Une histoire de sexe

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Mireille

Une histoire de sexe

#1

Message par Mireille » 13 mars 2013, 16:22

Bonsoir à vous tous et toutes,

Pour changer un peu de mes questions existentielles, j'ai eût l’idée de vous raconter cette histoire qui d’un coup sec me fit perdre l’envie de prier…

Vers l’âge de 12 ans, je m’étais faite une nouvelle amie, elle souffrait d’acné. Ses boutons étaient si gros et purulents que juste la regarder dans les yeux était un tour de force à tenter d’éviter le nombre impressionnants de clous qui parsemait son visage pour ne pas grimacer de dégoût; ce qui aurait fortement mis en péril notre jeune amitié. Pour ma part, j’avais un jolie visage, mais je n’avais pas de poitrine et même en bourrant de kleenex le plus possible mon tout nouveau soutien gorge que j’avais eût toutes les difficultés du monde à obtenir de mes parents, et ce, malgré l’explication très scientifique que je leur avais servit prouvant que ça ne pouvait qu’aider au développement de ma poitrine, je n’arrivais même pas à donner l’impression de faire du 32 A. Donc, nos deux solitudes s’étant rejointes sur le peu d’intérêt que nous portaient les garçons, nous passions notre temps libre à jouer à des jeux de petites filles depuis longtemps délaissés par celles qui à notre plus grand désaroi avait détourné de nos gentilles personnes nos prospects préférés.

Un jour, ou j’en avais vraiment assez de ne pas même avoir l’ébauche d’une petite chance d’être choisit à un jeu qui consistait à se faire embrasser par le garçon qui nous attrapait, je me rendis chez ma nouvelle amie le cœur remplit d’une amertume sans précédent. Elle m’écoutât patiemment, puis, d’un ton remplit d’une assurance que je ne lui connaissais pas, elle me dit qu’il n’y avait qu’une personne au monde à qui l’on pouvait faire confiance et c’était le petit Jésus. Très impressionnée, je l’écoutai m’expliquer comment prier. Le soir venu, dans mon lit je croisai mes mains et dans mon écran mental je mis le petit Jésus dans le milieu, puis, Joseph et Marie de chaque côté. Toute la petite famille étant réunie, je pouvais commencer à raconter tous mes malheurs au petit Jésus. Il était très beau vous savez et me souriait dans sa longue robe blanche qui allait jusqu’au sol. Soudain, toute émue de cette grande expérience mystique, tout en imaginant le petit Jésus me tendre les bras, sa magnifique robe tomba au sol laissant voir un long pénis érigé bien droit. Laissez-moi vous dire que le choc fut total et de ce jour je n’ai plus jamais eût l'envie de prier, je n’ai pas non plus raconté cette histoire à ma grande amie de l'époque :a1:

Au plaisir de vous imaginer sourire en lisant cette petite histoire.

Mireille

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Une histoire de sexe

#2

Message par Pardalis » 13 mars 2013, 16:39

Une histoire de sexe sans images ce n'est pas une vraie histoire de sexe.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 10:59

Re: Une histoire de sexe

#3

Message par Greem » 13 mars 2013, 16:59

Mireille a écrit :Au plaisir de vous imaginer sourire en lisant cette petite histoire.
Image
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1682
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: Une histoire de sexe

#4

Message par Sainte Ironie » 13 mars 2013, 18:01

Image

Vous avez essayer de prier le Grand Satan, plutôt ? J'ai cru comprendre qu'il était gay, donc il risque pas de vous harceler sexuellement, lui.
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Mireille

Re: Une histoire de sexe

#5

Message par Mireille » 13 mars 2013, 19:00

C'est Pardalis qui va être content, il avait besoin d'images pour se stimuler :oops:

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40

Re: Une histoire de sexe

#6

Message par Ptoufle » 13 mars 2013, 20:09

Un petit Jésus au milieu, voilà qui n'appelle aucun commentaire...
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Mireille

Re: Une histoire de sexe

#7

Message par Mireille » 13 mars 2013, 21:13

Vous êtes conscient Ptoufle que cette petite histoire en est une pour vous faire rire là...

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

Re: Une histoire de sexe

#8

Message par Red Pill » 13 mars 2013, 22:23

Vous êtes conscient Ptoufle que cette petite histoire en est une pour vous faire rire là...
Sauf que pour le rire çà semble être plutôt raté....

Jesus est sur le point de prendre son bain. Il se déshabille, entre dans la baignore et s'assoie sur l'eau. D'un air exaspéré il lève les yeux vers le ciel et dit.

"Papa., S'il te plait, laisse moi me laver".

Voyez, pas difficile de faire une histoire drôle avec Jésus.... :P:
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Avatar de l’utilisateur
Momo
Messages : 143
Inscription : 22 juin 2010, 17:55

Re: Une histoire de sexe

#9

Message par Momo » 13 mars 2013, 22:41

Ca manque singulierement de salive, de cyprine, de sueur, et de foutre, cette histoire, et je ne parle que du minima syndical !
Pour la totale, il faut rajouter la morve, le colostrum, le sang, la pisse, la merde, le vomi et les larmes. La vaseline reste optionnelle.
Faut que ca laisse reveurs les marchands de mouchoirs en papier, de serpilleres et de hankachis, bordel !
Les sextoys, les deguisements et les animaux comme les anes ou les chevaux, sont toujours les bienvenus. Les insectes et autres trucs bouffables sont aussi tres appreciables !

Le lieu des ebats est aussi tres important:
Image
Moi, me faisant tringler par ma compagne equipee d'un gode-ceinture, deguises tous les deux en pandi-panda, photographies par mon fiston de 16 ans et demi, dans notre jardin, a la vue des voisins et des passants.
Aucun souci avec vos gendarmes, ils viennent souvent mater pour se branler, tout comme M. le maire et la pharmacienne qui est aussi notre dealeuse, en se cachant entre le cypres argente et le bosquet d’hortensia, cachette leurs servant aussi de petit coin sauvage.
Denis, notre chien de garde, aime bien nettoyer leurs doigts, a travers le grillage du mur.
Mais aucune de ces personnes n'a encore ose participer plus cordialement a nos jeux de jardin. Dans nos jeux de salon ou de cuisine, bien a l'abri des regards, la, c'est une autre limonade, on pense meme agrandir la maison !

Ca a plus de gueule que 50 nuances de grey, non ? :mrgreen:
bien vous ete sceptique et moi je suis croyante envers certaines chose et vous..vous me croyez pas
ange24

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Une histoire de sexe

#10

Message par Eve_en_Gilles » 14 mars 2013, 04:52

Momo, avatar de la subtilité, grand maitre de la finesse, archiduc de l'humour de qualité, nous te remercions pour ton intervention.

Ton dieu à toi, il s'appellerait pas Bigard, à tout hasard ?

Pour une image très rigolote de Jésus, je vous conseille le jeu de rôle INS/MV.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
Momo
Messages : 143
Inscription : 22 juin 2010, 17:55

Re: Une histoire de sexe

#11

Message par Momo » 14 mars 2013, 11:03

Eve_en_Gilles a écrit :Ton dieu à toi, il s'appellerait pas Bigard, à tout hasard ?
Pas du tout, je suis fan de Chantal Goya.
Image

Et j'oubliais, il y a aussi M. le cure qui vient regulierement nous mater, parfois avec deux ou trois enfants de choeur. Lui son aureole, une tache suspecte, se trouve au niveau de la braguette.
Dernière modification par Momo le 14 mars 2013, 14:56, modifié 3 fois.
bien vous ete sceptique et moi je suis croyante envers certaines chose et vous..vous me croyez pas
ange24

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4541
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: Une histoire de sexe

#12

Message par NEMROD34 » 14 mars 2013, 11:10

En france il y a une expression (peut usitée c'est vrai): Mettre le petit djizeuss à la crèche! :mrgreen:

Ma question sur cette histoire serait :
laissant voir un long pénis érigé bien droit.
Comment à 12 ans avais-tu une idée de ce qu'est un pénis et surtout de la taille que ça fait (et qu'il doit être droit pour certaines choses (pour pisser c'est pas recommandé)) ? :mrgreen:
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24218
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une histoire de sexe

#13

Message par Jean-Francois » 14 mars 2013, 11:39

Momo a écrit :Lui son aureole, une tache suspecte, se trouve au niveau de la braguette.
Aussi visqueux et bas que votre humour quoi. Par curiosité, vous avez quel âge?

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Momo
Messages : 143
Inscription : 22 juin 2010, 17:55

Re: Une histoire de sexe

#14

Message par Momo » 14 mars 2013, 11:41

Jean-Francois a écrit :Aussi visqueux et bas que votre humour quoi. Par curiosité, vous avez quel âge?
Bientot 38 ans (1975).
Et vous ?
bien vous ete sceptique et moi je suis croyante envers certaines chose et vous..vous me croyez pas
ange24

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5569
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Une histoire de sexe

#15

Message par MaisBienSur » 14 mars 2013, 11:48

Bigard va en avoir 60...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Momo
Messages : 143
Inscription : 22 juin 2010, 17:55

Re: Une histoire de sexe

#16

Message par Momo » 14 mars 2013, 11:50

MaisBienSur a écrit :Bigard va en avoir 60...
Je pensais que c'etait Jean-Marie Bigard, pas Jean-Francois Bigard...

Et puis, mince alors, vous avez lu l'intitule de ce sujet ?
Bien quoi, il fallait l’honorer, si j'ose dire !
bien vous ete sceptique et moi je suis croyante envers certaines chose et vous..vous me croyez pas
ange24

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19170
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Un QH de 20

#17

Message par Denis » 14 mars 2013, 12:01


Salut Momo,

Tu dis :
Jean-Francois a écrit :Aussi visqueux et bas que votre humour quoi. Par curiosité, vous avez quel âge?
Bientot 38 ans
Ça te donne un quotient humoristique (i.e. 100x(âge humoristique)/(âge réel)) d'environ 20.

Pas fort, comme QH.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5569
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Une histoire de sexe

#18

Message par MaisBienSur » 14 mars 2013, 12:10

Momo a écrit :
MaisBienSur a écrit :Bigard va en avoir 60...
Je pensais que c'etait Jean-Marie Bigard, pas Jean-Francois Bigard...
Jean-Marie Bigard, né le 17 mai 1954
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Momo
Messages : 143
Inscription : 22 juin 2010, 17:55

Re: Une histoire de sexe

#19

Message par Momo » 14 mars 2013, 12:14

Denis a écrit :environ 20.

Pas fort, comme QH.
Et a Mireille, vous lui donnez combien ?
bien vous ete sceptique et moi je suis croyante envers certaines chose et vous..vous me croyez pas
ange24

Mireille

Re: Une histoire de sexe

#20

Message par Mireille » 14 mars 2013, 12:18

Moi qui me berçait d'illusions dans mes futurs ébats d'écrivaines, encore une fois vous avez réussis à me manipuler bassement en ne me présentant pas à la lecture de ce beau texte que j'ai pris plus d'une heure à écrire, l'ombre d'un sourire :lol:

Demain je vais participer à un concours humoristique de nouvelles, je vais m'inscrire et qui vivra verra nom d'une Bobinette.

Mireille

Re: Une histoire de sexe

#21

Message par Mireille » 14 mars 2013, 12:40

Savez-vous si prospect est un anglicisme ?

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Une histoire de sexe

#22

Message par BeetleJuice » 14 mars 2013, 13:04

Mireille a écrit :ce beau texte que j'ai pris plus d'une heure à écrire
Sérieusement, ça vous a prit une heure d'écrire ça ? :shock:

Je serais vous, je renoncerais à l'écriture pour le moment, parce que vous n'êtes pas au point. Non seulement le texte est pas vraiment drôle, mais il est assez quelconque.
La syntaxe est assez perfectible (rien que la première phrase est bancale et devrait être coupé en deux, ou au moins bénéficier d'une ponctuation), le registre de langage est incohérent, le style parfois lourd et incohérent aussi et puis on sent que c'est pas maîtrisé et sur le mode "potin mondain". Ca sonne totalement faux alors que c'est raconté comme une anecdote, du coup, ça tombe forcement à plat.
La chute est rendue sans intérêt par deux paragraphes d'anecdotes assez mal racontées, donc au final, c'est juste pas drôle et pas intéressant à lire.
A mettre sur doctissimo à la limite.

Et je dis ça sans méchanceté ou envie de vous descendre, j'ai vu bien pire en trainant sur le ternet (allez faire un tour du coté de Fanfiction.net et lisez juste les titres de la majorité des fanfictions twilight ou Harry Potter. C'est à perdre foi en l'humanité tellement c'est affligeant de cliché et de banalité...et c'est juste les titres!!!!! :bing: )
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7241
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Une référence.

#23

Message par Cartaphilus » 14 mars 2013, 13:09

Bonjour Mireille.
Mireille a écrit :Savez-vous si prospect est un anglicisme ?
Je vous suggère ce lien pour le terme prospect, qui en recense les différentes acceptions avec leurs traductions françaises.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Une histoire de sexe

#24

Message par Eve_en_Gilles » 14 mars 2013, 13:12

dans la plupart des cas, oui.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Mireille

Re: Une histoire de sexe

#25

Message par Mireille » 14 mars 2013, 13:15

Bon voilà une version qui vous plaira peut être plus, il y a pleins de fautes, mais je les corrigerai ce soir, je veux juste que vous disiez si c'est mieux :


Une histoire de sexe

Basé sur un fait vécu


Vers l’âge de 12 ans, je m’étais faite une nouvelle amie, elle souffrait d’acné. Ses boutons étaient si gros et purulents que juste la regarder dans les yeux en tentant d’éviter ce nombre impressionnant de clous qui lui parsemaient le visage était un tour de force. Je n’osais imaginez ce qu’une grimace de dégoût incontrôlée aurait eût comme conséquence sur notre si jeune amitié et pour vous dire la vérité je ne pouvais absolument pas me permettre d’en perdre une seule vu le nombre impressionnant d’amis que moi je n’avais pas. Contrairement à ma nouvelle amie, j’avais un jolie visage tout lisse, mais je n’avais pas de poitrine et même en bourrant de kleenex le plus possible mon tout nouveau soutien-gorge que j’avais eût toutes les difficultés du monde à obtenir de mes parents, et ce, malgré l’explication très scientifique que je leur avais servis prouvant que ça ne pouvait qu’aider au développement de ma poitrine, je n’arrivais même pas à donner l’impression de faire du 32 A. Donc, nos deux solitudes s’étant rejointes sur le peu d’intérêt que nous portaient les garçons, nous passions notre temps libre à jouer à des jeux puériles depuis longtemps délaissés par celles qui à notre plus grand désarroi avait détourné de nos gentilles personnes nos «prospects» préférés.

Un jour, ou j’en avais vraiment assez de ne pas même avoir l’ébauche d’une petite chance d’être choisit à un jeu qui consistait à se faire embrasser par le garçon qui nous attrapait, je me rendis chez ma nouvelle amie le cœur remplit d’une amertume sans précédent. Elle m’écoutât patiemment, puis, d’un ton remplit d’une assurance que je ne lui connaissais pas, elle me dit qu’il n’y avait qu’une personne au monde à qui l’on pouvait faire confiance et c’était le petit Jésus. Très impressionnée, je l’écoutai m’expliquer comment prier. Le soir venu, dans mon lit, je croisai mes mains et dans mon écran mental je placai le petit Jésus au centre, puis, Joseph et Marie de chaque côté. Toute la petite famille réunie, je pouvais commencer à leur raconter tous mes malheurs. Jésus était particulièrement beau dans cette belle image que je m’étais imprimée me souriant dans sa longue et belle toge blanche. Émue par cette grande expérience mystique je le vis alors tendre ses bras vers moi, et soudain, comble de malheur sa magnifique robe tomba au sol laissant voir un organe des plus sculptural. Devant cette magnifiquence et malgré la honte qui me submergat, je repris vite mes esprit et courrut à brides abattus me chercher un verre de lait et en reprenant au détlour mon vieux nounours avec qui j’avait déjà tant patagé.
je perdis définitivement l'envie de prier, je n’ai pas non plus raconté cette histoire à ma grande amie de l'époque et j’ai gardé mon nounours jusqu’à…Non ça pas question que je vous le partage .


Notes : Quelques années plus tard…

Mon amie a perdu tous ces boutons ; un miracle ! Elle est aujourd’hui religieuse,

Moi, je n’ai pas plus de poitrine et je n’ai jamais retrouvé la foi, mais j’ai encore mon nounours.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit