:28
Une croissance irréfléchie n'est plus la solution à tous nos problèmes.
carlito a écrit :
05 janv. 2020, 21:23
Ca tout le monde le sait.
Non.
ABC a écrit :
05 janv. 2020, 15:28
Ne parlons même pas du tiers-monde...
Si, il faut en parler justement. La croissance a été considérable depuis 3 siècles, mais elle n'a pas bénéficié à tous de la même façon parce que, collectivement (et non, à mon avis, par la faute de quelques uns seulement) nous n'avons pas considéré comme prioritaire l'objectif d'aller vers une société :
  • plus juste,
  • plus respectueuse des uns et des autres malgré nos différences de culture, de croyances, d'appartenance, de nationalité...
  • ...et plus respectueuse de notre environnement.
Il est vrai que la situation était moins critique et moins globale. Nous ne pouvons plus nous reposer sur nos divisions pour nous trouver des excuses et rejeter la faute sur nos coupables préférés. Nous n'en avons plus le temps.
ABC a écrit :
05 janv. 2020, 15:28
On ne peut pas faire de bénéfices si on essaye de compenser, par des pub excessivement coûteuses, des produits dont les consommateurs ne veulent pas.
carlito a écrit :
05 janv. 2020, 21:23
Si les entreprises ont un énorme budget pub, c'est parce que ça marche très bien. :mrgreen:
Et ça marche très bien quand elles savent choisir, dans le fond et parfois presque seulement dans la forme, ce qui va très bien marcher eu égard à notre système de valeurs et à ce qui brille à nos yeux.

Dans le cas inverse, elles font faillite.
ABC a écrit :
05 janv. 2020, 15:28
Le contrôle c'est nous, par nos choix, qui l'exerçons dans une très large mesure sur nos "contrôleurs".
carlito a écrit :
05 janv. 2020, 21:23
Je n'y crois pas une seconde pour les raisons décrites plus haut.
Je sais bien. J'ai bien compris votre point de vue et les raisons pour lesquelles nous ne sommes pas d'accord sur certains points. La seule chose que nous puissions faire (et j'ai le sentiment que nous l'avons fait) c'est mettre en évidence les différences d'hypothèses nous conduisant, sur certains points, à des conclusions différentes.
carlito a écrit :
06 janv. 2020, 12:22
Je pense que beaucoup ont des valeurs éthiques/morales qui leurs sont très importantes[/b] et aspirent à d'autres choses. La capacité empathie/compassion joue une part importante dans le "bien vivre ensemble". En France, la grande majorité à l'air d'en être bien dotée.
Je vois ça, au contraire, comme certains des éléments d'un système de valeurs à favoriser et non comme un objectif déjà atteint.

Mon sentiment, c'est que les valeurs que vous citez sont absolument cruciales. C'est sur ces valeurs là (notamment) et sur leur mise en pratique dans les faits, qu'il faut nous appuyer pour avancer et tenter de résoudre nos problèmes de société et la destruction rapide de notre biosphère avant qu'il ne soit trop tard.

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 140
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#107

Message par Spartacus » 13 janv. 2020, 03:55

Qu'est ce que la macronisme : un pourrissement de la langue !

Recap : a echouer 4 fois dans des concours de grande ecole, ne sait pas ecrire ! A tenter en vains lors de ces premiers annee au PS au milieue des annee de 2000 quand il fayotais pour une circonscription qu'il n'a pas reussi a obtenir avant de bifurquer vers rotshield grace au reseau qu'il a pu se constituer dans la commission attali, donc a tenter de se faire publiquer mais que voulez vous quand on sait pas ecrir, on sait pas ecrire.

Cette pourriture donc sous equipe au plan intellectuel a ete le candidat de la classe eduquer, qui plus est une classe qui va vote massivement.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2413
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#108

Message par Lambert85 » 13 janv. 2020, 04:23

Spartacus a écrit :
13 janv. 2020, 03:55
quand on sait pas ecrir, on sait pas ecrire.

Cette pourriture donc sous equipe au plan intellectuel...
Cela vous définit assez bien...
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 140
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#109

Message par Spartacus » 13 janv. 2020, 13:30

Lambert85 a écrit :
13 janv. 2020, 04:23
Spartacus a écrit :
13 janv. 2020, 03:55
quand on sait pas ecrir, on sait pas ecrire.

Cette pourriture donc sous equipe au plan intellectuel...
Cela vous définit assez bien...
t'es un troll...ou un bot defectueux ?

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1444
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#110

Message par Inso » 14 janv. 2020, 12:26

Spartacus a écrit :
13 janv. 2020, 03:55
Recap : a echouer 4 fois dans des concours de grande ecole, ne sait pas ecrire ! A tenter en vains lors de ces premiers annee au PS ... [ad lib]
C'est marrant cette obsession. Vous êtes donc pour une méritocratie forte ?

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3655
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#111

Message par PhD Smith » 14 janv. 2020, 15:55

Spartacus a écrit :
13 janv. 2020, 03:55
Macron a ete le candidat de la classe eduquer, qui plus est une classe qui va vote massivement.
Et heureusement, la classe éduquée est une classe qui a été à l'école et qui instruite. Rappel: les socialistes, les marxistes ont toujours placé l'éducation comme première nécessité pour les ouvriers, pas la richesse, mais l'éducation, pour faire la Révolution (entre autres).
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 140
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#112

Message par Spartacus » 16 janv. 2020, 16:43

Ces nombreux échec scolaires doivent d'ailleurs avoir quelques choses avec ce besoin qu'il a d'humilier les humbles a chaque fois qu'il les croisent ! Le coup des illettrés, des gens qui sont rien, du travailler pour se payer un costard.

Sérieusement je fais la une introspection de sa bêtise, mais le vide, le creux de ses discours !

Comment en est t on arrivé la ?!

Les amis, nous avons élue un comme président un gugus, qui s'est mis dans la tete d'affronter a coup de duel de bite des chefs d'état étranger !

Situez vous la scène : micron avec ses conseiller en train d’enchaîner les exercices de pogné de main viril !

Un tocard en somme emplie de ressentiment et complexe d'infériorité !

https://www.youtube.com/watch?v=6BzF7z39Kmo

Une conférence de synthese de juan branco, normalien ! Normal sup que macron n'a pas réussie à intégrer après deux échecs, avant d’enchaîner sur deux autre echec à l'ENA.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2413
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#113

Message par Lambert85 » 16 janv. 2020, 23:54

Spartacus a écrit :
16 janv. 2020, 16:43
Un tocard en somme emplie de ressentiment et complexe d'infériorité !

Une conférence de synthese de juan branco, normalien !
Toujours la paille et la poutre...
L'avis d'un normalien très à gauche qui a été avocat de Jean-Luc Mélenchon est surement objectif.
Alors qu'il étudie à Sciences Po, Juan Branco qualifie l'institution de « caricature de la fabrique des élites »
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 140
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: micron, premier méprisant (sous-diplomé) de france

#114

Message par Spartacus » 21 janv. 2020, 18:38

Une anthologie des perles du bac a lui seul !

Quadruple redoublant !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit