CoronaVirus

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3523
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: CoronaVirus

#5951

Message par julien99 » 09 juin 2021, 16:58

thewild a écrit : 09 juin 2021, 16:48 Oui, une aide au diagnostique. Très utile pour diagnostiquer les cas asymptomatiques justement, en parfaite contradiction avec ce que vous disiez.
Lisez la publication dont j'ai posté le lien, elle est très claire sur ces points.
Vu la manière dont ils mettent l'accent sur le CT et le fait de d'utiliser ce test pour CONFIRMER une image clinique, j'ai du mal à imaginer que l'OMS croit beaucoup aux cas asymptomatiques. Ces préconisation d'utilisation de la PCR sont contradictoires avec la recherche de sujets asymptomatiques puisque par définition les asymptomatiques ne présentent pas de caractère clinique.
Pas de symptômes, donc pas de confirmation de diagnistique par PCR.
Gardons en arrière-plan que les autorités suédoises disent bien que les tests PCR ne donnent aucune indication sur la contagiosité au cas où les tests se révèlent positifs. Alors pourqoi s'obstiner sur ces sujets ?
"La vérité attire la haine"

thewild
Messages : 2307
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: CoronaVirus

#5952

Message par thewild » 09 juin 2021, 17:49

Vous serez au minimum d'accord pour admettre qu'a aucun moment l'OMS n'a recommandé de limiter les tests PCR aux cas symptomatiques, alors que c'est ce que vous affirmiez.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5953

Message par Dominique18 » 10 juin 2021, 01:58

thewild a écrit : 09 juin 2021, 17:49 Vous serez au minimum d'accord pour admettre qu'a aucun moment l'OMS n'a recommandé de limiter les tests PCR aux cas symptomatiques, alors que c'est ce que vous affirmiez.
Klutz99 n'arrête pas de se contredire en maîtrisant de moins en moins son sujet. Il est focalisé sur quelques idées et il n'en démord pas. Les tests PCR et les cycles d'amplification, les vaccins dont l'efficacité est inférieure à celle de celui contre la grippe qui lui-même ne sert à rien ou à pas grand-chose. Cycliquement, après quelques pages, il revient à ses lubies alors que les preuves se sont accumulées, cf.le débunkage de Cartaphilus.

thewild
Messages : 2307
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: CoronaVirus

#5954

Message par thewild » 10 juin 2021, 02:23

julien99 a écrit : 09 juin 2021, 16:58 Vu la manière dont ils mettent l'accent sur le CT et le fait de d'utiliser ce test pour CONFIRMER une image clinique, j'ai du mal à imaginer que l'OMS croit beaucoup aux cas asymptomatiques. Ces préconisation d'utilisation de la PCR sont contradictoires avec la recherche de sujets asymptomatiques puisque par définition les asymptomatiques ne présentent pas de caractère clinique.
Pas de symptômes, donc pas de confirmation de diagnistique par PCR.
Sur ce point précis, ce n'est justement pas ce que préconise l'OMS. L'OMS préconise le suivi et le test des cas contacts. Si un cas contact n'a pas de symptôme, cela doit être confirmé par un test PCR. Idem pour le cas symptomatique. Si la personne est symptomatique et le test négatif, ils recommandent un nouveau test. Si la personne est asymptomatique et le test positif, ils recommandent la quarantaine.
Encore une fois, c'est très clair sur le schéma que j'ai posté, il n'y a pas à chercher ce que l'OMS croit ou non.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3523
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: CoronaVirus

#5955

Message par julien99 » 10 juin 2021, 05:59

Vous serez au minimum d'accord pour admettre qu'a aucun moment l'OMS n'a recommandé de limiter les tests PCR aux cas symptomatiques, alors que c'est ce que vous affirmiez.
Bien évidemment l’OMS ne demande pas de restreindre complétement l’utilisation de la PCR. En jouant quelque peu sur les mots on peut tomber d’accord sur ce point. Implicitement, on conseille et préconise tout en laissant la porte ouverte à toutes les dérives.
Il est évident que l’OMS invite fortement à ne pas tester n’importe qui, n’importe comment, n’importe quand sans tenir compte d’autres facteurs prédominants comme les symptômes. Ils préconisent de réduire le CT et l’utilisation des tests dans un contexte précis puisqu’ils indiquent « …tout résultat en combinaison avec… »
La plupart des tests PCR sont indiqués comme une aide au diagnostic, par conséquent, les prestataires de soins de santé doivent considérer tout résultat en combinaison avec le moment du prélèvement, le type d'échantillon, les spécificités du test, les observations cliniques, les antécédents du patient, le statut confirmé de tout contact et les informations épidémiologiques.
Pourquoi ? Tout simplement parce que la PCR ne donne aucune indication sur l’infectiosité d’un sujet testé, chose qu’on nous a fait croire depuis plus d’un an et maintenant reconnu officiellement par les autorités suédoises.
Alors quel intérêt de tester sauvagement si ce n’est que dans un but de vouloir trouver des cas – et non des malades - à tout prix ?
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5956

Message par Dominique18 » 10 juin 2021, 06:12

De l'art de jouer sur les mots...

Les tests PCR:

https://www.lci.fr/sante/covid-19-corin ... 66003.html
Pour comprendre le procès qui est fait à ces tests, il faut remonter au début du mois de septembre, suite à la publication par le New York Times d'un article très commenté. Le quotidien, qui a analysée des données issues de tests réalisés dans plusieurs états, a observé que "jusqu'à 90% des personnes testées positives étaient à peine porteuses de virus". Un chiffre qui s'est propagé et qui a depuis fait l'objet de déformations.

S'il est utile de mentionner le point de départ de cette défiance, il faut surtout se pencher sur la méthode employée pour détecter le Covid chez des patients, au centre des polémiques. "Afin de chercher le virus, qui est présent en petite quantité dans les échantillons analysés, la technique PCR consiste en quelque sorte à « zoomer » en multipliant une séquence génétique connue", résume très simplement Le Monde. "Cela se fait au travers de cycles successifs : plus on les accumule, plus on est capable de détecter d’infimes traces de virus."

Ces cycles, souvent appelés "CT", sont associés à la quantité de virus contenue dans le corps, la fameuse "charge virale". En effet, lorsque celle-ci est élevée, seul un faible nombre de CT est nécessaire pour identifier le virus. À l'inverse logiquement, "des valeurs de CT élevées sont souvent le reflet d’une quantité de virus faible ou nulle (débris de virus) signalant que la personne testée ne présente pas de risque", écrivait au milieu de l'été le Conseil scientifique dans un avis.
Rappel... Selon Klutz99, il y a quelque temps, l'inventeur du test PCR admettait que le trst ne permettait pas de déceler...

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html
Une citation, attribuée à Kary Mullis, avance que cette technique serait inefficace pour détecter des maladies infectieuses comme le Covid-19. C’est faux.
Quand on ne sait pas lire et/ou qu'on ne veut pas comprendre...
Les autorités sanitaires suédoises émettent un avis, à leur niveau. Elles ne sont en aucun cas représentatives de l'ensemble des avis sur la planète. Avis qui sont recueillis et synthétisés par l'OMS.
Le deuxième paragraphe indique en effet que "la technologie PCR utilisée dans les tests pour détecter le virus ne peut pas faire la différence entre le virus lorsqu'il a la capacité d'infecter les cellules et le virus lorsqu'il a été rendu inoffensif par le système immunitaire, et ils ne peuvent donc pas être utilisés pour déterminer si quelqu'un peut transmettre la maladie ou non. L'ARN des virus peut souvent être présent pendant des semaines (parfois des mois) après qu'une personne est tombée malade, mais cela ne signifie pas que cette personne peut toujours transmettre le virus".

L'Agence ne demande pas la suppression de ces tests mais précise que le test PCR ne doit pas être utilisé pour déterminer si une personne est encore contagieuse. Dans un document disponible à droite de la page, elle précise que "les critères permettant de considérer qu'une personne n'est pas contagieuse se fondent principalement sur des critères cliniques et sur le temps écoulé depuis les premiers symptômes". Ainsi, les personnes positives au test PCR ou antigénique peuvent être considérées comme non contagieuses après au minimum 48 heures sans fièvre, si leur état s'améliore et si au moins 7 jours se sont écoulés depuis le début des symptômes. Cette durée peut s'allonger en fonction de la virulence des symptômes.
Faut pas être bien finaud pour sortir de telles inepties. C'est vraiment jouer sur les mots.
Pourquoi ? Tout simplement parce que la PCR ne donne aucune indication sur l’infectiosité d’un sujet testé, chose qu’on nous a fait croire depuis plus d’un an et maintenant reconnu officiellement par les autorités suédoises.
Alors quel intérêt de tester sauvagement si ce n’est que dans un but de vouloir trouver des cas – et non des malades - à tout prix ?

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 4873
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: CoronaVirus

#5957

Message par Lambert85 » 10 juin 2021, 07:08

julien99 a écrit : 10 juin 2021, 05:59 chose qu’on nous a fait croire depuis plus d’un an et maintenant reconnu officiellement par les autorités suédoises.
On vient de vous dire que c'est FAUX ! MENTEUR !!!
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5958

Message par Dominique18 » 10 juin 2021, 07:27

Lambert85 a écrit : 10 juin 2021, 07:08
julien99 a écrit : 10 juin 2021, 05:59 chose qu’on nous a fait croire depuis plus d’un an et maintenant reconnu officiellement par les autorités suédoises.
On vient de vous dire que c'est FAUX ! MENTEUR !!!
Le gars est tenace, je ne sais pas comment il faut lui dire.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3523
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: CoronaVirus

#5959

Message par julien99 » 10 juin 2021, 08:34

il y a quelque temps, l'inventeur du test PCR admettait que le trst ne permettait pas de déceler...
C’est ça, déformez mes propos :ouch:
Je ne faisais que répéter ce qu’a dit Mulder, c.a.d. que la PCR est inadapté pour les diagnostiques. Ce n’est pas la même-chose :roll:
Lambert85 a écrit : 10 juin 2021, 07:08
julien99 a écrit : 10 juin 2021, 05:59 chose qu’on nous a fait croire depuis plus d’un an et maintenant reconnu officiellement par les autorités suédoises.
On vient de vous dire que c'est FAUX ! MENTEUR !!!
Pas croyable :
Prenez Deep-L et traduisez la page officielle de l’organisme de santé suédois. Pff… :ouch:
… ces tests ne peuvent donc pas être utilisés pour déterminer si une personne est infectieuse ou non.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5960

Message par Dominique18 » 10 juin 2021, 08:44

Aucune déformation des propos, rien que du factuel.

https://factuel.afp.com/non-la-suede-na ... -tests-pcr
Jon Pelling a également renvoyé l'AFP vers une page en anglais de l'Agence de santé publique, où il est recommandé aux personnes âgées de plus de 6 ans de se faire tester en cas de suspicion de Covid-19. Sur cette page, mise à jour au 24 mai 2021, l'agence confirme que "les tests PCR sont actuellement utilisés à grande échelle". Elle y rappelle que "les tests sont utilisés à des fins diagnostiques lorsque vous êtes malade et non pour voir si vous êtes guéri ou pour évaluer si vous êtes contagieux".
Ce n'est qu'un aperçu, il y a en eu d'autres. L'article complet est beaucoup plus intéressant, clair, net, précis.
Il n'y a pas de pfff... qui tienne.

Et ça, c'est quoi?

https://labomonaco.com/covid
Ce test virologique (RT-PCR) va permettre de poser le diagnostic de la maladie Covid-19 pour repérer les patients porteurs du coronavirus COVID-19 et donc potentiellement contagieux au moment du prélèvement. Cela permettra leur prise en charge, afin de les isoler pour éviter la contamination d’autres personnes.

Le portage du virus dans le nasopharynx est transitoire : il est donc possible d’avoir la maladie Covid-19 avec une RT-PCR négative si le prélèvement est effectué plus d’une semaine après le début des symptômes. Il est conseillé en cas de forte suspicion clinique de Covid-19 de réitérer les prélèvements.

Le test PCR est un test virologique qui ne doit pas être confondu avec un test sérologique qui recherche les anticorps dans un prélèvement sanguin.
Si Kary Mullis est effectivement l’inventeur du test PCR – ce pour quoi il a reçu un prix Nobel de chimie en 1993 –, rien ne laisse penser qu’il ait désavoué sa méthode de dépistage, encore moins pour le diagnostic du nouveau coronavirus. Et pour cause, le chercheur américain est mort le 18 août 2019, plusieurs mois avant l’apparition du virus responsable du Covid-19.
Cette phrase sur l’inutilité des tests PCR a bien été écrite en 1996 dans un article à propos du sida, par un certain John Lauritsen. Dans ce texte, ce dernier s’interroge sur l’efficacité réelle des tests PCR pour diagnostiquer le sida, à une époque où le génome du VIH n’était pas encore décodé.

« Ces tests ne peuvent pas du tout détecter les virus infectieux ; ils ne peuvent détecter que les protéines que l’on croit, dans certains cas à tort, être propres au VIH. Ces tests peuvent identifier des séquences génétiques de virus, mais pas les virus eux-mêmes », écrit-il alors.

C’est ce passage tronqué, puis sorti de son contexte, qui a été attribué à Kary Mullis pour appuyer la thèse selon laquelle ce type de test serait inefficace pour identifier le nouveau coronavirus.
Quand on pratique couramment le mensonge et la désinformation, on finit par terminer droit dans le mur.
Jean-François, sur l'autre fil, a parfaitement formulé cet état d'esprit de fort belle manière.
Quand on se complaît à relayer des pseudo-informations sans vérifier quoi que ce soit, il est évident qu'on s'expose à des soucis de crédibilité et de malhonnêté.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3523
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: CoronaVirus

#5961

Message par julien99 » 10 juin 2021, 09:39

Faux, Mulder a clairement repris ces propos un peu avant sa mort dans une vidéo que vous trouverez sur Youtube. :menteur:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 4873
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: CoronaVirus

#5962

Message par Lambert85 » 10 juin 2021, 10:06

A part qu'il est décédé en août 2019 bien avant la pandémie du coronavirus ! :ouch:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5963

Message par Dominique18 » 10 juin 2021, 10:40

C'est qui le Mulder en question?
Pas trouvé.
Etrangement, nous n'entendons jamais parler de ses constats à ce niveau.
Il faudrait sourcer et détailler.

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 863
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: CoronaVirus

#5964

Message par Mirages » 10 juin 2021, 11:11

Dominique18 a écrit : 10 juin 2021, 10:40 C'est qui le Mulder en question?
Pas trouvé.
Fox Mulder de la série X-Files :mrgreen:
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5965

Message par Dominique18 » 10 juin 2021, 11:17

Mirages a écrit : 10 juin 2021, 11:11 C'est qui le Mulder en question?

Fox Mulder de la série X-Files :mrgreen:
J'y avais bien pensé (je fus un grand fan de la série, nul n'est parfait... Le fameux poster dans le bureau de Mulder...).
J'ai eu beau prospecter, que dalle! Nada!

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1483
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: CoronaVirus

#5966

Message par uno » 11 juin 2021, 08:56

J'ai récemment suivit un Podcast très intéressant de Bret Weinstein et Pierre Kory concernant l'Ivermectine. Contrairement à l'Hydroxychloroquine dont l'efficacité demeure sujette à caution il apparait qu'il y a pour l'Ivermectine un très solide faisceau d'études montrant que l'Ivermectine est très efficace comme traitement anti-covid aussi bien comme traitement que de médicament préventif notamment à l'attention du personnel soignant, je poste ci-dessous une méta-analyse de l'efficacité de ce médicament, méta-analyse s'adonnant à toutes les prudences usuelles mais dont les résultats sont clairement en faveur de l'efficacité de l'Ivermectine.

Ivermectin and outcomes from Covid-19 pneumonia: A systematic review and meta-analysis of randomized clinical trial studies

Pourtant les médias n'en parlent que très peu et l'OMS ne le recommande pas. De fait le fameux «BAR» indien vient même de porter plainte contre des scientifiques de l'OMS pour désinformation ayant provoqué la mort, tant ce traitement aurait prouvé son efficacité lors de l'explosion épidémique qui a récemment eu lieu en Inde. Si vous écoutez le podcast mis en lien ci-dessus la question se pose de pourquoi ce traitement dont plusieurs études montrent l'efficacité est ainsi balayé d'un revers de main. Pierre Kory n'est pas un obscur complotiste et il soutient que ce traitement peut sauver de nombreuses vies et que sa mise à l'écart pour des raisons plus ou moins malveillantes, ne peut qu'être qualifier de criminel.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5967

Message par Dominique18 » 11 juin 2021, 09:18

L'information est reprise par des tas de sites suspects.
Sur le site AFP factuel:

https://factuel.afp.com/lefficacite-de- ... -demontree
Bien souvent, pour l'ivermectine comme pour l'hydroxychloroquine, on retrouve la même rhétorique, selon laquelle elles seraient volontairement ignorées par les autorités parce que non rentables pour l'industrie pharmaceutique. Et on retrouve très largement les mêmes relais.
Parmi les relais français de l'ivermectine, on retrouve aussi Nicolas Dupon-Aignan, François Asselineau et Florian Philippot.
Dès le 7 janvier, tous trois avaient demandé au ministre de la Santé Olivier Véran une information hebdomadaire sur les traitements possibles du Covid-19, comme l'hydroxychloroquine, la vitamine D et l'ivermectine.
figure de proue est le Dr Pierre Kory, qui a décrit le 8 décembre 2020 devant une commission du Sénat américain l'ivermectine comme un "médicament miracle" contre le Covid-19.

Il affirme notamment que les études récentes "fournissent des données concluantes sur la profonde efficacité" de l'ivermectine "à toutes les étapes de la maladie".

Pas d'efficacité prouvée contre le Covid
L'historique de cette histoire est longuement présenté
et décortiqué sur AFP factuel.
Il n'y a pas de "miracle", ni de possibilités autres que celles connues et validées par les différentes agences internationales de santé, si ce ne sont les tendances récurrentes de croire que la vérité est ailleurs. Avec toutes les dérives possibles, et l'émergence des apprentis-sorciers.
Dernière modification par Dominique18 le 11 juin 2021, 10:24, modifié 4 fois.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24500
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: CoronaVirus

#5968

Message par Jean-Francois » 11 juin 2021, 09:21

uno a écrit : 11 juin 2021, 08:56Pourtant les médias n'en parlent que très peu et l'OMS ne le recommande pas
Pas seulement l'OMS. En fait, même le producteur du produit ne le recommande (-ait?) pas pour la covid-19. Les métanalyses ne compensent pas pour le relativement faible nombre d'études expérimentales.

À mon avis, c'est le genre de truc qui mérite qu'on suive le conseil des auteurs du papier dans Reviews in Medical Virology: "More randomized clinical trial studies are still needed to confirm the results of our study." Attendre vaut toujours mieux que de prendre le risque de se précipiter par impatience dans un train vers nulle part*.
https://en.wikipedia.org/wiki/Pierre_Kory n'est pas un obscur complotiste et il soutient que ce traitement peut sauver de nombreuses vies et que sa mise à l'écart pour des raisons plus ou moins malveillantes, ne peut qu'être qualifier de criminel
Pas un argument scientifique, ça, mais une forme de sophisme (entre appel à l'émotion et pente glissante**).
uno a écrit : 11 juin 2021, 08:56De fait le fameux «BAR» indien vient même de porter plainte contre des scientifiques de l'OMS pour désinformation ayant provoqué la mort
En quoi le barreau indien a la moindre compétence en recherche médicale? S'imaginent-ils que les études scientifiques sont régulées par la loi indienne (comme certains américains s'imaginent que les questions scientifiques se résolvent devant les tribunaux)? Je me demande aussi si cette association est aussi critique de la mirifique médecine 100% nationaliste promue par le gouvernement.

Jean-François

* Surtout s'il est magique et finit par reprendre sa forme de bouillie de melon comme chez Raoult :mrgreen:
** Avec, potentiellement, de la théorie du complot si on insiste sur les "raisons malveillantes" d'entités assez floues.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3523
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: CoronaVirus

#5969

Message par julien99 » 11 juin 2021, 09:22

Il est effectivement incompréhensible qu’un Remdesevir obtienne une AMM et que l’Ivermetine dont les effets secondaires faibles sont reconnus soit interdite à l’utilisation dans certains pays.
Effectivement, l’attitude des décideurs pourrait s’avérer criminelle.
La question qui se pose en réalité est celle de l’AMM CONDTIONELLE des vaccins. La condition me semble-t-il a été le fait qu’il n’existe plus pas de traitement contre le SRAS-COV2.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5970

Message par Dominique18 » 11 juin 2021, 09:26

Effectivement, l’attitude des décideurs pourrait s’avérer criminelle.
La question qui se pose en réalité est celle de l’AMM CONDTIONELLE des vaccins. La condition me semble-t-il a été le fait qu’il n’existe plus pas de traitement contre le SRAS-COV2.
Encore faudrait-il disposer des connaissances scientifiques minimales pour pouvoir poser ce diagnostic.
Ce n'est pas le cas.
De la pure rhétorique complotiste. (Bien détaillée dans AFP factuel, entre autres...).

Si ça ne suffisait pas...

https://www.politico.eu/article/rise-an ... vermectin/
Dernière modification par Dominique18 le 11 juin 2021, 09:51, modifié 1 fois.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24500
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: CoronaVirus

#5971

Message par Jean-Francois » 11 juin 2021, 09:36

Dominique18 a écrit : 11 juin 2021, 09:26Encore faudrait-il disposer des connaissances scientifiques minimales pour pouvoir poser ce diagnostic
L'"incompréhension" - terme lancé rhétoriquement mais loin d'être dénué de réalité dans son cas - provient des oeillères d'ignorance conspironeuneue qu'il maintient bien plaquées pour limiter son regard.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3523
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: CoronaVirus

#5972

Message par julien99 » 11 juin 2021, 09:47

Dominique18 a écrit : 11 juin 2021, 09:26
Effectivement, l’attitude des décideurs pourrait s’avérer criminelle.
La question qui se pose en réalité est celle de l’AMM CONDTIONELLE des vaccins. La condition me semble-t-il a été le fait qu’il n’existe plus pas de traitement contre le SRAS-COV2.
Encore faudrait-il disposer des connaissances scientifiques minimales pour pouvoir poser ce diagnostic.
Ce n'est pas le cas.
De la pure rhétorique complotiste. (Bien détaillée dans AFP factuel, entre autres...).
Si ce n'est pas ça, vous voulez bien nous détailler le ou les conditions liés à l'AMM des vaccins ? :a2:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3285
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: CoronaVirus

#5973

Message par Dominique18 » 11 juin 2021, 09:57

julien99 a écrit : 11 juin 2021, 09:47
Dominique18 a écrit : 11 juin 2021, 09:26
Effectivement, l’attitude des décideurs pourrait s’avérer criminelle.
La question qui se pose en réalité est celle de l’AMM CONDTIONELLE des vaccins. La condition me semble-t-il a été le fait qu’il n’existe plus pas de traitement contre le SRAS-COV2.
Encore faudrait-il disposer des connaissances scientifiques minimales pour pouvoir poser ce diagnostic.
Ce n'est pas le cas.
De la pure rhétorique complotiste. (Bien détaillée dans AFP factuel, entre autres...).
Si ce n'est pas ça, vous voulez bien nous détailler le ou les conditions liés à l'AMM des vaccins ? :a2:
Non! Il faut savoir se montrer raisonnable au niveau du débunkage. Nous n'allons pas sans cesse refaire le même travail. Surtout, comme il a déjà été développé, avec un individu qui ignore en quoi consiste le processus de vaccination, et qui persiste dans ses erreurs. Comme son souhait est de garder et son ignorance, et ses croyances, à quoi bon... surtout quand il ne répond pas aux questions que nous lui posons.
Pour les vaccins, prière de suivre l'autre fil pour de plus amples informations.

Un petit rappel récent ?
Ça fait des années qu'il s'obstine contre les vaccins et, à force de refuser toute explication*, il n'y comprend toujours rien. Peut-être même qu'il s'imagine que quelqu'un prétend qu'être vacciné contre le tétanos empêche d'être en contact avec Clostridium tetani.

Jean-François

* Déjà, il cite Cartaphilus qui lui montre que le vaccins protège contre les formes graves de la maladie pour réagir comme si ça voulait dire que le vaccin ne protège pas contre la maladie :roll:

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1483
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: CoronaVirus

#5974

Message par uno » 11 juin 2021, 10:08

Jean-Francois a écrit : 11 juin 2021, 09:21Pas seulement l'OMS. Même le producteur du produit ne le recommande (-ait?) pas pour la covid-19. Les métanalyses ne compensent pas pour le relativement faible nombre d'études expérimentales.

À mon avis, c'est le genre de truc qui mérite qu'on suive le conseil des auteurs du papier dans Reviews in Medical Virology: "More randomized clinical trial studies are still needed to confirm the results of our study." Ça vaut toujours mieux que de prendre le risque de se précipiter par impatience dans un train vers nulle part*.

Pas un argument scientifique, ça, mais une forme de sophisme (entre appel à l'émotion et pente glissante**).

Jean-François

* Surtout s'il est magique et finit par reprendre sa forme de bouillie de melon comme chez Raoult :mrgreen:
** Avec, potentiellement, de la théorie du complot si on insiste sur les "raisons malveillantes" d'entités assez floues.
Je te renvoie à Julien999 on n'avait pas pris pareilles précaution pour le Remdesevir pourtant bien plus toxique et dont l'efficacité n'a jamais été réellement prouvé. Pour le reste non il ne s'agit pas d'études limitées, le fait que davantage d'études soient nécessaire, ne signifie pas qu'on ait déjà des preuves passablement solides sur ce médicament, d'ailleurs tu te gardes bien de citer la conclusion de la méta-analyse citée «Finally, ivermectin should be considered as an essential drug for future Covid-19 therapy models.».

Les diverses études sur l'Ivermectine ont été conclue dans différents pays, selon des protocoles solides il ne peut pas s'agir que de «bruits statistiques».

Study of the Efficacy and Safety of Topical Ivermectin + Iota-Carrageenan in the Prophylaxis against COVID-19 in Health Personnel

Review of the Emerging Evidence Demonstrating the Efficacy of Ivermectin in the Prophylaxis and Treatment of COVID-19

Role of ivermectin in the prevention of SARS-CoV-2 infection among healthcare workers in India: A matched case-control study

A COVID-19 prophylaxis? Lower incidence associated with prophylactic administration of ivermectin

Ivermectin and the odds of hospitalization due to COVID-19: evidence from a quasi-experimental analysis based on a public intervention in Mexico City

Ivermectin for COVID-19 in Peru: 14-fold reduction in nationwide excess deaths, p<0.002 for effect by state, then 13-fold increase after ivermectin use restricted

A Meta-analysis of Mortality, Need for ICU admission, Use of Mechanical Ventilation and 1 Adverse Effects with Ivermectin Use in COVID-19 Patients

Note bien l'avant dernière étude, celle du Pérou, celle-ci est fondamentale. Je te renvoie également à cette vidéo du Docteur John Campbell à ce sujet. Et oui la dernière étude est une autre méta-analyse parmis d'autres confirmant l'efficacité de l'Invermectine, et cette méta-analyse d'autres méta-analyse arrivant à la même conclusion. Et note bien dans cette dernière étude que les effets secondaires de l'Invermectine sont faibles, et très peu dangereux, le cout bénéfice-risques et facile à faire, il n'y a aucune raison valable de ne pas recommander l'Invermectine. Bref comme l'a très bien dit Pierre Kory, un type qui a déjà par le passé mis en place des traitements qui sont depuis devenu la norme et oui je pense que là on est au-delà de l'argument d'autorité, il y a suffisamment d'évidences. Et donc même si ce n'est pas de la malveillance sa non-recommandation demeure au mieux d'une stupidité et d'une négligence ne demeurant pas moins criminelle vue le nombre de vies qui peuvent être sauver avec ce médicament! C'est incroyable comme vous ne prenez pas le temps de lire les sources, pondérer les évidences avec une certaine réflexion pour tout de suite prendre partie en dénigrant les faits et analyses présentés via des sarcasmes pour au final s'adonner à la bonne grosse accusation de complotisme. Il n'y a aucune raison de ne pas recommandé l'Invermectine et aucune raison de nier le caractère solide des preuves en question.
Dernière modification par uno le 11 juin 2021, 10:34, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1483
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: CoronaVirus

#5975

Message par uno » 11 juin 2021, 10:24

Dominique18 a écrit : 11 juin 2021, 09:26Encore faudrait-il disposer des connaissances scientifiques minimales pour pouvoir poser ce diagnostic.
Ce n'est pas le cas.
De la pure rhétorique complotiste. (Bien détaillée dans AFP factuel, entre autres...).

Si ça ne suffisait pas...

https://www.politico.eu/article/rise-an ... vermectin/
Article de fin mars et depuis l'efficacité de l'Ivermectine n'a cessé d'être confirmé. Et l'accusation de complotisme ne repose ici sur rien, il s'agit de multiples études indépendantes les unes des autres. Bordel ton article ne propose d'ailleurs aucune réfutations des preuves existantes, pire elle se contente de parler d'un soit- disant danger de l'Ivermectine si on en prend trop! La belle affaire, c'est pareille pour quasiment tout médicament, si la posologie est respecté les risques sont minimes et le coût bénéfice-risque est clair concernant l'Ivermectine et le COVID-19. L'accusation de complotisme n'est pas valide partout, parfois il y réellement des décisions désastreuses de l'ordre de la négligence, de la corruption et de la malveillance coutant des vies y compris dans le domaine de la santé, prenez un bouquin d'histoire des précédents existent et ici je ne suis pas venu sans preuves, l'Ivermectine a réellement montré son efficacité, il ne s'agit pas du délire de quelque mandarins de la médecine et je pèse mes mots.
Dernière modification par uno le 11 juin 2021, 11:08, modifié 4 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : julien99, uno