Covid-19 et Environnement

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Covid-19 et Environnement

#1

Message par issigi » 23 mars 2020, 16:06

COVID-19 : la crise aura-t-elle des effets durables sur les émissions de GES?
images et vidéo suivant le lien

Mathieu Gobeil
Publié le 21 mars 2020
Les données le montrent : les émissions de gaz à effet de serre (GES) ont grandement diminué en Chine et en Italie ces dernières semaines, depuis que sévit la crise du coronavirus. On peut s’attendre à ce que les émissions ailleurs en Europe et en Amérique du Nord suivent une tendance semblable, maintenant que les transports et la production sont au ralenti, quand ce n’est pas à l’arrêt. Mais ces changements auront-ils un impact structurel à long terme? Voici l’avis d’experts.
Les régions les plus touchées par la pandémie de COVID-19 ont vu leurs émissions de GES chuter de façon notable.
Le nord de l’Italie, un des foyers majeurs de la pandémie, est une région industrielle importante. Les mesures de confinement et le blocage des transports ont mis la société et l’économie pratiquement en arrêt ces dernières semaines.

Récemment, l’Agence spatiale européenne (ESA) publiait des données satellites sur les émissions de dioxyde d’azote (NO2). Il s’agit d’un gaz émis par les véhicules ainsi que les centrales et les industries qui brûlent des combustibles fossiles. C’est un indicateur des émissions de CO2 et d’autres gaz qui contribuent au réchauffement. La baisse observée était particulièrement remarquable à la fin février et au début mars.

Les spécialistes de l’ESA sont formels : Même si les données peuvent refléter de faibles variations dues à la couverture nuageuse ou à la météo, nous avons la certitude que la réduction des émissions observée coïncide avec le confinement en Italie, qui entraîne une diminution du trafic et des activités industrielles.
Selon les experts interrogés dans les médias internationaux, la baisse des émissions visible sur l’image est due essentiellement à la chute marquée de la circulation automobile dans cette zone, alors que les gens sont confinés chez eux.
Pour ce qui est de la Chine, le Center for Research on Energy and Clean Air calcule que du 3 février au 1er mars, les émissions de CO2 de ce pays ont baissé de 25 % par rapport à la même période les années précédentes. Les centrales ont brûlé 36 % moins de charbon cet hiver qu'à l'habitude.

La NASA a aussi publié une carte montrant la baisse marquée d’émissions de NO2 dans la province de Hubei, la plus touchée par la crise du coronavirus, du 1er janvier au 25 février, qui coïncide avec les mesures de confinement et la baisse des activités industrielles et des transports. Le New York Times a d’ailleurs réuni les données satellites disponibles concernant l’Italie et la Chine, et a comparé le début de l’année 2020 à la même période un an plus tôt (2019), pour donner une meilleure idée. La différence est bien visible du haut des airs.
La Chine produit encore son électricité essentiellement à partir du charbon et possède des industries lourdes comme des aciéries, ce qui a un impact majeur sur le bilan national et mondial des émissions de GES.
Les récessions font baisser la demande d'énergie. Ça a paru lors de la grande récession de 2008. Les émissions de GES ont été plus faibles pendant une année ou deux, rappelle Jean-Thomas Bernard, professeur au Département de sciences économiques à l'Université d'Ottawa.

M. Bernard, qui rappelle qu’un ralentissement économique mondial était attendu depuis quelques années déjà, soutient que le scénario d’une crise sanitaire majeure faisant plonger le monde en récession n’est envisagé qu’hypothétiquement dans les manuels d’économie. Nous sommes donc désormais en territoire inconnu, soutient-il.

Oui, il y a un peu d’électricité dans les trains, et quelques véhicules électriques sur le milliard qui existent sur la planète. Mais les avions, c’est encore tout au pétrole, et les bateaux eux aussi carburent presque totalement au pétrole , poursuit Jean-Thomas Bernard.

C’est à peu près certain que le bilan de GES de cette année sera plus bas que celui de l’an dernier, observe pour sa part Joeri Rogelj, spécialiste du changement climatique au Collège impérial de Londres qui contribue aux travaux du GIEC. Mais quand on adopte une perspective à long terme, ce qu’on voit aujourd’hui n’est qu’une petite baisse temporaire dans nos émissions globales, juge-t-il, dans une réponse en anglais par courriel.

La situation en Amérique du Nord
Vous m'auriez demandé il y a un mois ou deux si je pensais que le Québec pourrait atteindre ses cibles de 2020 de réduction de gaz à effet de serre, et j'aurais dit jamais, c'est impossible. Et maintenant, je pense qu’en fait, c'est possible. On visait pour 2020 de réduire de 20 % nos émissions sous le niveau de 1990, remarque pour sa part Pierre-Olivier Pineau, professeur et titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l'énergie à HEC Montréal.
Donc, on pourrait avoir une longue période au moins de ralenti, et ça, d'un point de vue des GES, c'est très bon, dit-il

Et ça, c'est de nature à amener des changements positifs à long terme dans les déplacements des gens. [...] C'est de dire, il faut plus de covoiturage, plus de transport en commun, plus de télétravail, et ça passe aussi par les transports actifs.
M. Pineau croit également que le ralentissement économique heurtera particulièrement les consommateurs et propriétaires de voitures, contribuant indirectement à améliorer le bilan des GES.
Il y a des gens qui n'auront plus les moyens de payer pour les véhicules qu'ils avaient. Et ces 15 dernières années, le parc automobile n'a fait qu'augmenter partout au Québec et en Amérique du Nord. On a acheté des plus gros véhicules, on s'est endetté, mais là, il suffit qu'il y ait un 10 à 15 % de la population qui ne puisse plus payer les mensualités de leurs VUS pour qu'ils doivent s'en départir. Et il n’y aura pas de marché de seconde main pour ces véhicules, prévoit-il.

Mais pour ce qui est de la transition énergétique, Jean-Thomas Bernard remarque quant à lui que la conjoncture qui fait chuter le prix de l’essence ne favorisera pas l’ajout de véhicules électriques sur les routes si elle persiste à plus long terme.

Sortie de crise
M. Pineau dit craindre, pour sa part, que les gouvernements préparent des plans de sauvetage massifs à l’industrie pétrolière pour éviter les faillites dans la foulée de cette crise, ce qui n’aidera pas à améliorer le bilan carbone.
Une crainte partagée par des experts, dont M. Rogelj. Selon ce dernier, la baisse des GES visible actuellement est insignifiante si elle ne s’accompagne pas de changements dans la structure économique et sociale.
La baisse de GES qu’on constate aujourd’hui parce que nous n’avons pas utilisé nos voitures sera annulée par la hausse dès que nous reprendrons tous la route. C’est seulement si on s’engageait à ne plus utiliser de voitures dès maintenant et à remplacer les moteurs à combustion par des alternatives faibles en carbone comme les voitures électriques, que l’on se dirigerait vers une baisse des GES à long terme, dit-il.

Par ailleurs, selon lui, le ralentissement économique actuel ne sert pas la cause environnementale, car moins de ressources seront investies dans des solutions qui réduisent les émissions de GES. Mais néanmoins, en voyant les centaines de milliards qui sont injectés par les gouvernements partout dans le monde pour combattre la crise de la COVID-19 actuellement, il y a là une occasion à saisir pour faire en sorte que les fonds aident à transformer l’économie d’une façon radicale afin de stopper le réchauffement, souligne M. Rogelj.

L'urgence d'agir
La société semble capable de répondre promptement à une urgence directe, comme la crise de la COVID-19, mais est bien moins bonne quand il s’agit d’une menace qui émerge lentement, comme le réchauffement, déplore-t-il.

La responsabilité sociale, l’acceptation de sacrifier son confort pendant un certain temps au bénéfice de tous, et ultimement la compréhension que la société est vulnérable et que l’on peut changer le cours des choses s’appliquent aussi à la lutte contre les changements climatiques.
Joeri Rogelj, spécialiste du changement climatique au Collège impérial de Londres

Il suffit de tirer les bonnes leçons de la crise actuelle : des mesures ambitieuses peuvent être prises pour le climat seulement si la société et les gouvernements reconnaissent l’urgence et agissent en conséquence.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1452
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Covid-19 et Environnement

#2

Message par DictionnairErroné » 24 mars 2020, 08:43

Sujet intéressant... très intéressant...

Les scientifiques ont l'unique chance d'étudier les actions/conséquences/réactions/... des comportements humains des pays civilisés, des conséquences sur l'économie, les réformes qui auront suivies. Ce n'est pas encore démontré, mais certains chiffres semblent indiquer que nous nous rapprochons rapidement des cibles nécessaires pour limiter les changements climatiques qu'en 2-3 mois. Alors ce n'est pas impossible, planétairement nous le réalisons présentement.

Certainement ce n'est que temporaire et l'après-crise va sûrement être pire en matière de réductions. Le défoulement dans la surconsommation régnera pour un bon moment.

Quelles leçons pourrons-nous en tirer?
Lettre à un jeune travailleur. Si l'envie de travailler te prend, reste assis ça va passer.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10706
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Covid-19 et Environnement

#3

Message par Nicolas78 » 25 mars 2020, 09:39

Encore une fois je trouve que c’est un message qui se laisse critiquer.
Je suis confiné, comme 100% de mes proches et amis.
Et je ne vois pas en quoi ils ont moins de conforts...
Tout le monde utilise ses produits électroménagers, ses ordinateurs, internet, l’eau, le chauffage et mangent a leurs faims...la seule chose réellement restreinte est la voiture (les déplacements), mais ils n’en n’ont plus autant besoin puisqu’ils ne bossent pas.
Le « sacrifice du confort » (terme employé dans l’article) serait réel dans le cas ou l’accès à toutes ces choses serait compromis ou très différentes au long terme. Mais dans nos 3/4 semaines de « vacances forcées », le confort n’a pas le temps de disparaître.

Evidement il faudra reprendre le travail, car les loyers ne vont pas se payer tout seul...
La pollution reprendra donc. Ne soyons pas dupes.

Ce qu’il faudrait faire, c’est de forcer les industries a produire moins, plus qualitatif et plus locale. De stoper la course au toujours plus et mieux, afin que l’innovation soit commercialisée a un rythme moins soutenu (et moins inutile). Stoper toute innovation et commercialisation de la « nouveauté » me parait en revanche utopique dans un monde moderne...Mais la maîtriser c’est possible, il le FAUT.

Mais ca passera par une crise sociale puisque l’inutile créer de l’emplois... Et ce n’est pas le petit Jesus qui paye l’électricité, la bouffe, l’eau et les loyers à plusieurs milliards d’individus...Il faudra trouver les moyens d’assumer cela (qui le fera ?).

Il faudrait aussi réinventer les moyens d’aller au travail. Par exemple en décentralisant l’emplois et en le répartissant mieux (moins de transports), et en créant des moyens de transports moins polluants mais plus pratique que les trains (qui desservent parfois très mal les régions).
Il faudrait, en fait, sortir plus du pétrole et du charbon (merci le nucléaire Français, en fait). Consommer moins, consommer mieux, plus locale (industries), travailler proche de chez sois, se chauffer avec des énergies renouvelables et/ou de fission, manger moins et manger mieux, locale et de saisons. Se chauffer moins et se couvrir plus :)

Ca serait deja pas mal.
Plutot que de croire niaisement que « sacrifier sont confort individuel » est une chose réaliste, enviable et surtout suffisante pour sauver le monde, encore plus a l'échelle mondiale (et qui ne serait pas liberticide au passage en plus d’être potentiellement une fausse bonne idée).
Faut pas confondre confort, consommation et sûr-consommation. Évidemment tout cela ca serait viable au long terme en envisageant une réduction de la démographie mondiale... passablement politiquement impossible à grande échelle. De même pour tout le reste en fait... :(
Dernière modification par Nicolas78 le 25 mars 2020, 10:02, modifié 2 fois.

issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Covid-19 et Environnement

#4

Message par issigi » 25 mars 2020, 09:41

DictionnairErroné a écrit :
24 mars 2020, 08:43
Sujet intéressant... très intéressant...

Les scientifiques ont l'unique chance d'étudier les actions/conséquences/réactions/... des comportements humains des pays civilisés, des conséquences sur l'économie, les réformes qui auront suivies. Ce n'est pas encore démontré, mais certains chiffres semblent indiquer que nous nous rapprochons rapidement des cibles nécessaires pour limiter les changements climatiques qu'en 2-3 mois. Alors ce n'est pas impossible, planétairement nous le réalisons présentement.

Certainement ce n'est que temporaire et l'après-crise va sûrement être pire en matière de réductions. Le défoulement dans la surconsommation régnera pour un bon moment.

Quelles leçons pourrons-nous en tirer?
déjà, le télé-travail s'organise, limite les déplacements et favorise la gestion de l'horaire quotidien des travailleuses dans de multiples entreprises.

les sessions universitaires ne sont pas compromises non plus dans plusieurs cas, toujours via la télé-étude en proximité virtuelle avec l'enseignant.

dans quelle mesure, à long terme, le réseau de l'éducation installera en permanence ce type d'enseignement ?

il y aura certainement un avant et après corona qui ira dans le sens d'une empreinte carbone réduite grace à l'apport du web et du 5g à venir.

hum, tous à la calculette pour des chiffres qui balancent le tout !
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10706
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Covid-19 et Environnement

#5

Message par Nicolas78 » 25 mars 2020, 09:53

Le web pollue.
Mais c’est mieux que la voiture, du moins dans les pays capables de produire de l’électricité sans trop polluer (tout le monde n’a pas les mêmes impacts pour les mêmes ressources produites...Ca dépend de beaucoup de facteurs).

Parcontre le télétravail c’est trop dure...
Je pourrais pas :lol: ou alors dans une cave, sans canapé :lol:

issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Covid-19 et Environnement

#6

Message par issigi » 25 mars 2020, 19:00

Télémédecine : une petite révolution au Québec dans la tempête COVID-19

une autre source de réduction de déplacements importante qui restera en fonction après la crise actuelle de confinement.

Guillaume Piedboeuf
Publié le 21 mars 2020
Discutée depuis longtemps derrière des portes closes dans le milieu de la médecine québécois, la télémédecine a été précipitée dans le système de santé cette semaine en réponse à la COVID-19. Une petite révolution fort utile en cette période d’urgence sanitaire, mais dont les bienfaits seront nombreux à moyen et long termes, se réjouit le Collège des médecins.
[…]

on peut prévoir qu'un service de livraison à domicile prendra aussi de l'expansion suivant les prescriptions télécommandées.

au lieu d'avoir 50 patients qui passent à la pharmacie, on a un livreur qui les dessert dans la journée. pourquoi pas à vélo ?
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Covid-19 et Environnement

#7

Message par issigi » 31 mars 2020, 06:23

le virage vert met aussi sur la sellette les techniques de production de viande et de lait qui monopolise les terres agricoles destinées aux fermes d'élevage.

culture chimique (herbicide/pesticide)
manipulations génétiques (ogm)
guerre microbe/antibiotique en situation de confinement

la pandémie actuelle remet en question le modèle alimentaire

Cette crise nous offre aussi l’opportunité d’un changement d’attitude envers les animaux des autres espèces. Il y a plus de 20 ans déjà, au moment de l’épidémie de vache folle, Claude Lévi-Strauss appelait à remettre en cause la consommation de viande : «Un jour viendra où l’idée que, pour se nourrir, les hommes du passé élevaient et massacraient des êtres vivants, et exposaient complaisamment leur chair en lambeaux dans des vitrines, inspirera sans doute la même répulsion qu’aux voyageurs du XVIe ou du XVIIe siècle les repas cannibales.»

Eviter les prochaines crises en changeant de modèle alimentaire
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2539
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Covid-19 et Environnement

#8

Message par Lambert85 » 31 mars 2020, 06:30

J'ai mangé un excellent rôti de boeuf hier soir ! Rien à foutre des vegans ! :mrgreen:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Covid-19 et Environnement

#9

Message par issigi » 31 mars 2020, 09:44

Lambert85 a écrit :
31 mars 2020, 06:30
J'ai mangé un excellent rôti de boeuf hier soir ! Rien à foutre des vegans ! :mrgreen:
effectivement, les conditionnements culturels favorisent la redondance.

le sauté de tofu d'hier soir a comblé ma satiété.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 602
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Covid-19 et Environnement

#10

Message par Arensor » 31 mars 2020, 09:48

issigi a écrit :
31 mars 2020, 09:44
le sauté de tofu d'hier soir a comblé ma satiété.
C'est le seul intérêt de ce truc.... :a2:

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 501
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Covid-19 et Environnement

#11

Message par shisha » 31 mars 2020, 10:04

C'est le seul intérêt de ce truc.... :a2:
Tu sous estimes le pouvoir du tofu, outre ses qualités nutritives, tu peux également faire plaisir tes papilles ^^ :
Nature, tu peux le mariner de la manière qui te fais plaisir. Tu peux à la fin, rajouter un peu de fécule puis dorer tes dés de tofu, et tu verras c'est très bon.
Fumé, sympas à incorporer pour donner consistance et saveur.
Lacto fermenté aux pesto ou autre saveur, comporte un petit goût acidulé qui se marie avec pas mal de plats.
Soyeux, pour faire des quiches ou autres préparation, assez pratique.
Flemme de cuisiner? Un petit hotdog de saucisse de tofu avec un peu de tahine et citron, passe super bien.
Tofu filet à la japonaise, le goût est très bon, on sent un peu le gras.
etc

Après bien-sur, comme pour la viande, il y a plusieurs qualités...

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2539
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Covid-19 et Environnement

#12

Message par Lambert85 » 31 mars 2020, 10:09

Non merci, je te laisse ces erzats industriels de viande !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 501
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Covid-19 et Environnement

#13

Message par shisha » 31 mars 2020, 10:11

C'était juste pour te dire que combler la satiété n'était pas le seul intérêt du truck. C'est un aliment qui est consommé depuis des siècles, et ce n'est pas plus un sous produit que ne l'est la viande ou le fromage...

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2539
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Covid-19 et Environnement

#14

Message par Lambert85 » 31 mars 2020, 10:19

Si, le tofu n'est pas naturellement ainsi !

La viande elle est découpée dans la carcasse et cuite, pas besoin de rajouter autre chose que des épices.
Le fromage c'est du lait coagulé et maturé principalement.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 501
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Covid-19 et Environnement

#15

Message par shisha » 31 mars 2020, 10:28

Le fromage c'est du lait coagulé et maturé principalement.
Le lait tout seul, cela peut être mauvais pour beaucoup de personne.
Le fromage, tu rajoutes des ferments, comme pour le tofu lacto fermenté.
Le tofu lacto fermenté a du gout à lui tout seul. (mais il y a pas mal de tofu qui ne le sont pas).
La viande elle est découpée dans la carcasse et cuite, pas besoin de rajouter autre chose que des épices.
Oui de manière générale, la viande nature a plus de goùt que le tofu nature, et?
Mélanger à des épices ou autres, cela donne un rendu final qui est bon pour les papilles.

issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Covid-19 et Environnement

#16

Message par issigi » 31 mars 2020, 10:44

Lambert85 a écrit :
31 mars 2020, 10:19
Si, le tofu n'est pas naturellement ainsi !

La viande elle est découpée dans la carcasse et cuite, pas besoin de rajouter autre chose que des épices.
Le fromage c'est du lait coagulé et maturé principalement.
oui comme tout le monde sait, le pain pousse dans le panier.

sinon, il ne s'agit pas ici de vanter un aliment plutôt qu'un autre sur la base culinaire mais environnementale.

la culture de viande in vitro est prometteuse..
Viande in vitro : pire pour la planète que la vraie ?
Dernière modification par issigi le 31 mars 2020, 10:45, modifié 1 fois.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1463
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Covid-19 et Environnement

#17

Message par nikola » 31 mars 2020, 10:45

shisha a écrit :
31 mars 2020, 10:28
Le lait tout seul, cela peut être mauvais pour beaucoup de personne.
Le soja aussi.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 602
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Covid-19 et Environnement

#18

Message par Arensor » 31 mars 2020, 10:53

shisha a écrit :
31 mars 2020, 10:04
Tu sous estimes le pouvoir du tofu, outre ses qualités nutritives, tu peux également faire plaisir tes papilles ^^ :
Je ne discute ni son intérêt nutritif, ni le fait que c'est c'est une alimentation courante dans certains pays.
Mais çà reste du petit lait végétal coagulé, avec son intérêt gustatif limité.

Et comme vous l'indiquez dans vos exemples, c'est l'accompagnement qui apporte du goût.
C'est sûr que mariner cette pâte sans odeur ("au goût neutre*" comme ce qui écrit sur certains sites végan) avec de la sauce soja, de l'huile , de la moutarde et des herbes, va apporter une excitation des papilles...
Pour faire une quiche lorraine vegan avec du tofu fumé en remplacement du beurre et des lardons, pourquoi pas, mais cela restera une triste copie...

(*) = pas de goût

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4806
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Covid-19 et Environnement

#19

Message par unptitgab » 31 mars 2020, 15:02

Par contre on peut sans problème remplacer la mozzarella par le tofu, les deux brillants de la même insipidité.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 602
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Covid-19 et Environnement

#20

Message par Arensor » 31 mars 2020, 16:02

unptitgab a écrit :
31 mars 2020, 15:02
Par contre on peut sans problème remplacer la mozzarella par le tofu, les deux brillants de la même insipidité.
C'est pas faux...
En espérant qu'aucun Italien ne se promène sur ce forum.... :mitraille:

Florence
Messages : 9811
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Covid-19 et Environnement

#21

Message par Florence » 31 mars 2020, 17:54

unptitgab a écrit :
31 mars 2020, 15:02
Par contre on peut sans problème remplacer la mozzarella par le tofu, les deux brillants de la même insipidité.
Vous n'avez jamais goûté du "vrai" tofu ni de la mozzarella artisanale.

Ce qu'on trouve en Europe pour le premier et hors d'Italie (et de quelques ateliers que je connais en Suisse) pour la seconde est généralement une pauvre approximation de l'original, qui mériterait un procès pour atteinte cardinale à la gastronomie.

Par ailleurs, contrairement à ce qui se raconte, le tofu en Asie ne se substitue pas à la viande ou au poisson comme source de protéines, on n'en consomme que de petites quantités à la fois et ce pas tous les jours. De plus, il a des propriétés hormonales proches de certains oestrogènes et il n'est pas raisonnable d'en consommer de trop grandes quantités à la fois.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1452
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Covid-19 et Environnement

#22

Message par DictionnairErroné » 31 mars 2020, 21:14

Le président du Québec, François Legault et son gouvernement, envisage une après pandémie de démondialisation. Espérons...
Le premier ministre s’attend à une « démondialisation » dans certains secteurs, une fois la crise passée. Il prévoit notamment que le télétravail, la livraison et l’achat local s’incrustent dans les habitudes des Québécois.

« Il y a des choses qui vont avoir changé. [...] Moins d’importation, ça suppose plus de production locale », a soutenu M. Legault.

Il croit aussi en de « belles opportunités » à venir avec la lutte aux changements climatiques et les nombreux projets de transport en commun.
https://www.journaldemontreal.com/2020/ ... la-crise-1
Lettre à un jeune travailleur. Si l'envie de travailler te prend, reste assis ça va passer.

issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Covid-19 et Environnement

#23

Message par issigi » 01 avr. 2020, 06:48

DictionnairErroné a écrit :
31 mars 2020, 21:14
Le président du Québec, François Legault et son gouvernement, envisage une après pandémie de démondialisation. Espérons...
Le premier ministre s’attend à une « démondialisation » dans certains secteurs, une fois la crise passée. Il prévoit notamment que le télétravail, la livraison et l’achat local s’incrustent dans les habitudes des Québécois.
« Il y a des choses qui vont avoir changé. [...] Moins d’importation, ça suppose plus de production locale », a soutenu M. Legault.

Il croit aussi en de « belles opportunités » à venir avec la lutte aux changements climatiques et les nombreux projets de transport en commun.
https://www.journaldemontreal.com/2020/ ... la-crise-1
dans la même veine

Un mode de vie durable et autosuffisant

Roxane Trudel
Samedi, 14 mars 2020 23:38
MISE À JOUR Samedi, 14 mars 2020 23:38

Une entrepreneure espère que la crise actuelle engendrée par le coronavirus encouragera les Québécois à adopter un mode de vie plus durable et autosuffisant.
« Je pense que cette crise aura peut-être réveillé certaines personnes sur le fait qu’il est possible de ne pas trouver tout ce qu’on cherche au supermarché, et qu’il arrive parfois d’être forcé à rester chez soi. C’est bien d’avoir tout à la maison, pour être en mesure de faire soi-même ses produits de consommation courante », explique Julie Courchesne, cofondatrice du Domaine Coquelicots.

Créée en 2013, sa compagnie propose divers produits et techniques pour faciliter la transition vers un mode de vie plus autonome et durable. Elle propose également plusieurs conférences de type Do It Yourself (Faire soi-même).
Pénurie de produits sanitaires
Selon ce qu’elle a pu constater, la suggestion d’une quarantaine volontaire oblige la population à se débrouiller avec ce qu’ils ont à la maison. Par exemple, plusieurs personnes qui hésitaient à adopter le papier de toilette réutilisable ont fait la transition dans les derniers jours, à la suite de la pénurie temporaire (voir autre texte).

« Avant que ça se passe, je pense que les gens réalisaient déjà la plus-value de faire soi-même. Mais maintenant, ils réalisent encore plus à quel point c’est intéressant, parce que tu n’as pas besoin de sortir de chez toi pour renouveler tes produits », soutient-elle.

Pas juste éphémère
Elle espère que ce mouvement de masse poursuivra sa lancée écologiste une fois que la crise se sera estompée. « Essayer [ce mode de vie] c’est l’adopter, croit-elle. Ne serait-ce que pour l’économie d’argent, ou si on a moindrement la fibre environnementale. »

L’avantage d’un mode de vie autosuffisant, c’est l’indépendance et la débrouillardise, explique-t-elle.
« C’est sûr que comme tout le monde, on court après les matières premières. Mais si je suis prise pour rester chez moi, je serai en mesure de me débrouiller au moins », ajoute l’entrepreneure.
Pour l’instant, elle remarque que la demande qu’elle reçoit est très locale, en raison du besoin de réponse rapide de la population.

« Je suspecte que la semaine prochaine va vraiment être le déluge puisque les écoles vont être fermées. De jour en jour, la situation change. Je sens que mes clients sont inquiets, qu’ils veulent s’assurer qu’ils ne manqueront de rien », conclut-elle.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2539
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Covid-19 et Environnement

#24

Message par Lambert85 » 01 avr. 2020, 07:03

Je ne me ferais pas trop d'illusions. Pendant les deux guerres mondiales, on récupérait tout pour recycler, on mangeait des trucs bizarres parce qu'on manquait de tout et dès la fin des privations, la consommation est repartie de plus belle et on gaspillait encore plus qu'avant.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

issigi
Messages : 174
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Covid-19 et Environnement

#25

Message par issigi » 01 avr. 2020, 07:18

Lambert85 a écrit :
01 avr. 2020, 07:03
Je ne me ferais pas trop d'illusions. Pendant les deux guerres mondiales, on récupérait tout pour recycler, on mangeait des trucs bizarres parce qu'on manquait de tout et dès la fin des privations, la consommation est repartie de plus belle et on gaspillait encore plus qu'avant.
bien avant cette pandémie, la préoccupation environnementale incitait à modifier nos habitudes de consommation, notre approche entrepreneuriale. les exemples ne manquent pas, dont la culture bio urbaine, l'économie de proximité, la simplicité volontaire etc..
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Inso, Jean-Francois, Mirages, nikola