Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

Faites vos tests ici (nouveau compte, fonctionnalités,...)
Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#251

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 12:54

Un sage a dit un jour:
Psyricien le blanc a écrit :Au final EB es l'exemple parfait du type qui aimerait être intelligent, mais qui est bête comme ses pieds !
Incapable de réfléchir et de tenir un raisonnement par lui même, il débite des trucs qu'il a à moitié digéré (syndrome de "l'instruit" :lol:).
Cela le rend incapable d'évaluer proprement un raisonnement logique (qu'il balait souvent d'un revers de la main, car il perçoit comme déloyale qu'un opposant use de raison, ce dont il est dépourvus).
Et pour tenter de s'offrir une contenance, il s'enlises dans des jeux sémantiques qui ne mènent à rien et servent uniquement de technique de fuite devant son incompétence manifeste.
Mais un peu de transparence ... rappelons à EB ses propres propos:
Etienne Beauman a écrit :
En science, une théorie est à l'opposé de la croyance.
Pas vraiment, à moins de considérer des études particulières portant sur la façon dont le cerveau a de structurer ses adhésions/rejets à des principes, la science ne fait pas de sémantique.
Le contexte ici c'est plutôt celui de la rhétorique zozo/zézé.
Pour certains sceptiques une théorie est à l'opposé de la croyance. Ça oui.
Christian a écrit : Remplacez croyance par construction intellectuelle et vous aurez une définition plus juste de théorie.
Oui.
Mais considérer une théorie comme conforme à un objet du réel (ou juste la plus conforme qu'on ait pour l'instant), c'est la considérer juste, c'est la considérer vraie. C'est du français.
Considérer une théorie, juste ou vraie, c'est y croire. C'est encore du français.


Il ne faut pas se focaliser sur le mot, la différence entre une croyance zozo et un savoir zézé, c'est la méthode qui a permis d'adhérer à la proposition tenue pour vraie.
Hélas non ... ce n'est pas "du français" ... c'est une utilisation particulière de plusieurs mots polysémiques ! (qui pour certains est loin de l'acception commune du mot)
Bref, EB qui fait le malin ... sur de la sémantique, car il ne peut pas vraiment parler du fond :(.

Par ailleurs une théorie scientifique n'est pas considérée "conforme" à un objet ! Elle considérée comme utilisable si ces prédictions sont satisfaisantes dans un cadre de validité (nous avons été plusieurs à te le rappeler).
Ici EB nous avoue un manque complet de recul sur ce qu'est la science, et sur ce quelle prétend faire ! Normale qu'il fasse la confusion avec une croyance, puisqu'il vit la science comme une croyance :(.

Et l'autre citation en entier (parce que le EB il aime bien couper comme ça l'arrange :roll:):
Psyricien a écrit :
Etienne Beauman a écrit :
La notion de vérité ou de conformité ne s'applique pas à une théorie scientifique.
Et pourquoi ça ?

Ne peux tu pas donner ton assentiment à la théorie de l'évolution ?
La distinction VRAI/FAUX n'est pas scientifique !
La science se contente de parler de description.
La théorie de l'évolution est une description du phénomène évolution. Cette théorie est d'ailleurs plutôt robuste. Elle n'est pas VRAI pour autant.
La prétendre VRAI, ce serait agir comme croyant !
Essayons de rester loin de ce genre de déficience !
On ne peut pas se dégager du contexte.
On est dans le cadre de la discussion rationnelle.
Dans ce cadre, la théorie en question est bien un ensemble de faits considérés comme avérés et de raisonnements jugés valides par celui qui la défends.

Car dans les discussions rationnelles on évalue selon les règles de la logique :
Les propositions si doivent d'être vraies.
Les raisonnements valides.
Vous confondez l'exactitude d'un raisonnement (l'outils) avec l'objet étudié (l'hypothèse scientifique).
Gare à ce genre de glissement !
Une logique aussi parfaite soit-elle ne garanti pas le pouvoir descriptif de ce qui en découle. Mais permet de conclure que le pouvoir descriptif de ce qui en découle ne dépend que de l'Hypothèse scientifique sous-jacente.

Un développement logique permet de lier une hypothèse scientifique avec les faits.
Et en science, ce ne sont pas les raisonnements que l'on test (sauf cas particulier), les raisonnements sont des outils, ce que l'on test ce sont les hypothèses scientifiques.

Cependant, on n'évalue pas la Véracité d'une hypothèse, on évalue son accords avec les observations.
Si le lien : "Etre VRAI --> Etre descriptif du réel", est correct. La réciproque est fausse !!!
C'est pour cela qu'en science on décrit les choses, on ne parle pas de vérité !

G>
http://www.cnrtl.fr/definition/v%C3%A9rit%C3%A9
La vérité est une grandeur "absolue" ! La science ne fait pas de conclusion absolue ... c'est antithétique de la remise en question des connaissances !
Misère ... il a du mal celui là :(.

Bref EB il est la masse, il comprend pas la différence en l'objet d'étude et l’outil utilisé pour l'étudier ... normal qu'on galère à lui faire comprendre des concepts simple.
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#252

Message par mcmachin » 13 juin 2017, 15:26

perso, je ne sais pas quoi dire.
je suis scié.
Vous reprendrez bien un peu d'idéologie ?
:lol:
Merci à tous ! (à part aux fdp - "fédération des démocrates peureux", je les déteste car ils me renvoient mon reflet dans le miroir)
Ils me renvoient mon reflet, mais ils me renvoient surtout le reflet de cet enculé de fils de pute de Psyricien ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#253

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 15:42

mcmachin a écrit : Ils me renvoient mon reflet, mais ils me renvoient surtout le reflet de cet enculé de fils de pute de Psyricien ! :lol:
Il n'est nulle chose qui puisse me refléter ... rien n'en est digne !
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5158
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#254

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 18:38

Hélas non ... ce n'est pas "du français
lol
vrai : Se dit d'une affirmation conforme à la réalité
croire : tenir quelque chose pour vrai
croyance : fait de croire
Elle considérée comme utilisable si ces prédictions sont satisfaisantes dans un cadre de validité (nous avons été plusieurs à te le rappeler).
Bah oui Johnny !
Et quand quelqu'un l'utilise dans une discussion rationnelle pour en faire un argument contre une thèse opposée, la théorie en question devient pour lui un ensemble de faits considérés comme avérés et de raisonnements jugés valides.

Quand Denis dit à un zozo niant la théorie de l'évolution que sa chatte et lui ont pourtant des ancêtres en commun.
Denis tient pour vrai que sa chatte et tous les zozos de la terre ont des ancêtres en commun.
Sinon il ne s'en servirait pas comme argument ( à moins évidemment de raisonner par l'absurde).
En français ça veut dire qu'il y croit, ça n'empêche pas que cette croyance d'être étayée suffisamment pour qu'on la classe parmi les connaissances, et il n'y a rien de confondant là dedans car les connaissances sont un sous ensembles des croyances.
La vérité est une grandeur "absolue" !
1. [D'un point de vue abstr.]
a)
α) PHILOSOPHIE

traduction : d'un point de vue abstrait pour certains philosophes !
Mais on en a rien à cirer, le contexte dans lequel je m'exprime et ou tu débarques comme un chien dans un jeu de quille, c'est celui de la discussion rationnelle où la logique s'impose !
Et en logique bougre d'âne la vérité se définit comme
b) LOG. Vérité (logique). Conformité de la pensée ou de son expression avec son objet.
C'est la même source.

Si un individu I considère qu'une proposition P est une description conforme de la réalité d'un objet O, alors I croit que P est vrai, et ce même s'il se trompe. Rien d'absolu là dedans.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#255

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 18:56

La réponse est ici : viewtopic.php?p=500026#p500026
Apprendra t-il un jour à faire autre chose que des jeux sémantique ? Sera t-il un jour capable d'avoir une discussion de fond ? Je pense qu'on dire que la réponse est non :(.

La science prétend t-elle détenir la vérité ? Non
La science prétend décrire l'univers observable !
Ne pas savoir faire la différence relève de la pathologie !

G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5158
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#256

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 19:17

La science prétend t-elle détenir la vérité ? Non
La science prétend décrire l'univers observable !

Cites moi disant le contraire !

:menteur:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#257

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 19:30

Etienne Beauman a écrit :
La science prétend t-elle détenir la vérité ? Non
La science prétend décrire l'univers observable !
Cites moi disant le contraire !
:menteur:

Psyricien a écrit :La réponse est ici : viewtopic.php?p=500026#p500026
Voilà qu'il est d'accord avec mon propos :dingue: .

Mais soit citons le :
Etienne Beauman a écrit : vrai : Se dit d'une affirmation conforme à la réalité
croire : tenir quelque chose pour vrai
croyance : fait de croire
Ici nous avons la suite
Croyance --> Croire --> Tenir pour vrai !

Mais par ailleurs,
L'incohérent a écrit :La connaissance est une croyance rationnelle dans tous les champs.
La connaissance scientifique étant inclue dans "tous les champs". Donc la science est une croyance (selon EB) !
Hors une croyance, toujours en accord avec EB, consiste à tenir une chose pour vrai !

Donc pour EB, la science tient des choses pour vraies, la science prétendrait donc détenir la vérité !
Mais il m'accuse de mentir quand je lui dit que c'est ce qu'il affirme :dingue:

C'est se que l'on appelle se tirer une balle dans le pied ! Tellement occupé à essayer de jouer avec les mots, qu'il n'arrive même pas à avoir un propos cohérent !

Ahlala, les dissonants autistes qui se prennent pour des logiciens c'est épuisant ...
Alors que j'avais mis je sais plus combien de pages à lui faire comprendre que la logique seule ne pouvait pas aboutir à une conclusion sur le réel (l'a t-il vraiment compris d'ailleurs ?).

Qu'est-ce qu'on se marre ! :lol:
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5158
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#258

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2017, 20:09

Hors une croyance, toujours en accord avec EB, consiste à tenir une chose pour vrai
Non abruti !
Tu confonds sujet et attribut !

:a7:

Ce qui est tenu pour vrai est une croyance.
La connaissance est une croyance.
Mais la connaissance ne tient rien pour vrai :ouch: :ouch:
Celui qui tient pour vrai c'est l'homme.
Ce qui est tenue pour vrai c'est la croyance.

Je l'ai pourtant écrit clairement :
Si un individu I considère qu'une proposition P est une description conforme de la réalité d'un objet O, alors I croit que P est vrai, et ce même s'il se trompe. Rien d'absolu là dedans.
Un individu, andouille !
Un individu... :partir:

J'espère sincèrement pour toi que c'est juste du troll et de la mauvaise foi, sinon c'est franchement flippant comment tu bites rien à rien :shock:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#259

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 20:14

Allez,

Je ne résiste pas à une petite dernière pour la route :lol:

Selon EB, il est important de préciser ceci:
EB, le changeant a écrit :Les bases de toutes discussions méthodiques ( parmi lesquelles se trouvent les discussions scientifiques) on les doit aux philosophes. Descartes a par exemple écrit un truc qui s'appelle le discours de la méthode, ça devrait faire tilt, non ? Tant pis.
Quand la philosophie parle de science, on parle alors d'épistémologie.
On serait donc en droit de ce dire que pour parler de la définition de la science on doit utiliser un contexte philosophique, puisque c'est la philosophie qui a permit de développer la méthodologie scientifique.
Même si les liens philosophie-science sont bien plus complexes que cela !

On s'intrigue alors de voir ceci dans les propos de EB:
EB, le changeant a écrit :
La voie de la sagesse a écrit :La vérité est une grandeur "absolue" !
1. [D'un point de vue abstr.]
a)
α) PHILOSOPHIE

traduction : d'un point de vue abstrait pour certains philosophes !
Mais on en a rien à cirer, le contexte dans lequel je m'exprime et ou tu débarques comme un chien dans un jeu de quille, c'est celui de la discussion rationnelle où la logique s'impose !
Et en logique bougre d'âne la vérité se définit comme
Une définition choisie à desseins a écrit : b) LOG. Vérité (logique). Conformité de la pensée ou de son expression avec son objet.
C'est la même source.
Ainsi, pour définir ce qu'est la science, il impose maintenant un nouveau contexte "la logique", et dénigre l'emploi d'un contexte philosophique, pourtant celui qui a donné naissance à la science.
Pourquoi ce revirement, quand il reconnait que la science est issue d'un raisonnement philosophique ?

C'est très simple, EB pratique une danse malhabile, consistant à déplacer le contexte d'une discussion pour pouvoir choisir les définitions qui lui conviennent le mieux.
Pourquoi fait-il cela ?
L'observation nous apprend qu'il ne cherche pas à communiquer un propos, il cherche juste à ne pas être d'accords, et très souvent à justifier ses approximations linguistiques (qui révèle ses profondes lacunes en termes de compréhension des concepts qu'il entend manipuler).
En effet EB est incapable de faire marche arrière, quand il dit une âneries il est contraint de pratiquer la fuite en avant. Aucun retour possible, surtout si son opposant ne lui "sied pas" ... ce qui provoque une très forte dissonance cognitive chez le EB.

Alors oui, voilà une autre illustration de "EB le manifique" ... un prestidigitateur médiocre, qui incapable de discuter du fond d'un propos, passe son temps à se masturber sur la sémantique ... se prenant pour un grand logicien, alors qu'il ne comprend pas les rudiment de la logique, et fait preuve d'incohérence toutes les deux minutes :(.

Sera t-il capable de progresser ? J'en doute fort ! Pour cela, il faudrait qu'il remette en cause ses croyances ! Chose qu'il refuse ... allant même jusqu'à vouloir faire passer la science pour une croyance afin de justifier son mode de fonctionnement !
Son profond complexe d'infériorité vis à vis de ceux capables d'user de raison lui font hélas rejeter toute source d'apprentissage qui pourrait le sauver de la merde épaisse qui englue ses connections neuronales :(.

Mais bon, c'est pratique des gus comme ça ... juste pour illustrer ce genre de déficiences.
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#260

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 20:19

Etienne Beauman a écrit :
Hors une croyance, toujours en accord avec EB, consiste à tenir une chose pour vrai
Non abruti !
Tu confonds sujet et attribut !

:a7:

Ce qui est tenu pour vrai est une croyance.
La connaissance est une croyance.
Mais la connaissance ne tient rien pour vrai :ouch: :ouch:
Celui qui tient pour vrai c'est l'homme.
Ce qui est tenue pour vrai c'est la croyance.
C'est vrai mais c'est pas vrai :dingue:
Misère ... il patauge le gus :(.
Au demeurant, EB pense que les scientifiques prétendent détenir la vérité !!!
Ça c'est flippant :shock:

Non !
Je ne crois pas que la RG soit vraie (dans aucun sens du terme)
Je ne crois pas que la TQC soit vraie
Je ne crois pas que la TOE soit vraie
....

Arrêtes un peu de te projeter mon pauvre EB, toi tu es un croyant ... c'est pas forcément le cas des autres ;).
Certains n'ont pas besoin de vérité ... c'est un mode de fonctionnement dépassé depuis une paire de siècles ;).
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#261

Message par Psyricien » 13 juin 2017, 20:28

Etienne Beauman a écrit : Si un individu I considère qu'une proposition P est une description conforme de la réalité d'un objet O, alors I croit que P est vrai, et ce même s'il se trompe. Rien d'absolu là dedans.
Prenons cette exemple révélateur de la confusion de EB.

Un scientifique qui utilise les lois de Newton, il sait qu'elle ne sont jamais conforme au réel !
Elle sont juste une description satisfaisante dans un cadre donné.
EB croit-il que le scientifique considère les lois de Newton comme vraies ?
1) Si oui ! EB prend les scientifique pour des crétins.
2) Si non ! EB vient d'avouer que la science n'est pas une croyance dans son fonctionnement

J'aime quand il se piège tout seul :lol:
G>

PS : bref une cascade d'inepties !!! On l'aime pour ça notre autiste dissonant :lol:
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#262

Message par mcmachin » 13 juin 2017, 21:42

Psyricien a écrit :1) Qu'est-ce que l'intuition ?
C'est la capacité à émettre un jugement apriori (sur un ensemble de considération qui ne sont en générale pas formalisé pour l'auteur).
2) Sur quoi se base une intuition efficiente ?
Notre intuition est particulièrement performante pour évaluer une situation que l'on rencontre fréquemment, car notre "cerveau" est entrainé à réagir à cette situation. L'on est alors capable de fournir une évaluation rapide de la situation qui en générale à plus de chances d'être correcte qu'erroné.
Je ne savais pas que les sceptiques conceptualisaient "l'intuition" perso. Mon côté matérialiste borné.
Mais bon, tu me prends complètement au dépourvu, je ne m'attendais vraiment pas à ce que tu me balances une définition du machin.
T'es bien sûr que tu ne conceptualises pas quelque chose qui t'est tout à fait personnel, genre un sentiment, une sensation ? un truc ?
Si c'est le cas, connais-tu également les mécanismes liés à l'inspiration artistique ? Que nous dit la science là-dessus ? (et crac ! un poncif !)
Je dis qu'en tant que chercheur tu es dans l'obligation de faire confiance à la littérature scientifique qui a fait ses preuves (sans pour autant avoir vérifié toi-même empiriquement le bien-fondé de chacun de tes "outils").
Stricto sensus non !
Comme tu le dis, les preuves sont dans la littérature scientifique.
C'est pourquoi j'avais édité mon message pour parler de "la littérature scientifique qui fait consensus". :pouce:

Mais j'ai pas repéré assez vite mon contre-sens pourtant gros comme une maison, donc tu m'as bien niqué, normal. :cry:

Puis bon, ça m'a fait un choc, mais je pense comprendre mieux où tu nous emmènes avec ton formalisme.
Je le trouve cohérent pour penser les choses, clairement.
Ca fait sens.
Même que j'avais jamais vu ça comme ça, "la science".
Ca me pèse vraiment de te dire ça putain, mais : Merci de m'avoir donné des mots ! :a2:
(je t'explique même pas le sourire forcé, beurk !)

Mais ok, je comprends également mieux l'opposition que tu fais entre raison et croyance. (n'avais po compris, bon j'avoue qu'en lisant ces 2 mots écrits côte à côte ça a l'air plutôt con, maintenant).
Le fait étant : "Y équipes reproduisent le résultat X"
Si je veux me prononcer sur "X", la méthodologie scientifique m'oblige à tenir compte des travaux passés (essaye de soumettre un papier sans citer les travaux précédent ... tu vas voir :twisted: ).
Cette année, mon ancien labo où j'ai fait un mini-stage de 2 mois a soumis un article qui reprenait essentiellement mon taf.
Je suis soulagé de savoir qu'il a été rejeté, parce que franchement c'était tellement de la merde. :lol:
Pourtant la méthode marchait expérimentalement (on s'en doutait déjà même si on n'y bittait rien), et on avait tout bien citer les premiers résultats sur Google Scholar, on n'a pas compris. Bref, j'ai zéro culture scientifique (pas mon dada à la base), cette expérience étrange à mon actif, et un passif de peti gauchiste écolo..
Je situe mieux l'expression "méfiance idéologique".
Jusque là je situais plutôt ça chez les autres, ça fait tout bizarre... j'aime pas !
J'espère que ça passera avec une bonne nuit de sommeil. :lol:
Une démarche scientifique consiste à accepter le résultat reproduit ! Nul besoin d'obtenir le résultat soit-même.
Sinon, la science n'existe plus depuis un long moment :(. Mais ne rentrons pas dans ce genre de considération, ça va te perdre !
Même pas mal. :cry:
Pourquoi es-tu si angoissé à l'idée de lui concéder la sémantique "croyance rationnelle", ne serait-ce que dans le champ social ?
Donne moi un exemple :)
Bordel je l'ai déjà donné.
Il me parait tout à fait rationnel de te prendre pour un sale con. :lol:
Non je déconne, mais je dirais qu'une hypothèse tout ce qu'il y a de plus rationnelle peut vite se transformer en croyance. J'imagine que ça a à voir avec les émotions, les sentiments, les pulsions de la personne qui développe l'hypothèse.
Une hypothèse peut être séduisante et rationnelle à la fois.
Non ?
Dernière modification par mcmachin le 14 juin 2017, 04:01, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19098
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Vérité connue depuis longtemps

#263

Message par Denis » 14 juin 2017, 00:00


Salut Etienne,

À neuneutrinos, tu demandes :
Prétends tu qu'avant que Peano fasse ce qu'il avait à faire, on observait pas empiriquement que 1 + 1 = 2 ?
Excellent commentaire. On le savait même plus qu'empiriquement. C'était une solide connaissance intellectuelle tout à fait à la portée de l'immense majorité des hommes de Crô Magnon âgés de plus de 5 ans. Peano n'a fait qu'axiomatiser de l'ultra-connu. Évidemment, ça n'enlève rien à son immense mérite.

Tu dis aussi :
2+2 = 4 est un calcul pas une définition...
Encore d'accord. C'est un calcul (ou un théorème). Pas une définition.

Je me demande si ceux qui prétendent que c'est une définition iront jusqu'à prétendre que 134+217 = 351 est aussi une définition.

Ils nous le diront peut-être.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4901
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Vérité connue depuis longtemps

#264

Message par MaisBienSur » 14 juin 2017, 03:06

Denis a écrit :134+217 = 351 est aussi une définition.
Juste pour pinailler de bon matin :P:

134 + 217 = 351 me parait plus correct que
134+217 = 351

Que dit la définition de la langue française sur l'espace et les signes arithmétiques ? :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10848
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#265

Message par Nicolas78 » 14 juin 2017, 04:07

Ta eu une expérience PN Mcmachin ?

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#266

Message par mcmachin » 14 juin 2017, 04:34

Nicolas78 a écrit :Ta eu une expérience PN Mcmachin ?
Ouais, j'ai fumé un joint un peu plus gros qu' un autre hier soir en relisant la convers', et je m'en suis pas relevé. On n'était pas loin de l'expérience mystique. :lol:
Je me sens défloré, grâce à Psy (edit : et à Etienne) je suis maintenant capable de m'interroger sur l'existence de continuums entre différentes natures de mots.
Je suis hyper content car c'est vachement utile dans la vie de tous les jours ! :dingue: (je vais me dépêcher d'aller lire tout Deleuze sur la question)
Dernière modification par mcmachin le 14 juin 2017, 07:55, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4901
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#267

Message par MaisBienSur » 14 juin 2017, 04:42

mcmachin a écrit :(je vais me dépêcher d'aller lire tout Deleuze sur la question)
Essaie plutôt le cognac DE LUZE :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Vérité connue depuis longtemps

#268

Message par Psyricien » 14 juin 2017, 06:22

Denis a écrit :
2+2 = 4 est un calcul pas une définition...
Encore d'accord. C'est un calcul (ou un théorème). Pas une définition.
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... tion/22700
Que faut-il pour que "2 + 2 = 4" soit un théorème ?
1) Définir "2"
2) Définir l'opérateur "+"
3) Définir "4" indépendamment de "2"
4) Démontrer, constater où imposer l'égalité
En l'état ce n'est pas un théorème.
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... a8me#76810
En l'état, il n'y a rien a démontrer ! Non pas que ce soit impossible avec un corpus d'axiomes bien choisis ! Mais ce n'est pas ce qui est fait ici !

A) "2" est définie comme étant "1 + 1"
B) "4" est définie comme étant "2 + 2" ou "1 + 1 + 1 + 1"
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... atre/65572
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... rois/79880
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... deux/24907
Par définition :
4 = 3 + 1
3 = 2 + 1
2 = 1 + 1
4 = 1 + 1 + 1 + 1
4 = 2 + 2
Ce ne sont que des définitions :), qui consiste à écrire différent la même définition de "4".
Pour en faire plus qu'une définition il faudrait pouvoir définir "4" par un moyen !

Si (1) et (3) ne sont pas satisfait, il n'y a ni calcul ni théorème ici, juste la définition de "4" : qui est un ensemble d'unité.
Je me demande si ceux qui prétendent que c'est une définition iront jusqu'à prétendre que 134+217 = 351 est aussi une définition.
Tournure étrange, puisque les deux proposition n'ont absolument rien à voir.
Une fois que tu as définie ta base numérique : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, l’assemblage des chiffres en base 10, et l'opérateur "+", ce que tu écris : "134+217 = 351" est correct dans ce contexte car cela respecte l'ensemble des conventions que tu as définis.

Bref, si tu veux prétendre que "2 + 2 = 4" il faut que tu puisse définir indépendamment "2" et "4" pour pouvoir constater la validité de ton équation ! Ce n'est pas ce que tu fais ici.

G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5158
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#269

Message par Etienne Beauman » 14 juin 2017, 06:36

Mea culpa !

Tu as raison quand je tiens pour vrai une proposition p, ça veut dire que je pense détenir la Véritétm.
Je ferai plus l'erreur, passer du relatif à l'absolu dans la même phrase n'est pas un stratagème, Schopenhauer nous a menti.

Bonjour chez toi.

:sifflote: t
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#270

Message par Psyricien » 14 juin 2017, 06:45

Etienne Beauman a écrit :Mea culpa !

Tu as raison quand je tiens pour vrai une proposition p, ça veut dire que je pense détenir la Véritétm.
Si tu penses que "p" est vraie, tu penses que "p" est la vérité ... prétends tu le contraire ?
La vérité : ce dit de ce qui est vrai :lol:
Au final, tes définitions c'est le boxon :dingue:

G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 10:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#271

Message par Greem » 14 juin 2017, 06:51

Je n'avais pas lu la discussion précédente, mais la citation de Psyricien confirme mon intuition :
Psyricien a écrit : Selon EB, il est important de préciser ceci:
EB, le changeant a écrit :Les bases de toutes discussions méthodiques ( parmi lesquelles se trouvent les discussions scientifiques) on les doit aux philosophes. Descartes a par exemple écrit un truc qui s'appelle le discours de la méthode, ça devrait faire tilt, non ? Tant pis.
Etienne en est resté au "je pense donc je suis", seule certitude absolue qui soit, faisant rentrer dans le domaine de la croyance tout le reste. Putain, plus de trois siècles de réflexion épistémologique et le mec n'a toujours pas compris que, quand bien même, confondre "croyance" et "connaissance" est une posture stérile en pratique.
Denis a écrit :Salut Etienne,

À neuneutrinos, tu demandes :
Prétends tu qu'avant que Peano fasse ce qu'il avait à faire, on observait pas empiriquement que 1 + 1 = 2 ?
Excellent commentaire. On le savait même plus qu'empiriquement. C'était une solide connaissance intellectuelle tout à fait à la portée de l'immense majorité des hommes de Crô Magnon âgés de plus de 5 ans.
Sauf que Etienne est Cartésien dans le pur sens du terme, donc s'il était un tant soit peu cohérent avec lui même, il devrait admettre que même les mathématiques sont possiblement faux, et donc des croyances.
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

jean7
Messages : 3127
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

puisque c'est le bon fil pour ça

#272

Message par jean7 » 14 juin 2017, 07:54

Psyricien a écrit :...
Je te regarde faire et je me demande.
Tu es bête ? (le nombre de fois ou tu dis d'Untel qu'il a affirmé une chose alors que ce n'était pas le sens de son propos est hallucinant)
Tu es méchant ? (tu le ferais alors volontairement, en interprétant volontairement à faux les propos d'autrui)
Tu joue juste au con parce que tu n'a que ça à foutre et que tu trouve ça marrant ?
Tu as un besoin maladif de t'affirmer ? en redressant des torts qui n'existent souvent que tans tes constructions ?
C'est quoi, au juste, ton problème ?

Comme si des barrières sémantiques pouvaient aider à faire de la prévention contre l'obscurantisme. :roll: C'est pas un bon exemple de pensée magique, ça ?

Savoir faire le bon usage de sa langue est un bienfait.
Tordre les sens de sa langue pour construire une grosse bulle de mots dans laquelle tu auras toujours raison... devine.

Si au moins tu était bon à ce jeux !
Ou si tu le faisais à des fins utiles.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27

Re: puisque c'est le bon fil pour ça

#273

Message par Psyricien » 14 juin 2017, 08:19

jean7 a écrit :
Psyricien a écrit :...
Je te regarde faire et je me demande.
Tu es bête ? (le nombre de fois ou tu dis d'Untel qu'il a affirmé une chose alors que ce n'était pas le sens de son propos est hallucinant)
Non, mais je suis une vrai bête !
Tu es méchant ? (tu le ferais alors volontairement, en interprétant volontairement à faux les propos d'autrui)
Oh yeh !!! :twisted:
Tu joue juste au con parce que tu n'a que ça à foutre et que tu trouve ça marrant ?
Je ne joue pas au con, mais j'avoue apprécier jouer avec des cons ! :oops:
Tu as un besoin maladif de t'affirmer ? en redressant des torts qui n'existent souvent que tans tes constructions ?
Non, j'essaye d'expliquer comment marche une télé à des pygmées ! Et dans le cas présent tu es l'un des pygmées ! :lol:
C'est quoi, au juste, ton problème ?
Problème ? Aucun ... et le tien ? Je pourrais les lister, mais voyons la perception que tu en as !
Comme si des barrières sémantiques pouvaient aider à faire de la prévention contre l'obscurantisme. :roll: C'est pas un bon exemple de pensée magique, ça ?
C'est au contraire très important, car il très fréquent que des confusions conceptuelles soit induites par des confusions sémantiques.
Le meilleur exemple étant la maladive volontés de certains de considérer la science comme une croyance :ouch: .
Alors qu'à aucun moment pour faire de la science, tu n'as besoin de tenir quoique ce soit pour vrai !
La RG est-elle vraie ? Non !
La TQC est-elle vraie ? Non !
La TOE est-elle vraie ? Non !
Elle sont juste des descriptions de la réalité ! Elle n'ont ni la prétention, ni le besoin d'être vraie.

Donc la question de bien savoir de quoi on parle, histoire d'évaluer si l'interlocuteur sait bien séparer les concepts desquels il parle est cruciale.
Toi comme EB vous êtes des cas pathologiques de confusion à foison :(.
Savoir faire le bon usage de sa langue est un bienfait.
Ne t'inquiète pas pour ma langue, dans le contexte ou je joue avec des cons, elle excelle :lol: .
Tordre les sens de sa langue pour construire une grosse bulle de mots dans laquelle tu auras toujours raison... devine.
Ca c'est le jeu de EB qui change de contexte sémantique à chaque post ! Moi je défini un sens pour les mots de mon propos et je m'y tiens. Que tu perçoive comme déloyale le fait que mon propos ne soit pas confus est un soucis en soit !
On pourrait biensur avoir deux type de discussion à partir de ce point:
1) Discuter des concepts (et nen te méprend pas, ce que je critique dans les propos de EB, c'est bien les concepts)
2) Discuter des meilleurs choix sémantique pour éviter des confusions .
EB il crie juste : "ce sont mes définitions qu'il faut utiliser et pis c'est tout" :dingue:
Ou des truc du genre : "Tu es débile car tu n'utilises pas les même définitions que moi" :dingue:

Bon en même temps, il pense que les scientifique considère leurs théories comme la vérité (ce dit d'une chose qui est vraie) :ouch: .
Si au moins tu était bon à ce jeux !
Ou si tu le faisais à des fins utiles.
C'est ça que tu comprend pas ! C'est pas un jeu, tu as l'impression de te faire "piéger" car tu ne comprend pas !
Mais c'est normale, c'est dur pour un pygmée de conceptualiser un télé et son fonctionnement !
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#274

Message par mcmachin » 14 juin 2017, 09:53

MaisBienSur a écrit :
mcmachin a écrit :(je vais me dépêcher d'aller lire tout Deleuze sur la question)
Essaie plutôt le cognac DE LUZE :a4:
lol t'as raison en plus le cognac ça développe pas trop "l'imagination" (merde je vois des concepts partout maintenant, bordel).
Bref, ça rend pas paranoïaque quoi.
Bon te "formalise" pas, je te répondrai sûrement pas sur le fil "gauche régressive".
Je pense qu'il est plus que temps que je bosse mon auto-critique (mais t'inquiète que la lourdeur des arguments procureraient une érection à Psyricien, je te les inscrirai dans un cadre scientifique "adapté").
Faut que j'investisse dans mes projets avec ma douce, comme Pepejul. :lol:

:arrow:
Dernière modification par mcmachin le 14 juin 2017, 12:02, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5158
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Chialage, ego, ad hominem et concours de ...

#275

Message par Etienne Beauman » 14 juin 2017, 10:08

Psycho a écrit :Si tu penses que "p" est vraie, tu penses que "p" est la une vérité ... prétends tu le contraire ?
Un musicien tient pour vrai que la tierce majeure de Ré c'est fa#.
Je peux donc dire que pour ce musicien, "la tierce majeure de Ré est fa#" est une vérité.

Pour en déduire que selon moi la Musique prétends détenir la Vérité, faut juste être sacrément handicapé de la comprenette.

On ne peut pas passer du relatif à l'absolu, tu comprends vraiment pas ce que ça veut dire ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit