Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

Faites vos tests ici (nouveau compte, fonctionnalités,...)
mcmachin
Messages : 1589
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#226

Message par mcmachin » 13 juin 2017, 06:38

Petite saillie rhétorique potentiellement malhonnête intellectuellement (que signifie le concept "malhonnêteté intellectuelle" d'ailleurs ? et le concept "concept" ? Electrons libres représente !) :
Psyricien a écrit : Par ailleurs, je parle surtout de la science en tant que concept !
Et c'est bien là le problème Psyricien.
On n'est pas des dieux.
Je répondrai sûrement un de ces 4 ceci dit (genre ce soir), j'aime me branler sur de la dialectique. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5563
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#227

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 06:48

Donc si c'est une connaissance ! Pourquoi l'appeler croyance ?
Mais j'appelle une connaissance une connaissance.
Tout comme j'appelle un homme un homme.
Mais la connaissance est une croyance, et l'homme est un animal.
J'ai bien compris que dans le premier cas ça te pose problème, mais ta position ici est tout aussi absurde que celle de prétendre que l'homme n'est pas un animal parce c'est dangereux pour la compréhension.*

On ne croit pas en une définition, on l'accepte !
2+2 = 4 est un calcul pas une définition, je l'ai personnellement vérifié empiriquement de nombreuses fois.
T'as vraiment du raté la maternelle.
Pour le reste si tu veux continuer à venir me chercher réponds là où en était resté.
Un peu de cohérence, merci.

*Bien qu'il ne me semble pas avoir lu de la part des défenseurs de la seconde des arguments aussi stupide que si il y a deux mots différents c'est bien la preuve que c'est pas pareil. :ouch:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#228

Message par eatsalad » 13 juin 2017, 07:44

Je ne sais pas vous, mais perso, les échanges EB - PSy, ca me fait penser aux duels Lendl - Mc Enroe, sauf qu'à la fin je ne sais pas qui à gagner :)
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6296
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#229

Message par LoutredeMer » 13 juin 2017, 07:54

eatsalad a écrit :ca me fait penser aux duels Lendl - Mc Enroe, sauf qu'à la fin je ne sais pas qui à gagner :)
Rafa! Rafa! :up:

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#230

Message par neuneutrinos » 13 juin 2017, 08:55

@Psyricien, je t'ai posé des questions ici
Psyricien a écrit :N'est-ce pas évident ? Rahlala ... faut que j'arrête de penser que les autres sont capable de raisonner :(.
C'est toujours le problème des autres.

Pour en revenir à l'intuition, peut-être serait-il intéressant de définir ce que vous entendez par "calibrer une intuition"
Peut-être cela permettra-t'il de faire ressortir cette évidence.

(1)Il y a le sens de la croyance : "L'ensemble ce que les gens prennent comme vrai"
C'est très général, et cela ne dit pas que "une croyance est meilleur qu'une autre" comme ne permet pas de conclure que "les croyances se valent".
Et une manière de rajouter cette information peut être fait en les séparant.
Les croyances rationnelles correspondant aux croyances validées par un processus méthodique.
Les croyances irrationnelles qui ne reposent pas sur un processus méthodique, repose sur l'instinct, l'émotion, "on dit que...", etc...
Et de poser qu'une croyances rationnelle est préférable à une croyance irrationnelle. (et le justifier)

(2)Si on définis une croyance comme ce que l'on admet comme vrai indépendamment des faits.
Cette définition semble être équivalente à la définition d'une croyance irrationnelle. définit plus haut.
Cette définition permet aussi de définir ce qu'est un croyant et un non-croyant. Chose impossible avec la première définition puisque il n'existe pas de non-croyant.

(EDIT erratum : oups correction, j'ai marqué l'inverse par erreur)

Je remarque qu'il n'existe pas de définition de "croyance" dans le dictionnaire du site. (dico)
Mais on pourrait l'assimiler avec le fait de ne pas être agnostique

Mais il faut faire attention à ne pas se mélanger les pinceaux, sinon on va arriver à des phrases du genre :
"un non croyant(2) est un croyant(1)" (selon (1) il n'y a pas de "non-croyant")
On arrive à une contradiction... en apparence.

On est pas loin du paradoxe du gruyère. (paradoxe contextuel)
paradoxe du gruyère a écrit :Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous.
Plus il y a de trous, moins il y a de gruyère.
Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère
Les deux définitions sont cohérentes... tant qu'on n'en fait pas du gruyère :a5:


De nombreuses personne utilisent la seconde définition, je pense qu'il est plus cohérent de rester sur la seconde définition.
Dans cette définition, on ne peut pas dire qu'un connaissance est une croyance. Ce qui reviendrait à dire qu'une connaissance est (nécessairement) indépendante des faits. (ce que personne ici n'affirme, ce ce que j'ai pu comprendre).
Mais ne pose effectivement pas de problème avec la première définition.

Dans ce cas, le plus sage, pour ma part, est d'expliquer ce que l'on définit par croyance pour expliciter ce que tu as voulu dire (cela a été fait il me semble) et d'accepter de "switcher" de définition.

Cependant cela signifie qu'il faut comprendre le problème du contexte de la définition utilisé en amont, et ne pas continuer à analyser avant le "switch" en utilisant une définition hors contexte. C'est très fromagé.

Je ne suis pas d'accord dur un point sur le 2+2=4
Etienne Beauman a écrit :2+2 = 4 est un calcul pas une définition, je l'ai personnellement vérifié empiriquement de nombreuses fois.
T'as vraiment du raté la maternelle.
Ce calcul repose sur des axiomes définis. Ce qui te permet de faire le calcul. Il n'y a rien d'empirique.
Et je vais supposer que l'on est dans la base axiomatique de Peano
on peut démontrer que 2+2=4.
Si on accepte la base axiomatique de Peano, on ne peut pas supposer que "peut-être un jour 2+2 ne donnera pas 4" car c'est impossible.
Comme le résultat est défini, on peut parler de définition.

Cependant , cela ne l’empêche pas d'être aussi un calcul ;)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5347
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#231

Message par spin-up » 13 juin 2017, 09:30

neuneutrinos a écrit : On est pas loin du paradoxe du gruyère. (paradoxe contextuel)
paradoxe du gruyère a écrit :Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous.
Plus il y a de trous, moins il y a de gruyère.
Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère
Les deux définitions sont cohérentes... tant qu'on n'en fait pas du gruyère :a5:
Ca c'est un problème d'imprecision dans l'expression des dérivées partielles pas un paradoxe!
La formulation correcte serait:
A densité constante, plus il y a de gruyère, plus il y a de trous.
A volume constant, plus il y a de trous, moins il y a de gruyère.

Et donc dans tous les cas, plus il y a de gruyère, plus il y a de gruyère. Et plus il y a de trous, plus il y a de trous.
Il peut y avoir plus de trous ET plus de gruyère, ou plus de trous ET moins de gruyèrs :a4:

Je me permets de me poser en expert, car je connais plusieurs personnes qui ont fait une thèse de doctorat sur le sujet des trous dans le fromage (véridique).

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7062
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#232

Message par richard » 13 juin 2017, 09:32

Salut Étienne! Tu as écrit
mais la connaissance est une croyance.
Toutafé! Voir ce dessin représentant l'ensemble des connaissances suivant Platon.

On peut dire "je sais P et je crois P", mais on ne peut pas dire "je sais P mais je ne crois pas P".
Une connaissance est d'abord une croyance. Pour savoir il faut d'abord croire.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#233

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 09:56

mcmachin a écrit :Petite saillie rhétorique potentiellement malhonnête intellectuellement (que signifie le concept "malhonnêteté intellectuelle" d'ailleurs ? et le concept "concept" ? Electrons libres représente !) :
Psyricien a écrit : Par ailleurs, je parle surtout de la science en tant que concept !
Et c'est bien là le problème Psyricien.
On n'est pas des dieux.
Parle pour toi !
Etienne Beauman a écrit :
Donc si c'est une connaissance ! Pourquoi l'appeler croyance ?
Mais j'appelle une connaissance une connaissance.
C'est bien !
Tout comme j'appelle un homme un homme.
Mais la connaissance est une croyance, et l'homme est un animal.
Dans TA définition de la croyance (qui est un mot polysémique ! toi comprendre dans ta petite tête de Troll ?) !
Prenons celle là (au pif) : "La croyance est le processus mental expérimenté par une personne qui adhère à une thèse ou une hypothèse, de façon qu’elle les considère comme vérité, indépendamment des faits, ou de l'absence de faits, confirmant ou infirmant cette thèse ou cette hypothèse."
Qui exclu la science ;).
Pourquoi devrais-je souscrire à la même def que toi ?
Quel mot utilises-tu pour parler des croyances religieuses ? Juste une périphrase ?
Et d'ailleurs le fait que toi tu crois en la science faute de pouvoir comprendre ... ça ne veut pas dire que la science est une croyance.

Un peu de lecture:
http://www.la-definition.fr/definition/croyance
Si on pourrait interpréter la def II.1 un peu dans ton sens, la I.2 est complètement à l'opposé. :lol:
Cependant les exemple donné, y compris pour la II.1 ne plaide pas en faveur de ton exercice masturbatoire :).

Pour moi:
Croyance : tenir une proposition pour absolument vrai (au sens du vrai que je définie).
Science : rechercher une description valide de la réalité observable (au sens du réel que je défini).

Tu n'aimes pas ? Je ne te force pas à les utiliser, mais dans mes propos c'est ainsi que tu vas devoir lire ces termes polysémiques !
Et vu qu'il est impossible de converser avec le troll que tu es, il est peu probable que l'on arrive à un accords commun terminologique.

Un jour tu apprendras peut-être que il ne t'appartient pas de décider des définitions utilisées par les autres dans leurs propos.
Si tu trouves une formulation confuse, tu peux toujours le spécifier pour que l'auteur ai loisir de lever la confusion avec une explication détaillée.
J'ai bien compris que dans le premier cas ça te pose problème, mais ta position ici est tout aussi absurde que celle de prétendre que l'homme n'est pas un animal parce c'est dangereux pour la compréhension.*
Non, tu n'as visiblement pas lu les définitions que j'utilise des mots polysémiques sur lesquels tu te touches en voulant IMPOSER ta définition.
Je n'impose la mienne à personne, je la donne c'est tout.
Maintenant tu sembles incapable d'en tenir compte. Pourquoi ? Parce que tu aimes trop tes glissement de sens.
On ne croit pas en une définition, on l'accepte !
2+2 = 4 est un calcul pas une définition, je l'ai personnellement vérifié empiriquement de nombreuses fois.
Ah bon ? Non, 4 est définie comme la somme de 2+2 où 1+1+1+1 (puisque 2 se définie comme la somme de 1+1).
Mais on avait déjà vu que tu ne savais pas distinguer une def et un raisonnement.

Les mecs ... va vraiment falloir faire des progrès, tant de médiocrité est affligeant !
G>
Dernière modification par Psyricien le 13 juin 2017, 10:17, modifié 1 fois.
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

thewild
Messages : 2210
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#234

Message par thewild » 13 juin 2017, 10:02

spin-up a écrit :Je me permets de me poser en expert, car je connais plusieurs personnes qui ont fait une thèse de doctorat sur le sujet des trous dans le fromage (véridique).
Alors en tant qu'expert, il faut préciser "Gruyère français" (une simple IGP).
Le Gruyère AOP (suisse), n'a pas de trous ! Personnellement je considère que c'est le vrai "Gruyère", même si en France on l'appelle "Gruyère suisse".

Ne pas se tromper de fromage me parait bien plus important que toutes ces vaines discussions sur les connaissances et les croyances ! :a2:
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#235

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 10:11

neuneutrinos a écrit :
Psyricien a écrit :N'est-ce pas évident ? Rahlala ... faut que j'arrête de penser que les autres sont capable de raisonner :(.
C'est toujours le problème des autres.
Toujours ? Non ... Ici ? Oui !
Pour en revenir à l'intuition, peut-être serait-il intéressant de définir ce que vous entendez par "calibrer une intuition"
Peut-être cela permettra-t'il de faire ressortir cette évidence.
Déjà explicité dans un des mes post précédent :
L'intuition est une méthode efficace uniquement quand elle s'applique à des situations que l'on rencontre fréquemment sur lesquelles notre intuition est performante car elle peux évaluer rapidement la situation.
En revanche, sur une situation nouvelle qui t'es non-familière, ton intuition ne sert à rien ... au mieux ton intuition fera des analogies pouvant être bonne ou mauvaises (une analogie n'étant viable que si elle à été démontrée comme tel).

On dit alors que l'intuition se "calibre" ("s'étalonne" en bon françois). Car l'intuition n'est pas un truc magique, c'est juste l'utilisation plus ou moins consciente de l'expérience de l'utilisateur qui rend cet intuition efficiente ou non !
Les croyances rationnelles correspondant aux croyances validées par un processus méthodique.
Exemple ? ... je sens que l'on va tomber sur des savoirs ;).
(2)Si on définis une croyance comme ce que l'on admet comme vrai indépendamment des faits.
Cette définition semble être équivalente à la définition d'une croyance irrationnelle. définit plus haut.
Bien !
Cette définition permet aussi de définir ce qu'est un croyant et un non-croyant. Chose impossible avec la première définition puisque il n'existe pas de non-croyant.
C'est bien ce que je reproche à cette définition de croyance ... croyance renvoyant à "tous", ne qualifie plus rien.
Un qualificatif qui ne qualifie pas, voilà une belle absurdité linguistique :).
Mais il faut faire attention à ne pas se mélanger les pinceaux, sinon on va arriver à des phrases du genre :
"un non croyant(2) est un croyant(1)" (selon (1) il n'y a pas de "non-croyant")
On arrive à une contradiction... en apparence.
EB aime ce jeu, qui consiste à danser autour des mots polysémiques !
On est pas loin du paradoxe du gruyère. (paradoxe contextuel)
paradoxe du gruyère a écrit :Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous.
Plus il y a de trous, moins il y a de gruyère.
Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère
Simple mauvaise formulation d'une problématique.
De nombreuses personne utilisent la seconde définition, je pense qu'il est plus cohérent de rester sur la seconde définition.
Dans cette définition, on ne peut pas dire qu'un connaissance est une croyance. Ce qui reviendrait à dire qu'une connaissance est (nécessairement) indépendante des faits. (ce que personne ici n'affirme, ce ce que j'ai pu comprendre).
Nous somme d'accord, cette seconde définition me semble plus utile.
La première consistant à rendre le mot "croyance" inutile puisqu'il s’appliquerait à tout.

G>
Dernière modification par Psyricien le 13 juin 2017, 10:14, modifié 2 fois.
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#236

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 10:12

neuneutrinos a écrit :@Psyricien, je t'ai posé des questions ici
Ton lien n'envoie nul part ! En tout cas moi ça m'envoie sur la page de réponse de ce fil !
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5563
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#237

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 10:54

neuneutrinos a écrit :Ce calcul repose sur des axiomes définis. Ce qui te permet de faire le calcul. Il n'y a rien d'empirique.
Salut !

Sors une pièce de ta poche et pose la sur une table vide.
Sors une autre pièce de ta poche et pose la sur cette même table .
Il y a maintenant 2 pièces sur cette table.

Reproduis l'expérience autant de fois que tu veux tu obtiendras toujours le même résultat.

En quoi ce n'est pas une constatation empirique ?

C'est bien parce que à chaque fois qu'on pose un élément à côté d'un autre on se retrouve avec deux, qu'on a pu postuler que 1 + 1 = 2
Si à chaque fois que tu faisais l’expérience le résultat donnait autre chose, on aurait pas du tout les même maths !
on peut démontrer que 2+2=4.
Très bien. Ça t'évite de refaire l'expérience à chaque fois ;)
richard a écrit :On peut dire "je sais P et je crois P", mais on ne peut pas dire "je sais P mais je ne crois pas P".
Une connaissance est d'abord une croyance. Pour savoir il faut d'abord croire.
Yep!

@ Psycho :
si tu veux continuer à venir me chercher réponds là où en était resté.
Dernière modification par Etienne Beauman le 13 juin 2017, 11:02, modifié 2 fois.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5347
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#238

Message par spin-up » 13 juin 2017, 10:57

thewild a écrit : Alors en tant qu'expert, il faut préciser "Gruyère français" (une simple IGP).
Le Gruyère AOP (suisse), n'a pas de trous ! Personnellement je considère que c'est le vrai "Gruyère", même si en France on l'appelle "Gruyère suisse".

Ne pas se tromper de fromage me parait bien plus important que toutes ces vaines discussions sur les connaissances et les croyances ! :a2:
Je ne suis pas Psyricien, quand un néophyte parle de gruyère dans ce contexte, je comprends qu'il parle d'un fromage à pate pressée cuite et à trous et je ne lui en tiens pas rigueur. :mrgreen:


thewild
Messages : 2210
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#240

Message par thewild » 13 juin 2017, 11:21

spin-up a écrit :
thewild a écrit : Alors en tant qu'expert, il faut préciser "Gruyère français" (une simple IGP).
Le Gruyère AOP (suisse), n'a pas de trous ! Personnellement je considère que c'est le vrai "Gruyère", même si en France on l'appelle "Gruyère suisse".

Ne pas se tromper de fromage me parait bien plus important que toutes ces vaines discussions sur les connaissances et les croyances ! :a2:
Je ne suis pas Psyricien, quand un néophyte parle de gruyère dans ce contexte, je comprends qu'il parle d'un fromage à pate pressée cuite et à trous et je ne lui en tiens pas rigueur. :mrgreen:
Un tel manque de rigueur sur un sujet aussi sérieux me scandalise ! :mrgreen:
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#241

Message par neuneutrinos » 13 juin 2017, 11:23

Effectivement, lien foireux.
viewtopic.php?f=3&t=13082&start=200#p499815

Ceci devrait-être mieux.
Psyricien a écrit :EB aime ce jeu, qui consiste à danser autour des mots polysémiques !
Tant qu'il n'y aura pas de consensus sur la définition, que chacun prend une définition, les incohérences contextuels seront présentes.
C'est pourquoi j'accorde une grande importance à l'écoute et à la volonté de compréhension.

C'est malheureusement ce qui peut amener une mauvaise "intuition" ayant l'impression de reconnaitre un contexte déjà vécu. ( en hypnose, on appelle ça de la projection et pourquoi il ne faut pas se reposer sur sa simple intuition)
Ce qui peut avoir des conséquences graves. (pas toujours non plus)
Par exemple chercher à tout pris un traumatisme pour expliquer un problème (qui peut être juste une addiction à la cigarette...).
Ce qui pose problèmes lorsqu'on parle de faux souvenir. On peut créer un traumatisme de toutes pièces en imposant une démarche et en imposant à la personne d'expliciter les souvenirs un peu flou d'une personne. (suggérant au passage qu'un traumatisme peut ressurgir à la mémoire).

La première définition est plus pratique pour justement de concentrer sur la manière de communiquer une croyance(1) et de ses effets sans la remettre en cause.
Comme tout est croyance est un truisme, pas besoin de s'y attarder, on ne peut rien en tirer.
Comme l'affirmation "Tout est hypnose" qui circule chez les pratiquants (c'est pas une religion hein ?).

Dès fois, il est totalement contre-productif de donner les faits, de donner les erreurs de raisonnements, etc...
Si une personne est convaincu que son traitement est plus efficace s'il l'accompagne de prières, ou par une gélule homéopathique , je n'ai pas intérêt de lui signaler le manque de preuves les problèmes de raisonnements,etc...). En tout cas, pas tout de suite.

Je vois l'intuition comme point de départ, mais pas une finalité. (ce qui à l'aire d'être cohérent avec ce que tu dis il me semble)
Bon ici on est pas dans ces cas extrêmes non plus !
Et j'ai retrouver au passage le moment ou tu expliques "calibrer" pour une intuition.
Ce que tu as dis ici permet d'expliciter d'avantage.
Finalement je suis bien content de m'être trompé ici.

Et pour le gruyère il a des trous !
Quoique ...
Image

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#242

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 11:27

Etienne Beauman a écrit :
neuneutrinos a écrit :Ce calcul repose sur des axiomes définis. Ce qui te permet de faire le calcul. Il n'y a rien d'empirique.
Salut !

Sors une pièce de ta poche et pose la sur une table vide.
Sors une autre pièce de ta poche et pose la sur cette même table .
Il y a maintenant 2 pièces sur cette table.

Reproduis l'expérience autant de fois que tu veux tu obtiendras toujours le même résultat.

En quoi ce n'est pas une constatation empirique ?
Tu crois avoir "démontré" un truc là ?
Non, tu viens juste de définir que le symbole "2" était associé avec la quantité "1+1" ... tu n'as rien démontré, tu as définis !
Car tu n'as pas deux "concepts", juste un !

Pour que ce soit un constat empirique:
A) Il faut définir l'objet: "1",
B) Il faut définir l'opération "+",
C) Il faut définir l'objet: "2" indépendamment de "1"
D) Il faut montrer que les concepts définie en (A) et (C) sont équivalent

Ici il te manque le (C), donc tu ne démontre pas que "1+1" et "2" sont égaux tu définis que "1+1" est égal à "2".
Après on s'étonne qu'il comprend rien :ouch:, avec des lacunes pareil ce n'est guère étonnent :(.
richard a écrit :On peut dire "je sais P et je crois P", mais on ne peut pas dire "je sais P mais je ne crois pas P".
Une connaissance est d'abord une croyance. Pour savoir il faut d'abord croire.
Selon quelle defs ?
Pas selon la mienne ... je n'ai pas à "considérer comme vrai" avant de faire une connaissance de quelque chose !
@ Psycho :
si tu veux continuer à venir me chercher réponds là où en était resté.
Regardez la belle fuite en direct :lol:
G>
Dernière modification par Psyricien le 13 juin 2017, 11:48, modifié 1 fois.
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5563
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#243

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 11:34

Psycho a écrit :
Regardez la belle fuite en direct :lol:
G>
Qui fuit ?
On en était quand tu as lâché l'affaire.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#244

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 11:40

neuneutrinos a écrit : @Psyricien j'ai déjà répondu à Wooden ali, en deux messages distincts.
Je vais te donner les messages
Le premieret le second.
Évidemment il faut lire avant d'affirmer...
Vous entretenez vous-même le flou car vous ne faites rien pour voir les clarifications.
J'ai d'ailleurs critiquer ces deux messages dans une réponse ! Comme quoi, je les ai lu ;).
Ici : viewtopic.php?p=499640#p499640
En parlant d'affirmation gratuite de votre part :
Psyricien a écrit :Pourquoi donc ne pas justement nous montrer cette volonté d'adaptation en ayant à cœur de reprendre vos formulations confuses ?
Mais il y a déjà pleins de cas répondant à ta question, mais bien sûr cela ne va pas dans ton sens ou l'as tu simplement "oublié ?
Non, généralement vos réponse demeurent ambigües. Et entretiennent une certaine confusion.
Wooden vous demandait : Séparez vous X et Y ?
En réponse tu donnes ta définition de X ... :roll: ,
Ce n'est pas une réponse :(.
C'est bien possible mais je n'ai peut être pas le vocabulaire adequat.
Je changerai "être critique" et "critiquer" par "la critique constructive" et "la critique facile"
Si cela peut aider à me faire comprendre dans ce que j'ai dit.
Ça reste mal formulé ... une critique peut-être constructive tout en étant facile !
La "complexité" de la critique et sa "justesse" ne sont que peu reliées
tu t'en serais sûrement déjà aperçut.
C'est ton mantra ... hurler qu'on ne te lit pas ! T'arrive t-il d'envisager que l'on peu trouver ton propos confus même en te lisant ?
Je te lis ... et je trouve ça confus et brouillon (et passablement pédant).
Cependant, peux-tu me citer un endroit ou tu te permettrai de remettre ton jugement en doute dans ce sujet ?
Peut tu citer un cas où tu as été dans une démarche d'écoute ici (avec le contexte) ?
C'est l'une des choses que je te reproche : "Il faut que les autres soit là a t'écouter docilement."
Quand je vois un propos confus, je le dis ... si l'auteur se mure dans des "tu ne me lis pas", et des "tu n'es pas à mon écoute", ça indique qu'il juge ne pas avoir à clarifier son propos.
Ta volonté que tes contradicteurs n’interagissent avec toi que par questions est une tentative bien connue de manipuler le contexte d'une discussion (désolé ... je souscris pas).
Tu devrais le savoir ;).

Sur ce !
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#245

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 11:47

Etienne Beauman a écrit :
Psycho a écrit :
Regardez la belle fuite en direct :lol:
G>
Qui fuit ?
On en était quand tu as lâché l'affaire.
Lâché ? J'ai rien lâché ... la réponse à tes ânerie se trouve déjà dans les message précédent ! Va les relire !
Par contre on voit comment tu fuis c'est beau :lol: .

Un jour tu apprendras que quand on lit un texte, on tient compte des précision de l'auteur pour en saisir le sens ... on ne redéfini pas les mots de son coté pour tenter de manipuler la discussion.
J'ai donné la définition des mots polysémique que j'utilise ! C'est ainsi que tu doit les lire dans mes textes !
Ce sont des définitions ! Apprend à faire avec !
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#246

Message par neuneutrinos » 13 juin 2017, 11:49

L’expérience avec les pièces qui se posent de 1 en 1 sur la table respecte l'axiome de succession (du successeur ?) de l’arithmétique de Peano.
On peut utiliser cette base d'axiomes ici (enfin c'est pas propre car il faudrait vérifier pour tous les axiomes)
Tu peux continuer à le montrer empiriquement, ou bien tu peux te contenter de la démonstration.
Comme ce que tu fais est cohérent avec Peano, tu ne fais que donner un exemple de ce qui est démontré à chaque fois. (qui est du comp déterministe et non empirique)

2+2=4 est définis dans cette base axiomatique (pas directement en tant qu'axiome, mais déduit des axiomes)
C'est bien une définition.
2+2=4, est aussi un calcul et le résultat sera en adéquation avec ce qui a été prouvé.

Peut-être l'exemple est mal choisi.

Question de neuneu... @psyricien c'est quoi le "G>" ?
richard a écrit :On peut dire "je sais P et je crois P", mais on ne peut pas dire "je sais P mais je ne crois pas P".
Une connaissance est d'abord une croyance. Pour savoir il faut d'abord croire.
on dirait de la logique modale :D

"je sais P mais je ne crois pas P"
On dirait une explication simpliste d'une remise en question. une sorte "d'état instable" qui peut exister pendant une période de temps fini.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5563
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#247

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 11:50

on ne redéfini pas les mots de son coté pour tenter de manipuler la discussion.
qui a redéfinit VRAI ?
C'est moi ou c'est toi ? :roll:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#248

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 11:55

Etienne Beauman a écrit :
on ne redéfini pas les mots de son coté pour tenter de manipuler la discussion.
qui a redéfinit VRAI ?
C'est moi ou c'est toi ? :roll:

En en donnant la définition :roll: puisqu'il s'agit d'un mot polysémique. Que je définis afin de lever des confusions linguistique qui n'ont pas lieu d'exister entre les concepts dont nous parlons (ce nous ne t'inclus pas ... tu ne parles que de sémantique comme un idiot).

Un sage a dit un jour:
Psyricien le blanc a écrit :Au final tu es l'exemple parfait du type qui aimerais être intelligent, mais qui est bête comme ses pieds !
Incapable de réfléchir et de tenir un raisonnement par toi même, tu débites des trucs que tu as à moitié digéré (syndrome de "l'instruit" :lol:).
Cela te rend incapable d'évaluer proprement un raisonnement logique (que tu balais souvent d'un revers de la main, car tu perçois comme déloyale qu'un opposant use de raison, ce dont tu es dépourvus).
Et pour tenter de t'offrir une contenance, tu t'enlises dans des jeux sémantiques qui ne mènent à rien et te servent uniquement de technique de fuite devant ton incompétence manifeste.
Mais garde espoir, un jour tu arrivera à parler du fond d'une discussion ... au lieu de te lancer systématiquement dans des jeux sémantique stériles ...
Tout ça car tu n'es pas capable de raisonner ? C'est triste :(.
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5563
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#249

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 12:04

neuneutrinos a écrit :L’expérience avec les pièces qui se posent de 1 en 1 sur la table respecte l'axiome de succession (du successeur ?) de l’arithmétique de Peano.

Prétends tu qu'avant que Peano fasse ce qu'il avait à faire, on observait pas empiriquement que 1 +1 = 2 ?
neuneutrinos a écrit :tu peux continuer à le montrer empiriquement
Vu que mon point est de dire que c'est une observation empirique.
On est donc d'accord.

Comme ce que tu fais est cohérent avec Peano, tu ne fais que donner un exemple de ce qui est démontré à chaque fois. (qui est du comp déterministe et non empirique)
La gravitation est cohérente avec la théorie de la gravité, elle reste avant tout une observation empirique.
Tu renverses le problème :
un fait est expliqué par une théorie, une théorie ne définit pas le fait, elle définit un modèle permettant de représenter le fait.
Le fait se fout de nos démonstration !
:?
Quand tu te brules ça fait mal, c'est une observation empirique, le fait que tu prévois que si tu te brules ça va te faire mal ne remets pas en cause l'observation.

Preuve empirique, données ou connaissance, aussi appelée expérience des sens, est un terme collectif pour désigner la connaissance ou les sources de la connaissance acquise au moyen des sens, en particulier par l'observation et l'expérimentation.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5563
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#250

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 12:25

Psyricien a écrit : En en donnant la définition :roll: puisqu'il s'agit d'un mot polysémique. Que je définis afin de lever des confusions linguistique qui n'ont pas lieu d'exister entre les concepts dont nous parlons (ce nous ne t'inclus pas ... tu ne parles que de sémantique comme un idiot).
Et non pauvre Troll, t'es venu contredire comme un bourrin ce que je disais.


Ne peux tu pas donner ton assentiment à la théorie de l'évolution ?
La question était pour Wooden
On ne peut pas se dégager du contexte.
On est dans le cadre de la discussion rationnelle.
Dans ce cadre, la théorie en question est bien un ensemble de faits considérés comme avérés et de raisonnements jugés valides par celui qui la défends.

Car dans les discussions rationnelles on évalue selon les règles de la logique :
Les propositions s'y doivent d'être vraies.
Les raisonnements valides.
par un
La distinction VRAI/FAUX n'est pas scientifique !
Peux tu réfuter que dans les discussions rationnelles on évalue selon les règles de la logique, c'est à dire que
Les propositions s'y doivent d'être vraies.
Les raisonnements valides.

Non.
Alors garde tes déf personnels pour toi.

Tu es passé du vrai relatif au VRAI absolu sans en avoir rien à foutre du contexte de mon propos pourtant explicitement indiqué.
C'est un grossier stratagème. :mrgreen:
Ca mérite un smiley K :zeeero:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit