Analyser la mouvance Woke

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4062
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Analyser la mouvance Woke

#376

Message par Dominique18 » 13 oct. 2021, 07:35

Merci Dico pour cette information très instructive.

La contestation de faits historiques par certains wokes, le rapport à l'histoire (suite): tellement prégnant que j'ai failli l'oublier.
Le port du voile islamique.
Historiquement, ce voile n'a jamais été un vêtement religieux (source Jacqueline Chabbi, j'en ai parlé, et détaillé).
Des wokes comme Mélanie Luce défendent le port du voile et celui de signes ostentatoires religieux.
Le voile à connotation religieuse est une invention moderne.
Mélenchon qui ratisse large, qui défend également ce port du voile, a fait une comparaison avec la société française d'il y a quelques décennies où, selon lui, le port d'un foulard par mes femmes, était courant. Il aurait mieux fait de s'abstenir. Il a tout faux, et il joue avec ne la réalité historique en la travestissant d'intentions idéologiques.
Le voile n'est pas, originellement, un vêtement religieux : il l'est devenu, avec un aspect asservissement en prime, la soumission à l'autorité masculine.
Afficher sa foi ? En portant ce voile? Sur quelles bases?Historiques?

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5343
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#377

Message par Christian » 13 oct. 2021, 07:41

DictionnairErroné a écrit : 13 oct. 2021, 07:04 Article concernant la CRT (Critical Race Theory) appartenant à la mouvance woke.
https://historyreclaimed.co.uk/critical-race-theory/

Provenant d'un site spécialisé en histoire par des universitaires pour contrer la désinformation.
https://historyreclaimed.co.uk/

Traduction de l'anglais au français par Google.

Les problèmes avec le CRT
La théorie critique de la race est une idéologie de la classe dirigeante adoptée par les élites politiques et culturelles d'aujourd'hui parce qu'elle sert leurs intérêts.
Elle sert aussi les intérêts des milieux conservateurs aux États-Unis.
https://richardhetu.com/2021/10/12/la-c ... -jour-721/
« Si nous ne remettons pas en question la théorie critique de la race, les jeunes du Mississippi grandiront endoctrinés et croiront que les réalisations matérielles de l’Amérique ont été obtenues par l’exploitation. Ils grandiront en croyant que la pauvreté relative du Mississippi est attribuable à un manque d’intervention du gouvernement plutôt qu’une conséquence des programmes fédéraux et d’un manque de liberté. »
— Extrait d’un rapport publié par le Mississippi Center for Public Policy
Les conservateurs américains vont utiliser cet épouvantail pour piétiner ce qu'il reste du mouvements des droits civiques.
Rien n'est simple aux États-Unis.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 6183
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#378

Message par Etienne Beauman » 13 oct. 2021, 07:57

Lambert85 a écrit : 13 oct. 2021, 05:32 Juger les actes d'une personne historique sur base de certains critères moraux actuels est ridicule voilà tout. :roll:
Tu crois que les esclaves de l'époque n'étaient pas capables d'avoir de jugements moraux sur leur conditions de vie ?

L'esclavage a été aboli en France en 1794, on savait déjà à l'époque que c'était pas super fun d'être esclave.
Faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

C'est Napoléon qui le rétablira en 1802.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 6183
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#379

Message par Etienne Beauman » 13 oct. 2021, 08:10

Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 06:36 L'histoire c'est un déroulement chronologique.
Non c'est une science.
Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 06:36 Qu'est-ce que c'est alors, une réalité historique si ce n'est une réalité attestée par des faits historiques actés,
Actés par qui ?

Ce que je réclamais c'était un exemple concret de woke niant un fait historique bien établi.

Si tu comprends pas que ça implique établi par de historiens, j'y peux rien.

Qu'une meuf mente sur son cv, comme la plupart des gens d'ailleurs, dans le but de faire carrière, ça n'a rien à voir avec un mouvement idéologique qui aurait des problèmes avec l'histoire comme tu dis. Tu le sais très bien.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8165
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Analyser la mouvance Woke

#380

Message par Kraepelin » 13 oct. 2021, 08:46

DictionnairErroné a écrit : 12 oct. 2021, 11:37
Les wokes blancs en voulant décoloniser l'histoire ne sont-ils pas les nouveaux colonisateurs? Les blancs wokes savent ce qui est mieux pour les autres. L'histoire colonisatrice leur sert d'arguments pour coloniser de nouveau! C'est tout de même ridicule.
Le colonialisme culturel consiste à imposer à des peuple étrangers des valeurs et des modèles de la culture coloniale en fonction de la représentation du bien de la culture coloniale. Par exemples, convertir les «sauvages».

Les wokes sont contre ça sauf lorsque c'est eux qui le font. Par exemple, les wokes dénoncent l'excision et veulent imposer un modèle d'union matrimoniale à l'occidentale aux sociétés primitives encore «dominées par des cultures patriarcales»,,,

En fait, le colonialisme est toujours très actif chez les wokes, Il est même bien plus agressif que celui du 18e siècle. C'est seulement leur représentation du "bien" qui a changée.

:hausse:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5343
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#381

Message par Christian » 13 oct. 2021, 08:50

Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury ne soulignera plus la fête de la Sainte-Catherine en invitant des élèves à confectionner de la tire comme il avait l’habitude de le faire. L’établissement explique vouloir poser « un geste envers la réconciliation » avec les peuples autochtones
...
L’activité populaire attirait jusqu’à 900 élèves, estime l’établissement, qui vient toutefois de décider de ne plus la tenir.
"Avec le temps, on est de moins en moins à l’aise avec tout le concept de la fête de la Sainte-Catherine. Et c’est l’idée d’utiliser de la tire pour attirer les élèves à l’école, les Autochtones à l’école pour ensuite leur enlever leur culture et leur imposer une religion qui n’était pas la leur", explique le directeur général du CSCGS, Denis Constantineau.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/18 ... es-sudbury

L'utilisation de la tire pour attirer les enfants autochtones à l'école tient plus du mythe que du fait historique.
On est en train de bousiller les traditions canadiennes-françaises.

Recette de tire Sainte-Catherine de Ricardo.

Mais qu'est-ce qui se passe dans le nord de l'Ontario? Après les livres, maintenant la tire Sainte-Catherine...
Un suicide culturel?
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8165
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Analyser la mouvance Woke

#382

Message par Kraepelin » 13 oct. 2021, 09:03

Lambert85 a écrit : 13 oct. 2021, 05:32 Juger les actes d'une personne historique sur base de certains critères moraux actuels est ridicule voilà tout. :roll:
Je crois comprendre ce que tu veux dire, mais je ne crois pas qu'il faut le formuler comme ça.

On a le droit de juger le passer en fonction de nos valeurs actuelles, mais il faut bien comprendre que c'est nos valeurs, notre représentation du "bien" qui a changé et que nos ancêtres agissaient peut-être en toute bonne foi en fonction de ce qui était la représentation du bien de leur époque.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8165
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Analyser la mouvance Woke

#383

Message par Kraepelin » 13 oct. 2021, 09:24

Christian a écrit : 13 oct. 2021, 08:50
L'utilisation de la tire pour attirer les enfants autochtones à l'école tient plus du mythe que du fait historique.
On est en train de bousiller les traditions canadiennes-françaises.

Recette de tire Sainte-Catherine de Ricardo.

Mais qu'est-ce qui se passe dans le nord de l'Ontario? Après les livres, maintenant la tire Sainte-Catherine...
Un suicide culturel?
Il y a une escalade dans la quête de la vertu qui voisine le délire autodestructeur

Sur le même sujet, Mathieu Bock-Côté (que tu n'aimes généralement pas, je crois) propose une chronique bien ciblé.
La guerre contre les superhéros
Il y constate que dans les bandes dessinées et au cinéma, les nouveaux vicaires ne se contentent pas de proposer de nouveaux super héros féminins, bisexuels, transgenres ou/et de couleur différentes. Le bien pensant s'attaquent directement aux anciennes icônes de la virilité blanche pour les châtrer [le mot est de moi] ou en faire des figures tourmentées par la culpabilité.
Si des créateurs de BD ou des scénaristes veulent les créer [des nouveaux supers héros différent du modèle male, blanc hétéro, viril] , grand bien leur fasse. Il y a de la place dans le grand musée imaginaire de l’humanité pour des héros contrastés. Ce qui est agaçant, toutefois, c’est que les héros traditionnels occidentaux sont transformés en forteresses symboliques à prendre et conquérir dans le cadre d’une guerre culturelle affichée.
(...)
Déconstruction

Bien évidemment, on trouve des enthousiastes de la déconstruction, des hommes flageolants, décons-truits, fiers de se mépriser, rêvant de s’anéantir une fois pour toutes. Il y a quelque chose comme un fantasme d’autodestruction civilisationnel dans les milieux qui se veulent culturellement les plus évolués.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2355
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Analyser la mouvance Woke

#384

Message par nikola » 13 oct. 2021, 09:34

Kraepelin a écrit : 13 oct. 2021, 08:46 Le colonialisme culturel consiste à imposer à des peuple étrangers des valeurs et des modèles de la culture coloniale en fonction de la représentation du bien de la culture coloniale. Par exemples, convertir les «sauvages».

Les wokes sont contre ça sauf lorsque c'est eux qui le font. Par exemple, les wokes dénoncent l'excision et veulent imposer un modèle d'union matrimoniale à l'occidentale aux sociétés primitives encore «dominées par des cultures patriarcales»,,,

En fait, le colonialisme est toujours très actif chez les wokes, Il est même bien plus agressif que celui du 18e siècle. C'est seulement leur représentation du "bien" qui a changée.
D’ailleurs, qui est opposé à l’empire… si cet empire est celui de son pays ou de sa civilisation ?
Kraepelin a écrit : 13 oct. 2021, 09:24 Sur le même sujet, Mathieu Bock-Côté (que tu n'aimes généralement pas, je crois) propose une chronique bien ciblé.
La guerre contre les superhéros
Il y constate que dans les bandes dessinées et au cinéma, les nouveaux vicaires ne se contentent pas de proposer de nouveaux super héros féminins, bisexuels, transgenres ou/et de couleur différentes. Le bien pensant s'attaquent directement aux anciennes icônes de la virilité blanche pour les châtrer [le mot est de moi] ou en faire des figures tourmentées par la culpabilité.
Ce qui est amusant, c’est qu’il me semble que les créateurs des super-héros pendant la guerre étaient des dessinateurs juifs.
Quitte à déconstruire les codes de la fantasy, je préfère la manière de faire de Le Guin à celle de Moorcock.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 3744
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Analyser la mouvance Woke

#385

Message par DictionnairErroné » 13 oct. 2021, 09:53

Christian a écrit : 13 oct. 2021, 08:50
Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury ne soulignera plus la fête de la Sainte-Catherine en invitant des élèves à confectionner de la tire comme il avait l’habitude de le faire. L’établissement explique vouloir poser « un geste envers la réconciliation » avec les peuples autochtones
...
L’activité populaire attirait jusqu’à 900 élèves, estime l’établissement, qui vient toutefois de décider de ne plus la tenir.
"Avec le temps, on est de moins en moins à l’aise avec tout le concept de la fête de la Sainte-Catherine. Et c’est l’idée d’utiliser de la tire pour attirer les élèves à l’école, les Autochtones à l’école pour ensuite leur enlever leur culture et leur imposer une religion qui n’était pas la leur", explique le directeur général du CSCGS, Denis Constantineau.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/18 ... es-sudbury

L'utilisation de la tire pour attirer les enfants autochtones à l'école tient plus du mythe que du fait historique.
On est en train de bousiller les traditions canadiennes-françaises.

Recette de tire Sainte-Catherine de Ricardo.

Mais qu'est-ce qui se passe dans le nord de l'Ontario? Après les livres, maintenant la tire Sainte-Catherine...
Un suicide culturel?
Effectivement c'est intéressant point de vue culturel. La différence entre la francophonie québécoise et ontarienne du moins de la part des institutions est assez prononcée. Il existe une sensiblerie du "bien faire au nom", proactif, de la cause antiraciste, sexiste, etc., chez les francophones ontariens.

Il semble que des blancs, comme j'évoquais plus haut, ont décidé ce qui devrait être annulé comme culture raciste, sexiste et autres pourtant sans jamais demander à ceux qui sont concernés. Ces blancs ont beaucoup de difficulté à réaliser qu'ils sont les colonisateurs qu'ils dénoncent. Souffrent-ils du syndrome de Don Quichotte*?

Pourtant, sans être woke, plusieurs demandent simplement d'être écoutés et consultés. Malheureusement les wokes font tout de travers avec leur idéologie fabulatrice contre-productive.

* syndrome de Don Quichotte: Le philosophe appelle cela le « syndrome de Don Quichotte » : nier la réalité au bénéfice de ses rêves, comme l’ingénieux hidalgo s’obstine à prendre des moulins à vent pour des géants. Il explique cette tendance en évoquant l’influence de Platon et du catholicisme sur notre culture : le monde des idées – et des illusions – y !reste considéré comme supérieur à celui des faits eux-mêmes.

« Alors, sous des airs de libération, l’évasion engendre une aliénation ; loin de nous apaiser, elle amplifie le mal-être », constate la psychanalyste. Car fuir ainsi, c’est s’estimer incapable de faire face à ses inquiétudes. Et c’est, bien sûr, laisser le problème de fond inchangé, donc renoncer à un besoin ou à un désir.
https://www.psychologies.com/Bien-etre/ ... ous-a-fuir

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5343
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#386

Message par Christian » 13 oct. 2021, 10:13

Kraepelin a écrit : 13 oct. 2021, 09:24
Sur le même sujet, Mathieu Bock-Côté (que tu n'aimes généralement pas, je crois) propose une chronique bien ciblé.
Non, je n'aime pas son analyse car les bd américaines ont toujours été dans l'air du temps. C'est intrinsèque à ce genre littéraire. La bd américaine n'est pas représentative d'une tradition. Les introspections et le malaise existentiel des supers héros existent depuis longtemps, avant même la naissance MBC (Batman et Spiderman en sont de bons exemples). Alors prendre comme exemple la bd américaine pour un fantasme d’autodestruction civilisationnel ce n'est pas connaitre la bd américaine.
En passant, un saule qui casse sous une tempête repousse rapidement alors qu'un chêne, une fois tombé...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4062
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Analyser la mouvance Woke

#387

Message par Dominique18 » 13 oct. 2021, 10:44

L'histoire est une science, avec un déroulement chronologique, une étude qui s'inscrit dans la temporalité.
Sinon, pourquoi avoir nommé une période historique : préhistoire ?
L'histoire commence à partir du moment où les traces du passé ont commencé à être actées, c'est à dire des traces suffisamment signifiantes pour produire un récit.
Actés par qui ?

Ce que je réclamais c'était un exemple concret de woke niant un fait historique bien établi.

Si tu comprends pas que ça implique établi par de historiens, j'y peux rien.
Mais mon petit Étienne, quelle est l'autorité qui régule et détermine le cours de la société ? Pas l'historien, qui apporte des connaissances, un éclairage éventuel, mais le législateur.
Si un acte codifié dans le passé n'est pas un fait historique, quel est-il, alors ?
(Codifié en respectant des normes, un protocole)

Je t'ai détaillé plusieurs fois le rôle du législateur.
Actés par qui?
Question stupide.
Mais par des autorités compétentes habilitées, à l'intérieur d'un registre considéré comme archive, en tant que recueil de faits historiques et mémoire de populations par la suite.

Comme à ton habitude, tu te livres à des circonvolutions langagières, qui n'engagent et n'illusionnent que toi.
Qu'une meuf mente sur son cv, comme la plupart des gens d'ailleurs, dans le but de faire carrière, ça n'a rien à voir avec un mouvement idéologique qui aurait des problèmes avec l'histoire comme tu dis. Tu le sais très bien.
Il ne s'agit aucunement d'un curriculum vitæ, Étienne.
C'est bien plus profond et pernicieux.
Tu joues avec les mots.
Ensuite, emploie le mot femme, au lieu de meuf, nettement moins méprisant et rabaissant.

Pour le foulard, je ne t'ai pas entendu te prononcer.

Jacqueline Chabbi, historienne, des tonnes d'heures au compteur en immersion sur le terrain (déjà cité):

http://www.laicitecapitalenationale.com ... -le-voile/
Le problème est que les musulmans d’aujourd’hui semblent vouloir se situer dans une temporalité figée. En cherchant à retrouver la pureté d’un modèle musulman originel, qui n’a jamais existé, ils refusent de vivre avec leur temps. Au lieu de choisir l’esprit du texte coranique, ils inventent une islamité du comportement qui n’existe que dans leur représentation. Les jeunes issus de familles expatriées qui cherchent à retrouver des racines semblent se complaire dans un ritualisme outrancier. C’est tourner le dos à l’intériorité de la foi que préconisaient les grands penseurs musulmans des âges classiques.
Ce n'est qu'un extrait. Le texte est nettement plus instructif.

Un modèle qui n'a jamais existé.. C'est à dire qu'historiquement, il n'y a jamais eu la moindre trace, mais ces personnes inventent un passé, une histoire sublimés, et l'affirment comme étant de valeur historique. Ce qui revient à dire qu'ils réfutent ce qui a réellement existé, sur le plan historique, attesté par des historiens spécialisés.

Les certains wokes dont je parlais, par rapport aux Rendez-vous vous de l'histoire, à Blois, s'inscrivent dans ce déni des faits historiques.

Houria Bouteldja, Rhokaya Diallo, Mélanie Luce, Marwann Muhammad, Taha Bouhafs, Pascal Boniface,...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8165
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Analyser la mouvance Woke

#388

Message par Kraepelin » 13 oct. 2021, 11:15

Christian a écrit : 13 oct. 2021, 10:13
En passant, un saule qui casse sous une tempête repousse rapidement alors qu'un chêne, une fois tombé...
Oui, c'est bien connu et Bock-Côté ne l'ignore pas. Il choisi pourtant quand même cette métaphore. Je ne la déteste pas non plus.

C'est peut-être une déformation professionnelle. Les dernières années de ma pratique je rencontrais de plus en plus souvent des "cas" de jeunes mamans en dépression au prise avec des nouveaux hommes mesquins et "petits" presque totalement dépourvu de sens des responsabilités. Déjà côté financier , alors que maman devait prendre une congé de maternité pour s'occuper de bébé, papa l'obligeait à s'endetter parce quelle devait quand même payer la moitié des dépenses du ménage. Oublie également le partage au prorata des revenues. Papa fait 200% du salaire de maman, mais lorsqu'arrive les factures, c'est 50%/50%. En surplus de revenus, papa pouvait se payer des bébelles de gamins ou partir en voyage, sans elle, avec ses copains.
:gerbe:

Il arrivait aussi souvent que les petits monsieur avaient des angoisses existentiels et décidaient de «prendre du recul» pour s'occuper d'eux-mêmes, s'occuper de leurs propres besoins en laissant maman et bébé se débrouiller seuls.

Je confesse que j'entretiens un mépris assumé pour cette sorte de gars pas de colonne. Lorsque l'un d'eux venait me consulter je lui servais une confrontation de la vielle école:

« Ton père a pas l'air d'avoir fait sa job, alors, je vais la faire à sa place. Là mon bonhomme, tu vas prendre tes angoisses existentielles et tu vas les serrer dans un tiroir barré à clef où tu vas les oublier pour les prochaines années. Tu vas pourvoir aux besoins affectifs et émotionnels de ta blonde et de votre bébé. Tu vas faire en sorte qu'elle se sente en sécurité et soutenue sans condition. Parce que le moment de leur vie ou ta blonde et votre bébé ont le plus besoin de toi, c'est maintenant! Alors, oui, tu vas ravaler tes doutes et livrer la marchandise comme ta blonde est en droit de l'attendre de toi.

C'est une approche très interventionniste pour un psy, mais ... bon ... Aussi, ma représentation de la masculinité responsable est ancienne et constellée de clichés patriarcaux critiquables. Pourtant, j'avoue que je ne regrettais pas que mon père et ma mère m'aient fabriqué sur ce "frame". Je suis assez heureux des changements survenues dans les rôles sexués et des relations homme-femme au court des année 70-80, mais je n'ai jamais voulu abandonner complètement les contraintes internes associées à ce modèle d'hommes "chênes "qui acceptent de payer de leur personne parce qu'il faut bien que quelqu'un livre la marchandise.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 6183
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#389

Message par Etienne Beauman » 13 oct. 2021, 11:32

Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 10:44 Il ne s'agit aucunement d'un curriculum vitæ, Étienne.
C'est bien plus profond et pernicieux.
Tu joues avec les mots.
Arrête un peu ton cirque.

Si quand tu dis certains wokes ont un problème avec l'histoire, il faut comprendre certains woke mentent sur leur origines pour usurper des privilèges.
C'est bien au dessus de mes capacités !

Ah qui veux tu faire gober ça ?
Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 10:44 Pour le foulard, je ne t'ai pas entendu te prononcer.
Non parce que je change pas de sujet tant que j'ai pas de réponse me satisfaisant. T'es encore loin du compte.

T'as donné aucun exemple selon moi de woke niant des faits historiques (pas mentant sur des infos personnelles :roll: ) établis.
Un exemple recevable serait un woke prétendant comme l'a dit Jroche que c'est Colbert qui a instauré l'esclavage, Il manque que la source.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 3744
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Analyser la mouvance Woke

#390

Message par DictionnairErroné » 13 oct. 2021, 11:38

Awacak : naissance d’une organisation à la recherche des enfants autochtones disparus
Françoise Ruperthouse est porte-parole d’Awacak, une organisation dont la mission consiste à accompagner les familles autochtones du Québec qui souhaitent retrouver leurs enfants disparus. Quatre femmes autochtones, dont trois de la nation atikamekw et l'autre de la nation anichinabée, se sont regroupées et rencontrées régulièrement. Pendant plus d'une année, elles ont échangé sur leur blessure commune, chacune, et également sur la blessure collective. Des blessures liées à la perte d'un enfant disparu.
https://ici.radio-canada.ca/espaces-aut ... uperthouse
Tout soudainement, la radio woke par excellence, Radio-Canada ajoute en sous titre : Un chemin vers la décolonisation.

Pourtant, rien dans les propos tenus par les autochtones de l'organisme en font référence. J'espère que les wokes se tiendront tranquille et laisserons ces autochtones faire leur propre pas.
Dernière modification par DictionnairErroné le 13 oct. 2021, 12:33, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4062
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Analyser la mouvance Woke

#391

Message par Dominique18 » 13 oct. 2021, 11:46

Non parce que je change pas de sujet tant que j'ai pas de réponse me satisfaisant. T'es encore loin du compte.
Etienne Beaumelon, pas la peine de continuer, ça ne sert à rien, ni pour toi, ni pour moi.
C'est une perte de temps et d'énergie.
Dernière modification par Dominique18 le 13 oct. 2021, 11:55, modifié 2 fois.

Igor
Messages : 4360
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Analyser la mouvance Woke

#392

Message par Igor » 13 oct. 2021, 12:15

Kraepelin a écrit : 13 oct. 2021, 09:24 Sur le même sujet, Mathieu Bock-Côté (que tu n'aimes généralement pas, je crois) propose une chronique bien ciblé.
La guerre contre les superhéros
Comment ça Superman, qui dit qu'il est un homme (il faillait dire Superyelle ou quelque chose du genre, non)? Mais Superwoke est pas mal non plus. :lol:

À quand un p'tit gros (bedonnant), hétéro mais chauve (parce que nous aussi on se sent marginalisé)? :a2:

Bon, j'pense que j'ai trouvé. https://fr.wikipedia.org/wiki/Chose_(comics)
Kraepelin a écrit : 13 oct. 2021, 09:24 les nouveaux vicaires
Remarquez que les croyants des grandes religions ont fait la même chose avec leurs dieux homophobes, je pense que c'est de bonne guerre.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 6183
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#393

Message par Etienne Beauman » 13 oct. 2021, 12:27

Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 11:46 Etienne Beaumelon
Joli. :clapclap:
Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 11:46 pas la peine de continuer, ça ne sert à rien, ni pour toi, ni pour moi.
En effet, mais il y a lecteur aussi, je continuerai sois en sûr à pointer les contradictions, les assertions gratuites, les pétitions de principe, etc de ton discours.

Ce serait tellement plus intéressant si vous vous attaquiez aux arguments des wokes plutôt que de taper sur les excès en ayant en plus besoin de les caricaturer.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4062
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Analyser la mouvance Woke

#394

Message par Dominique18 » 13 oct. 2021, 12:33

Tu ne doutes de rien, toi: tu as vraiment le melon et la mauvaise foi en bandoulière.
Avec une prétention tout particulière à vouloir "éduquer" le "lecteur".
Pourquoi pas...
Peaufine tes connaissances en droit et en histoire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 6183
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Analyser la mouvance Woke

#395

Message par Etienne Beauman » 13 oct. 2021, 12:47

Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 12:33 Tu ne doutes de rien, toi: tu as vraiment le melon et la mauvaise foi en bandoulière.
Avec une prétention tout particulière à vouloir "éduquer" le "lecteur".
Pourquoi pas...
Peaufine tes connaissances en droit et en histoire.
Je prétends pas éduquer le lecteur, tu dois confondre avec quelqu'un qui cite 10 auteurs par messages.
Ce que je fais c'est que je vous empêche de propager votre propagande sans contradiction.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6838
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Analyser la mouvance Woke

#396

Message par LoutredeMer » 13 oct. 2021, 12:48

Je viens de lire les 4 dernières pages.

Le soi-disant "révisionnisme" des wokes n'a pas été démontré ("relecture" de l'histoire). Ils contestent la mémoire (les commémorations, statues etc).

Une usurpatrice (Suzy Kies) n'est ni woke, ni autre chose. Ce n'est qu'une personne malhonnête (ou au mieux sincère mais fanatique, je suis un peu loin pour en juger).

Parlons donc commémoration de Napoléon 1er...

Napoléon Bonaparte (j'en ai déjà un peu parlé) a fait 3 millions de morts (peut etre un peu moins...) et on le commémore.

Au double de morts, on éradique la mémoire de l'auteur et responsable (et c'est normal).

Où est la cohérence?

Dans son discours récent de commémoration, le président de la France dit : "Napoléon BONAPARTE est une part de nous." Non. L'auteur de 3 millions de morts N'EST PAS UNE PART DE MOI. Merci de ne pas s'approprier ma pensée.

En ce qui concerne la tradition que les wokes ébranleraient, depuis des siècles, des traditions ont évolué ou disparu pour faire place à d'autres qui disparaitront de meme. En France, 90% des femmes seraient des catherinettes, ce qui n'a aucun sens actuellement.

Les disparitions de certaines commémorations et traditions n'ont jamais été contestées au fil des siècles. Or, quand ce sont des wokes qui le demandent, cela soulève une levée de boucliers...

(Merci de m'épargner les dérives wokes, les opportunistes, les wokes idiots, les usurpateurs, etc) dans vos éventuelles réponses), mais de cibler sur les fondements du mouvement.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 3744
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Analyser la mouvance Woke

#397

Message par DictionnairErroné » 13 oct. 2021, 12:52

LoutredeMer a écrit : 13 oct. 2021, 12:33 ... mais de cibler sur les fondements du mouvement.
Tout à fait. Il est difficile de bien cerner le mouvement puisqu'il est devenu un ramasse tout. C'est d'en sortir les principales caractéristiques qui le défini et le différencie en plus de prendre en considération qu'il évolue rapidement. Qui sont les acteurs, les influenceurs, les militants... Quelles sont leurs positions?

Il y a la question des opportunistes, des blancs plus noirs que noirs, la sensiblerie obsessive, les contradictions... c'est beaucoup à assimiler et à analyser.

Une université a choisi d'inclure une "diversité" en ajoutant un esclave noir dans son corpus, un compositeur de musique classique africain*, pourtant plusieurs la condamnent comme étant woke. Un compositeur talentueux oublié par les universités et presque disparu de l'histoire musicale. C'est une ouverture vers l'histoire.

Pourquoi n'est-ce pas une attitude woke? Que manque-t-il?


Image

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4062
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Analyser la mouvance Woke

#398

Message par Dominique18 » 13 oct. 2021, 13:13

Ce que je fais c'est que je vous empêche de propager votre propagande sans contradiction.
Prenons un instant, pour lire et apprécier.
Il est terrible, ce cri du coeur.
Si EB n'existait pas, que deviendrons-nous, pauvres imparfaits que nous sommes...

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 3744
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Analyser la mouvance Woke

#399

Message par DictionnairErroné » 13 oct. 2021, 13:23

Dominique18 a écrit : 13 oct. 2021, 13:13 Si EB n'existait pas, que deviendrons-nous, pauvres imparfaits que nous sommes...
Vous en faites une obsession, il joue dans votre tête, exorcisez-le!

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4062
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Analyser la mouvance Woke

#400

Message par Dominique18 » 13 oct. 2021, 13:50

Vous en faites une obsession, il joue dans votre tête, exorcisez-le!
Bon conseil! Merci.

Au sujet de ce personnage peu connu et étonnant dans l'histoire française, mais pas que:

Joseph Bologne de Saint-George

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Bo ... int-George

Né esclave, en 1745 (Guadeloupe), mort en 1799 à Paris.
Devenu chevalier, mais également compositeur, violoniste, chef d'orchestre, escrimeur, d'une habileté exceptionnelle...
Un personnage de légende, peu connu.
Dernière modification par Dominique18 le 13 oct. 2021, 14:03, modifié 3 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit