Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au sein

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
aeshnidae
Messages : 4
Inscription : 27 juin 2013, 18:08

Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au sein

#1

Message par aeshnidae » 27 juin 2013, 19:24

Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum et au scepticisme en général. J'ai lu cette semaine une chronique (publiée par le CSSS et signée par une infirmière) dans un hebdo local au sujet de l'allaitement maternel et je suis en désaccord avec cet article. Pour son aspect négatif et quasi-propagandiste ainsi que pour son manque nuance et de rigueur scientifique. C'est pourtant un texte qui porte la marque d'un organisme gouvernemental et signé par une professionelle de la santé.


Voir la chronique passeport allaitement en bas de la page 4.
http://www.leplacoteux.com/journaux/Vol ... index.html?

J'aimerais connaitre votre opinion.

merci

aeshnidae
Messages : 4
Inscription : 27 juin 2013, 18:08

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#2

Message par aeshnidae » 27 juin 2013, 19:59

J'ai recopié l'article pour en faciliter la lecture.
le voici

L'allaitement maternel, une école pour la vie...

Quels sont les risques de ne pas nourrir le bébé au sein?
L'allaitement maternel est la méthode naturelle de nutrition du bébé. Lorsqu'on décide de remplacer entièrement un processus naturel par une méthode artificielle, il convient de s'assurer que les produits utilisés soient adéquats et ne comportent pas de risques pour la santé, d'autant plus que ces produits seront utilisés comme seul aqliment au cours des moments cruciaux du développement du nouveau-né. Les formules artificielles ont été inventés au milieu du siècle dernier et malgré les efforts de l'industrie pour en perfectionner le contenu, la recherche scientifique des quarante dernières années montre que leur usage ne remplace pas adéquatement le lait maternel. Les enfants nourris artificiellement ont plus de problèmes de santé que les enfants allaités et leur développement peut être compromis. Le non-allaitement comporte aussi des risques pour la santé maternelle.

Pour le bébé
Contrairement aux formules industrielles, le lait maternel contient des cellules immunocompétentes, des anticorps et plusieurs autres substances biologiques qui protègent le nouveau-né contre les infections. D'ailleurs, les études scientifiques montrent que les enfants nourris artificiellement ont une incidence plus élevée de diabète, de maladie de Crohn, de colite ulcéreuse et de cancers.
L'alimentation artificielle est défavorable au développement du cerveau. Les enfants nourris artificiellement ont en moyenne un quotient intellectuel inférieur et de moins bonne performances scolaires que les bébés nourris au sein. De plus, la personnalité et la socialisation des enfants allaités seraient mieux assurées en raison des interactions, des expériences et du contact étroit entre le bébé et sa mère. Au cours des dernières années, les formules industrielles ont fait l’objet de nombreux rappels pour des erreurs de fabrication dont certaines ont été jugées suffisamment sérieuses pour mettre la du bébé en danger. Leur utilisation comporte aussi des risques sérieux pour la santé des nourrissons si les instructions de dilution ne sont pas respectées parfaitement. L’enfant peut alors présenter des carences nutritionnelles sérieuses. Le système immunitaire du bébé naissant est immature. Les formules artificielles sont faites de protéines animales ou végétales différentes de celles fabriquées par l’organisme humain. L’allergie aux protéines bovines est la forme d’allergie alimentaire la plus fréquente chez le jeune enfant.

Pour la mère
Un allaitement réussi procure beaucoup de satisfaction et augmente le sentiment de compétence maternelle. L’allaitement permet un retour plus rapide de l’utérus à sa taille d’avant l’accouchement et il diminue les pertes sanguines et les risques d’anémie. L’allaitement est le seul facteur de risque modifiable qui permet de diminuer de façon substantielle les risques de cancer du sein chez la mère.
Pour la société
Les enfants nourris à la bouteille sont de quatre à dix fois plus souvent hospitalisés que les enfants allaités au cours de leur première année de vie. L’alimentation artificielle augmente la fréquence des consultations médicales et augmente les coûts des soins de santé. Les formules artificielles coûtent a la famille environ 150$ par mois. L’allaitement maternel est écologique. L’alimentation artificielle augmente la consommation d’énergie, l’émission des gaz à effet de serre et les déchets industriels. Enfin l’allaitement est pratique. Le lait est toujours disponible, peu importe les circonstances. Il est toujours à la bonne température, prêt à être consommé.

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1040
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#3

Message par Brigand » 27 juin 2013, 21:43

Il n'y a aucune source pour étayer les informations, déjà ça pue pas mal, à mon avis.
Je perçois aussi un certain sophisme naturaliste : "Ce qui est artificiel est forcément mauvais, ce qui est naturel est forcément bon."

En plus, disons que la publication, c'est pas non plus Nature... ;)
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Masse critique, blog de critique des médias

aeshnidae
Messages : 4
Inscription : 27 juin 2013, 18:08

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#4

Message par aeshnidae » 27 juin 2013, 22:39

merci pour votre réponse.

je sais bien qu'un hebdo régional n'est la revue Nature. Cependant les revues spécialisées ne sont pas distribuées aux portes des maisons et ne s'adresse pas à tous. Cette chronique a pour objectif de promouvoir l'allaitement mais je crois que c'est plus propice à créer des peurs et une culpabilité chez les mères qui ne prévoient pas allaiter. Ce que je trouve dérangeant c'est que c'est fait avec l'autorité du centre de santé et services sociaux du kamouraska (CSSSK) et signé d'une infirmière qui alllonge les titres pour y apporter une crédibilité. J'aurais lu le même texte sans sceau officiel du gouvernement que je n'y aurais meme pas preter attention.



les individus sont libres de croire et de dire des inepties mais pas les organismes de santé gouvernementales, ils ont une responsabilité face au public.

Mon analyse de ce texte est qu'il est mensonger, sans aucune rigueur scientifique avec un choix de mots péjoratifs

ma question aurait du être la suivante : Que puis-je faire pour éviter que cela se reproduise?

Avatar de l’utilisateur
Henri Laborit
Messages : 115
Inscription : 12 nov. 2012, 23:28

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#5

Message par Henri Laborit » 27 juin 2013, 22:39

Une nouvelle?. Allons, il n'y a rien de nouveau, on a déjà entendu les bienfaits de l'allaitement maternel sur le système immunitaire de l'enfant des milliers de fois avant.

Quand au QI, c'est une ligne dans l'article... Au pire, c'est exagéré, mais il me semble qu'on insiste davantage sur les bienfaits de l'allaitement maternelle sur la santé générale de l'enfant dans l'article que sur le QI. Et la science médicale soutient parfaitement cette affirmation.
Déguiser sous des mots bien choisis les théories les plus absurdes suffit souvent à les faire accepter.
— Gustave Le Bon

aeshnidae
Messages : 4
Inscription : 27 juin 2013, 18:08

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#6

Message par aeshnidae » 27 juin 2013, 22:57

henri laborit

Non ce n'est pas une nouvelle et il n'y a rien de nouveau. les bienfaits de l'allaitement sont connus et bien documentés et j'y suis favorable. Par contre je touve que ce texte insiste plus sur les effets néfastes de préparations lactées que sur les bienfaits de l'allaitement. Le CSSSK se targue d'être certfié amis des bébés mais des articles comme ceux-ci créent un malaise chez les femmes qui ne peuvent ou veulent allaiter. Par exemple la phrase suivante : Leur utilisation (lait artificelle) comporte aussi des risques sérieux pour la santé des nourrissons si les instructions de dilution ne sont pas respectées parfaitement. N'en va-t-il pas de même pour un micro-ondes, des aspirines et une scie a chaines.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7151
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#7

Message par Kraepelin » 28 juin 2013, 11:25

aeshnidae a écrit : (...) des articles comme ceux-ci créent un malaise chez les femmes qui ne peuvent ou veulent allaiter.
En effet! L'impact culpabilisant n'est pas à négliger. Il peut jeter une mère dans une dépression post-partum et (paradoxalement) nuire à la santé de la mère et de son nourrisson.

Les militantes de l'allaitement naturelles se comportent comme des membres d'une secte. Elles sont parfois aussi dangereuses que des membres d'une secte. Malheureusement, dans le réseau, il est politiquement dangereux de s'opposer à elles!
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Henri Laborit
Messages : 115
Inscription : 12 nov. 2012, 23:28

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#8

Message par Henri Laborit » 01 juil. 2013, 22:19

aeshnidae a écrit :mais des articles comme ceux-ci créent un malaise chez les femmes qui ne peuvent ou veulent allaiter.
Kraepelin a écrit :En effet! L'impact culpabilisant n'est pas à négliger. Il peut jeter une mère dans une dépression post-partum et (paradoxalement) nuire à la santé de la mère et de son nourrisson.
SVP, arrêtez la psychopop débilitante et sans fondement... comme si les femmes étaient dénuées de jugement et incapables de faire face à un choix sans sombrer dans une crise existentielle dont elles ne pourraient sortir sans l'aide d'un psy, puis assumer le choix qu'elles prennent. Quand je lis de tels propos, je mesure toute l'étendue du ravage de la psychopop sur la culture moderne.

On expose les bienfaits de l'allaitement naturel dans un article. Bien sûr, une femme qui choisit de ne pas allaiter fait maintenant un choix en toute connaissance de cause, tout comme la femme qui choisit de fumer le fait en connaissant aujourd'hui tous les méfaits du tabagisme sur sa santé, tout comme la femme enceinte qui continue de fumer sait les risques qu'elle fait courir à son enfant. Doit-on arrêter d'écrire des articles sur les dangers du tabagisme durant la grossesse sous prétexte qu'ils seraient culpabilisant pour les femmes qui font le choix de continuer à fumer durant leur grossesse?

C'est n'importe quoi votre argument. Arrêter de voir des “traumatismes” là où il n'y en existe pas.
Déguiser sous des mots bien choisis les théories les plus absurdes suffit souvent à les faire accepter.
— Gustave Le Bon

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7151
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#9

Message par Kraepelin » 01 juil. 2013, 22:50

Henri Laborit a écrit :
Kraepelin a écrit :En effet! L'impact culpabilisant n'est pas à négliger. Il peut jeter une mère dans une dépression post-partum et (paradoxalement) nuire à la santé de la mère et de son nourrisson.
(...) comme si les femmes étaient dénuées de jugement et incapables de faire face à un choix (...)
Homme ou femme, nous sommes tous sujets à répondre aux pressions sociales. Les recherches expérimentales montrent que le "pression du groupe" dans une simple condition expérimentale conduit la majorité des sujets à modifier leurs réponses à un test de perception. Imaginer des années de pression sociale!
Henri Laborit a écrit : (...) sans sombrer dans une crise existentielle dont elles ne pourraient sortir sans l'aide d'un psy,
Il y a de 5 à 15 % des mères qui présentent des symptômes dépressifs pendant la préiode post-partum. Je ne l'invente pas!
Henri Laborit a écrit : Quand je lis de tels propos, je mesure toute l'étendue du ravage de la psychopop sur la culture moderne.
Je ne sais pas d'où vous faite ce lien entre mes propos et la psycho pop. Vous avez une référence en psycho pop qui affirme la même chose que moi? Non! Alors d'où vous vient cette conviction? Une intuition?
Henri Laborit a écrit : On expose les bienfaits de l'allaitement naturel dans un article. Bien sûr, une femme qui choisit de ne pas allaiter fait maintenant un choix en toute connaissance de cause, tout comme la femme qui choisit de fumer le fait en connaissant aujourd'hui tous les méfaits du tabagisme sur sa santé, tout comme la femme enceinte qui continue de fumer sait les risques qu'elle fait courir à son enfant. Doit-on arrêter d'écrire des articles sur les dangers du tabagisme durant la grossesse sous prétexte qu'ils seraient culpabilisant pour les femmes qui font le choix de continuer à fumer durant leur grossesse?
Vous êtes un peu à côté là! Personne ne dénigre les efforts pour informer les futures mamans sur les bienfait de l'allaitement naturel. Le problème est bien à côté. Le problème survient lorsqu'une mère qui vient d'accoucher, incapable d'allaiter son bébé pour des raisons médicales, demande du lait maternisé à l'hôpitale et qu'on le lui refuse en lui tenant un discours culpabilisant.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
abracadabrantesque
Messages : 115
Inscription : 13 déc. 2012, 16:53

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#10

Message par abracadabrantesque » 02 juil. 2013, 04:43

J'ai une question. Est-ce que l'article était réellement présenté sans aucunes références ??
En fait, il faudrait voir sur quels "articles scientifiques", les auteurs se basent.
Les revues "scientifiques", il y en a des tonnes et leur qualité varie très fortement de l'une à l'autre.

Autre point, cela ressemble à du cherry-picking: Je sélectionne uniquement les infos (articles) qui confirment mes préjugés (ici: la nature c'est mieux).

Même si l'allaitement est recommandé ou meilleur sur certains point, cet article est clairement rédigé dans le but de faire culpabiliser. Le sophisme naturaliste en est le socle. C'est pénible à force.

Avatar de l’utilisateur
Henri Laborit
Messages : 115
Inscription : 12 nov. 2012, 23:28

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#11

Message par Henri Laborit » 02 juil. 2013, 23:38

Kraepelin a écrit :Homme ou femme, nous sommes tous sujets à répondre aux pressions sociales. Les recherches expérimentales montrent que le "pression du groupe" dans une simple condition expérimentale conduit la majorité des sujets à modifier leurs réponses à un test de perception. Imaginer des années de pression sociale!
Yooouuuhooouuu! On parle d'un article... D'un seul article d'information sur les bienfaits de l'allaitement naturel, en comparaison de l'allaitement artificiel... Où voyez-vous la “pression de groupe” et “des années de pression sociale” là-dedans???!!!
Kraepelin a écrit :Il y a de 5 à 15 % des mères qui présentent des symptômes dépressifs pendant la préiode post-partum. Je ne l'invente pas!
Et quelle est la cause de ces 5 à 15% de dépressions post-partum? Un débalancement hormonal post-grossesse ou un article sur les bienfaits de l'allaitement naturel?? Quel est le lien entre cette statistique et le soi-disant effet culpabilisant d'un seul article d'information que vous souligniez en introduction? Votre position m'apparait complètement loufoque...
Kraepelin a écrit :Je ne sais pas d'où vous faite ce lien entre mes propos et la psycho pop. Vous avez une référence en psycho pop qui affirme la même chose que moi? Non! Alors d'où vous vient cette conviction? Une intuition?


Le lien avec la psychopop est de l'ordre du traumatisme imaginaire: prétendre qu'un article vantant les bienfaits de l'allaitement naturel puisse plonger des femmes qui allaiteront différemment en dépression post-partum...
Kraepelin a écrit :Le problème survient lorsqu'une mère qui vient d'accoucher, incapable d'allaiter son bébé pour des raisons médicales, demande du lait maternisé à l'hôpitale et qu'on le lui refuse en lui tenant un discours culpabilisant.
Vous l'affirmez comme si c'était monnaie courante au Québec. J'ai plutôt le sentiment que l'hôpital qui refusera du lait maternisé à une mère qui ne peut allaiter naturellement pour des raisons médicales lui fournira sur un plateau d'argent un motif de poursuite. En absence de raisons médicales, je parie que c'est l'argument économique qui dicterait cette conduite à l'hôpital.
Déguiser sous des mots bien choisis les théories les plus absurdes suffit souvent à les faire accepter.
— Gustave Le Bon

Avatar de l’utilisateur
JulieB
Messages : 116
Inscription : 30 nov. 2012, 17:07

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#12

Message par JulieB » 03 juil. 2013, 02:19

Pour alimenter un peu le débat qui va sous peu tourner en rond, voilà un billet qui résume à peu près la situation telle que décrite par la branche "mamans sceptiques (essentiellement représentée je pense par Dr Amy)" plutôt que par la branche "allaitez, allaitez, il en restera toujours quelque chose"

http://www.thedailybeast.com/newsweek/2 ... -trip.html

Ça parle de:
-la culpabilité qu'on essaie d'induire chez les femmes qui ne peuvent ou ne souhaitent pas allaiter au sein, dans le cadre d'une compétition pour se faire passer pour le meilleur parent.
-à NY, on tenterait bien de restreindre l'accès au LA (lait artificiel) dans les maternités (j'ai lu je ne sais plus où exactement sur le blog de Dr Amy que les armoires sont fermées à clé et que les mamans se retrouvent à supplier pour obtenir le LA)
-Les effets bénéfiques de l'allaitement existent bien à court terme (protection contre certaines infections), mais qu'à long terme, on est au mieux dans l’absence de consensus, au pire dans la légende urbaine.

bonne joute messieurs,

Julie

Avatar de l’utilisateur
JulieB
Messages : 116
Inscription : 30 nov. 2012, 17:07

Re: Votre QI serait plus élevé si vous aviez été nourris au

#13

Message par JulieB » 03 juil. 2013, 04:38

J'ai pas pu m'empêcher de creuser encore un peu:

Le CSSS du Kamouraska est Amis des bébés
Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a décerné l’accréditation Amis des bébés à l’ensemble des établissements du CSSS, au terme d’une rigoureuse évaluation de trois jours à partir des dix normes de qualité exigées en périnatalité et obstétrique.

Amis des bébés? 10 normes?

Why do lactivists value ideological purity above the wellbeing of babies?
When you consider the 10 steps of the Baby-Friendly Hospital Initiative, it’s hardly surprising that they don’t increase breastfeeding rates. Instead of addressing the problems that mothers identify — pain, difficulty, low milk supply, inconvenience — the 10 steps identify the problem that lactivists insist, without evidence, is responsible for low breastfeeding rates — cultural pressure.

Alors c'est quoi les 10 étapes/normes?
The Ten Steps to Successful Breastfeeding

1) Have a written breastfeeding policy that is routinely communicated to all health care staff.
2) Train all health care staff in the skills necessary to implement this policy.
3) Inform all pregnant women about the benefits and management of breastfeeding.
4) Help mothers initiate breastfeeding within one hour of birth.
5) Show mothers how to breastfeed and how to maintain lactation, even if they are separated from their infants.
6) Give infants no food or drink other than breast-milk, unless medically indicated.
7) Practice rooming in - allow mothers and infants to remain together 24 hours a day.
8) Encourage breastfeeding on demand.
9) Give no pacifiers or artificial nipples to breastfeeding infants.
10) Foster the establishment of breastfeeding support groups and refer mothers to them on discharge from the hospital or birth center.

Ce que j'ai mis en gras me semble (un peu subjectivement là de suite) être exagéré et met les mamans sous pression (pour pas grand chose), le reste peut aussi mener à des exagérations (mais je me dis que le reste pourrait être fait sans mettre une pression exagérée sur les mamans, donc pourquoi pas...)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit