La bouffe kosher

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6959
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: La bouffe kosher

#26

Message par Cartaphilus » 09 janv. 2009, 07:46

Terrori$t a écrit :Cartaphilus cé pas parceque cé vrai que les medias et les personalitées publiques ont peur du bnai-brith que les reportages sont cesuré pour autant! Y prennent pas de chance cé tout, faut dire que le bnai-brith est toujours d'attaque et jammais bien loin. Mettont que cé a éviter, mieux vaut pas prendre de chance, yont quand meme une reputation qui les précedent. Ca ne fais pas de moi un anti-semite, ni des reportage censurés.
Source ?
Terrori$t a écrit :Tu déformes mes propos a la maniere d'un porte parole de Tsahal. ( bon la j'avoue je joue avec le feu, mais encore une fois cé vrai yont tendence a déformé les propos pis a beurrer épais a leur avantage.)
On notera la valeur de l'argument ; quand on affirme sans preuve, tenter de discréditer son contradicteur en l'assimilant (pour quelles raisons ?) au porte-parole d'une armée en guerre est évidemment plus facile que d'argumenter.
Dernière modification par Cartaphilus le 09 janv. 2009, 11:39, modifié 1 fois.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Florence
Messages : 9984
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La bouffe kosher

#27

Message par Florence » 09 janv. 2009, 08:09

sansdec' a écrit :D'un point de vue economique :
Cette reponse n'a aucun sens et est completement contraire au developpement economique actuel.
Totalement faux. La nourriture casher a bonne presse dans de nombreux milieux préoccupés de leur santé et non seulement dans les cercles religieux juifs, car l'inspection par un rabbin agréé garantit un certain nombre de pratiques hygiéniques et l'absence de pas mal d'additifs potentiellement nocifs (les méthodes d'abbatage et de traitement de la viande ne sont qu'un des aspect de la kashroute). En conséquence, nourriture casher (ou kosher) = marché très rentable, au point que par exemple bien des entreprises chinoises se calent sur les exigences de la kashroute et acceptent les inspections des divers organismes de certification qui en découlent (cf. un article que je viens de lire dans le New Yorker du 5 décembre dernier - j'ai la référence précise à la maison).
C'est comme si je te diais "tiens telle communauté ne porte que des chemises bleues alors tout le monde portera des chemises bleues parce que comme cela ce sera plus economique à produire..." Avec de tels raisonnements dans quel monde d'uniformisation aimerais tu vivre ?
C'est pourtant exactement ce que fait l'industrie de la mode chaque saison ... essaie de trouver un vêtement à la mode dans une couleur autre que celle définie par la tendance de l'année ;)
D'un point de vue moral :
Le profit est il supérieur à toute chose ? est il sacré au point de baffouer ses convictions pour l'augmenter ?
Pour la majorité des gens, oui, même à très petite échelle (cf. par exemple le nombre de gens qui râlent contre les pickpockets mais ne rapporteront un portefeuille trouvé dans la rue si ce geste n'est pas garanti de rapporter une récompense ...).
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36

Re: La bouffe kosher

#28

Message par sansdec' » 09 janv. 2009, 09:37

Florence a écrit :Totalement faux. La nourriture casher a bonne presse dans de nombreux milieux préoccupés de leur santé et non seulement dans les cercles religieux juifs, car l'inspection par un rabbin agréé garantit un certain nombre de pratiques hygiéniques et l'absence de pas mal d'additifs potentiellement nocifs (les méthodes d'abbatage et de traitement de la viande ne sont qu'un des aspect de la kashroute).
Au contraire ! l'abatage casher est tres cruel et completement irrespectueux de la vie animal et cela va à l'encontre de toute notion de developpement durable et de respect de la vie.
Certain compare cela à de la barbarerie où l'on laisse l'animal mourrir doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances !

De plus les contraintes hygiéniques et sanitaires sont nettement supérieurs aujourd'hui à ce qu'avait prescrit la bible ou n'importe quel bouquin soit disant saint il y a plus de 2000 ou 5000 ans ! Le rabin ne garanti nullement l'hygienne mais l'application du dogme ! . Sauf à considerer l'hygienne comme un élément métaphysique et spirtiuel pouvant s'améliorer à l'aide de quelques prieres et incantations ! Florence je vous ai lu plus plus rationaliste que cela !

En conséquence, nourriture casher (ou kosher) = marché très rentable
non sauf si la viande est vendu extremement cher. c'est pour cela que l'on essaye de vendre de la viende casher ou halal a tout le monde pour que le marché devienne rentable !
des entreprises chinoises se calent sur les exigences de la kashroute

Des sources ? des preuves ?
ceci dit la Chine n'est pas vraiment l'exemple à prendre en matiere d'hygiene alimentaire ! Vous me parleriez des pays scandinaves du Canada de la France... des pays où les relges hygièniques sont assez strictes et codifées.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 3407
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: La bouffe kosher

#29

Message par Lambert85 » 09 janv. 2009, 10:55

sansdec' : on ne parle pas que de la viande mais de TOUS les produits casher !!! Même Coca-Cola est casher au Canada !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 16:11

Re: La bouffe kosher

#30

Message par Ildefonse » 09 janv. 2009, 11:12

C'est un problème que nous n'avons pas en France. Le cacher est bien étiquetté "Kasher", et le hallal aussi. Ces produits alimentaires ont leur rayon bien à eux à l'instar des produits asiatiques qui les expose à part de l'alimentation "européenne".

En ce qui concerne le "Kasher", la comparaison rend flagrante une différence de prix sur des produits identiques, mais par chance, ici, ces produits (ceux vendus en grande surface) sont différents, qu'il s'agisse de spécialités orientale ou nord africaine par exemple. Si on aime, on prend, et si on aime pas, on laisse.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Florence
Messages : 9984
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La bouffe kosher

#31

Message par Florence » 09 janv. 2009, 11:14

sansdec' a écrit : Au contraire ! l'abatage casher est tres cruel et completement irrespectueux de la vie animal et cela va à l'encontre de toute notion de developpement durable et de respect de la vie.
Certain compare cela à de la barbarerie où l'on laisse l'animal mourrir doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances !
Où ai-je dit que j'approuvais la méthode kasher/halal d'abattage des animaux ?
De plus les contraintes hygiéniques et sanitaires sont nettement supérieurs aujourd'hui à ce qu'avait prescrit la bible ou n'importe quel bouquin soit disant saint il y a plus de 2000 ou 5000 ans ! Le rabin ne garanti nullement l'hygienne mais l'application du dogme ! . Sauf à considerer l'hygienne comme un élément métaphysique et spirtiuel pouvant s'améliorer à l'aide de quelques prieres et incantations !
Faux. La kashroute a évolué au cours de l'histoire du peuple juif et une bonne part des pratiques s'est adaptée aux connaissances modernes. C'est assez surprenant, mais l'élément métaphysique et spirituel intervient bien moins dans les pratiques d'inspection que l'on se l'imagine.

En conséquence, nourriture casher (ou kosher) = marché très rentable
non sauf si la viande est vendu extremement cher. c'est pour cela que l'on essaye de vendre de la viende casher ou halal a tout le monde pour que le marché devienne rentable !
Avez-vous déjà entendu parler de la notion d'économie d'échelle ?
des entreprises chinoises se calent sur les exigences de la kashroute

Des sources ? des preuves ?[/quote]

New Yorker du 5 décembre. J'ai l'exemplaire à la maison, j'essaierai d'y penser et de noter la référence exacte. édité pour ajouter la référence en ligne: http://www.newyorker.com/reporting/2009 ... _fact_marx
ceci dit la Chine n'est pas vraiment l'exemple à prendre en matiere d'hygiene alimentaire ! Vous me parleriez des pays scandinaves du Canada de la France... des pays où les relges hygièniques sont assez strictes et codifées.
Que savez-vous au juste de ce qui se passe en Chine, hormis les scandales (bien réels et bien trop répandus, hélas) révélés par la presse ?
Dernière modification par Florence le 09 janv. 2009, 11:20, modifié 1 fois.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Florence
Messages : 9984
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La bouffe kosher

#32

Message par Florence » 09 janv. 2009, 11:18

Ildefonse a écrit :C'est un problème que nous n'avons pas en France. Le cacher est bien étiquetté "Kasher", et le hallal aussi. Ces produits alimentaires ont leur rayon bien à eux à l'instar des produits asiatiques qui les expose à part de l'alimentation "européenne".

En ce qui concerne le "Kasher", la comparaison rend flagrante une différence de prix sur des produits identiques, mais par chance, ici, ces produits (ceux vendus en grande surface) sont différents, qu'il s'agisse de spécialités orientale ou nord africaine par exemple. Si on aime, on prend, et si on aime pas, on laisse.
Oui et non. Il existe un nombre croissant de produits (boissons, confiserie, ...) qui ne sont pas destinés strictement au marché casher, mais qui comportent un signe distinctif les identifiant comme tels, ce qui permet aux juifs "orthodoxes" de les acquérir hors commerce ou rayon spécialisé. Ces produits ne sont pas nécessairement plus onéreux que les autres. Comme je le disais plus haut, j'ai réalisé celà à la lecture de l'article du New Yorker au sujet de l'inspection d'un nombre surprenant d'usines alimentaires en Chine ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23345
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La bouffe kosher

#33

Message par Jean-Francois » 09 janv. 2009, 11:21

Ildefonse a écrit :C'est un problème que nous n'avons pas en France
A ma connaissance, ce n'est pas un problème criant au Canada non plus. Cette enfilade a été démarrée par un beau zozo et, à moins que ce soit de l'humour bien déguisé, il s'est dit pas mal de stupidités sur le sujet depuis.

-----------
Lambert85 a écrit :sansdec' : on ne parle pas que de la viande mais de TOUS les produits casher !!! Même Coca-Cola est casher au Canada !
A force de suivre l'âne "terrori$t", vous allez bientôt défendre que même les produits du porc* sont kashers au Canada... tous comme les produits halal :roll: (Sinon, en quoi Coca-Cola n'est pas kasher ailleurs?)

Si tous les produits sont kashers au Canada, expliquez-moi pourquoi (seuls) certains grands magasins - situés près de communautés juives d'importance - ont des gondoles spécialement identifiées comme contenant des produits kasher? Pourquoi dépenser de l'argent à spécifier ce qui est évident si "presque tout est kasher au Canada"?

Jean-François

* Remarquez, du "kosher Canadian Bacon" j'aimerais bien voir ça :lol:
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5068
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: La bouffe kosher

#34

Message par Hallucigenia » 09 janv. 2009, 11:50

Terrori$t a écrit :Je partage le meme pc que Geo alors ne me banissez pas svp, je ne suis pas lui. J'ai le droit a ma liberté d'expression moi aussi!
Et moi je ne suis pas Hallucigenia, mais j'utilise son compte !

Quant à ta liberté d'expression, va t'ouvrir un blogue: personne ne t'en empêche.

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La bouffe kosher

#35

Message par Cajypart » 09 janv. 2009, 12:51

A force de suivre l'âne "terrori$t", vous allez bientôt défendre que même les produits du porc* sont kashers au Canada...
En même temps, le porc est toujours égorgé et vidé de son sang pour être consommé. Il ne lui manque que la prière...
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
240-185
Messages : 727
Inscription : 20 févr. 2008, 03:35

Re: La bouffe kosher

#36

Message par 240-185 » 09 janv. 2009, 12:53

(Tiens je me demande comment on peut égorger et vider de son sang de l'eau gazeuse caramélisée :lol:)
(Tiens, Terrosi$t n'est plus membre du forum ?)
Dernière modification par 240-185 le 09 janv. 2009, 12:54, modifié 1 fois.
Tel un automate, le chipmunk s'avance vers une souris blonde et lui dit "Bien comprendre un conspirationniste..." (et ils se multiplient en plus...)

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La bouffe kosher

#37

Message par Cajypart » 09 janv. 2009, 12:54

Les voies de Dieu sont impénétrables... :mrgreen:
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 16:11

Re: La bouffe kosher

#38

Message par Ildefonse » 09 janv. 2009, 12:54

Par ailleurs, tout est bon dans le cochon. Ca a quelque chose de rassurant d'avoir dans son alimentation courante un animal qu'un tiers de l'humanité ne consomme pas. Le suidé nous aide à lutter contre la famine.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La bouffe kosher

#39

Message par Cajypart » 09 janv. 2009, 12:56

Le pied de porc, c'est quand même pas terrible... :?
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 16:11

Re: La bouffe kosher

#40

Message par Ildefonse » 09 janv. 2009, 13:14

Un chef de ma connaissance disait que si un plat traditionnel mauvais était mauvais, c'était une préparation d'un mauvais cuisinier. Le vrai pied de porc, dépiauté, parfaitement pané, finement assaisonné, est un très bon plat, même si je concède qu'il existe de meilleure partie de cet animal à manger. Mais, c'est surtout très long à préparer, comme la tête, la queue. Il faut goûter la joue qui est un met d'une rare finesse et excessivement aisé à cuisiner.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5068
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: La bouffe kosher

#41

Message par Hallucigenia » 10 janv. 2009, 11:07

240-185 a écrit : (Tiens, Terrosi$t n'est plus membre du forum ?)
C'est le triste sort réservé aux trolls pratiquant le multi-compte.

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 16:11

Re: La bouffe kosher

#42

Message par Ildefonse » 10 janv. 2009, 11:35

Hallucigenia a écrit :
240-185 a écrit : (Tiens, Terrosi$t n'est plus membre du forum ?)
C'est le triste sort réservé aux trolls pratiquant le multi-compte.
J'espère qu'on a appelé le rabbin avant de le faire passer. :D
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36

Re: La bouffe kosher

#43

Message par sansdec' » 12 janv. 2009, 06:46

Florence a écrit :Faux. La kashroute a évolué au cours de l'histoire du peuple juif et une bonne part des pratiques s'est adaptée aux connaissances modernes. C'est assez surprenant, mais l'élément métaphysique et spirituel intervient bien moins dans les pratiques d'inspection que l'on se l'imagine.
Informez nous s'il vous plait ? Parce que je suis quelqu'un de tres cartésien qui n'a pas l'habitude d'imaginer.

J'attend aussi des informations de votre part comme quoi les criteres sanitaires de la viande Kaher sont supérieurs à ceux des pays développés ?
(Nous ne parlerons pas de la Chine, pays que je ne connais que légèrement car n'y séjournant que quelques semaines (entre 4 et 6) chaque année depuis 10 ans.)

Jusqu'ici vous m'avez fait beaucoup d'affirmation mais peu de demonstration.

Florence
Messages : 9984
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La bouffe kosher

#44

Message par Florence » 12 janv. 2009, 08:46

sansdec' a écrit :
Florence a écrit :Faux. La kashroute a évolué au cours de l'histoire du peuple juif et une bonne part des pratiques s'est adaptée aux connaissances modernes. C'est assez surprenant, mais l'élément métaphysique et spirituel intervient bien moins dans les pratiques d'inspection que l'on se l'imagine.
Informez nous s'il vous plait ? Parce que je suis quelqu'un de tres cartésien qui n'a pas l'habitude d'imaginer.
Pourquoi tant d'agressivité ? Avez-vous lu l'article du New Yorker ? Il résume assez bien certaines des exigences et des pratiques des rabbins chargés d'inspecter les entreprises fournisseuses qui désirent se voir attribuer le label "casher", et montre que celles-ci ne se limitent pas aux prescriptions décrites dans la torah il y a des siècles. Ceci n'a d'ailleurs rien d'étonnant compte tenu des diverses migrations des populations juives au cours des siècles (= découverte de nouveaux aliments et besoin de savoir s'ils étaient consommables ou non), ainsi que de l'attrait de ces mêmes populations pour les sciences et les techniques. Il s'agit d'informations disponibles assez aisément (et non, je ne vais pas chercher pour vous - concluez-en ce que vous voulez à mon sujet, m'en tamponne).
J'attend aussi des informations de votre part comme quoi les criteres sanitaires de la viande Kaher sont supérieurs à ceux des pays développés ?
J'ai écrit ça où ? Pour votre édification, et pour vous faire arrêter de jouer à déplacer sans cesse les buts de la discussion ainsi que de m'attribuer des propos que je n'ai pas tenus, Israel fait partie des pays développés et la grande majorité des Juifs vivent dans des pays développés, que je sache la boucherie ne s'y pratique pas au milieu d'un souk dans la terre battue et sans réfrigération :roll: Ensuite, le fait d'inspecter chaque bête abattue pour y détecter des signes de maladies/contamination et de laver la viande de la majorité de son sang avant consommation rend en effet la viande casher sanitairement assez sûre, pour autant évidemment que l'inspection ne se cantonne pas à ce qu'un rabbin sans qualification vétérinaire balaie la pièce du regard. En quoi ces pratiques sont-elles "non développées" ? (ah, oui, il y a la bénédiction, qui n'existe pas dans les boucheries développées :roll: ) Reste la méthode d'abattage, que je réprouve, et dont je n'accepte pas la justification par des édictions religieuses d'un autre âge. Content ? :roll:
(Nous ne parlerons pas de la Chine, pays que je ne connais que légèrement car n'y séjournant que quelques semaines (entre 4 et 6) chaque année depuis 10 ans.)
Et alors ? Je passe presque autant de temps quasiment chaque année au Japon depuis plus de 25 ans, j'étudie les cultures asiatiques depuis bien plus longtemps, ce n'est pas pour autant que je me permets de penser tout en connaître et pouvoir traiter avec dédain quiconque me fait part d'une information que je trouverais surprenante.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36

Re: La bouffe kosher

#45

Message par sansdec' » 12 janv. 2009, 10:19

Florence a écrit :
sansdec' a écrit : Informez nous s'il vous plait ? Parce que je suis quelqu'un de tres cartésien qui n'a pas l'habitude d'imaginer.
Pourquoi tant d'agressivité ?
??? Il n'y a rien d'agressif de ma part. A l'exception de mes fautes d'orthographe.
Avez-vous lu l'article du New Yorker ?
Oui et cela ne repond pas à ma question. En gros des rabins ont controlé si la fabrication de produit casher en chine etait bien conforme aux regles. Je ne vois pas le rapport avec le sujet.
Il résume assez bien certaines des exigences et des pratiques des rabbins chargés d'inspecter les entreprises fournisseuses qui désirent se voir attribuer le label "casher",
. oui effectivement et cela n'a rien de surprenant. Ils verifient que la viande kasher qu'ils achetent est bien kasher.
et montre que celles-ci ne se limitent pas aux prescriptions décrites dans la torah il y a des siècles effectivement.
Je n'ai pas lu cela mais mon anglais a quelques lacunes. Mais bon si vous le dites je vous crois.
Ceci n'a d'ailleurs rien d'étonnant compte tenu des diverses migrations des populations juives au cours des siècles (= découverte de nouveaux aliments et besoin de savoir s'ils étaient consommables ou non), ainsi que de l'attrait de ces mêmes populations pour les sciences et les techniques. Il s'agit d'informations disponibles assez aisément (et non, je ne vais pas chercher pour vous - concluez-en ce que vous voulez à mon sujet, m'en tamponne).
Si c'est tres etonnant les religions etant généralement rétives à toute évolution. L'exception qui confirme la regle ?

florence a écrit :
J'attend aussi des informations de votre part comme quoi les criteres sanitaires de la viande Kaher sont supérieurs à ceux des pays développés ?
J'ai écrit ça où ?

ca par exemple c'est de vous :
La nourriture casher a bonne presse dans de nombreux milieux préoccupés de leur santé et non seulement dans les cercles religieux juifs, car l'inspection par un rabbin agréé garantit un certain nombre de pratiques hygiéniques et l'absence de pas mal d'additifs potentiellement nocifs (les méthodes d'abbatage et de traitement de la viande ne sont qu'un des aspect de la kashroute).

C'est le sens que j'ai compris à vos ecrits car si il n'y a pas de rabin il n'y a pas de garantie, mais ce n'est peut etre pas ce que vous vouliez dire.

Pour votre édification, et pour vous faire arrêter de jouer à déplacer sans cesse les buts de la discussion ainsi que de m'attribuer des propos que je n'ai pas tenus, Israel fait partie des pays développés et la grande majorité des Juifs vivent dans des pays développés, que je sache la boucherie ne s'y pratique pas au milieu d'un souk dans la terre battue et sans réfrigération
Mais c'est bien sur suis je bete.... :ouch: lol...

Je n'ai jamais dit d'ailleur que la viande kasher etait malsaine... mais que la qualité hygiénique etait inférieure aux normes occidentales. Ce qui n'empeche ullement de faire kasher + norme occidentale (ce 'est pas incompatible) mais ce qui tend à demontrer que le label kasher n'est pas un gage de qualité... suis je clair ? La qualité occidentale va au delà des exigences du talmud et des "adaptations apportées.... Par exemple si l'on parle de traçabilité ce n'est pas le label kasher qui va en donner. Ni de faire analyser un echantillon de viande en labo etc etc... Donc qu'apporte le rabin d'un point de vue hygienique ? Je pense qu'il n'apporte rien.
Ensuite, le fait d'inspecter chaque bête abattue pour y détecter des signes de maladies/contamination et de laver la viande de la majorité de son sang avant consommation rend en effet la viande casher sanitairement assez sûre, pour autant évidemment que l'inspection ne se cantonne pas à ce qu'un rabbin sans qualification vétérinaire balaie la pièce du regard. En quoi ces pratiques sont-elles "non développées" ?

Je n'y avais pas pensé.... Vachement utilie.... comme ca on peut faire l'éonommie du veto et d'analyse sanitaire et biologique etc... Le Rabbin est là il inspecte avec son oeil avisé si la bete est saine ou non... Effectivement se sont des mesures hygièniques vachement développées et utiles ... nan j'rgole... comme quoi le rabbin ne sert à rien d'un point de vue hygiénique... (bis)
Reste la méthode d'abattage, que je réprouve, et dont je n'accepte pas la justification par des édictions religieuses d'un autre âge. Content ?
Oh que oui ! rien que cette méthode d'abattage devrait suffir à interdir la nourriture kasher et hallal. Ou alors ces 2 religions n'ont qu'à evoluer pour faire un abattage moins cruel. Car le fait de devoir etre "kasher ou hallal" + conforme aux normes rend l'abattage encore plus cruel. comme par exemple suspendre un animal vivant et conscient avant de le tuer. (suspendre un animal : norme sanitaire occidental pour éviter que l'animal soit souillé du sang d'un autre - tuer la bete consciente : contrainte religieuse)
florence a écrit :
(Nous ne parlerons pas de la Chine, pays que je ne connais que légèrement car n'y séjournant que quelques semaines (entre 4 et 6) chaque année depuis 10 ans.)
Et alors ? Je passe presque autant de temps quasiment chaque année au Japon depuis plus de 25 ans, j'étudie les cultures asiatiques depuis bien plus longtemps, ce n'est pas pour autant que je me permets de penser tout en connaître et pouvoir traiter avec dédain quiconque me fait part d'une information que je trouverais surprenante.
[/quote]

J'avais juste dit que la chine n'etait pas un modele en terme de norme sanitaire. Vous m'avez alors demandé ce que je connaissais à la Chine. Je reponds et cela ne vous plait pas. En plus je n'ai jamais affirmé que je connaissais tout sur la chine, j'ai dit que je ne connaissais que légèrement la Chine....Parfois plus on connait un pays moins on le connait....parce que quoique je fasse je ne fais qu'effleurer leur culture sans jamais pouvoir m'y impregner totalement. D'ou le legerement ou le superficielement... De plus les normes hygièniques chinoises ne sont pas ma spécialité... Je n'ai juste jaugé qu'avec mes yeux, parfois un peu surpris de certaines pratiques ou de certains marchés.

Florence
Messages : 9984
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La bouffe kosher

#46

Message par Florence » 12 janv. 2009, 10:55

sansdec' a écrit :
Avez-vous lu l'article du New Yorker ?
Oui et cela ne repond pas à ma question. En gros des rabins ont controlé si la fabrication de produit casher en chine etait bien conforme aux regles. Je ne vois pas le rapport avec le sujet.
le sujet était que, contrairement à ce qu'on pouvait penser, l'intérêt pour les produits casher était économiquement intéressant pour un tas d'industriels de l'agroalimentaire, dont des chinois, car se conformer aux normes permettait d'assurer que leurs produits se vendraient à des personnes dont le niveau socio-économique était intéressant (juifs orthodoxes, fanas de certaines règles diététiques, zozos new-age ou fondamentalistes bibliques - j'en connais -, etc.).
et montre que celles-ci ne se limitent pas aux prescriptions décrites dans la torah il y a des siècles effectivement Je n'ai pas lu cela mais mon anglais a quelques lacunes. Mais bon si vous le dites je vous crois.
Bien aimable ...
Si c'est tres etonnant les religions etant généralement rétives à toute évolution. L'exception qui confirme la regle ?
Pas si exceptionnel que ça. Toutes les religions qui se sont maintenues sur une longue durée ont fait des concessions à l'air du temps, l'avancée des connaissances, etc. Même des communautés apparemment bornées et bloquées au 16è siècle y sont bien obligées (je reviens des USA, où j'ai vu une pub montrant des Amish fabriquant et livrant des meubles pour encadrer des chauffages à gaz à l'aide de charette chaussées de pneus en caoutchouc gonflés. Que je sache, la bible version King James ne mentionne pas le caoutchouc ni la pompe à air, ni le chauffage au gaz, ni les échanges commerciaux avec les non Amish ...).


La nourriture casher a bonne presse dans de nombreux milieux préoccupés de leur santé et non seulement dans les cercles religieux juifs, car l'inspection par un rabbin agréé garantit un certain nombre de pratiques hygiéniques et l'absence de pas mal d'additifs potentiellement nocifs (les méthodes d'abbatage et de traitement de la viande ne sont qu'un des aspect de la kashroute).

C'est le sens que j'ai compris à vos ecrits car si il n'y a pas de rabin il n'y a pas de garantie, mais ce n'est peut etre pas ce que vous vouliez dire.
Ce que je voulais dire est que les pratiques de surveillance/inspection et certaines édictions (exigence d'hygiène, interdiction du mélange de certaines substances) étaient perçues par certains comme supérieures aux pratiques courantes (surtout au vu des scandales dans l'agro-alimentaire occidental - OGM, additifs, antibiotiques, etc.), ce qui en fait un excellent argument commercial.

Je n'ai jamais dit d'ailleur que la viande kasher etait malsaine... mais que la qualité hygiénique etait inférieure aux normes occidentales.
Ce qui est parfaitement faux dans l'état actuel des choses. La viande casher impose des normes d'abattage cruel - qui en passant étaient la norme en occident il n'y a pas si longtemps et l'est toujours dans certaines campagnes, je l'ai constaté - mais pas nécessairement anti-hygièniques.
Ce qui n'empeche ullement de faire kasher + norme occidentale (ce 'est pas incompatible) mais ce qui tend à demontrer que le label kasher n'est pas un gage de qualité... suis je clair ? La qualité occidentale va au delà des exigences du talmud et des "adaptations apportées.... Par exemple si l'on parle de traçabilité ce n'est pas le label kasher qui va en donner. Ni de faire analyser un echantillon de viande en labo etc etc... Donc qu'apporte le rabin d'un point de vue hygienique ? Je pense qu'il n'apporte rien.
Si l'on s'en tient aux seules normes du talmud, certes. Mais comme je vous l'ai déjà dit, celles-ci ne constituent plus depuis longtemps les seules exigences de la kashroute et je ne serais pas le moins du monde étonnée que les normes de traçabilité de la viande en fassent de nos jours partie, d'autant plus que la viande qui n'est pas agrée par un rabbin finit souvent dans les gondoles des produits "ordinaires" (les commerçants, juifs ou non, ne sont pas fous, ils ne vont pas jeter de la barbaque qu'ils peuvent vendre à d'autres).

Je n'y avais pas pensé.... Vachement utilie.... comme ca on peut faire l'éonommie du veto et d'analyse sanitaire et biologique etc... Le Rabbin est là il inspecte avec son oeil avisé si la bete est saine ou non... Effectivement se sont des mesures hygièniques vachement développées et utiles ... nan j'rgole... comme quoi le rabbin ne sert à rien d'un point de vue hygiénique... (bis)
Cf ci-dessus, plus le rabbin peut parfaitement s'assurer que les normes d'un cahier des charges soient respectées, ou se faire accompagner d'un vétérinaire (être religieux ne rend pas nécessairement idiot).
Car le fait de devoir etre "kasher ou hallal" + conforme aux normes rend l'abattage encore plus cruel. comme par exemple suspendre un animal vivant et conscient avant de le tuer. (suspendre un animal : norme sanitaire occidental pour éviter que l'animal soit souillé du sang d'un autre - tuer la bete consciente : contrainte religieuse)
Vous n'avez visiblement jamais assisté à l'abattage d'un cochon dans nos campagnes lors de la St Martin en novembre ... :roll:

J'avais juste dit que la chine n'etait pas un modele en terme de norme sanitaire. Vous m'avez alors demandé ce que je connaissais à la Chine. Je reponds et cela ne vous plait pas. En plus je n'ai jamais affirmé que je connaissais tout sur la chine, j'ai dit que je ne connaissais que légèrement la Chine....Parfois plus on connait un pays moins on le connait....parce que quoique je fasse je ne fais qu'effleurer leur culture sans jamais pouvoir m'y impregner totalement. D'ou le legerement ou le superficielement... De plus les normes hygièniques chinoises ne sont pas ma spécialité... Je n'ai juste jaugé qu'avec mes yeux, parfois un peu surpris de certaines pratiques ou de certains marchés.
et vous avez généralisé les pratiques de certains marchés à l'ensemble de l'industrie agro-alimentaire ... pas très "cartésien", ça ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36

Re: La bouffe kosher

#47

Message par sansdec' » 12 janv. 2009, 11:07

vous semblez tres attachée ou attirée, par la viande kasher. Vous defendez sa qualité et son existance "becs et ongles". C'est interessant.
Sont ce des raisons "culturelles" ou sont-ce pour d'autres raisons ?

Question parfaitement personnelle qui ne vous oblige pas à repondre. si vous trouvez cela trop indiscret veuillez m'en excuser mais c'est juste pour connaitre et comprendre vos motivations.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La bouffe kosher

#48

Message par BeetleJuice » 12 janv. 2009, 11:41

sansdec a écrit :vous semblez tres attachée ou attirée, par la viande kasher. Vous defendez sa qualité et son existance "becs et ongles". C'est interessant.
Sont ce des raisons "culturelles" ou sont-ce pour d'autres raisons ?
Sans vouloir trop m'incruster dans le débat, je trouve ça particulièrement déplacé sous-entendre une quelconque influence religieuse qui pousserait Florence à écrire ce qu'elle écrit, sous prétexte qu'elle a de meilleurs argument que vous et que vous n'êtes même pas capable de comprendre qu'elle ne défend pas la nourriture casher, mais qu'elle essaie juste de vous expliquer pourquoi les industriels peuvent préférer ne faire que de la nourriture casher plutôt que deux lignes de production.

Le sous-entendu visant à décrédibiliser votre interlocuteur est assez malhonnête.

Pour appuyer un peu les dire de Florence, on voit clairement que vous n'avez pas l'habitude des abattage d'animaux, sinon vous sauriez que le boudin que vous achetez en charcuterie, est fait parois, à partir de cochon saigné vivant et conscient, que le fait de saigner les volailles conscientes et vivantes est encore monnaie courante dans les campagnes et que le fait de saigner un mouton ou un bœuf n'est finalement pas plus cruel que de retirer un poisson de l'eau et le laisser mourir d'asphyxie, donc est-ce bien nécéssaire de s'en prendre au casher en faisant passer cette pratique pour monstrueuse alors que des milliers de bateau massacre des centaines de milliers de poisson tout les jours?

Comme disait Saito: On pleure devant le sang d'un oiseau, mais pas devant celui d'un poisson, la chance est à ceux qui ont une voix.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

Re: La bouffe kosher

#49

Message par Red Pill » 12 janv. 2009, 13:47

Non mais est ce que j'viens de voir une réthorique antisémite sous le couvert d'un discours d'"ami des bêtes"?.... :shock:

Rassurez moi quelqu'un. J'ai surement mal lu. :?
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Florence
Messages : 9984
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La bouffe kosher

#50

Message par Florence » 13 janv. 2009, 03:27

sansdec' a écrit :vous semblez tres attachée ou attirée, par la viande kasher. Vous defendez sa qualité et son existance "becs et ongles". C'est interessant.
Sont ce des raisons "culturelles" ou sont-ce pour d'autres raisons ?

Question parfaitement personnelle qui ne vous oblige pas à repondre. si vous trouvez cela trop indiscret veuillez m'en excuser mais c'est juste pour connaitre et comprendre vos motivations.

Ce n'est pas une question, mais une insinuation visant à décrédibiliser mes propos, comme l'ont parfaitement compris Beetlejuice et Red Pill.

Maintenant, pour remettre les pendules à l'heure, je fonctionne à "rien de ce qui est humain ne m'est étranger". Je m'intéresse donc aux pratiques de toutes sortes dans toutes les cultures, ce qui me permet de savoir un tas de choses sur un tas de cultures et m'évite de me vautrer dans la stupidité consistant à vilipender un groupe humain plutôt qu'un autre pour des pratiques qui ne sont en général pas pires que celles de chez moi.

Prenez-en de la graine, ça pourrait vous servir un jour.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit