Mangez-vous des animaux ?

Ici, on discute de sujets variés...
Florence
Messages : 10075
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Mangez-vous des animaux ?

#26

Message par Florence » 12 févr. 2013, 08:08

eatsalad a écrit :
Brève de comptoir a écrit :T'oublie la chasse.

Pour ce qui est de la souffrance, franchement je doute qu'un égorgement inflige tant de peine que ça (à moins que ce soit le traitement avant où les animaux sont traités comme du bétail -- heu). C'est spectaculaire à cause des spasmes encore longtemps après la mort, mais une gorge tranchée, c'est vite fait. Il y a un peu confusion entre la douleur supposée des animaux et ces images horribles de canards sans tête s'excitant comme un lapin Duracel.
En fait je n'avais pas oublié la chasse mais je pense que les excédents alimentaires qu'on peut dégager de la chasse ne sont pas assez important ou en tout cas pas assez constant pour garantir une portion de viande conséquente et régulière. Après n'ayant jamais chassé de ma vie je ne rend pas compte des rendements (si on peut apeler ca ainsi).

Tout dépend de la pression sur l'environnement à un moment donné. Des populations sont parvenues à survivre depuis des millénaires rien que de la chasse et d'un peu de cueillette (Inuit, Pygmées, Papous, ...). De nos jours, certaines régions d'Europe occidentales pourraient assurer la fourniture régulière relativement importante de gibier (cerfs, sangliers, lapins) étant donné la prolifération due au manque de prédateurs (par ex. http://etat.geneve.ch/dt/nature/vente_v ... 11044.html).


EDIT : il semblerait que la bête égorgée ne perde pas tout le temps connaissance :

Abattage rituel : les Pays-Bas abrègent la souffrance animale
C'est très vraisemblable, quoiqu'il soit difficile de trouver des articles scientifiques de qualité à ce sujet. En effet, l'aspect émotionnel l'emporte trop souvent en la matière, quel que soit le point de vue.

Il convient de se souvenir que dans ce domaine, la majorité des mauvais traitements envers les animaux, abattage compris, n'est pas commise au nom de la religion (ce qui ne l'exonère pas), mais d'un mélange de rapacité et d'indifférence qui prédate l'industrialisation de la filière de l'élevage : Il faut toujours se battre pour que les procédures imposées par la loi soient respectées au sein de l'Union européenne ou des USA, par exemple. Les mentalités et les pratiques ne changent que lentement, et souvent uniquement lorsqu'un gouvernement a le courage d'imposer des mesures légales à des milieux économiques et sociaux généralement puissants.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Mangez-vous des animaux ?

#27

Message par eatsalad » 12 févr. 2013, 08:30

Florence a écrit : Tout dépend de la pression sur l'environnement à un moment donné. Des populations sont parvenues à survivre depuis des millénaires rien que de la chasse et d'un peu de cueillette (Inuit, Pygmées, Papous, ...). De nos jours, certaines régions d'Europe occidentales pourraient assurer la fourniture régulière relativement importante de gibier (cerfs, sangliers, lapins) étant donné la prolifération due au manque de prédateurs (par ex. http://etat.geneve.ch/dt/nature/vente_v ... 11044.html).
La chasse a permit à bon nombre de survivre je n'en doute pas mais permettre à une grosse population de se développer j'en doute.

Les inuits n'avait surement pas d'autre choix que de chasser à mon avis il ne doit pas y avoir grand chose qui pousse dans les contrées ou ils étaient.
Les pygmées je connais très peu. Par contre j'avais lu dans les bouquins de Jared Diamond que les papous comptaient des éleveurs et des cultivateurs parmi eux.

En france aussi régulièrement les collectivité locales font appel aux chasseurs pour "contribuer" à la diminution des sangliers qui prolifèrent comme des lapins ! :)
C'est très vraisemblable, quoiqu'il soit difficile de trouver des articles scientifiques de qualité à ce sujet. En effet, l'aspect émotionnel l'emporte trop souvent en la matière, quel que soit le point de vue.

Il convient de se souvenir que dans ce domaine, la majorité des mauvais traitements envers les animaux, abattage compris, n'est pas commise au nom de la religion (ce qui ne l'exonère pas), mais d'un mélange de rapacité et d'indifférence qui prédate l'industrialisation de la filière de l'élevage : Il faut toujours se battre pour que les procédures imposées par la loi soient respectées au sein de l'Union européenne ou des USA, par exemple. Les mentalités et les pratiques ne changent que lentement, et souvent uniquement lorsqu'un gouvernement a le courage d'imposer des mesures légales à des milieux économiques et sociaux généralement puissants.
Oui je suis d'accord, j'avais mis cet exemple non pas parceque je considère les religions comme responsable des "malheurs" des animaux mais plutot pour montrer qu'il y avait quand meme des regles pour faire souffrir le moins possible les animaux et qu'au nom de la religion certains ont des passe-droits.

Après evidement, il y a surement beaucoup à dire aussi sur de nombreux industriels je n'en doute pas!

Et entre la position hyper-émotive et petit-poneysque (pour ne pas dire bisounouresque) à la mode Brigitte Bardot et la position de l'homme est au dessus tout et peut faire ce qu'il veut, je pense qu'il y a moyen de trouver un juste milieu!
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Florence
Messages : 10075
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Mangez-vous des animaux ?

#28

Message par Florence » 12 févr. 2013, 09:06

eatsalad a écrit :
La chasse a permit à bon nombre de survivre je n'en doute pas mais permettre à une grosse population de se développer j'en doute.
C'est bien pourquoi j'ai précisé "en fonction de la pression sur l'environnement à un moment donné". Dès que cette pression devient trop importante (extinction de la méga-faune en Amérique, par exemple), on voit bien que le développement des sociétés est limité.
Les inuits n'avait surement pas d'autre choix que de chasser à mon avis il ne doit pas y avoir grand chose qui pousse dans les contrées ou ils étaient.
Les pygmées je connais très peu. Par contre j'avais lu dans les bouquins de Jared Diamond que les papous comptaient des éleveurs et des cultivateurs parmi eux.
Pygmées et Papous ne sont pas des sociétés uniformes, selon leur environnement ils peuvent être cultivateurs, cueilleurs/chasseurs, pêcheurs, etc. Par ailleurs, étant humains, ils sont adaptables et prônes à adopter toutes les formes d'innovations, y compris celles qui sont certaines de leur faire abandonner très vite leur mode de vie traditionnel (armes à feu, par ex.).
En france aussi régulièrement les collectivité locales font appel aux chasseurs pour "contribuer" à la diminution des sangliers qui prolifèrent comme des lapins ! :)
tout à fait, mais la situation de Genève est particulière: la chasse par les particuliers y est interdite depuis près de 40 ans et on y dispose de statistiques assez précises quant au gibier.

Oui je suis d'accord, j'avais mis cet exemple non pas parceque je considère les religions comme responsable des "malheurs" des animaux mais plutot pour montrer qu'il y avait quand meme des regles pour faire souffrir le moins possible les animaux et qu'au nom de la religion certains ont des passe-droits.
qui ne sont pas acceptables à mon avis, d'ailleurs.
Après evidement, il y a surement beaucoup à dire aussi sur de nombreux industriels je n'en doute pas!
Ouaip ! J'aimerais bien savoir comment ces fichus canassons sont tombés dans les lasagnes de Findus, par exemple ! ;)
Et entre la position hyper-émotive et petit-poneysque (pour ne pas dire bisounouresque) à la mode Brigitte Bardot et la position de l'homme est au dessus tout et peut faire ce qu'il veut, je pense qu'il y a moyen de trouver un juste milieu!
Mais comme chacun sait, l'humanité ne se tournera vers les solutions de bon sens qu'après avoir expérimenté toutes les autres ! ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Mangez-vous des animaux ?

#29

Message par eatsalad » 12 févr. 2013, 09:44

Florence a écrit :
Après evidement, il y a surement beaucoup à dire aussi sur de nombreux industriels je n'en doute pas!
Ouaip ! J'aimerais bien savoir comment ces fichus canassons sont tombés dans les lasagnes de Findus, par exemple ! ;)
C'est en cours d'investigation, j'espère qu'on aura tous les éléments !
En tout cas la chaine alimentaire regroupe entre l'élevage des bêtes, la transformation et la distribution des produits, un nombre incroyable d'acteurs de différents pays européens : roumanie, pays-bas, france, luxembourg..

Il semblerait que la roumanie d'ou viennent les bêtes va faire office de fusible (à tort ou à raison!) dans cette affaire!

Des fois je me dis que c'est pratique une europe a deux vitesses, merci les pays de l'est!
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Florence
Messages : 10075
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Mangez-vous des animaux ?

#30

Message par Florence » 12 févr. 2013, 09:58

eatsalad a écrit : C'est en cours d'investigation, j'espère qu'on aura tous les éléments !
En tout cas la chaine alimentaire regroupe entre l'élevage des bêtes, la transformation et la distribution des produits, un nombre incroyable d'acteurs de différents pays européens : roumanie, pays-bas, france, luxembourg..

Il semblerait que la roumanie d'ou viennent les bêtes va faire office de fusible (à tort ou à raison!) dans cette affaire!

Des fois je me dis que c'est pratique une europe a deux vitesses, merci les pays de l'est!
Vilains pays de l'est, va ! Tromper comme ça ces parangons d'innocence et de pure vertu que sont nos industriels de l'agro-alimentaire. Eux qui font depuis des années, que dis-je, des décennies, des efforts surhumains, par le biais d'une auto-régulation scrupuleuse, pour nous assurer une nutrition équilibrée et sûre, bien au delà des résultats que pourraient donner les règles iniques que souhaitent imposer les affreux écolos et les ignobles bureaucrates de Bruxelles. Comment ces vils Roumains ont-ils pu les abuser ainsi ? :roll: :roll: :roll:

Ou alors, serait-ce un complot du PMU pour écouler les chevaux de course de réforme ? :mefiance:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Homère
Messages : 380
Inscription : 31 mars 2008, 07:37

Re: Mangez-vous des animaux ?

#31

Message par Homère » 12 févr. 2013, 15:30

Florence a écrit :Vilains pays de l'est, va ! Tromper comme ça ces parangons d'innocence et de pure vertu que sont nos industriels de l'agro-alimentaire.
Bonsoir Florence,

Je remarque surtout une chose. L'information quotidienne relate, formelle et claire: c'est la faute à personne, dixit les acteurs en cause.

Ce sera celle des chevaux vous verrez. Les sournois.

Triste affaire.

Homère :a1:

Avatar de l’utilisateur
anty28
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 344
Inscription : 04 août 2012, 20:30

Re: Mangez-vous des animaux ?

#32

Message par anty28 » 12 févr. 2013, 15:52

Il est possible que ce soit à cause de la décision des autorités roumaines d'interdire la circulation des chevaux sur les routes, d'après les informations que j'ai eu à ce sujet.
‎"Aujourd'hui, c'est très compliqué, car il y a des croyants et des athées, des hommes et des femmes qui travaillent (alors qu'avant les femmes élevaient les enfants), des hétéros et des homos, bref c'est vraiment le bordel !". Perle d'étudiant

http://ineakis.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
davidsonstreet
Messages : 877
Inscription : 14 oct. 2011, 12:27

Re: Mangez-vous des animaux ?

#33

Message par davidsonstreet » 12 févr. 2013, 16:30

Salut Mireille,

tu dis :
Mangez-vous des animaux et si oui comment vous vivez avec ça connaissant la façon dont ils s'ont traités ?
J'élève des vaches laitières et chaque année on doit en éliminer 2-3 sur la quinzaine que nous trayons pour faire place aux génisses. Sur les vaches que nous faisons bouchoyer, on garde toujours la viande d'une d'entre elles pour nous et nos proches.

Nos vaches vont dehors tous les jours, elles ont leurs cornes, elles mangent de l'herbe en été et du foin en hiver, elles sont en très bonne santé, elles peuvent voir leurs veaux, elles ont des noms, elles ont plein de caresses et elles sont toutes brossées régulièrement.

Est-ce que ce sont ces conditions que tu dénonces?
« Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m’émerveiller des vrais miracles. » - Pierre Bourdieu

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 10:59

Re: Mangez-vous des animaux ?

#34

Message par Greem » 12 févr. 2013, 17:53

Je n'ai pas le courage de me lancer encore dans une bataille acharnée avec des gens qui ridiculisent d'avance leurs contradicteurs/interlocuteurs (les végétariens en l’occurrence), je me contenterais de renvoyer ceux que ça intéressent aux réflexions de Feel O'Zof qui traitent du sujet et de citer quelques-uns de ses commentaires que je trouve pertinents :
"J'ai l'impression qu'il doit y avoir des gens qui ne sont pas végétariens, non parce qu'ils n'adhèrent pas à ses principes éthiques ou parce qu'ils aiment trop la viande, mais uniquement parce qu'ils ne veulent pas être mis sous ce label qu'ils considèrent négatif. Un peu comme l'homosexualité il n'y a pas si longtemps, celui qui a des tendances végétariennes s'efforcent de manger de la viande et de dénigrer le tofu (même s'il n'y a jamais goûté) parce qu'il répugne à être associé au fictif «végétarien enragé»."
Voici un autre argument que j'entends parfois contre mon végétarisme:

«L'humain est omnivore*.»

C'est tout. Un sujet, un verbe et un complément d'objet direct. Point.

[...]

L'usage du verbe être m'agace sans aucun doute, comme si «être omnivore» était un état ou un attribut intrinsèque et que, donc, l'on ne pouvait s'en détourner sans commettre un acte contre-nature. Évidemment c'est absurde, le fait de manger ou non de la viande n'est pas, en soi, un attribut de l'être qui s'adonne ou non à cette activité.


Voici une autre version, beaucoup mieux formulée, de l'argument intitulant cette réflexion:

«Nous sommes faits pour manger de la viande.»

Comme je le disais dans une autre réflexion, la nature n'a pas de but. Nous ne sommes pas «conçus» par un créateur dans le but de remplir une fonction ou d'accomplir une tâche spécifique. Oui, nous sommes anatomiquement équipés de tout ce qu'il faut pour mastiquer et digérer la viande, mais cela ne veut pas dire que l'on doit le faire. C'est un pouvoir, pas un devoir. Pour faire un argument par l'absurde, je dirais que j'ai également le pouvoir de tuer mon voisin pour lui voler sa télé. En effet, mes mains semblent avoir été conçues spécialement pour l'étrangler. Serait-ce donc nécessaire que je le fasse? M'y soustraire serait-il un choix contre-nature?
Mais ce que je prône est un altruisme raisonné, découlant d'une compréhension rationnelle de la nature d'autrui. Si l'autre a, comme moi, des désirs et des souffrances, il importe que je tienne compte de ceux-ci comme je tiens compte des miens. Le point est que la déconnexion émotionnelle que l'on s'efforce d'avoir par rapport aux animaux d'élevage est arbitraire. Il n'y a pas de raison raisonnable qui puisse justifier que, dans ce cas-ci, on devrait faire abstraction de notre empathie naturelle alors qu'on s'y laisse aller face à un humain ou un animal de compagnie.
L'univers est un continuum, les frontières entre les ensembles ne sont que des conventions plus ou mois arbitraires. Cela est autant vrai pour la frontière que l'on met entre les espèces. Avant la théorie de l'évolution, c'était plus facile de définir les espèces puisqu'on les voyait comme des entités étanches créées distinctement. Aujourd'hui, on sait qu'elles partagent toute une filiation commune et que ces groupes se sont progressivement détachés les uns des autres par un procédé continu toujours en action.

[...]

Mon point est que, dans cette optique, l'ensemble «espèce» n'est pas un critère suffisant pour établir la limite de notre considération éthique. Bien sûr l'espèce est corrélée avec un grand nombre de traits – ceux qu'elle a acquis depuis sa spéciation – mais c'est sur ces traits eux-mêmes que l'on devrait focaliser et non sur le critère «espèce». L'interfécondité me semble un critère insuffisant pour établir les droits d'un individu.
http://chezfeelozof.blogspot.fr/search/ ... %A9tarisme
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

Re: Mangez-vous des animaux ?

#35

Message par LiL'ShaO » 12 févr. 2013, 18:53

Perso je mange souvent de la viande et j'aime bien ça!
Mais c'est vrai que les conditions d'élevage pourraient être moins degueulasses.
Le vrai problème c'est que des millions d'humains continuent a crever la dalle mais qu'on préfère dépenser nos ressources pour engraisser plus d'animaux qu'il ne faut plutot que de faire en sorte que tout le monde puisse manger à sa faim...
Dérive capitaliste! On prefere faire pousser des céréales pour engraisser des vaches ( ou des chevaux.. ) pour pouvoir les vendre a de riches obeses plutot que de nourrir correctemment tout les humains. Ca en dit long sur notre civilisation. Amen!
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1650
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36

Re: Mangez-vous des animaux ?

#36

Message par BeRReGoN » 12 févr. 2013, 19:00

Quand j'étais petit je croyais que je n'aimais pas la viande, à part en hot dog, hamburger très accompagné ou en paté chinois. Pour moi la viande c'était mangé un steak. Je n'aimais pas la bière non plus jusqu'à mes 20 ans. Maintenant ... from my cold dead hand with BBQ sauce! :mrgreen:
"What the hell you starin' at!!"

Mireille

Re: Mangez-vous des animaux ?

#37

Message par Mireille » 12 févr. 2013, 20:14

Bonjour Eve-An- gille (désolé si j'écris mal votre nom, je n'ai pas envie de revenir en arrière) oui je mange encore de la viande mais biologique, ça me donne au moins l'impression que les animaux que je mange ont été traités avec un minimum d'humanité.

Merci de votre intérêt,

Mireille

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20

Re: Mangez-vous des animaux ?

#38

Message par Samuel Rooke » 12 févr. 2013, 20:26

Salut

@ davidsonstreet

tu dis:
Est-ce que ce sont ces conditions que tu dénonces?
Et Mireille répond:
oui je mange encore de la viande mais biologique, ça me donne au moins l'impression que les animaux que je mange ont été traités avec un minimum d'humanité.
Je soupçonne donc que votre élevage répond à ses normes ;)

Pour répondre, je suis moi aussi omnivore. Nous sommes assez conscient dans notre famille (je vis chez mes parents) et nous mangeons régulièrement de la viande. Mais pour des questions de santé (mon père) nous avons réduis et compris que la portion de viande doit être, généralement je précise, plus petite que les portions de légumes, légumineuse et féculents. Nous avons pris exemple sur les plats asiatiques ou la viande est généralement une forme d’accompagnement, voire de simple assaisonnement.

J'avais vue un jolie documentaire qui se nommes les alimenteurs qui dénoncent la production agraire/ de bétails aux USA. Nous avons trouvé cela très intéressant. Bon visionnement :a4:

A+ Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Mireille

Re: Mangez-vous des animaux ?

#39

Message par Mireille » 12 févr. 2013, 20:42

Bonjour Samuel,

Je vous donne de mon côté ce lien très instructif, vous me direz après si vous êtes toujours aussi à votre aise de manger de la viande, personnellement ça m'a donné tout un choc.

http://www.youtube.com/watch?v=vJCiHeIVQnQ

J'espère que le lien va fonctionner.

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20

Re: Mangez-vous des animaux ?

#40

Message par Samuel Rooke » 12 févr. 2013, 21:21

Mireille a écrit :Bonjour Samuel,

Je vous donne de mon côté ce lien très instructif, vous me direz après si vous êtes toujours aussi à votre aise de manger de la viande, personnellement ça m'a donné tout un choc.

http://www.youtube.com/watch?v=vJCiHeIVQnQ

J'espère que le lien va fonctionner.
J'ai écouter l'introduction fait quelques "fast forward" et j'aime déjà pas le ton du documentaire. Bon, je suis conscient de tout les problèmes et je me positionne tout de même contre ce qui ce passe "généralement" dans l'industrie présentement. L'industrie de consommation comporte plusieurs problématiques auxquelles je suis d'accord pour un changement, mais l'alarmisme est quelque chose que je déteste surtout quand il y a une orientation claire et qui contient très peu d’objectivation du problème (parce que d'après le document, TOUT découle de l'industrie alimentaire) et ne propose aucune solution autre que quelque chose de drastique (explicitement proposé), que tout le monde deviennent végétalien/rien (au moins la conclusion est plus nuancé que l'intro). La consommation de viande en soit ne comporte pas de problème, par exemple la viande biologique, mais c'est dans la façon d'opérer qui change tout (éliminer la maltraitance par exemple). La consommation de masse est nécessaire vue le poids démographique de notre espèce, et que toute l'humanité devienne végétalien ou végétarien comporte aussi ses sources de problèmes et d’interrogations. C'est pour cela que je suis pour une augmentation de la qualité de l'industrie de masse et une diminution de la consommation de la viande aux portions que j'ai mentionné dans mon dernier commentaire. Mais pas un changement drastique de nos habitude de vie.

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Mireille

Re: Mangez-vous des animaux ?

#41

Message par Mireille » 12 févr. 2013, 21:21

En fait, je me demandais si vous trouvé ça rationnel et ou sensé de continuer à manger de la viande en étant conscient de ce que subissent les animaux que vous mangerez ?

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20

Re: Mangez-vous des animaux ?

#42

Message par Samuel Rooke » 12 févr. 2013, 21:22

Mireille a écrit :En fait, je me demandais si vous trouvé ça rationnel et ou sensé de continuer à manger de la viande en étant conscient de ce que subissent les animaux que vous mangerez ?
Réponse dans mon dernier commentaire :a4:
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Mangez-vous des animaux ?

#43

Message par MadLuke » 12 févr. 2013, 21:39

Mireille a écrit :En fait, je me demandais si vous trouvé ça rationnel et ou sensé de continuer à manger de la viande en étant conscient de ce que subissent les animaux que vous mangerez ?
Du niveau écologique et efficacité énergétique, c'est très très égoïstes et irresponsable (avec une échelle différent selon l'efficacité de l'animal, disons du poulet jusqu'au boeuf) c'est sur.

Rationnel ou sensé ? Je ne sais pas trop, y'a quand même une forte subjectivité et de goût, valeur et autre la dedans.

Pas moins rationnel ou sensé que de rouler avec mon SUV j'imagine. C'est de l’égoïsme, du plaisir pour soit avant la planète bien bien standard, c'est très humain de mon époque, je ne sais pas.

Au niveau du sort des animaux, bien la ça dépend énormément de quels animaux on parle, on ici des exemples de vaches qui ont des relations avec leur enfants, les autres, vivent à l'extérieur, mange de l'herbe jusqu'à d'autres extrèmes dans l'autre sens, ça rend la question assez difficile à répondre.

Je trouve très rationnel et sensé de manger des vaches élever de cette façon et de manger les sardines qui subissent à peu près n'importe quoi.

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Mangez-vous des animaux ?

#44

Message par yquemener » 12 févr. 2013, 21:39

Mireille a écrit :En fait, je me demandais si vous trouvé ça rationnel et ou sensé de continuer à manger de la viande en étant conscient de ce que subissent les animaux que vous mangerez ?
Bonjour Mireille.

Je mange de la viande et je trouve ça immoral. Je n'arrive malheureusement pas à m'en passer. Il me semble en effet de plus en plus difficile de justifier ce choix, et les arguments que je lis de mes camarades omnivores ressemblent trop pour moi aux rationalisations que l'on critique tant chez les croyants que l'on n'hésite pourtant pas à incendier ici.

La seule raison à peu près valable que j'ose avancer est que malgré ce qui nous est dit par certains, le végétarianisme comporte des risques pour la santé, qui sont certes évitables, mais qui recommandent une vigilance que je ne peux avoir en ce moment.

Mon compromis est d'acheter principalement de la viande bio et de préférer la viande de non-mammifères (poulet, poisson)

Par contre je n'aime pas l'argument sur la surface de culture (produire un kilo de viande utilise beaucoup plus de terres qu'un kilo de légumes). Tant que le monde n'aura pas décidé d'une politique démographique claire, de stabiliser la population mondiale à un chiffre donné, je ne cautionne pas le principe de "faire de la place" pour augmenter les population terrestre.

Je ne le fais que parce que je trouve que l'empathie, qu'elle s’exerce envers les humains ou les animaux, est toujours un exercice sain, et que la cruauté ne doit jamais être encouragée.

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Mangez-vous des animaux ?

#45

Message par MadLuke » 12 févr. 2013, 21:45

yquemener a écrit : Par contre je n'aime pas l'argument sur la surface de culture (produire un kilo de viande utilise beaucoup plus de terres qu'un kilo de légumes). Tant que le monde n'aura pas décidé d'une politique démographique claire, de stabiliser la population mondiale à un chiffre donné, je ne cautionne pas le principe de "faire de la place" pour augmenter les population terrestre.

C'est la première source de gaz à effets de serre, ce n,est pas juste laisser ou non de la place, c'est terriblement polluant.

Ensuite les américaines produisent du manger pour nourrir plus de 2milliards de personnes (en plus d'importer pas mal) qui est utilisé l'immense majorité pour nourrir des animaux de fermes.

Imaginer la chute des prix de part le monde, si celui-ci serait dans une telle situation de surplus et de l,impact pour le 800millions-1milliards de mal nourri.

Pour ce qui est d'un gouvernement planétaire appliquant une politique démographique (par incitation ou la force) ça me semble une mesure beaucoup plus radicale et de dernier recours que d'éviter de consommé en grande quantités les espèces animales qui coûte le plus de joules à produire des kilos de viandes.

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1650
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36

Re: Mangez-vous des animaux ?

#46

Message par BeRReGoN » 12 févr. 2013, 21:54

Mireille a écrit :En fait, je me demandais si vous trouvé ça rationnel et ou sensé de continuer à manger de la viande en étant conscient de ce que subissent les animaux que vous mangerez ?
Aimer le viande, en manger. C'est rationnel non? Le sort que subit des animaux est surement une préoccupation que l'on peut avoir tout en mangeant de la viande.
"What the hell you starin' at!!"

Avatar de l’utilisateur
davidsonstreet
Messages : 877
Inscription : 14 oct. 2011, 12:27

Re: Mangez-vous des animaux ?

#47

Message par davidsonstreet » 13 févr. 2013, 01:53

madluke a écrit :Du niveau écologique et efficacité énergétique, c'est très très égoïstes et irresponsable (avec une échelle différent selon l'efficacité de l'animal, disons du poulet jusqu'au boeuf) c'est sur.
Ça c'est un raisonnement très simpliste qui n'aide pas la cause que tu défends.

Tu ne peux pas comparer la production de viande intensive où on engraisse des boeufs avec des céréales et la production de lait, dans le cadre de laquelle les bêtes sont nourries uniquement avec du fourrage grossier et où il est inévitable que certaines bêtes (veaux et vaches) soient bouchoyées pour contrôler la taille du troupeau. Dans le deuxième cas, la production de viande est une activité secondaire.

Ensuite il faut voir comment les excréments des animaux sont gérés. Si on en fait du lisier ou du fumier et si le fumier est composté ou non. Ça change beaucoup les émissions de gaz à effet de serre.

Ensuite, tu dois examiner au cas par cas en fonction des régions de production è cause du climat. Faire des céréales en zone montagneuse, c'est BEAUCOUP plus difficle qu'en plaine. Ce n'est pas pour rien qu'on y a traditionnellement élevé des vaches, des moutons ou des chèvres pour faire du lait, puis du fromage. Le fromage, c'est une manière efficace de stocker des graisses pour les hivers rudes.

Et puis il faut voir le marché. Si je devais convertir toute ma production laitière en production céréalière, je ferais faillite à cause du prix des céréales. C'est en partie ta faute, parce que tu fais comme tout le monde : tu pousses les prix à la baisse en tant que consommateur.
« Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m’émerveiller des vrais miracles. » - Pierre Bourdieu

Avatar de l’utilisateur
davidsonstreet
Messages : 877
Inscription : 14 oct. 2011, 12:27

Re: Mangez-vous des animaux ?

#48

Message par davidsonstreet » 13 févr. 2013, 02:11

J'ai été végétarien pendant 3 ans, alors j'ai le droit de me moquer d'eux. :mrgreen:

D'abord parce qu'ils sont souvent ignorants. Par exemple, certains mangent des produits laitiers en se disant qu'ils n'ont rien à se reprocher.

D'abord, il faut savoir que TOUTES les exploitations laitières produisent des veaux. C'est une condition obligatoire pour produire du lait. La vache produit du lait pour nourrir son petit, pas pour qu'on le boive. Alors elle doit donner une naissance par année, sinon la production décline et devient quasi nulle. Que faire de tous ces veaux? On ne PEUT PAS les garder tous. Alors la grande majorité finissent en saucisse... Et puis il faut renouveler le troupeau, alors on garde une partie des veaux pour en faire des génisses, puis des vaches (après la première vêlée). Donc, chaque année un certains nombre de vaches sont éliminées (dans l'industrie on dit réformées) pour faire place aux jeunes (la remonte).

Ensuite parce que pour faire du fromage, il faut un ingrédient spéciale... la présure. Cet ingrédient est tiré de l'estomac des jeunes veaux. Non, on ne le prélève pas sur des veaux vivants...

Et puis, la production de fourrage dans les conditions actuelles (mécanisation) conduit INÉVITABLEMENT à la mort de dizaines de petits mammifères et de batraciens (EDIT : sur 1 hectare). Et ça c'est pour les gens comme moi qui le font de la manière la plus respectueuse de l'environnement possible. Ceux qui utilisent des faucheuses rotatives peuvent même tuer des chevreuils et des mammifères plus gros. Et ça vaut également pour la production de céréales évidemment. Quand on mange du pain, il faut donc se dire que pour le produire, il a fallu tuer des millions de grenouilles, de souris, de campagnols, de taupes, de bébés chevreuils, etc.
« Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m’émerveiller des vrais miracles. » - Pierre Bourdieu

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Mangez-vous des animaux ?

#49

Message par Eve_en_Gilles » 13 févr. 2013, 03:53

Pour emboiter le pas à davidsonstreet, je suis sorti avec une non-mangeuse de viande (ovo-pesco-végétarienne) pendant 2 ans, donc j'ai le droit de me moquer d'eux. :D
En fait, les végétariens ont fait un choix de vie qui se respecte. Tant qu'ils viennent pas me forcer la main, on s'entendra bien. Par contre je m'engueule assez souvent sur ce sujet avec une connaissance qui est militante végé et qui reprend sans recul les slogan de la PETA.

Ceux dont j'ai plus de mal à comprendre la démarche ce sont les végétaliens. Enfin, la démarche je la conçois (même si davidsonstreet en pointe les limites avec un magnifique sarcasme), mais j'ai l'impression que c'est carence-land leur truc. Je veux bien que les protéines ne se trouvent pas que dans la viande. Mais virer tout ce qui est d'origine animale (yc lait et oeufs donc), ça revient à oublier qu'on a pas un corps d'écureuil, on a besoin de protéines animales. Et, à moins que je ne me trompe (et je suis toujours d'accord pour un petit rectificatif), il y a des éléments nutritifs que l'on ne trouve tout simplement pas dans ce qui est d'origine végétale.
D'où le régime omnivore...
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Mangez-vous des animaux ?

#50

Message par eatsalad » 13 févr. 2013, 04:40

Scandale de la viande de cheval : perquisitions au Royaume-Uni

Hier les anglais montaient sur leurs grands chevaux,
aujourd'hui ils ne semblent plus tenir les rênes !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit