Question pour les septiques

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Mireille

Question pour les septiques

#1

Message par Mireille » 12 févr. 2013, 20:16

Je me demandais si depuis le temps que ce forum est ouvert si il vous était arrivé à une occasion au moins de douter d'une réelle activité paranormal quelque part ou à travers l'expérience d'une personne qui s'était manifesté ici ?

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Question pour les septiques

#2

Message par yquemener » 12 févr. 2013, 21:14

J'ai sérieusement investigué les prétentions de télékinésie. J'ai tenté sérieusement de pratiquer (on dit qu'il faut être convaincu que ça marche pour que ça marche) puis j'ai montré les effets très simples qui étaient la cause des mouvements observés.

J'ai été pendant un moment un complotiste du 9/11 (et je trouve encore scandaleux les gens qui les réfutent d'un geste de la main juste parce qu'ils les trouvent ridicules : c'est pas facile à réfuter!).

Même si je n'ai jamais vraiment cru aux cartes d'Oronce Finé et à la théorie de l'ancien pôle sud, une carte reprojetée d'un participant m'a fait avoir des doutes jusqu'à ce que je vois que la projection était l'oeuvre d'un faussaire.

Une personne a fait de la sourcellerie sur une carte que je lui ai donné et est tombé d'une façon troublante assez proche d'un puit (et a loupé l'autre, mais ça restait assez significatif statistiquement). Elle n'a malheureusement pas voulu continuer les expériences.

A la réflexion, c'est plutôt sur le forum de l'observatoire de zététique que ces choses se sont passées, mais ce sont sensiblement les mêmes discussions.

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1883
Inscription : 18 nov. 2010, 03:46

Re: Question pour les septiques

#3

Message par switch » 13 févr. 2013, 01:30

la réponse est non, pas sur le "simple" témoignage d'un intervenant.

J'ai parfois "joué" le jeu, cherché par exemple à mieux comprendre ce qu'affirmait certains, mais douté non, pas sur le paranormale.

Il y a par contre d'autres sujets, sur les complots, la politiques, les faits historiques,.... qui ne sont pas directement reliés au paranormale et sur lesquels les sceptiques n'ont pas un avis unanime. Pour ces sujet-là, j'ai parfois révisé mon jugement sur certains points.
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
davidsonstreet
Messages : 877
Inscription : 14 oct. 2011, 12:27

Re: Question pour les septiques

#4

Message par davidsonstreet » 13 févr. 2013, 01:42

Pour moi la réponse est non. J'ai jamais pensé que ça existait et on ne m'a jamais fait démontré que ça pouvait exister.

Ce qui ne veut pas dire que je ne serais pas excité à l'idée qu'un ou des phénomènes paranomraux soient prouvés. Je trouverais ça absolument fantastique. Mais pour l'instant, c'est tout ce que c'est : un fantasme.
« Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m’émerveiller des vrais miracles. » - Pierre Bourdieu

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Question pour les septiques

#5

Message par Eve_en_Gilles » 13 févr. 2013, 04:05

Je dois, comme beaucoup de monde, avoir eu mon lot de croyances. Je dois en avoir 2 ou 3 qui trainent encore.
J'ai longtemps cru à "l'âme" avec des doutes en faveur de sa survivance après la mort.
J'ai cru aux débuts des "truthers" (auto-proclamés, parce que le vrai mot serait "liars") du 11/09/01 qu'en effet il y avait des choses bizarres. Depuis j'ai fait des études en mécanique des structures

mais après, je me méfie des témoignages apportés en mode "croyez moi parce que je le dis" et je demande toujours plus que ça, et depuis longtemps. C'est cette démarche, je pense, qui m'a amené au scepticisme et m'a sorti quelques croyances.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Question pour les septiques

#6

Message par Brève de comptoir » 13 févr. 2013, 04:14

Mireille a écrit :Je me demandais si depuis le temps que ce forum est ouvert si il vous était arrivé à une occasion au moins de douter d'une réelle activité paranormal quelque part ou à travers l'expérience d'une personne qui s'était manifesté ici ?
Et vous ? Est-ce que depuis que vous êtes sur le forum vous avez montré un quelconque intérêt ou une compréhension particulière de "la chose sceptique" ? Est-ce que vous vous êtes mis à douter de vos propres expériences paranormales ? Moi, j'ai rien vu. Pourtant, comme d'autres, vous veniez avec les meilleures intentions du monde, et comme d'autres, vous ne venez que poser les mêmes questions insidieuses plus focalisées sur "notre scepticisme" que sur des questions paranormales particulières (il y a bien votre enfilade sur votre expérience de paralysie du sommeil mais vous y êtes plus pour raconter vos délires que pour discuter sur la nature de vos expériences). Amusez-vous bien, on connait déjà la suite.

Florence
Messages : 10185
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Question pour les septiques

#7

Message par Florence » 13 févr. 2013, 04:35

Mireille a écrit :Je me demandais si depuis le temps que ce forum est ouvert si il vous était arrivé à une occasion au moins de douter d'une réelle activité paranormal quelque part ou à travers l'expérience d'une personne qui s'était manifesté ici ?
Je me suis souvent posé la question, ceci bien avant l'existence de l'internet, et j'ai assez tôt conclu que des facultés "paranormales" auraient conduit à un tout autre monde et de toutes autres sociétés que celles dans lesquels nous vivons. S'il existait par exemple une survivance de "l'esprit" après la mort, on ne verrait pas la coexistence de myriades de religions aussi contradictoires qu'incompatibles (réincarnation ou jugement dernier ? ;) ). Si des facultés telles que la voyance, la télépathie ou la télékinésie existaient, on en aurait depuis longtemps vu clairement des effets sur le développement des sociétés.

Maints auteurs de science-fiction, surtout de science-fiction spéculative à la John Brunner (Tous à Zanzibar, Sur l'Onde de Choc, Le Troupeau Aveugle, l'Orbite Déchiquetée, la Ville est un Echiquier , ... ), Alfred Bester (L'homme Démoli, Terminus les Etoiles) se sont sérieusement penchés sur la question. Ces bouquins ont formé pour moi une assez bonne base de réflexion dans ma lointaine adolescence.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Question pour les septiques

#8

Message par BeetleJuice » 13 févr. 2013, 06:56

Je me demandais si depuis le temps que ce forum est ouvert si il vous était arrivé à une occasion au moins de douter d'une réelle activité paranormal quelque part ou à travers l'expérience d'une personne qui s'était manifesté ici ?
Non, pour plusieurs raisons.
D'abord parce que la plupart des personnes qui viennent de bonne foi* faire un témoignage sur ce forum donne globalement le même type de témoignage, à savoir le récit d'un phénomène unique, qu'ils n'ont pas maîtrisé et qui s'est produit dans une situation de tension, de peur, d'état second (sortie de sommeil, fatigue, alcoolisation...). Or tout ces témoignages, même s'ils sont parfois impressionnant ou trop lacunaire pour en tirer une véritable compréhension de l'histoire racontée, peuvent tous s'expliquer par des choses plus simples qu'un événement extraordinaire et ressemblent tous à des versions un peu plus poussé des tours que notre cerveau nous joue sans arrêt parce qu'il n'est pas parfait.
L'avantage de pouvoir plus facilement prendre du recul et analyser sereinement quand on n'a pas vécu l’événement fait que jusqu'à présent, aucun témoignage n'a été de nature à croire que le phénomène rapporter avait réellement une origine paranormale. Je ne désespère pas d'avoir un jour une preuve éclatante et hors de tout doute raisonnable, mais ça n'est pas le cas pour le moment/

Dans un second temps, j'aurais la même réponse que Florence, à savoir que le comportement humain individuel ou des sociétés montre clairement que la plupart des prétentions des adeptes de paranormal ne peuvent être prises au sérieux, car l'impact devrait être bien plus grand que ce que l'on observe. D'une manière générale, toutes les doctrines qui prônent l'idée qu'il existe un monde derrière le monde ou des forces physiques magiques et généralisées( magnétisme, énergie cosmique, effet surnaturel quantique, peut importe le nom qu'on lui donne) se heurte à la constatation que l'effet soit-disant miraculeux de ces forces ou mondes cachés est nul sur les sociétés en dehors des éléments moraux et comportementaux qu'induisent le respect des doctrines religieuses qui s'y rattachent.

A l'inverse, on observe assez facilement, quand on prend du recul, combien ces idées sont très dépendantes du contexte scientifique et de la société, or si ces phénomènes étaient réellement de l'ordre du physique, même paranormal, il n'y aucune raison que les idées qui s'y rattachent changent à ce point en fonction du moment pour s'adapter au discours scientifiques dominants.
Pour exemple, l'irruption du "quantique" dans les explications des phénomènes paranormaux et la moindre utilisation des thèmes sur le magnétisme à mesure que le magnétisme devient quotidien et moins mystérieux scientifiquement et que le quantique est la grande énigme scientifique du moment.
Il y a fort à parier que dans quelques années, c'est l'énergie sombre, la matière noire qui seront à l'honneur.
De la même manière, l'irruption de l'optimisation individuelle et de la compréhension de soi dans les pratiques pseudo-médicale ou les courants new-ages coïncide avec le "développement personnel" qui fait florès dans nos sociétés où l'individu vit sous la dictature de la performance et de la perfection.

Comment expliquer qu'on suivent les modes si ces phénomènes sont réels ?

*(c'est à dire les rares personnes qui viennent réellement chercher un conseil et pas celle qui sont d'avance convaincu de leurs pouvoirs et viennent juste troller pour se glorifier de pourfendre du sceptique.)
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Florence
Messages : 10185
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Question pour les septiques

#9

Message par Florence » 13 févr. 2013, 08:29

BeetleJuice a écrit :[.....] le comportement humain individuel ou des sociétés montre clairement que la plupart des prétentions des adeptes de paranormal ne peuvent être prises au sérieux, car l'impact devrait être bien plus grand que ce que l'on observe.
Lorsque des personnes de bonne foi, et surtout des enfants, me demandent si l'on peut croire à la télépathie, par exemple, je leur propose d'imaginer ses implications dans leur vie quotidienne. La réponse est immédiate: plus d'intimité, plus de secrets, avec le monde terrifiant que cela implique, malgré des avantages tels que plus d'école, plus d'examens, ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7913
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Question pour les septiques

#10

Message par Kraepelin » 13 févr. 2013, 08:41

Mireille a écrit :Je me demandais si depuis le temps que ce forum est ouvert si il vous était arrivé à une occasion au moins de douter d'une réelle activité paranormal quelque part ou à travers l'expérience d'une personne qui s'était manifesté ici ?
Ça dépend de votre définition de "paranormal". Qu'est-ce qui est paranormal pour vous? Les voyageurs venus "d'ailleurs" (OVNI) est-ce paranormal? Les complots politiques est-ce paranormal? Les proto et para-sciences, comme la psychanalyse, est-ce du paranormal?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Milou
Messages : 426
Inscription : 05 sept. 2011, 10:20

Re: Question pour les septiques

#11

Message par Milou » 13 févr. 2013, 09:59

Beetlejuice a écrit :*(c'est à dire les rares personnes qui viennent réellement chercher un conseil
ah parce que vous êtes une boîte coaches dont la raison sociale est de délivrer des conseils aux âmes égarées...?
"L'esprit, c'est comme un parachute : s'il reste fermé, on s'écrase". Frank Zappa
Il ne faut pas parler aux cons... ça ne les instruit même pas.
"Si tu as besoin qu'on t'explique pour que tu comprennes, ça veut dire qu'aucune explication ne pourra jamais te faire comprendre." Haruki Murakami
"Il y a deux façons de se tromper. L’une consiste à croire ce qui n’est pas vrai. L’autre consiste à refuser de croire ce qui est vrai." Søren Kierkegaard

Florence
Messages : 10185
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Question pour les septiques

#12

Message par Florence » 13 févr. 2013, 10:20

Milou a écrit :
Beetlejuice a écrit :*(c'est à dire les rares personnes qui viennent réellement chercher un conseil
ah parce que vous êtes une boîte coaches dont la raison sociale est de délivrer des conseils aux âmes égarées...?
Pire: nous sommes une annexe du NWO qui cherchent à formater les gens selon le concept de la pensée unique selon les directives des illuminati reptiliens !

Question suivante ?
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7913
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Question pour les septiques

#13

Message par Kraepelin » 13 févr. 2013, 11:37

Milou a écrit :
Beetlejuice a écrit :*(c'est à dire les rares personnes qui viennent réellement chercher un conseil
ah parce que vous êtes une boîte coaches dont la raison sociale est de délivrer des conseils aux âmes égarées...?
Qui a t-il de mal à s'occuper les uns des autres?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4693
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Question pour les septiques

#14

Message par Wooden Ali » 13 févr. 2013, 11:48

Beetlejuice a écrit :c'est à dire les rares personnes qui viennent réellement chercher un conseil et pas celle qui sont d'avance convaincu de leurs pouvoirs et viennent juste troller pour se glorifier de pourfendre du sceptique.
Démaquille toi, Milou, on t'a reconnu !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
voyageur
Messages : 666
Inscription : 06 janv. 2013, 05:05

Re: Question pour les septiques

#15

Message par voyageur » 13 févr. 2013, 13:00

Mireille a écrit :Je me demandais si depuis le temps que ce forum est ouvert si il vous était arrivé à une occasion au moins de douter d'une réelle activité paranormal quelque part ou à travers l'expérience d'une personne qui s'était manifesté ici ?
La question est étrangement posé :mefiance:
Vous auriez pu remplacer
si il vous était arrivé à une occasion au moins de douter d'une réelle activité paranormal
par
si il vous était arrivé à une occasion de croire d'une réelle activité paranormal
et demander à un sceptique de croire, revient à demander à un croyant si il lui arrive de douter, non?

Il y a deux types de sceptiques, à mon avis : les sceptiques matérialistes radicalistes et les sceptiques spirituels modérés. Je ne vous fait pas de dessin, ici c'est principalement des sceptiques radicalistes que vous trouverez.
Déjà, un sceptique ne doute pas juste pour le plaisir mais applique une méthode dite scientifique car elle a largement fait ses preuves dans la production de connaissance. Un témoignage n'est pas une preuve en soi, même si l'histoire est jolie et tentante, pas question pour le sceptique de se laissé prendre au piège.

La rigueur de cette méthode est sa meilleure arme et peut, en revanche, devenir un véritable obstacle. Il suffit de voir comment tourne la plupart des sujets où on peut y lire un témoignage ou autre. Le sceptique demande tout d'abord au posteur d'aller voir un psy (quelque chose) puis lui demande une preuve (qu'il ne peut pas fournir), le traite de troll et de je ne sais quoi d'autre encore, le tout alimenté par un système interne de surenchères : cela c'est ce que j'appelle des dérives, et ça déssert plus le scepticisme que ça ne le grandit.

Et souvent sur ce sujet qu'est le paranormal, pour lequel les sceptiques eux-mêmes ne peuvent rien dire parce qu'ils n'en n'ont jamais vu la moindre trace, portent tout de même dessus les mêmes avis que des croyants, par exemple :
Florence a écrit :Je me suis souvent posé la question, ceci bien avant l'existence de l'internet, et j'ai assez tôt conclu que des facultés "paranormales" auraient conduit à un tout autre monde et de toutes autres sociétés que celles dans lesquels nous vivons. S'il existait par exemple une survivance de "l'esprit" après la mort, on ne verrait pas la coexistence de myriades de religions aussi contradictoires qu'incompatibles (réincarnation ou jugement dernier ? ). Si des facultés telles que la voyance, la télépathie ou la télékinésie existaient, on en aurait depuis longtemps vu clairement des effets sur le développement des sociétés.
"Si ça existait on en aurait déjà vu la couleur", bah non pas forcément, le temps que la science universel émerge, prenne ses marques, face ses découvertes, et pour aller sur ce terrain la science n'est pas équipé, pas encore. Croire qu'avec les connaissance d'aujourd'hui, ça y est on peut tout démontrer, prouver n'est qu'une belle marque d'orgueil.
Florence a écrit :Lorsque des personnes de bonne foi, et surtout des enfants, me demandent si l'on peut croire à la télépathie, par exemple, je leur propose d'imaginer ses implications dans leur vie quotidienne. La réponse est immédiate: plus d'intimité, plus de secrets, avec le monde terrifiant que cela implique, malgré des avantages tels que plus d'école, plus d'examens, ...
Et là encore, ce qui est regrettable c'est que le sceptique ne prenne pas en considération certaines informations sur le paranormal, sinon il saurait que certaines lois paranormales empêchent ce genre d'intrusion, mais c'est plus sympa de jouer avec la peur :twisted: .

Le sceptique radicaliste attend qu'on lui présente un projet emballé, pesé et ficelé. Sinon, voyez c'est la sortie :vireeee:

Le problème c'est que le sceptique radicaliste n'a aucune expérience dite paranormale à son actif alors soit ce qu'on lui amène est du solide et dans un langage qu'il comprend" scientifiqe" soit ça ne vaut rien du tout.

pour prendre un exemple intéressant, et qui répond à la question que je vous avais posé sur un autre fil, quel est le point commun à vos expériences, et bien le point commun à toutes les expériences paranormales est inhérent à une respiration particulière, et voilà par exemple un détail qui a son importance. Du coup, de par mon expérience personnelle pour les avoir toutes expérimentés plusieurs fois dans différentes conditions, je distingue rêve, paralysie du sommeil, rêve lucide et décorporation, alors que pour un sceptique tout ça c'est bonnet blanc.

Un rêve raconté ne peut qu'être un témoignage, le jour où le scientifique arrivera à visualiser sur un écran le rêve du dormeur, alors il aura une preuve, en attendant, il doit se contenter de lire les différentes zones stimulés du cerveau, maigre compensation. :a2:
voyageur, Docteur en Sciences Fictions, spécialiste en Mystique. :clown2:

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Question pour les septiques

#16

Message par BeetleJuice » 13 févr. 2013, 13:41

voyageur a écrit :"Si ça existait on en aurait déjà vu la couleur", bah non pas forcément, le temps que la science universel émerge, prenne ses marques, face ses découvertes, et pour aller sur ce terrain la science n'est pas équipé, pas encore. Croire qu'avec les connaissance d'aujourd'hui, ça y est on peut tout démontrer, prouver n'est qu'une belle marque d'orgueil.
Il ne s'agit pas de dire que la science peut tout démontrer, mais un fait reste un fait. Si l'on considère les implications que devrait avoir la plupart des prétentions paranormales, il est évident qu'elles auraient du avoir plus d'impacts que celle d'être un fait social.
Les adeptes de ce genre de croyance auront beau mettre des restrictions pour expliquer artificiellement pourquoi les phénomènes n'apparaissent que dans des conditions qu'ils sont les seuls à pouvoir reproduire, ils ne fournissent ni preuve de la réalité de ces conditions, ni preuve des phénomènes, ni explications convaincantes des limitations hormis le fait qu'au final, les phénomène n'existent pas ou sont de l'ordre des coïncidences ou des mauvaises compréhensions de phénomènes naturels et observables (la schyzophrénie peut, par exemple, expliquer pas mal de cas de télépathie, de discussion avec des décédés... et même sans tomber dans l'utilisation des maladies mentales, notre cerveau et nos sens sont régulièrement pris en défaut par l'environnement et il n'est pas douteux d'imaginer que ça produisent des histoires qui alimentent ce type de croyance.)

Et même en considérant la possibilité que les phénomènes soit marginaux et liés à des conditions ultra-restrictives, trop difficile à reproduire (ce qui pose déjà beaucoup de si) comment expliquez vous que les phénomènes et les explications fournis soient à ce point dépendante du milieux social, de la culture et des croyances préalables de ceux qui les vivent ou prétendre les vivres.

Comment expliquez vous que la télépathie se manifestent plus chez ceux qui y croit que chez ceux qui n'y croit pas si c'est une capacité humaine, sachant qu'il n'y a pas de différence biologique évidente entre humain ?

Comment expliquer que les fantômes ou les prémonitions annonçant une mort soient plus courant chez les personnes ayant perdu un proche que chez les personnes n'en ayant pas perdu, en sachant par dessus le marché que la douleur du deuil entraine des hallucinations visuelles et parfois auditives légères et bien documentées (le fait de voir la personne décédé dans la rue alors que c'est quelqu'un qui lui ressemble, ou d'avoir l'impression de l'entendre.) ?

Comment expliquer que les manifestations divines correspondent toujours au dieu local quand on les rapports (Jésus n'apparait que dans les milieux chrétiens, par exemple, jamais chez les athées, même ceux qui connaissent son iconographie)

Et on pourrait multiplier les exemple. Comment expliquez ce lien entre milieu social et phénomène paranormal si ce phénomène est naturel, sachant que l'humain n'est pas biologiquement différent d'un individu à un autre ?
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Ubu
Messages : 472
Inscription : 10 déc. 2006, 10:59

Re: Question pour les septiques

#17

Message par Ubu » 13 févr. 2013, 14:46

Ce qui est miraculeux à mon sens, c'est la conversion d'un sceptique à la croyance ou la conversion d'un croyant au scepticisme.

Parce que dans l'immense majorité des cas, les gens ont des positions arrêtées depuis des années et ils n'en bougent pas. Ce qu'ils font essentiellement, c'est chercher des raisons qui confirment leurs idées et chercher des explications rassurantes des raisons pour lesquelles tous ne croient pas comme eux.

Ça fait un bout de temps que je suis sur les forums (pas juste celui-ci) et franchement je n'ai pas assisté à beaucoup de conversions ou de déconversions spectaculaires, encore moins en conclusion d'un débat.

Et chacun trouve assez d'arguments pour son camp, puisque de toute façon dans ce domaine la réalité est difficile à distinguer de l'illusion et les faux positifs des faux négatifs.
Gnamgnam style est allé trop loin.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Question pour les septiques

#18

Message par BeetleJuice » 13 févr. 2013, 16:20

Ubu a écrit :Ce qui est miraculeux à mon sens, c'est la conversion d'un sceptique à la croyance ou la conversion d'un croyant au scepticisme.
Je ne sais pas pour les croyants, mais dans la plupart des cas, les "conversions" vers le scepticisme se sont effectué avant de venir sur ce forum et la recherche de ce forum visait à trouver des gens qui partageait ce même scepticisme encore mal assuré.

Donc une partie des sceptiques le restent, non pas parce qu'ils seraient bornés et irrémédiablement sceptiques, mais parce qu'ils ont été croyants et savent jusqu'à quelle idiotie et mauvaise compréhension du monde peut mener certains raisonnements.
Du coup, il demande désormais des preuves concrètes et des raisonnements rationnels, parce qu'ils ont, en quelque sorte, déjà donné, même si c'est à des degrés divers et refusent désormais de se laisser aller à croire sur parole.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Mireille

Re: Question pour les septiques

#19

Message par Mireille » 13 févr. 2013, 19:17

Bonjour Yquemener,
Merci pour votre réponse, j’irai peux être faire un tour sur ce forum si il existe toujours. N’avez-vous pas pensé poursuivre avec un autre sourcier votre expérience ?


Bonjour Switch,

Vous avez essayé de comprendre, c'est déjà ça.

Bonjour Davidsonstreet,

Je me demande vraiment si un jour on pourra prouver quelque chose tellement tout ce que j’ai entendu, tout ce que j’ai vécu même peut être si facilement récupérable par une explication d’ordre psychologique, voir même psychiatrique, un peu comme vous venez de le faire en parlant de fantasme.

Bonjour E van Gilles,

Je serais curieuse de connaître ces 2 ou 3 croyances qui trainent toujours dans votre psyché, peux être partageons-nous les mêmes, qui sait ?
Je suis bien d’accord qu’il faut plus que la parole d’une personne pour assurer quoi que ce soit.

Bonjour Brêve,

Oui Brêve, votre septicisme peux être très utile en autant que ça ne vous enlève pas une ouverture d’esprit minimale. Et comme me le disait un membre d’ici hier soir, ce forum a certainement contribué à détruire de fausses croyances. Pour ce qui est de mes doutes personnelles, je ne serais pas ici, si je n’en avais pas. Je ne suis pas venu avec ni de bonnes ni de mauvaises intentions, je suis venu chercher ce que j’ai besoin. Pour ce qui de mon délire, ne vous en préoccupez pas trop vous risqueriez d'accentuer le vôtre.

Bonjour Florence,

Personnellement, si il existe réellement une vie après la mort, je suis faché que nous n’ayons pas la capacité d’en savoir plus. Combien de souffrance serait alors moindre. C’est triste que pour se consoler de la perte d’un être cher que nous soyons obligé d’adopter une croyance, parce que tant que ce n’est pas prouvé ou que nous ne serons pas là nous aussi, même si on peut avoir vécu certaines impressions, ça reste toujours dans l’ensemble une croyance. Maintenant est-ce que ça changerait quelque chose en ce qui regarde les guerres de religions, d’après moi il n’y a pas grand-chose qui passe à travers des générations et des générations de mouvement de haine.

Peux être que des gens réellement clairvoyant, si il en existe ou ayant d’autres facultés n’ont pas d’intérêt à le démontrer sur une place publique, ca peut aussi être le cas.

Je poursuivrai ma lecture un peu plus tard pour les autres commentaires. Merci encore pour vos éclairages respectifs.

Avatar de l’utilisateur
LeProfdeSciences
Messages : 2191
Inscription : 02 mars 2009, 11:45

Re: Question pour les septiques

#20

Message par LeProfdeSciences » 13 févr. 2013, 22:49

Bonjour Mireille

Lorsque vous écrivez :
Mireille a écrit : Personnellement, si il existe réellement une vie après la mort, je suis faché que nous n’ayons pas la capacité d’en savoir plus. Combien de souffrance serait alors moindre. C’est triste que pour se consoler de la perte d’un être cher que nous soyons obligé d’adopter une croyance, parce que tant que ce n’est pas prouvé ou que nous ne serons pas là nous aussi, même si on peut avoir vécu certaines impressions, ça reste toujours dans l’ensemble une croyance.
Je pense à mon grand-père, 99 ans, qui m'a affirmé avoir hâte de mourir, pour revoir enfin ses parents, ses soeurs et ses frères. Il m'a dit que 60 ans sans voir ses parents, c'est long.

J'envie sa sérénité et sa confiance face à sa mort prochaine. Sa croyance lui permet de ne pas avoir peur de la mort car pour lui, la mort, c'est un espoir.
Ce n'est pas parce qu'une chose n'est pas comprise par un conspiro qu'elle est impossible.

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Question pour les septiques

#21

Message par Eve_en_Gilles » 14 févr. 2013, 03:27

Mireille a écrit :Bonjour E van Gilles,

Je serais curieuse de connaître ces 2 ou 3 croyances qui trainent toujours dans votre psyché, peux être partageons-nous les mêmes, qui sait ?
Je suis bien d’accord qu’il faut plus que la parole d’une personne pour assurer quoi que ce soit..
Toujours pas la bonne orthographe. :a1:
Concernant lesdites croyances, j'aimerais bien les débusquer aussi et leur faire un sort.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Question pour les septiques

#22

Message par yquemener » 14 févr. 2013, 07:26

Mireille a écrit :Bonjour Yquemener,
Merci pour votre réponse, j’irai peux être faire un tour sur ce forum si il existe toujours. N’avez-vous pas pensé poursuivre avec un autre sourcier votre expérience ?
Je fais les expériences avec qui le souhaite, même si j'ai moins de temps en ce moment. Le fait est que bien souvent les tenants du paranormal ne souhaitent souvent pas investiguer trop en profondeur leurs pouvoirs. Deux sourciers ont plus ou moins laissé tombé : cette dame qui trouvait des puits sur une carte et cet apprenti sourcier qui proposait de tenir un registre des détections positives, négatives et mitigées de son mentor.

Je continue de penser, personnellement, que les bons résultats de la sourcellerie sont une illusion, mais pour l'instant c'est le phénomène que j'ai vu qui a les résultats les plus positifs (la dame à la carte avait 0.5% de chances de faire une détection avec une telle précision). Si ces résultats se répétaient, je serais obligé d'admettre que mon explication au phénomène n'est pas le bon et trouver une autre explication. Mon opinion est que cette dame a eu un coup de chance, mais je n'érige pas cette opinion en certitude. Une telle réussite demande une reproduction des résultats. Malheureusement, elle estime que ce n'est pas nécessaire et qu'elle n'arrivera jamais à nous convaincre...

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Question pour les septiques

#23

Message par MadLuke » 14 févr. 2013, 10:04

Vous avez pris en compte que les gens qui creuse des puits utilises pas mal la topologie du terrain pour trouver leur source et que leur positions ne sera pas aléatoires (ainsi que la position des maisons).

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Question pour les septiques

#24

Message par yquemener » 14 févr. 2013, 12:23

Madluke : oui, lis les discussions, c'est un des sujets dominants. Pour la recherche sur une carte, j'ai choisi des extraits cadastraux qui ne montrent que le contour des parcelles (pas celui des bâtiments) et j'ai justement fait attention à ce que leur contour ne donne pas trop d'informations.

Je ne crois toujours pas à la sourcellerie, mais s'il y a un sujet sur lequel je peux dire qu'il existe encore un doute raisonnable au vu des interventions des personnes sur les différents forum, c'est celui là. Les sourciers que j'ai vu sont généralement plus ouverts à la méthode scientifique et conscients de l'existence de biais.

Mireille

Re: Question pour les septiques

#25

Message par Mireille » 14 févr. 2013, 14:31

Bonjour BeetleJuice,

En vous lisant je m’aperçois qu’il me manque une certaine éducation, je ne connais rien aux énergies sombres pas plus qu’à ce qui se passe dans le domaine du magnétisme, mais je ne désespère pas malgré tout de pouvoir échanger avec vous. Vous disiez que les pensées ou les concepts métaphysiques changeaient en fonction de l’évolution du discours scientifique, ma vision en est que la pensée métaphysique est très certainement à la remorque de ce que la science découvrira car elle a besoin d’elle pour valider ce qu’elle pressent. Les deux évoluent peux être même côte à côte et comme la coévolution a servit des espèces différentes on peut peux être croire à une sorte d’interdépendance entre ces deux manières d’aborder la réalité non encore réalisé.

Je crois que les pensées, les idées voyagent; il faut bien qu’elles aillent quelque part surtout si on conçoit que tout ce qui existe est physique. Je vous dirais même que ma croyance du moment va jusqu'à dire que quand on discute avec une personne comme vous et moi en ce moment BeetleJuice, la discussion que nous avons ne se fait pas juste à partir de ce moment ou nous nous écrivons ou nous nous répondons sur nos ordinateurs respectifs, mais elle se fait aussi à partir de deux Esprits qui s’interrogent ou se partagent de l’information par des pensées qui ne sont pas nécessairement comme on le croit enfermés dans notre petite boite crânienne. Ce que nous écrivons maintenant peut être en fait qu’une finalité à ce qui est déjà bien entamer autre part. Pour résumer ce que je veux dire, c’est que je pense que nos pensées, nos réflexions avec d’autres sont partagés sur peux être un plan mental partagé, difficile à définir. Ce n’est pas logique ce que je dis, ni fondé sur rien d’autres que ce que j’intuite et c’est peux être aussi mal dit mais c’est le mieux que je peux faire pour l’instant et j’avais envie de vous le partager. Ca c’est un de mes délires qui va certainement plaire à Brève de Comptoir machin truc.

Ce que vous partagiez avec Florence concernant l’avancement des sociétés n’a rien à voir à mon avis avec la pensée métaphysique. L’évolution des races se fait à pas de tortue et même si un homme intelligent avec quelques pouvoirs se présenterait dans certains pays, je ne donnerais pas cher de sa peau puisque tout ce qui bouscule les croyances enlève du pouvoir à ceux qui le détiennent et il n’y a rien de plus payant en ce monde que l’ignorance. De plus, n’y a-t-il par eût dans l’histoire des hommes comme Léonard Da Vinci, Rudolf Steiner qui était des clairvoyants, concernant ce dernier il avait de grandes idées mais elles ont été très loin d’être supportés si j’ai bien lu ce qui le concernait.

En passant BeetleJuice, c'est le titre d'un de mes films préférés.

Bonne Saint-Valentin !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit