[Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 161
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#26

Message par Horus » 13 nov. 2019, 01:33

LePsychoSophe a écrit :
11 nov. 2019, 15:24

Si vous avez des références de personnes (sérieuses) qui tiennent un discours non collapsologiste maladif tout en prenant en compte le réchauffement climatique?
Merci.
Steven Pinker, dans son livre Enlightenment now (je ne me rappele pas le titre en français), chapitre 10. Il recommande la conversion au nucléaire, une taxe carbone, planter des arbres, etc.
Il reconnait qu'on a un gros problème, mais il propose des solutions. Par contre, ça prend des volontés politiques mondiales pour mettre ça en place.

Il mentionne aussi la géoingénierie, à utiliser en dernier lieu, qui consiterait à émettre des particules réfléchissantes dans l'atmosphère, pour réfléchir les rayons du Soleil.

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 161
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#27

Message par Horus » 13 nov. 2019, 02:03

D'une part on critique la jeune Greta, de l'autre on veut des scientifiques qui parlent...

Le problème, c'est que, pour une bonne part de la population, pour qu'un message passe, ça prend de l'émotivité dans le message. Et les scientifiques ne sont pas émotifs par nature. La plupart d'entre eux ne sont pas non plus de bons communicateurs, ou ils endorment leur auditoire.

D'autre part, les médias ne sont pas friands pour propager ce message. Au Québec, on en a entendu parler avec les manifestations, mais c'est le calme plat présentement, comme si la crise avait perdu de son importance. Alors, le message des scientifiques ne passe pas! J'ai moi-même écrit un article mentionnant qu'on doit se tourner vers le nucléaire et l'hydroélectricité et qu'on doit éliminer le chauffage au gaz naturel. Je l'ai envoyé à La Presse, à l'Agence Science-Presse et à l'Actualité, et ils n'ont rien publié. Il devrait sortir dans le Québec Humaniste dans les prochains mois.

Qu'une jeune fille ait fait ce que bien des scientifiques ne peuvent pas faire, soit sensibiliser la population mondiale au problème, c'est tout à fait exceptionnel. Je lui dit Bravo!

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2418
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#28

Message par Lambert85 » 13 nov. 2019, 02:34

Je pense qu'il n'y a que des abrutis qui n'ont pas pris conscience du réchauffement climatique. C'est bien beau d'en parler et de manifester mais le problème est de trouver des solutions efficaces et durables, et là, on en est loin !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1370
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#29

Message par LePsychoSophe » 13 nov. 2019, 04:38

Inso a écrit :
12 nov. 2019, 03:38
LePsychoSophe a écrit :
11 nov. 2019, 15:24
Si vous avez des références de personnes (sérieuses) qui tiennent un discours non collapsologiste maladif tout en prenant en compte le réchauffement climatique?
Sérieux ? je ne sais pas. Avec des bases sérieuses ? sûrement, mais il faut que je retrouve ça. Fiable ? certainement pas, ça reste de la prospective (politique-fiction ? science-fiction ? dystopie ?)
Dans tous les cas, nous sommes bien dans une crise planétaire existentielle.
En fait, je cherche des personnes qui contredisent les collapsologues mais avec un discours argumenté et avec des références sérieuses.
Pour le discours sur le climat... on va dire que mes arguments pour tenter une opposition ici sont moisis. Donc je dois passer à l'après réchauffement dans ma tête. ;)

Mais je ne trouve rien à part des collapsologues malthusiens.

Personne n'ose faire des prédictions positives ou neutres?
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1370
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#30

Message par LePsychoSophe » 13 nov. 2019, 05:25

Inso a écrit :
12 nov. 2019, 13:13


Je vous mets ici une transcription de son discours, si vous voulez préciser vos critiques.
Greta Thunberg à l'ONU a écrit : Ce n'est pas normal. Je ne devrais pas être ici. Je devrais être en classe de l'autre coté de l'océan.
Ou pas, elle pourra être dans un champs à travailler la terre comme avant l'école obligatoire ou maintenant dans certains pays asiatiques...
Et pourtant vous venez tous nous demander d'espérer à nous les jeunes.

Comment osez-vous ?


Ils ne demandent rien...
Ils osent écouter une jeune écolo qui découvre l'horreur du monde qui a toujours existé.
Ils font comme au WEC (world economic forum), ils invitent quelqu'un de "différent" pour faire bien mais ils en ont rien à faire. Le WEF invite Matthieu Ricard le moine bouddhiste... :lol:



Vous avez volé mes rêves et ma jeunesse avec vos mots creux. Et encore, je fais partie des plus chanceux !
Son dossier psychiatrique semble dire que l'écologie et les Grands de ce monde n'ont pas toutes les responsabilités à cela.


Des gens souffrent, des gens meurent, et des écosystèmes s'écroulent. Nous sommes au début d'une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez c'est d'argent, et de contes de fées racontant une croissance économique éternelle. Comment osez-vous ?
Là, j'aurais quelques doutes/ Si des économistes peuvent apporter leurs lumières... J'entends parler de crises inévitables ci et là au niveau économiques...
Le comment osent-ils? Qu'elle se renseigne sur les neurosciences en sociopathie et psychopathie pro-social, elle comprendra.




Depuis plus de 30 ans, la science est parfaitement claire.

Comment osez-vous encore regarder ailleurs ?

Vous venez ici pour dire que vous faites assez, alors que les politiques et les actions nécessaires sont inexistantes.
Comme la science est claire sur le cancer des poumons et la mal-bouffe... Le sucre et le gras n'ont jamais été aussi présent. De même que les produits de synthèses toxiques ou le plastique.

Les humains sont tous les mêmes, l'alarme sonne mais tant qu'on a pas respirer la fumée crasseuse ou vu les flammes, on espère...
Et puis, ceux qui dirigent, seront ceux qui s'en sortent le mieux et s'en sortiront le mieux, c'est la pyramide sociale. Pendant la fin du monde juif en 39-45... qui s'en est le mieux sortis ? Ceux qui avaient de l'argent et du pouvoir (des réseaux).

Les politiques ne font rien car nous ne voulons pas changer fondamentalement. Si Nicolas Hulot est parti en chialant, c'est qu'il a compris que c'était pas la peine d'espérer et que cela n'était pas du uniquement aux Grands de ce monde. Il a vu lui-même ses limites. Il conduit 6 ou 7 camion 4x4 à son nom et a des parts chez Lascad qui produit des savons et shampoings en bouteille plastique et contenant des substances naturelles issues des 4 coins de la planète... Lascad étant la maison-mère de l'Oréal, une multinationale pas trop écolo. Du coup, il a régressé (comme tout le monde en fait) et est reparti dans sa jungle a jouer au doudou avec les chimpanzés...



Vous dites que vous nous entendez et que vous savez que c'est urgent, mais peu importe que je sois triste ou énervée, je ne veux pas y croire. Car si vous comprenez vraiment la situation, tout en continuant d'échouer, c'est que vous êtes mauvais, et ça je refuse de le penser.

L'idée commune qui consiste à réduire nos émissions de moitié dans dix ans ne nous donne que 50% de chances de rester en dessous des 1,5° de réchauffement, et du risque d’entraîner des réactions en chaîne irréversibles et incontrôlables. 50%, c'est peut-être acceptable à vos yeux, mais ce nombre ne comprend ni les moments de bascule, ni les réactions en chaîne, ni le réchauffement supplémentaire caché par la pollution toxique de l'air ou les notions d'égalité et de justice climatique.

Ces chiffres reposent aussi sur l'idée que ma génération réussira à absorber des centaines de milliards de tonnes de CO2, avec des technologies encore balbutiantes. Donc 50% de risque de rester en dessous des 1.5° de hausse des températures, ce n'est pas acceptable pour nous, qui devrons vivre avec les conséquences.
Serait-il probable qu'elle retourne cette vindicte contre ces parents qui ont joui pleinement de tout le confort polluant et qui plus est ont choisi de faire un enfant. Qui est immoral, qui ne l'est pas? Les Grands ont bon dos et ça nous arrange tous.


Comment pouvez-vous prétendre que ceci peut être résolu en faisant comme d'habitude, avec quelques solutions techniques ?

Avec les niveaux d'émissions actuels, le budget CO2 aura entièrement disparu en moins de huit ans et demi. Aucune solution, aucun plan ne sera présenté pour résoudre ce problème ici, car ces chiffres dérangent, et que vous n'êtes pas assez matures pour dire la vérité.

Vous nous laissez tomber. Mais les jeunes commencent à voir votre trahison. Les yeux de toutes les générations futures sont tournés vers vous. Et si vous décidez de nous laisser tomber, je vous le dis : nous ne vous pardonnerons jamais ! Nous ne vous laisserons pas vous en sortir. Nous mettons une limite, ici et maintenant : le monde se réveille et le changement arrive, que cela vous plaise ou non. Merci !
Ola! Ils ont du avoir peur... :roll: Le pardon moral, ils en ont rien à foutre. Ils sont satanistes (enfin, entendons la métaphore de la non-judéo-chrétienté) donc le pardon... ils en rigolent. Le changement... :lol: 500 000 personnes dans les rues, 3 millions... avec 3 à 4 fois plus de soutien, n'a rien donné avec les gilets jaunes alors... les grands dirigeants vont bien rire devant ce discours.

J'y ai cru il y a un an. C'est fini maintenant. Le changement se fera dans la douleur et ceci est un règle de la psyché humaine. Jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien...
Dernière modification par LePsychoSophe le 13 nov. 2019, 05:38, modifié 1 fois.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1370
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#31

Message par LePsychoSophe » 13 nov. 2019, 05:35

Inso a écrit :
12 nov. 2019, 13:21
Igor a écrit :
12 nov. 2019, 08:51
Je regardais le téléjournal l'autre fois (à RDI économie j'pense bien), il y avait un journaliste qui parlait de toute l'énergie que ça prend et de toute la pollution que ça fait pour produire ces consoles de jeux vidéos. Je me demande si cette idole serait aussi populaire auprès des jeunes si elle leur faisait la morale là-dessus (jouer moins avec ces consoles de jeux à empreinte écologique élevée et aller plus dehors marcher un peu).
Un bon point pour détourner l'attention des problèmes réellement important. C'est comme l'interdiction des pailles en plastique. Un beau coup de com, des résultats insignifiants pour la planète et les réels pollueurs et destructeurs de la biodiversité qui sont très content de voir l'attention du bon peuple ainsi détournée.
Vous êtes abonné à la lettre de désinformation d'ExxonMobil ?
Et les sacs plastiques... remplacés par... des sacs plastiques... :ouch:
Notez que dans les années 60... on disait qu'il valait mieux des sacs plastiques parce que des sacs en papiers (à l'époque les sacs en papiers non blanchis étaient légion)... ça détruisait des arbres! Wait What!?
Et là, la mode... c'est les sacs en tissus...
Le con-sommateurs, ce qui est important, c'est qu'il faut le faire changer dans ses repères... pour qu'il consomme toujours.
Car les écolos, ils consomment pas moins. Il refont tous les contenus de placards (quand c'est les placards eux-même également) et leur maison au grès des modes écolos.
Bullshit!

L'écologie, c'est comme la psychanalyse, ça nous remet trop en question et nous donne trop de culpabilité. Il vaut mieux dire que ce sont des pseudosciences et rallumer notre iMac et notre iPhone pour communiquer et écouter de la bonne musique. Et puis si le chaos arrive, on fera comme certains ont déjà fait.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 208
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#32

Message par Mirages » 13 nov. 2019, 05:51

LePsychoSophe a écrit :
13 nov. 2019, 05:35
Et puis si le chaos arrive, on fera comme certains ont déjà fait.
J'ai raisonnablement confiance en l'homme et en ses capacités actuelles et surtout futures pour s'adapter du mieux qu'il pourra aux changements écologiques grâce aux évolutions d'orientations politiques, sociétales, la proportionnalité des moyens engagés et à l'avancement des technologies, entre-autres.
Oh Papy ! Tu nous à déjà oubliés ?
Deus ex Machina

Igor
Messages : 2683
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#33

Message par Igor » 13 nov. 2019, 06:16

Horus a écrit :
13 nov. 2019, 02:03
J'ai moi-même écrit un article mentionnant qu'on doit se tourner vers le nucléaire et ...
Cette solution est revenue à quelques reprises et semble être connue. Je pense que c'est une bonne idée moi aussi. Ceci dit, pensez-vous que les écolos sont d'accord avec vous là-dessus?
Horus a écrit :
13 nov. 2019, 02:03
D'une part on critique la jeune Greta, de l'autre on veut des scientifiques qui parlent...

Le problème, c'est que, pour une bonne part de la population, pour qu'un message passe, ça prend de l'émotivité dans le message. Et les scientifiques ne sont pas émotifs par nature. La plupart d'entre eux ne sont pas non plus de bons communicateurs, ou ils endorment leur auditoire.

D'autre part, les médias ne sont pas friands pour propager ce message. Au Québec, on en a entendu parler avec les manifestations, mais c'est le calme plat présentement, comme si la crise avait perdu de son importance. Alors, le message des scientifiques ne passe pas!
Je comprends votre point de vue et vous avez un peu raison. Mais il faut faire attention pour ne pas faire porter cette cause par des extrémistes, leur donner le ballon (parce qu'on risque de scorer dans son propre filet alors).

La majorité des gens sont sensibles à cette cause, et ils veulent faire quelque chose (s'il y a des solutions raisonnables). Mais la majorité n'est pas prête à mettre notre économie à terre par contre, en donnant le pouvoir à n'importe qui.

Les gens veulent bien sauver la planète et donner une chance de survie aux générations futures. Mais si ça les affecte durement eux-mêmes, eux et leur proches immédiats (leurs enfants) ils vont penser à eux et leur enfants en premier. Personne n'est prêt à sacrifier ses enfants (sacrifier leur bien être économique) pour des générations du future.

Sauf certains extrémistes qui s'imaginent qu'en arrêtant d'avoir des enfants ça va aider. :roll: On va juste prendre plus d'immigrants pourtant (ça change rien). Cette société riche qui pollue plus que d'autres va continuer à polluer plus. :mrgreen:

Ou bien ces extrémistes veulent qu'on devienne comme dans ces pays qui polluent moins (ces pays pauvres). Ceux avec une espérance de vie de 60 ans par exemple. Ça non plus les gens sont pas prêt à ça (ce genre de sacrifices). Il faut que les solutions soient raisonnables.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1444
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#34

Message par Inso » 13 nov. 2019, 07:19

LePsychoSophe a écrit :
13 nov. 2019, 04:38
Personne n'ose faire des prédictions positives ou neutres?
Ben vu l'état de la planète (climat, biodiversité, pollution, population...) et vu les prévisions, même les plus prudentes, ça va être difficile.
Il y avait bien certains tenants de la singularité technologique ou du transhumanisme qui voyaient un avenir radieux, mais ils ne prenaient pas en compte l'aspect limitant des ressources et de la biodiversité. D'ailleurs, j'ai l'impression qu'on entend moins parler de ces sujets.
LePsychoSophe a écrit :
13 nov. 2019, 05:25
Des gens souffrent, des gens meurent, et des écosystèmes s'écroulent. Nous sommes au début d'une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez c'est d'argent, et de contes de fées racontant une croissance économique éternelle. Comment osez-vous ?
Là, j'aurais quelques doutes
Des doutes sur des gens qui souffrent, qui meurent et des écosystèmes qui s'écroulent ? Pourtant les faits sont là. Et concernant les écosystèmes, je ne vois rien qui permette d'espérer une quelconque amélioration.
- Effondrement des populations d'insecte
- Dépérissement des coraux
- Effondrement des populations de poisson

- Disparition des écosystèmes de la mer d'Aral
...
Voir la Liste rouge des écosystèmes de l'UICN pour plus de détails.

Igor a écrit :
13 nov. 2019, 06:16
Mais la majorité n'est pas prête à mettre notre économie à terre par contre, en donnant le pouvoir à n'importe qui.
Pas sûr (voir Trump ou Bolsonaro).
Igor a écrit :
13 nov. 2019, 06:16
Les gens veulent bien sauver la planète et donner une chance de survie aux générations futures. Mais si ça les affecte durement eux-mêmes, eux et leur proches immédiats (leurs enfants) ils vont penser à eux et leur enfants en premier. Personne n'est prêt à sacrifier ses enfants (sacrifier leur bien être économique) pour des générations du future.
On est bien dans ce choix:
- Avantage immédiat et futur (très) sombre.
- Effort immédiat et futur viable.
Igor a écrit :
13 nov. 2019, 06:16
Il faut que les solutions soient raisonnables.
Les solutions raisonnables, il fallait les mettre en place il y a 20 ou 30 ans. J'ai peur qu'il ne soit un peu tard.
Mais elle existent :
- Développement accru des énergies renouvelable.
- Développement du nucléaire (y.c. thorium, micronucléaire...)
- Réduction forte des énergies fossiles (taxe carbone, aides à la transition...)
- Aide à la biodiversité (arrêt de la réduction/fragmentation de habitats, baisse des pesticides et des pollutions...)
- S'adapter au changement climatique
...
Voir aussi les solutions proposées par le projet Drawdown (fondé par Paul Hawken)

Sur le net, on peut trouver pas mal d'article traitant des différentes solutions réalistes (mais pas indolores)

La difficulté, c'est de les appliquer et des les faire appliquer par suffisamment de pays (but de l'accord de Paris).

Igor
Messages : 2683
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#35

Message par Igor » 13 nov. 2019, 08:13

Inso a écrit :
13 nov. 2019, 07:19
Igor a écrit :
13 nov. 2019, 06:16
Mais la majorité n'est pas prête à mettre notre économie à terre par contre, en donnant le pouvoir à n'importe qui.
Pas sûr (voir Trump ou Bolsonaro).
Je parlais de gens trop à gauche. C'est d'ailleurs pour ça que Michael Bloomberg veut se présenter. https://www.lapresse.ca/international/e ... course.php

Inso a écrit :
13 nov. 2019, 07:19
Igor a écrit :
13 nov. 2019, 06:16
Il faut que les solutions soient raisonnables.
Les solutions raisonnables, il fallait les mettre en place il y a 20 ou 30 ans. J'ai peur qu'il ne soit un peu tard.
Mais elle existent :
- Développement accru des énergies renouvelable.
- Développement du nucléaire (y.c. thorium, micronucléaire...)
- Réduction forte des énergies fossiles (taxe carbone, aides à la transition...)
- Aide à la biodiversité (arrêt de la réduction/fragmentation de habitats, baisse des pesticides et des pollutions...)
- S'adapter au changement climatique
...


La difficulté, c'est de les appliquer et des les faire appliquer par suffisamment de pays (but de l'accord de Paris).
C'est ce qu'on fait aussi je pense. Mais ça va peut-être pas assez vite (surtout pour ce qui est de la réduction forte des énergies fossiles).

Remarquez que ça irait peut-être mieux (aussi) si cette tentative d'imposer une taxe sur le carbone avait réussi en France (au lieu d'être la goutte qui a fait déborder le vase et donné lieu aux Gilets Jaunes (le but de l'accord de Paris serait peut-être plus facile à atteindre). :mrgreen:

Il faut dire que les gens vivent d'une paye à l'autre, pis y a des limites à leur en demander (à eux et à leurs enfants). :roll:

Vous feriez quoi vous (à leur place)? Vous sacrifiez vos enfants?

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4786
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#36

Message par Christian » 13 nov. 2019, 08:30

LePsychoSophe a écrit :
13 nov. 2019, 04:38
Inso a écrit :
12 nov. 2019, 03:38
LePsychoSophe a écrit :
11 nov. 2019, 15:24
Si vous avez des références de personnes (sérieuses) qui tiennent un discours non collapsologiste maladif tout en prenant en compte le réchauffement climatique?
Sérieux ? je ne sais pas. Avec des bases sérieuses ? sûrement, mais il faut que je retrouve ça. Fiable ? certainement pas, ça reste de la prospective (politique-fiction ? science-fiction ? dystopie ?)
Dans tous les cas, nous sommes bien dans une crise planétaire existentielle.
En fait, je cherche des personnes qui contredisent les collapsologues mais avec un discours argumenté et avec des références sérieuses.
Pour le discours sur le climat... on va dire que mes arguments pour tenter une opposition ici sont moisis. Donc je dois passer à l'après réchauffement dans ma tête. ;)

Mais je ne trouve rien à part des collapsologues malthusiens.

Personne n'ose faire des prédictions positives ou neutres?
Analyse de la collapsologie : Entre science et croyance, la collapsologie est-elle la secte de demain?
La fin du monde est à la mode. La crise environnementale et l’incapacité de notre civilisation mondialisée à y répondre font craindre à de plus en plus de personnes un effondrement plus ou moins imminent de la société. Le mouvement a pris une telle ampleur qu’il a maintenant un nom: collapsologie.

Ses défenseurs sont-ils des Cassandre incompris ou de futurs gourous en puissance? Nos sociétés foncent-elles vraiment vers un mur? Comment pourrait-on empêcher la fin de ce monde? Bref, comment ne pas s’effondrer face à l’effondrement? C’est pour répondre à ces questions que Le HuffPost a choisi de consacrer un dossier spécial à l’effondrement. Un dossier complet sera publié le 2 décembre à l’occasion de la COP25.
Pour la thèse de Jean Chamel, vous pouvez la télécharger ici.
Il vient de publier également un article dans la revue Terrain. Vous pouvez lui demander une copie pdf de l'article via ReseachGate.
ReseachGate est un site de partage des publications scientifiques. Les chercheurs s'y inscrit et donnent accès gratuitement à leur publication aux gens qui en font la demande.
Dernière modification par Christian le 13 nov. 2019, 08:42, modifié 1 fois.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Igor
Messages : 2683
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#37

Message par Igor » 13 nov. 2019, 08:32

Inso a écrit :
13 nov. 2019, 07:19
Igor a écrit :
13 nov. 2019, 06:16
Les gens veulent bien sauver la planète et donner une chance de survie aux générations futures. Mais si ça les affecte durement eux-mêmes, eux et leur proches immédiats (leurs enfants) ils vont penser à eux et leur enfants en premier. Personne n'est prêt à sacrifier ses enfants (sacrifier leur bien être économique) pour des générations du future.
On est bien dans ce choix:
- Avantage immédiat et futur (très) sombre.
- Effort immédiat et futur viable.
Dans l'fond, le choix revient à ça (sacrifier nos enfants ou les sacrifier). Et je ne veux pas faire de diversion mais moi j'lui ai demandé à ma fille. J'lui ai dit ça me dérange pas d'acheter une voiture électrique mais il faudra que papa coupe à quelque part (dans les achats de jeux vidéos notamment). Es-tu prête à faire un effort? Elle m'a dit non. :hausse:

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22529
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#38

Message par Jean-Francois » 13 nov. 2019, 09:09

Inso a écrit :
13 nov. 2019, 07:19
Ben vu l'état de la planète (climat, biodiversité, pollution, population...) et vu les prévisions, même les plus prudentes, ça va être difficile
Surtout que, d'une part, il y a une très forte entropie contre tout changement qui résulterait en une perte d'acquis "confortables". Il est plus facile de s'adapter à des changements qui permettent de faire moins d'efforts que de revenir à des comportements qui en demandent plus. D'autre part, des dégâts qui sont globaux demandent des solutions globales et, là, on se heurte au fait que chacun tire la couverture de son côté. Il y a des replis "nationalistes" basés sur des mentalité de pollueurs qui invoquent l'économie comme excuse pour continuer à polluer (Trump, etc.) mais pas seulement.

On pourrait dire que les extinction sont "normales" et qu'elles permettent l'évolution, le renouvellement des espèces. Mais c'est une manière trompeuse de voire les choses dans le contexte actuel car les écosystèmes qui disparaissent sont colonisés par l'humain. L'humanité est maintenant largement "citadinisée", ce qui coupe pas mal d'humains des réalités naturelles.

Romain Gary a écrit le magnifique roman Les racines du ciel en 1956. Dans ce livre, il aborde la question de la disparition des éléphants et, par extension, celle de la nature et de l'humain (au travers d'une réflexion sur la solitude humaine*). Il reste des éléphants aujourd'hui mais beaucoup moins qu'il y a 60 ans et leur sort n'est pas garanti. Il y a bien sûr des efforts de conservation, dont certains qui donnent des succès, mais la pérennité de ces derniers est loin d'être assurée tellement les facteurs nocifs d'origine humaine sont nombreux.

Jean-François

* Le thème de la solitude est un des thèmes majeur dans l'oeuvre de Gary qui, incidemment, c'est suicidé en 1980.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1325
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#39

Message par DictionnairErroné » 13 nov. 2019, 09:35

Christian a écrit :
13 nov. 2019, 08:30
Analyse de la collapsologie : Entre science et croyance, la collapsologie est-elle la secte de demain?
nos disciplines scientifiques fonctionnent de manière générale trop souvent “en silos”, ce qui rend difficile l’appréhension de phénomènes complexes, entrecroisés. Les collapsologues visent ainsi à saisir d’un même regard aussi bien les changements climatiques que l’épuisement des ressources naturelles, la réduction de la biodiversité, les risques de crise financière…
https://www.ccmm.asso.fr/entre-science- ... de-demain/
J'y reviens, seule une collaboration multidisciplinaire pourrait évaporer cette panique devant la détresse. Il serait nécessaire de ramener de l'ordre dans le chaos des silos.
Il explique comment la perspective apocalyptique de ses premiers habitants, nourrie de la peur de l’hiver nucléaire en pleine guerre froide – et accompagnée d’un fort intérêt pour les OVNI avec l’espoir d’être sauvés par d’éventuels extraterrestres – s’est peu à peu transformée.
https://www.ccmm.asso.fr/entre-science- ... de-demain/
Jung a bien étudié le phénomène d'être sauvés dans Le Mythe Moderne. Il ne se limite pas qu'aux ovnis dans son étude.
C.G. Jung montre que, dans le sens le plus large, ce dernier est le fruit de la fonction imaginaire inconsciente.Le lecteur découvrira comment le phénomène et l'imagerie des soucoupes volantes expriment, de façon totalement inattendue, l'inadéquation de l'homme moderne à lui-même et au monde, la détresse qui en résulte, une mise en forme balbutiante
Il est à prévoir que l'éco-collapsologie procédera de la même façon. Qui va nous sauver? Pour le moment nous nous attendons à ce que le politicien soit le représentant du sauveur. Sous toutes ses formes, le sauveur est le dictateur qui palliera notre impuissance face à la fin du monde.

À tort ou à raison, je perçois le besoin du sauveur comme un archétype collectif qui se propagera comme un virus psychique par contamination. La question est de savoir vers quel(s) dictateur(s) nous nous dirigeons.
Un risque de dérive d’échelle restreinte, autour d’un maître à la fois charismatique et déséquilibré, n’est donc pas une hypothèse absurde. Mais, je le répète, rien de tel n’existe à ce jour, en tous cas de manière visible.
https://www.ccmm.asso.fr/entre-science- ... de-demain/
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Igor
Messages : 2683
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#40

Message par Igor » 13 nov. 2019, 09:51

DictionnairErroné a écrit :
13 nov. 2019, 09:35
Qui va nous sauver?
J'pense pas que ça va être ma fille en tout cas (ni ces enfants-rois). :mrgreen: https://www.youtube.com/watch?v=gkPxgUshpec

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1325
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#41

Message par DictionnairErroné » 13 nov. 2019, 10:03

Igor a écrit :
13 nov. 2019, 09:51
DictionnairErroné a écrit :
13 nov. 2019, 09:35
Qui va nous sauver?
J'pense pas que ça va être ma fille en tout cas (ni ces enfants-rois). :mrgreen: https://www.youtube.com/watch?v=gkPxgUshpec
Ce n'est pas la première fois que c'est la fin du monde...

https://www.youtube.com/watch?v=OA_Cndl ... tu.be&t=52
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1370
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#42

Message par LePsychoSophe » 13 nov. 2019, 14:43

Christian a écrit :
13 nov. 2019, 08:30


Analyse de la collapsologie : Entre science et croyance, la collapsologie est-elle la secte de demain?
:up:
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 546
Inscription : 15 nov. 2014, 03:38

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#43

Message par miraye » 13 nov. 2019, 17:23

Il vient de publier également un article dans la revue Terrain. Vous pouvez lui demander une copie pdf de l'article via ReseachGate.
intéressant aussi cet article de la revue Terrain :gratte:
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Igor
Messages : 2683
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#44

Message par Igor » 14 nov. 2019, 06:36

LePsychoSophe a écrit :
13 nov. 2019, 14:43
Christian a écrit :
13 nov. 2019, 08:30


Analyse de la collapsologie : Entre science et croyance, la collapsologie est-elle la secte de demain?
:up:
C'était intéressant en effet.

Cette déferlante n'a pas l'air de trop l'effrayer en tout cas. Ce n'est pas toujours la faute des autres par contre, pis on peut essayer de comprendre.

Supposons une maison en feu (par exemple), suite à l'un de ces nombreux incendies de forêt (il y en a de plus en plus avec les changements climatiques). https://www.lapresse.ca/actualites/envi ... -sante.php

Une maison en feu avec un bébé qui crie à l'intérieur. Les pompiers font leur travail (leur possible), mais personne n'est obligé de se sacrifier (même si la mère pique une crise et nous reproche de ne pas y entrer). C'est émotif pis ça peut être extrêmement déchirant. Mais des fois on peut pas (pis les pompiers ont des enfants eux aussi, des enfants qui ont besoin qu'ils restent en vie).

Des fois j'ai l'impression que ce n'est pas très productif ces reproches qui sont faits.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1370
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#45

Message par LePsychoSophe » 14 nov. 2019, 08:03

Je continue de chercher et à l'occasion, je posterai des trucs intéressants.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1370
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#46

Message par LePsychoSophe » 14 nov. 2019, 09:12

Source journaleuse ;)

Source de la source


“Un enfant né aujourd’hui verrait la fin du charbon au Royaume-Uni et au Canada pour ses sixièmes et onzièmes anniversaires; il verrait la France bannir la vente de véhicules diesel et à essence pour son 21e anniversaire; et il aura 31 ans quand le monde atteindra la neutralité carbone en 2050. [...] Ces changements dans ce futur alternatif pourraient entraîner un air plus pur, des villes plus sûres, plus d’aliments nutritifs”.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 161
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#47

Message par Horus » 15 nov. 2019, 05:20

LePsychoSophe a écrit :
14 nov. 2019, 09:12
“Un enfant né aujourd’hui verrait la fin du charbon au Royaume-Uni et au Canada pour ses sixièmes et onzièmes anniversaires; il verrait la France bannir la vente de véhicules diesel et à essence pour son 21e anniversaire; et il aura 31 ans quand le monde atteindra la neutralité carbone en 2050. [...] Ces changements dans ce futur alternatif pourraient entraîner un air plus pur, des villes plus sûres, plus d’aliments nutritifs”.
Ça me semble beaucoup trop beau pour être crédible. Parce que même carboneutre, le monde continuera de se réchauffer, parce que le CO2 sera encore dans l'air. Il faut donc trouver des moyens de le trapper et de l'enfouir profondément dans le sol.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1370
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#48

Message par LePsychoSophe » 15 nov. 2019, 05:41

Horus a écrit :
15 nov. 2019, 05:20



Ça me semble beaucoup trop beau pour être crédible. Parce que même carboneutre, le monde continuera de se réchauffer, parce que le CO2 sera encore dans l'air. Il faut donc trouver des moyens de le trapper et de l'enfouir profondément dans le sol.
Et les baleines?
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2418
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#49

Message par Lambert85 » 15 nov. 2019, 06:16

LePsychoSophe a écrit :
15 nov. 2019, 05:41
Et les baleines?
Les scénaristes de Star Trek IV avaient vu juste !
Image

Faudra convaincre les pecheurs japonais (norvégiens et islandais) qui viennent de rompre avec la commission baleinière mondiale.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 907
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: [Climat] Des contradicteurs à l'effondrement dramatique?

#50

Message par Aggée » 15 nov. 2019, 09:25

LePsychoSophe a écrit :
13 nov. 2019, 05:25
Les politiques ne font rien car nous ne voulons pas changer fondamentalement.
Il faudrait peut-être que vous pigiez un petit truc, le système électoral a été conçu par des oligarques pour permettre le lobbying.
“Si voter changeait quelque chose il y a longtemps que ça serait interdit.”
Coluche

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit