Le port du masque rend malade

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3563
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le port du masque rend malade

#851

Message par julien99 » 23 avr. 2021, 05:20

@el berrichone

Je constate que vous consacrez beaucoup de temps et d’énergie pour à me rentrer dans le lard alors que vous avez tendance à tomber sur un os. La plupart de vos commentaires se résument à des attaques ad hominem et modifiez vos posts en rajoutant très souvent du texte. Ici ce sont des petites images que vous avez pris le temps de chercher sur le net. Sachant que mon activité ici consiste juste à obtenir de l’attention, Je prends cela pour une flatterie :smack:
Si vous aviez autant de niaque pour des recherches quant au fond du sujet – aptitude dont je doute fortement - le débat gagnerait certainement en qualité, n’est-ce pas ?

J’admets parfois d’être dans l’erreur, chose que vous ne pouvez faire puisque vous n’êtes même pas dans un début de réflexion et de proposition.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3471
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Le port du masque rend malade

#852

Message par Dominique18 » 23 avr. 2021, 06:10

julien99 a écrit : 23 avr. 2021, 05:20 @el berrichone

Je constate que vous consacrez beaucoup de temps et d’énergie pour à me rentrer dans le lard alors que vous avez tendance à tomber sur un os. La plupart de vos commentaires se résument à des attaques ad hominem et modifiez vos posts en rajoutant très souvent du texte. Ici ce sont des petites images que vous avez pris le temps de chercher sur le net. Sachant que mon activité ici consiste juste à obtenir de l’attention, Je prends cela pour une flatterie :smack:
Si vous aviez autant de niaque pour des recherches quant au fond du sujet – aptitude dont je doute fortement - le débat gagnerait certainement en qualité, n’est-ce pas ?

J’admets parfois d’être dans l’erreur, chose que vous ne pouvez faire puisque vous n’êtes même pas dans un début de réflexion et de proposition.
@El comique
Hé bien voilà, tu y es arrivé!
Il t'en a fallu du temps pour comprendre!
Je constate que vous consacrez beaucoup de temps et d’énergie pour à me rentrer dans le lard alors que vous avez tendance à tomber sur un os.
Non!
Avec toi, et par rapport à toi, je n'ai absolument pas à me justifier en quoi que ce soit.
Comme tu n'es pas fichu de lire correctement, et de comprendre, ça ne servirait à rien*
Tu sais parfaitement pourquoi, tu en connais la raison**.
Basta!
Sachant que mon activité ici consiste juste à obtenir de l’attention, Je prends cela pour une flatterie
https://youtu.be/TYPtS038ugU

* Si c'était le cas, certains éléments n'auraient pas échappé à ton regard "perspicace".
** Je ne fournis pas le mode d'emploi.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3471
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Le port du masque rend malade

#853

Message par Dominique18 » 23 avr. 2021, 06:58

Qu'est-ce qu'il faut ajouter de plus?

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/p ... les_144282

https://www.20minutes.fr/societe/302703 ... sque-sante
FAKE OFF

...Tout paraît conforme au premier regard. « L’étude scientifique », intitulée « Facemasks in the Covid-19 era : A health hypothesis » est en ligne sur le site de la Bibliothèque nationale de médecine américaine. L’auteur, Dr. Baruch Vainshelboim, est présenté comme appartenant à la division de cardiologie d’un hôpital militaire de Palo Alto, en Californie (et effectivement relié à l’université de Stanford). Et son étude, rédigée en anglais, ressemble à s’y méprendre à n’importe quelle autre étude scientifique pour un œil non aguerri.

Sauf qu’au-delà des paragraphes d’introduction, rien sur la méthodologie, les groupes témoins, les résultats, ou encore la relecture des pairs, pourtant essentielle avant publication dans une revue scientifique. Et c’est bien normal, car cette étude scientifique n’en est pas une (Ici, vous pouvez retrouver nos conseils pour bien lire une étude scientifique).

L’article a originellement été publié en janvier dernier dans la revue Medical Hypotheses, un mensuel qui explique de lui-même que son but « est de publier des articles théoriques » et qui prend en compte « des idées scientifiques radicales, spéculatives et non conventionnelles, à condition qu’elles soient exprimées de manière cohérente. » Cette revue s’est forgé une mauvaise réputation dans les années 2000, à la suite de la publication d’articles niant les liens entre VIH et sida.

Revenons à l’auteur de l’article, Baruch Vainshelboim. Ce dernier n’est pas médecin, contrairement à ce que pourrait laisser entendre la publication. Il est en réalité physiologue de l’exercice, et a obtenu son doctorat à l’université de Porto (Portugal), comme l’indique son profil LinkedIn.

Il n’est pas un employé par l’hôpital militaire de Palo Alto, comme l’a assuré l’un des porte-parole de l’établissement médical à Associated Press : « Il ne s’agit pas de l’un de nos praticiens. Il n’est pas dans notre système ». Pas plus que de la prestigieuse université de Stanford. « Stanford n’a jamais employé Baruch Vainshelboim. En 2015, il a été chercheur invité pendant un an, sur des sujets sans rapport avec cet article », a expliqué Julie Greicius, la directrice des communications de l’université.
« Un article trompeur, rédigé par une personne sans expertise »

Quant aux fameux effets indésirables cités dans la publication, soit ils sont négligeables, soit ils ont déjà été démentis par la communauté scientifique. C’est notamment le cas de l'hypoxie (le manque d’oxygène dans le sang), ou de l'hypercapnie (l’augmentation de la pression partielle en CO2 dans le sang) en passant par la fatigue ou les maux de tête. ....
C'est suffisamment limpide? Ca ne va pas être trop compliqué pour toi?

Tu passes ton temps à relayer des conneries sans queue ni tête, par provocation, jeu, stupidité... et tu voudrais inciter tes interlocuteurs à participer à tes délires parce que tu es un (très mini) maître du monde doté d'un égo sur-dimensionné.
La suite, post précédent.

Totolaristo
Messages : 983
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: Le port du masque rend malade

#854

Message par Totolaristo » 23 avr. 2021, 07:18

julien99 a écrit : 23 avr. 2021, 04:33
Totolaristo a écrit : 23 avr. 2021, 01:44 En fait si les réanimations sont saturées c’est à cause du masque.
C’est vraiment un facepalm permanent ce Juju...
Les fameuses blagues de Toto :mrgreen:
Votre argumentation est d’une médiocrité déconcertante… :ouch: Je comprends cependant que vous puissiez coincer et être frustré en présence d’une étude que vous ne savez pas démonter. Je ne prétends pas qu’elle soit indémontable, mais vous pourriez toute de même vous montrer un minimum à la hauteur d’un travail scientifique que je ne fais que relayer. C’est l`équipe scientifiques de gros nazes allemands qui prétendent que les réanimations sont saturées à cause du port du masque. Si cela est votre argumentation, je vous suggère donc de vous adresser à eux directement. :oops:
Si vous n’aviez pas compris, ça fait un moment que j’ai arrêté d’argumenter avec vous.
Je ne fais que constater l’imbécilité de votre réflexion de manière générale.
Quant à nous faire croire que vous avez la moindre compétence pour comprendre une étude scientifique 🥱

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3471
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Le port du masque rend malade

#855

Message par Dominique18 » 23 avr. 2021, 08:19

Encore un lien, lecture rapide et aisée, tout à fait adaptée au niveau de Jujuzozo:

https://factuel.afp.com/ces-affirmation ... nt-fausses

Tu regardes bien les dates. Il n'y a rien de nouveau parce qu'il n'y a pas mieux à ce jour. Pire, oui, les conneries que tu relaies continuellement.
J’admets parfois d’être dans l’erreur, chose que vous ne pouvez faire puisque vous n’êtes même pas dans un début de réflexion et de proposition.
Si vous aviez autant de niaque pour des recherches quant au fond du sujet – aptitude dont je doute fortement - le débat gagnerait certainement en qualité, n’est-ce pas ?
Tu es toujours dans l'erreur.
Pas de réflexion?
Pas de proposition?
Evidemment, tu ne sais toujours pas lire, alors tu ne risques pas de t'apercevoir de quoi que ce soit.
En qualité?
Tu ne proposes que de la médiocrité de (très) bas niveau.
Comme tu persistes à ne pas (vouloir) t'en rendre compte.
Ad hominem?
Non.
Redde Caesari quae sunt Caesaris.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7339
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Le port du masque rend malade

#856

Message par Cartaphilus » 23 avr. 2021, 15:35

julien99 a écrit : 22 avr. 2021, 13:47 On a ici une étude plus modérée sur les conséquences sur la santé. Toutefois, elle confirme bien que l’abus du port du masque est néfaste pour la santé :
https://www.mdpi.com/1660-4601/18/8/4344/htm
Jose espérer que cette étude retiendra davantage votre attention !
J'ai cru comprendre qu'il était de mon devoir de répondre à ce message... Dans un premier temps, la méthodologie.
  1. Le collectif de l'étude en question a écrit :The objective was to search for documented adverse effects and risks of different types of mouth–nose-covering masks.[...]
    Our approach of limiting the focus to negative effects seems surprising at first glance. However, such an approach helps toprovide us with more information. This methodology is in line with the strategy of Villalonga-Olives and Kawachi, who also conducted a review exclusively on the negative effects [12].
    On pourrait effectivement s'étonner de limiter la recherche qu'aux seuls effets négatifs, sans tenir compte de la balance entre risques et bienfaits (que les auteurs mentionnent pourtant dans l'introduction) ; mais ce qui est plus surprenant, c'est de justifier une approche médicale, de physiologie et de pathologie, par un article de sociologie.
     
  2. For an analysis of the literature, we defined the risk of mouth–nose protection as the description of symptoms or the negative effects of masks. Reviews and expert presentations from which no measurable values could be extracted, but which clearly present the research situation and describe negative effects, also fulfill this criterion.
    Additionally, we defined the quantifiable, negative effect of masks as the presentation of a measured, statistically significant change in a physiological parameter in a pathological direction (p < 0.05), a statistically significant detection of symptoms (p < 0.05) or the occurrence of symptoms in at least 50% of those examined in a sample (n ≥ 50%).
    Des études qui ne fournissent « [...] aucune valeur mesurable, mais qui présentent clairement le contexte de la recherche et décrit les effets négatifs [...] » mais qui répondent aux critères. N'y aurait-il pas là un peu de subjectivité ?
     
  3. Terms searched were “face masks”, “surgical mask” and “N95” in combination with the terms “risk” and “adverse effects” as well as “side effects”. The selection criteria of the papers were based on our above definition of risk and adverse effect of masks.
    Des termes généraux, dans un objectif d'exhaustivité (?), mais qui risquent de laisser échapper des études plus précises ; on s'étonne de ne pas trouver hypoxie ou hypoxémie, hypercapnie par exemple, puisque sont censément visés les effets négatifs.
     
  4. After excluding 1113 papers that were irrelevant to the research question and did not meet the criteria mentioned (quantifiable, negative effects of masks, description of symptoms or the negative effects of masks), a total of 109 relevant publications were found for evaluation in the context of our scoping review (see Figure 1: Flow chart).
    109/(1113+109), soit une peu moins de 9 % d'études retenues, sur des critères disons... un peu flous.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 894
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Le port du masque rend malade

#857

Message par Mirages » 23 avr. 2021, 15:52

Cartaphilus a écrit : 23 avr. 2021, 15:35 Dans un premier temps, la méthodologie.
Dois-je en déduire que la Molecular Diversity Preservation International (MDPI) est une institution fiable ?
Il ont l'air sérieux mais je n'arrive pas trop à avoir de certitude sur la question...
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7339
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Le port du masque rend malade

#858

Message par Cartaphilus » 23 avr. 2021, 16:04

Mirages a écrit : 23 avr. 2021, 15:52 Dois-je en déduire que la Molecular Diversity Preservation International (MDPI) est une institution fiable ?
Il ont l'air sérieux mais je n'arrive pas trop à avoir de certitude sur la question...
Controverses...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 894
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Le port du masque rend malade

#859

Message par Mirages » 23 avr. 2021, 16:39

Cartaphilus a écrit : 23 avr. 2021, 16:04
Mirages a écrit : 23 avr. 2021, 15:52 Dois-je en déduire que la Molecular Diversity Preservation International (MDPI) est une institution fiable ?
Il ont l'air sérieux mais je n'arrive pas trop à avoir de certitude sur la question...
Controverses...
Wikipédia, que n'y ai-je pensé... :oops:
Donc ils sont plus ou moins sérieux, et pour s'assurer de la validité d'une étude, il faut l'analyser soi-même.
De toutes façons je me doute bien que le port du masque n'est pas sans conséquences, aussi légères soient-elles (rien que de l'avoir en permanence sur la tronche, ça peut devenir lassant).
On en revient toujours à la balance bénéfices-risques: port du masque = moins de morts du Covid, même si il peut y avoir des effets secondaires (pourquoi pas), comme ceux décrits dans l'étude par exemple.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3563
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le port du masque rend malade

#860

Message par julien99 » 23 avr. 2021, 17:18

Mirages a écrit : 23 avr. 2021, 16:39
Cartaphilus a écrit : 23 avr. 2021, 16:04
Mirages a écrit : 23 avr. 2021, 15:52 Dois-je en déduire que la Molecular Diversity Preservation International (MDPI) est une institution fiable ?
Il ont l'air sérieux mais je n'arrive pas trop à avoir de certitude sur la question...
Controverses...
Wikipédia, que n'y ai-je pensé... :oops:
Donc ils sont plus ou moins sérieux, et pour s'assurer de la validité d'une étude, il faut l'analyser soi-même.
De toutes façons je me doute bien que le port du masque n'est pas sans conséquences, aussi légères soient-elles (rien que de l'avoir en permanence sur la tronche, ça peut devenir lassant).
On en revient toujours à la balance bénéfices-risques: port du masque = moins de morts du Covid, même si il peut y avoir des effets secondaires (pourquoi pas), comme ceux décrits dans l'étude par exemple.
Je savais qu'il n'y avait que Cartaphilus capable de mettre son grand nez dedans afin de détecter les faiblesses éventuelles. Pas comme ces intervenants que j'appellerai des teckels de garde qui aboient à chaque fois qu'on leur marche sur la queue, c.a.d. lorsque je poste.
En tout cas bravo, quelque soit la justesse et pertinence de son analyse ! ;)

Nous voilà déjà à un autre niveau d'appréciation.
On commence à admettre la nocivité du port des masques tout en relativisant l'aspect du problème en évoquant la balance bénéfices/risques.
Tiens donc, je n'y avais pas songé !
Le fil portait sur les effets nocifs du port du masque. Un peu de progrès tout de même !
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 894
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Le port du masque rend malade

#861

Message par Mirages » 23 avr. 2021, 17:27

Cartaphilus a écrit : 23 avr. 2021, 15:35
Terms searched were “face masks”, “surgical mask” and “N95” in combination with the terms “risk” and “adverse effects” as well as “side effects”. The selection criteria of the papers were based on our above definition of risk and adverse effect of masks.
Des termes généraux, dans un objectif d'exhaustivité (?), mais qui risquent de laisser échapper des études plus précises ; on s'étonne de ne pas trouver hypoxie ou hypoxémie, hypercapnie par exemple, puisque sont censément visés les effets négatifs.
Nous avons pu démontrer une corrélation statistiquement significative de l'effet indésirable observé de l'hypoxie et du symptôme de fatigue avec p<0,05 dans l'évaluation quantitative des études primaires
Disent-ils dans "6 Conclusions" (je me disais bien que je l'avais vu), Après je ne suis pas sûr que ce soit entièrement pertinent par rapport à ce que tu dis.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 894
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Le port du masque rend malade

#862

Message par Mirages » 23 avr. 2021, 17:39

julien99 a écrit : 23 avr. 2021, 17:18 On commence à admettre la nocivité du port des masques tout en relativisant l'aspect du problème en évoquant la balance bénéfices/risques.
Tiens donc, je n'y avais pas songé !
Le fil portait sur les effets nocifs du port du masque. Un peu de progrès tout de même !
La source d'où est extraite l'étude semble avoir un certain sérieux (à ne pas confondre avec un sérieux certain), l'étude à l'air rigoureuse, complète et travaillée.
Donc j'en déduis qu'il est sage d'avoir un peu de considération pour ce qui y est dit.
Reste un problème... je n'ai aucune compétence pour en juger ! :mrgreen:
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3563
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le port du masque rend malade

#863

Message par julien99 » 23 avr. 2021, 18:15

Donc j'en déduis qu'il est sage d'avoir un peu de considération pour ce qui y est dit.
Reste un problème... je n'ai aucune compétence pour en juger ! :mrgreen:
Moi non plus :a8:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3471
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Le port du masque rend malade

#864

Message par Dominique18 » 24 avr. 2021, 04:42

Avec le recul dont on dispose, en se référant aux populations concernées par le port du masque, à qui il a été plutôt imposé, si on considère la balance bénéfices-risques, les aspects globalement positifs prédominent. Il serait surprenant qu'il en soit différemment, après plus d'une année d'expérimentations sur le terrain, et de retours d'expérience en conséquence.

Pour les aspects négatifs, avec le corollaire des incidences, il est clair qu'il y aura toujours des cas minoritaires, qui ne sont pas suffisamment représentatifs pour en tirer des conclusions solides. Il s'agit plus d'une somme de particularités, ne pouvant donner lieu à l'émergence d'un modèle d'étude.

Comme le souligne Cartaphilus, l'étude indique:
On pourrait effectivement s'étonner de limiter la recherche qu'aux seuls effets négatifs, sans tenir compte de la balance entre risques et bienfaits (que les auteurs mentionnent pourtant dans l'introduction) ; mais ce qui est plus surprenant, c'est de justifier une approche médicale, de physiologie et de pathologie, par un article de sociologie.

Des études qui ne fournissent « [...] aucune valeur mesurable, mais qui présentent clairement le contexte de la recherche et décrit les effets négatifs [...] » mais qui répondent aux critères. N'y aurait-il pas là un peu de subjectivité ?

Des termes généraux, dans un objectif d'exhaustivité (?), mais qui risquent de laisser échapper des études plus précises ; on s'étonne de ne pas trouver hypoxie ou hypoxémie, hypercapnie par exemple, puisque sont censément visés les effets négatifs.
Dans beaucoup de professions, avant l'irruption de cette pandémie, le port d'un masque de protection, durant plusieurs heures, est courant. Il n'est pas constaté de nuisances majeures (professions de santé, menuiserie industrielle,...).

Que le port d'un masque ne soit pas confortable est une chose. Qu'il ait un impact, des conséquences directes sur la santé, avec un niveau d'alerte,rien ne semble l'attester.
Par comparaison, on pourrait de même ergoter sur les protections auditives ("bouchons" moulés sur mesure, référence T4), dont le port n'est pas, à la longue, d'un confort absolu.

Il n'a pas été constaté d'irritations au niveau des conduits auditifs, avec des pathologies conséquentes déclarées. On s'éloigne un peu du sujet, mais pas tant que cela.
Si on se donne la peine d'examiner la balance bénéfices-risques dans le cas de la protection auditive, le bilan est positif, sans appel. Je ne détaille pas.

Les réticences aux changements ne sont pas venues majoritairement des entrepreneurs, mais des salariés qui avaient l'impression diffuse eh très imprécise, qu'on leur retirait une part de liberté, qu'on les privait "d'une partie d'eux-mêmes".

Pour conclure, l'espèce humaine a une particularité, à savoir que le cerveau est attiré par la négativité, sur le marché cognitif moderne. C'est un fait récurrent, étudié, documenté (cf. Gérald Bronner). Ce que retrouve Carthaphilus, dans son analyse.

Que l'humain, dans les sociétés modernes, hyper-connectées, numérisées à outrance, "adore" se faire peur, et avoir peur, c'est fort possible, au-delà du raisonnable, et de l'esprit critique.

On se polarise davantage sur le négatif que sur le positif, et ce en dépit de toute rationalité et de toute raison.
Le port du masque, associé aux gestes- barrières engendre massivement plus d'effets positifs, pour lutter contre la propagation de cette pandémie que négatifs.

On retrouve en arrière-plan la problématique connue, bien commun (avec les valeurs associées) versus aspirations et expressions individuelles.
Dans la gestion des groupes humains, il est difficile, pour des démocraties avérées de procéder autrement que par des compromis acceptables et raisonnables.

Le tout (le groupe de population considéré) n'est pas égal à la somme des parties (les individus), et les parties ne représenteront jamais un ensemble.
La négativité ne fait qu'ajouter du bruit et de la confusion, ce qui ne signifie pas qu'il faille plonger dans un optimisme béat.

Le scepticisme est un outil qui peut contribuer à s'y retrouver, à démêler l'acceptable de l'incongru, voire de l'inutile.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7339
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Le port du masque rend malade

#865

Message par Cartaphilus » 24 avr. 2021, 08:20

julien99 a écrit : 22 avr. 2021, 13:47 On a ici une étude plus modérée sur les conséquences sur la santé. Toutefois, elle confirme bien que l’abus du port du masque est néfaste pour la santé :
https://www.mdpi.com/1660-4601/18/8/4344/htm
Jose espérer que cette étude retiendra davantage votre attention !
Je continue ma réponse à cette étude ; je me suis limité aux effets physiopathologiques mesurables que sont l'hypoxémie-hypoxie et l'hercapnie.
The documented mask-induced changes in blood gases towards hypercapnia (in-creased carbon dioxide/CO2 blood levels) and hypoxia [23,36,37,38,39] [...] [19,32,38,39,40,41] [...] [29] [...]
Que dire de ces dix références (c'est moi qui souligne) ?
  • 23 - Patients atteints de BPCO (bronchopathie chronique obstructive), masque FF-P2 ;
  • 36 - Rappel de physiologie et retentissement du port du masque, pas de mesures : les termes hypoxie, hypoxémie, hypercapnie n’y sont pas mentionnés (un simple rappel des effets d’une augmentation de la concentration en CO2) ;
  • 37 - Professionnels de santé, masque FF-P2, pas de mesures ; les termes hypoxémie et hypercapnie sont évoqués comme cause de céphalées ;
  • 38 - Rappel de physiologie, effets de faibles concentrations de CO2 en air ambiant en intérieur ; le port du masque n’est pas mentionné ;
  • 39 - Rappel de physiopathologie sur les troubles de la conscience provoqués par l'hypercapnie (carbonarcose) ; pas de notion du port du masque ;
  • 19 - Infirmières, masque FF-P2 ;
  • 32 - Haltérophiles amateurs, port d’un masque d’entraînement (?!) ;
  • 40 - Effets modérés chez des sujets sains d’une hypoxie obtenue par un masque d’anesthésie ;
  • 41 - Idem 40, chez des sous-mariniers, en chambre de simulation atmosphérique, pas de mention de masque.
  • 29 - 12 étudiants, la seule de ces références qui s’intéresse à tous types de masques ; il y aurait une corrélation significative entre différents ressentis et la baisse de saturation en O2.
    Les auteurs notent : « It can be seen from figure 5(d) that the effect of wearing a mask on blood oxygen saturation is more obvious (p=0.048). »
    La figure 5(d) montre que la saturation en O2 passe de 97 % sans masque à 96 % avec un FF-P2...
Donc, soit il n'y a pas de mesures effectuées, soit il n'est pas question du port du masque, soit le seul FF-P2 est étudié ; il s'agit de notions générales, ou de cas très particuliers (BPCO), ou de situations n'ayant que de lointaines relations avec le cœur du sujet.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3563
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le port du masque rend malade

#866

Message par julien99 » 24 avr. 2021, 17:36

Pourquoi ne faites vous pas directement un peer review sur cette étude ?
L''équipe allemande sera certainement en mesure de satisfaire vos curiosités.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Sebass
Messages : 509
Inscription : 07 janv. 2019, 22:04

Re: Le port du masque rend malade

#867

Message par Sebass » 24 avr. 2021, 17:57

julien99 a écrit : 24 avr. 2021, 17:36 Pourquoi ne faites vous pas directement un peer review sur cette étude ?
Pourquoi dépenser l'énergie sur une étude plus ou moins fiable qui se noie dans un océan d'études qui disent le contraire ?

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3563
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le port du masque rend malade

#868

Message par julien99 » 24 avr. 2021, 18:45

Sebass a écrit : 24 avr. 2021, 17:57
julien99 a écrit : 24 avr. 2021, 17:36 Pourquoi ne faites vous pas directement un peer review sur cette étude ?
Pourquoi dépenser l'énergie sur une étude plus ou moins fiable qui se noie dans un océan d'études qui disent le contraire ?
Et ce sont quelles études sérieuses qui nous disent le contraire ?
Je paris que c'est Cartaphilus qui sera encore obligé de répondre à votre place !
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Sebass
Messages : 509
Inscription : 07 janv. 2019, 22:04

Re: Le port du masque rend malade

#869

Message par Sebass » 24 avr. 2021, 20:01

julien99 a écrit : 24 avr. 2021, 18:45 Je paris que c'est Cartaphilus qui sera encore obligé de répondre à votre place !
Exactement.
Je n'y connais rien, je préfère me fier aux experts.
:a1:

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5254
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Le port du masque rend malade

#870

Message par Christian » 24 avr. 2021, 20:08

Sebass a écrit : 24 avr. 2021, 17:57
julien99 a écrit : 24 avr. 2021, 17:36 Pourquoi ne faites vous pas directement un peer review sur cette étude ?
Pourquoi dépenser l'énergie sur une étude plus ou moins fiable qui se noie dans un océan d'études qui disent le contraire ?
Surtout que pour publié dans MDPI, ça coute 1300€...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 3471
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Le port du masque rend malade

#871

Message par Dominique18 » 25 avr. 2021, 02:39

Sebass a écrit : 24 avr. 2021, 20:01
julien99 a écrit : 24 avr. 2021, 18:45 Je paris que c'est Cartaphilus qui sera encore obligé de répondre à votre place !
Exactement.
Je n'y connais rien, je préfère me fier aux experts.
:a1:
Passé un certain cap, il ne sert plus à rien d'essayer de converser avec un troll.
MBS a fourni une illustration imagée de la problématique:
on ne discute pas avec une brouette, on la pousse.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7339
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Le port du masque rend malade

#872

Message par Cartaphilus » 25 avr. 2021, 07:28

julien99 a écrit : 24 avr. 2021, 17:36 Pourquoi ne faites vous pas directement un peer review sur cette étude ?
L''équipe allemande sera certainement en mesure de satisfaire vos curiosités.
Ma prétention se limite à une lecture critique ne retenant que des éléments objectifs ; en outre je n'ai ni le temps, ni l'envie de faire une revue complète de l'ensemble de l'article — en eussé-je supposément la compétence.

En restant dans les limites des effets physiologiques mesurables (hypoxémie-hypoxie et hypercapnie) et de la physiologie respiratoire, et en rappelant le parti pris des auteurs (c'est moi qui souligne) :
L'article fourni par julien99 a écrit :The objective was to search for documented adverse effects and risks of different types of mouth–nose-covering masks. [...]
a review exclusively on the negative effects.
J'ai déjà souligné que les références étaient soient peu pertinentes, soit interprétées de façon très libre ; un dernier exemple concerne la notion d'espace mort anatomique (volume des voies aériennes qui ne participent pas aux échanges gazeux : bronches, trachée, voies aériennes supérieures)*.

D'après l'article, le masque augmente l'espace mort de 80 % (« increased dead space volume of plus 80% »), pour les seuls masques FF-P2, faisant passer la valeur de 150 à 270 ml en moyenne.

Cette augmentation est censée provoquer hypoxémie et hypercapnie :
L'article fourni par julien99 a écrit :An experimental increase in the dead space volume during breathing increases carbon dioxide (CO2) retention at rest and under exertion and correspondingly the carbon dioxide partial pressure pCO2 in the blood (p < 0.05) [14].
Que dit l'article cité [14] ? « Subjects in Exp group were breathing through additional respiratory dead space (1200ml) », ce qui est une situation très différente du simple port du masque.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3563
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le port du masque rend malade

#873

Message par julien99 » 20 juin 2021, 16:23

https://ec.europa.eu/safety-gate-alerts ... l/10003770
The physical resistance of the filtering material is too high (measured values of exhalation resistance: up to 3,3 mbar). Consequently, it may prevent a sufficient quantity of air to be exhaled, and in the worst case causing the user to suffocate.
The product does not comply with the Personal Protective Equipment (PPE) Regulation and with the relevant European standard EN 149.
Dans le pire des cas, risque de suffoquement car trop de résistance ! Rien que ça !
Problème de fabrication, certes...néanmoins l'information est intéressante sur la réduction d'apport en oxygène des masques en général et d'un risque d'hypoxie ne sreait-ce que légère sur une longue durée de la journée :mefiance:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5254
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Le port du masque rend malade

#874

Message par Christian » 20 juin 2021, 23:49

julien99 a écrit : 20 juin 2021, 16:23 https://ec.europa.eu/safety-gate-alerts ... l/10003770
The physical resistance of the filtering material is too high (measured values of exhalation resistance: up to 3,3 mbar). Consequently, it may prevent a sufficient quantity of air to be exhaled, and in the worst case causing the user to suffocate.
The product does not comply with the Personal Protective Equipment (PPE) Regulation and with the relevant European standard EN 149.
Dans le pire des cas, risque de suffoquement car trop de résistance ! Rien que ça !
Problème de fabrication, certes...néanmoins l'information est intéressante sur la réduction d'apport en oxygène des masques en général et d'un risque d'hypoxie ne sreait-ce que légère sur une longue durée de la journée :mefiance:
Un défaut de conception a été détecté pour un masque de type FFTP2 du MODÈLE MAX-02 de la MARQUE BARBEADOR pour le LOT 20210125001.
Oui et alors?
Est-ce que le lot défectueux du modèle d'une marque de masque FFTP2 est représentatif de tous les masques de type FFTP2?
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 4964
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le port du masque rend malade

#875

Message par Lambert85 » 21 juin 2021, 02:44

Peu de gens achètent ce genre de masques qui ne peuvent être portés que quelques heures d'affilée et qui sont beaucoup plus chers !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Caheb_Lahynch