Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Arcelis
Messages : 89
Inscription : 10 nov. 2006, 12:03
Localisation : Québec

Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#1

Message par Arcelis » 03 juil. 2013, 22:15

Bonjour,

Le sujet peut sembler déplacé, pourtant il est sérieux et je pense être à la bonne place. Aux modérateurs de confirmer. Mais je ne pense pas être le seul dans mon cas. Le sujet pourrait en intéresser d'autres.

Rencontrer quelqu'un est facile de nos jours, grâce notamment aux sites de rencontre. Mais trouver quelqu'un qui partage les mêmes convictions que soi c'est une autre affaire ! Quand on est croyant, c'est facile, on reste dans sa communauté. Les croyants représentent 95% des êtres humains. Mais quand comme moi on est Athée et que l'on ne croit en aucune pseudo-science ni phénomène paranormal, c'est une autre paire de manches !

Dès qu'une femme me demande mon signe astrologique, dès qu'elle me parle des bienfaits de l'acupuncture ou de l'homéopathie, dès qu'elle dit ressentir mon énergie et qu'elle perçoit l'aura des gens ou dès qu'elle me parle de son cheminement spirituel... Je désespère. J'ai déjà "éduqué" mon ex, je n'ai pas envie de recommencer.

Après 3 ans d'échecs amoureux, j'ai compris que seule une intelligence "scientifico-sceptique" pourrait me séduire. Et ce n'est pas sur Réseau Contact qu'on trouve ce genre d'esprit.

Je cherche donc à rencontrer des femmes célibataires, ayant un esprit sceptique, avec un sens critique développé, des connaissances scientifiques et peu ou pas de croyances.

Ma question est donc la suivante :
Savez-vous s'il existe des réseaux, associations ou événements où il est plus facile de rencontrer ce type de personne ?


Je ne voudrais pas commencer à taper à la porte de tous les laboratoires, universités, organismes athées, humanistes ou sceptiques... et RencontreSceptique.com ou RencontreScientique.com n'existent pas encore...

PS : je suis preneur d'amitié (homme ou femme) aussi.

Merci.
Je suis un prosélyte du Scepticisme. Mon objectif est de convaincre les âmes perdues, ce qui est vain, puisque l'âme n'existe pas. Mais cela donne un sens à l'existence, ce qui est encore plus vain, car elle n'en a aucun.

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#2

Message par Cajypart » 04 juil. 2013, 00:17

Les femmes célibataires, c'est une légende: ça n'existe pas.
Critère inutile. :mrgreen:
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1883
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#3

Message par switch » 04 juil. 2013, 01:15

J'ai eu la chance de tomber sur une par le plus grand des hasard. Mais quand à savoir où se cachent les autres...
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19005
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Grosse question

#4

Message par Denis » 04 juil. 2013, 01:15


Salut Arcelis,

Content de te relire.

Bien grosse question que tu poses-là! Trouver l'âme-soeur, ce n'est pas de la tarte, surtout quand on est aussi difficile que l'autre. Misère!

Chose certaine, notre forum a un quotient hommes/femmes épouvantable, et nos quelques régulières ont souvent un profil incompatible avec tes exigences. Mais pas toutes, heureusement.

Bonne chance avec celles-là, ou avec leurs amies.

Ou avec les amies que des membres du forum pourraient éventuellement te proposer en "blind date".

D'ici-là, profite de ton célibat.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#5

Message par MaisBienSur » 04 juil. 2013, 04:16

Arcelis a écrit :
Après 3 ans d'échecs amoureux, j'ai compris que seule une intelligence "scientifico-sceptique" pourrait me séduire. Et ce n'est pas sur Réseau Contact qu'on trouve ce genre d'esprit.
Hum.. Pas sur pour une vie de couple au quotidien qu'il faille prioriser uniquement ce trait de caractère.

Après mes propres échecs, j'ai trouvé mon équilibre avec une personne qui me complète (ou que je complète). Elle est très différente de moi, et surtout très crédule, ce qui a l'avantage direct de croire en une chose et son contraire l'heure suivante :a2:
Si on lui "prouve" que les fantômes existent, il me suffit de lui dire qu'ils n'existent pas dès qu'elle m'en parle pour que l'affaire soit classée. Ce qui laisse beaucoup de temps pour d'autres activités communes :a4:

Avoir des amis pour partager des positions politiques, scientifiques ou autre, pourquoi pas. Mais en faire le point prioritaire pour une vie amoureuse... :gratte:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

steph
Messages : 603
Inscription : 04 juin 2009, 22:28

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#6

Message par steph » 04 juil. 2013, 14:07

Salut Arcelis

Il a un prix à payer pour les personnes rationnelles malheureusement, étant minoritaire.

J’ai déjà pensé proposer de payer la grande opération (du gros D minimum) à un modérateur de ce forum. :humour:

C’est facile de séduire une femelle que souffre du syndrome de la vierge marie, je m’explique : (tu me tueras si tu t en vas de Dan Bigras) pour moi c’est de la vraie manipulation, pour eux c’est du vrai amour, si j’ai le malheur d’expliquer ma pensé, il y a de grosse chance que j’anéantis mes chances, bon heureusement pour moi je suis d’une beauté rare :danse: , donc deux choix s’imposes a moi : Je reste vraie et je ne perds pas grand chose ou je la manipule comme une petite fille de 12ans d’âge mentale même si celle-ci a 38ans d’âge physique.

Avatar de l’utilisateur
Arcelis
Messages : 89
Inscription : 10 nov. 2006, 12:03
Localisation : Québec

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#7

Message par Arcelis » 04 juil. 2013, 17:34

Merci @ tous pour vos réponses !
Merci @ Denis de me souhaiter à nouveau la bienvenue. J'ai (trop) bien profité de mon célibat, maintenant j'aspire à autre chose. Mais je suis très exigeant sur la "qualité", donc je sais que je devrai sans doute encore m'armer de patience, à moins d'un miracle ! Mais on sait tous ici que ça n'existe pas... ;)

@ MaisBienSur, je t'envie presque. Mais je n'ai pas ta capacité à voir la crédulité comme quelque chose de complémentaire. Moi la crédulité m'irrite au plus haut point. J'associe la crédulité à la bêtise et à un manque d'intelligence en général. Je sais que c'est beaucoup plus complexe que ça. On peut être intelligent mais crédule parce que l'on a pas toutes les connaissances requises pour faire preuve de bon sens. Mais c'est plus fort que moi et je n'ai pas la patience de former les gens aux bases scientifiques et sceptiques. Et puis c'est un choix que je fais. Je ne veux pas passer mon temps avec une personne que je n'admirerais pas sur le plan intellectuel. Dans le fond, je pense que ça me prend ça pour tomber amoureux, anyway.

@ Steph, c'est effectivement le dilemme que j'avais. (1) Etre vrai et annoncer la couleur: je suis anti-religion, anti-ésotérisme, paranormal, pseudo-sciences... Et là j'ai 99% de chance me faire rejeter, parce que l'on ne me juge pas ouvert d'esprit (le comble absolu). Ou (2) justement ne rien dire, laisser entrer dans ma vie madame Jésus, madame énergie spirituelle, madame astrologie ou madame homéopathie et finir par lui avouer que sa croyance est bidon et qu'elle accorde du crédit à des charlatans.

Ni l'un ni l'autre n'est viable si on s'adresse à la femelle lambda, car 99% sont versées dans la spiritualité ou l'ésotérisme.

Je veux donc avoir l'approche (1) avec les 1% qui restent.
Je suis un prosélyte du Scepticisme. Mon objectif est de convaincre les âmes perdues, ce qui est vain, puisque l'âme n'existe pas. Mais cela donne un sens à l'existence, ce qui est encore plus vain, car elle n'en a aucun.

Avatar de l’utilisateur
JulieB
Messages : 116
Inscription : 30 nov. 2012, 18:07
Contact :

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#8

Message par JulieB » 04 juil. 2013, 17:54

Arcelis a écrit : Ni l'un ni l'autre n'est viable si on s'adresse à la femelle lambda, car 99% sont versées dans la spiritualité ou l'ésotérisme.
... femelle lambda :lol:
Perso le scepticisme me rend un peu misogyne sur les bords, ce qui est un comble étant du genre féminin... (*)

pourquoi les femmes ont-elles tendance à ce point à tomber dans tous les panneaux mis à leur vue? On dirait que c'est particulièrement irrésistible pour elles... comme si elles y étaient poussées par je ne sais quelle force obscure...
Soit c'est biologique, soit c'est socio-culturel (je voudrais pas faire un faux dilemme malgré moi, donc si il y a une troisième possibilité, je veux bien qu'on m'explique...)...
Si c'est socio-culturel, c'est quoi? C'est pour se conformer involontairement au stéréotype de la femme qui n'a pas deux neurones de connectés? (cercle vicieux)
Si c'est biologique, est-ce que ca se soignera un jour? :mrgreen:

Je voudrais comprendre :cry:

(*)pas d'emballement, i'm not on ze market...

Avatar de l’utilisateur
Arcelis
Messages : 89
Inscription : 10 nov. 2006, 12:03
Localisation : Québec

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#9

Message par Arcelis » 04 juil. 2013, 18:31

J'aimerais comprendre aussi... Les femmes sont définitivement beaucoup plus attirées par le côté obscur de la force que les hommes...
Tout comme on peut généralement constater que les femmes sont aussi beaucoup plus sociales que les hommes.

Mon opinion c'est que le scepticisme nécessite un minimum de connaissances scientifiques, ce qui n'est pas le domaine de prédilection des femmes. En général les femmes préfèrent les langues, la littérature, le social, au détriment des sciences dures.
Si on a aucune notion d'astronomie ou de mathématiques (probabilités), comment ne pas croire à l'astrologie ? C'est séduisant après tout.
Quand on a aucune notion de biologie ou de médecine, comment ne pas croire à l'homéopathie, qui se vante de ne pas avoir d'effets secondaires.
Quand on a aucune notion de physique, de théorie de la relativité, de théorie de l'évolution, de mécanique quantique, etc... comment ne pas être crédule, faute de preuve du contraire ?

*Edit*
Lol je viens de voir ton astérisque... L'idée ne m'a même pas effleuré ! Enfin si 1/10 de seconde, réflexe primaire de survie sans doute.
Je suis un prosélyte du Scepticisme. Mon objectif est de convaincre les âmes perdues, ce qui est vain, puisque l'âme n'existe pas. Mais cela donne un sens à l'existence, ce qui est encore plus vain, car elle n'en a aucun.

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#10

Message par Cajypart » 04 juil. 2013, 20:33

JulieB a écrit : pourquoi les femmes ont-elles tendance à ce point à tomber dans tous les panneaux mis à leur vue? On dirait que c'est particulièrement irrésistible pour elles... comme si elles y étaient poussées par je ne sais quelle force obscure...
Soit c'est biologique, soit c'est socio-culturel (je voudrais pas faire un faux dilemme malgré moi, donc si il y a une troisième possibilité, je veux bien qu'on m'explique...)...
Si c'est socio-culturel, c'est quoi? C'est pour se conformer involontairement au stéréotype de la femme qui n'a pas deux neurones de connectés? (cercle vicieux)
Si c'est biologique, est-ce que ca se soignera un jour? :mrgreen:

Je voudrais comprendre :cry:
Facteur socio-culturel sans doute.
Et plus précisément conformisme au stéréotype de féminité (concept purement culturel: à lire "Défaire le genre" de Judith Butler).
La douceur est une "qualité" prêtée à la féminité: cela amène à une fuite de nombreuses formes de conflits avec parmi elles le débat contradictoire, indispensable à la critique et donc à l'esprit critique.
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#11

Message par MaisBienSur » 05 juil. 2013, 02:50

Arcelis a écrit : @ MaisBienSur, je t'envie presque. Mais je n'ai pas ta capacité à voir la crédulité comme quelque chose de complémentaire.
Je ne sais pas si seule la crédulité est complémentaire (même si il est agréable pour moi de détordre certaines idées reçues de ma chérie qui m'écoute avec intérêt) mais celle-ci va avec le reste de ce qui la caractérise et qui fait que je trouve en elle ce qui manque en moi: confiance, candeur, grain de folie, énergie...
Je pense vraiment que si elle était trop ma semblable, ma vie serait certes peut-être plus "intellectuelle", mais surtout plus triste. Je me répète peut-être, mais elle participe a l'équilibre de notre couple. J'ai beaucoup à lui apporter, elle m'en redonne autant mais différemment.

Par contre, tout cela est possible parce qu'elle est consciente de sa crédulité (ses proches en ont trop souvent abusé) et accepte donc parfaitement des explications rationnelles sans s'obstiner sur une fausse route.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4294
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#12

Message par spin-up » 05 juil. 2013, 03:47

Arcelis a écrit :c'est effectivement le dilemme que j'avais. (1) Etre vrai et annoncer la couleur: je suis anti-religion, anti-ésotérisme, paranormal, pseudo-sciences... Et là j'ai 99% de chance me faire rejeter, parce que l'on ne me juge pas ouvert d'esprit (le comble absolu). Ou (2) justement ne rien dire, laisser entrer dans ma vie madame Jésus, madame énergie spirituelle, madame astrologie ou madame homéopathie et finir par lui avouer que sa croyance est bidon et qu'elle accorde du crédit à des charlatans.
Ca me parait un peu tranché comme dilemme, je ne pense pas que la spiritualité/la métaphysique/la religion et leurs pendants sceptiques soient au coeur de la vue de la majorité des gens. Pas mal de gens s'en foutent éperdumment sans forcement être des neuneus.
JulieB a écrit : pourquoi les femmes ont-elles tendance à ce point à tomber dans tous les panneaux mis à leur vue? On dirait que c'est particulièrement irrésistible pour elles... comme si elles y étaient poussées par je ne sais quelle force obscure...
En nuancant fortement, mais si on regarde ce forum il me semble qu'on a plutot des femmes suiveuses d'un concept créé par un autre tandis que les hommes sont plus du genre a venir exposer leur theorie géniale.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6427
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Un avis de la Comtesse.

#13

Message par Cartaphilus » 05 juil. 2013, 05:31

Salut à tous, bonjour Arcelis.
Arcelis a écrit :Les femmes sont définitivement beaucoup plus attirées par le côté obscur de la force que les hommes...
Les hommes sont-ils définitivement plus attirés par le côté lumineux de la force ?

-----------

Sur un mode différent, l'avis médical d'une mienne amie :
Trop sceptique, l'amante devient folle.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8043
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Grosse question

#14

Message par Raphaël » 05 juil. 2013, 06:11

Denis a écrit :Chose certaine, notre forum a un quotient hommes/femmes épouvantable
J'ai cru pendant un instant que tu parlais de quotient intellectuel. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1883
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#15

Message par switch » 05 juil. 2013, 08:54

JulieB a écrit : On dirait que c'est particulièrement irrésistible pour elles... comme si elles y étaient poussées par je ne sais quelle force obscure...
haaaa l'attrait irrésistible d'une nouvelle paire d'escarpins ou d'une robe à la mode ! C'est pour ça qu'elle ne doivent pas quitter la cuisine, c'est trop dangereux ! (pour la carte de crédit) :mrgreen:
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
Lux
Messages : 64
Inscription : 18 juil. 2011, 11:52
Localisation : Québec, plus ou moins 40km

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#16

Message par Lux » 05 juil. 2013, 19:20

Mince! Si j'avais vu ce message il y a 15 ans, je n'aurais pas eu à dresser mon mari avec autant d'intensité! Bon...tant pis, ce sera pour une autre vie...euh! Attendez! Je ne crois pas aux autres vies...dommage! Par contre, si vous souhaitez louer des pré-ados, faites-moi signe, j'en ai quelques uns. :)
Le doute est l'école de la vérité
(Francis Bacon)

yquemener
Messages : 2309
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#17

Message par yquemener » 06 juil. 2013, 01:03

Denis a écrit :Chose certaine, notre forum a un quotient hommes/femmes épouvantable
Le sait-on seulement ? On a tendance à considérer masculin tout membre au pseudo asexué et à souvent sous-estimer la population féminine. J'avais tenté un sondage sur le forum : post307433.html#p307433 mais sans énormément de réponses. 5 femmes pour 31 hommes. Loin de la parité mais on a vu pire.
Cajypart a écrit :Facteur socio-culturel sans doute.
Et plus précisément conformisme au stéréotype de féminité (concept purement culturel: à lire "Défaire le genre" de Judith Butler).
La douceur est une "qualité" prêtée à la féminité: cela amène à une fuite de nombreuses formes de conflits avec parmi elles le débat contradictoire, indispensable à la critique et donc à l'esprit critique.
Exactement. Notre culture attribute la rationalité au coté masculin et les sentiments et ressentis à la féminité. Pas besoin de chercher beaucoup plus loin. Je noterais au passage que je suis choqué du nombre de remarques sexistes dans ce domaine qui viennent... des femmes justement ! "Tu n'y crois pas ? normal, t'es un mec." Le symétrique "Tu crois à ça ? normal, t'es une femme" aurait pourtant mérité une gifle.
Arcelis a écrit :@ Steph, c'est effectivement le dilemme que j'avais. (1) Etre vrai et annoncer la couleur: je suis anti-religion, anti-ésotérisme, paranormal, pseudo-sciences... Et là j'ai 99% de chance me faire rejeter, parce que l'on ne me juge pas ouvert d'esprit (le comble absolu).
Pas nécessairement. Comme dit plus haut, le scepticisme est vu comme une valeur masculine. Donc en effet, rejeter ces croyances pourra engendrer une déception, mais ne diminuera pas nécessairement plus tes chances avec la demoiselle qu'aller dans son sens.

Une astuce : souvent les sceptiques connaissent mieux les différents ésotérismes que leurs praticiens eux même et souvent les praticiens n'y croient pas trop mais voient plutôt ça comme une petite fuge de rêveur. Aussi, si tu sais parler des différentes écoles de magie blanche et noire, de paganisme, des différents systèmes astrologiques, des connaissances sur les menhirs et dolmens etc... Tu peux quand même passer pour quelqu'un de très intéressant.

"Je trouve ça rigolo mais je n'y crois pas" est un compromis qui peut marcher.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3548
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#18

Message par Dash » 07 juil. 2013, 12:48

Bonjour Arcelis,
Arcelis a écrit :... Et là j'ai 99% de chance me faire rejeter, parce que l'on ne me juge pas ouvert d'esprit (le comble absolu).
C'est vrai, mais faut savoir ce qu'on veut et y mettre le prix!

J'ai déjà utilisé certains sites de rencontre et j'indiquais clairement que je ne voulais pas de femmes « ésoterico-religio-supertitio-astrolo-homéopatanteuse ».

L'erreur est de croire qu'on est « seul au monde ». Moi, je voyais cela comme un « filtre » qui m'évitait de perdre mon temps. Le « 1% » qui reste et qui me contactait ou acceptaient mes requêtes était donc OK à ce sujet. Mais j'avoue qu'il faut être patient et ne pas s'attendre à être parmi les plus « populaires ».

J'ai fait quelques belles rencontres ;-)
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
lau'jik
Messages : 926
Inscription : 17 déc. 2012, 19:11

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#19

Message par lau'jik » 07 juil. 2013, 13:31

Arcelis a écrit :(...)Mais je suis très exigeant sur la "qualité", donc je sais que je devrai sans doute encore m'armer de patience(...)
(...) Mais c'est plus fort que moi et je n'ai pas la patience de former les gens aux bases scientifiques et sceptiques. Et puis c'est un choix que je fais. Je ne veux pas passer mon temps avec une personne que je n'admirerais pas sur le plan intellectuel. (...)
(...)(1) Etre vrai et annoncer la couleur: je suis anti-religion, anti-ésotérisme, paranormal, pseudo-sciences... Et là j'ai 99% de chance me faire rejeter, parce que l'on ne me juge pas ouvert d'esprit (le comble absolu). Ou (2) justement ne rien dire, laisser entrer dans ma vie madame Jésus, madame énergie spirituelle, madame astrologie ou madame homéopathie et finir par lui avouer que sa croyance est bidon et qu'elle accorde du crédit à des charlatans.

Ni l'un ni l'autre n'est viable si on s'adresse à la femelle lambda, car 99% sont versées dans la spiritualité ou l'ésotérisme.

Je veux donc avoir l'approche (1) avec les 1% qui restent.
Ben dites donc ! Quelle approche ! Presque intégriste dirais-je... et quel regard sur les femmes ! A vous lire je me suis vue sur un bûcher juste parce que je me fais des tisanes.

Début du Coup de gueule :

Un conseil, trouvez-vous un homme, ils sont tellement plus exempts de croyances ridicules.
Monsieur est exigeant sur la qualité* ? Vous parlez d'une femme comme d'une voiture ou d'une chaîne hifi.
Une femme sceptique devrait trouver cela flatteur ?
Vous parlez de former les gens, genre vous, vous n'en avez pas besoin, n'en avez jamais eu besoin, vous êtes au dessus de ça, pas le moindre début de trace d'idée préconçue du genre "...99% (des femelles lambda, merci pour femelle au passage) sont versées dans la spiritualité ou l'ésotérisme."
Vous vous rendez-compte que j'ai failli avoir une attaque en lisant ça ? C'est quoi ce chiffre !
Qui plus est vous parlez de former autrui comme un trop grand effort (si c'est le cas c'est que vous n'êtes pas si à l'aise avec votre "savoir" soit dit en passant), d'une part personne ne vous y oblige mais laisser autrui dans l'ignorance par flemme je considère que c'est criminel, et d'autre part dans une relation amoureuse ou amicale si il n'y a ni échange ni enrichissement ni approche différente ni discussion ni remise en question et que ça n'est qu'une contemplation quasi narcissique de deux êtres contents d'eux-même... même la chaire doit être triste alors continuez à vous la tripoter, ce sera pareil.

Vous souhaitez une personne que vous admireriez sur le plan intellectuel : donc supérieure à vous ? Dans ce cas peut être tomberez-vous sur quelqu'un qui aura peu de goût pour vous suivant vos propres critères. Quant à une égalité parfaite ...
Et dites, franchement, au début d'une relation vous sortez toujours votre pédigrée ? Vu comment vous l'écrivez pas étonnant que vous vous fassiez jeter ! Les anti de quelque bord que ça soit c'est plus flippant que tentant.
Vous savez qu'il existe une autre façon d'envisager une relation que le binaire ? Que de nombreuses personnes, homme ou femme, passent du temps à se former et s'informer en toute humilité ? Pour ma part votre texte ne me donne pas du tout envie de vous présenter des copines :mrgreen:
Fin du Coup de gueule

:) Bon courage et sans rancune.

*les guillemets ne vous sauvent pas
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre Dac
"Ne pas connaître son talent, c'est faciliter la réussite des médiocres."

steph
Messages : 603
Inscription : 04 juin 2009, 22:28

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#20

Message par steph » 07 juil. 2013, 14:52

lau'jik a écrit :BLA,BLA,BLA
Je vais parler en mon nom, je pense que Arcelis cherche une femme sur la même longueur d’onde que lui, pas comme une paranoïaque qui ne fais que réagir avec ses idées préconçus au lieu de se servir de sa tête, COMME TU (lau’jik) ES, Arcelis a parfaitement le droit et je lui conseille fortement de suivre l’idée de Dash, la technologie heureusement sort certain individu de leur solitude.

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#21

Message par Brève de comptoir » 07 juil. 2013, 16:49

On sait maintenant pourquoi les sceptiques sont si peu nombreux. Ils ne peuvent pas se reproduire. C'est un effet tellement plus naturel de "croire", quand deux individus se rencontrent et se reniflent le cul, ils ont plus de chance d'être des zozos. Si par hasard, deux zézés se trouvent, ils pourront mettre au monde un joli zézé débiaisé dès le plus jeune âge. Si en revanche, un (ou une, mais donc elles seraient si rare qu'elles n'auraient pas la sottise de se laisser flairer le cul par des zozos... non ? comment ?) zézé "ne peut que se satisfaire" d'une (ou d'un) zozo, il aura la rude tâche de la détordre. On peut comprendre alors que certains perdent patience et s'orientent vers mon avatar. Mais pour ceux-là, il y a une chose importante à savoir et la marmotte l'a bien expliqué(e)* : s'il y a bien sûr des zozos qui croient dur comme fer à leurs zozoteries, la grande majorité des zozos (je vais dire 99%, en comptant mâles et femelles) ont des croyances molles qui ne demandent qu'à être détordues.

Pour rester dans les clichés sinon : étonnant le retournement culturel qui s'opère chez nos femelles, passant de meilleures élèves en matières scientifiques durant toute leur scolarité, à zozos grisées par la naissance de leur progéniture ou par l'acceptation de la traditionnelle condition de la femme, c'est à dire, soumise à son mâle. La femelle au foyer adopte d'elle-même cette posture de soumission (qui est presque une forme d’infantilisme), et donc se retrouve tout à coup habituée à obéir à des circuits mentaux capables de la rassurer, lui offrir des réponses toutes faites ou à des idées séduisantes. Voilà comment la femelle de l'homme connaît cette maturité zézé avant même de rentrer dans la vie active. Enfin... quand elles y entrent. Parce que évidemment, 73,54% des femelles ayant eu une éducation se retrouveront dix ans après dans la vie active, et ce chiffre tombe même à 34,56% vingt ans après. On dit bien aux petites filles dans les pays pauvres d'aller à l'école, mais les nôtres (certaines d'entre elles, soit 99%√43-h1) on les enferme arrivées à l'âge adulte. Et pour celles qui travaillent... une fois rentrées à la maison, ce sont encore elles qui s'occupent des tâches ménagères, donc aller trifouiller sur le net pour entretenir son esprit critique et chasser le biais à corne torsadé... Ah oui de toute façon, celles-là sont déjà "prises". Une femme qui travaille, c'est aussi une femme prise. Parce que les rencontres dans les séminaires, les réunions, à la cantine, c'est encore un très bon moyen de renifler le cul des autres.

Voilà quoi... une zozo avec des croyances molles ça peut être charmant. "Non chérie, Dieu n'existe pas, parce que tout d'abord..." "ah ok d'accord, je vais tâcher de m'en souvenir". Encore heureux que dans la vie courante finalement on ait rarement affaire aux zozoteries. Le plus souvent les femelles nous cassent plutôt les pieds quand elles préparent six mois à l'avance les vacances et que pendant le voyage au lieu de passer du temps à flâner à regarder les oiseaux on a droit à trois semaines d'explications historiques, architecturales, picturales, ethnologiques sur la zone visitée. Franchement, une fois par an avoir une zozo, ça doit pas être non plus si déplaisant que ça. A moins qu'on aime niquer avec le play-by-play, les commentaires et les replays, dans les oreilles. Ah et... l'amour, l'amour.

- Bob, je crois que je t'aime !
- Non ! mais je te croyais sceptique !
- Je sais, une faiblesse. Qu'est-ce qui m'arrive ?...
- Je... je...
- Bob, regarde-moi ! regarde-moi... je crois en l'amour !
- Non ! c'est impossible. Nous étions pourtant d'accord !
- Bob !
- Cynthia, je te quitte. Tu m'as menti.
- Bob, reste, je t'en prie ! Nous avons peut-être une dernière chance...
- Tu as raison Cynthia. Va chercher le Redico.


*le marmot ?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3548
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#22

Message par Dash » 07 juil. 2013, 20:29

Salut lau'jik,
lau'jik a écrit : Ben dites donc ! Quelle approche ! Presque intégriste dirais-je... et quel regard sur les femmes ! [...] Vous vous rendez-compte que j'ai failli avoir une attaque en lisant ça ?
Annoncer clairement ses couleurs (comme Arcelis et comme je le fais) possède aussi un autre avantage : celui de filtrer également les gens trop impulsifs et à l'orgueil facilement froissable qui s'offusquent pour des riens. Parce que ceux-là aussi (hommes/femmes), on les repère assez vite lorsqu’on exprime clairement ce qu'on veut!

Sinon, entre les exigences d'Arcelis (idem aux miennes) et celles de plusieurs femmes sur les différents réseaux de rencontre, il serait bon de faire la part des choses...

Il faut avoir fréquenté ce genre de site pour comprendre :

Combien de femmes exigent que l'homme mesure au moins 6 pieds pour se rendre compte que la plupart ne savent même pas évaluer~estimer correctement la taille des mecs qu'ils connaissent ou rencontrent. Une connaissance me vantait les 6 pieds de son frère qui, lorsque j'ai enfin rencontré ce dernier, était en fait plus petit que moi qui mesure 5 pieds 9 pouces. :shock: :?

Imagine tous les mecs qu'elle a dû retourner quand ils lui disaient (par MP) faire 5 pieds 10 pouces. :ouch:
lau'jik a écrit :A vous lire je me suis vue sur un bûcher juste parce que je me fais des tisanes. C'est quoi ce chiffre !
Tu exagères, mais c'est OK, on comprend ce que tu veux dire... ... Mais c'est exactement la même chose quand Arcelis parle de « 99%/1% ». Il ne s’agit pas d'une « étude scientifique » ou de données exactes, ça sert simplement à exprimer son « impression ». Je pense qu'on a tous saisi que les pourcentages n'avaient pas vraiment d'utilité ou d'importance dans ce genre de propos. Lui tenir rigueur, selon le présent contexte, serait aussi absurde que de te prendre au mot et de te reprocher de parler de « bûché ». :roll:
lau'jik a écrit :Vous parlez d'une femme comme d'une voiture ou d'une chaîne hifi.
Je ne suis pas d'accord du tout. Il ne parle pas de mensuration, de performance et n'énumère aucun autre critère quelconque. Son propos ce concentre et ne concerne qu'un aspect très précis.
lau'jik a écrit :Qui plus est vous parlez de former autrui comme un trop grand effort [...] mais laisser autrui dans l'ignorance par flemme je considère que c'est criminel*
Tu exagères lau'jik! Ça dépend surtout des contextes. À 20 ans, peut-être, mais entre « adultes d'expériences » (40 ans &+), devoir « informer » son/sa partenaire que l'astrologie (P. Ex.) ne repose sur rien de concret, je ne considère pas ça comme de « l'information ». :?

Au même titre que plusieurs femmes (dans leur fiche de présentation, sur les sites de rencontre) mentionnent ne pas vouloir servir de « mère » pour éduquer et materner un « ado attardé », il est tout aussi légitime de ne pas être chaud à l'idée de devoir « convertir » ou « éduquer » une superstitieuse~croyante~crédule, non?
lau'jik a écrit :d'autre part dans une relation amoureuse ou amicale si il n'y a ni échange ni enrichissement ni approche différente ni discussion ni remise en question...
J'suis d’accord avec toi, mais à voir parfois les échanges et débats entre sceptiques ici même, ainsi que le présent échange (tu es plutôt sceptique, non?), je ne pense pas que les exigences d' Arcelis ou les miennes empêche quoi que ce soit à ce niveau, non? (Nous en sommes la preuve.)
lau'jik a écrit :même la chaire doit être triste alors continuez à vous la tripoter, ce sera pareil.
Ça, c'est une attaque typique (et puéril) d'une femme touchée dans son orgueil. :langue:
lau'jik a écrit :Vous souhaitez une personne que vous admireriez sur le plan intellectuel : donc supérieure à vous ?
Ici, il est intéressant de noter que, pour toi, admirer quelqu'un sur le plan intellectuel semble être perçu comme comportant forcément un rapport « inférieur/supérieur ». Intéressant. :gratte:
lau'jik a écrit :au début d'une relation vous sortez toujours votre pédigrée ?
Pour ma part, j'ai fini de vouloir séduire et charmer à tout prix. Plus jeune, on doit se prouver certains trucs, mais, à un certain moment donné, plus de temps à perdre et moins de trucs à se prouver : On sait ce qu'on veut et surtout ce qu'on ne veut pas! Quoi de mieux que de jouer la carte de la transparence et de mettre « carte sur table » dès le départ ?

Probablement que tu n'as pas beaucoup plus que 30 ans lau'jik?
lau'jik a écrit :Les anti de quelque bord que ça soit c'est plus flippant que tentant.
De façon générale et sans contexte, oui, je te l'accorde, mais quand il est question de partager sa vie, son quotidien (et son intimité) avec quelqu'un, ça devient assez important quand même :

Anti fumeur, anti drogue, anti alcoolo, anti « ado-attardé », anti dépendant affectif, anti « cherche pourvoyeur », anti sportif ou anti cocooning, etc. Bref, hommes ou femmes, chacun a leurs exigences et c'est bien correct ainsi.

Faut juste réaliser qu'on ne peut pas tout avoir en même temps et que personne ne correspondra forcement à 100% avec tous nos critères et exigences. De là l'importance de bien se connaitre, de connaitre nos priorités et de savoir ce qui nous importe le plus et de faire des choix.

Et c’est pourquoi les propos d'Arcelis ne m'ont pas fait le même « effet » qu'à toi, parce qu'il n'a pas évoqué 2000 autres critères habituels qui pourraient rendre ses exigences absurdes et qui, en effet, pourraient alors sembler parler de voiture ou de chaîne hifi, comme tu dis.

Il veut juste une femme plutôt sceptique et rationnelle, mais observe que c'est relativement difficile à trouver .

* Donc tu es « anti laisser autrui dans l'ignorance par flemme » et « extrémiste » au point de considérer cela comme étant « criminelle ». :roll: ...en effet, c'est plus flippant que tentant!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

yquemener
Messages : 2309
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#23

Message par yquemener » 07 juil. 2013, 22:06

Brève de comptoir a écrit :On sait maintenant pourquoi les sceptiques sont si peu nombreux. Ils ne peuvent pas se reproduire.
On compense en développant une propension à transmettre nos idées aux enfants des autres. Ceci dit, le taux d'enfants par couple est à mon sens la raison principale pour laquelle les principales religions ont survécu si longtemps après le siècle des lumières...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#24

Message par MaisBienSur » 08 juil. 2013, 02:30

Brève de comptoir a écrit : - Bob, je crois que je t'aime !
- Non ! mais je te croyais sceptique !
- Je sais, une faiblesse. Qu'est-ce qui m'arrive ?...
- Je... je...
- Bob, regarde-moi ! regarde-moi... je crois en l'amour !
- Non ! c'est impossible. Nous étions pourtant d'accord !
- Bob !
- Cynthia, je te quitte. Tu m'as menti.
- Bob, reste, je t'en prie ! Nous avons peut-être une dernière chance...
- Tu as raison Cynthia. Va chercher le Redico.
Ah ! quel bonheur ces séries estival !
C'est un pilote ?
La suite dimanche prochain ? :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Recherche femme célibataire... sceptique sinon rien !

#25

Message par Brève de comptoir » 08 juil. 2013, 05:38

Il est amusant de remarquer que c'est une femelle et non un mâle qui a réagi négativement^^. Sceptique ou non, on reste esclave de nos préjugés, en particulier quand il s'agit de séduction ou de jugement. Chercher un partenaire (sexuel ou plus si...) en affichant ses préférences c'est plus le signe d'une misère affective que de connerie. En matière affective, je doute qu'être ouvertement en demande soit la meilleure manière d'atteindre son but. Après, il faut bien pouvoir provoquer la chance^^. Mais un homme seul qui cherche l'âme sœur, pour un homme, ça inspire soit la sympathie soit l'indifférence ; alors que pour une femme (sceptique ou non), il inspirera la méfiance, le dégoût, le mépris ou au mieux... l'indifférence^^. Logique implacable : s'il méritait un peu d'attention, il serait déjà avec quelqu'un. Il a donc forcément un problème et n'est pas un partenaire idéal. L'homme parfait est toujours déjà maqué avec une guenon. Et ça marche également dans l'autre sens. Une femme accompagnée pour un autre homme est le signe qu'elle est fertile et vivable. Une femme seule reste suspect et sans charme. Je crois me rappeler que tout ça a été démontrer dans des expériences. On n'y échappe pas. De quel côté est donc les préjugés ? Du côté de celui qui espère trouver la femme de "ses rêves" ou de ceux (ou celle-s) qui s'agacent de ses exigences ?

Ce serait plus simple si nos annonces pouvaient ressembler à : "Bonjour, je m'appelle Jérémy, je cherche une partenaire de vie pour les cinq ans à venir. Actuellement en couple avec une femme merveilleuse mais notre bail devant s'achever dans deux mois, je cherche une femme simple, honnête et tendre. Ne souhaitant rester seul et ayant particulièrement apprécié la vie commune, ayant eu deux enfants totalement pris en charge par leur mère, étant un mâle dominant avec de belles perspectives d'avenir, n'ayant jamais répondu favorablement aux très nombreuses sollicitations féminines, ayant été par conséquent toujours attentif aux attentes de ma femme, j'espère pouvoir trouver une femme charmante désireuse de partager ce nouveau bail avec moi. Je suis brun aux yeux bleus, je mesure 1m85 pour 82kg et gagne 322 000€ par an. Seule exigence particulière : une femme sceptique (du Québec -- mais je pourrais me contenter d'une Canadienne francophone). Ci-joint : une lettre de recommandation de ma femme. (Ce profil possède à ce jour 345 avis favorables)"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit