Les Québec va-t-il disparaître?

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1344
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Les Québec va-t-il disparaître?

#1

Message par uno » 13 oct. 2019, 14:59

Ok bon j'ai fait un titre pute à clics et je m'en excuse, néanmoins c'est cela à quoi j'avais pensé lorsque je pense aux Québec pris dans l'évolution du Canada actuel. Car le Québec francophone a bien faillit ne pas existé car la Grande-Bretagne avait essayé par le passé de noyer démographiquement la belle province par l'installation de nombreux colons britanniques, or si cette tentative a au moins partiellement échoué aujourd'hui une menace tout aussi insidieuse pourrait menacer l'existence du Québec en tant que peuple. Le premier ministre Justin Trudeau avait parlé du Canada comme étant une nation post-national, c'est-à-dire purement multiculturel, ce modèle est aujourd'hui également imposé au Québec, avec il faut l'avoué, le soutien de quelques Québecois haut placés. Ce modèle d'ailleurs fera tout pour bloquer les initiatives Québecoises, dernière en date la loi 21 sur la laïcité que l'État Fédéral canadien compte bien attaqué et démonté. La question est de savoir si à terme, sous la pression du modèle multiculturel canadien et les changements démographiques à venir, la culture québecoise ne risque pas de se faire grignoter lentement mais sûrement par la mondialisation anglo-saxonne, sonnant le glas de son identité et de son autonomisme. N'étant pas Québecois il est possible que je dis ici de la merde, mais c'est en tout cas mon impression et celle me semble-t-il d'au moins certains Québecois, aux Québecois du présent forum de nous donner leur avis sur la question.

Igor
Messages : 2730
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#2

Message par Igor » 13 oct. 2019, 21:45

Il y a des élections présentement au Canada, et je suis ça avec intérêt. J'dois dire qu'on est plutôt bien, surtout si on se compare.

Je suis plutôt inquiet pour les kurdes par contre, et pour toute l'Europe. En effet, si ce chien de garde que sont les kurdes est éliminé par la Turquie, c'est daesh qui risque de reprendre du poil de la bête et de sévir contre l'Europe.

Il sera intéressant de voir la réaction de l'Europe. Il est évident que les États-Unis se sentent moins menacés eux, ils sont plus éloignés.

Il serait peut-être temps que certains pays européens montent leurs muscles, ils ne peuvent plus compter sur les États-Unis pour défendre leurs populations contre ces attentats meurtriers (et c'est à eux de le faire).

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4529
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#3

Message par Invité » 13 oct. 2019, 21:49

Uno. je trouve ton analyse assez juste.

Il y a deux Québec:

1- Celui des richesses naturelles, de l'hydro-électricité, du potentiel économique, ...

2- Celui de la culture, la langue, la vision sociale, la laïcité, son histoire,...

Le Canada veut à tout prix garder le #1 mais il s'accommoderait parfaitement de la disparition du #2.

Àmha, sans l'indépendance le Québec #2 est foutu.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#4

Message par Dash » 13 oct. 2019, 22:06

Invité a écrit :
13 oct. 2019, 21:49
Àmha, sans l'indépendance le Québec #2 est foutu.
Idem! Ce n'est qu'une question de temps. L'immigration massive depuis quelques années, la pénurie de main d'oeuvre, les bébé boomers qui partent à la retraite, les québecois de souches qui font de moins en moins d'enfants, la langue qui s'éffrite de plus en plus, etc. Même au delà de la politique et des guéguerres entre libéraux et nationalistes, ces problèmes sont très concrets et réels et contribuent à la disparition progressive de la culture québecoise.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Igor
Messages : 2730
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#5

Message par Igor » 13 oct. 2019, 22:13

Invité a écrit :
13 oct. 2019, 21:49
sans l'indépendance le Québec #2 est foutu.
Je ne suis pas du tout d'accord avec vous et je vous trouve bien pessimiste. De toute façon la grande majorité des Québécois n'en veulent pas et n'en ont jamais voulu (sauf dans ces rares moments de crises).

Le Canada a beaucoup changé aussi, on dirait une bande de lapinous. https://www.youtube.com/watch?v=QtFfsEwYplM

La nation québécoise est de plus en plus reconnue, même Justin Trudeau la reconnait. Il a même dit qu'il permettrait au Québec et à la CAQ d'aller de l'avant avec ses tests des valeurs (ce qui m'a surpris j'dois dire).

La population québécoise est très satisfaite de la CAQ aussi.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#6

Message par Dash » 13 oct. 2019, 23:41

Igor a écrit :
13 oct. 2019, 22:13
même Justin Trudeau la reconnait....

La population québécoise est très satisfaite de la CAQ aussi.
Rapport? :hausse:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Igor
Messages : 2730
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#7

Message par Igor » 13 oct. 2019, 23:55

Dash a écrit :
13 oct. 2019, 23:41
Rapport? :hausse:
Il était question d'indépendance. Le rapport c'est que la CAQ n'est pas pour l'indépendance malgré qu'elle est nationaliste.

J'estime que c'est ce parti qui a rapporté une certaine fierté aux Québécois (chose que le PQ n'a jamais réussi à faire avec son approche contre-productive axé uniquement sur la souveraineté et visant à démontrer qu'on ne peut pas s'entendre, créer des chicanes).

J'pense qu'on s'assume aussi, c'est l'argent qui compte avant tout! Ceci dit, on peut quand même obtenir pas mal ce qu'on veut quand on ne cherche pas uniquement la chicane.

Est-ce que cé assez clair?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#8

Message par Dash » 14 oct. 2019, 00:42

Igor a écrit :
13 oct. 2019, 23:55
Est-ce que cé assez clair?
Ok, je vois. Merci.

Pour ma part j'ai completement changé d'oppinion sur ce sujet. Les changements démographiques et tout et tout sont tels que même sans les objectifs des libéraux je crois que nous en serions presque au même point. :?
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Igor
Messages : 2730
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#9

Message par Igor » 14 oct. 2019, 00:54

Dash a écrit :
14 oct. 2019, 00:42
Les changements démographiques et tout et tout sont tels que même sans les objectifs des libéraux je crois que nous en serions presque au même point. :?
Ça prend de la mains-d'oeuvre, pis on fait pas d'enfants. C'est certain qu'on a une part de responsabilité mais on s'assume, on est individualiste.

On est quand même bons pour chialer par contre! :roll:

Les gens font la même chose pour l'environnement, on ne fera rien même si on sait qu'on (l'humanité dans ce cas-ci) va disparaître.

Bon ok, quelques mentalités de tapis volants vont peut-être bloquer quelques ponts. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4793
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#10

Message par Christian » 14 oct. 2019, 01:55

Igor a écrit :
13 oct. 2019, 23:55
J'estime que c'est ce parti qui a rapporté une certaine fierté aux Québécois (chose que le PQ n'a jamais réussi à faire avec son approche contre-productive axé uniquement sur la souveraineté et visant à démontrer qu'on ne peut pas s'entendre, créer des chicanes).
Pardon? Uniquement sur la souveraineté? Vous n'étiez pas là dans les années 70-80?
Le PQ a complété la Révolution Tranquille avec :
la loi 101 sur le français,
la loi de la protection des terres agricoles,
le no-fault pour l'assurance automobile,
la loi du financement des parties politiques,
la loi anti briseurs de grève,
salaire minimum indexé au coût de la vie,
gratuité des soins dentaires aux enfants,
la loi sur la protection du consommateur,
la loi de la santé et de la sécurité au travail,
l'abolition des clubs privés de chasse et de pêche,
le régime d'épargne-action,
l'aide aux PME,
la création du ministère du Commerce extérieur.
Et c'est le PQ qui a réussi la déconfessionnalisation des écoles publiques (qui a été la mise en place d'un état vraiment laïc) et la création des CPE au début des années 2000.
Et qui a piloté la loi sur l’aide médicale à mourir, une des lois les plus rassembleuses au Québec? Monique Hivon du PQ.
(Liste plus détaillée)

En 95, lors du référendum, un majorité de francophones a voté pour la souveraineté. Alors pas de fierté chez les francophones? Demandez aux Québécois si ils veulent l'abolition de la loi 101, la fin des CPE, la protection des terres agricoles, de la SST ou le retour aux clubs privés?

Jusqu'à la fin des années 90, le PQ était un parti de coalition regroupant autant des souverainistes de gauche que des souverainistes de droite. C'est ce liant qui s'est défait avec les incertitudes de l'option souverainiste et la question nationale pour la droite (Legault l'actuel premier ministre du Québec de la CAQ). Ce sont les mesures d'austérité des gouvernements Bouchard et Landry qui ont fait qu'une bonne partie de gauche s'est poussée vers Québec Solidaire. La chicane elle était plus interne dans le PQ avec leur recherche d'un messie comme Pierre Karl Péladeau.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1344
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#11

Message par uno » 14 oct. 2019, 02:21

Je vois que le PQ a en effet énormément fait pour le Québec, merci pour cette mise au point Christian. Maintenant le problème c'est quelle avenir pour un Québec? Pourra-t-il survivre aux nouvelles attaques, notamment le modèle multiculturelle que compte imposé Justin Trudeau à la Belle Province? Car la dissolution de ce «liant» comme tu l'appelles, met le Québec en position de faiblesse, puis les changements démographique voient l'émergence d'un électorat qui n'aura plus forcément l'intérêt nationale du Québec en tête, le modèle multiculturelle flattant les minorités avec un clientélisme ethnique. À partir de là même l'usage du Français n'est plus forcément assuré à plus long terme, ne parlons pas des spécificités culturelles québecoises. Je vois vraiment cela comme une perspective des plus tristes car le Québec est vraiment une nation remarquable et pittoresque dans le sens le plus flatteur du terme. Voir le Québec disparaitre, dévoré par le mondialisme anglo-saxon a vraiment quelque chose de déprimant. Mais je garde espoir que la Belle Province puisse connaitre un réveil et pourquoi pas, à terme, une nouvelle demande d'indépendance? Mais là je m'avance probablement beaucoup trop je ne connait pas suffisamment la situation.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#12

Message par Dash » 14 oct. 2019, 03:01

uno a écrit :
14 oct. 2019, 02:21
...Mais je garde espoir que la Belle Province puisse connaitre un réveil et pourquoi pas, à terme, une nouvelle demande d'indépendance?
Même dans ce cas, les jeunes n'en ont plus rien à foutre du français, sont de plus en plus "américanisés", ne regardent plus la TV québecoise, etc,... ...et la pénurie de main-d'œuvre est telle (ce qui oblige de maintenir le nombre d'immigrés qu'on accueille ) que je ne suis pas certain que la résultante serait si différente après quelques générations au final.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

John Difool
Messages : 208
Inscription : 12 juin 2017, 12:06

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#13

Message par John Difool » 14 oct. 2019, 03:26

Salut,
Dash a écrit :
14 oct. 2019, 03:01
Même dans ce cas, les jeunes n'en ont plus rien à foutre du français, sont de plus en plus "américanisés"[...]
petite question au passage à ce sujet : chez les jeunes justement (ados/jeunes adultes) est-ce qu'ils parlent bien entre eux français ? Ou est-ce que ça peut arriver d'avoir des conversations 100% en anglais entre francophones ?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#14

Message par Dash » 14 oct. 2019, 03:45

John Difool a écrit :
14 oct. 2019, 03:26
petite question au passage à ce sujet : chez les jeunes justement (ados/jeunes adultes) est-ce qu'ils parlent bien entre eux français ? Ou est-ce que ça peut arriver d'avoir des conversations 100% en anglais entre francophones ?
Réponse détaillée à mon retour à la maison (suis sur smartphone). ;)

C'est pas simple ou juste oui/non.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2449
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#15

Message par Lambert85 » 14 oct. 2019, 03:47

Laissez venir des français (et des luxembourgeois, des suisses et des belges francophones...) alors ! La francophonie est vaste.
De nombreux belges parmi les milliers de migrants refusés au Canada
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4720
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#16

Message par unptitgab » 14 oct. 2019, 04:06

Ces histoires de langues me font toujours penser à une camarade du lycée qui était sourde de naissance et qui trouvait assez stupide de promouvoir plutôt le langage des signes que la lecture labiale et le langage articulé, elle n'avait aucune envie et intérêt à ne communiquer qu'avec des sourds, lire sur les lèvres et parler lui permet de communiquer avec tout le monde.
C'est un peu le même problème avec les langues très minoritaires dans une région, que ce soit le romanche en Suisse, sauf à ne pas bouger des Grisons, ou le français au Québec où l'ensemble des locuteurs limitrophes parlent anglais, il paraît logique que la minorité linguistique tende à disparaître, non à cause d'un odieux multiculturalisme encouragé par de sinistres ministres, mais tout bêtement parce que l'entre soit n'étant profitable à personne la minorité finie par se conformer à la majorité par simplification.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1344
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#17

Message par uno » 14 oct. 2019, 04:19

unptitgab a écrit :
14 oct. 2019, 04:06
Ces histoires de langues me font toujours penser à une camarade du lycée qui était sourde de naissance et qui trouvait assez stupide de promouvoir plutôt le langage des signes que la lecture labiale et le langage articulé, elle n'avait aucune envie et intérêt à ne communiquer qu'avec des sourds, lire sur les lèvres et parler lui permet de communiquer avec tout le monde.
C'est un peu le même problème avec les langues très minoritaires dans une région, que ce soit le romanche en Suisse, sauf à ne pas bouger des Grisons, ou le français au Québec où l'ensemble des locuteurs limitrophes parlent anglais, il paraît logique que la minorité linguistique tende à disparaître, non à cause d'un odieux multiculturalisme encouragé par de sinistres ministres, mais tout bêtement parce que l'entre soit n'étant profitable à personne la minorité finie par se conformer à la majorité par simplification.
Non car là tu présente la disparition du Québec comme étant au final un mouvement irrésistible, une fatalité qui serait indépendante des décisions politiques humaines. Le Québec a le choix, si demain un mouvement autonomiste balaie le Québec et le pousse vers l'indépendance et une politique d'immigration strictement francophone alors le Québec demeure voir se renforce. Le Québec ce n'est non plus pas comme les locuteurs romanches, ces derniers ne sont même pas majoritaire dans leur canton, là où les Québecois ont une province à eux avec une langue officielle, bref une base pour résister et de fait ils l'ont fait par le passé. Ils ont résisté aux tentatives de submersion démographique des anglais et ils ont imposé une certaines autonomie et conservé leurs particularisme à la seconde moitié du vingtième siècle, mais à présent il faudrait donc tout balancer aux chiottes et se confirmer bêtement à la doxa multiculturalisme et à terme à la perte du français au profit de l'anglais? Tu dis que la disparition possible du Québec n'est pas le fait de sinistres ministres encourageant un multiculturalisme débridé unptitgab, non tu dis que ce n'est qu'un mouvement naturel, que c'est dans l'ordre des choses, or c'est exactement ce que ces sinistres veulent vous faire croire, que vous n'avez d'autres choix que de vous effacez lentement pour disparaitre, c'est insidieux et même dégueulasse, mais c'est à cela que pousse de nombreuses élites et pas seulement au Québec soit dit en passant.

John Difool
Messages : 208
Inscription : 12 juin 2017, 12:06

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#18

Message par John Difool » 14 oct. 2019, 04:26

unptitgab a écrit :
14 oct. 2019, 04:06
C'est un peu le même problème avec les langues très minoritaires dans une région, que ce soit le romanche en Suisse, sauf à ne pas bouger des Grisons, ou le français au Québec où l'ensemble des locuteurs limitrophes parlent anglais, il paraît logique que la minorité linguistique tende à disparaître, non à cause d'un odieux multiculturalisme encouragé par de sinistres ministres, mais tout bêtement parce que l'entre soit n'étant profitable à personne la minorité finie par se conformer à la majorité par simplification.
On peut aussi considérer que la pluralité linguistique est une richesse culturelle locale et prendre des décisions politiques pour la préserver. Je ne vois pas en quoi parler un patois quelconque ET le français serait une cause de repli sur soit ou de rejet de l'autre.

A ce sujet, une vidéo de linguisticae sur le mythe de Villers-Cotterêts : https://www.youtube.com/watch?v=x3TQkQO_XMc qui explique en partie la coexistence de plusieurs langues locales sous l'ancien-régime (en France).

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10565
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#19

Message par Nicolas78 » 14 oct. 2019, 06:10

Ya aussi la question de savoir si c’est vraiment important ? Et ce qui l’est...
Que la culture anglo-saxonne soit grave a cause d’une potentielle faiblesse à protéger la laïcité, ok ca serai grave.
Que ca apporte encore plus de libéralisme, de compétition, et moins de sociale a cause d’une potentielle vision sociale anglo-saxonne du genre. Ok ca serait grave.

Mais est-ce que le langage lui meme ou savoir si le navet qu’ont regarde à la télé est en Anglais, Français, ou en Mandarin, est grave ?
La question cachée est :
Est-ce que le langage porte autant la culture qu’ont ne le pense ?

Avatar de l’utilisateur
Trotsko-Titiste
Messages : 35
Inscription : 02 avr. 2019, 10:45

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#20

Message par Trotsko-Titiste » 14 oct. 2019, 06:17

Nicolas78 a écrit :
14 oct. 2019, 06:10
Ya aussi la question de savoir si c’est vraiment important ? Et ce qui l’est...
Que la culture anglo-saxonne soit grave a cause d’une potentielle faiblesse à protéger la laïcité, ok ca serai grave.
Que ca apporte encore plus de libéralisme, de compétition, et moins de sociale a cause d’une potentielle vision sociale anglo-saxonne du genre. Ok ca serait grave.

Mais est-ce que le langage lui meme ou savoir si le navet qu’ont regarde à la télé est en Anglais, Français, ou en Mandarin, est grave ?
La question cachée est :
Est-ce que le langage porte autant la culture qu’ont ne le pense ?
Le discours culturaliste souhaiterait souvent sinon éliminer du moins gommer au maximum la dimension pratico-pratique du langage. Mais c'est pourtant sa raison d'être et c'est dès lors vouloir en effet aller contre la 'nature' même des langues dont le rôle fondamental est la communication, pas l'identitarisme (qui en est une conséquence, pas une cause).
L'exemple de l'échec patent (malgré tout l'investissement de l'Etat irlandais, Etat indépendant qui plus est) de la volonté de réintroduction du gaélique est là pour en témoigner (Bien entendu, la cas québécois est très différent au sens où il n'y a pas eu 'rupture' de l'héritage linguistique).

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1334
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#21

Message par DictionnairErroné » 14 oct. 2019, 06:28

C'est une question d'un peuple et de sa culture. Est-ce important la perte d'une culture dans le monde? C'est un choix personnel ou un drame, selon. Le Canada en dehors du Québec n'a pas d'identité, de culture, c'est le multiculturalisme mur à mur. La culture québécoise, le français n'est qu'une ethnie parmi d'autres au canada. Et le Canada voudrait bien qu'il se comporte comme telle, le fameux vivre ensemble canadien.

D'ailleurs, c'est reconnu mondialement que le canada n'est qu'une terre multiethnique.
But that diverse population is among the "standout reasons" that make Canada a useful laboratory, says the Panasonic executive.
https://www.bbc.com/news/world-us-canada-48071932
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10565
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#22

Message par Nicolas78 » 14 oct. 2019, 06:59

Trotsko-Titiste a écrit :
14 oct. 2019, 06:17
Nicolas78 a écrit :
14 oct. 2019, 06:10
Ya aussi la question de savoir si c’est vraiment important ? Et ce qui l’est...
Que la culture anglo-saxonne soit grave a cause d’une potentielle faiblesse à protéger la laïcité, ok ca serai grave.
Que ca apporte encore plus de libéralisme, de compétition, et moins de sociale a cause d’une potentielle vision sociale anglo-saxonne du genre. Ok ca serait grave.

Mais est-ce que le langage lui meme ou savoir si le navet qu’ont regarde à la télé est en Anglais, Français, ou en Mandarin, est grave ?
La question cachée est :
Est-ce que le langage porte autant la culture qu’ont ne le pense ?
Le discours culturaliste souhaiterait souvent sinon éliminer du moins gommer au maximum la dimension pratico-pratique du langage. Mais c'est pourtant sa raison d'être et c'est dès lors vouloir en effet aller contre la 'nature' même des langues dont le rôle fondamental est la communication, pas l'identitarisme (qui en est une conséquence, pas une cause).
L'exemple de l'échec patent (malgré tout l'investissement de l'Etat irlandais, Etat indépendant qui plus est) de la volonté de réintroduction du gaélique est là pour en témoigner (Bien entendu, la cas québécois est très différent au sens où il n'y a pas eu 'rupture' de l'héritage linguistique).
Ok, je suis bien d’accord, et ca se sont des manoeuvres politique jouant sur le tableau identitaire. Le langage devient le fer de lance d’une culture.
Mais est-ce vraiment une stratégie qui repose sur quelque chose ?
J’imagine que oui, que le langage est porteur de culture. J’en doute pas. Je me demande juste : a quel point.

Du coup, je me demande si (par exemple) faire parler tout le monde en Français ne ferait pas juste que retarder l'arrivée de ces choses qui sont vraiment « graves », et ne sont pas le langage (mais simplement des idéologies qui savent se traduire en toutes langues malgré un background culturelle originale [que je ne nie pas pour autant et qui pourrait être plus important que je ne le pense aussi !?]).

Avatar de l’utilisateur
Trotsko-Titiste
Messages : 35
Inscription : 02 avr. 2019, 10:45

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#23

Message par Trotsko-Titiste » 14 oct. 2019, 08:45

Nicolas78 a écrit :
14 oct. 2019, 06:59

Ok, je suis bien d’accord, et ca se sont des manoeuvres politique jouant sur le tableau identitaire. Le langage devient le fer de lance d’une culture.
Mais est-ce vraiment une stratégie qui repose sur quelque chose ?
J’imagine que oui, que le langage est porteur de culture. J’en doute pas. Je me demande juste : a quel point.
Jusqu'au point qu'auront défini ses locuteurs. Il me semble que dans l'histoire québécoise, la question se soit aussi sérieusement posée que dans d'autres sociétés de ce qui constituait les 'valeurs' communes québécoises. Or, celles-ci ont été fluctuantes, comme partout ailleurs.
Le background culturel québécois est très catholique et basé sur des valeurs qu'on qualifiera de 'traditionnelles', tout en étant de langue française.
Mais cet héritage culturel s'est effacé et aujourd'hui la culture québécoise s'est redéfinie elle-même , tout en restant francophone.
Mais pour oser une comparaison, le français est tout autant la langue de Maurras que celle de Jaurès, il ne s'agit pourtant pas de la même 'idée de la France'.
C'est une illusion que de vouloir calquer une langue sur un ensemble de valeurs sociétales.

Nicolas78 a écrit :
14 oct. 2019, 06:59
Du coup, je me demande si (par exemple) faire parler tout le monde en Français ne ferait pas juste que retarder l'arrivée de ces choses qui sont vraiment « graves », et ne sont pas le langage (mais simplement des idéologies qui savent se traduire en toutes langues malgré un background culturelle originale [que je ne nie pas pour autant et qui pourrait être plus important que je ne le pense aussi !?]).
Selon moi, le 'vrai background' culturel originel est religieux, pas linguistique. C'est catholicisme vs protestantisme, c'est particulièrement flagrant sur la question du multiculturalisme (réflexion valable aussi pour l'Europe bien sûr). Si bien que vous avez raison, la différence pourrait être plus importante encore.

Igor
Messages : 2730
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#24

Message par Igor » 14 oct. 2019, 09:21

Christian a écrit :
14 oct. 2019, 01:55
Pardon? Uniquement sur la souveraineté? Vous n'étiez pas là dans les années 70-80?
Le PQ a complété la Révolution Tranquille avec :
Le PQ a été un grand parti (je ne dis pas le contraire) mais il a quand même échoué pour l'essentiel (il faut dire qu'on a jamais été pour se séparer).

On doit beaucoup aux libéraux (aussi) de Jean Lesage pour ça (la Révolution tranquille).

Les Québécois ont toujours compris ce que les kurdes viennent de comprendre avec cette entente avec le régime Assad. En effet, on est bien plus fort uni quand on est capable de trouver des compromis (au lieu de toujours chercher les chicanes).

Et ils vont désormais pouvoir bénéficier de la protection de ''Dracula'' puisque la Russie défend le régime Assad. :P: https://www.youtube.com/watch?v=p981NTGKU_c

J'ai bien hâte de voir ça en tout cas s'ils osent continuer à attaquer les kurdes (ils vont se faire empâler)! :lol:

Igor
Messages : 2730
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Les Québec va-t-il disparaître?

#25

Message par Igor » 14 oct. 2019, 10:27

Christian a écrit :
14 oct. 2019, 01:55
En 95, lors du référendum, un majorité de francophones a voté pour la souveraineté. Alors pas de fierté chez les francophones?
En 95 j'ai moi-même voté oui pour votre information. Ça fait deux fois que je vote CAQ par contre, et cette fois-ci (on peut déjà voter par anticipation) j'ai voté Trudeau (PLC) malgré que j'avais l'habitude de voter Bloc.

Je ne crois pas que c'est un chien de garde mais plutôt un renard qu'on envoie dans le poulailler afin de non pas vraiment défendre cette loi 21 sur la laïcité mais bien prouver que la CAQ a échoué et que l'indépendance est nécessaire.

En effet, je doute qu'ils vont tuer leur cheval de bataille (celui qui leur a permis de se rendre là). :mefiance:

En ce sens (puisque je parlais de comparaisons) je suis plutôt content que ceci arrive en fin de campagne. https://www.lapresse.ca/international/e ... demont.php

En effet, on va peut-être pouvoir parler des vraies affaires et voir leur vrai visage (en plus de se consoler quand on se compare).

Parce que franchement, la porte est toujours ouverte comme disait Justin (et je connais un goon qui aurait pu sauter sur l'occasion pour dire qu'on va la prendre). Mais non. :hausse:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit