Vaccin coronavirus

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 6027
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Vaccin coronavirus

#3876

Message par Lambert85 » 24 janv. 2022, 13:56

Prouve-le déjà !
Русский военный корабль, иди нахуй ! 🇺🇦

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2765
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Vaccin coronavirus

#3877

Message par Inso » 24 janv. 2022, 14:41

Dany a écrit : 24 janv. 2022, 13:05 on entend toute une bande de charlatans sur les plateaux
C'est vrai que Kierzek ou Blachier par exemple sont très moyens dans leurs (très nombreuses) apparitions sur les plateaux télé :hausse:
(je ne parle pas des complotistes invités régulièrement sur Cnews, mais ce n'est pas une chaîne de très grande audience).

Enfin, pour avoir un avis circonstancié sur le vaccin et les restrictions, rien ne vaut un bon article de RT :
- Par exemple : Poutine intervient pour justifier les restrictions sanitaires (russian.rt.com traduit par google)
Ah, oui, RT version russe est clairement provax (en traitant les non vaccinés de saboteurs et traîtres à la patrie) et clairement pro restrictions sanitaires. Marrant que ce soit pas du tout pareil pour les versions françaises ou anglaises :gratte:
(note : remplacez dans cet article "Poutine" par "Macron" et imaginez que cela paraisse dans un grand média français :shock:

On peut lire aussi les déclarations de Margarita Simonyan (rédactrice en chef de RT) sur télégram. Provax à fond. (exemple)

Dany a écrit : 24 janv. 2022, 13:53 C'est un simple donnée médicale : qu'une épidémie à virus ait fait peu ou beaucoup de morts, son évolution suit un certains modèle récurrent où les variants tendent à devenir plus contagieux, mais moins pathogènes, pour finalement déboucher sur une maladie endémique gérable. C'est ça le propos.
Sauf que ce propos n'a pas de base scientifique. Il est tout à fait possible qu'une épidémie devienne moins grave par des mutations, mais ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres.
Des maladies peuvent aussi devenir moins virulentes car leurs cibles se sont adaptées (au prix éventuellement de nombreux morts, comme la peste noire en Europe ou la variole ou autres pour le Nouveau Monde), mais cette adaptation se passe souvent sur des temps longs.
Et d'autres maladies restent sérieuses au cours du temps, comme la polio ou la variole qui n'ont pu être gérées que par la vaccination ou le sida qui a pu être géré par des traitements (du moins dans les pays riches).
D'autre maladies peuvent devenir plus graves à l'occasion d'un variant plus sévère intervenant aléatoirement (la grippe par exemple).
Bref, du point de vue scientifique, il n'y a pas de modèle récurent.
Thunderbolt and lightning very, very frightening me (Galileo)

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 6027
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Vaccin coronavirus

#3878

Message par Lambert85 » 24 janv. 2022, 14:42

Raoult est dans TPMP ce soir, c'est dire le sérieux ! :lol:
Русский военный корабль, иди нахуй ! 🇺🇦

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2758
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Vaccin coronavirus

#3879

Message par nikola » 24 janv. 2022, 14:55

Inso a écrit : 24 janv. 2022, 14:41 Enfin, pour avoir un avis circonstancié sur le vaccin et les restrictions, rien ne vaut un bon article de RT :
- Par exemple : Poutine intervient pour justifier les restrictions sanitaires (russian.rt.com traduit par google)
Ah, oui, RT version russe est clairement provax (en traitant les non vaccinés de saboteurs et traîtres à la patrie) et clairement pro restrictions sanitaires. Marrant que ce soit pas du tout pareil pour les versions françaises ou anglaises :gratte:
Sauf que RT défend le vaccin russe, qui est assez mauvais pourtant.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Totolaristo
Messages : 1135
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: Vaccin coronavirus

#3880

Message par Totolaristo » 24 janv. 2022, 15:08

En fait ce que Dany dit, c’est qu’on aurait dû lever toutes les mesures sanitaires dès qu’on a fait l’hypothèse qu’omicron était moins pourvoyeur de complications.
Donc là il est en train de nous faire un caca nerveux pour 8 semaines de mesures supplémentaire par rapport à ce qu’il aurait aimé voir appliqué. Pour une pandémie qui dure depuis 2 ans, il voudrait qu’on joue les cowboys en faisant confiance à sa boule de cristal.
Bref Dany a sa propre vision de la gestion du risque.

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1266
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Vaccin coronavirus

#3881

Message par shisha » 24 janv. 2022, 15:25

Toto, rien ne justifie le pass sanitaire/pass vaccinale tout ce temps.

La période la plus tendue de l'année, c'est 7% des lits (en France). Sans le pass cela aurait été apparament 10% pendant quelques jours/semaines . En gros pour ces 3 petits % de lits, on a pas hésité à créer une catégorie de sous citoyen/perdre des droits fondamentaux. Et si le pass avait été retiré fin aout, cela aurait été également 7%. De même, pour deux mois de plus* tu voudrais continuer cette situation parce que peut-être que cela pourrait être plus dangereux ? Les autres virus, ils ne pouvaient/peuvent pas non plus être + dangereux ?


*Avant ton discours évoquait la fin janvier maintenant c'est + deux mois.
Dernière modification par shisha le 24 janv. 2022, 16:21, modifié 1 fois.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 25443
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Vaccin coronavirus

#3882

Message par Jean-Francois » 24 janv. 2022, 15:37

Inso a écrit : 24 janv. 2022, 14:41Sauf que ce propos n'a pas de base scientifique
J'ai déjà demandé une référence à Dany. Il n'en a pas mais ça ne le dérange pas de continuer à affirmer ça.

Jean-François
“There are seldom words or time enough to lay a conspiracy theory to rest. Each rebuttal is met with a fresh round of delusions” (Barton Gellman (2021) Trump’s Next Coup Has Already Begun. The Atlantic)

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3905
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Vaccin coronavirus

#3883

Message par julien99 » 24 janv. 2022, 15:38

Donc là il est en train de nous faire un caca nerveux pour 8 semaines de mesures supplémentaire par rapport à ce qu’il aurait aimé voir appliqué.
Le caca nerveux concerne déjà l'alourdissement des contraintes avec le pass vaccinal alors que l’inutilité de ce dernier est avérée. Il n’a de sens que lorsqu’on veut emmerder les non vaccinés jusqu’au bout. Jouons au moins carte sur table au lieu de faire votre petite pute qui ne s’assume pas.
« La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui prétendent la détenir. »

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5635
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Vaccin coronavirus

#3884

Message par Christian » 24 janv. 2022, 15:48

nikola a écrit : 24 janv. 2022, 14:55
Inso a écrit : 24 janv. 2022, 14:41 Enfin, pour avoir un avis circonstancié sur le vaccin et les restrictions, rien ne vaut un bon article de RT :
- Par exemple : Poutine intervient pour justifier les restrictions sanitaires (russian.rt.com traduit par google)
Ah, oui, RT version russe est clairement provax (en traitant les non vaccinés de saboteurs et traîtres à la patrie) et clairement pro restrictions sanitaires. Marrant que ce soit pas du tout pareil pour les versions françaises ou anglaises :gratte:
Sauf que RT défend le vaccin russe, qui est assez mauvais pourtant.
Pour le vaccin russe, on ne sait pas son efficacité, les autorités russes n'ont pas transmis les données de la phase III...
Ligne 12 du tableau suivant:
https://extranet.who.int/pqweb/sites/de ... ct2021.pdf

En décembre, aucune nouvelle...
https://www.reuters.com/business/health ... 021-12-20/
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1216
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Vaccin coronavirus

#3885

Message par Mirages » 24 janv. 2022, 16:04

En mélangeant: politique, opinions et choix personnels, oui on peut trouver des raisons bien construites de ne pas accepter les vaccins, le pass ou les mesures sanitaires en général.

Il n’empêche que faire ses trois doses est ce qu'il y a de mieux à faire pour soi et pour les autres. Pourquoi ? simplement parce que les données que nous avons à l'heure actuelle le démontrent.

Pas de vaccination = tous les problèmes qui en découlent (et ils sont nombreux).
Vaccination = beaucoup moins de problèmes.

Les justifications personnelles contraires... sont personnelles et non généralisables.

Simple, basique, au contraire des trésors de rhétorique (voir encore plus contestable) déployés pour fustiger la vaccination.
Dernière modification par Mirages le 24 janv. 2022, 16:20, modifié 7 fois.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2765
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Vaccin coronavirus

#3886

Message par Inso » 24 janv. 2022, 16:06

Christian a écrit : 24 janv. 2022, 13:10 Ne comparez pas le Sars-Cov-2 avec les autres pandémies du dernier siècle. La seule pandémie moderne qui dépasse pour l'instant le Sars-Cov-2 est celle de la grippe de 1918. Les autres pandémies sont dans une ligue mineure...
https://www.nature.com/articles/d41586-022-00104-8
Pour les pays occidentaux, on n'en est pas extrêmement loin:
Grippe de 1918 en UK : 153 000 morts
France : 240 000 morts
US : 549 000 morts
Sachant que les gouvernements de l'époque n'ont pas lancé de recherches sur les vaccins, ni sur les anticorps et il qu'il y avait 0 lits de réanimation. Ils n'ont pas non plus organisé du télétravail ni des campagnes de tests PCR ou AG . :shock:
Et surtout, il n'y a pas eu de pass sanitaire ou vaccinal !
Ah, époque bénie :a4:
Thunderbolt and lightning very, very frightening me (Galileo)

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1266
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Vaccin coronavirus

#3887

Message par shisha » 24 janv. 2022, 16:18

Inso a écrit : 24 janv. 2022, 16:06
Christian a écrit : 24 janv. 2022, 13:10 Ne comparez pas le Sars-Cov-2 avec les autres pandémies du dernier siècle. La seule pandémie moderne qui dépasse pour l'instant le Sars-Cov-2 est celle de la grippe de 1918. Les autres pandémies sont dans une ligue mineure...
https://www.nature.com/articles/d41586-022-00104-8
Pour les pays occidentaux, on n'en est pas extrêmement loin:
Grippe de 1918 en UK : 153 000 morts
France : 240 000 morts
US : 549 000 morts
Sachant que les gouvernements de l'époque n'ont pas lancé de recherches sur les vaccins, ni sur les anticorps et il qu'il y avait 0 lits de réanimation. Ils n'ont pas non plus organisé du télétravail ni des campagnes de tests PCR ou AG . :shock:
Et surtout, il n'y a pas eu de pass sanitaire ou vaccinal !
Ah, époque bénie :a4:
Quelques remises en perspectives supplémentaires :
- La population est 4 fois + petite à cette époque que maintenant
- L'âge de décés moyen entre la grippe de 18 (entre 25 et 30 ans) et celle du covid est incomparable
Dernière modification par shisha le 24 janv. 2022, 16:19, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Zebra
Messages : 193
Inscription : 02 août 2020, 08:22

Re: Vaccin coronavirus

#3888

Message par Zebra » 24 janv. 2022, 16:19

julien99 a écrit : 24 janv. 2022, 15:38 Le caca nerveux concerne déjà l'alourdissement des contraintes avec le pass vaccinal alors que l’inutilité de ce dernier est avérée. Il n’a de sens que lorsqu’on veut emmerder les non vaccinés jusqu’au bout.
Bien que je ne sois pas partisane du passeport vaccinal, je ne dirais pas qu'il est inutile. Ici, au Québec, les non-vaccinés représentent 10% de la population mais, 50% des hospitalisations. C'est énorme. Alors, si le passeport vaccinal pousse certains à la vaccination c'est pas inutile. La réduction des contacts des non-vaccinés réduit également leurs chances d'être contaminés et potentiellement de se retrouver dans le 50% mentionné plus haut. Je n'irais pas, comme vous, jusqu'à dire qu'il ne sert qu'à emmerder les non-vaccinés :hausse:
Je préfère et de loin, une vérité emballée dans un papier sablé qu'un mensonge emballé dans un papier de soie.


When the rich wage war it's the poor who die... :(

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3905
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Vaccin coronavirus

#3889

Message par julien99 » 24 janv. 2022, 16:21

Inso a écrit : 24 janv. 2022, 16:06
Christian a écrit : 24 janv. 2022, 13:10 Ne comparez pas le Sars-Cov-2 avec les autres pandémies du dernier siècle. La seule pandémie moderne qui dépasse pour l'instant le Sars-Cov-2 est celle de la grippe de 1918. Les autres pandémies sont dans une ligue mineure...
https://www.nature.com/articles/d41586-022-00104-8
Pour les pays occidentaux, on n'en est pas extrêmement loin:
Grippe de 1918 en UK : 153 000 morts
France : 240 000 morts
US : 549 000 morts
Sachant que les gouvernements de l'époque n'ont pas lancé de recherches sur les vaccins, ni sur les anticorps et il qu'il y avait 0 lits de réanimation. Ils n'ont pas non plus organisé du télétravail ni des campagnes de tests PCR ou AG . :shock:
Et surtout, il n'y a pas eu de pass sanitaire ou vaccinal !
Ah, époque bénie :a4:
Le problème de l'époque est qu'on avait pas les moyens de soins, par exemple les antibiotiques interdits de prescription aujourd'hui pour la covid:
https://pasteur-lille.fr/centre-de-rech ... teriennes/
Les malades de la grippe espagnole décédaient très souvent en raison de surinfection.
Je ne vois pas pourquoi vous faites ce genre de comparaisons foireuses entre deux siècles avec tous les progrès médicaux qu'on connait !
« La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui prétendent la détenir. »

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3905
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Vaccin coronavirus

#3890

Message par julien99 » 24 janv. 2022, 16:23

Zebra a écrit : 24 janv. 2022, 16:19
julien99 a écrit : 24 janv. 2022, 15:38 Le caca nerveux concerne déjà l'alourdissement des contraintes avec le pass vaccinal alors que l’inutilité de ce dernier est avérée. Il n’a de sens que lorsqu’on veut emmerder les non vaccinés jusqu’au bout.
Bien que je ne sois pas partisane du passeport vaccinal, je ne dirais pas qu'il est inutile. Ici, au Québec, les non-vaccinés représentent 10% de la population mais, 50% des hospitalisations. C'est énorme. Alors, si le passeport vaccinal pousse certains à la vaccination c'est pas inutile. La réduction des contacts des non-vaccinés réduit également leurs chances d'être contaminés et potentiellement de se retrouver dans le 50% mentionné plus haut. Je n'irais pas, comme vous, jusqu'à dire qu'il ne sert qu'à emmerder les non-vaccinés :hausse:
Vous avez bien apris votre leçon :a4:
« La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui prétendent la détenir. »

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1216
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Vaccin coronavirus

#3891

Message par Mirages » 24 janv. 2022, 16:26

De toutes façons on tourne en rond depuis un moment sur ce fil. Ne reste que la très faible proportion de non-vaccinés qui crient au loup sans raison majeure.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2765
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Vaccin coronavirus

#3892

Message par Inso » 24 janv. 2022, 16:33

julien99 a écrit : 24 janv. 2022, 16:21 Le problème de l'époque est qu'on avait pas les moyens de soins, par exemple les antibiotiques interdits de prescription aujourd'hui pour la covid:
https://pasteur-lille.fr/centre-de-rech ... teriennes/
Les malades de la grippe espagnole décédaient très souvent en raison de surinfection.
Et les malades du covid décèdent rarement de surinfection.
Les antibiotiques ne sont pas interdits de prescription d'une part et il est reconnu que pour le covid, les traitements antibiotiques hors infection bactérienne sont complètement inutiles d'autre part.
julien99 a écrit : 24 janv. 2022, 16:21Je ne vois pas pourquoi vous faites ce genre de comparaisons foireuses entre deux siècles avec tous les progrès médicaux qu'on connait !
Justement, tentez d'imaginer comment aurait pu se passer la grippe de 1918 de nos jours, avec tous les progrès médicaux.
Thunderbolt and lightning very, very frightening me (Galileo)

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2765
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Vaccin coronavirus

#3893

Message par Inso » 24 janv. 2022, 16:47

shisha a écrit : 22 janv. 2022, 15:32 Il suffit d'oberver le % du nombre de mort avec le variant OMICRON par rapport au nombre de cas positifs des non vaccinés pour éliminer le facteur vaccination.
Je me demande à quoi ça sert de faire des efforts dans mes réponses, en donnant des sources, montrant des courbes, expliquant des logiques scientifiques pour que tout ça soit balayé d'un simple revers de main :hausse:

Je ne vois pas bien pourquoi tu poses des questions alors que ton avis est gravé dans le marbre depuis le début.
Ou alors tu cherches des justifications un peu davantage teintées de science ou de médecine ?

Tu choisis de ne pas continuer la vaccination ? Très bien, c'est ton choix personnel.
Thunderbolt and lightning very, very frightening me (Galileo)

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1266
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Vaccin coronavirus

#3894

Message par shisha » 24 janv. 2022, 17:09

Inso a écrit : 24 janv. 2022, 16:47
shisha a écrit : 22 janv. 2022, 15:32 Il suffit d'oberver le % du nombre de mort avec le variant OMICRON par rapport au nombre de cas positifs des non vaccinés pour éliminer le facteur vaccination.
Je me demande à quoi ça sert de faire des efforts dans mes réponses, en donnant des sources, montrant des courbes, expliquant des logiques scientifiques pour que tout ça soit balayé d'un simple revers de main :hausse:

J'ai répondu à totolaristo qui affirmait cela :
Je vous le rappelle quand même à vous et a Dany, mais rien ne permet d’exclure que le caractère non léthal du omicron ne soit pas une conséquence de la vaccination et que la vaccination fonctionne de façon certaine sur les autres variants.
Ducoup je ne comprends pas ce que tu reproches à ma réponse, d'autant plus que le rapport de la Dress que tu as toi même évoqué montre clairement un caractère léthal moindre pour les nons vaccinés. C'est peut-être moi qui ai mal compris la phrase du totolaristo et ducoup j'ai répondu à côté?
Je ne vois pas bien pourquoi tu poses des questions alors que ton avis est gravé dans le marbre depuis le début.
Et le tiens n'est pas gravé peut-être ? Et puis entre nous, celui qui a le plus changé d'avis, c'est pas toi. J'ai pris deux doses car le variant à l'époque était plus dangereux que celui de maintenant et je n'avais pas la contrainte du pass à l'époque (donc + facile de faire confiance/se jetter à l'eau en ce qui me concerne). Contrairement à toi, j'ai pris en compte les nouveaux éléments, et je change d'avis.

Ou alors tu cherches des justifications un peu davantage teintées de science ou de médecine ?
Il y a plein de scientifiques également qui pronnent la vaccination non pas tout vaccinale (et encore moins par la contrainte) mais recommande la vaccination pour les personnes à risques.
Juste un petit rappel, l'age médian des décés covid, c'est 85 ans. (c'est pas comme à la grippe espagnole...). Et les facteurs à risques sont très importants également (obésité). Alors oui tu trouveras peut-être des témoignages concernant des personnes en bonne santé (que tu avais évoqué) mais cela restera des exceptions jusqu'à preuve du contraire.
Dernière modification par shisha le 24 janv. 2022, 17:48, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5635
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Vaccin coronavirus

#3895

Message par Christian » 24 janv. 2022, 17:21

shisha a écrit : 24 janv. 2022, 17:09
Il y a plein de scientifiques également qui pronnent la vaccination non pas tout vaccinale (et encore moins par la contrainte) mais recommande la vaccination pour les personnes à risques.
Bonjour les variants!
Juste un petit rappel, l'age médian des décés covid, c'est 85 ans. (c'est pas comme à la grippe espagnole...). Et les facteurs à risques sont très importants également (obésité). Alors oui tu trouveras peut-être des témoignages concernant des personnes en bonne santé (que tu avais évoqué) mais cela restera des exceptions jusqu'à preuve du contraire.
Ben oui, c'est juste ça, les petits vieux... Dites, je ne suis pas près de garrocher mes parents dans les bras de la COVID pour qu'ils finissent leur vie de façon misérable sous respirateur.
Cet argument me fait littéralement vomir.
Si mon beau père de 93 ans a pu voir son arrière petit-fils de 3 ans, c'est grâce à la vaccination DE TOUTE LA FAMILLE.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1266
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Vaccin coronavirus

#3896

Message par shisha » 24 janv. 2022, 17:27

Bonjour les variants!
Oui comme les variants de la grippe, bonjour les variants!
Cet argument me fait littéralement vomir.
Blablabla je ne vois pas ce qu'il y a à vomir à énoncer des faits. C'était dans la continuité de la stratégie tout vaccinale vs ciblée...
Si mon beau père de 93 ans a pu voir son arrière petit-fils de 3 ans, c'est grâce à la vaccination DE TOUTE LA FAMILLE.
Si ton beau père veut prendre le moins de risque possible le mieux à faire c'est de rester chez lui pendant les vagues et ou de sortir/rencontrer des personnes avec le ffp2. Ce n'est pas parce son arrière petit fils est vacciné que ce dernier ne peut pas pour autant lui filer le covid...

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Vaccin coronavirus

#3897

Message par Dany » 24 janv. 2022, 17:45

Inso a écrit :...
Poutine,... RT,... . Qu'est ce que Poutine vient faire ici ?


Inso a écrit :Sauf que ce propos n'a pas de base scientifique. Il est tout à fait possible qu'une épidémie devienne moins grave par des mutations, mais ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres.
Non. Et il n'est pourtant pas nécessaire de faire une longue recherche pour se rendre compte qu'il est bien admis dans le milieu médical que ce n'est pas une possibilité parmi d'autres. Je n'ai pas passé mon temps à chercher des études (pas le temps).
BFM tv (ce n'est pas RT, ni Cnews ;) ) au mois de novembre 2021 :
"Pourquoi paniquer. On a un nouveau variant manifestement beaucoup plus contaminant. En l’état, on ne sait pas s‘il est plus grave en terme de létalité ou moins que les autres", assure ce lundi sur RMC le docteur des "Grandes Gueules" Jérôme Marty.

"Tout porte à croire qu’il serait plutôt moins létal. Quand un virus est beaucoup moins contaminant il est en général moins létal. Le but d’un virus c’est de se déplacer. S’il tue tout de suite, il ne peut pas se déplacer, il n’a donc aucun intérêt à être plus létal. Dans l’évolution naturelle d’un virus, plus on évolue dans une maladie, moins il devient grave", ajoute le praticien.
Un article sur un blog du Monde (ce n'est pas non plus RT, petit comique...) :
Les virus sont à la limite du vivant, car ils n’ont pas d’autonomie reproductive, ils doivent pour cela pénétrer une cellule et utiliser son matériel génétique. Malgré tout, ils répondent aux lois de l’évolution pour optimiser leur diffusion et leur reproduction. Tuer leur hôte n’est jamais un bon choix, car c’est l’équivalent d’un suicide. Inversement, une forte contagiosité est un choix qui leur assure une excellente diffusion, surtout si elle est respiratoire, bien plus efficace que la transmission sexuelle ou sanguine.

Cela peut expliquer que dans la plupart des épidémies, la virulence diminue régulièrement au profit de la contagiosité. D’autant plus si les populations possèdent déjà des anticorps pour des souches voisines et en développent de nouveaux pour la nouvelle souche. Lorsque les pics épidémiques sont passés, les virus continuent à circuler avec la plus grande discrétion possible. C’est leur intérêt.
https://amelioretasante.com/evolution-d ... -mutation/
Plus la population infectée est importante, plus il est probable qu’un virus mute. Cependant, il n’est pas correct d’associer la question de l’évolution des virus à la létalité. La plupart d’entre eux, comme nous le verrons dans cet article, migrent en formes légères pour survivre. S’ils devenaient plus meurtriers, ils perdraient leurs hôtes.
... ...
Les virus changent en s’adaptant aux circonstances offertes par leur espèce hôte à un moment donné. S’ils parviennent à devenir moins mortelles, ils peuvent passer inaperçus, se reproduisant d’un individu à l’autre. En bref, ce serait un objectif logique pour l’infection virale : se perpétuer.

Au fur et à mesure que le virus change, la capacité de réponse immunitaire de l’espèce hôte change également. Cela conduit à un étrange équilibre où la population virale se prolonge dans la coexistence avec les hôtes. C’est le cas de la grippe humaine, qui provoque chaque année des épidémies saisonnières.
https://amelioretasante.com/evolution-d ... -mutation/
Il s’agit d’un ensemble très complexe de changements dans lequel, par sélection naturelle, les changements les plus efficaces peuvent finir par être fixés. Si un virus mutant maintient l’hôte en vie plus longtemps, étant capable de se reproduire davantage et d’infecter plus de personnes, c’est celui qui atteindra la plupart des gens.

Nous devons être clairs sur un point : les virus ne mutent pas pour devenir meilleurs. Les changements se produisent de manière aléatoire et les plus valables finissent par se propager.


Inso a écrit :Des maladies peuvent aussi devenir moins virulentes car leurs cibles se sont adaptées (au prix éventuellement de nombreux morts, comme la peste noire en Europe...
La peste noire, c'est une bactérie Yersinia. Gros malin... rien à voir.


Inso a écrit :ou la variole ou autres pour le Nouveau Monde
Non. C'est une sorte d'équilibre qui s'installe entre les deux au gré des mutations du virus, qui perd de sa virulence.


Inso a écrit :Et d'autres maladies restent sérieuses au cours du temps, comme la polio ou la variole qui n'ont pu être gérées que par la vaccination ou le sida qui a pu être géré par des traitements (du moins dans les pays riches).
C'est uniquement parce que ces virus n'ont pas atteint un réservoir suffisant d'hôtes. Mais dans le cas de ces virus, le réservoir suffisant pourrait dépasser la population mondiale avant de devenir endémique.


Inso a écrit :D'autre maladies peuvent devenir plus graves à l'occasion d'un variant plus sévère intervenant aléatoirement (la grippe par exemple).
Il n'y a pas d'impossibilité à l'émergence éventuelle d'un variant sporadiquement plus contagieux et plus pathogène. C'est juste moins probable (toi qui aime bien les probabilités quand on parle de bénéfices/risques, tu devrais pourtant apprécier ?...)


Inso a écrit :Bref, du point de vue scientifique, il n'y a pas de modèle récurent.
Si.
Arrête de faire ton malin, tu n'y connais rien. :a2:
Dernière modification par Dany le 24 janv. 2022, 19:10, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2765
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Vaccin coronavirus

#3898

Message par Inso » 24 janv. 2022, 17:48

shisha a écrit : 24 janv. 2022, 17:09 Ducoup je ne comprends pas ce que tu reproches à ma réponse
Parceque j'ai évoqué plusieurs fois la moindre sévérité apparente d'omicron et les incertitudes concernant les importances relatives des immunités existantes et de la moindre sévérité intrinsèque. (y.c. dans des réponses à tes posts).
Donc j'estime que ta réponse "Il suffit d'oberver le % du nombre de mort ... pour éliminer le facteur vaccination." est juste balayer d'un revers de main mes explications.

Christian a écrit : 24 janv. 2022, 17:21 Ben oui, c'est juste ça, les petits vieux... Dites, je ne suis pas près de garrocher mes parents dans les bras de la COVID pour qu'ils finissent leur vie de façon misérable sous respirateur.
Cet argument me fait littéralement vomir.
Si mon beau père de 93 ans a pu voir son arrière petit-fils de 3 ans, c'est grâce à la vaccination DE TOUTE LA FAMILLE.
Et si il n'y avait que les petits vieux...
Ma voisine est immunodéprimée (maladie génétique), la vaccination ne fonctionne pas pour elle. Elle limite au maximum tous contacts et refuse d'approcher des non vaccinés. Même si le vaccin n’empêche pas d'être infecté ni contagieux, il réduit de façon notable les risques (50% env.)
Il y a environ 500 000 immunodéprimés en France (génétique, greffe, traitement cancer...). Il leur faut un taux de vaccination et des règles de protection (masque, aération...) utilisées par le maximum de personnes, sinon elles sont à fort risque. Eux, ce sont vraiment des citoyen de "seconde zone" aujourd'hui, obligés de vivre en reclus.

Note : personnes estimées "à risque" covid en France : 15 à 17 millions de personnes.
Thunderbolt and lightning very, very frightening me (Galileo)

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 7306
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Vaccin coronavirus

#3899

Message par LoutredeMer » 24 janv. 2022, 17:58

Mirages a écrit : 24 janv. 2022, 16:26 De toutes façons on tourne en rond depuis un moment sur ce fil. Ne reste que la très faible proportion de non-vaccinés qui crient au loup sans raison majeure.
Ils n'ont accès à rien : trains moyennes et longues distances, piscine, atelier de sophro, salles de sport, restaurants avec les amis, spectacles, cinémas, lieux culturels etc. Ce sont des raisons très majeures ama ;)

Et si "leur proportion est très faible" elle ne représente actuellement pas plus de danger que le reste (une vaccination générale prend compte du pourcentage de non vaccinés), et plutot moins car ils appliquent mieux les gestes barrières + masques, que les vaccinés en général, en faisant moins n'importe quoi en réunion.
Dernière modification par LoutredeMer le 24 janv. 2022, 18:04, modifié 3 fois.
Provax - Antipass - Et Rock'n Roll..
1=1 et 3≠3, Olivier Véran

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2765
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Vaccin coronavirus

#3900

Message par Inso » 24 janv. 2022, 18:02

Dany a écrit : 24 janv. 2022, 17:45
Inso a écrit :Bref, du point de vue scientifique, il n'y a pas de modèle récurent.
Si.
Non, c'est tout au plus probable mais très loin d'être certain.
Sars-Cov2 étant contagieux avant les symptômes et au début de ceux-ci, sa létalité n'intervient que très peu pour contraindre ses mutations.

Beyond Omicron: what’s next for COVID’s viral evolution (Nature, 7/12/2021 modifié 5/01/2022)
“There’s this assumption that something more transmissible becomes less virulent. I don’t think that’s the position we should take,”
The assertion that viruses evolve to become milder “is a bit of a myth. The reality is far more complex.”
Thunderbolt and lightning very, very frightening me (Galileo)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit