La bouffe kosher

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Florence
Messages : 9504
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La bouffe kosher

#51

Message par Florence » 13 janv. 2009, 04:29

Red Pill a écrit :Non mais est ce que j'viens de voir une réthorique antisémite sous le couvert d'un discours d'"ami des bêtes"?.... :shock:

Rassurez moi quelqu'un. J'ai surement mal lu. :?
L'essentiel des motivations anti viande halal/kasher est motivée par le racisme et l'antisémitisme, hélas, ce qui n'est évidemment pas de nature à améliorer la condition des animaux.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: La bouffe kosher

#52

Message par Ptoufle » 13 janv. 2009, 04:31

Salut à tous,

Autant je peux comprendre l'intérêt de la "norme casher" dans des pays sous-développés, autant il me semble d'après ce qui est lu, cela n'apporte rien dans les pays développés où les normes sanitaires sont exigeantes. Que le rabbin se balade avec ou sans véto, le boulot a déjà été fait dans l'intégralité de la filière, inspection par un véto y compris.

Ca me pose les réflexions suivantes :
- Le casher prémunit-il contre une rupture de la chaîne du froid ? à moins que la "norme" interdise le surgelé...
- L'argument "ça peut pas faire de mal" n'est pas plus un argument pour le casher que pour l'homéopathie
- critiquer un rite juif n'a pas de rapport automatique avec de l'antisémitisme, c'est fatiguant ce type d'accusation non constructive.

Pour finir, et c'est surtout là où je voulais en venir :
un kashkroute n'est pas meilleur qu'un casse-croûte en France ou au Québec ;)
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
240-185
Messages : 727
Inscription : 20 févr. 2008, 04:35

Re: La bouffe kosher

#53

Message par 240-185 » 13 janv. 2009, 04:38

- critiquer un rite juif n'a pas de rapport automatique avec de l'antisémitisme, c'est fatiguant ce type d'accusation non constructive.
Relisez le post de départ du sockpuppet : il indique clairement que les _rabbins_ sont omniprésents dans l'industrie alimentaire et y ont beaucoup d'influence (Ils sont partouuut les JUWIFS muhahahaaaaaa). Puis relisez les propos de sansdec' qui accuse Florence de "défendre" la nourriture casher, qu'elle est donc juive et que visiblement la présence d'aliments estampillés casher le gêne...
Tel un automate, le chipmunk s'avance vers une souris blonde et lui dit "Bien comprendre un conspirationniste..." (et ils se multiplient en plus...)

Florence
Messages : 9504
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La bouffe kosher

#54

Message par Florence » 13 janv. 2009, 04:41

Ptoufle a écrit :Salut à tous,

Autant je peux comprendre l'intérêt de la "norme casher" dans des pays sous-développés, autant il me semble d'après ce qui est lu, cela n'apporte rien dans les pays développés où les normes sanitaires sont exigeantes. Que le rabbin se balade avec ou sans véto, le boulot a déjà été fait dans l'intégralité de la filière, inspection par un véto y compris.
En principe, tout à fait d'accord.
Ca me pose les réflexions suivantes :
- Le casher prémunit-il contre une rupture de la chaîne du froid ? à moins que la "norme" interdise le surgelé...
J'imagine que tout dépend des normes appliquées (elles varient selon la "secte" à laquelle appartient le rabbin inspecteur)
- L'argument "ça peut pas faire de mal" n'est pas plus un argument pour le casher que pour l'homéopathie
En effet. Il y a ces temps-ci une mode du casher dans certains milieux non juifs, pour des raisons essentiellement zozotériques telles que la crainte de "l'agro-alimento-chimique" ou des croyances en une plus grande "pureté spirituelle" des aliments casher, etc.
- critiquer un rite juif n'a pas de rapport automatique avec de l'antisémitisme, c'est fatiguant ce type d'accusation non constructive.
pas automatique, mais hélas trop souvent réel.
Pour finir, et c'est surtout là où je voulais en venir :
un kashkroute n'est pas meilleur qu'un casse-croûte en France ou au Québec ;)
Tu réciteras 20 fois "The Hedgehog Song" * en pénitence de cet affreux calembour !



* vois sur un des sites des fans de Terry Pratchett pour les paroles
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: La bouffe kosher

#55

Message par Ptoufle » 13 janv. 2009, 05:12

Florence a écrit :
Ptoufle a écrit :Pour finir, et c'est surtout là où je voulais en venir :
un kashkroute n'est pas meilleur qu'un casse-croûte en France ou au Québec ;)
Tu réciteras 20 fois "The Hedgehog Song" * en pénitence de cet affreux calembour !
Pas très casher ta chanson :mrgreen:
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: La bouffe kosher

#56

Message par Cartaphilus » 13 janv. 2009, 07:03

sansdec' a écrit :Au contraire ! l'abatage casher est tres cruel et completement irrespectueux de la vie animal et cela va à l'encontre de toute notion de developpement durable et de respect de la vie.
Certain compare cela à de la barbarerie où l'on laisse l'animal mourrir doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances !
Quelqu'un aussi avide de références aurait pu en fournir ; sans vouloir justifier une méthode d'abattage imposée par un dogme religieux, on peut lire cet article fournissant de nombreuses références scientifiques.

Quant à la qualité de la viande cachère, il y est écrit :
"Attempts to demonstrate that shechita results in better quality of meat, as measured by hemoglobin concentration, pH, water content or bacterial count, have been inconclusive."

Traduction en français ici.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Florence
Messages : 9504
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La bouffe kosher

#57

Message par Florence » 13 janv. 2009, 07:48

Cartaphilus a écrit :Quelqu'un aussi avide de références aurait pu en fournir ; sans vouloir justifier une méthode d'abattage imposée par un dogme religieux, on peut lire cet article fournissant de nombreuses références scientifiques.

Quant à la qualité de la viande cachère, il y est écrit :
"Attempts to demonstrate that shechita results in better quality of meat, as measured by hemoglobin concentration, pH, water content or bacterial count, have been inconclusive."

Traduction en français ici.
L'article en question est intéressant à plusieurs titres: il montre bien que la question des prescriptions alimentaires n'est pas quelque chose d'immuable lié à un texte religieux traité comme l'ultime autorité, puisque chacun de ses aspects est examiné à la lumière de l'avancement des connaissances et des évolutions des sociétés, y compris la sensibilité à la souffrance animale, même si la situation est loin d'être optimale sur ce front *. Par ailleurs, il confirme le fait que la nourriture casher n'est pas consommée que par la communauté juive.


* et ne nous leurrons pas, elle ne l'est pas en "occident développé" non plus ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: La bouffe kosher

#58

Message par sansdec' » 13 janv. 2009, 11:30

BeetleJuice a écrit :
Sans vouloir trop m'incruster dans le débat, je trouve ça particulièrement déplacé sous-entendre une quelconque influence religieuse qui pousserait Florence à écrire ce qu'elle écrit, sous prétexte qu'elle a de meilleurs argument que vous et que vous n'êtes même pas capable de comprendre qu'elle ne défend pas la nourriture casher, mais qu'elle essaie juste de vous expliquer pourquoi les industriels peuvent préférer ne faire que de la nourriture casher plutôt que deux lignes de production.

Le sous-entendu visant à décrédibiliser votre interlocuteur est assez malhonnête.
N'importe quoi ! vous voyez le mal partout vous etes pire que des zozos ! conspirationiste va ! :a1:
J'ai exprimé mon avis et mon opinion
florence a exprimé son avis et opinion.

On va continuer comme cela pendant 30 messages à exprimer sous forme différente la meme idée et à chercher la meme petite bete pour attaque l'autre... ? Aucun interet. je ne suis pas un adepte de la polémique sans fin.

Et comme en plus je commence a me faire traité d'anti sémite parce que j'ose emettre un doute sur l'interet de la viande casher ca devient ridicule de niaiserie... autant arreter le debat tout de suite. Les derapages incontrolés de ce style là je n'apprecie vraiment pas.

Si tu veux savoir, je ne suis pas anti-sémite mais anti-judaisme
je ne suis pas anti-musulman mais anti-coranisme
je ne suis pas anti-catholique mais anti-christianisme
je ne suis pas anti-humain mais simplement anti-religion, considérant la religion comme la pire exploitation de l'homme par l'homme qui n'ai été inventé l'homme !

Et encore "anti" dans le sens "n'aime pas" et pas de le sens "vouloir la destruction". Suis je clair ?

Si maintenant cela choque certains "sceptiques du quebec bon-chic-bon-genre" tant pis pour eux.

Je suis simplement un humaniste.
Dernière modification par sansdec' le 13 janv. 2009, 11:52, modifié 1 fois.

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: La bouffe kosher

#59

Message par sansdec' » 13 janv. 2009, 11:33

Red Pill a écrit :Non mais est ce que j'viens de voir une réthorique antisémite sous le couvert d'un discours d'"ami des bêtes"?.... :shock:

Rassurez moi quelqu'un. J'ai surement mal lu. :?
Si c'est de moi que vous parlez : non vous n'avez pas mal lu, vous avez mal compris !
Dernière modification par sansdec' le 13 janv. 2009, 11:39, modifié 1 fois.

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: La bouffe kosher

#60

Message par sansdec' » 13 janv. 2009, 12:40

Cartaphilus a écrit :Quelqu'un aussi avide de références aurait pu en fournir ; sans vouloir justifier une méthode d'abattage imposée par un dogme religieux, on peut lire cet article fournissant de nombreuses références scientifiques.

Quant à la qualité de la viande cachère, il y est écrit :
"Attempts to demonstrate that shechita results in better quality of meat, as measured by hemoglobin concentration, pH, water content or bacterial count, have been inconclusive."

Traduction en français ici.
Merci pour cet article on y apprend au moins un plus qu'apporte la viande casher : ca rend la viande plus tendre de la vider rapidement de son sang. Et cela je peux le concevoir aisément.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La bouffe kosher

#61

Message par BeetleJuice » 13 janv. 2009, 12:58

sandec a écrit :Si maintenant cela choque certains "sceptiques du quebec bon-chic-bon-genre" tant pis pour eux.

Je suis simplement un humaniste.
C'est un peu facile ça de pointer du doigt les commentaires des soi-disant disant coincés qui seraient choqué par vos propos pour vous dédouaner du fait que vous avez explicitement sous-entendu que Florence serait embrigadé dans des notions culturelles, sous-entendu juives, qui lui vaudrait de défendre la nourriture casher, ce qu'elle n'a jamais fait.
Se faire passer pour un libre penseur pour couvrir ses propos et les marquer du sceau de la l'anti politiquement correct ne change pas le fait que vos insinuations étaient particulièrement déplacés, même si certains ont été trop loin en les rapprochant de l'antisémitisme, ce qu'elles n'étaient pas.

Quand à votre anti religion primaire, ce n'est pas de l'humanisme, c'est de la caricature. Si vous aviez prit le temps de lire un peu l'histoire de ces religions que vous reléguez au rang de mal absolu, vous auriez vu que votre point de vue est non seulement caricatural, mais occulte l'influence majeure de certaines de ces religions dans l'édification de certain concepts actuels, ainsi que le rôle important qu'elles ont tenu comme frein aux guerres (je sais, c'est surprenant, mais c'est ainsi).
Sans compter le fait que des religions, il y en a eu bien d'autre que seulement le judaisme, le christianisme et l'Islam.

Bref, ce cacher derrière l'humanisme pour rejeter la faute d'une boulette rhétorique n'est pas très malin.
Je vous conseille le discours zozo scientiste la prochaine fois. La décohérence quantique marche bien pour expliquer pourquoi la viande casher est mauvaise. La preuve, on a une apparition de plus en plus importante de rabbin dans l'agroalimentaire et je gage que c'est du à une décohérence macroscopique issus du cerveau des employés, d'ailleurs, j'ai un enregistrement de pas de rabbin qui le prouve. :fume:
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
240-185
Messages : 727
Inscription : 20 févr. 2008, 04:35

Re: La bouffe kosher

#62

Message par 240-185 » 13 janv. 2009, 14:23

Nan, en fait, c'est la Torah qui sort toute seule de l'endroit où on la range dans les synagogues :mrgreen:
Tel un automate, le chipmunk s'avance vers une souris blonde et lui dit "Bien comprendre un conspirationniste..." (et ils se multiplient en plus...)

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: La bouffe kosher

#63

Message par Cartaphilus » 13 janv. 2009, 14:27

sansdec' a écrit :vous semblez tres attachée ou attirée, par la viande kasher. Vous defendez sa qualité et son existance "becs et ongles". C'est interessant.
Sont ce des raisons "culturelles" ou sont-ce pour d'autres raisons ?
sansdec' a écrit :Et comme en plus je commence a me faire traité d'anti sémite parce que j'ose emettre un doute sur l'interet de la viande casher ca devient ridicule de niaiserie...
La première formulation est maladroite et pour le moins malheureuse ; elle m'a choqué comme plusieurs intervenants de ce forum, et je suis content de voir que ce n'est pas seulement mon épiderme qui est hypersensible.

Quand à votre seconde affirmation, cette tentative de vous rattraper n'est guère plus heureuse ; le rapprochement de ces deux citations fait peser un soupçon sur votre honnêteté intellectuelle.

Enfin, demander des références est une excellente habitude, pour peu que l'on applique cette exigence à soi-même.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6398
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: La bouffe kosher

#64

Message par richard » 13 janv. 2009, 16:04

Juste un témoignage.
Près de chez moi il ya des boucheries maghrébines qui vendent de la viande halal deux fois moins chère que dans les boucheries "françaises". Devinez où j'achète ma viande?
Un peu loin de chez moi il y a des super-marchés cachers qui vendent entre autres des aliments pour animaux (chiens, chats) cachers, très (ca) chers. Devinez où j'achète mes aliments pour animaux?
Quelle que soit votre réponse vous avez perdu; je n'ai pas d'animaux chez moi. :D
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18979
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Pas d'homo sapiens ?

#65

Message par Denis » 13 janv. 2009, 16:16


Salut richard,

Tu dis :
je n'ai pas d'animaux chez moi.
Même pas d'homo sapiens ?

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: La bouffe kosher

#66

Message par sansdec' » 14 janv. 2009, 05:11

Et c'est parti pour un round de chasse aux prjugés et inventions de toute sortes.
BeetleJuice a écrit :C'est un peu facile ça de pointer du doigt les commentaires des soi-disant disant coincés qui seraient choqué par vos propos pour vous dédouaner du fait que vous avez explicitement sous-entendu que Florence serait embrigadé dans des notions culturelles, sous-entendu juives, qui lui vaudrait de défendre la nourriture casher, ce qu'elle n'a jamais fait.
J'e n'ai pas fait de sous-entendu j'ai demandé. Ou es le mal ? On n'a pas le droit de s'interesser à l'humain sur ce forum. Les gouts les prérences ne comptent pas ? tout de suite on voit du mal. Faut-il rester que dans le matérialisme ?
Se faire passer pour un libre penseur pour couvrir ses propos et les marquer du sceau de la l'anti politiquement correct ne change pas le fait que vos insinuations étaient particulièrement déplacés, même si certains ont été trop loin en les rapprochant de l'antisémitisme, ce qu'elles n'étaient pas.
JE vous en remercié elles n'etaient pas anti-sémité.
Quand à votre anti religion primaire,

Ou ai je ecrit cela ? Encore un jugement hatif à mon encontre !
Pas plus qu'aimer la religion n'est pas synonyme d'etre un extremiste ou un fanatique de la religion, que de ne pas aimer la religion fait que l'on devient un anti-religieux primaire.
La notion de nuance vous connaissez ?
Si vous aviez prit le temps de lire un peu l'histoire de ces religions
Affirmation gratuite sans fondement.
Que connaissez vous de mes lectures pour affirmer ?
vous auriez vu que votre point de vue est non seulement caricatural
C'est caricatural de ne pas aimer les religions ? pourriez-vous expliquer ? Et est ce caricatural d'aimer les religions ?
mais occulte l'influence majeure de certaines de ces religions dans l'édification de certain concepts actuels, ainsi que le rôle important qu'elles ont tenu comme frein aux guerres (je sais, c'est surprenant, mais c'est ainsi).
non je n'occulte rien. J'ai grandement conscience de l'influence des religions. Leur coté bénéfique et leur coté maléfique..... Quant aux freins à la guerre, je vous laisse avec vos affirmations. Au XXI° siecle oui pour etre dans l'air du temps... et etre politiquement correct.... mais avant...
Sans compter le fait que des religions, il y en a eu bien d'autre que seulement le judaisme, le christianisme et l'Islam
Mais c'est bien sur ! :ouch: je me disais aussi que cela faisait peu.... heureusement que vous etes là pour m'instruire.. que deviendrais-je sans vous ? Aurais je du vous faire une liste exhaustive de toutes les religions existantes ou ayant existées ?
Bref, ce cacher derrière l'humanisme pour rejeter la faute d'une boulette rhétorique n'est pas très malin.
Je ne me cache pas !
Je n'estime pas avoir fait une faute. si ce n'est que malgré des précautions de politesses, mes écrits furent mal interprétés.
On a le droit de s'interesser aux gens. Et je ne rentrerais pas dans le detail de ce qui m'a amené à posé cette question...vu que cela ne vous soucie guere... Vous soucier de la personne semble le cadet de vos soucies.

Je vous conseille le discours zozo scientiste la prochaine fois
.
Je ne suivrais pas vos conseilles
La décohérence quantique marche bien pour expliquer pourquoi la viande casher est mauvaise
1) Je ne connais pas la décoherance quantique.
2) je n'ai jamais dit que la viande casher était mauvaise.
. La preuve, on a une apparition de plus en plus importante de rabbin dans l'agroalimentaire et je gage que c'est du à une décohérence macroscopique issus du cerveau des employés, d'ailleurs, j'ai un enregistrement de pas de rabbin qui le prouve. :fume:
Je ne comprends pas ce que vous me dites. Essayez vous de m'expliquer que comme 10 millards de mouches aiment la merde la merde est bonne ou vous moquez vous de ceux qui pensent cela ou de ceux qui pensent voir des mouches là où il n'y en a pas ? ou de ceux qui rfusent de voir les mouches ?
Cartaphilus a écrit :Quand à votre seconde affirmation, cette tentative de vous rattraper n'est guère plus heureuse ; le rapprochement de ces deux citations fait peser un soupçon sur votre honnêteté intellectuelle.
........
Enfin, demander des références est une excellente habitude, pour peu que l'on applique cette exigence à soi-même.
J'ai expliqué pourquoi je n'aimais pas le principe de la viande casher. J'ai mis des references et des liens. svp relisez.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La bouffe kosher

#67

Message par BeetleJuice » 14 janv. 2009, 06:25

sandec a écrit :J'e n'ai pas fait de sous-entendu j'ai demandé. Ou es le mal ? On n'a pas le droit de s'interesser à l'humain sur ce forum. Les gouts les prérences ne comptent pas ? tout de suite on voit du mal. Faut-il rester que dans le matérialisme ?
Ben voyons, prenez moi pour un idiot. Vous passez une dizaine de post a vilipendé une pratique commerciale sur de faux arguments de barbarie ou de fanatisme religieux et Florence vous explique pourquoi vous vous trompez et soudainement, vous lui demandez:

"vous semblez défendre la nourriture casher bec et ongle, c'est intéressant, est-ce à cause de votre culture".

Vous allez me faire croire que le sous-entendu n'est pas explicite sur l'éventuel manque d'objectivité de Florence? Surtout quand on voit que Florence démontait assez bien vos argument jusqu'ici.
Ou vous exprimez très mal, ou vous aviez induit un sous-entendu dans votre phrase qui visait à décrédibiliser ou orienter le débat. Ce type de question personnel n'est jamais anodin dans un débat.
Ou ai je ecrit cela ? Encore un jugement hatif à mon encontre !
Pas plus qu'aimer la religion n'est pas synonyme d'etre un extremiste ou un fanatique de la religion, que de ne pas aimer la religion fait que l'on devient un anti-religieux primaire.
La notion de nuance vous connaissez ?
Je connais parfaitement la nuance et c'est bien en toute connaissance de cause que j'ai utilisé ces mots. VOus avez dit ne pas aimer la religion et cela, je m'en moque, c'est votre droit, mais vous avez aussi dit:

"la religion est la pire exploitation de l'homme par l'homme"

Ce qui est extrême (vu le superlatif, on ne peut d'ailleurs pas faire plus extrême) et parfaitement inexact au regard de l'histoire, d'où mon "anti religieux primaire". Mais je ne vous catalogue pas pour autant comme extrémiste, simplement comme "anti-religieux primaire"

Vous saisissez la nuance?
Affirmation gratuite sans fondement.
Que connaissez vous de mes lectures pour affirmer ?
Je n'affirme pas, ma phrase n'est qu'une forme de rhétorique, une simple accroche faite sur la supposition que votre connaissance de l'histoire des religions et de l'histoire des cultures laisse à désirer si vous en arriver à ce type de propos:

"la religion est la pire exploitation de l'homme par l'homme."
C'est caricatural de ne pas aimer les religions ? pourriez-vous expliquer ? Et est ce caricatural d'aimer les religions ?
Non, ce qui est caricatural c'est votre affirmation sur les religion repris deux fois ci-dessus. Vos goûts et couleurs, je m'en moque totalement, vous avez le droit d'avoir les goût que vous voulez, mais le fait de ne pas aimez quelque chose ne veut pas dire que la chose est intrinsèquement mauvaise. Je n'aime pas les épinard, mais ça ne veut pas dire que c'est mauvais.
non je n'occulte rien. J'ai grandement conscience de l'influence des religions. Leur coté bénéfique et leur coté maléfique..... Quant aux freins à la guerre, je vous laisse avec vos affirmations. Au XXI° siecle oui pour etre dans l'air du temps... et etre politiquement correct.... mais avant...
J'en reviens au fait que vous devriez lire un peu sur l'histoire des religions, parce que c'est surtout avant qu'elles ont été un frein anti-guerre et surtout, qu'elles ont énormément joué un rôle de pacification de la société en luttant contre les pratiques de vendetta personnelle et en influençant les souverains pour qu'ils fassent des lois luttant contre les violences de la société.
Je sais que c'est surprenant, mais elles ont aussi joué un grand rôle dans l'éducation des populations, et pas seulement l'éducation religieuse.
Aurais je du vous faire une liste exhaustive de toutes les religions existantes ou ayant existées ?
Si ça peut vous permettre de nuancer votre propos, faites donc.
Je ne comprends pas ce que vous me dites. Essayez vous de m'expliquer que comme 10 millards de mouches aiment la merde la merde est bonne ou vous moquez vous de ceux qui pensent cela ou de ceux qui pensent voir des mouches là où il n'y en a pas ? ou de ceux qui rfusent de voir les mouches ?
Non du tout, comme je vous l'ai dit, il faut apprendre à faire la distinction entre opinion et explication. Vous avez l'opinion que les industriels ne devrait pas faire de casher exclusivement, parce que l'animal est abattu selon une règle religieuse, dans de mauvaises conditions pour lui et pour les humains qui vont le manger.
Les autres dans ce débat on simplement corrigé vos argument en expliquant que: non, le casher n'est pas uniquement religieux, non il ne se fait pas dans des condition d'hygiène moindre et non, ce n'est pas barbare pour l'animal. Mais personne n'a pris parti à part vous ni défendez le casher, on vous a simplement expliqué pourquoi des industriels pouvait penser que c'est mieux de faire comme ça, mais sans les juger.

Quand à ce que j'ai dit sur la décohérence quantique, c'est une private joke pour ceux qui connaisse Gatti.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: La bouffe kosher

#68

Message par sansdec' » 14 janv. 2009, 07:28

BeetleJuice a écrit :Ben voyons, prenez moi pour un idiot.
Je ne le pense pas. J'ai meme deja apprécié vos interventions, ainsi que celle de Florence.
Vous passez une dizaine de post a vilipendé une pratique commerciale sur de faux arguments de barbarie ou de fanatisme religieux et Florence vous explique pourquoi vous vous trompez et soudainement, vous lui demandez:
Je n'ai JAMAIS parlé de fanatisme religieux. La viande casher n'est pas une pratique commerciale mais religieuse. fmornce m'a expliqué son point de vue, qui n'etait pas tres éloigné du mien sauf peut etre pour la conclusion.

Florence n'aime pas non plus la barbarerie de la viande casher.. relisez svp.
vous lui demandez:
"vous semblez défendre la nourriture casher bec et ongle, c'est intéressant, est-ce à cause de votre culture".
Non je n'ai pas écrit cela. vous vous trompez. j'ai ecrit : vous semblez tres attachée ou attirée, par la viande kasher. Vous defendez sa qualité et son existance "becs et ongles". C'est interessant.
Sont ce des raisons "culturelles" ou sont-ce pour d'autres raisons ?

et j'ai meme rajouté pour dissiper tout mal entendu : Question parfaitement personnelle qui ne vous oblige pas à repondre. si vous trouvez cela trop indiscret veuillez m'en excuser mais c'est juste pour connaitre et comprendre vos motivations. (là j'ai mis en gras...pour ne pas oublier cette partie du message)

Sachant qu'elle acceptait que l'inspection du rabbin n'apportait pas de qualité hygiéniques supplémentaires à la viande dans les pays occidentaux
Qu'elle trouvait aussi la méthode de tuerie barbarre
Qu'elle constatait que c'etait une opération marketing rentable

Je cherchais à connaitre ses motivations à defendre l'interet de la viande casher. Il y a 1000 reponses à ma question qui n'etait pas centré uniquement sur la religion. Je connais des gens qui mangent de la viande casher parce qu'ils sont juifs, d'autres parce qu'ils trouvent cela plus "écologique", d'autres qui refusent d'en manger parce qu'ils sont scandalisé de la maniere dont sont tué les animaux, d'autre qui la trouvent meilleur, maintenant j'ai une idée pourquoi, D'autres qui n'en ont rien à foutre. (comme moi par exemple). alors je vous pose la question : Comment aurai je du procéder pour connaitre les gouts de Florence ?

Il n'y a rien de pire que le préjugé et la déformation. Je ne vais pas passer mon temps à ecrire "mais non vous avez mal lu" mais non vous avez mal compris" mais non vous me pretez des intentions qui ne sont pas les miennes ". J'en vois pas l'interet. Si vous avez décidé que j'etais comme si ou comme cela. Ca vous regarde. Mais je ne vais pas passer mon temps à me justifier et vous expliquer. De toutes les manieres me croirez vous ?

D'une phrase ecrite par un forumeur vous en déduisez qui il est. Si une phrase vous choque il faut d'abord commencez par questionner avant de debattre sur cette phrase, surtout par ecrit. Il faut prendre le temps d'apprendre à comprendre les gens. Une fois que l'on se comprend on peut se connaitre, et une faut que l'on se connait on peut, suivant le désir de chacun, juger et cataloguer.
Hélas, nul n'est parfait, et je ne m'applique pas toujours ce concept. Loin de moi une quelconque prétention de ma part. Mais rien de pire que de se faire porter des jugements ou des idées à partir de 3 phrases

Quant à la discussion sur la religion c'est un autre sujet.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Demandes de références

#69

Message par Cartaphilus » 14 janv. 2009, 07:43

sandec' a écrit :Au contraire ! l'abatage casher est tres cruel et completement irrespectueux de la vie animal et cela va à l'encontre de toute notion de developpement durable et de respect de la vie.
Certain compare cela à de la barbarerie où l'on laisse l'animal mourrir doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances !
Vous avez fourni deux liens :

1 - Wikipedia ;

2 - Sur le second, sur "encyclopedie-universelle.com", on lit :
" Par contre, l'égorgement israélite a l'avantage d'être très efficace; le long couteau est planté de façon à traverser simultanément l'oesophage et la trachée artère, et les flots de sang qui s'écoulent sont tellement importants que l'animal ne tarde pas à mourir." (C'est moi qui souligne.)

La citation précédente, extraite de votre lien, contredit l'affirmation que vous avez soutenue peu après ; je vous demande donc d'étayer "la barbarerie (sic) où l'on laisse l'animal mourrir (sic) doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances."

Pour mémoire :
sansdec' a écrit :Informez nous s'il vous plait ? Parce que je suis quelqu'un de tres cartésien qui n'a pas l'habitude d'imaginer.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: Demandes de références

#70

Message par sansdec' » 14 janv. 2009, 08:11

Cartaphilus a écrit :
Vous avez fourni deux liens :

1 - Wikipedia ;

2 - Sur le second, sur "encyclopedie-universelle.com", on lit :
" Par contre, l'égorgement israélite a l'avantage d'être très efficace; le long couteau est planté de façon à traverser simultanément l'oesophage et la trachée artère, et les flots de sang qui s'écoulent sont tellement importants que l'animal ne tarde pas à mourir." (C'est moi qui souligne.)

La citation précédente, extraite de votre lien, contredit l'affirmation que vous avez soutenue peu après ; je vous demande donc d'étayer "la barbarerie (sic) où l'on laisse l'animal mourrir (sic) doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances."

Pour mémoire :
sansdec' a écrit :Informez nous s'il vous plait ? Parce que je suis quelqu'un de tres cartésien qui n'a pas l'habitude d'imaginer.
1 - Pourquoi wikipédia ce n'est pas bien ? L'information n'est pas fiable ? Il y a meiux certe mais comme introduction à un probleme c'est interessant. C'est étrange cette mannie de décrier tout ce quui devient populaire. Je suis sur qu'il y a quelques année beaucoup pensaient que wikipedia, l'encyclopédie libre, les connaissances de tous mises à la disposition de chacun, etaient interessant. Maintenant mettre un lien wikipedia c'est nul.

2- sur le deuxieme lien : des études sur des veaux montrent que la méthode d'abattage casher n'est ni instantanée, ni indolore à cause du flux de sang par les artères vertébrales derrière le cou, les animaux restent conscients pendant une minute après que leurs veines jugulaires et artères carotide soient coupées.

Si tu veux d'autres liens tu tapes dans google : "casher abattage".

Nié que l'abattage casher n'est pas plus cruel que l'abattage industriel (qui l'est deja enormement) c'est comme nié que la terre tourne autour du soleil. Arrivé un moment il faut admettre la vérité. Les animaux ne sont pas inconscient au moment où ils sont tués. Le probleme est là. Et cette contrainte qui se justifiait à une époque ("peur de tuer un animal deja mort" d'où l'obligation de tuer un animal conscient) est totalement obsolete aujourd'hui.

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: La bouffe kosher

#71

Message par Cajypart » 14 janv. 2009, 09:29

Nié que l'abattage casher n'est pas plus cruel que l'abattage industriel (qui l'est deja enormement) c'est comme nié que la terre tourne autour du soleil. Arrivé un moment il faut admettre la vérité. Les animaux ne sont pas inconscient au moment où ils sont tués. Le probleme est là. Et cette contrainte qui se justifiait à une époque ("peur de tuer un animal deja mort" d'où l'obligation de tuer un animal conscient) est totalement obsolete aujourd'hui.
Bof...
Si encore vous étiez contre le fait d'avoir une alimentation animale d'une manière générale, cela passerait...
Honnêtement, êtes-vous émus quand on ingère une huitre vivante? Alors que la fin de sa vie va se faire dans l'acidité des sucs gastriques?
A mon avis, vous vous en cognez complètement. Pourtant cette manière de consommer les huitres est très courante dans les cultures occidentales chrétiennes.
Que l'animal soit égorgé, éventré, tué d'une balle dans la tête...Le résultat est le même: la suppression de la vie.
Infliger des souffrances ou non à l'animal n'a objectivement pas d'autres conséquences que sur la moralité du bourreau.
Bizarrement, quand on critique la violence des pratiques alimentaires d'un peuple, cet argument ne vise généralement qu'à faire passer telle ou telle culture comme barbare donc inférieure...
C'est oublier que des comportements identifiables comme barbares sont présents dans toutes les cultures.
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: La bouffe kosher

#72

Message par Ptoufle » 14 janv. 2009, 10:12

La citation précédente, extraite de votre lien, contredit l'affirmation que vous avez soutenue peu après ; je vous demande donc d'étayer "la barbarerie (sic) où l'on laisse l'animal mourir (sic) doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances."
Beaucoup de liens sur le net étayent pourtant la cruauté de cet abattage. Même s'il est difficile de trouver des liens objectifs,

http://www.geocities.com/abattagerituel/
(attention photos violentes)

L'étourdissement de l'animal avant abattage ne semble pourtant pas être interdit par les règles musulmanes ou juives.
http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=290
http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... .cgi?id=90

Alors, pourquoi cette règle traditionnelle perdure-t-elle dans les rituels ? Il semble qu'au Kenya l'abattage rituel musulman soit précédé d'un étourdissement. J'ai l'impression que cette règle ressemble à celles qui oblige le port du foulard, ou impose le célibat aux prêtres catholiques...
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 17:11

Re: La bouffe kosher

#73

Message par Ildefonse » 14 janv. 2009, 10:30

De miens amis en périple aux Indes ont eu l'heur de voir un douloureux spectacle dans une région musulmane. Au milieu d'une place de village, ils ont vu un buffle (du moins identifié comme tel) qui attendait paisiblement à côté d'une foule joyeuse. Un peu à part, un homme était assis, un grand couteau à la ceinture. Un homme s'est détaché de la foule et s'est approché de l'homme au couteau, lui disant quelques mots à l'oreille. Sur ce, l'homme au couteau s'est levé, et très tranquillement à dégainé son outil, puis tout aussi calmement s'est avancé vers l'animal. La bête n'a pas bronché, et l'homme lui a carressé le muffle avant de se placé correctement pour son ouvrage. Il a alors placé la lame contre l'encolure, au côté opposé à celui où il se trouvait, puis d'un coup, il a tranché. L'animal s'est rebiffé mais la tête était déjà à moitié détachée. L'homme a poursuivit son travail sans se dépendre de son calme, et au bout d'une dizaine de secondes, la tête de la bête s'est séparée du tronc et l'animal s'est affaissée.

En parler est une chose, mais le voir est une source beaucoup plus sûre d'informations et d'émotions lorsqu'on en parle. Mes amis continuent à manger de la viande sans vergogne. Ce sont même des fines gueules.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: La bouffe kosher

#74

Message par Cartaphilus » 14 janv. 2009, 10:41

sansdec' a écrit :Pourquoi wikipédia ce n'est pas bien ? L'information n'est pas fiable ? Il y a meiux certe mais comme introduction à un probleme c'est interessant. C'est étrange cette mannie de décrier tout ce quui devient populaire. Je suis sur qu'il y a quelques année beaucoup pensaient que wikipedia, l'encyclopédie libre, les connaissances de tous mises à la disposition de chacun, etaient interessant. Maintenant mettre un lien wikipedia c'est nul.
Interprétation très personnelle ; Wikipédia parle «souffrances sévères aux animaux" de non de "barbarerie (sic) où l'on laisse l'animal mourrir (sic) doucement de longues minutes dans d'affreuses souffrances."

Si vous avez des articles scientifiques étayant cette déclaration, donnez-les nous ; sinon, on pourrait conclure que l'hyper dramatisation de la description des souffrances animales n'est que votre opinion avec toute la subjectivité que ce terme comporte.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: La bouffe kosher

#75

Message par sansdec' » 14 janv. 2009, 14:20

Cajypart a écrit :Bizarrement, quand on critique la violence des pratiques alimentaires d'un peuple, cet argument ne vise généralement qu'à faire passer telle ou telle culture comme barbare donc inférieure...
C'est oublier que des comportements identifiables comme barbares sont présents dans toutes les cultures.
Paragrape 1 : C'est votre interprétation toute subjective à vous et ne me regarde nullement et ne m'est pas à l'esprit.
Paragraphe 2 : Je suis entièrement d'accord. C'est pourquoi point d'amalgame et de généralisation excessive. Mais cela n'empeche nullement de critiquer les actes barbares de chaque "communauté" (je prefere ce terme à peuple)

@ Cartaphilus : Ok parlons parlont de «souffrances sévères faites aux animaux" de non de "barbarerie. Ok pas probleme pour moi.

@Ptoufle : Merci d'avoir pris la peine de chercher sur le net.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit