Assurances, statistiques et discrimination

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#26

Message par DanB » 23 janv. 2012, 22:31

DanB a écrit :Mais si on en vient, finalement, à tellement finement profiler qu'il n'y a même plus de risque, peut-on parler d'assurances?
kestaencordi a écrit :qui risque quoi?
L'assureur risque de payer.
kestaencordi a écrit :et quel risque? une cie d'assurance ne risque pas plus en signant une police qu'elle ne risque sur ses investissements fait avec notre argent.
Donc, tous les placements d'une cie d'assurance ont exactement le même risque entre eux et ce risque est aussi le même pour toutes les polices? C'est pas un peu gros comme affirmation?
kestaencordi a écrit :c bien la le but du profilage. rejeter les dossiers a risque ou les sur tarifer. (ils se rejetent tout seul.)reste les cas payants et faciles a gerer.
Tous les dossiers sont à risque. Si je ne courrais aucun risque, je n'aurais aucune assurance...

En fait, dans bien des cas, quand l'espérance mathématique est plus faible que le coût, je n'assure/garantit pas.
kestaencordi a écrit :cie assurances = 0% risque
Aucun risque? Encore là, votre exagération discrédite votre argumentation.
kestaencordi a écrit :les assures = 99% de risque de payer bien plus que vous ne reclemarez jamais.
C'est mathématique. On n'assure que les risques que l'on ne peut pas supporter.

Par exemple, les propriétaires de flottes de véhicules vont diminuer les assurances et couvrir eux-même le risque. Même si un véhicule est une perte totale, l'économie annuelle suffit à payer pour ce... risque.

La question du risque ne se pose pas. C'est plutôt le raffinement des critères qui est à questionner. Si je suis persuadé que vous allez me réclamer 1000$ dans 40 ans, je peux actualiser ce montant, ajouter le profit et j'ai le coût de la couverture de cette réclamation. Ce n'est plus une assurance qui court un risque, c'est un mode de paiement...
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#27

Message par Aéroplaneur » 23 janv. 2012, 22:35

On se targue d'être une civilisation de droits et d'égalité... Tant qu'il n'y a pas de fric en jeu. :menteur:

Là, il va y avoir des clauses. :Faust:
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#28

Message par DanB » 23 janv. 2012, 22:44

Au fond, c'est avant tout une question de business. $$$$
kestaencordi a écrit :oHHH que oui. rien d'autre.un marketing bien elabore. qui nous laisse croire en la necessite de tout couvrir.
Vous pensiez quoi? Comment pensez-vous que Warren Buffet est devenu milliardaire? Les assurances, ce sont des compagnies à but lucratif comme des tas d'autres avec qui vous faites affaires.
kestaencordi a écrit :assurer sa vie = gager que je vais mourir avant d'avoir economise la valeur de la couverture.
Couverture qui diminue et/ou coût qui augmente avec l'âge.

J'ai trois enfants. Une assurance vie à 40$ par mois me permettrait 1 000 000$ d'assurance, de quoi suppléer, en partie, à mon salaire (et rien d'autre...). À 40$ par mois, ça prend au dessus de 2000 ans pour payer le montant de la couverture. Je suis pas mal sûr de mourir avant ça. Mais avec une espérance qui va au delà de 90 ans, quand je vais mourir, soit la prime sera plus élevée, soit la couverture sera moindre. Mais je ne pense plus avoir trop d'engagements à couvrir rendu là...

Je mettrais donc 40$ par mois dans un «pot» avec d'autres gens pour le donner à ceux qui seront mal pris à la suite d'un décès et je paie une compagnie pour faire le courtage de tout ça. Ce n'est pas obligatoire, c'est optionnel. Et c'est pour ça que je ne l'ai pas encore fait...!!!

je uis gambler et j'ai gager de garder mon argent. autrement dit:
kestaencordi a écrit :si l'assureur gage que je vais vivre asse longtemt pour payer mes primes je les crois, ils ont raison. je fais donc comme eux. je gage que je vais vivre assez longtemp pour economiser ou acquerir des avoirs a leguer.
Ce n'est pas le pari de l'assureur. L'assureur parie que l'espérance mathématique de votre décès cette année est moindre que les primes que vous allez payer. L'an prochain, pour maintenir cet équilibre, la prime risque d'augmenter et/ou la couverture va diminuer. Et ainsi de suite.

Et vous magasiner une assurance dans l'optique d'enrichir vos héritiers par votre mort, une forme de loto?

Je vois plutôt ça comme une couverture des besoins futurs. Pour l'enrichissement, faudrait comparer à jouer à la loto...
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#29

Message par DanB » 23 janv. 2012, 22:46

Aéroplaneur a écrit :On se targue d'être une civilisation de droits et d'égalité... Tant qu'il n'y a pas de fric en jeu. :menteur:

Là, il va y avoir des clauses. :Faust:
Droits et égalité, est-ce que ça veut dire que je devrais payer pour ceux qui roulent en fous avec des motos sportives? Mes droits et mon égalité là-dedans? Égalité ou équité?

Ce n'est pas unidirectionnel...
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#30

Message par kestaencordi » 23 janv. 2012, 23:37

kestaencordi a écrit :oHHH que oui. rien d'autre.un marketing bien elabore. qui nous laisse croire en la necessite de tout couvrir.
Vous pensiez quoi? Comment pensez-vous que Warren Buffet est devenu milliardaire? Les assurances, ce sont des compagnies à but lucratif comme des tas d'autres avec qui vous faites affaires.
je sais tres bien que je suis entoure de capitaliste sans scrupuile. coke a fait des milliard pcq les gens ont soif?

kestaencordi a écrit :assurer sa vie = gager que je vais mourir avant d'avoir economise la valeur de la couverture.
Couverture qui diminue et/ou coût qui augmente avec l'âge.

J'ai trois enfants. Une assurance vie à 40$ par mois me permettrait 1 000 000$ d'assurance, de quoi suppléer, en partie, à mon salaire (et rien d'autre...). À 40$ par mois, ça prend au dessus de 2000 ans pour payer le montant de la couverture. Je suis pas mal sûr de mourir avant ça. Mais avec une espérance qui va au delà de 90 ans, quand je vais mourir, soit la prime sera plus élevée, soit la couverture sera moindre. Mais je ne pense plus avoir trop d'engagements à couvrir rendu là...
demeure que je pais plus que je ne recevrai. point. soyez honnete et dites nous a quel age votre couverture passe de 1M$ a 10K$



je uis gambler et j'ai gager de garder mon argent. autrement dit:
Ce n'est pas le pari de l'assureur. L'assureur parie que l'espérance mathématique de votre décès cette année est moindre que les primes que vous allez payer. L'an prochain, pour maintenir cet équilibre, la prime risque d'augmenter et/ou la couverture va diminuer. Et ainsi de suite.
utilise le verbe que vous voulez ca demeure un ''pari'' avec des probabilite de gagner ou de perdre.
Et vous magasiner une assurance dans l'optique d'enrichir vos héritiers par votre mort, une forme de loto?
que ferais-je d'un cheque une fois mort. c pas pour moi que je m'assure.c pour un legue.

pour l'enrichissement je recommande de travailler. et mes descendant non rien a craindre croyez moi.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#31

Message par Aéroplaneur » 24 janv. 2012, 20:04

DanB a écrit :Droits et égalité, est-ce que ça veut dire que je devrais payer pour ceux qui roulent en fous avec des motos sportives? Mes droits et mon égalité là-dedans? Égalité ou équité?

Ce n'est pas unidirectionnel...
On ne parle pas de moto, mais d'auto.

Ça ne vous dérange pas de payer plus cher parce que vous êtes un homme, de payer pour des morrons parce que vous êtes du même sexe qu'eux ?
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#32

Message par DanB » 24 janv. 2012, 21:21

kestaencordi a écrit :je sais tres bien que je suis entoure de capitaliste sans scrupuile. coke a fait des milliard pcq les gens ont soif?
En général, personne n'est obligé d'acheter quoi que ce soit.

Et à moins de profiter des efforts des autres, on gagne sa vie en exigeant du capital en échange de notre travail.
kestaencordi a écrit :demeure que je pais plus que je ne recevrai. point. soyez honnete et dites nous a quel age votre couverture passe de 1M$ a 10K$
Si vous êtes capable de déterminer qui paiera plus, vous devriez être milliardaire...

On ne peut qu'estimer une espérance mathématique. Et il faut être royalement naïf pour croire qu'une entreprise offre ce service gratuitement. Vous, êtes-vous un bénévole? Si oui, vos services m'intéressent.


kestaencordi a écrit :je uis gambler et j'ai gager de garder mon argent. autrement dit:
Ce n'est pas le pari de l'assureur. L'assureur parie que l'espérance mathématique de votre décès cette année est moindre que les primes que vous allez payer. L'an prochain, pour maintenir cet équilibre, la prime risque d'augmenter et/ou la couverture va diminuer. Et ainsi de suite.
utilise le verbe que vous voulez ca demeure un ''pari'' avec des probabilite de gagner ou de perdre.
Mathématiquement, la probabilité de gagner est 1- la probabilité de perdre. Et côté assurance vie, je préfère perdre à ce jeu, honnêtement. Mais il demeure que si jamais je «gagne», j'aimerais bien que ma famille soit au moins à l'aise financièrement. À vous de déterminer vos priorités. Un ami est décédé à moins de 30 ans ayant une fille et une blonde enceinte...
Et vous magasiner une assurance dans l'optique d'enrichir vos héritiers par votre mort, une forme de loto?
kestaencordi a écrit :que ferais-je d'un cheque une fois mort. c pas pour moi que je m'assure.c pour un legue.
Reste à savoir à quoi on le destine. Faire bénéficier nos héritiers de notre mort ou amoindrir les désavantages de notre mort. Avec les revenus futurs et l'apport par ma présence que je peux générer, il faut un mon montant ne serait-ce que pour arriver kif kif. Je ne vois pas là une façon de jouer à la loterie sur ma mort.
kestaencordi a écrit :pour l'enrichissement je recommande de travailler. et mes descendant non rien a craindre croyez moi.
Rien à craindre?

Je ne suis pas vraiment endetté, j'ai des économies importantes, mes enfants ont un bon REEE (bourré d'actions d'Apple!) et, néanmoins, je ne pense pas qu'une assurance vie de 1 000 000$ serait suffisante pour combler mon départ. Je ne sais pas trop quels critères vous utilisez ni de quoi vous avez l'air ainsi que vos héritiers, mais il faut faire les calculs...
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#33

Message par DanB » 24 janv. 2012, 21:28

Aéroplaneur a écrit :
DanB a écrit :Droits et égalité, est-ce que ça veut dire que je devrais payer pour ceux qui roulent en fous avec des motos sportives? Mes droits et mon égalité là-dedans? Égalité ou équité?

Ce n'est pas unidirectionnel...
On ne parle pas de moto, mais d'auto.

Ça ne vous dérange pas de payer plus cher parce que vous êtes un homme, de payer pour des morrons parce que vous êtes du même sexe qu'eux ?
Faudrait faire l'inventaire des discriminations acceptables et celles qui ne le sont pas... (et justifier les choix..)

Selon-vous?

Je bénéficie aussi de rabais parce que mon profil m'associe à des non-morons...

Sexe?
Âge?
Race?
Cote de crédit?
Statut familial?
Profession?
Regroupement?
Type de véhicule?
Code régional?
Véhicule hybride?
etc.

Mon questionnement n'est pas sur les corrélations mais bien sur la notion de risque vs les facteurs qui permettent de le réduire.
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#34

Message par Aéroplaneur » 24 janv. 2012, 21:53

DanB a écrit :

Je bénéficie aussi de rabais parce que mon profil m'associe à des non-morons...

Mon questionnement n'est pas sur les corrélations mais bien sur la notion de risque vs les facteurs qui permettent de le réduire.
Ne pas conduire diminue de 100% les risques de ne pas être responsable d'un accident.
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#35

Message par kestaencordi » 24 janv. 2012, 22:17

DanB a écrit :
kestaencordi a écrit :je sais tres bien que je suis entoure de capitaliste sans scrupuile. coke a fait des milliard pcq les gens ont soif?
En général, personne n'est obligé d'acheter quoi que ce soit.
oblige ouf. je repond pas a celle la.
Et à moins de profiter des efforts des autres, on gagne sa vie en exigeant du capital en échange de notre travail.
je suis entrepreneur je connais assez bien la situation.
kestaencordi a écrit :demeure que je pais plus que je ne recevrai. point. soyez honnete et dites nous a quel age votre couverture passe de 1M$ a 10K$
Si vous êtes capable de déterminer qui paiera plus, vous devriez être milliardaire...
ce sera uex car je rejete toutes leurs sollicitation et solliciter ca coute cher$$$
On ne peut qu'estimer une espérance mathématique. Et il faut être royalement naïf pour croire qu'une entreprise offre ce service gratuitement. Vous, êtes-vous un bénévole? Si oui, vos services m'intéressent.
mes clients ne me voient pas comme un benevole. surtout quand je l'appel pour lui dire que sont cheques de 17K de la sem passe est N.S.F.


kestaencordi a écrit :je uis gambler et j'ai gager de garder mon argent. autrement dit:
Ce n'est pas le pari de l'assureur. L'assureur parie que l'espérance mathématique de votre décès cette année est moindre que les primes que vous allez payer. L'an prochain, pour maintenir cet équilibre, la prime risque d'augmenter et/ou la couverture va diminuer. Et ainsi de suite.
utilise le verbe que vous voulez ca demeure un ''pari'' avec des probabilite de gagner ou de perdre.
Mathématiquement, la probabilité de gagner est 1- la probabilité de perdre. Et côté assurance vie, je préfère perdre à ce jeu, honnêtement. Mais il demeure que si jamais je «gagne», j'aimerais bien que ma famille soit au moins à l'aise financièrement. À vous de déterminer vos priorités. Un ami est décédé à moins de 30 ans ayant une fille et une blonde enceinte...
ca fait 20 ans que je fais de la constructin. j'ai construit $$$$5 maison$$$$ pour ma famille. je vous laisse calculer s'ils seront alaise...
Et vous magasiner une assurance dans l'optique d'enrichir vos héritiers par votre mort, une forme de loto?
kestaencordi a écrit :que ferais-je d'un cheque une fois mort. c pas pour moi que je m'assure.c pour un legue.
Reste à savoir à quoi on le destine. Faire bénéficier nos héritiers de notre mort ou amoindrir les désavantages de notre mort. Avec les revenus futurs et l'apport par ma présence que je peux générer, il faut un mon montant ne serait-ce que pour arriver kif kif. Je ne vois pas là une façon de jouer à la loterie sur ma mort.

''a quio on le destine'' je sus mort le destin de mes 5 m aison en legue ne me regarde pas.


kestaencordi a écrit :pour l'enrichissement je recommande de travailler. et mes descendant non rien a craindre croyez moi.
Rien à craindre?

Je ne suis pas vraiment endetté, j'ai des économies importantes, mes enfants ont un bon REEE (bourré d'actions d'Apple!) et, néanmoins, je ne pense pas qu'une assurance vie de 1 000 000$ serait suffisante pour combler mon départ. Je ne sais pas trop quels critères vous utilisez ni de quoi vous avez l'air ainsi que vos héritiers, mais il faut faire les calculs...

des calculs fait comme vous les faites mais pire comme vous les presente.personne a besoin de ca. je ne sais pas de quoi vous avez l'air
mais je vous imagine tres bien dans un de ces soap ou les riche n'ont jamais assez d'argent et se foute le nez constament dans la vie prive des gens.avec mepris . j'ai l'air d'un gars qui fait de construction depuis 20ans entrepreneur depuis 2. j'ai l'air d'un gars qui a construit 5 maison de mes mains pour des montant ridicule. qui valent instantanement. 250K ch moy. de combien de maison ma veuve aurat-elle besoin en plus de ma cie pour se donner un rythme de vie plus que convenable.

j'ai lave les bol de toilette des cochons qui comiquement chiaient a cote de la bol. dep du droit UdeM 3200 jean-brillant
tu me dis que 1 million c pas assez ?? tu chies a cote la.

en passant dans 2 ans mes parent demenagent dans une de mes maison sans frais. tu fait quoi toi en regardant ton contrat d'assurance.tu t'autosasisfait d'une main????[/quote]

bonne chance dans tes calcules tu dois tout revoir ta famille en depend.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#36

Message par DanB » 24 janv. 2012, 22:33

Construction = capitalisme sans concurrence.
Dernière modification par DanB le 24 janv. 2012, 22:52, modifié 1 fois.
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#37

Message par DanB » 24 janv. 2012, 22:47

kestaencordi a écrit : tu me dis que 1 million c pas assez ?? tu chies a cote la.
Selon-toi, 1 000 000$, ça permet un revenu annuel de combien? Et rappelle-toi que dans le vrai monde, les gens paient de l'impôt...
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#38

Message par kestaencordi » 24 janv. 2012, 23:07

DanB a écrit :Je répondrai plus tard en détail mais heureux de voir que tu profites du racket de la construction. À voir comment on peut être médiocre et faire fortune dans le domaine, j'ai le goût de m'y lancer! Carte de compétences? C'est une blague! Les examens ne doivent pas être trop difficiles! J'imagine qu'on remet ses réponses... dans une enveloppe brune?
je n'ai pas de license RBQ pas eu besoin de cours ou d'enveloppe. mais c bien vrai c comme ca que ca se passe.2400$ pour reussir l'examen entrepreneur general.oui oui oui.
S'il fallait que je fasse la liste des incompétences des «compétents» du domaine de la construction, ce serait long! La preuve que les monopoles permettent de faire de l'argent sans effort. Merci de le confirmer par vos interventions ici.
c .mon plaisir quand vous dites vrai. j'approuve. sauf que des monopole dans le residentiel leger....pas sur.
comprends pourquoi les revues des corporations professionnelles du domaine (pour celles qui en ont!) doivent revenir régulièrement sur des principes de base. Suffit de voir la face des gars quand on commande un produit qui est sur le marché depuis moins de 50 ans! Sont pas habitués à avoir ce genre de commande par les «pros».
je ne lis pas ces revues.
C'est surprenant aussi de voir à quel point ce domaine est désorganisé. Faut le voir pour le croire. Và comme je te pousse, c'est probablement leur devise.
encore daccord
Quoi de mieux que de promouvoir le capitalisme sans concurrence pour faire de l'argent? Dans la construction, ils l'ont compris. Pas pour rien que la mafia s'y intéresse à ce point.
la mafia partage et arrose ou soupoudre. la FTQ sais de quoi je parle moi j'etais CSN un rare moineau perdu j'ai connu l'intimidation mais je suis plus orgueilleux que peureux.
Ne venez pas pleurer après ça!
j'ai fini de pleurer vous aussi cesserai un jour.
Désolé, mais à voir comment ça se passe dans ce secteur, vous allez avoir bien de la misère à me convaincre. Et vous avez le culot de blâmer les cies d'assurances? Non mais?
j'ai pas envie de vous convaincre pas besoin. vous etes assure vous pouvez etre tranquille.

dans qqe annees quand vottre police ne vaudra plus rien et qu'il vous offrirons une nouvelle couverture la meilleur pensez a moi avant de la prendre et de prive votre famille de montant qui aurais pu etre bien place.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#39

Message par DanB » 24 janv. 2012, 23:08

Aéroplaneur a écrit :
DanB a écrit :

Je bénéficie aussi de rabais parce que mon profil m'associe à des non-morons...

Mon questionnement n'est pas sur les corrélations mais bien sur la notion de risque vs les facteurs qui permettent de le réduire.
Ne pas conduire diminue de 100% les risques de ne pas être responsable d'un accident.
En êtes-vous certain? Combien d'orignaux conduisent?

Peu importe, vous passez à côté de ma question. J'ai l'impression que seules les corrélations qui vous avantagent sont, à vos yeux, justifiées.

Pour ma part, mon questionnement est plutôt à savoir si le raffinement du modèle ne fait pas en sorte qu'il n'y a plus de risque. Ça finit presque en un mode de versements égaux pour nos réclamations....

«Vous allez réclamer 10 000$ dans 15 ans ce qui fait xxx $ par mois» Ce n'est plus une assurance, c'est un mode de paiement étalé dans le temps.
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#40

Message par DanB » 24 janv. 2012, 23:10

Entrepreneur en quoi alors?

Entrepreneur dans un autre domaine et constructeur de maison les fins de semaines? Si c'est le cas, vous venez de changer pas mal dans mon estime, c'est le moins qu'on puisse dire.
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#41

Message par kestaencordi » 24 janv. 2012, 23:22

DanB a écrit :
kestaencordi a écrit : tu me dis que 1 million c pas assez ?? tu chies a cote la.
Selon-toi, 1 000 000$, ça permet un revenu annuel de combien? Et rappelle-toi que dans le vrai monde, les gens paient de l'impôt...

3 maisons louer une hypotheque ridicule(= une auto neuve) voyezvous meme une partie de mes revenues que je legue .ca c viage.

dans le vrai monde chez nous personne ne reve de ca 100000$. c pas accessible. mon pere lave des planchers et vide des poubelles

un homme travaillant qui a payer une police sur sa vie toute sa vie pour ajd leguer 40000$ qui servirons a l'incinerer

mon pere paie de l'impot moi aussi avant. ajd etrangement j'en paie bien moin qu'avant. c pas equitable.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#42

Message par kestaencordi » 24 janv. 2012, 23:28

DanB a écrit :Entrepreneur en quoi alors?

Entrepreneur dans un autre domaine et constructeur de maison les fins de semaines? Si c'est le cas, vous venez de changer pas mal dans mon estime, c'est le moins qu'on puisse dire.

en construction. j'aurais bien des choses a vous apprendre sur le domaine. et JE SUIS HONNETE. comme la plupart des gens sont tres mal informe des loi et restriction. faut reflechir calculer et agir. faut utiliser la loi. pas l'enfreindre.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Milou
Messages : 426
Inscription : 05 sept. 2011, 10:20

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#43

Message par Milou » 25 janv. 2012, 07:00

Aéroplaneur a écrit :
DanB a écrit :
Je bénéficie aussi de rabais parce que mon profil m'associe à des non-morons...

Mon questionnement n'est pas sur les corrélations mais bien sur la notion de risque vs les facteurs qui permettent de le réduire.
Ne pas conduire diminue de 100% les risques de ne pas être responsable d'un accident.
oui sauf que c'est exactement l'inverse.... ;)
(...diminue de 100% les risques d'être responsable d'un accident.)
"L'esprit, c'est comme un parachute : s'il reste fermé, on s'écrase". Frank Zappa
Il ne faut pas parler aux cons... ça ne les instruit même pas.
"Si tu as besoin qu'on t'explique pour que tu comprennes, ça veut dire qu'aucune explication ne pourra jamais te faire comprendre." Haruki Murakami
"Il y a deux façons de se tromper. L’une consiste à croire ce qui n’est pas vrai. L’autre consiste à refuser de croire ce qui est vrai." Søren Kierkegaard

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#44

Message par Aéroplaneur » 26 janv. 2012, 12:38

Milou a écrit :
Aéroplaneur a écrit :
DanB a écrit :
Je bénéficie aussi de rabais parce que mon profil m'associe à des non-morons...

Mon questionnement n'est pas sur les corrélations mais bien sur la notion de risque vs les facteurs qui permettent de le réduire.
Ne pas conduire diminue de 100% les risques de ne pas être responsable d'un accident.
oui sauf que c'est exactement l'inverse.... ;)
(...diminue de 100% les risques d'être responsable d'un accident.)
Oui bien sûr.
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#45

Message par DanB » 26 janv. 2012, 20:05

kestaencordi a écrit :
DanB a écrit :Entrepreneur en quoi alors?

Entrepreneur dans un autre domaine et constructeur de maison les fins de semaines? Si c'est le cas, vous venez de changer pas mal dans mon estime, c'est le moins qu'on puisse dire.
en construction. j'aurais bien des choses a vous apprendre sur le domaine. et JE SUIS HONNETE. comme la plupart des gens sont tres mal informe des loi et restriction. faut reflechir calculer et agir. faut utiliser la loi. pas l'enfreindre.
Le domaine de la construction profite honteusement d'un monopole injustifié où les incompétents peuvent faire fortune.

En plus, pour le gouvernement, le seul moyen de relancer l'économie semble de donner de l'argent à ce monopole plein d'incompétents.

En passant, on peut même être honnête mais incompétent.

Combien d'entrepreneurs ont une copie de Code du bâtiment, une copie du Code modèle du bâtiment, une copie d'Emprisonnons la chaleur, une copie du Code de l'électricité, une copie du Code de la plomberie et tout plein de documentation publiée par la SCHL, l'OEE, AEE, etc? Le tout combiné aux mensuels du domaine (CMMTQ, CMEQ, ASHRAE, etc) Je ne suis pas dans le domaine et j'ai tout ça. Je ne fais pas une cenne en construction et j'ai tout ça. Comment ça se fait que les gens du domaine n'ont souvent pas une seule des publications que j'ai nommées? Parce qu'ils peuvent gagner généreusement leur vie en faisant de la scrap.

Vous avez Wildi. Bravo. C'est, à mon avis, un excellent livre sur l'électricité de puissance. Ça dénote une curiosité/compétence certaine. Avec quelques livres de référence du genre, c'est facile de se démarquer de la masse d'incompétents. La barre est si basse qu'il en faut peu pour se démarquer du lot.

Je vous encourage à continuer à lire. Petit investissement qui en vaut la peine!
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
Feel O'Zof
Messages : 1186
Inscription : 21 juil. 2006, 13:05

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#46

Message par Feel O'Zof » 26 janv. 2012, 20:58

Aéroplaneur a écrit :Ma question : ne s’agit-il pas de discrimination allant à l’encontre des droits de la personne ?
Clairement. Mais puisque c'est de la discrimination envers les hommes, c'est davantage toléré. Une discrimination semblable envers les femmes ne passerait certainement pas.
Florence a écrit :On parle de comportements modifiables, pas de variables sur lesquelles les gens n'ont aucun pouvoir, tel que certains problèmes de santé*. Les hommes (jeunes) qui sont actuellement pénalisés ont le choix de modifier leur comportement, ce qui donnerait in fine des données actuarielles différentes et donc (on peut rêver) des primes d'assurance moindres ...
Le comportement d'un jeune homme donné n'est pas ce qui influence le coût de ses assurances. Qu'il soit quelqu'un de prudent dans la vie ou du genre à prendre des risques dangereux, on ne le sait pas et ça ne change rien. On le pénalise parce qu'il est mâle, tout simplement. Je ne vois vraiment pas ce qu'il pourrait faire pour échapper à ce préjugé. Il est victime d'une généralisation et c'est donc, effectivement, de la discrimination.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#47

Message par DanB » 26 janv. 2012, 21:51

Et qu'en est-il des autres groupes auxquels je suis associés et qui me permettent de réduire ma prime?

Personne ne semble vouloir répondre à ça.

Quels sont les critères pour déterminer les discriminations qui sont acceptables et celles qui ne le sont pas?
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
Feel O'Zof
Messages : 1186
Inscription : 21 juil. 2006, 13:05

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#48

Message par Feel O'Zof » 26 janv. 2012, 22:20

DanB a écrit :Et qu'en est-il des autres groupes auxquels je suis associés et qui me permettent de réduire ma prime?

Personne ne semble vouloir répondre à ça.

Quels sont les critères pour déterminer les discriminations qui sont acceptables et celles qui ne le sont pas?
Tant qu'à moi, je me dis que les seuls critères pertinents pour fixer le coût de la prime d'une personne serait son expérience, ses antécédents et la valeur du véhicule (puisque c'est lui qu'on assure). Mais utiliser le sexe ou l'âge comme critère, pour moi, c'est aussi discriminatoire que d'utiliser l'origine ethnique, l'orientation sexuelle, la religion, le signe astrologique ou le groupe sanguin.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#49

Message par Poulpeman » 27 janv. 2012, 15:05

Salut à tous,
Feel O'Zof a écrit :Le comportement d'un jeune homme donné n'est pas ce qui influence le coût de ses assurances. Qu'il soit quelqu'un de prudent dans la vie ou du genre à prendre des risques dangereux, on ne le sait pas et ça ne change rien. On le pénalise parce qu'il est mâle, tout simplement. Je ne vois vraiment pas ce qu'il pourrait faire pour échapper à ce préjugé. Il est victime d'une généralisation et c'est donc, effectivement, de la discrimination.
J'approuve.

A mon avis, ces statistiques sont utilisées par commodités. On pourrait imaginer toute une batterie de tests (psychologique, sociaux, etc.) plus objectifs pour déterminer quelles personnes sont plus susceptibles d'avoir des accidents. Ca serait moins discriminant. A la place on utilise des statistiques faciles : les hommes sont statistiquement moins responsables au volant, donc ils cotisent plus cher. C'est bête et méchant, c'est discriminant, mais socialement acceptable. Si on démontrait par contre que par exemple les asiatiques sont responsables de plus d'accidents, je doute qu'on applique la même règle. Ca serait trop mal perçu.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Assurances, statistiques et discrimination

#50

Message par DanB » 27 janv. 2012, 20:42

Feel O'Zof a écrit :Tant qu'à moi, je me dis que les seuls critères pertinents pour fixer le coût de la prime d'une personne serait son expérience, ses antécédents et la valeur du véhicule (puisque c'est lui qu'on assure).
Pourquoi ces critères?

Pourquoi pas tout critère dont la corrélation est inverse au risque, proportionnellement à cette corrélation?
Feel O'Zof a écrit :Mais utiliser le sexe ou l'âge comme critère, pour moi, c'est aussi discriminatoire que d'utiliser l'origine ethnique, l'orientation sexuelle, la religion, le signe astrologique ou le groupe sanguin.
Est-ce que la corrélation avec ces critères est significative?

Il semble clair que les hommes sont plus à risques. Inversement, j'ai droit à un tarif grâce à mon association professionnelle qui nous donne à peu près les meilleurs tarifs sur le marché. Pourtant, ma profession est très fortement masculine. Néanmoins, d'autres corrélations compensent complètement cela à un point tel que nous payons moins que la majorité des femmes. Que faire de ces autres critères?
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Damien26, issigi