science et/ou justice et turcotte

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: science et/ou justice et turcotte

#51

Message par Aéroplaneur » 09 juil. 2012, 13:20

kestaencordi a écrit :le budget de la csst est de 2 milliard. le cout d'administration des contestation vaut probablement les montant non payé.
Il serait intéressant que ces coûts soient vraiment évalués un jour. En même temps, j'aurais peur que vous ayez raison.
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: science et/ou justice et turcotte

#52

Message par kestaencordi » 10 juil. 2012, 02:41

pour revenir au evaluation psycho-legale.

j'ai trouve se rapport du Comité de travail interministériel SUR LA PRESTATION DES SERVICES DE PSYCHIATRIE LÉGALE RELEVANT DU CODE CRIMINEL. en le lisant j,ai relevé qq fait interessant.

http://publications.msss.gouv.qc.ca/acr ... 914-09.pdf
Selon l’étude du ministère de la Justice du Canada sur les commissions d’examen au
Canada (2006), en 1994-1995, 1,2 affaire de tribunaux pour adultes sur 1000 a été transférée à
des commissions d’examen des troubles mentaux tandis qu’en 2003-2004, ce ratio est passé à
1,8 pour 1000, soit une augmentation de 50 % .

De l’avis des auteurs de cette étude, cela
indique que les tribunaux sont plus susceptibles qu’avant de rendre un verdict de NRCTM ou de
déclarer un accusé ISP ou encore que la question des troubles mentaux est soulevée plus
souvent en cour.


De fait, les statistiques démontrent que le nombre de dossiers en cours à la CETM du Québec
n’a pas cessé d’augmenter depuis 2002-2003, passant de 1 091 à 1 829 au 31 mars 2009
nrctm = non responsabilite criminel trouble mentaux
cetm = La Commission d’examen des troubles mentaux
isp = inapte a subir son proces
la majorité des contrevenants sous la juridiction d’une commission d’examen étaient accusés d’une infraction avec violence (72,6 %), 5,7 %, d’une infraction sexuelle et 21,7 %, d’une infraction sans violence

dans 32,2 % des evaluation l' individu a ,de 6 à 20 antécédents et 25,3 %, de 21 à 60 antécédents.

Une interprétation du Code criminel permet qu’une ordonnance d’évaluation soit
exécutée par l’infirmerie du centre de détention. Dans certains cas, cette avenue
pourrait être explorée, particulièrement si la responsabilité de l’infirmerie passait du MSP au
MSSS.



:ouch:

dans le sondage fait au pres des juges il ressort que l'evaluation unique serait preferable. ca veut dire que le psy devient autorité supreme et que son evaluation sans contre-expertise ni debat serait +/- substitué au verdict du jury et/ou juge.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: science et/ou justice et turcotte

#53

Message par Aéroplaneur » 10 juil. 2012, 08:54

dans le sondage fait au pres des juges il ressort que l'evaluation unique serait preferable. ca veut dire que le psy devient autorité supreme et que son evaluation sans contre-expertise ni debat serait +/- substitué au verdict du jury et/ou juge.
Pourquoi pas un comité indépendant de 3 psy, qui ne seraient liés ni à la défense, ni à la couronne, un peu comme la Commission d’examen des troubles mentaux.

Selon moi, une telle expertise devrait être impartiale et se situer au-dessus de la mêlée.
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: science et/ou justice et turcotte

#54

Message par kestaencordi » 10 juil. 2012, 09:33

Aéroplaneur a écrit : Pourquoi pas un comité indépendant de 3 psy, qui ne seraient liés ni à la défense, ni à la couronne, un peu comme la Commission d’examen des troubles mentaux.

Selon moi, une telle expertise devrait être impartiale et se situer au-dessus de la mêlée.
j'aime l'idée. ou 2 même me suffirait. s'il ne se connaissent pas c'est encor mieux. il y aurait réel debat entre eux.

a la cetm un expert privé peur temoigner devant le commité.
Trois ans après avoir poignardé à mort ses deux enfants, Guy Turcotte est de retour devant la Commission d'examen des troubles mentaux (CETM) aujourd'hui et demain afin d'être fixé sur son sort.


Le psychiatre Louis Morissette et le psychologue Michel Parisien témoignent aujourd'hui pour la défense avant les plaidoiries des avocats.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: science et/ou justice et turcotte

#55

Message par Aéroplaneur » 10 juil. 2012, 09:46

Le psychiatre Louis Morissette et le psychologue Michel Parisien témoignent aujourd'hui pour la défense avant les plaidoiries des avocats.
Pourquoi ils témoignent pour la défense ?

Ils ne peuvent pas seulement témoigner de manière impartiale, pour la psychiatrie ?
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: science et/ou justice et turcotte

#56

Message par Aéroplaneur » 10 juil. 2012, 09:50

Dans cette logique de partialité des experts, on va finir par faire témoigner des coroners, qui vont débattre à savoir si les victimes sont vraiment mortes : un coroner pour la couronne, l'autre pour la défense.

Bon, j'exagère un tantinet. :a4:
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: science et/ou justice et turcotte

#57

Message par kestaencordi » 10 juil. 2012, 09:58

Aéroplaneur a écrit :
Le psychiatre Louis Morissette et le psychologue Michel Parisien témoignent aujourd'hui pour la défense avant les plaidoiries des avocats.
Pourquoi ils témoignent pour la défense ?

Ils ne peuvent pas seulement témoigner de manière impartiale, pour la psychiatrie ?
s'est un tribunal. les parties font des representation et les arbitres rendent une decision.

pour l'instant s'est comme ca que ca fonctionne!!!

un exemple du pourquoi
Ça m'écoeure, a réagi Turcotte, lorsque rencontré par le psychiatre Pierre Rochette et une infirmière de l'Institut Pinel. Y'a plein de faussetés, de fausses affirmations.»

«Quand sortira la vérité?», lui a alors demandé le Dr Rochette ce jour-là. Turcotte a rétorqué, sur un ton mécontent, «voire menaçant»: «La vérité a été dite au procès».

«Ça ne reflète pas la réalité», s'est insurgé le Dr Morissette, qui pratique d'ailleurs à l'Institut Pinel depuis 1982. «Ça reflète ce que pense l'équipe traitante de Pinel et ce que beaucoup de gens pensent dans la population, a-t-il poursuivi.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: science et/ou justice et turcotte

#58

Message par kestaencordi » 10 juil. 2012, 10:06

Aéroplaneur a écrit :Dans cette logique de partialité des experts, on va finir par faire témoigner des coroners, qui vont débattre à savoir si les victimes sont vraiment mortes : un coroner pour la couronne, l'autre pour la défense.

Bon, j'exagère un tantinet. :a4:

au dela de la partialité si elle existe :roll:

il y a une bonne dose de perception, d'interpretation dans les evaluation de psy en plus de la competence et de la connaissance. pour en avoir croisé plusieurs je me suis fait une idée bien personnel de leur travail.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: science et/ou justice et turcotte

#59

Message par Aéroplaneur » 10 juil. 2012, 10:15

kestaencordi a écrit :en plus de la competence et de la connaissance. pour en avoir croisé plusieurs je me suis fait une idée bien personnel de leur travail.
En principe, ils sont tous compétents, membres en règle du Collège des médecins.
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: science et/ou justice et turcotte

#60

Message par kestaencordi » 10 juil. 2012, 10:33

Aéroplaneur a écrit :
kestaencordi a écrit :en plus de la competence et de la connaissance. pour en avoir croisé plusieurs je me suis fait une idée bien personnel de leur travail.
En principe, ils sont tous compétents, membres en règle du Collège des médecins.

lol

il sont competent a reussir l'examen. ca s'est vrai. cette science est vraiment trop...flou. et les experts sont humains, emotif et n'echape pas a plusieur biais dans l,application de leurs sciences.

la jeune fille(garcon) abusé ajd psy est-elle vraiment competente a evaluer qqn qui lui ''rappel'' son pere ou sa mere negligente qui fermait les yeux?

un celebre psychiatre affirme que les dr sont narcissique dans une proportion plus grande que la population moyenne. plusieur trait de charactere et autre trouble peuvent nuire au jugement et mener a des actes ...non professionnel.

et la je parle pas des nonchalent, pareseux, cupide etc...

des humains..
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Aéroplaneur
Messages : 524
Inscription : 22 sept. 2007, 14:30

Re: science et/ou justice et turcotte

#61

Message par Aéroplaneur » 10 juil. 2012, 11:42

Si vous jugez qu'un psychiatre n'est pas compétent, signalez-le au Collège des médecins, qui fera son enquête. Si cela s'avère exacte, des mesures seront prises contre lui. :mrgreen:
Napoléon à Laplace :
– Laplace, votre travail est excellent mais il n'y a pas de trace de Dieu dans votre système.
– Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: science et/ou justice et turcotte

#62

Message par kestaencordi » 10 juil. 2012, 12:36

Aéroplaneur a écrit :Si vous jugez qu'un psychiatre n'est pas compétent, signalez-le au Collège des médecins, qui fera son enquête. Si cela s'avère exacte, des mesures seront prises contre lui. :mrgreen:
je suis pas placé pour les jugé. et je n'ai pas ete victime. je me base sur des discussions et es coupure de journaux. j'ai pas la competence de les evaluer.

cependant il est documenté que la relation patient/psy est particuliere. et le psy est particulierement exposé, d'une facon que le chirurgien ne connais pas dans sa pratique.(pour prendre un cas evident)

il s'agit d'emotion.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
knave
Messages : 159
Inscription : 16 janv. 2012, 00:15

Re: science et/ou justice et turcotte

#63

Message par knave » 10 juil. 2012, 14:13

Salut kestaencordi,

De quel journal parles tu? Je doutes que les journalistes(90% d'entre eux ne font pas du vrai journalisme) sont mieux placés que toi pour en parler. Souvent, la seule histoire qui est mentionnée est celle du patient et le psychiatre n'est pas toujours en mesure de se défendre car faut dire, on ne leur tend pas la perche à chaque fois et comme tu la dis plus tôt, il s'agit d'une science inexacte, si un nouveau psychiatre trouve le problème plus vite que ton psychiatre précédent auquel tu n'a plus confiance, cela veut-il dire qu'il est plus compétent? Dans les autres domaines je t'aurai peut-être dit oui, mais le "inexacte" me fait pencher la balance :)

Je suis d'accord sur le coté que tu aborde sur la relation patient/psy, ainsi qu'avec Aeroplaneur quand il mentionne un comité indépendant formé de 3 psy

:)
The possession of anything begins in the mind

Bruce Lee

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: science et/ou justice et turcotte

#64

Message par kestaencordi » 10 juil. 2012, 14:47

knave a écrit :Salut kestaencordi,

De quel journal parles tu? Je doutes que les journalistes(90% d'entre eux ne font pas du vrai journalisme) sont mieux placés que toi pour en parler.

:)
j'ai absolument aucune confiance en aucun media pour m'informer. mais je crois que plusieur rapporte des faits et ce presque sans biais. les lire exerce mon sens critique.

pour m'informe, d,un sujet qui m'interesse, je multiplie les sources et recherche les fait objectivement rapportés.

il y a plusieurss cas de dr pris en defaut de grossiere incompetence ou meme de malhonneteté. ca inclus les psy.

les derniers sont particulierement eprouvé par la nature de leur profession. un therapeute formé au cram
http://www.cram-eif.org/(un psychotherapeute me l'a dit)

suit une ''thérapie'' chaque année en plus d'un suivi constant par ses confreres. le but etant de ne pas contaminer par ses propres problemes ceux qu'il veulent aider.

je sais pas pour les psychyatre et psychologue. je suppose que ce n'est pas requis pour pratiquer.

reussir un examen est une chose vivre avec ses croyances et prejugé en pratiquant la psy en est une autre. reconnaitre ses propre limite (emotive,competence etc..) en est une autre. c'est LE defi du psy.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit