Les sujets tabous dans le domaine de la santé

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Athena
Messages : 44
Inscription : 05 juin 2008, 23:52

Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#1

Message par Athena » 18 mai 2010, 21:37

Bonjour,

J'ai regardé le documentaire de Lina B. Moreco aujourd'hui : Silence on vaccine.
http://films.onf.ca/silence-on-vaccine/

J'ai été très étonnée d'apprendre qu'on utilisait du mercure dans les vaccins afin d'enlever les bactéries qui aurait pu y être introduit puisque les installations ne sont pas toujours sanitaires. Et cette présence de mercure pourrait donner l'autisme chez certains enfants. Mais puisque c'est un sujet tabou, il n'y a aucune recherche sérieuse faite à ce sujet. Et les quelques médecins qui s'y interessent se font discréditer. Et ceci n'est un qu'un exemple tiré de ce documentaire. Il y en a malheureusement pleins d'autres.

Nous sommes en train de perdre le peu de terrain de discussion, d'ouverture et de contestations avec les compagnies pharmaceutiques. Ils veulent nous imposer les actions que nous devons faire face à notre propre santé. Dans cet optique d'utilitarisme, certains vont dire : c'est pour le bien commun que quelques individus doivent être "sacrifier". Combien d'individus, les compagnies pharmaceutiques sont-elles prête à brimer pour le bénéfice de la majorité? 500 ? 1000? 1 million? Quand est-ce que cette loi du silence sera brisée? Combien de vaccins sommes-nous prêt à nous faire injecter dans le bras sans étude sur la santé à long terme? (H1N1 par exemple)

Il faut cesser de prendre le modèle biomédial sur un pied d'estale et commencer à se poser les vraies questions. Si ce n'était pas de tout l'argent en jeu, il y aurait bien moins de maux dans notre monde.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7583
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#2

Message par Kraepelin » 18 mai 2010, 22:07

Athena a écrit : Bonjour,

J'ai regardé le documentaire de Lina B. Moreco aujourd'hui : Silence on vaccine.
http://films.onf.ca/silence-on-vaccine/

J'ai été très étonnée d'apprendre qu'on utilisait du mercure dans les vaccins afin d'enlever les bactéries qui aurait pu y être introduit puisque les installations ne sont pas toujours sanitaires. Et cette présence de mercure pourrait donner l'autisme chez certains enfants. Mais puisque c'est un sujet tabou, il n'y a aucune recherche sérieuse faite à ce sujet.
Sérieuses, je ne sais pas. Mais il y a des publications en tout cas.
Athena a écrit : Et les quelques médecins qui s'y interessent se font discréditer. Et ceci n'est un qu'un exemple tiré de ce documentaire. Il y en a malheureusement pleins d'autres.
Ce n'est pas ma perception. Je n'ai pas vue de médecin poser cette question et se faire ridiculiser. Il reste, cependant, que de poser la question n'est pas donner la réponse.
Athena a écrit : Nous sommes en train de perdre le peu de terrain de discussion, d'ouverture et de contestations avec les compagnies pharmaceutiques. Ils veulent nous imposer les actions que nous devons faire face à notre propre santé. Dans cet optique d'utilitarisme, certains vont dire : c'est pour le bien commun que quelques individus doivent être "sacrifier". Combien d'individus, les compagnies pharmaceutiques sont-elles prête à brimer pour le bénéfice de la majorité? 500 ? 1000? 1 million? Quand est-ce que cette loi du silence sera brisée? Combien de vaccins sommes-nous prêt à nous faire injecter dans le bras sans étude sur la santé à long terme? (H1N1 par exemple)
Vous vous êtes trop laissé impressionner par le film. Les pharmaceutiques ne contrôlent pas le monde. Il y a des dangers avec la vaccination mais il y a plus de danger sans elle. S'il apparait que les dangers de vacciner deveinnent trop grand, on arrêtera de se faire vacciner.
Athena a écrit :Il faut cesser de prendre le modèle biomédial sur un pied d'estale et commencer à se poser les vraies questions. Si ce n'était pas de tout l'argent en jeu, il y aurait bien moins de maux dans notre monde.
Je me suis intéressé à l'histoire du Québec avant la montée de la médecine pasteurienne, avant les obstétriciens, avant l'asepsie, avant la vaccination. Allez-y voir, on en reparlera.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Sinned
Messages : 42
Inscription : 04 sept. 2008, 19:45

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#3

Message par Sinned » 18 mai 2010, 23:47

Salut Athena,

Je n'ai jamais eu de craintes en rapport avec les vaccins jusqu'au moment où j'ai dû emmener ma fille alors âgée de 12 ans d'urgence à l'hôpital pour un problème majeur d'asthme.

Ma fille était parfaitement, mais vraiment parfaitement en santé, autant physique que psychologique. Un mois après avoir eu son 3e vaccin pour l'hépatite (B ou C..... enfin, celui qu'on donne aux enfants de 6e année) on me confirme à l'hôpital qu'elle sera asthmatique toute sa vie..... mes "pourquoi" et mes "comment" n'ont jamais eu de réponses. On a juste à vivre "avec ça", c'est tout. Et envoye la pompe! C'est comme ça, et pour des années et des années qu'on me dit à l'hôpital....

Mais, avec ma tête de cochon, je me disais qu'il devait y avoir une raison.... ça se peut pas qu'une p'tite fille en parfaite santé soit sur le bord de crever (je vous dis.... c'était vraiment sérieux) du jour au lendemain comme ça!

Après avoir passé un examen chez mon chiro, :Faust: qui m'a posé la question à savoir si elle avait eue un vaccin dans les semaines précédent son examen chez lui, j'ai consulté l'agenda et lui ai répondu qu'effectivement, elle avait eu son 3e rappel pour l'hépatite j'sais plus quoi!

Aujourd'hui, ma fille n'a plus aucun problème d'asthme, heureusement. Au bout de 3 ans de suivi avec le chiro :dingue: , son asthme "pour la vie" a "miraculeusement" disparu.

hum.... ça me remue tous ces souvenirs....

Du coup.... j'ai pris la chance de ne plus faire appel aux vaccins, ni pour elle ni pour son frère.

Je ne suis pas contre les vaccins, loin de là. Mais avant de vacciner n'importe qui pour n'importe quoi.... est-ce qu'on pourrait peut-être pas avoir un genre de p'tit test pour les personnes pouvant être à risque....

Sinned

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#4

Message par BeetleJuice » 19 mai 2010, 02:24

ça se peut pas qu'une p'tite fille en parfaite santé soit sur le bord de crever (je vous dis.... c'était vraiment sérieux) du jour au lendemain comme ça!
Si Si, ça se peut tout à fait.
L'asthme peut provoquer une gène respiratoire qui n'est pas visible immédiatement, et qui peut vite s'aggraver si jamais la personne choppe une maladie opportuniste touchant le système respiratoire. Ca peut aussi bêtement être une aggravation de l'asthme qui s'est installé et qui est aggravé par un allergène.
on me confirme à l'hôpital qu'elle sera asthmatique toute sa vie.....
Est-ce que cette confirmation a été faite par test ?
Parce que sinon, il s'agit peut-être d'un "diagnostique du pire". L'asthme ayant à peu près la même forme, qu'il soit temporaire (allergique ou du à un stress) ou chronique, le médecin vous a peu être prédit un asthme chronique, sans être certain de ce fait, afin que vous gardiez à l'oeil l'état de votre fille.

L'asthme étant une maladie qui peut survenir périodiquement, s'il vous avait dit que la maladie n'était que temporaire, il y avait un risque qu'elle soit en fait périodique et que votre vigilance ne soit pas suffisante dans ce cas.

En gros, il vous a prescrit le pire pour éviter le risque, mais il c'est avéré qu'il n'y a pas eu d'autre épisode asthmatique.
Au bout de 3 ans de suivi avec le chiro
Ca n'a donc aucun lien avec le vaccin.
Un asthme allergique ne dure que le temps d'exposition à l'allergène, or, au bout de 3 ans, ça fait longtemps que l'allergène a disparu. Par contre, il est possible qu'une autre substance allergique ait provoqué l'asthme et qu'entre temps, elle ait disparu de l'environnement de votre fille, diminuant puis arrêtant définitivement l'inflammation.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7113
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#5

Message par Cartaphilus » 19 mai 2010, 04:27

Bonjour à tous.
Athena a écrit :J'ai été très étonnée d'apprendre qu'on utilisait du mercure dans les vaccins [...]
Plus exactement un composé organomercuriel, le thiomersal ou thimérosal.
Athena a écrit :Et cette présence de mercure pourrait donner l'autisme chez certains enfants. Mais puisque c'est un sujet tabou, il n'y a aucune recherche sérieuse faite à ce sujet.
Les liens que je vous ai donnés répondent à votre assertion infondée ; je vous offre également ce résumé du CDC recensant des études « sérieuses » ne montrant pas de lien entre autisme et « mercure », ici.
Athena a écrit :Il faut cesser de prendre le modèle biomédial sur un pied d'estale et commencer à se poser les vraies questions. Si ce n'était pas de tout l'argent en jeu, il y aurait bien moins de maux dans notre monde.
Et nous repartirions du bon pied...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#6

Message par Poulpeman » 19 mai 2010, 06:03

Bonjour Athena,
Athena a écrit : J'ai regardé le documentaire de Lina B. Moreco aujourd'hui : Silence on vaccine.
Ce documentaire est malheureusement de très mauvaise qualité voire tout simplement mensonger sur bien des aspects.

Cordialement,

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1681
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#7

Message par Sainte Ironie » 19 mai 2010, 06:44

Poulpeman a écrit :Ce documentaire est malheureusement de très mauvaise qualité voire tout simplement mensonger sur bien des aspects.
En effet. On en parlait d'ailleurs dans ce sujet. J'hésite toujours entre l'inculture scientifique et la malhonnêteté en ce qui concerne l'ONF...
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4991
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#8

Message par Christian » 19 mai 2010, 16:25

Athena a écrit :Bonjour,

J'ai regardé le documentaire de Lina B. Moreco aujourd'hui : Silence on vaccine.
http://films.onf.ca/silence-on-vaccine/

...

Il faut cesser de prendre le modèle biomédial sur un pied d'estale et commencer à se poser les vraies questions. Si ce n'était pas de tout l'argent en jeu, il y aurait bien moins de maux dans notre monde.
Moi, à propos de la fraude du Dr Wakefield, j'ai tenté de poser de "vraies" questions sur le site de Moreco et mes questions n'ont jamais été publiées... Alors quand quelqu'un vient parler de tabous en médecine, il devrait savoir que les anti-vaccins sont encore plus fermés à la discussion...

Christian
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Athena
Messages : 44
Inscription : 05 juin 2008, 23:52

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#9

Message par Athena » 19 mai 2010, 20:52

Merci de vos réponses,
Christian a écrit :Alors quand quelqu'un vient parler de tabous en médecine, il devrait savoir que les anti-vaccins sont encore plus fermés à la discussion...
Il ne s'agit pas d'être pour ou contre les vaccins, mais de tout simplement d'ouvrir la conversation. Il y a d'autres sujets tabous dans le domaine de la santé : acharnement thérapeutique envers les enfants prématurés, la guérison partielle de l'autisme, le suicide assisté, etc.
Personnellement, (et la grande majorité d'entre vous) avons tous eu des vaccins, et nous ne sommes pas morts... Il s'agit de se poser des questions pourquoi avons-nous des vaccins et ce vaccin est-il absolument nécéssaire puisque ce n'est pas obligatoire au Québec.
Poulpeman a écrit :Ce documentaire est malheureusement de très mauvaise qualité voire tout simplement mensonger sur bien des aspects.
Je crois que vous y allez un peu fort en le considérant mensonger. C'est peut-être de mauvaise qualité mais ce documentaire est à contre-discours. Il est donc clair que ces propos s'opposent très fortement au modèle dominant. Pour la question de véracité, et bien, j'en ai aucune idée. Mais qui d'autre qu'un parent est mieux placé pour savoir si son enfant était normal avant le vaccin et différent après. Il vit avec lui quotidiennement. Ce n'est pas une analyse pragmatique de symptômes qui peut remplacer cela. Par exemple, vous est-il déjà arrivé d'aller chez le médecin avec la ferme conviction que vous êtes malade, qu'il y a qqchose qui ne va pas et de vous faire dire : mais vous êtes en parfaite santé monsieur, je ne vois pas ce que vous pouvez avoir. ?
Kraepelin a écrit :Vous vous êtes trop laissé impressionner par le film. Les pharmaceutiques ne contrôlent pas le monde. Il y a des dangers avec la vaccination mais il y a plus de danger sans elle. S'il apparait que les dangers de vacciner deveinnent trop grand, on arrêtera de se faire vacciner.
Je n'ai jamais dis qu'ils contrôlaient le monde... J'ai dis qu'ils veulent avoir un certain contrôle sur notre santé. Ils ont véritablement un pouvoir de domination sur la société. Durant la "crise" de la pandémie du H1N1, ils ont fait acheter beaucoup trop de vaccins au gouvernement avant que cette dite pandémie ne survienne. Et une fois les comptes faits, il y avait beaucoup trop de vaccins. Trop tard diront-ils, pas question de les reprendre!
Sinned a écrit :Je ne suis pas contre les vaccins, loin de là. Mais avant de vacciner n'importe qui pour n'importe quoi.... est-ce qu'on pourrait peut-être pas avoir un genre de p'tit test pour les personnes pouvant être à risque....
Absolument. Avant de vous donner un médicament pour des problèmes cardiaques, on vous fera remplir un questionnaire sur vos prédécédants de santé, votre mode de vie, etc. Ils ne veulent pas prendre de risque qu'un effet secondaire vous arrive. Pourquoi ne font-ils pas cela avec les vaccins? On pique comme si on était du bétail, ni plus ni moins. (Surtout durant la crise du H1N1)

Je crois qu'il aurait été important d'avoir d'autre opinion dans le documentaire, cela aurait donner l'heure juste et non qu'un coté de la médaille qu'on entend qu'à peine. Je crois aussi qu'il serait important que des firmes indépendantes fassent des études à ce sujet. (sur les effets de l'alluminium comme adjuvent et l'utilisation du thimérosal -merci à Cartaphilus pour les détails- Mais le financement est pratiquement impossible.
Dernière modification par Athena le 19 mai 2010, 21:10, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Athena
Messages : 44
Inscription : 05 juin 2008, 23:52

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#10

Message par Athena » 19 mai 2010, 21:04

J'ai pris connaissance de l'autre enfilade à ce sujet (la vaccination) et bon, je suis d'accord pour dire que Moreco est de mauvaise foi, surtout au fait de ne pas présenter des opinions contraires...

Mais les sujets tabous dans le domaine de la santé ne concerne pas que la vaccination. Que pensez-vous du fait qu'une femme de 21-22 semaines de grossesse, se présentant à l'hopital pour une fausse couche, les médecins la font accoucher, passe une batterie de test sur les très poupons. Ces enfants sont dans la grande majorité des cas déjà handicapés s'ils ne meurent pas. Et s'ils survivent, ils passeront le reste de leur vie handicapés. La vie a tout prix?

édit: J'ai aussi rencontré Moreco dans le cadre d'un cours. L'ONF n'a pas voulu publier son documentaire, elle a dû se battre... Et ils ont accepté presque à contre-coeur parce qu'ils commencaient à avoir des groupes de pression les harcelant. Aujourd'hui, (si ce n'est que pour vous rassurez), elle est sans emploi, du moins dans le domaine cinématographique, je crois qu'elle fait des études en sociologie de la santé.

Athena

Avatar de l’utilisateur
truchement
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 745
Inscription : 10 janv. 2008, 10:13

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#11

Message par truchement » 19 mai 2010, 21:46

Le dictionnaire sceptique donne un excellent article sur le mouvement antivaccination.

https://www.sceptiques.qc.ca/dictionnai ... ation.html

Avatar de l’utilisateur
atch014
Messages : 25
Inscription : 12 nov. 2009, 05:54

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#12

Message par atch014 » 20 mai 2010, 04:44

Athena dit :"la guérison partielle de l'autisme"

Vous pouvez développer ,svp
La foi c'est la non-pensée élever au rang de vertu.

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#13

Message par Ptoufle » 20 mai 2010, 05:13

Athena a écrit : Que pensez-vous du fait qu'une femme de 21-22 semaines de grossesse, se présentant à l'hopital pour une fausse couche, les médecins la font accoucher, passe une batterie de test sur les très poupons. Ces enfants sont dans la grande majorité des cas déjà handicapés s'ils ne meurent pas. Et s'ils survivent, ils passeront le reste de leur vie handicapés. La vie a tout prix?
Merci de donner une source sur ce cas, et pour que ce soit valable dans la discussion ici il faudrait que ce ne soit pas un cas particulier d'une mauvaise décision médicale.
Athena a écrit :édit: J'ai aussi rencontré Moreco dans le cadre d'un cours. L'ONF n'a pas voulu publier son documentaire, elle a dû se battre... Et ils ont accepté presque à contre-coeur parce qu'ils commencaient à avoir des groupes de pression les harcelant. Aujourd'hui, (si ce n'est que pour vous rassurez), elle est sans emploi, du moins dans le domaine cinématographique, je crois qu'elle fait des études en sociologie de la santé.
Peut-être parce qu'à monter un documentaire complètement bidon on perd toute crédibilité ?
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7583
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#14

Message par Kraepelin » 20 mai 2010, 06:28

Athena a écrit : Ils ont véritablement un pouvoir de domination sur la société. Durant la "crise" de la pandémie du H1N1, ils ont fait acheter beaucoup trop de vaccins au gouvernement avant que cette dite pandémie ne survienne. Et une fois les comptes faits, il y avait beaucoup trop de vaccins. Trop tard diront-ils, pas question de les reprendre!
Ce n'est pas comme ça que ça s'est passé. Des vaccins ça ne se commande par deux semaines à l'avance. Ca se commande 9 mois à l'avance. Quand la pandémie a commencé, les gouvernement n'ont pas pris de chance. Ils ont commandé des vaccins comme si nous allions avoir une épuventable pendémie mortelle. Finalement ce n'était pas si pire et ils ont eu trop de vaccins. Le rôle des pharmaceutiques dans cette erreur est négligeable.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7583
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#15

Message par Kraepelin » 20 mai 2010, 06:33

Athena a écrit : Mais les sujets tabous dans le domaine de la santé ne concerne pas que la vaccination. Que pensez-vous du fait qu'une femme de 21-22 semaines de grossesse, se présentant à l'hopital pour une fausse couche, les médecins la font accoucher, passe une batterie de test sur les très poupons. Ces enfants sont dans la grande majorité des cas déjà handicapés s'ils ne meurent pas. Et s'ils survivent, ils passeront le reste de leur vie handicapés. La vie a tout prix?
Ce n'est absolement pas un sujet "tabou". On parle de celà ouvertement et partout... C'est juste que la médecine n'a pas de repères pour trancher cette question délicate. Vous utilisez le mot "tabou" de façon abusive.

Si vous voulez un exemple de sujet vraiment tabou, je vais vous en donner un: l'Inceste maternel. ÇA c'est tabou en ti jésus!
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7113
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#16

Message par Cartaphilus » 20 mai 2010, 10:34

À propos de l'hypothétique déclenchement de la maladie asthmatique par les vaccinations, une étude récente (2009) ne montrent pas d'augmentation des cas d'asthme chez les enfants ayant reçu le vaccin anti-coquelucheux :
Dans cette [url=http://pediatrics.aappublications.org/cgi/content/full/123/3/944]étude[/url], le collectif a écrit :Our study provides no evidence of an association between vaccination against pertussis in infancy and an increased risk of later wheeze or asthma and does not support claims that vaccination against pertussis might significantly increase the risk of childhood asthma.
Cette conclusion pourrait s'appliquer à d'autres vaccins :
Dans l'article précédemment cité, le collectif a écrit :Because of the concurrent administration of several vaccines, these results also suggest that none of the other vaccines administered together with pertussis (in the United Kingdom at the time, these included diphtheria, tetanus, polio, and Hib) lead to a significant rise in asthma incidence. In fact, effect estimates for exposure to diphtheria, tetanus, and also MMR (which is not administered concurrently) were similar to those for pertussis.
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Athena a écrit :Avant de vous donner un médicament pour des problèmes cardiaques, on vous fera remplir un questionnaire sur vos prédécédants de santé, votre mode de vie, etc. Ils ne veulent pas prendre de risque qu'un effet secondaire vous arrive. Pourquoi ne font-ils pas cela avec les vaccins? On pique comme si on était du bétail, ni plus ni moins. (Surtout durant la crise du H1N1)
Il est évident que vous ignorez tout des recommandations mis en place pour la vaccination contre le virus A/H1N1v, notamment en France : toute personne candidate à la vaccination est (a été) interrogée par un médecin pour préciser le type de vaccin (avec ou sans adjuvant), la nécessité d'un possible rappel à quinze jours, les éventuelles contre-indications, la voie d'injection (intramusculaire ou sous-cutanée, en cas de traitement anticoagulant), même le site d'injection (pas d'injection en regard d'un matériel prothétique).
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Sinned
Messages : 42
Inscription : 04 sept. 2008, 19:45

Re: Les sujets tabous dans le domaine de la santé

#17

Message par Sinned » 26 mai 2010, 20:55

Salut BeetleJuice,

Tout d'abord, merci d'avoir pris la peine d'écrire tes commentaires sur mon post. Mais je t'avoue ne pas vraiment tout saisir.....

Tu as écris....
Si Si, ça se peut tout à fait.
L'asthme peut provoquer une gène respiratoire qui n'est pas visible immédiatement, et qui peut vite s'aggraver si jamais la personne choppe une maladie opportuniste touchant le système respiratoire. Ca peut aussi bêtement être une aggravation de l'asthme qui s'est installé et qui est aggravé par un allergène.



OK, si je comprends bien tu veux dire qu'elle aurait pu être asthmatique sans avoir de symptômes extérieurs? Comment peut-il y avoir « aggravation de l'asthme » quand elle n'a jamais eu ce problème...?


Aussi....
Est-ce que cette confirmation a été faite par test ?
Parce que sinon, il s'agit peut-être d'un "diagnostique du pire". L'asthme ayant à peu près la même forme, qu'il soit temporaire (allergique ou du à un stress) ou chronique, le médecin vous a peu être prédit un asthme chronique, sans être certain de ce fait, afin que vous gardiez à l'oeil l'état de votre fille.

L'asthme étant une maladie qui peut survenir périodiquement, s'il vous avait dit que la maladie n'était que temporaire, il y avait un risque qu'elle soit en fait périodique et que votre vigilance ne soit pas suffisante dans ce cas.

En gros, il vous a prescrit le pire pour éviter le risque, mais il c'est avéré qu'il n'y a pas eu d'autre épisode asthmatique
.

Elle a passé des tests dès son entrée à l'hôpital car elle était vraiment très mal en point. Ça fait quand même une douzaine d'années de cela, mais je me souviens parfaitement que le verdict était très clair – ma fille était « mystérieusement » et « soudainement » asthmatique pour le restant de ses jours! Sans vouloir être désagréable, je trouve que tu charries un petit peu en supposant que le médecin, fin psychologue, en aurait mis un peu plus pour pallier à son incertitude.... et non pas la mienne.

Et.....
Au bout de 3 ans de suivi avec le chiro

Ca n'a donc aucun lien avec le vaccin.
Un asthme allergique ne dure que le temps d'exposition à l'allergène, or, au bout de 3 ans, ça fait longtemps que l'allergène a disparu. Par contre, il est possible qu'une autre substance allergique ait provoqué l'asthme et qu'entre temps, elle ait disparu de l'environnement de votre fille, diminuant puis arrêtant définitivement l'inflammation.


Dès le diagnostique établi par mon chiro après que je l'aie avisé qu'effectivement ma fille avait eu son 3e rappel, il m'a expliqué que des crises continueraient à se présenter et plus spécifiquement et fortement à la même période chaque année. Le vaccin continuant « de faire son oeuvre » dans le corps de ma fille.

Écoute, pour résumer, tout ce que je sais c'est que je suis allée à l'hôpital avec ma fille en détresse respiratoire, qu'on m'a dit que ma fille serait asthmatique pour le restant de ses jours et qu'on sait pas pourquoi et comment, et tutti quanti. Que je suis allée voir mon chiro, qu'il m'a dit ce qui se passerait et comment ça se passerait et que c'est ça qui s'est passé.....

Ben, c'est ça :singe:

Sinned

p.s. désolée de ne pas utiliser le "quote", mais ça fait une demi-heure que je me bat avec.....

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cartaphilus, Inso