Dupuis-Deri chez les sceptiques

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Dupuis-Deri chez les sceptiques

#1

Message par Kraepelin » 07 févr. 2020, 16:52

Jeudi prochain (13 février), les sceptiques reçoivent Francis Dupuis-Déri, professeur de science politique à l'UQAM qui vient faire une causerie pour dénoncer un "mythe tenace" (sic) : "La crise de la masculinité".

Françis est un gars, souvent intéressant, qui est reconnu comme un fer de lance du (des) mouvement(s) féministe(s) québécois. Au québec, il est mal vue pour un homme de parler au nom des femmes même si c'est pour dénoncer les oppressions dont elles seraient victimes. Alors, Françis s'est surtout spécialisé dans la dénonciation des "masculinistes" et des groupes de revendication masculine. Ça risque d'être intéressant.


Endroit : Centre Humaniste, 1225 Saint-Joseph Est (coin de la Roche), Montréal (Québec) H2J 2L3
Près de la station de métro Laurier (sortie St-Joseph Sud). Stationnement sur les rues avoisinantes.

Heure :
La conférence débute à 19h00. Les portes ouvrent à 18h30.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5057
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#2

Message par Hallucigenia » 07 févr. 2020, 18:02

Kraepelin a écrit :
07 févr. 2020, 16:52
Françis est un gars, souvent intéressant, qui est reconnu comme un fer de lance du (des) mouvement(s) féministe(s) québécois.
Beaucoup de français le connaissent déjà, il est passé deux fois chez Thinkerview (1,2). :a4:

Et dis-moi Kraepelin... peut-on caresser le fol espoir que cette conférence soit filmée, puis diffusée aux internautes ? Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, ce serait tellement agréable de pouvoir suivre les conférences mensuelles ! 👀

Je lance donc un appel ! Si quelqu'un a une caméra et un bon micro...

Image

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Président des Sceptiques du Québec
Président des Sceptiques du Québec
Messages : 99
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#3

Message par MBelley » 07 févr. 2020, 18:10

Hallucigenia a écrit :
07 févr. 2020, 18:02
...peut-on caresser le fol espoir que cette conférence soit filmée, puis diffusée aux internautes ? Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, ce serait tellement agréable de pouvoir suivre les conférences mensuelles ! 👀
Les conférences sont enregistrées, et un compte-rendu détaillé en est fait dans la revue Le Québec Sceptique. Vous pouvez nous les demander par courriel à info@sceptiques.qc.ca
Pour l'instant, nous n'avons pas suffisamment de personnel ni le matériel pour tout enregistrer sous forme de vidéo.

Mais, s'il y a un ou des volontaires pour filmer et mettre ça accessible sur le site des SdQ, on va vous accueillir à bras ouverts!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#4

Message par Kraepelin » 08 févr. 2020, 01:23

Hallucigenia a écrit :
07 févr. 2020, 18:02

Et dis-moi Kraepelin... peut-on caresser le fol espoir que cette conférence soit filmée, puis diffusée aux internautes ? Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, ce serait tellement agréable de pouvoir suivre les conférences mensuelles ! 👀
Je suis débordé par mes obligation familiales. Ma mère et l'oncle dont je suis curateur absorbent toute mon énergie. S,il y a une initiative, elle ne viendra pas de moi.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#5

Message par Kraepelin » 08 févr. 2020, 01:29

MBelley a écrit :
07 févr. 2020, 18:10
Les conférences sont enregistrées, et un compte-rendu détaillé en est fait dans la revue Le Québec Sceptique.
Qui a eu l'idée de l'inviter?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Président des Sceptiques du Québec
Président des Sceptiques du Québec
Messages : 99
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#6

Message par MBelley » 14 févr. 2020, 16:36

La conférence de Dupuis-Déri était correcte. Le conférencier a bien mis en évidence que, mondialement et à travers l'histoire, on parle souvent de crise de la masculinité. Selon lui, ça n'existe pas réellement, et ce n'est rien par rapport aux problèmes des femmes. Que la crise de masculinité soit une réponse au féminisme ne semble pas être d'une quelconque importance pour lui.

Il nous a servi le cliché des différences salariales entre hommes et femmes, que j'ai critiqué, mais il considère que, même si on en connait les causes (les grossesses et la famille), c'est inacceptable.

Il a mentionné les stéréotypes sexuels, en minimisant au maximum les différences biologiques qui, pour lui, ne sont pas importantes. Selon lui, il y a davantage de différences entre les individus à l'intérieur du genre masculin ou féminin qu'entre les hommes et les femmes. On utilise le même argument pour combattre le racisme, mais les minorités considèrent que identification à leur race ou à leur ethnie est primordiale pour leur identité collective...

Il ne semble pas considérer que la contraception a complètement changé notre société, en permettant aux femmes de ne pas procréer et d'avoir ainsi un meilleur accès aux métiers historiquement "masculins".

Donc, les femmes et les minorités ont raison de se plaindre, mais pas les hommes. Il défend donc une idéologie de la gauche, basée sur le socioconstructivisme, et il minimise les données biologiques et ne connait rien de la primatologie.

Bref, je vais avoir un article critique à écrire...

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4545
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#7

Message par Invité » 14 févr. 2020, 20:55

Christian Rioux a quelques lignes à son sujet dans le Devoir d'aujourd'hui
...L’exemple pouvait-il venir de plus haut afin d’illustrer cette véritable entreprise de destruction des savoirs et de la culture que dénonçaient dans nos pages les auteurs du « Manifeste contre le dogmatisme universitaire » ? Quoi qu’en dise le professeur Francis Dupuis-Déri — qui professe depuis des années son admiration pour les Black Blocs et prêche l’abstention aux élections —, les exemples de ce type ne cessent de se multiplier.....
https://www.ledevoir.com/opinion/chroni ... e-benetton

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1580
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#8

Message par nikola » 15 févr. 2020, 04:00

Ben, il est anarchiste (comme Normand Baillargeon) et alors ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5150
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#9

Message par Etienne Beauman » 15 févr. 2020, 07:03

nikola a écrit :
15 févr. 2020, 04:00
Ben, il est anarchiste (comme Normand Baillargeon) et alors ?
Surtout, je voie pas en quoi préciser qu'il serait abstentioniste et soutien des blacks blocs est pertinent ici.

Il le cite sans le citer et l'attaque sur autre chose.

C'est gratuit et personnelle comme attaque, ça discrédite bien plus a mes yeux l'auteur que la cible.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5057
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#10

Message par Hallucigenia » 15 févr. 2020, 07:27

Etienne Beauman a écrit :
15 févr. 2020, 07:03
C'est gratuit et personnelle comme attaque, ça discrédite bien plus a mes yeux l'auteur que la cible.
Mais tellement !

La petite phrase "qui professe depuis des années son admiration pour les Black Blocs"... c'est une attaque tellement basse et bête que ça me donnerait presque envie de me faire l'avocat du diable Dupuis-Déri ! :a2:

Vive les Black blocs ! :a4:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1703
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#11

Message par DictionnairErroné » 15 févr. 2020, 08:56

Le fait qu'il soit anarchiste peut être utile à comprendre son cheminement du rejet des inégalités entre les sexes.
Lettre à un jeune travailleur. Si l'envie de travailler te prend, reste assis ça va passer.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4545
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#12

Message par Invité » 15 févr. 2020, 09:31

Hallucigenia a écrit :
15 févr. 2020, 07:27
Etienne Beauman a écrit :
15 févr. 2020, 07:03
C'est gratuit et personnelle comme attaque, ça discrédite bien plus a mes yeux l'auteur que la cible.
Mais tellement !

La petite phrase "qui professe depuis des années son admiration pour les Black Blocs"... c'est une attaque tellement basse et bête que ça me donnerait presque envie de me faire l'avocat du diable Dupuis-Déri ! :a2:
Qu'on dise que c'est hors contexte, peut-être mais ça me semble correspondre assez bien à la position on ne peut plus complaisante de Dupuis-Deri sur les Black Blocs.
Dupuis-Deri en 2016 a écrit :« le Black bloc met l’ambiance et crée une convivialité dans la manifestation » Francis Dupuis-Déri
I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5150
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#13

Message par Etienne Beauman » 15 févr. 2020, 10:01

Invité a écrit :
15 févr. 2020, 09:31
ça me semble correspondre assez bien à la position on ne peut plus complaisante de Dupuis-Deri sur les Black Blocs.
Tu cites hors contexte !
Un black bloc efficace ne lance pas nécessairement des frappes contre la police, les banques ou des lieux symboliques de l’Etat. Dans certains contextes ils savent que ce n’est pas le mieux à faire. A Gênes en 2001 lors du G8, la première grande manifestation avec un black bloc était une manifestation de sans-papiers. Le black bloc a défilé avec bannières et drapeaux, mais il n’a lancé aucune action pour ne pas mettre en péril les sans-papiers. Le black bloc met l’ambiance, et créé une convivialité dans la manifestation. Il peut lancer des frappes, l’objectif étant qu’il y ait le moins d’arrestations possibles. Mais cela reste une tactique : ils ne vont pas renverser le capitalisme. L’émeute peut être grisante, mais ce n’est pas une révolution.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#14

Message par Kraepelin » 19 févr. 2020, 16:38

Mes commentaires
Mes commentaires sur le conférence:

Amalgame et sophismes !!!

Deri traite comme un seul bloc tous les auteurs anciens et contemporains qui ont utilisé l'expression «crise de la masculinité» comme s'il s'agissait d'un même groupe parlant du même phénomène avec la même analyse, les mêmes présupposés, les mêmes stéréotypes et les mêmes solutions. Cet amalgame est-il juste?

Non seulement Deri ne documente pas cette présomption, mais nous avons de bonnes raisons de croire qu'il se prête à un amalgame idéologiquement commode. En effet, si tous ces auteurs sont tous du même groupe, il devient facile de discréditer l'ensemble en montant en épingle les excès de ses éléments les plus grossiers. Et c'est bien ce que fera Deri durant la plus grosse partie de sa causerie. Par exemple, il passerait une grosse partie de sa causerie à citer Jean-Philippe Trottier, un autodidacte marginal qui a publié un essai antiféministe à compte d'auteur…

Toujours dans l'amalgame, Deri croit résumer l'analyse de ce "groupe" en affirmant qu'il attribue la cause de la crise masculine aux femmes. «Les hommes vont mal à cause des femmes» (18:12). Est-ce bien vrai? Tous les analystes qui se sont intéressés à l'échec scolaire des garçons où au désoeuvrement des hommes sans-emploi ont-ils supposé que les "femmes" en étaient la cause?

En élargissant son analyse à des auteurs de différentes origines historique, politiques et religieuses, Deri observe qu'à d'autres époques et dans des milieux très différents des auteurs ont utilisé la même expression: «crise de la masculinité», ce qui conduit Deri à utiliser l'ironie en affirmant : «les hommes sont crise de la masculinité tout le temps, partout, sous tous les régimes et dans toutes les religions» (22:00) (…) « et c'est toujours à cause des femmes». (22:55).

Dans un Québec où l'on fait grand place aux humoristes, l'ironie a bonne presse, mais d'un point de vue strictement logique, ce genre d'ironie relève du "sophisme de l'homme de paille" qui consiste à mettre dans la bouche de ses opposants des arguments ridicules et faciles à contester.

Ce n'est pas son seul sophisme. Deri fait aussi dans le "double standard". Il est très pertinent que Deri aborde les auteurs qu'il cite d'un point de vue critique, mais l'esprit critique est un assaisonnement qu'il convient de servir avec tous les plats. Deri fait grand place à Judith Allen, une auteure féministe américaine qu'il site abondamment, mais sans jamais la critiquer.

Deri tombe juste lorsqu'il observe que certains (il dira «tous») auteurs perlent de «crise de masculinité» lorsque des hommes sont désorientés parce qu'ils se trouvent en dehors des rôles traditionnellement attribués aux hommes (en opposition aux rôles et aux taches des femmes). Il a encore raison de dire que les stéréotypes sexistes peuvent avoir un effet appauvrissant par rapport au potentiel humain partagé par les hommes et les femmes. Pourtant, le conférencier ne parvient pas à se retenir de tomber dans l'excès en affirmant que ces stéréotypes n'ont que des fondements «culturels» et que ceux qui croient reconnaître un partage de rôle entre les hommes et les femmes durant la préhistoire ne font que de la projection, «un placage», du partage des rôles contemporains. Oui, l'archéologie a peu à nous dire sur les rôles durant la préhistoire, mais c'est vite passé la main sur l'éthologie des grands primates et sur l'ethnologie comparée qui toutes deux montrent que supposer une division très ancienne des rôles est plus que vraisemblable. Ensuite, s'il est bien de dénoncer les stéréotypes, il est par contre paradoxal de s'y prêter soi-même ensuite en amalgament des auteurs qui n'ont souvent rien d'autre en commun que l'utilisation d'une expression qui n'a pas le même sens selon les époques et les contextes culturels différents.

Deri ne fait pas dans la science. Il ne fait même pas dans le scepticisme. Deri fait dans le parti pris idéologique et il nous la servit un bel exemple de propagande dans une de ses formes les moins intéressantes.
Dernière modification par Kraepelin le 19 févr. 2020, 23:17, modifié 2 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5150
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#15

Message par Etienne Beauman » 19 févr. 2020, 17:25

Kraepelin a écrit :
19 févr. 2020, 16:38
Mes commentaires sur le conférence:

Amalgame et sophismes !!!
Tu mets des Time code mais on a pas la vidéo...
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1703
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#16

Message par DictionnairErroné » 19 févr. 2020, 23:24

Son analyse lui permet de déclarer dans la conclusion que les « démocraties modernes » ne respectent pas les critères de la définition convenue d'une démocratie réelle.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Dupuis-D%C3%A9ri
C'est certain, pour lui, la démocratie réelle est l'anarchisme dans le sens pure du terme. D'ailleurs l'application de l'anarchisme réelle est tout aussi impossible, tout comme le Marxiste réelle! Il ne prend pas en considération la nature humaine... Pas fort sa patente à gosse... Du vide...
Lettre à un jeune travailleur. Si l'envie de travailler te prend, reste assis ça va passer.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1580
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#17

Message par nikola » 20 févr. 2020, 03:33

Là, DictionnairErroné, tu te trompes.
Je ne connais pas précisément sa conception de l’anarchisme mais une chose est sûre, les anarchistes ont pris en compte ce que tu appelles la nature humaine.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Président des Sceptiques du Québec
Président des Sceptiques du Québec
Messages : 99
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#18

Message par MBelley » 20 févr. 2020, 04:18

Kraepelin a écrit :
19 févr. 2020, 16:38
Amalgame et sophismes !!!
Merci pour cette critique avec laquelle je suis bien d'accord.
Pour un prof, il n'avait présenté aucune donnée d'étude scientifique... Son approche était basée sur ses lectures de livres sur la crise de la masculinité. Aucune analyse statistique du problème!

Il avait bien mentionné que la crise de la masculinité était présente depuis des siècles et dans bien des pays, mais il ne nous a donné aucune idée du nombre de personnes en crise (ou qui pensent que la masculinité est en crise).

Bref, on peut se demander pourquoi on paie des profs universitaires qui ne font que lire et écrire ce qu'ils pensent. C'est pas ce que j'appelle faire de la recherche de calibre universitaire.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#19

Message par Kraepelin » 20 févr. 2020, 10:38

MBelley a écrit :
20 févr. 2020, 04:18
Kraepelin a écrit :
19 févr. 2020, 16:38
Amalgame et sophismes !!!
Merci pour cette critique avec laquelle je suis bien d'accord.
Pour un prof, il n'avait présenté aucune donnée d'étude scientifique... Son approche était basée sur ses lectures de livres sur la crise de la masculinité. Aucune analyse statistique du problème!

Il avait bien mentionné que la crise de la masculinité était présente depuis des siècles et dans bien des pays, mais il ne nous a donné aucune idée du nombre de personnes en crise (ou qui pensent que la masculinité est en crise).

Bref, on peut se demander pourquoi on paie des profs universitaires qui ne font que lire et écrire ce qu'ils pensent. C'est pas ce que j'appelle faire de la recherche de calibre universitaire.
Et Dupuis-Deri est le dessus du panier. Il y a un nombre impressionnant de professeurs à l'UQAM qui n'ont JAMAIS RIEN PUBLIÉ dans une "peer reviewed".
Dernière modification par Kraepelin le 20 févr. 2020, 10:54, modifié 1 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#20

Message par Kraepelin » 20 févr. 2020, 10:43

[...
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Tybi
Messages : 207
Inscription : 27 nov. 2019, 08:31

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#21

Message par Tybi » 26 févr. 2020, 08:20

Kraepelin a écrit :
19 févr. 2020, 16:38
...
Il a encore raison de dire que les stéréotypes sexistes peuvent avoir un effet appauvrissant par rapport au potentiel humain partagé par les hommes et les femmes. Pourtant, le conférencier ne parvient pas à se retenir de tomber dans l'excès en affirmant que ces stéréotypes n'ont que des fondements «culturels» et que ceux qui croient reconnaître un partage de rôle entre les hommes et les femmes durant la préhistoire ne font que de la projection, «un placage», du partage des rôles contemporains.
...
Salut

Si on enlève le genre (dichotomie homme -femme), on comprend qu'il se porte à la défense des victimes et qu'il est contre les agresseurs en maintenant un stéréotype UQUAMISTE. Ça ne tient pas la route.

Dans son discours, il entretient ce dogme, UQUAMISTE, disant que la différence des émotions entre les genres masculins et les genres féminins n'est qu'une construction sociale.

Nous n'avons qu'à penser au sentiment de peur, il est beaucoup plus évident chez la majorité des victimes et ce n'est pas nécessairement une construction sociale. Êtes vous d'accord pour dire qu'on l'observe chez plusieurs mammifères, indépendamment de la construction social ?

Les victimes peuvent-être des homme ou des femmes. C'est la proportion entre ces groupes qui donnent une mesure biaisée de la différence et l'amalgame UQUAMISTE n'est que du populisme gauchiste totalitariste parce que si on les contredit, on sera accusé automatiquement de faire parti du groupes des agresseurs.
La critique n'est pas de l'intolérance.

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 341
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#22

Message par Mirages » 26 févr. 2020, 10:45

Tybi a écrit :
26 févr. 2020, 08:20
UQUAMISTE
Salut, peux-tu donner une définition de ce terme ?
Oh Papy ! Tu nous à déjà oubliés ?
Deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5057
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#23

Message par Hallucigenia » 26 févr. 2020, 12:24

Mirages a écrit :
26 févr. 2020, 10:45
Tybi a écrit :
26 févr. 2020, 08:20
UQUAMISTE
Salut, peux-tu donner une définition de ce terme ?
Université du Québec à Montréal = UQAM

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#24

Message par Kraepelin » 26 févr. 2020, 14:58

Tybi a écrit :
26 févr. 2020, 08:20

Les victimes peuvent-être des homme ou des femmes. C'est la proportion entre ces groupes qui donnent une mesure biaisée de la différence et l'amalgame UQUAMISTE n'est que du populisme gauchiste totalitariste parce que si on les contredit, on sera accusé automatiquement de faire parti du groupes des agresseurs.
:lol:

Il y a un peu de vrai dans votre affaire.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Tybi
Messages : 207
Inscription : 27 nov. 2019, 08:31

Re: Dupuis-Deri chez les sceptiques

#25

Message par Tybi » 27 févr. 2020, 08:10

Mirages a écrit :
26 févr. 2020, 10:45
Tybi a écrit :
26 févr. 2020, 08:20
UQUAMISTE
Salut, peux-tu donner une définition de ce terme ?
J'espère que tu as compris que je m'amuse un peu, le terme UQUAMISTE n'existe pas il est dérivé de UQAM (Université du Québec à Montréal) et évidemment, .... j'ai fait un amalgame terrible, parce que ce n'est pas tous les professeurs de l'UQAM qui sont des totalitaristes. Plusieurs d'entre eux sont excellents dans leur domaine.

La joke, qui m'a inspiré, provient de ces professeurs de gauches qui me semblent décrochés de la réalité que je vis, et qui parle avec le sentiment de protéger inconditionnellement les victimes. Ils ne vérifient pas si les victimes le sont grâce leur libre arbitre, et ils ne considèrent pas qu'elles peuvent même être des agresseurs en clamant être des victimes.

Il est actuellement extrêmement difficile, pour tous, de remettre en question ou de vérifier si une victime ne joue pas un rôle pour se venger ou si elle n'a pas créé son propre malheur malgré l'aide qu'on a pu lui apporté. Si c'est plus payant et facile d'être une fausse victime que d'être honnête, il est très compréhensible et très humain de comprendre que plusieurs personnes choisiront le chemin de la facilité.
La critique n'est pas de l'intolérance.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit