Le sexe polémique

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1949
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le sexe polémique

#101

Message par DictionnairErroné » 05 nov. 2019, 13:34

La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 193
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Extraits du livre de Kipnis

#102

Message par Horus » 05 nov. 2019, 15:13

DictionnairErroné a écrit : 05 nov. 2019, 10:38
C'est une question d'ordre moral établie par l'employeur. Lorsque vous agissez contre votre engagement (code de conduite) lorsque vous acceptez l'emploie vous devez suivre les règles établies et ça ne concerne pas uniquement les relations intimes avec les étudiant.e.s. C'est aussi simple que cela.
Le code de conduite de l'université de Northwwestern a été établi en 2014. Les faits reprochés datent de 2012, dans un cas, et je ne me rappelle pas des dates pour l'autre. Et je répète: ses étudiantes n'étaient pas dans ses cours.

De plus, il y a beaucoup de professeurs qui ont marié des étudiants. D'un côté, on accepte les relations jhomosexuelles, mais de l'autre, on bloque toutes relations entre professeurs et étudiants, même s'ils ne sont pas dans les même cours ou qu'ils ne travaillent pas ensemble. Imaginez si, dans un entreprise, on bloquait les possibilités de relations amoureuses entre un directeur et une employée subalterne qui ne travaille pas avec lui, et que ces relations seraient punies de renvoi...

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 3593
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le sexe polémique

#103

Message par Lambert85 » 05 nov. 2019, 15:17

Comme le patron de McDonald qui a été licencié !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1949
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Extraits du livre de Kipnis

#104

Message par DictionnairErroné » 05 nov. 2019, 15:18

Horus a écrit : 05 nov. 2019, 15:13 De plus, il y a beaucoup de professeurs qui ont marié des étudiants. D'un côté, on accepte les relations jhomosexuelles, mais de l'autre, on bloque toutes relations entre professeurs et étudiants, même s'ils ne sont pas dans les même cours ou qu'ils ne travaillent pas ensemble. Imaginez si, dans un entreprise, on bloquait les possibilités de relations amoureuses entre un directeur et une employée subalterne qui ne travaille pas avec lui, et que ces relations seraient punies de renvoi...
Le patron de McDonald's quitte ses fonctions après avoir admis une relation
Publié le 04/11/2019 à 06:47

Le président et chef de la direction de McDonald's a quitté ses fonctions après avoir contrevenu à une règle interne interdisant les relations même consentantes avec un ou une employée, a annoncé le géant de la restauration rapide, dimanche.

Selon l'entreprise, Steve Easterbrook a fait preuve d'un piètre jugement. McDonald's interdit à ses gérants d'avoir des relations amoureuses avec des employés. Dans un courriel transmis à l'ensemble du personnel de McDonald's, M. Easterbrook reconnaît avoir eu une relation avec un ou une employée et avoir commis une erreur. «Compte tenu des valeurs de l'entreprise, j'ai convenu avec le conseil d'administration que le temps était venu pour moi de partir», a-t-il écrit.
https://www.lesaffaires.com/bourse/nouv ... ion/613913
Horus a écrit : 05 nov. 2019, 15:13De plus, il y a beaucoup de professeurs qui ont marié des étudiants. D'un côté, on accepte les relations jhomosexuelles, mais de l'autre, on bloque toutes relations entre professeurs et étudiants, même s'ils ne sont pas dans les même cours ou qu'ils ne travaillent pas ensemble. Imaginez si, dans un entreprise, on bloquait les possibilités de relations amoureuses entre un directeur et une employée subalterne qui ne travaille pas avec lui, et que ces relations seraient punies de renvoi...
Des exemples?
Dernière modification par DictionnairErroné le 05 nov. 2019, 15:23, modifié 2 fois.
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1949
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le sexe polémique

#105

Message par DictionnairErroné » 05 nov. 2019, 15:18

Lambert85 a écrit : 05 nov. 2019, 15:17 Comme le patron de McDonald qui a été licencié !
Vous êtes vite vous! :a2:
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 193
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Extraits du livre de Kipnis

#106

Message par Horus » 05 nov. 2019, 15:26

DictionnairErroné a écrit : 05 nov. 2019, 10:38
Ben oui, blâmons l'alcool, ce monstre qui rend l'humain comme un animal soumis à sa bestialité. Pourquoi ne pas faire comme les islamistes, couvrir le corps provocateur et pervers des femmes, que soit maudite la tentatrice des vices et interdire l'alcool pour camoufler son animal qui n'attend que de sortir.
Faut pas oublier que ce sont les humains qui décident de se saouler! Certains et certaines commencent à boire bien avant le party. C'est le fun, ça désinhibe! Ça permet de faire des choses qu'on ne fait pas normalement! Mais ça a des répercussions sur la sexualité, les agressions et le sexe semi-consenti.

D'une part, les lois ne pardonnent pas la conduite en état d'ébriété et les crimes en état d'ébriété, autant pour les hommes que les femmes. D'autre part, pour le sexe, on pardonne l'ébriété des femmes, mais pas celle des hommes. Un homme saoul reste responsable, mais pas la femme saoule. C'est ça l'égalité des sexes?

Deux poids deux mesures.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6774
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Extraits du livre de Kipnis

#107

Message par richard » 05 nov. 2019, 15:39

DictionnairErroné a écrit : 05 nov. 2019, 15:18
Horus a écrit : 05 nov. 2019, 15:13De plus, il y a beaucoup de professeurs qui ont marié des étudiants. D'un côté, on accepte les relations jhomosexuelles, mais de l'autre, on bloque toutes relations entre professeurs et étudiants, même s'ils ne sont pas dans les même cours ou qu'ils ne travaillent pas ensemble.
Des exemples?
un contre-exemple Emmanuel Macron
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1949
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Extraits du livre de Kipnis

#108

Message par DictionnairErroné » 05 nov. 2019, 17:36

Horus a écrit : 05 nov. 2019, 15:26 D'une part, les lois ne pardonnent pas la conduite en état d'ébriété et les crimes en état d'ébriété, autant pour les hommes que les femmes. D'autre part, pour le sexe, on pardonne l'ébriété des femmes, mais pas celle des hommes. Un homme saoul reste responsable, mais pas la femme saoule. C'est ça l'égalité des sexes?

Deux poids deux mesures.
Ça mérite réflexion... en attente d'inspiration...

Image
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5430
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Le sexe polémique

#109

Message par Etienne Beauman » 05 nov. 2019, 17:51

Horus a écrit : 05 nov. 2019, 15:26 D'autre part, pour le sexe, on pardonne l'ébriété des femmes, mais pas celle des hommes.
Pardon ?
Tu aurais un exemple de femme saoule ayant violé quelqu'un à qui on aurait pardonné sous prétexte qu'elle était saoule ?
Horus a écrit : 05 nov. 2019, 15:26 Un homme saoul reste responsable, mais pas la femme saoule.
Non un humain saoul est responsable de ses actes, une victime saoul est en état de faiblesse.
Quel que soit son sexe.
Tu fais un biais de sélection, il n'y a pas de victimes mâles dans tes exemples et il n'y pas de coupables femelles non plus.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 432
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Le sexe polémique

#110

Message par Mirages » 05 nov. 2019, 18:02

Etienne Beauman a écrit : 05 nov. 2019, 17:51 Non un humain saoul est responsable de ses actes, une victime saoul est en état de faiblesse.
Quel que soit son sexe.
Tu fais un biais de sélection, il n'y a pas de victimes mâles dans tes exemples et il n'y pas de coupables femelles non plus.
Et un homme qui boit, plus il boit plus il est prêt à avoir des rapports sexuels avec des partenaires qu'il aurait refusées à jeun et qui plus est le regrette après coup, ça marche comme état de faiblesse masculine et de culpabilité féminine dans ce cas ? Pas pour moi, mais comme le débat est lancé...
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1949
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le sexe polémique

#111

Message par DictionnairErroné » 05 nov. 2019, 18:10

Mirages a écrit : 05 nov. 2019, 18:02 Et un homme qui boit, plus il boit plus il est prêt à avoir des rapports sexuels avec des partenaires qu'il aurait refusées à jeun et qui plus est le regrette après coup, ça marche comme état de faiblesse masculine et de culpabilité féminine dans ce cas ? Pas pour moi, mais comme le débat est lancé...
Effectivement, dans les deux cas nous pouvons le regretter ou pas.
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5430
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Le sexe polémique

#112

Message par Etienne Beauman » 05 nov. 2019, 18:30

Mirages a écrit : 05 nov. 2019, 18:02 Et un homme qui boit, plus il boit plus il est prêt à avoir des rapports sexuels avec des partenaires qu'il aurait refusées à jeun et qui plus est le regrette après coup, ça marche comme état de faiblesse masculine et de culpabilité féminine dans ce cas ?
Il n'y a pas nécessairement culpabilité parce rapport alcoolisé, hein.

Il m'est déjà arrivé (quand j'étais jeune et beau) de me retrouver au lit avec une fille que je ne désirai pas qui avait profité de mon ébriété, je me suis pas senti violé.
Cela aurait peut être été différent si je m'étais réveillé avec une brosse à cheveux planté dans les fesses, non ?

Dans ce cas, en portant plainte j'aurais peut être gagné mon procès.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 542
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: Le sexe polémique

#113

Message par Kant Locke » 05 nov. 2019, 20:24

DictionnairErroné a écrit : 05 nov. 2019, 18:10
Mirages a écrit : 05 nov. 2019, 18:02 Et un homme qui boit, plus il boit plus il est prêt à avoir des rapports sexuels avec des partenaires qu'il aurait refusées à jeun et qui plus est le regrette après coup, ça marche comme état de faiblesse masculine et de culpabilité féminine dans ce cas ? Pas pour moi, mais comme le débat est lancé...
Effectivement, dans les deux cas nous pouvons le regretter ou pas.
Attends un peu. Et si c'est une femme qui pousse un homme à boire ? Alors, sera t-elle une victime ? :menteur:
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 193
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Le sexe polémique

#114

Message par Horus » 05 nov. 2019, 22:10

DictionnairErroné a écrit : 05 nov. 2019, 13:34 Que pensez-vous de Ça: https://www.journaldemontreal.com/2019/ ... ues-jambes
Image
Catherine Dorion fait parler d'elle... :twisted:

Et ça fait parler surtout les vieux qui veulent règlementer le sexe et l'exposition de la peau! :ouch:
D'un côté les extrémistes, comme certains musulmans, qui veulent que les femmes se couvrent au complet; de l'autre bien des jeunes femmes qui voudraient se promener presque nue sans se faire harceler ni regarder intensivement, sauf par les beaux mecs.

Quel monde de fous! :roll:

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 193
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Le sexe polémique

#115

Message par Horus » 05 nov. 2019, 22:15

Etienne Beauman a écrit : 05 nov. 2019, 17:51 Non un humain saoul est responsable de ses actes, une victime saoul est en état de faiblesse.
Quel que soit son sexe.
Tu fais un biais de sélection, il n'y a pas de victimes mâles dans tes exemples et il n'y pas de coupables femelles non plus.
Quand un homme et une femme sont saouls tous les deux, et qu'ils ont une relation sexuelle, l'homme est vu comme agresseur et la femme comme victime. Pourtant, je le répète, les deux sont saouls et ont la libido dans le top.

Et j'ai donné un exemple de jeune femme saoule qui s'est introduit dans le lit de plusieurs jeunes hommes, qui l'ont rejetée. Elle a poursuivi l'un d'eux, mais celui-ci nie avoir eu une relation sexuelle avec elle. C'est dans le livre de Kipnis (commentaire 97).

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 193
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Le sexe polémique

#116

Message par Horus » 05 nov. 2019, 22:23

Etienne Beauman a écrit : 05 nov. 2019, 18:30
Mirages a écrit : 05 nov. 2019, 18:02 Et un homme qui boit, plus il boit plus il est prêt à avoir des rapports sexuels avec des partenaires qu'il aurait refusées à jeun et qui plus est le regrette après coup, ça marche comme état de faiblesse masculine et de culpabilité féminine dans ce cas ?
Il n'y a pas nécessairement culpabilité parce rapport alcoolisé, hein.

Il m'est déjà arrivé (quand j'étais jeune et beau) de me retrouver au lit avec une fille que je ne désirai pas qui avait profité de mon ébriété, je me suis pas senti violé.
Cela aurait peut être été différent si je m'étais réveillé avec une brosse à cheveux planté dans les fesses, non ?

Dans ce cas, en portant plainte j'aurais peut être gagné mon procès.
Dans certaines universités américaines, la fille aurait pu être expulsée de l'université et l'université t'aurait dédommagé. Par contre, si tu étais une fille, le dédommagement aurait été bien plus élevé, de l'ordre du $million, et le gars aurait surement été expulsé et accusé en cour pour viol.

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 193
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Le sexe polémique

#117

Message par Horus » 05 nov. 2019, 22:26

remplacé
Dernière modification par Horus le 05 nov. 2019, 22:30, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 193
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Le sexe polémique

#118

Message par Horus » 05 nov. 2019, 22:28

Kant Locke a écrit : 05 nov. 2019, 20:24 Attends un peu. Et si c'est une femme qui pousse un homme à boire ? Alors, sera t-elle une victime ? :menteur:
:ouch:
Qu'est-ce qui l'empêche de le prétendre? Pour un dédommagement de près d'un million, c'est tentant de poursuivre! De plus, si elle a bu, elle est victime par définition (selon l'interprétation des agentes nommées pour suivre les plaintes)!

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1949
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le sexe polémique

#119

Message par DictionnairErroné » 05 nov. 2019, 22:55

Finalement vous voulez démontrer qu'il existe une discrimination positive envers les femmes?
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1086
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le sexe polémique

#120

Message par Aggée » 06 nov. 2019, 01:02

Etienne Beauman a écrit : 05 nov. 2019, 18:30 Il m'est déjà arrivé (quand j'étais jeune et beau) de me retrouver au lit avec une fille que je ne désirai pas qui avait profité de mon ébriété, je me suis pas senti violé.
Bonjour Etienne Beauman,
la sexualité masculine et féminine sont différentes,le principe d’égalité des sexes, c’est très bien, mais est ce convertible en terme d’égalitarisme, exemple : une femme qui se livre a des attouchements ʺ  non consenti ʺ sur un homme ne risque en général pas de provoquer un grand traumatisme dans la mesure ou ʺ la victime ʺ   ne va pas vraiment ressentir d’agression, ( pour ne pas dire l’inverse car cela pourrait lui plaire ) au pire l’acte sera considéré comme plutôt anodin, ou dérangeant mais sans plus.
Donc le seul moyen de pratiquer un égalitarisme un peu idiot , c’est d’appliquer un puritanisme rigoriste en justice, de juger l’acte plutôt que la personne sans tenir compte des conséquences véritables de l’acte.
Pour moi certaines discriminations positives sont nécessaires, compte tenu des particularités sexuelles parce que le fond du problème, c’est de pouvoir distinguer la malveillance de la maladresse, un homme par exemple,ne doit pas toucher n’importe comment une femme qu’il vient juste de rencontrer,sans qu’il y ai eu séduction avérée,il devrait savoir que des attouchements non consentis peuvent être traumatisants d’un homme vers une femme,ce qui est rarement le cas en sens inverse. Donc quand un homme court-circuite systématiquement tous les processus de séduction (le cas des frotteurs dans les transport en commun par exemple ) , la justice peut trancher entre un comportement malveillant ou maladroit.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 3593
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le sexe polémique

#121

Message par Lambert85 » 06 nov. 2019, 02:28

DictionnairErroné a écrit : 05 nov. 2019, 13:34 Que pensez-vous de Ça: https://www.journaldemontreal.com/2019/ ... ues-jambes
Ben, j'aurais un beau corps comme elle, je le montrerais aussi ! Les femmes ont bien de la chance de pouvoir s'habiller comme eles veulent, elles ont beaucoup plus de choix que nous.

Que pensez-vous de ça : grimé en femme, un homme découvre le harcèlement de rue
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5430
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Le sexe polémique

#122

Message par Etienne Beauman » 06 nov. 2019, 06:53

Horus a écrit : 05 nov. 2019, 22:15 Quand un homme et une femme sont saouls tous les deux, et qu'ils ont une relation sexuelle, l'homme est vu comme agresseur et la femme comme victime.
C'est faux, des milliers, des millions sans doute, de couple alcoolisés font l'amour tout les jours.
Tu généralises un cas particuliers, celui où un homme, alcoolisé ou non, profite que la fille est alcoolisée, quand ce n'est pas lui qui l'a poussé à boire, pour la mettre dans son lit.
C'est un comportement de prédateur.
Oui des filles font la même chose (c'est quand beaucoup moins fréquent, je connais pas une seule histoire de mec drogué au ghb par une fille par exemple) .
Cela n'a rien à voir avec l'égalité homme femme.
Si les hommes victimes sont moins indemnisés que les femmes victimes, c'est l'université qui a un problème, pas la revendication féministe voulant que les filles ne se fassent pas culbutés parce qu'elles ne savent pas tenir l'alcool.
C'est ça le vrai problème.

Un homme responsable ne couchera pas avec une fille, s'il n'est pas sûr qu'elle est majeure.
Il connait le risque de poursuites judiciaires. il attendra le lendemain qu'elle lui montre sa carte d'identité.

Un homme responsable ne couchera pas avec une fille, si elle est manifestement saoule.
Il connait le risque de poursuite judiciaires. Il attendra la lendemain qu’elle soit sobre.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23474
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Le sexe polémique

#123

Message par Jean-Francois » 06 nov. 2019, 07:16

Horus a écrit : 05 nov. 2019, 22:10Et ça fait parler surtout les vieux qui veulent règlementer le sexe et l'exposition de la peau! :ouch:
Ça fait aussi parler ceux qui ont du respect pour la fonction de député, qui comprennent l'importance du rôle, et qui jugent que les provocations immatures de Dorion ne sont franchement pas compensées par ses réalisations politiques. Elle ne fait parler d'elle que pour ses céhoenneries... ce qui semble donc être l'essentiel de son "programme". Vraiment pas l'indice qu'elle est à sa place à l'Assemblée.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1949
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le sexe polémique

#124

Message par DictionnairErroné » 06 nov. 2019, 10:04

Lambert85 a écrit : 06 nov. 2019, 02:28 Ben, j'aurais un beau corps comme elle, je le montrerais aussi ! Les femmes ont bien de la chance de pouvoir s'habiller comme eles veulent, elles ont beaucoup plus de choix que nous.

Que pensez-vous de ça : grimé en femme, un homme découvre le harcèlement de rue
Jaloux! et probablement vous jalousez l'orgasme féminin. Une seule fois mon dieu, qu'une seule, svp, pleeeeease. :mrgreen:

Les femmes peuvent bien se lever 3h avant d'aller travailler. :grimace: C'est à nous d'apprécier en silence en état d'oraison, merci mon dieu!
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 3593
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le sexe polémique

#125

Message par Lambert85 » 06 nov. 2019, 10:23

Je n'ai pas dit que j'aimerais en être une, pas deconner non plus. :mrgreen:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit