Transidentité

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Pancrace
Messages : 469
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Transidentité

#51

Message par Pancrace » 11 juil. 2021, 12:13

shisha a écrit :Je pense qu'une partie (petite) du problème c'est qu'il y a pas mal de personnes (hômmes et ou femmes cis) qui selon le contexte sont "penisophobes" pas dans le sens "haine" mais dans le sens "peur" ou bien qui éprouvent un rejet visceral pour le penis des autres dans un cadre intime par exemple.
Tu inverses le problème je pense.

Si je drague ce qui a l'apparence, et que je crois être une femme cis, j'ai juste pas envie de m'apercevoir qu'elle a une queue dans sa culotte. Je ne suis pas "pénisophobe" mais j'aime bien quand chacun joue carte sur table, notamment en matière de sexe. En particulier il me semble que la politesse la plus élémentaire, lorsqu'on est une femme trans, est d'avertir un partenaire sexuel putatif de ce cas de figure. En particulier face à se qui semble être un pur hétéro.

Dans le même veine je trouve que c'est de la provocation pour une femme trans de se balader la teub à l'air dans un vestiaire de femmes cis. Et je comprends tout à fait qu'elles éprouvent un rejet (comme tu dis) sans pour cela être considérées comme "pénisophobes".

Avatar de l’utilisateur
Kixana
Messages : 21
Inscription : 07 juil. 2021, 14:59

Re: Transidentité

#52

Message par Kixana » 11 juil. 2021, 12:14

PhD Smith a écrit : 11 juil. 2021, 11:48 Gauvrit dit qu'on constate ces différences mais qu'on ne sait pas encore l'expliquer par l'inné et l'acquis.
Ah d'accord, c'est bon à savoir : merci pour l'info !

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 4067
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: Transidentité

#53

Message par PhD Smith » 11 juil. 2021, 16:46

PhD Smith a écrit : 11 juil. 2021, 11:48 Gauvrit dit qu'on constate ces différences mais qu'on ne sait pas encore l'expliquer par l'inné et l'acquis.
Comme Igor, je réponds à moi-même. Si le prof annonce un test de géométrie les garçons ont meilleurs résultats que les filles. Par contre, si le prof annonce un test de dessin, les résultats sont équivalents.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5875
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transidentité

#54

Message par MaisBienSur » 11 juil. 2021, 17:01

Pancrace a écrit : 11 juil. 2021, 12:13
Tu inverses le problème je pense.

Si je drague ce qui a l'apparence, et que je crois être une femme cis, j'ai juste pas envie de m'apercevoir qu'elle a une queue dans sa culotte. Je ne suis pas "pénisophobe" mais j'aime bien quand chacun joue carte sur table, notamment en matière de sexe. En particulier il me semble que la politesse la plus élémentaire, lorsqu'on est une femme trans, est d'avertir un partenaire sexuel putatif de ce cas de figure. En particulier face à se qui semble être un pur hétéro.

Dans le même veine je trouve que c'est de la provocation pour une femme trans de se balader la teub à l'air dans un vestiaire de femmes cis. Et je comprends tout à fait qu'elles éprouvent un rejet (comme tu dis) sans pour cela être considérées comme "pénisophobes".
:shock:

Quand on "drague" une personne, celle ci n'est pas censée savoir que le but à court terme est de se retrouver avec la main d'un inconnu dans sa culotte !
Donc elle n'a pas a exposer sa sexualité de but en blanc ainsi.
Et aussi pourquoi pas si elle aime sucer ou l'anal ? Carte sur table ?
Et tu oses parler de politesse ?

Il n'y a pas plus irrespectueux que ces propos :grimace:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Pancrace
Messages : 469
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Transidentité

#55

Message par Pancrace » 11 juil. 2021, 17:31

Kraepelin a écrit :Ces résultats ne sont ils que des résultats "fabriqués" par des idéologues LGBTQ+ ?
Hum, à ma connaissance les LGBT ont sur ce sujet les mêmes opinions que les féministes ultra, c'est à dire grosso-modo de rejeter le biologique au profit du socio-construit. Donc ce genre de résultat, comme d'éventuelles caractéristiques morphologiques féminines qu'on retrouverait chez les homosexuels et/ou les hommes tran*, ne doit pas être il me semble la tasse de thé favorite des LGBT.

* Au niveau cérébral par exemple

Pancrace
Messages : 469
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Transidentité

#56

Message par Pancrace » 11 juil. 2021, 17:49

@ MaisBienSur

Je n'ai pas parlé de "but à cours terme", mais je peux reformuler : Si, comme le dit shisha "[un hétéro] éprouve un rejet viscéral pour le pénis [d'un trans] dans un cadre intime", la faute n'incombe pas pour moi à l'hétéro qui serait "pénisophobe, mais plutôt au trans qui aurait dû prévenir qu'elle possède des attributs sexuels masculins.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5875
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transidentité

#57

Message par MaisBienSur » 12 juil. 2021, 02:40

Pancrace a écrit : 11 juil. 2021, 17:49 @ MaisBienSur

Je n'ai pas parlé de "but à cours terme", mais je peux reformuler : Si, comme le dit shisha "[un hétéro] éprouve un rejet viscéral pour le pénis [d'un trans] dans un cadre intime", la faute n'incombe pas pour moi à l'hétéro qui serait "pénisophobe, mais plutôt au trans qui aurait dû prévenir qu'elle possède des attributs sexuels masculins.
Mais si le mec "penisophobe" (ce qui est proche d'homophobe pour un homme...) ne se rend pas compte qu'il a affaire à un trans, c'est un ophtalmo qu'il doit consulter ! Je veux bien qu'avec de l'argent, et un bon chirurgien, on arrive à des miracles, mais ça ne trompe que dans une boite de nuit ou un bar à hôtesses :roll:

Donc non, un trans n'a pas à prévenir un homme des les premières minutes d'une rencontre parce que ce pauvre chéri ne peut supporter que son propre pénis qui est le meilleur de tous... C'est lui qui devrait prévenir en draguant une femme : attention, je suis un gros lourd pennisophobe :?

Ce n'est pas simple d'être différent, et surtout de savoir que l'on est rejeté par une partie importante de la population, souvent de sa famille. Alors pour ne pas blesser la susceptibilité de certains, à quelle moment juges tu "morales" qu'il/elle t'étale sa vie intime sur la table ?


Si un hétéro éprouve un rejet viscéral pour le penis d'un autre, il serait peut-être plus efficace pour tous qu'il se fasse "soigner" de cette phobie afin d'éviter une dérive voir un drame comme on en vit beaucoup.
L'observatoire des inégalités a écrit :Les services de police et de gendarmerie ont enregistré 1 590 crimes et délits anti-LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels ou transgenres) en 2020. Ce chiffre est supérieur de près de 50 % à celui de 2016.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5136
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Transidentité

#58

Message par Lambert85 » 12 juil. 2021, 03:08

MaisBienSur a écrit : 12 juil. 2021, 02:40 Mais si le mec "penisophobe" (ce qui est proche d'homophobe pour un homme...) ne se rend pas compte qu'il a affaire à un trans, c'est un ophtalmo qu'il doit consulter !
Certains travestis sont très convainquants. ;)
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4803
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Transidentité

#59

Message par Wooden Ali » 12 juil. 2021, 03:22

MaisBienSur a écrit :Si un hétéro éprouve un rejet viscéral pour le penis d'un autre, il serait peut-être plus efficace pour tous qu'il se fasse "soigner" de cette phobie
Décidément, en matière de sexualité, celui qui n'a pas la même que la vôtre a besoin d'être soigné !
Une attitude chrétienne, en quelque sorte.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1073
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Transidentité

#60

Message par shisha » 12 juil. 2021, 04:20

MaisBienSur a écrit : 12 juil. 2021, 02:40



Mais si le mec "penisophobe" (ce qui est proche d'homophobe pour un homme...) ne se rend pas compte qu'il a affaire à un trans, c'est un ophtalmo qu'il doit consulter ! Je veux bien qu'avec de l'argent, et un bon chirurgien, on arrive à des miracles, mais ça ne trompe que dans une boite de nuit ou un bar à hôtesses :roll:

...


Si un hétéro éprouve un rejet viscéral pour le penis d'un autre, il serait peut-être plus efficace pour tous qu'il se fasse "soigner" de cette phobie afin d'éviter une dérive voir un drame comme on en vit beaucoup.

Êprouver du rejet/ne pas être attiré sexuellement/faire un blocage sur certaines parties du corps selon le contexte n'est pas incompatible avec respecter la personne qui se trouve en face de toi ou ce groupe de personne de manière générale. Dit autrement, ce n'est pas parce qu'on est hétero qu'on est forcément homophobe...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5875
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transidentité

#61

Message par MaisBienSur » 12 juil. 2021, 04:34

Wooden Ali a écrit : 12 juil. 2021, 03:22 Décidément, en matière de sexualité, celui qui n'a pas la même que la vôtre a besoin d'être soigné !
Une attitude chrétienne, en quelque sorte.
C'est c'la oui, c'est c'la même :roll:

On ne parle pas de sexualité mais de rejet viscéral du penis. Donc oui, quand il s'agit de phobie, il peut être nécessaire de parler de soin. Ca n'a rien a voir avec moi, ni de ma sexualité :ouch:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5136
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Transidentité

#62

Message par Lambert85 » 12 juil. 2021, 04:41

Personne ne parle de "rejet du pénis", simplement qu'un mec ne soit pas ravi de constater que la femme avec qui il sympathise soit en fait un mec déguisé. Rien de plus. :roll:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5875
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transidentité

#63

Message par MaisBienSur » 12 juil. 2021, 04:45

shisha a écrit : 12 juil. 2021, 04:20 Êprouver du rejet/ne pas être attiré sexuellement/faire un blocage sur certaines parties du corps selon le contexte n'est pas incompatible avec respecter la personne qui se trouve en face de toi ou ce groupe de personne de manière générale. Dit autrement, ce n'est pas parce qu'on est hétero qu'on est forcément homophobe...
Je n'ai jamais prétendu qu'être hétéro signifiait être homophobe :fou:

J'ai écrit que si l'on éprouvait un rejet viscéral du penis (le terme penisophobe a même été employé) il était peut-être utile de réfléchir à qui serait la victime entre cet hétéro et un trans.

On peut faire des blocages sur différentes parties du corps cachées, comme des malformations, des accidents, des formes disgracieuses, des prothèses... Pour moi c'est du pareil au même. Donc demander spécifiquement à un trans d'affirmer son identité sexuelle, c'est comme demander à une personne atteinte de sclérose en plaques d'annoncer sa maladie dès le début d'une conversation sans savoir où celle-ci peut mener.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5875
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transidentité

#64

Message par MaisBienSur » 12 juil. 2021, 04:50

Lambert85 a écrit : 12 juil. 2021, 04:41 Personne ne parle de "rejet du pénis", simplement qu'un mec ne soit pas ravi de constater que la femme avec qui il sympathise soit en fait un mec déguisé. Rien de plus. :roll:
Ah bon ?
Pancrace a écrit : 11 juil. 2021, 12:13
shisha a écrit :Je pense qu'une partie (petite) du problème c'est qu'il y a pas mal de personnes (hômmes et ou femmes cis) qui selon le contexte sont "penisophobes" pas dans le sens "haine" mais dans le sens "peur" ou bien qui éprouvent un rejet visceral pour le penis des autres dans un cadre intime par exemple.
Tu inverses le problème je pense.

Si je drague ce qui a l'apparence, et que je crois être une femme cis, j'ai juste pas envie de m'apercevoir qu'elle a une queue dans sa culotte. Je ne suis pas "pénisophobe" mais j'aime bien quand chacun joue carte sur table, notamment en matière de sexe. En particulier il me semble que la politesse la plus élémentaire, lorsqu'on est une femme trans, est d'avertir un partenaire sexuel putatif de ce cas de figure. En particulier face à se qui semble être un pur hétéro.

Dans le même veine je trouve que c'est de la provocation pour une femme trans de se balader la teub à l'air dans un vestiaire de femmes cis. Et je comprends tout à fait qu'elles éprouvent un rejet (comme tu dis) sans pour cela être considérées comme "pénisophobes".
Je pense au contraire bien être dans le sujet lorsque je répond à shisha et Pancrace.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1073
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Transidentité

#65

Message par shisha » 12 juil. 2021, 04:58

Lambert85 a écrit : 12 juil. 2021, 04:41 Personne ne parle de "rejet du pénis", simplement qu'un mec ne soit pas ravi de constater que la femme avec qui il sympathise soit en fait un mec déguisé. Rien de plus. :roll:
Et si le mec quand il découvre la vérité, ne souhaite plus aller plus loin, c'est bien pour une raison? Et à mon sens, cette raison, ce n'est pas de la transphobie, c'est surtout cela que j'ai voulu dire. Il y a aussi des rencontres qui se font en ligne donc on n'a pas forcement tous les éléments non plus. (à part justement les personnes trans qui le disent dans leurs présentation afin d'éviter le "malentendu").

Aussi, tu penses que les femmes dans les douches communes pour femme ou les vestiaires n'éprouveraient pas un mal-aise (au minimum) pour le pénis des femmes trans (un peu comme si il y avait des mecs dans leurs vestiaires)

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1073
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Transidentité

#66

Message par shisha » 12 juil. 2021, 05:05

MaisBienSur a écrit : 12 juil. 2021, 04:45
shisha a écrit : 12 juil. 2021, 04:20 Êprouver du rejet/ne pas être attiré sexuellement/faire un blocage sur certaines parties du corps selon le contexte n'est pas incompatible avec respecter la personne qui se trouve en face de toi ou ce groupe de personne de manière générale. Dit autrement, ce n'est pas parce qu'on est hétero qu'on est forcément homophobe...
Je n'ai jamais prétendu qu'être hétéro signifiait être homophobe :fou:

J'ai écrit que si l'on éprouvait un rejet viscéral du penis (le terme penisophobe a même été employé) il était peut-être utile de réfléchir à qui serait la victime entre cet hétéro et un trans.

On peut faire des blocages sur différentes parties du corps cachées, comme des malformations, des accidents, des formes disgracieuses, des prothèses... Pour moi c'est du pareil au même. Donc demander spécifiquement à un trans d'affirmer son identité sexuelle, c'est comme demander à une personne atteinte de sclérose en plaques d'annoncer sa maladie dès le début d'une conversation sans savoir où celle-ci peut mener.
Tu modifies un peu le sens de mes propos car il était question de rejet ou de peur uniquement dans un certain contexte et non de manière générale.

Je sais bien que "phobe" a une connotation négative, mais j'avais précisé dès le début que je l'employais dans le sens "peur" et non haine (avec la notion de contexte).
Pour moi c'est du pareil au même. Donc demander spécifiquement à un trans d'affirmer son identité sexuelle, c'est comme demander à une personne atteinte de sclérose en plaques d'annoncer sa maladie dès le début d'une conversation sans savoir où celle-ci peut mener.
Et je n'ai jamais prétendu que l'on devait exiger l'identité sexuelle à un trans... Certain le font d'eux même car se prendre plusieurs rateaux à cause de cela peuvent les faire souffrir et ou pour ne pas perdre trop de temps.
Dernière modification par shisha le 12 juil. 2021, 05:14, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 2914
Inscription : 13 janv. 2014, 01:02

Re: Transidentité

#67

Message par jroche » 12 juil. 2021, 05:14

MaisBienSur a écrit : 12 juil. 2021, 04:34 On ne parle pas de sexualité mais de rejet viscéral du penis. Donc oui, quand il s'agit de phobie, il peut être nécessaire de parler de soin. Ca n'a rien a voir avec moi, ni de ma sexualité :ouch:
Je ne vois pas au nom de quoi imposer un soin s'il n'y a pas d'autre problème. Il y a aussi des gens qui, globalement, ne veulent pas de sexe du tout. Et alors ?

Bien sûr, si c'est la personne phobique qui est demandeuse d'un soin, c'est autre chose.

Par ailleurs, je trouve aussi ennuyeux, quand on s'engage dans une relation orientée vers le sexe, qu'on puisse découvrir au dernier moment que le ou la partenaire n'est pas du sexe qu'on croyait.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5875
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transidentité

#68

Message par MaisBienSur » 12 juil. 2021, 05:17

shisha a écrit : 12 juil. 2021, 05:05 Et je n'ai jamais prétendu que l'on devait exiger l'identité sexuelle à un trans...
Non, là il s'agissait de Pancrace. ;)
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5875
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transidentité

#69

Message par MaisBienSur » 12 juil. 2021, 05:30

jroche a écrit : 12 juil. 2021, 05:14 Je ne vois pas au nom de quoi imposer un soin s'il n'y a pas d'autre problème. Il y a aussi des gens qui, globalement, ne veulent pas de sexe du tout. Et alors ?
Je n'ai jamais perlé d'imposer un soin ! Je dis juste que les phobies sont un problème pour les personnes qui en souffre, éventuellement aussi pour des victimes collatérales.

Par contre, je ne vois pas le rapport avec des gens qui ne veulent pas de sexe et ce sujet :gratte:
On parle actuellement de transidentité, de trans, de phobie du penis.
Par ailleurs, je trouve aussi ennuyeux, quand on s'engage dans une relation orientée vers le sexe, qu'on puisse découvrir au dernier moment que le ou la partenaire n'est pas du sexe qu'on croyait.
Sûrement, mais est-ce que cela arrive IRL ?
Penses-tu vraiment qu'un(e) trans souhaite aller vers une relation hasardeuse face à des réactions inattendues ? Voir violentes. :?
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 2914
Inscription : 13 janv. 2014, 01:02

Re: Transidentité

#70

Message par jroche » 12 juil. 2021, 06:45

MaisBienSur a écrit : 12 juil. 2021, 05:30
Par ailleurs, je trouve aussi ennuyeux, quand on s'engage dans une relation orientée vers le sexe, qu'on puisse découvrir au dernier moment que le ou la partenaire n'est pas du sexe qu'on croyait.
Sûrement, mais est-ce que cela arrive IRL ?
Penses-tu vraiment qu'un(e) trans souhaite aller vers une relation hasardeuse face à des réactions inattendues ? Voir violentes. :?
Je ne sais pas, je ne connais pas de cas, mais enfin ça avait été posé en ces termes et je n'ai pas autrement réfléchi.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4803
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Transidentité

#71

Message par Wooden Ali » 12 juil. 2021, 07:05

MaisBienSur a écrit :J'ai écrit que si l'on éprouvait un rejet viscéral du penis (le terme penisophobe a même été employé)
Pénisophobie : affection très rare, non répertoriée. Employé pour la première fois sur le forum des SdQ. Peut être utile à placer dans un argumentaire.

J'ai l'impression que tu te fous de notre gueule en introduisant ce terme qui n'a pas grand chose à voir avec la discussion.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7815
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Transidentité

#72

Message par richard » 12 juil. 2021, 07:28

MaisBienSur a écrit : 12 juil. 2021, 02:40i C'est lui qui devrait prévenir en draguant une femme : attention, je suis un gros lourd
Pourquoi ne pas instaurer le port du badge obligatoire pour les gens normaux; j’apprends que je suis cisgenre, du coup je l’ai dit à ma compagne, elle était contente. Ou même des morceaux de tissus cousus sur les vêtements, de couleur différente suivant le genre; le drapeau LGBT en fournit pas mal, on peut peut-être ajouter le blanc pour les gens normaux.
Si un hétéro éprouve un rejet viscéral pour le penis d'un autre, il serait peut-être plus efficace pour tous qu'il se fasse "soigner" de cette phobie afin d'éviter une dérive voire un drame comme on en vit beaucoup.
Oui! Tu as raison! Ceux qui ont la phobie des gens écrabouillés devraient aussi se faire soigner. Quand j’étais ado, un matin en prenant le train j’ai vu le cerveau d’un homme sur le quai, une grande traînée bleue ensuite et un corps plus loin dans les buissons. Ben depuis j’ai la phobie des cerveaux humains qui traînent au sol. T’as raison! Je vais me faire soigner pour ça, je vais chercher un psychothérapeute spécialisé dans ce domaine.

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 1073
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Transidentité

#73

Message par shisha » 12 juil. 2021, 08:19

Wooden Ali a écrit : 12 juil. 2021, 07:05
MaisBienSur a écrit :J'ai écrit que si l'on éprouvait un rejet viscéral du penis (le terme penisophobe a même été employé)
Pénisophobie : affection très rare, non répertoriée. Employé pour la première fois sur le forum des SdQ. Peut être utile à placer dans un argumentaire.

J'ai l'impression que tu te fous de notre gueule en introduisant ce terme qui n'a pas grand chose à voir avec la discussion.
Non Wooden Ali, je ne pense pas qu'il se fiche de notre gueule. A la base, c'est moi qui avais introduit ce genre de terme.

Comme déjà dit à Lambert : "Et si le mec (ou femme lesbienne) quand il/elle découvre la vérité, ne souhaite plus aller plus loin, c'est bien pour une raison?" ou lorsqu'une femme trans dans un vestiaire de femme ou de douche commune, qu'est ce qui pourrait potentiellement être la source du problème et pk?. Pour moi c'est le blocage, rejet/non attirance ou éventuellement la peur de cet attribut masculin dans ces contextes.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5136
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Transidentité

#74

Message par Lambert85 » 12 juil. 2021, 08:42

Ben non, je préfère les relations avec de vraies femmes, point barre. Je n'ai rien contre bavarder amicalement avec un travesti ou un trans, mais je n'irais pas plus loin.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Pancrace
Messages : 469
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Transidentité

#75

Message par Pancrace » 12 juil. 2021, 08:53

jroche a écrit :Par ailleurs, je trouve aussi ennuyeux, quand on s'engage dans une relation orientée vers le sexe, qu'on puisse découvrir au dernier moment que le ou la partenaire n'est pas du sexe qu'on croyait.
Voilà c'est exactement ça. Tu présentes en termes moins abrupts ce que j'ai formulé plus haut d'une manière un peu brutale. Et dans un tel cas de figure (découverte au dernier moment que le partenaire n'est pas du sexe biologique attendu), je répète qu'il me semble faux d'en déduire une quelconque peur ou aversion du sexe masculin, mais simplement qu'un homme hétéro n'a en général pas envie d'avoir une relation sexuelle avec une femme munie d'un pénis (c'est même d'ailleurs plus ou moins la définition de l'hétérosexualité). Prétendre que cet homme hétéro devrait se faire soigner c'est juste n'importe quoi.

Pour éviter un tel cas de figure malencontreux, je réitère aussi mon opinion qu'il est préférable que la femme trans indique sa particularité, pour justement prévenir une déconvenue au moment du passage à l'acte.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Dash, Dominique18, dumat, Kraepelin