Sommes-nous faits pour mourir ?

Ici, on discute de sujets variés...
Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#501

Message par Tania » 02 oct. 2013, 10:34

Brigand a écrit :...Source?
Tu détends tes petits doigts et tu tapes épigénétique sur google! :mrgreen: Sans compter que je donne un lien dans lequel on trouve toutes les sources qu'on veut.

Maintenant, tu peux aussi te fossiliser et t'en tenir aux anciens dogmes scientifiques sur la génétique (largement révolus depuis plus d'une décennie).

Tanio

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#502

Message par eatsalad » 02 oct. 2013, 10:39

Tania a écrit :
Brigand a écrit :...Source?
Tu détends tes petits doigts et tu tapes épigénétique sur google! :mrgreen: Sans compter que je donne un lien dans lequel on trouve toutes les sources qu'on veut.

Maintenant, tu peux aussi te fossiliser et t'en tenir aux anciens dogmes scientifiques sur la génétique (largement révolus depuis plus d'une décennie).

Tanio
:humour:
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#503

Message par Tania » 02 oct. 2013, 10:42

Resalut Iézane,

J'espère que tu as compris où est le problème. Les liens que je donne sont écrits par des biologistes. Cependant, pour une même observation ou une même découverte tu trouveras toujours des interprétations opposées. Si tu veux te faire ta propre opinion tu dois toujours lire les deux camps.

Il n'empêche que, quel soit le site sur l'épigénétique sur lequel tu vas tomber, par rapport à ce que tu m'as écrit (notions anciennes et révolues), ça va te remettre pas mal les idées en place.

Tanio

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1119
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#504

Message par Brigand » 02 oct. 2013, 10:52

Tania a écrit :Tu détends tes petits doigts et tu tapes épigénétique sur google! :mrgreen:
Je viens de le faire, et malheureusement pour toi, les 3'000 sources que je viens de lire (oui, je lis très vite) indiquent que tu racontes n'importe quoi et que tu as tort.
Tania a écrit :Sans compter que je donne un lien dans lequel on trouve toutes les sources qu'on veut.
Au temps pour moi, j'aurais dû préciser: je demandais une source sérieuse.
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#505

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 11:03

Il faut que j’ajoute quelque chose de vraiment important à ce que j'écrivais à Jean-François ce matin.

Si on arriverait à prouver que le cerveau a cette capacité d’émettre et de recevoir quelque chose de ses pensées ou de celles qui lui viennent de d’autres ça expliquerait aussi beaucoup de choses.

Ca expliquerait, par exemple, d’où origine les croyances que les gens ont, en ce sens que sans le savoir si leur cerveau a la capacité d’aller chercher de l’information à l’extérieur de leur mémoire personnelle et qu’ils ne savent pas qu’ils ont cette capacité ils croient alors que toutes leurs pensées et/ou intuitions viennent de leur propre monde pensant. Ils transmettent donc cette mémoire ajoutée de leur propre expérience d’une génération à une autre qui est par la suite récupérée par tous ceux qui entrent en harmonie vibratoire avec elle et dont seulement la forme changer habillée au gré des modes de l’époque de celui qui l'utilise. C’est aussi pour cette raison que les gens trouvent dans le monde matériel des confirmations écrites de ce qu’ils ressentent profondément qui en fait ne sont que cette même mémoire qui se répercute en boucle.

En résumé nous croyons à tort que les croyances nous appartiennent.

Si les projets jusqu'ici n'ont donné aucun résultat c'est parce qu'il vous manquait un élément, donc non je ne me fierais pas qu'à Denis, Jean-François, mais aussi à mon intuition.

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1119
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#506

Message par Brigand » 02 oct. 2013, 11:11

Mireille a écrit :sans le savoir si leur cerveau a la capacité d’aller chercher de l’information à l’extérieur de leur mémoire personnelle et qu’ils ne savent pas qu’ils ont cette capacité ils croient alors que toutes leurs pensées et/ou intuitions viennent de leur propre monde pensant.
Je réécris ta phrase selon ma vision des choses:
"sans savoir si leur cerveau a la capacité d’aller chercher de l’information dans leur propre monde pensant et qu’ils ne savent pas qu’ils ont cette capacité, ils croient alors que toutes leurs pensées et/ou intuitions viennent de l’extérieur de leur mémoire personnelle."
Mireille a écrit :récupérée par tous ceux qui entrent en harmonie vibratoire avec elle
C'est quoi, l'harmonie vibratoire?
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#507

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 11:13

Merci beaucoup pour ton message BeetleJuice,

Tu as raison j'ai inversé le problème, je ne dois pas prouver que la télépathie existe, je dois vérifier si elle existe d'abord. C'est vraiment drôle parce qu'on dirait que je fais tout à l'envers, mais au moins là je le sais et je vais être plus prudente à l'avenir.

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#508

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 11:16

Bonjour Brigand,

Ta phrase sonne aussi juste que la mienne, je ne sais pas trop quoi en penser.

Pour ce qui du terme que j'ai utilisé : Harmonie vibratoire, je n'en ai pas trouvé d'autres mais c'était dans le sens de matcher, que ça collait bien, tu vois.

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#509

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 11:29

dedale a écrit :
Vous ne pouvez pas partir sur la base des seules intuitions.
Une pensée est une intuition si et seulement si elle s'avère vraie.
Si ce n'est pas démontré, alors ce n'était qu'une idée qui avait une certaine validité potentielle.

Partez sur la base de faits, lesquels vous interpellent éventuellement et déclenchent des prémisses explicatifs, des hypothèses.

Il vaut mieux parler d'hypothèses personnelles que d'intuitions, dans votre cas.
Car le terme d'intuition est ambigu, flou, polysémique, peut laisser penser que vous développez ou que vous vous alimentez de théories indémontrables.
L'hypothèse personnelle peut s'avérer pertinente, sans être une explication parfaite, et n'engage que vous.
Disons que vous vous essayez à expliquer certaines choses.

Bonjour Dedale,

J'ai beaucoup apprécié la lecture de votre commentaire, comme toujours d'ailleurs. La sensibilité dont vous faite preuve quand vous parlez de choses très objectives est remarquable et me rassure.

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#510

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 11:36

Bonjour Denis,

Un petit mot pour m'excuser de ma méchante humeur d'hier. J'espère que ça ne mettra pas en péril notre projet. Même si je souhaite qu'il soit pimenter d'humour, j'aimerais qu'il soit monté sur une base sérieuse juste au cas où cela pourrait amener quelque chose d'intéressant.

Je croyais, hier, que tu te moquais de moi.

Je ne te comprends pas toujours moi non plus, tu es si différente de moi, tu comprends, et parfois je tombe dans une sorte de sensiblerie.

Maintenant si tu es d'accord pour mettre ça sur pied, je vais y aller de quelques petits conseils qui m'apparaisse à considérer et te reviens.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#511

Message par BeetleJuice » 02 oct. 2013, 11:36

Mireille a écrit :Tu as raison j'ai inversé le problème, je ne dois pas prouver que la télépathie existe, je dois vérifier si elle existe d'abord. C'est vraiment drôle parce qu'on dirait que je fais tout à l'envers, mais au moins là je le sais et je vais être plus prudente à l'avenir.
Faut pas s'en inquiéter, tout le monde fait ça sans arrêt et c'est d'ailleurs pour ça que la science s'est inventé un protocole précis pour s'éviter ce genre de mauvais raisonnement.

Je sais que c'est paradoxal, mais le cerveau humain est à la fois le meilleur ami et le meilleur ennemi de la logique. Le meilleur ennemi, parce qu'il est sans arrêt en train de faire des raccourcis des erreurs de raisonnement, et il faut le discipliner sans cesse. Le meilleur ami parce qu'étonnement, alors qu'il est bourré de processus qui nous conduisent à nous tromper, il est aussi parfaitement capable de concevoir et de mettre en pratique une auto-discipline...
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#512

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 11:41

BeetleJuice,

:fleurs:

dedale
Messages : 414
Inscription : 27 déc. 2005, 13:27

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#513

Message par dedale » 02 oct. 2013, 11:51

Tania a écrit :Mais il y a plus. Les expériences sur les rats révèlent que ce ne sont pas seulement des maladies qui peuvent être transmises aux générations suivantes, mais aussi des comportements ou des états émotionnels de calme ou d'anxiété. Une série d'études montre qu'il en est de même chez les humains. De plus, pour compliquer le tout, il n’y a pas seulement l’influence de l’environnement qui imprime une mémoire, mais également une influence qui vient de l’intérieur de l’homme, de son état mental! Et c’est là que les choses deviennent beaucoup plus compliquées...
Le "mental" est influencé par les pressions du milieu.
C'est compliqué pour vous, parce que vous inversez.
Il n'existe pas de gène de la bonté ou de la méchanceté, c'est absurde.
Quand des fourmis ou des abeilles sacrifient, offrent, leur petite existence pour donner une chance aux autres, on ne cherche pas leur bonté, on cherche les causes de ce comportement. Et vu que ce comportement est bien antérieur à l'existence humaine, c'est qu'il a été transmis : Alors il y a une raison de faire appel à la génétique.

Dans la nature, la bonté ou la méchanceté n'existent pas, ce ne sont que des interprétations anthropomorphes de comportements objectifs pouvant être nuisibles, agressifs ou au contraire profitables, sociables. Et ce sont ces critères là qui sont recherchés.

Est-ce que l'être humain est capable de sacrifice, comme un fourmi ou une abeille? Oui. Quelle est l'origine démontrable de ce comportement?
Peut-on le considérer comme une stratégie montrant des avantages pour l'espèce? Il faut être idiot pour ne pas penser que oui, puisque c'est précisément fait pour laisser une chance aux autres. C'est très proche du comportement parental, d'une stratégie de défense de protection, comme il en existe chez les pluricellulaires.

Et donc, ça se transmet depuis les premières formes de vie en tant que stratégie gagnante, mais ce n'est pas génétique?

Ce n'est pas un site scientifique : C'est de l'épicerie.

Le "tout génétique" est un pseudo-débat puisque tout généticien peut observer l'échange métabolique, la réciprocité, entre l'organisme vivant et le milieu.
Puis les chakras, l'astral et toute la sainte épicerie, ça n'a rien de scientifique.

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#514

Message par Tania » 02 oct. 2013, 13:22

dedale a écrit : Quand des fourmis ou des abeilles sacrifient, offrent, leur petite existence pour donner une chance aux autres, on ne cherche pas leur bonté, on cherche les causes de ce comportement. Et vu que ce comportement est bien antérieur à l'existence humaine, c'est qu'il a été transmis : Alors il y a une raison de faire appel à la génétique.

Dans la nature, la bonté ou la méchanceté n'existent pas, ce ne sont que des interprétations anthropomorphes de comportements objectifs pouvant être nuisibles, agressifs ou au contraire profitables, sociables. Et ce sont ces critères là qui sont recherchés.

Est-ce que l'être humain est capable de sacrifice, comme un fourmi ou une abeille? Oui. Quelle est l'origine démontrable de ce comportement?
Peut-on le considérer comme une stratégie montrant des avantages pour l'espèce? Il faut être idiot pour ne pas penser que oui, puisque c'est précisément fait pour laisser une chance aux autres. C'est très proche du comportement parental, d'une stratégie de défense de protection, comme il en existe chez les pluricellulaires.

Et donc, ça se transmet depuis les premières formes de vie en tant que stratégie gagnante, mais ce n'est pas génétique?
Dedale, vous êtes aveuglé par vos biais scientistes... Il faut surtout être idiot de penser que tous les êtres humains qui se sacrifient suivent une stratégie présentant un avantage pour l'espèce. L'homme se comporte comme un animal lorsqu'il exprime sa nature animale. Lorsqu'il exprime sa nature spirituelle il peut se sacrifier pour une idéologie qui n'a plus rien à voir avec un avantage pour l'espèce.

Mais ce n'est pas ça le pire, l'homme peut surtout se suicider parce que la souffrance morale lui est insupportable. Beaucoup d'artistes, entre autres, l'ont fait alors qu'ils "avaient tout" pour être heureux (Dalida, Mike Brant, Patrick Deweare etc...). Faudra m'expliquer oú vous voyez une stratégie de survie de l'espèce dans ce cas.

Tanio

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4541
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#515

Message par NEMROD34 » 02 oct. 2013, 13:35

Un sacrifice que je trouverais respectueux et utile serait d'arrêter de poster ici, les deux parties y gagneraient ... :mrgreen: :mefiance:
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#516

Message par BeetleJuice » 02 oct. 2013, 14:14

Tania a écrit :Mais ce n'est pas ça le pire, l'homme peut surtout se suicider parce que la souffrance morale lui est insupportable. Beaucoup d'artistes, entre autres, l'ont fait alors qu'ils "avaient tout" pour être heureux (Dalida, Mike Brant, Patrick Deweare etc...). Faudra m'expliquer oú vous voyez une stratégie de survie de l'espèce dans ce cas.
Cà se joue en deux temps:

-la sélection naturelle favorise la socialisation chez l'humain, ce qui favorise les individus dont le cerveau est le plus adapté à celle-ci (notamment par leur capacité à l'abstraction, l'empathie, le déchiffrage des codes, acceptation d'autrui et confiance en autrui...), car ils s'intègrent mieux, donc se reproduisent mieux. Sauf que les capacités nécessaire à la socialisation sont aussi les mêmes qui provoque du mal-être, un attrait pour la mort et donc le suicide.
Ca, c'est pour la partie biologique. La propension au suicide de l'humain est un corolaire imprévu de l'évolution de son cerveau.

-La société peut faire pression sur un individu pour diverse raison, provoquant un mal-être chez lui qui finit par un suicide. La stratégie de survie de l'espèce s'exprime ici par la pression du groupe qui pousse un individu jugé indésirable à la sortie (ici en se donnant la mort, mais ça peut être par l'exil, l'isolement...).
Et avant que vous n'interprétiez ce que je dis en m'accusant de trouver les suicidaires indésirables, je précise que ça n'est pas ce que je dis, je dis que la société, en mettant une pression sociale sur le dos des individus favorise ceux qui sont apte à se plier aux codes de la société et met à l'écart, voir pousse à la sortie les individus qui ne sont pas aptes à supporter cette pression pour divers raisons. C'est une façon pour le groupe de maintenir son unité en imposant des règles informelles qui pèse sur chacun.

Ca c'est pour la partie sociale.

Dans les deux cas, il s'agit de question liée à l'évolution (mais tout l'est, donc rien ne l'est)
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

dedale
Messages : 414
Inscription : 27 déc. 2005, 13:27

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#517

Message par dedale » 02 oct. 2013, 14:25

Tania a écrit :Dedale, vous êtes aveuglé par vos biais scientistes...
Vu que vous pataugez dans l'absurdité, ça ne m'inquiète pas plus que ça.
Lorsqu'il exprime sa nature spirituelle il peut se sacrifier pour une idéologie qui n'a plus rien à voir avec un avantage pour l'espèce.
Alors c'est un suicide.
L'homme se comporte comme un animal lorsqu'il exprime sa nature animale.
Quelle que soit la nature qu'il exprime, l'homme est un animal.
Il faut surtout être idiot de penser que tous les êtres humains qui se sacrifient suivent une stratégie présentant un avantage pour l'espèce
Tous, non. Il y aura toujours quelques malades qui se feront péter à la gloire de dieu.
Mais ce n'est pas ça le pire, l'homme peut surtout se suicider parce que la souffrance morale lui est insupportable.
(oui, morale, affective, sociale même pour certains suicides...)

Mais un suicide n'est pas un sacrifice. Vous ne faites pas la distinction?

Il se suicide parce qu'il considère, il ressent, qu'il n'est plus capable de survivre ainsi, que ça ne vaut plus le coup.
Faut pas être scientiste pour comprendre ça.
Faudra m'expliquer oú vous voyez une stratégie de survie de l'espèce dans ce cas.
Les contraires existent dans la nature.
Survivre, ça ne signifie pas qu'on gagne à tous les coups.

Ce sont vos biais simplistes qui vous aveuglent. :a2:

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#518

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 16:36

Bonjour Denis,

Voici ma proposition en gros, elle pourra être ajustée.

Le but : Savoir si à l’aide d’images ou de symboles et avec l’accord de chacun on peut se transférer certaines informations nous concernant.

Répondant à cette question : Existe-t-il un lieu non défini où peut être récupéré par nos cerveaux une matière non défini pouvant permettre une forme d’échange par le biais de la pensée entre personnes se plaçant volontairement et momentanément sur une même longueur d’ondes.

Les participants : Je commencerais par des gens avec qui j’ai déjà eût une certaine interaction, même si on joue à l’aveugle, je privilligie les gens que tu connais pour les raisons que tu liras un peu plus loin. N’avoir rien à prouver ni d’un côté ni d’un autre, soit participer pour vivre une expérience.

La procédure : L’émetteur (le joueur) doit se mettre en liaison avec le récepteur (moi) en souhaitant que cet échange ait lieu le jour que nous déterminerons tous les trois. La veille, avant de s’endormir le joueur se demandera à lui-même ou à son subconscient, comme vous voulez, de se trouver ou que lui soit présenter le lendemain un objet ou une image qui représentera au plus juste ou au plus près sa personne. Autrement dit, il doit laisser surgir en lui l’image ou l’objet. Dans le cas où il te l’aurait déjà donné (tu m’avais dit que tu avais déjà reçu deux images) il devra quand même faire la procédure ci-haut et te dire si il garde la même ou si il y en a une deuxième qui lui est venu après avoir appliqué cette procédure, dans ce cas tu inscriras avant et après sur les images en questions.

Ensuite, le joueur t’envoie l’image en étant toujours en lien dans son esprit avec moi souhaitant cette fois que je lui transmette par cette image la description la plus précise que je pourrai aller chercher de la description de sa personne, soit sa personnalité, ce qui le touche de près, bref, tout ce qui me passera par la tête, mais pouvant se vérifier dans son présent.

Tu identifies l’image de la manière que tu es habitué de le faire, identification qui représentera la personne. Ce sera alors à toi de jouer en me transférant mentalement l’image que tu as de cette personne (pas l’image qu’il t’a donnée, mais ta perception personnelle du joueur) de la façon que tu voudras, ce n’est pas important, c’est juste pour créer un lien entre le joueur, toi et moi, en même temps que l’image que le joueur t’a donnée. Tu n’auras qu’à penser à ça avant de t’endormir.

Le lendemain, j’écrirai tout ce qui me traversera l’esprit. Je prendrai volontiers au moins 48 heures par personne. Pendant ce temps, ce qui serait amusant, c’est que d’autres joueurs participent aussi en attendant leur tour en recevant en même temps que moi l’image et en donnant leur description par la même procédure. Ce qu’au départ tu avais suggéré, il y a quelques mois.

Après 48 heures, tu mets l’image sur le forum avec les descriptions reçues sans dire de qui elles te viennent et là on passe à la 2e image.

Le temps : Si on prends 5 personnes x 48 heures, ça nous donne une expérience de 10 jours, ce qui m’apparaît raisonnable. Disons 14 jours si j’ai un petit repos pour tous s’impose au milieu.

Les résultats : Je te fais entièrement confiance.

Je propose de commencer avec le premier que tu choisiras au hasard samedi, ça donnera une chance aux gens de s’inscrire.

Tu me diras ce que tu en penses.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4622
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#519

Message par Dash » 02 oct. 2013, 18:07

Salut Mireille,

Il y a quand même un paradoxe avec ce que tu veux Mireille : d'un coté, tu veux des gens « neutres » ou, à tout le moins, qui ne croient pas que ce soit impossible que ça puisse fonctionner, mais d'un autre coté, tu es sur un forum sceptique et tu aimerais prouver que ça fonctionne à des sceptiques. Pour les sceptiques, il n'est pas question de croire ou de ne pas croire, mais seulement de constater que depuis le début de l'Histoire de l'humanité, rien de probant n'a jamais permis de considérer que certaines choses puissent exister. Pour les sceptiques, il ne s'agit donc pas de « fermeture d'esprit » ou de « ne pas croire », mais seulement que d'une question d'improbabilité. Même si, sur le fond, c'est très différent de la croyance, dans la forme, ça revient un peu au même tout comme s'ils ne croyaient pas que cela puisse être possible. À moins que ce ne soit des zozos qui participent, moi, j'ai peur, qu'après coup (et après un échec), que tu évoques le fait que les participants ne croyaient pas assez à la possibilité que ça puisse fonctionner. :?

Autre chose également : mettre les images en ligne, les unes à la suite des autres (et espacé d'une période de 48 heures), générera probablement des commentaires sur le forum. Ces commentaires seront donc susceptibles d'interférer et d'influencer ton évaluation des images restantes. Si, par exemple, la majorité des gens s'exclame à la vue de la première image en disant : « ha, ça, c'est probablement Denis, etc », ben ça t'enlèvera toute crédibilité si, à la fin, tu nous dis qu'elle correspond à Denis!

:hausse:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19158
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Va pour "jusqu'à Sorel"

#520

Message par Denis » 02 oct. 2013, 18:13


Salut Mireille,

Tu dis :
Tu me diras ce que tu en penses.
J'ai l'impression de revivre les événement d'avril dernier. Je t'avais alors écrit :
Je me suis senti gentiment piégé dans une opération qui s'annonçait légère et qui était en train de s'alourdir hors contrôle. J'étais prêt à y consacrer quelques minutes, pour me rendre utile, mais pas des heures, des jours, des semaines et des mois.

Je me suis senti piégé comme un automobiliste qui a fait monter un auto-stoppeur. Je veux bien m'allonger le chemin de 2 km pour le mener jusqu'à sa porte... mais si je commence à comprendre qu'il s'attend à être reconduit jusqu'en Gaspésie, ça ne va plus.
Dans ton message d'il y a 2 jours, tu as suggéré :
Tu choisis 5 membres du forum et tu leur demandes de t'envoyer la photo d'un objet qui les représente selon eux et tu me les remets une par une sur le forum et je t'écris ce qu'il vient dans la tête, les autres feront pareils. Je suis sûr qu'on va bien s'amuser. Alors qu'est-ce que tu en penses.
En acceptant de participer à ton petit jeu, je t'ai répondu ça.

Maintenant, tu veux y ajouter des séances de transmissions télépathiques synchronisées (à trois, avec méditations la veille, avant de s'endormir). Et tu souhaites que je me charge de gérer tout ça. Bref, tu souhaites que le petit lift que j'acceptais de te donner te mène jusqu'en Gaspésie. Misère!

Si tu souhaites synchroniser une expérience de télépathie avec quelqu'un, fais-le directement avec lui (par messages privés ou ouvertement sur le forum). Gérer ça ne m'intéresse pas du tout. Désolé.

Si tu trouves quelqu'un qui accepte de participer à ton jeu, tant mieux. J'ai hâte d'apprendre ce que vous aurez fait et quels résultats vous aurez obtenus.

Amicalement,

:) Denis

P.S. Si tu pouvais retoucher ton expérience en lui enlevant toute contrainte de synchronisation, je pourrais te donner un lift jusqu'à Sorel, mais pour la Gaspésie, n'y pense plus.
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#521

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 19:09

Bonsoir Dash et Denis,

Bon, et bien je vais penser à tout ça et vous revenir.

Bonne soirée à vous deux.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23993
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Va pour "jusqu'à Sorel"

#522

Message par Jean-Francois » 02 oct. 2013, 19:21

Denis a écrit :Si tu souhaites synchroniser une expérience de télépathie avec quelqu'un, fais-le directement avec lui (par messages privés ou ouvertement sur le forum)
Ou carrément par télépathie.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Mireille

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#523

Message par Mireille » 02 oct. 2013, 21:37

Jean-Francois a écrit :
Denis a écrit :Si tu souhaites synchroniser une expérience de télépathie avec quelqu'un, fais-le directement avec lui (par messages privés ou ouvertement sur le forum)
Ou carrément par télépathie.

Jean-François
En écoutant mon émission favorite : Les Pêcheurs, je ne savais pas trop pourquoi, mais je me sentais complètement ridicule avec toutes mes idées, et bien là je sais pourquoi...j'ai dû recevoir ce commentaire télépathiquement :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19158
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Ce que j'ai l'intention de faire

#524

Message par Denis » 02 oct. 2013, 22:37


Salut surtout à Mireille et aux volontaires de son petit jeu expérimental.

Plutôt que tout laisser tomber, voici la moins pire idée qui m'est venue :

Le projet original de Mireille était :
Tu choisis 5 membres du forum et tu leur demandes de t'envoyer la photo d'un objet qui les représente selon eux et tu me les remets une par une sur le forum et je t'écris ce qu'il vient dans la tête, les autres feront pareils. Je suis sûr qu'on va bien s'amuser.
Jusqu'ici, 4 volontaire m'ont transmis des images. La plus grande est 322 fois plus grande que la plus petite (en surface). Je les ai toutes ramenées à la même largeur.

Demain, vers midi, je publierai ces images (anonymes) dans un message amorçant un nouveau fil, en invitant tous ceux (surtout Mireille) qui ont envie de le faire à dire ce que chaque image leur inspire au sujet de celui qui l'a postée. Ainsi, ça ressemblera pas mal à l'idée originale de Mireille.

Quelques jours plus tard (disons, pas avant samedi), les 4 fournisseurs d'images seront invités à commenter~évaluer ce qui a été dit sur eux. On pourra ainsi voir si Mireille a visé plus juste que les autres.

Évidemment, si je reçois de nouvelles images d'ici demain, je les incorporerai dans le lot (ordonné au hasard).

Ainsi tout le monde sera à peu près satisfait.

À demain.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Sommes-nous faits pour mourir ?

#525

Message par Tania » 03 oct. 2013, 07:46

dedale a écrit :
Mais ce n'est pas ça le pire, l'homme peut surtout se suicider parce que la souffrance morale lui est insupportable.
(oui, morale, affective, sociale même pour certains suicides...)

Mais un suicide n'est pas un sacrifice. Vous ne faites pas la distinction?
Ne prenez pas les gens pour des imbéciles, c'est sur votre "stratégie de survie" que vous devez réfléchir, pas sur la distinction entre le suicide et le sacrifice. Ceux qui se suicident ont un problème mental qui n'a plus rien à voir avec le corps physique. Et ce ne sont pas forcément les plus bêtes.
dedale a écrit :
Faudra m'expliquer oú vous voyez une stratégie de survie de l'espèce dans ce cas.
Les contraires existent dans la nature.
:roll: Un peu trop facile... Et le contraire du matérialisme, vous savez ce que c'est?

Bon, je reviendrai développer tout ça tranquillement dans quelques jours...

Tanio

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit