Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
jeunehomme
Messages : 63
Inscription : 21 mars 2020, 04:28

Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#1

Message par jeunehomme » 22 avr. 2020, 09:16

En faisait des recherches sur la morale et toutes ces choses bien joyeuse (ironie quand tu nous tient). je suis tombé sur le lien d'un site ... particulèrement féministe diront nous.
https://livresdefemmeslivresdeverites.b ... e-mal.html (deja rien que le nom du site indique une neutralité totale).

et en gros l'article explique que seul les femmes on un esprit naturellement morale et sur d'elle alors que les hommes ne sont que des idiot qui on utillisé leur muscle pour controler la société et la corrompre. alors ça ressemble très très fort a un discours de gourou. et c'est a peu près ça. Mais ça pue le partie pris a plein nez et le manque de recul. et deja que l'article et un sacré pavé. si vous allez a l’accueille du site. ou il expose encore un peu plus leur idée de "femme = perfection moral et intéléctuelle et homme = globalement des muscles sans cervelles" et c'est l'un des plus gros pavé de textes que j'ai jamais vu sur internet. mais vu que leur logique et l'air totallement falacieuse a la base. je pense qu'il sufit de souffler un peu fort dessus pour que s'a s'envole.

je suis époustouflé par autant de subjectivité dans leur analyse quand même.

jeunehomme
Messages : 63
Inscription : 21 mars 2020, 04:28

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#2

Message par jeunehomme » 22 avr. 2020, 09:19

Oui effectivement après une lecture plus approfondie (et un sacré mal de crane) ils (ou elles ?) sont opposé au scéptisiscme scientifique mais aussi au religion et autre dogme donc ... j'ai aucune idée de comment on qualifie ce genre de pensée

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 1014
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#3

Message par Vathar » 22 avr. 2020, 09:34

jeunehomme a écrit : 22 avr. 2020, 09:16 je suis époustouflé par autant de subjectivité dans leur analyse quand même.
Bienvenue sur internet, chaque fois que vous croirez avoir touché le fond, quelqu'un vous jettera une nouvelle pioche.

Ceci mis à part, vous aurez probablement du mal à trouver un mouvement "quoiquecesoit-iste" qui n'ait pas son lot d'extremistes handicappés du bulbe.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#4

Message par spin-up » 22 avr. 2020, 10:05

Ce n'est pas du feminisme, c'est un blog d'une personne (pas forcement une femme d'ailleurs) visiblement obsédée par un melange d'histoire, de philosophie, de sociologie et de mythologie.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1976
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#5

Message par DictionnairErroné » 22 avr. 2020, 10:22

Je n'ai pas pris le temps de lire, mais à vous lire, cette personne ne réalise pas que si les rôles étaient inversés, ce serait pareil.
La vérité ne ment jamais.

Florence
Messages : 10075
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#6

Message par Florence » 22 avr. 2020, 10:41

jeunehomme a écrit : 22 avr. 2020, 09:16je suis époustouflé par autant de subjectivité dans leur analyse quand même.
Félicitation, vous venez de découvrir qu'hommes et femmes sont parfaitement égaux, la stupidité et ses annexes * les atteignant tout autant les uns que les autres. :lol:

* vanité, orgueil, hargne, rognes, dépit, envie, caprices, oeillères, mesquinerie, illogisme, biais, préjugés, bigoterie, ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1095
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#7

Message par Aggée » 23 avr. 2020, 00:48

Heuuuu… On parle du Thatchérisme… ?

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 235
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#8

Message par Horus » 23 avr. 2020, 03:57

jeunehomme a écrit : 22 avr. 2020, 09:16 https://livresdefemmeslivresdeverites.b ... e-mal.html (deja rien que le nom du site indique une neutralité totale).
Ceux ou celles qui ont pondu ce site ont fumé du bon stock...
Les espèces animales ont pour origine les plantes... et l'homme vient de l'arbre!
Puis, changement à vue, pourrait-on dire, une seconde Epoque surgit pendant laquelle une nouvelle végétation apparaît, des conifères, des cycadées, et une nouvelle animalité s'en dégage : les Didelphes. En même temps, des Graminées apparaissent et sont suivies de l'apparition des insectes. Alors aussi apparaît la grande famille des Monocotylédones (genre palmiers) et, dans la sous-période jurassique, elle prend les caractères d'une vie animale, celle des oiseaux.
Arrive l'époque tertiaire et toutes les conditions de la vie organique changent encore, Une végétation nouvelle surgit : les Dicotylédones, et, après eux, issus d'eux, les grands mammifères.
Dans l’Eocène, sous-période de l'époque tertiaire, apparaît l'arbre mystérieux, embryon du genre humain, dont toutes les Ecritures sacrées ont parlé, parce que son passage à la vie animale avait été vu des premiers hommes.
Comment, dans cette vie végétale, s'introduisit le principe de la vie animale, là est le mystère ! Mystère si grand, que chacun y a regardé et n'a rien vu ; la science des orgueilleux, fatiguée de rechercher des ressemblances qui n'existent pas, a conclu à la négation.
Question, jeunehomme, Pourquoi nous faire perdre notre temps avec pareille foutaise?

Anwen
Messages : 1
Inscription : 23 avr. 2020, 03:55

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#9

Message par Anwen » 23 avr. 2020, 04:03

Bonjour,
Avant de dire : Je ne crois pas cela parce que « c’est absurde », dites-vous : on me donne telle idée à croire, examinons, « par la science », la valeur de cette idée, mais ne faites pas appel à la raison pour croire ou nier, attendu que la raison n’explique rien et ne juge que les apparences qui sont, presque toujours trompeuses. La raison ne nous dit pas que la terre tourne, ni que les premières formes traversées par l’homme pendant son développement à la surface terrestre, ou pendant sa vie embryonnaire, ne ressemblaient en rien à sa forme actuelle, c’est la « science » qui nous dit cela.
Enfin, une précision au sujet de la définition du scepticisme.
Le scepticisme est le refus de croire. On en a fait une école philosophique, et on trouve encore des hommes (et même des sites internet) vantant leur scepticisme sans se douter de la signification de cette affirmation.
Cordialement.
Dernière modification par Anwen le 23 avr. 2020, 04:04, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#10

Message par spin-up » 23 avr. 2020, 04:52

Bon bah voila l'auteur du blog, j'imagine.
Bienvenue.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#11

Message par spin-up » 23 avr. 2020, 04:56

Horus a écrit : 23 avr. 2020, 03:57 Ceux ou celles qui ont pondu ce site ont fumé du bon stock...
Les espèces animales ont pour origine les plantes... et l'homme vient de l'arbre!
Si Michel Onfray l'a ecrit, ca doit être vrai.
https://blogs.mediapart.fr/ivan-scotti/ ... ientifique

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#12

Message par Etienne Beauman » 23 avr. 2020, 06:32

spin-up a écrit : 23 avr. 2020, 04:56
Horus a écrit : 23 avr. 2020, 03:57 Ceux ou celles qui ont pondu ce site ont fumé du bon stock...
Les espèces animales ont pour origine les plantes... et l'homme vient de l'arbre!
Si Michel Onfray l'a ecrit, ca doit être vrai.
https://blogs.mediapart.fr/ivan-scotti/ ... ientifique
:gnee:

Peux tu citer le passage en question ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23623
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#13

Message par Jean-Francois » 23 avr. 2020, 06:52

Anwen a écrit : 23 avr. 2020, 04:03examinons, « par la science », la valeur de cette idée
Scientifiquement parlant, nous savons très bien que les animaux ne descendent pas des plantes. Dire que l'humain descend de l'arbre est soit une description d'un comportement (s'il y est monté préalablement), soit de la grosse foutaise (si on prétend vraiment que l'humain a des arbres parmi ses ancêtres).

Et il y a plein de trucs faux ou fallacieux d'un point de vue scientifique dans ce texte. Par exemple, ceci est une description assez ridicule des choses:
"Après la période azoïque (sans vie), la Terre s'était couverte d'une subite végétation. Mais les espèces apparues dans la primitive période de vie (époque de transition) ne ressemblaient pas à celles que nous connaissons actuellement. C'était une végétation bizarre, des Lycopodes, des Fougères arborescentes et bien d'autres perdues aujourd'hui, qui devait être suivie d'une animalité ayant aussi des caractères extraordinaires, des grands sauriens, des chauves-souris gigantesques."

Je n'ai pas tout lu, c'est le genre de textes qui me donne l'impression d'avoir été écrit en tirant des mots savants un peu au hasard dans une encyclopédie, mais sans vraiment tenir compte de leur signification, et moins dans l'optique de dire quelque chose de vrai que de se laisser porter par le besoin d'écrire. Ce texte me semble propre à abêtir à force d'approximations et de faussetés.
Enfin, une précision au sujet de la définition du scepticisme
Le scepticisme dont il est question sur ce forum n'est pas un "refus de croire" mais un "refus de croire si les affirmations ne sont pas soutenues par des preuves". Il s'agit d'une forme de scepticisme scientifique.

Nous examinons effectivement les idées pour voir s'il y a des preuves derrière les affirmations et si elles s'ancrent dans le domaine de l'observable. Les discours qui s'alimentent eux-même sans concerner la réalité des choses n'ont pas toujours grand intérêt.

----------------
Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 06:32Peux tu citer le passage en question ?
C'est le paragraphe qui commence par: "[m]a première source d'étonnement scientifique se trouve en début de deuxième partie, là où on apprend (sérieusement) que l'homme descend des plantes [...]". Cherche avec "plantes".

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#14

Message par spin-up » 23 avr. 2020, 07:14

Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 06:32 :gnee:

Peux tu citer le passage en question ?
Ici par exemple: http://salon-litteraire.linternaute.com ... -de-cosmos
Les cils de la cellule de base végétale et ceux du spermatozoïde montrent que l’homme vient de la plante avant de descendre du singe, car le mammifère dit supérieur provient du mammifère dit inférieur qui, lui-même, descend jusqu’à cette cellule verte capable de photosynthèse
Il y a d'autres extraits ou il le répète.

C'est bien evidemment complètement faux et c'était ironique de ma part.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#15

Message par Etienne Beauman » 23 avr. 2020, 07:22

Jean-Francois a écrit : 23 avr. 2020, 06:52 C'est le paragraphe qui commence par: "[m]a première source d'étonnement scientifique se trouve en début de deuxième partie, là où on apprend (sérieusement) que l'homme descend des plantes [...]". Cherche avec "plantes".
Merci.

J'ai pu retrouver l'affirmation initiale
Les cils de la cellule de base végétale et ceux du spermatozoïde montrent que l’homme vient de la plante avant de descendre du singe, car le mammifère dit supérieur provient du mammifère dit inférieur qui, lui-même, descend jusqu’à cette cellule verte capable de photosynthèse.
Si j'en crois l'auteur de l'article il reprendrait une idée de Jean-Marie Pelt.
Je ne sais pas si dire que l'homme (et tous les animaux) "descendent" d'une cellule "verte" capable de photosynthèse est fondé scientifiquement parlant, mais je sais que ce n'est pas équivalant à dire l'homme descend de la plante (en zappant les étapes intermédiaires) et encore moins à l'homme descends de l'arbre.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#16

Message par Etienne Beauman » 23 avr. 2020, 07:25

spin-up a écrit : 23 avr. 2020, 07:14 Ici par exemple
On est d’accord qu'il ne dit pas que "l'homme descends de l'arbre" ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23623
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#17

Message par Jean-Francois » 23 avr. 2020, 07:56

Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 07:22Je ne sais pas si dire que l'homme (et tous les animaux) "descendent" d'une cellule "verte" capable de photosynthèse est fondé scientifiquement parlant
Pas ma connaissance. On considère plutôt que les plantes et les animaux partagent un ancêtre commun eucaryote.

Il y a pas mal de raccourcis dans ce texte et des trucs comme (phrase précédent celle que tu cites):
"Des chercheurs parlent aujourd’hui de neurobiologie végétale pour accréditer l’idée que les plantes s’avèrent sensibles à la biologie cellulaire, à la biochimie, à l’électrophysiologie, autant de domaines partagés avec les humains. "
La biologie cellulaire, la biochimie et l'électrophysiologie sont des techniques employées pour comprendre les processus biologiques ou des champs de connaissance. Dire que les plantes sont "sensibles" à ces techniques ou champs ne veut rien dire. Onfray pourrait tout aussi bien dire que les plantes sont "sensibles à l'anatomie et à la biologie". Bref, il ne manifeste pas une bonne compréhension du sujet.

Et une tendance à broder:
"La perception, la sensation, l’émotion n’exigent donc pas forcément neurones, synapses, connexions neuronales, cerveau. Les plantes peuvent percevoir, sentir, s’émouvoir sans tout cet appareillage complexe qui semble étouffer et empêcher la physiologie élémentaire des sensations directes avec le cosmos."
Les plantes (res)sentent directement le cosmos... il y en a qui se saoulent de leurs propos :roll:

Évidemment, il tricote du vrai et du faux: si on peut dire que ressentir ou percevoir (selon les définitions qu'on donne à ces termes) ne nécessitent pas de neurones, il faudrait encore démontrer que les plantes sont émotives autrement que parce qu'il est possible de l'écrire.

Pour un philosophe, il aime l'imprécision poétique. Il est capable de dire que les plantes n'ont pas de système nerveux, pas de neurones, pas de cerveau puis:
"La neurobiologie végétale émet l’hypothèse que le cerveau des plantes se trouverait dans le système racinaire, [...]"

Et le passage final:
"Le formatage judéo-chrétien, anthropocentriste au dernier degré, constitue ce que Bachelard nommait un obstacle épistémologique aux observations expérimentales qui permettraient de trancher sur cette question de l’intelligence des plantes."
Ne peut que se comprendre que par: "ceux qui refusent de penser, comme moi (et Mancuso), que les plantes sont intelligentes (sous-entendu: au même titre que les animaux dont l'humain) sont formatés pour être bornés".

Mais, je suis d'accord, il ne semble pas dire que l'humain descend des arbres (autrement que s'il y est monté au préalable).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#18

Message par spin-up » 23 avr. 2020, 08:52

Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 07:25 On est d’accord qu'il ne dit pas que "l'homme descends de l'arbre" ?
On est d'accord.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#19

Message par Etienne Beauman » 23 avr. 2020, 09:09

Jean-Francois a écrit : 23 avr. 2020, 07:56 On considère plutôt que les plantes et les animaux partagent un ancêtre commun eucaryote.
Ok.
Ça correspond à l'idée que je m'en faisais.

Je suis d'accord avec le reste de ce que tu dis.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 235
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#20

Message par Horus » 23 avr. 2020, 13:27

Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 07:25
spin-up a écrit : 23 avr. 2020, 07:14 Ici par exemple
On est d’accord qu'il ne dit pas que "l'homme descends de l'arbre" ?
Jean-Francois a écrit : 23 avr. 2020, 07:56 Mais, je suis d'accord, il ne semble pas dire que l'humain descend des arbres (autrement que s'il y est monté au préalable).
Jean-François
Sur cette fumeuse page, on trouve:
https://livresdefemmeslivresdeverites.b ... cines.html
L'homme était arbre avant d'être devenu homme.
On montre le Soleil générant l'Arbre de vie qui évolue vers le genre humain, lequel se reproduira, plus tard, par génération sexuelle.
Des nymphes appelées Hamadryades avaient la garde des arbres et empêchaient de les couper. On disait qu'elles naissaient et mouraient avec l'arbre dont la garde leur était confiée.
Dans l’Eocène, sous-période de l'époque tertiaire, apparaît l'arbre mystérieux, embryon du genre humain, dont toutes les Ecritures sacrées ont parlé, parce que son passage à la vie animale avait été vu des premiers hommes.
L'arbre originaire du genre humain est appelé saptaparna, arbre à sept feuilles.
Ici, en parlant du développement de l'embryon humain.
Quand il est embryon, quand il est arbre, il a la tête en bas, les jambes on haut.
Si l'être qui se forme ainsi doit être un mammifère porteur d'un appendice caudal, la tige médiane de l'arbre se prolonge (par en haut, puisque la tête est en bas). Si c'est un homme qui doit résulter de cette ébauche, la croissance de cette tige s'arrête.
L'arbre, qui s'élève très haut, est parcouru dans toute sa hauteur par un canal. Comment se fait-il que ce canal, droit comme l'arbre lui-même, arrive à se contourner et à se tasser pour devenir l'intestin ? C'est qu'une pression constante s'exerce sur la tige, le poids énorme de l'atmosphère l'écrase, insensiblement, mais constamment, si bien que, peu à peu, l'arbre se tasse en s'épaississant.
C'est alors que le canal se contourne pour arriver à se caser dans la partie du tronc qui sera l'abdomen.
On ne dit pas textuellement que l'homme descend de l'arbre, mais... l'ancêtre de l'homme c'est l'arbre!
Et... l'embryon se forme à partir de l'arbre... !!!!
Donc, à ceux qui demandent, comme preuve de notre origine végétale, à voir des arbres qui se déplacent, nous répondrons que l'arbre ne se déplace jamais tant qu'il est arbre. C'est sur place qu'il se forme, sans bouger, et ce n'est qu'après toute la longue période de développement, qui dure des siècles, que le principe du mouvement sera assez fort pour le remuer.
Du reste, toutes les souches que nous avons eu occasion de voir avaient la forme des têtes animales à différents états du développement embryonnaire. Il est facile de s'en convaincre puisqu'il suffit pour cela de faire déraciner des arbres régulièrement formés, et possédant déjà dans la partie aérienne, la structure animale.
En voulez-vous d'autres? Allez lire ce texte! C'est de la pure fiction!

Et jeunehomme doit bien rire dans sa barbe de voir des zézés perdre leur temps à discuter de textes qui n'ont ni queue ni tête!
Dernière modification par Horus le 23 avr. 2020, 13:54, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#21

Message par Etienne Beauman » 23 avr. 2020, 13:44

Horus a écrit : 23 avr. 2020, 13:27 Etienne Beauman a écrit : ↑
23 avr. 2020, 12:25

spin-up a écrit : ↑
23 avr. 2020, 12:14
Ici par exemple

On est d’accord qu'il ne dit pas que "l'homme descends de l'arbre" ?

Jean-Francois a écrit : ↑
23 avr. 2020, 12:56
Mais, je suis d'accord, il ne semble pas dire que l'humain descend des arbres (autrement que s'il y est monté au préalable).
Jean-François

Sur cette fumeuse page, on trouve:
Le il en question réfère à Michel Onfray, pas à l'auteur du site internet.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 235
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#22

Message par Horus » 23 avr. 2020, 14:09

Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 13:44
Le il en question réfère à Michel Onfray, pas à l'auteur du site internet.
Ouf! J'ai eu chaud!

Quant à Onfray, il me semble vraiment raisonner en philosophe qui joue avec le sens des mots. Les plantes deviennent émotives et ont développé "l’intelligence fine des choses élémentaires"...
Voilà pourquoi je trouve souvent que les philosophes sont déconnectés de la réalité.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23623
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#23

Message par Jean-Francois » 23 avr. 2020, 14:29

Horus a écrit : 23 avr. 2020, 14:09
Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 13:44
Le il en question réfère à Michel Onfray, pas à l'auteur du site internet.
Ouf! J'ai eu chaud!
J'avais pourtant prévenu que lire les textes sur Livres de femme était propre à abêtir... fallait pas en abuser :D

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 235
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#24

Message par Horus » 23 avr. 2020, 18:35

Jean-Francois a écrit : 23 avr. 2020, 14:29
Horus a écrit : 23 avr. 2020, 14:09
Etienne Beauman a écrit : 23 avr. 2020, 13:44
Le il en question réfère à Michel Onfray, pas à l'auteur du site internet.
Ouf! J'ai eu chaud!
J'avais pourtant prévenu que lire les textes sur Livres de femme était propre à abêtir... fallait pas en abuser :D

Jean-François
Ouais! Mais lire du Michel Onfray ne semble pas beaucoup mieux...

Raisonnons comme lui! Je me coupe le doigt, et j'éloigne instantanément ma main de l'endroit ou je me suis coupé. Par la suite je saigne un peu, mais une réaction de mon organisme s'effectue et il y a coagulation du sang, formation d'un caillot, et réparation de la blessure.

Retirer ma main est un acte réflexe qui ne demande pas le concours du cerveau, mais seulement de la colonne vertébrale. La coagulation du sang ne fait pas intervenir le cerveau.

Mais... Selon un raisonnement de type Onfray, ça démontre une réaction de l'organisme face à l'environnement. Ma colonne vertébrale, tout comme mon sang, sont donc conscient de cet environnement. Ils réagissent avec émotivité (le retrait de la main) et une "intelligence fine des choses élémentaires"...

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23623
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Du sexisme mais par des femmes (ou quelque chose du genre)

#25

Message par Jean-Francois » 23 avr. 2020, 18:40

Horus a écrit : 23 avr. 2020, 18:35Retirer ma main est un acte réflexe qui ne demande pas le concours du cerveau, mais seulement de la colonne vertébrale
Moelle épinière plutôt que colonne vertébrale (formée de vertèbres, donc d'os).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit