Sommes-nous faits pour mourir ?

Ici, on discute de sujets variés...
Mireille

Re: Tes impressions impressionnantes

#276

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 08:33

Denis a écrit : Misère! Si tu penses que les "aventures" de tes exemples se produisent plus souvent que ce que fournit un hasard normal (sans télépathie ni autre lien magique) enjolivé par les coins ronds de ta fièvre imaginative, on devrait peut-être essayer de détordre ça en mode Redico.

Je ne nie pas que de telles coïncidences~correspondances puissent se produire à l'occasion. Ce que je conteste, c'est qu'elles se produisent plus souvent qu'au hasard.
Denis
Bonjour Denis,

C’est moi qui vais tous vous monter en mode redico, je pense, parce que sur ce chapitre vous avez une légère distorsion.

Oui, tu peux le contester et tu sais pourquoi parce que comme toute personne parfois on est ouvert à ces réceptions et parfois on est fermé, ça dépend dans quelle atmosphère on baigne à certains moment, ça dépend aussi de notre sensibilité et surtout de la manière dont nous sommes structurés psychiquement. Il y a des gens qui sont comme les plantes dont les feuilles se referment dès que quelque chose les touchent, les humains sont pareils, ils absorbent tout ce qui leur vient, mais en digère l’information de manière différente. Ce n’est pas une question de hasard, mais d’ouverture ou de fermeture qui dépendent d’une série d’autres facteurs. Là il faudrait lâcher un peu la senpiternnelle : On verra si tu fait mieux que le hasard parce que ce n’est pas une question de hasard mais d’un ensemble de facteurs physiques qui permettent ces réceptions.

Pour ta maman tu disais que ton impression était si vive qu’elle partirait à un certains moment et que tu as écrit l'heure sur un bout de papier. Moi, je vais te dire ce que je pense, c’est que tu as réellement senti un changement dans l’état de ta maman que tu as interprété comme étant sa fin de vie. D’autres que toi, qui ne l’ont pas cherchés, mais les ont reçu directement dans leur tête sans penser à leur proche sont tombé juste.

Ce qui serait réellement intéressant, c’est de savoir qu’est ce qui favorise les réceptions télépathiques dans le corps d’une personne. Si on commencerait par là, on arriverait peut-être à allez chercher des éléments intéressants, plutôt que de se battre contre tous les charlatans de ce monde qui ont utilisés un peu de leur sensibilité pour épater la galerie, tromper le public et traîner dans la boue une probable magnifique capacité de l'homme.

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1119
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Tes impressions impressionnantes

#277

Message par Brigand » 25 sept. 2013, 08:38

Mireille a écrit :Là il faudrait lâcher un peu la senpiternnelle : On verra si tu fait mieux que le hasard parce que ce n’est pas une question de hasard mais d’un ensemble de facteurs physiques qui permettent ces réceptions.
Quand on dit "On verra si X ou Y fait mieux que le hasard", c'est justement notre façon de dire: "Il faut commencer par vérifier que ce n'est effectivement pas une question de hasard."
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1883
Inscription : 18 nov. 2010, 03:46

Re: Tes impressions impressionnantes

#278

Message par switch » 25 sept. 2013, 08:40

Mireille a écrit : Ce qui serait réellement intéressant, c’est de savoir qu’est ce qui favorise les réceptions télépathiques dans le corps d’une personne. Si on commencerait par là, on arriverait peut-être à allez chercher des éléments intéressants, plutôt que de se battre contre tous les charlatans de ce monde qui ont utilisés un peu de leur sensibilité pour épater la galerie, tromper le public et traîner dans la boue une probable magnifique capacité de l'homme.
Si on commençait plutôt par examiner les faits. Avant de donner des attributs à la télépathies, on devrait plutôt proposer une expérience qui en démontre l'existence.

ça a déjà été tenté mainte fois, on attend encore le résultat.
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Mireille

Re: PAs d'argument recevable.

#279

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 08:52

Cartaphilus a écrit :

Ce que vous décrivez comme une transmission télépathique repose sur des hypothèses toutes non fondées dont l’enchaînement ne peut produire qu'une chimère.

Non, ce ne sont pas des chimères, mais des liens psychiques qui se créent avec des êtres qui nous entourent et qui pour toutes sortes de raisons font partie de notre expérience.

Il y a plusieurs années, le premier petit chat que j'ai eût, sortait en fin d'après-midi et revenait au petit matin. J'étais entrain de laver la vaisselle et là j'ai pensé à Gros Minet et là je suis partie à pleurer, j'ai sentie une très grosse peine m'envahir et je savais qu'il s'était passé quelque chose et que je ne le reverrais jamais.

Des histoires comme celle-là, il m'en est arrivé beaucoup.

Concernant l'âme, je regrette je ne peux rien vous apporter de plus parce que je n'en sais pas plus que ce que je vous ai écrit, appellez cela fumeux si vous voulez, faites sauter ça dans votre poële à frire, que voulez-vous que je vous dise ??? que l'âme est un organe dont l'on peut détacher les tissus pour mettre sous votre microscope, vous savez très bien que je ne peux rien vous apporter de ce genre.

Mireille

Re: Tes impressions impressionnantes

#280

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 09:32

switch a écrit :
Mireille a écrit : Ce qui serait réellement intéressant, c’est de savoir qu’est ce qui favorise les réceptions télépathiques dans le corps d’une personne. Si on commencerait par là, on arriverait peut-être à allez chercher des éléments intéressants, plutôt que de se battre contre tous les charlatans de ce monde qui ont utilisés un peu de leur sensibilité pour épater la galerie, tromper le public et traîner dans la boue une probable magnifique capacité de l'homme.
Si on commençait plutôt par examiner les faits. Avant de donner des attributs à la télépathies, on devrait plutôt proposer une expérience qui en démontre l'existence.

ça a déjà été tenté mainte fois, on attend encore le résultat.
Et qu'avez-vous cherché dans vos expériences à prouver Switch ?

Avez-vous monté vos protocoles dans le but de prouver qu'un phénomène n'existait pas ou avez-vous créer des expériences dans le but d'explorer certaines avenues ?

Ce territoire chez un être humain est si sensible que je doute qu'il en ressorte quoi que ce soit d'intéressant sous l'oeil brûlant de scientifiques sceptiques.

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#281

Message par Brève de comptoir » 25 sept. 2013, 09:37

Vous avez fait combien de portées ? Et parmi ces portées, combien de fois avez-vous ressenti la même chose ?

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8446
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#282

Message par Raphaël » 25 sept. 2013, 10:43

Tania a écrit :Salut Mireille,

Par contre, croire que c'est à la porté de tous est une erreur. Peut-être possèdes-tu un certain don et ça te donne l'impression que nous pouvons tous le posséder, mais c'est faux.
Et toi, possèdes-tu un don ?

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#283

Message par Tania » 25 sept. 2013, 10:57

Raphaël a écrit :
Tania a écrit :Salut Mireille,

Par contre, croire que c'est à la porté de tous est une erreur. Peut-être possèdes-tu un certain don et ça te donne l'impression que nous pouvons tous le posséder, mais c'est faux.
Et toi, possèdes-tu un don ?
Il m'est arrivé des choses extraordinaires, comme des rêves prémonitoires, mais de là à dire que je possède un don, non. C'est vraiment sporadique, impossible à commander. Par contre, j'ai eu dans mon entourage des personnes très douées, et ce sont des expériences qui marquent à vie, tu ne peux plus ne pas croire.

Tu m'as écrit que tu t'en foutais des révélations philosophiques, en fait ce n'est peut-être pas le bon mot. Ce sont des révélations qui permettent de comprendre qui on est, d'où on vient et où on va d'une manière pseudo-scientifique. Savoir comment fonctionne l'au-delà est passionnant.

Tanio

steph
Messages : 603
Inscription : 04 juin 2009, 22:28

Re: C'est à la portée intellectuelle des chats

#284

Message par steph » 25 sept. 2013, 11:12

Salut Denis
Denis a écrit :Comprendre que quand on est gentil~bienveillant avec les autres, on a plus de chances que les autres soient gentils~bienveillants envers soi (ce qui rend la vie plus agréables), c'est à la portée de tout le monde, même des chats. Contestes-tu que ce soit à la portée intellectuelle des chats? Merci (conditionnel) de répondre.
Traduction : Tu prétends que tania n’a pas compris c’est quoi être gentil-bienveillant.
Pour moi ta phrase équivaut a une attaque personnel, prétextant que toi tu possède le soi-disant gentil-bienveillant et tania ne l’a pas, comment veux tu que tania réagisse a une attaque ?
Non seulement c'est ultra-facile à comprendre, mais ça devient vite une seconde nature et on est gentil bienveillant sans même y penser. Comme conduire une automobile. Certains l'apprennent mieux et plus vite que d'autres : c'est là la contribution de l'inné, dans le produit "Performance" = "Inné génétique" x "Acquis expérimental".

Y a-t-il une grosse différence entre "je ne veux pas en discuter" et "je veux rester tordu" ?

C'est un peu comme si je t'avais demandé "quelle heure est-il?" et que, plutôt que répondre à ma question, tu m'avais répliqué "il pleut".
Encore la tu en rajoute.

Écoute mon but n’est pas de défendre tania, probablement que si je discuterais avec tania ou autre (voyageur) sur la croyance ou d’autres sujets, les couteaux voleraient bas, mais je ne commencerais pas a leurs faire des leçons de moral, quand moi aussi je leurs tire des couteaux bas.

Le but des sceptiques est de promouvoir la pensée critique, donc qu’on soit d’accord ou pas sur le sujet du gentil-bienveillant, j’exprime m’a pensée : Ta façon de faire n’est pas plus gentil-bienveillant que tania, elles sont tout simplement différentes, disons que les couteaux sont parfois plus aiguisés.

Je t’aime quand même Denis :aime:
A+

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#285

Message par BeetleJuice » 25 sept. 2013, 11:22

Mireille a écrit :Il y a plusieurs années, le premier petit chat que j'ai eût, sortait en fin d'après-midi et revenait au petit matin. J'étais entrain de laver la vaisselle et là j'ai pensé à Gros Minet et là je suis partie à pleurer, j'ai sentie une très grosse peine m'envahir et je savais qu'il s'était passé quelque chose et que je ne le reverrais jamais.

Des histoires comme celle-là, il m'en est arrivé beaucoup.
1) Est-ce que vous avez un moyen de savoir si ce souvenir n'est pas une invention à postériori ou un souvenir modifié inconsciemment pour l'enjoliver.
La mémoire étant une perpétuelle reconstruction on passe notre temps à réinterpréter notre passé dans le sens de nos croyances, oubliant les éléments qui ne concorde pas et enjolivant ceux qui concorde, parfois même en inventant par dessus un souvenir.
C'est un peu le principe du retard des trains: on se souvient des trains en retard, mais pas de ceux à l'heure, si bien qu'on a l'impression que la compagnie fait mal son travail si les retards s'accumule alors qu'au final, on n'a jamais vraiment mesuré.

2) Est-ce que vous pouvez quantifier ce que vous appelez beaucoup et lequel est le plus récents ?
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8446
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#286

Message par Raphaël » 25 sept. 2013, 11:39

Tania a écrit :Savoir comment fonctionne l'au-delà est passionnant.
C'est sûrement passionnant... quand on y croit. De toutes façons j'ai déjà lu suffisamment de livres sur le sujet quand j'étais plus jeune. Je suis presque certain que je n'y verrais rien de plus que ce que j'ai déjà lu ailleurs.

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#287

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 11:41

BeetleJuice a écrit :
Mireille a écrit :Il y a plusieurs années, le premier petit chat que j'ai eût, sortait en fin d'après-midi et revenait au petit matin. J'étais entrain de laver la vaisselle et là j'ai pensé à Gros Minet et là je suis partie à pleurer, j'ai sentie une très grosse peine m'envahir et je savais qu'il s'était passé quelque chose et que je ne le reverrais jamais.

Des histoires comme celle-là, il m'en est arrivé beaucoup.
1) Est-ce que vous avez un moyen de savoir si ce souvenir n'est pas une invention à postériori ou un souvenir modifié inconsciemment pour l'enjoliver.
La mémoire étant une perpétuelle reconstruction on passe notre temps à réinterpréter notre passé dans le sens de nos croyances, oubliant les éléments qui ne concorde pas et enjolivant ceux qui concorde, parfois même en inventant par dessus un souvenir.
C'est un peu le principe du retard des trains: on se souvient des trains en retard, mais pas de ceux à l'heure, si bien qu'on a l'impression que la compagnie fait mal son travail si les retards s'accumule alors qu'au final, on n'a jamais vraiment mesuré.

2) Est-ce que vous pouvez quantifier ce que vous appelez beaucoup et lequel est le plus récents ?
Pour répondre à ta première question, non je n'ai aucun moyen de savoir si ce souvenir qui remonte à au moins 20 ans n'a pas été modifiée.

Pour ce qui est de quantifier ces événements, je ne saurais sur quel base le faire à part de dire que quand j'ai une information sur quelqu'un ou quelque chose ça arrive dans ma tête sous forme de pensée ou de sensations sans que je le demande et ce ne sont pas nécessairement des gens avec qui je suis proche, un exemple, il y a trois mois la mère d'une de mes collègues est décédée. Elle est donc partie à l'extérieur pour l'enterrement et régler tout ce qu'il y avait à faire. Donc, elle est revenue, pas souriante mais quand même ça avait l'air d'aller. Le lendemain m'en allant travailler, il m'est passé à l'Esprit que j'allais avoir un surplus de travail parce que ma collègue ne reviendrait pas avant un petit moment, effectivement elle a fait une dépression nerveuse et n'est revenue qu'il y a deux semaines.

Je peux aussi sans difficulté arrêter ma pensée sur les personnes qui me sont proches et savoir avec certains détails comment les choses se passent pour eux. Ma marge d'erreur dans ce cas est presque nulle.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7239
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Une bien maigre pitance.

#288

Message par Cartaphilus » 25 sept. 2013, 12:02

Mireille a écrit :Il y a des gens qui sont comme les plantes dont les feuilles se referment dès que quelque chose les touchent, les humains sont pareils, ils absorbent tout ce qui leur vient, mais en digère l’information de manière différente.
Comment vous dire, Mireille, que vos affirmations ne sont étayées que par l'interprétation de vos souvenirs, de vos impressions personnelles, tissu bien trop fragile pour constituer ne serait-ce qu'un élément de preuve ?

C'est ce qui pèche dans vos messages : vous êtes convaincue de la réalité des certains phénomènes, mais votre conviction ne repose que sur des éléments subjectifs.

Comprenons-nous bien : je ne pense que les sceptiques, au rang desquels vous pouvez compter votre modeste serviteur, doutent de votre sincérité ; mais tant que vous vous cantonnerez sur des ressentis, des opinions ou des anecdotes, vous ne leur offrirez que bien maigre pitance.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

dedale
Messages : 414
Inscription : 27 déc. 2005, 13:27

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#289

Message par dedale » 25 sept. 2013, 12:09

Mireille a écrit :Avez-vous monté vos protocoles dans le but de prouver qu'un phénomène n'existait pas...
On ne peut pas prouver que quelque chose qui n'existe pas, puisque ça n'existe pas.
...ou avez-vous créer des expériences dans le but d'explorer certaines avenues ?
Il y a une éthique dans les sciences qui veut qu'on n'influence pas les faits.
S'il y a télépathie, alors on peut l'observer avec neutralité : Au moins les effets.

Depuis la guerre froide, des centaines d'études ont été faites sur ce genre de capacités psychiques.
Aucun résultat.
Ce territoire chez un être humain est si sensible que je doute qu'il en ressorte quoi que ce soit d'intéressant sous l'oeil brûlant de scientifiques sceptiques.
Les scientifiques travaillent sur des faits. Et les êtres humains peuvent se faire des films.
Concernant l'âme, je regrette je ne peux rien vous apporter de plus parce que je n'en sais pas plus que ce que je vous ai écrit, appellez cela fumeux si vous voulez, faites sauter ça dans votre poële à frire, que voulez-vous que je vous dise ??? que l'âme est un organe dont l'on peut détacher les tissus pour mettre sous votre microscope, vous savez très bien que je ne peux rien vous apporter de ce genre.
La faculté de penser n'est pas un organe, on ne peut pas la mettre dans une poele à frire, et pourtant elle s'observe : On en mesure les impulsions encéphallographiques et on en situe l'origine. On sait aujourd'hui en quoi ça consiste.

On sait également que la pensée se propage grâce aux connections neuronales qui sont pour elle tels des circuits conducteurs.
Hors du corps, elle n'a plus ces connections et donc elle ne peut plus se propager : C'est un constat. C'est prouvé.

La télépathie, telle qu'elle est vue depuis le 19° siècle, en tant que transmission de pensée, est un mythe.
A l'origine, ce n'était pas du tout ça. C'était le fait, chez les anciens grecs, que 2 êtres puissent éprouver l'un pour l'autre le même sentiment malgré la distance qui pouvait les séparer. Les grecs se posaient beaucoup de questions à propos de l'amour - du sentiment et non pas de la vision philosophique que l'on peut en avoir.
Et les anciens grecs pensaient donc que l'amour, étant régi par Aphrodite, était comme un sortilège qui contaminait les hommes et se répandait chez les mortels comme un essaim de sauterelles, sous le regard malicieux de la déesse qui se jouait de leurs coeurs.

On ne fait pas du scientifique avec du mythologique.
Il y a plusieurs années, le premier petit chat que j'ai eût, sortait en fin d'après-midi et revenait au petit matin. J'étais entrain de laver la vaisselle et là j'ai pensé à Gros Minet et là je suis partie à pleurer, j'ai sentie une très grosse peine m'envahir et je savais qu'il s'était passé quelque chose et que je ne le reverrais jamais.

Des histoires comme celle-là, il m'en est arrivé beaucoup.
Je ne connais pas le contexte et les détails de cette histoire, mais il me semble que la télépathie en est une explication exagérée. Quand un être qui a des habitudes les rompt brutalement sans explication, alors c'est inquiétant, on peut s'imaginer le pire et le pire, hélas, peut arriver.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#290

Message par BeetleJuice » 25 sept. 2013, 12:16

Mireille a écrit :Pour répondre à ta première question, non je n'ai aucun moyen de savoir si ce souvenir qui remonte à au moins 20 ans n'a pas été modifiée.
Effectivement, 20 ans c'est trop loin pour s'assurer de la fiabilité d'un témoignage aussi anecdotique... Dommage.
Pour ce qui est de quantifier ces événements, je ne saurais sur quel base le faire à part de dire que quand j'ai une information sur quelqu'un ou quelque chose ça arrive dans ma tête sous forme de pensée ou de sensations sans que je le demande et ce ne sont pas nécessairement des gens avec qui je suis proche, un exemple, il y a trois mois la mère d'une de mes collègues est décédée. Elle est donc partie à l'extérieur pour l'enterrement et régler tout ce qu'il y avait à faire. Donc, elle est revenue, pas souriante mais quand même ça avait l'air d'aller. Le lendemain m'en allant travailler, il m'est passé à l'Esprit que j'allais avoir un surplus de travail parce que ma collègue ne reviendrait pas avant un petit moment, effectivement elle a fait une dépression nerveuse et n'est revenue qu'il y a deux semaines.
Ca c'est relativement anecdotique aussi, ça aurait été bien plus impressionnant si vous aviez eu cette intuition sur une personne dont vous ne saviez rien. Là ça ressemble plus à une coïncidence et à un biais de sélection. En gros, c'est ce que j'ai dit plus haut: notre cerveau sélectionne plus facilement les souvenirs qui concordent avec nos croyances, donc vous avez eu bon pour cette intuition, mais il faudrait évaluer celle-ci à l'aune des échecs s'il y en a eu.

Des intuitions, moi aussi j'en ai eu plein, des spectaculaires parfois même, mais je sais que je me suis aussi beaucoup trompé, si bien que l'un dans l'autre, il me faut bien reconnaître que je ne suis ni voyant, ni télépathe, malgré quelques succès. Quand j'étais au collège, j'ai régulièrement eu l'intuition des absences de mes profs, au point que c'en était troublant, jusqu'à ce que je prenne la peine de réellement tenter de me souvenir des échecs et des succès et que je me rende compte que je biaisais simplement mes souvenirs en ne retenant que les fois où ça marchait. Le pire, c'est que c'était pas une vraie expérience et que je n'ai pas compté réellement, mais le simple fait de mettre un doute sur ma chance (je pensais pas être médium, seulement avoir une chance qui me paraissait étonnante), ça a suffit pour sentir qu'elle n'existait pas vraiment.

Le simple fait de tenter de noter ses échecs peut avoir un effet sur la croyance en sa bonne étoile ou ses dons de médiums. Si vous voulez être sûr, faites ce que propose Denis: notez les intuitions et leur réalisation ou non, ainsi que le sujet.
Si vous n'avez pas de don, vous allez très vite vous rendre compte que vous vous biaisée toute seul. Sinon, vous avez un réel don et dans ce cas, je vous encourage à demander un protocole de test à une association de sceptiques pour vérifier.
Avez-vous monté vos protocoles dans le but de prouver qu'un phénomène n'existait pas...
Juste, pour préciser: on ne peut pas monter un protocole expérimental pour prouver qu'un phénomène n'existe pas. Par définition un protocole fait le contraire.
On peut biaiser le protocole pour le rendre impossible à passer ou biaiser les données testées pour les rendre invalides, mais pas créer un protocole pour démontrer une absence d'existence.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#291

Message par Tania » 25 sept. 2013, 12:28

Raphaël a écrit :
Tania a écrit :Savoir comment fonctionne l'au-delà est passionnant.
C'est sûrement passionnant... quand on y croit. De toutes façons j'ai déjà lu suffisamment de livres sur le sujet quand j'étais plus jeune. Je suis presque certain que je n'y verrais rien de plus que ce que j'ai déjà lu ailleurs.
Moi aussi j'ai lu beaucoup de livres sur le sujet quand j'étais jeune, peut-être a-t-on lu les mêmes, mais ce que nous apprend le cercle de Florence est vraiment exceptionnel. J'ai commencé des traductions, mais je suis encore indécis sur la manière de présenter la chose...

Tanio

Mireille

Re: Une bien maigre pitance.

#292

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 12:51

Cartaphilus a écrit :C'est ce qui pèche dans vos messages : vous êtes convaincue de la réalité des certains phénomènes, mais votre conviction ne repose que sur des éléments subjectifs.

Comprenons-nous bien : je ne pense que les sceptiques, au rang desquels vous pouvez compter votre modeste serviteur, doutent de votre sincérité ; mais tant que vous vous cantonnerez sur des ressentis, des opinions ou des anecdotes, vous ne leur offrirez que bien maigre pitance.

Oui je comprends Cartaphilus et vous me voyez désolé de ne pouvoir vous offrir plus que la pauvre pitance de mes impressions réunies.

J'aurais bien voulu vous offrir ne serais-ce qu'un tout petit en-cas en guise d'introduction à un somptueux repas. Malheureusement, je ne trouve rien encore de suffisamment goûteux pour satisfaire votre palais qui j'imagine à été maintes fois mis à l'épreuve. Je vais donc retourner à ma cuisine et chercher voir si je ne trouverais pas l'ultime ingrédient qui nous ferait à tous deux allumer nos fourneaux.

En attendant, je vais aller tourner quelques crapauds qui frémissent dans ma marmite,

Mireille

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8446
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#293

Message par Raphaël » 25 sept. 2013, 13:26

Tania a écrit :Moi aussi j'ai lu beaucoup de livres sur le sujet quand j'étais jeune, peut-être a-t-on lu les mêmes
Peux-tu me faire la liste pour qu'on vérifie ?

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#294

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 13:30

Bonjour Beetlejuice,

Est-ce que les événements traumatisants sont aussi sujets à être modifiés par notre inconscient ?

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1517
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Tes impressions impressionnantes

#295

Message par 86lw » 25 sept. 2013, 13:36

Mireille a écrit : Avez-vous monté vos protocoles dans le but de prouver qu'un phénomène n'existait pas ou avez-vous créer des expériences dans le but d'explorer certaines avenues ?
Ce territoire chez un être humain est si sensible que je doute qu'il en ressorte quoi que ce soit d'intéressant sous l'oeil brûlant de scientifiques sceptiques.
Un scientifique est par définition sceptique, sauf à laisser ses croyances contaminer son travail.
le GEIMI (groupe des étudiants de l'institut métapsychique international), composé avant tout de psiphiles, a bien essayé de mettre au point des protocoles prouvant la réalité du psi, tout en respectant la démarche scientifique (au moins en général, même si le recours à des biais divers semble avoir été parfois trop tentant).
Pour le moment, rien de probant n'en est sorti. Mais vous l'auriez su très vite dans le cas contraire ( je pense que les médias se seraient "jetés" sur le sujet).
Si même des gens de formation scientifique et "bienveillants" n'ont pas pu soutenir des prétentions pourtant relativement modestes dans ce domaine, je vois mal les membres de ce forum vous apporter une réponse qui vous convienne.
Au mieux peut-on rappeler des choses du genre "le doute faute de preuve", au pire un croyant gourouté par des médiums essaiera éventuellement de vous enrôler, ou bien un sceptique mal embouché aura des réponses un peu agressives.
Ce n'est pas une raison pour se décourager, il est plus facile de faire le point à plusieurs que de rester seule avec des questions "encombrantes".
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1119
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#296

Message par Brigand » 25 sept. 2013, 14:03

Mireille, j'ai une expérience de pensée à te proposer.

Imagine qu'un jour, tu reçois une lettre. Dans cette lettre, quelqu'un que tu ne connais pas t'explique qu'il a des dons de précognition et qu'il peut te le prouver très facilement. Dans la lettre, il y a le score de trois matchs de hockey de la semaine suivante. Quelques jours passent, les matchs ont lieu, et tu constates que les prédictions étaient justes.
Un semaine plus tard, tu reçois une nouvelle lettre. La personne dit que tu penses sûrement à un coup de chance. Alors te prouver que ce n'était pas un coup de chance, il te donne à nouveau le score de trois matchs de la semaine suivante. Quelques jours passent, les matchs ont lieu, et tu constates que les prédictions étaient justes.
La semaine suivante, rebelote. Et la suivante, aussi. Et ainsi de suite.

Question: combien de lettres comme celles-ci te faudra-t-il pour être convaincue des dons de voyance de cette personne?
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#297

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 14:46

Salut Brigand,

A ce moment là, tous les voyants seraient millionnaire, ce qui je pense est loin d'être le cas.

J'étais justement entrain de penser que l'on devrait s'imaginer un protocole nous-même ici pour vérifier ce qui est possible de faire. J'ai essayé de faire passer mes idées, mais elles n'ont enchanté personne, mais si on s'y mettrait quelques uns ensemble on pourrait trouver un jeu qui nous divertirait et ou on pourrait vérifier différentes avenues, comme par exemple la transmission de pensée. Qui sait ça pourrait te faire un bon article pour ton blog.
86lw a écrit :Ce n'est pas une raison pour se décourager, il est plus facile de faire le point à plusieurs que de rester seule avec des questions "encombrantes".
Bonjour 86lw,

Ce n'est pas dans ma nature de me décourager surtout si quelque chose m’apparaît juste et vrai.

Concernant l'organisation que tu mentionnes, ça m'a donné ou redonné l'idée serait plus juste de dire de nous monter une petit jeu pour le plaisir de tenter des trucs impossibles.

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#298

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 15:01

dedale a écrit : S'il y a télépathie, alors on peut l'observer avec neutralité : Au moins les effets.
Bonjour Dedale, peux-être que ce que l'on s'attend des effets produit par la télépathie sont mal définies, vous, par exemple, que vous attendriez-vous à ressentir de possible effet de la télépathie ?

Ici, je vous cite :

Hors du corps, elle n'a plus ces connections et donc elle ne peut plus se propager : C'est un constat. C'est prouvé.

Je suis déjà sorti de mon corps, une fois par accident et je pensais. Je m'en souviens parfaitement et fait étonnant, la première pensée que j'ai pensé c'était que je n'avais aucune peur. Cette sensation est indescriptible et ça été pour moi, d'une certaine façon une preuve que j'étais bel et bien à l'extérieur de mon habitat habituel du moins. La première chose que j'ai vu en sortant c'était mon visage qui avaient les yeux fermés et que j'ai n'ai d'ailleurs pas reconnu tout de suite, puis je savais que j'étais rendu au plafond, j'ai aussi vu qu'il manquait des meubles remplacés par une sorte de nuage verdâtre. Ca n'a pas été plus loin, la porte d'entrée chez moi a sonné et je suis rentré précipitamment dans mon corps, et j'ai été malade et très désorienté, j'ai même senti une sorte de choc électrique me traverser. Autre chose, la musique ne jouait plus, pourtant il y en avait à mon réveil.

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1119
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#299

Message par Brigand » 25 sept. 2013, 15:21

Mireille a écrit :A ce moment là, tous les voyants seraient millionnaire, ce qui je pense est loin d'être le cas.
Tu n'as pas vraiment répondu à ma question. Mais vu ta phrase, implicitement, tu en parles comme d'un voyant. Donc on peut considérer qu'après quelques lettres, tu estimerais que la personne a de vrais dons de voyance. On est d'accord?
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#300

Message par Mireille » 25 sept. 2013, 15:25

Désolé,

Même une première lettre me surprendrait. Donc deux me suffirait largement. Excuse-moi, j'ai passé tout droit parce que c'est impossible de deviner les scores ou les loteries, des trucs du genre. J'ai déjà essayé pour la loterie et je pense que je fais partie des gens qui ne peuvent même pas gagner un billet gratuit.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit