Inventions à Riri

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Riri
Messages : 436
Inscription : 23 nov. 2013, 11:56

Re: Inventions à Riri

#251

Message par Riri » 04 sept. 2017, 07:00

Re bonjour à tous

Ce matin, en se réveillant Riri a eu la surprise de découvrir ça dans un pré, près de chez lui

Image

Les aliens auraient t'il élue domicile chez Riri ?

Après une longue et fastidieuse enquête, le mystère est enfin résolu (en bas de page)
Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en sois ...............Cliquez ici

Avatar de l’utilisateur
Riri
Messages : 436
Inscription : 23 nov. 2013, 11:56

Re: Inventions à Riri

#252

Message par Riri » 23 juin 2020, 05:44

Image

Bonjour à tous
Vous êtes une personne pressée
Voici la nouvelle invention de Riri spécialement pour vous
https://riri-linventeur.wixsite.com/les ... itationnel
Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en sois ...............Cliquez ici

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Inventions à Riri

#253

Message par Dash » 23 juin 2020, 06:59

:lol:

Mais très sérieusement, dans le monde des audiophiles idiophiles, il y existe des trucs (et leur description) qui sont du même niveau que ta caricature, je te jure!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 1014
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Inventions à Riri

#254

Message par Vathar » 23 juin 2020, 08:58

Dash a écrit : 23 juin 2020, 06:59 Mais très sérieusement, dans le monde des audiophiles idiophiles, il y existe des trucs (et leur description) qui sont du même niveau que ta caricature, je te jure!
Je connaissais les câbles hautes fidélité, mais la c'est du rire en boite j'avoue.

Le câble USB audio m'épate. En gros, un câble USB n'influence pas la copie de données, mais quand c'est des données audio (pardon, un flux), bah apparemment ça influence quand même.

Respect aussi au type qui a inventé le fusible haute définition pour plumer plus de gogos.

Rappelle moi un truc : En test aveugle, tous ces glorieux audiophiles ne se plantent-ils pas la majeure partie du temps? N'ont-ils pas aussi une réponse qui ferait pâlir pas mal de nos zozos pour expliquer pourquoi le test en aveugle ne veut rien dire?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5483
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Inventions à Riri

#255

Message par Etienne Beauman » 23 juin 2020, 09:15

Vathar a écrit : 23 juin 2020, 08:58 Rappelle moi un truc : En test aveugle, tous ces glorieux audiophiles ne se plantent-ils pas la majeure partie du temps? N'ont-ils pas aussi une réponse qui ferait pâlir pas mal de nos zozos pour expliquer pourquoi le test en aveugle ne veut rien dire?
De mémoire il y déjà eu un test en aveugle qui consistait à déterminer la meilleure conversion (Mp3, mp4, wave, midi, etc.) du son d'un violoncelle.
Les résultats été divisé mais ce qui est drôle c'est que le matériel utilisé qui a été jugé quasi unanimement comme étant le plus mauvais était un violoncelliste professionnel jouant de son instrument juste derrière le rideau. :ouch:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Inventions à Riri

#256

Message par Dash » 23 juin 2020, 18:28

Vathar a écrit : 23 juin 2020, 08:58Rappelle moi un truc : En test aveugle, tous ces glorieux audiophiles ne se plantent-ils pas la majeure partie du temps? N'ont-ils pas aussi une réponse qui ferait pâlir pas mal de nos zozos pour expliquer pourquoi le test en aveugle ne veut rien dire?
Oui, exactement!

La majorité des « idiophiles » prétendent que « l’oreille a le dernier mot au final » et qu’ils n’ont rien à foutre des données, des calculs et des principes de physique (souvent lu dans des échanges sur plusieurs forums, je te jure!).

:ouch:

Dans un sens, je les comprends, car quand bien même on nous dit que tel ou tel truc sonne « comme ceci ou comme cela », ben si nous nous percevons le contraire, c’est un peu normal de se fier à ce qu’on perçoit (et, à l'inverse, nous, les « non idiophiles » disons un peu la même chose en parlant des limitations des capacités auditives, mais dans l'autre sens, pas pour dire que ça sonne « mieux », ce qui change tout!). Le problème, c’est juste qu’ils ignorent tous les biais psychoacoustiques qui existent et concernant l’audition (plutôt la perception/interprétation auditive), et il y en a à la pelle!

Ce domaine (audio) est un domaine que je connais très, très, très bien. Sur plusieurs forums que je fréquente depuis près de 20 ans consacré à l’audio et à la MAO, nous avons très souvent effectué des blind tests (et il y a de véritables professionnels du domaine qui participent dans ces forums) et les résultats sont sans appel en ce qui me concerne. Si j’avais à faire, disons, une « méta-analyse » après 20 ans, je dirais que :

Dans tous les cas (quand les protocoles requis sont rigoureusement appliqués), c’est toujours ±50% des participants qui choisissent le fichier audio ayant la plus haute/basse qualité (concrète, car fait exprès pour le blind test, P. Ex.,) et/ou qui trouve ce qui a été enregistré et/ou produit avec des appareils hors de prix VS de l’entrée de gamme.

Bref, pour faire simple, le résultat n’est jamais significativement au-dessus du hasard! ;)

J’avais déjà vu le test dont parle EB, entre autres. Une variante a aussi été réalisée avec un quatuor derrière un rideau VS des haut-parleurs + ampli à plusieurs dizaines de millier de dollars. Pour les violons, voir à la fin de mon msg.

Sinon, mon avis sur quelques trucs en vrac...

Pour ce qui est des câbles audio analogiques XLR, TRS, etc., la longueur, le « blindage » et la qualité des embouts qui s’usent et créent de faux contacts à naturellement une incidence, mais dès qu’on tombe dans du câble numérique (USB, S/PDIF/toslink, RJ45, etc.) il n’y a pas de notion de qualité audio en jeu. Il peut y avoir des coupures/pertes de données si, par exemple, tu piles sur le câble avec tes pieds, mais le son ne sera jamais « plus chaud, rond, aéré, défini », etc. Ça, c’est de la poudre aux yeux pour idiophiles plein de tunes! :roll:

Idem concernant les formats de fichier et la résolution audio où faut départager les données théoriques VS les capacités auditives humaines. Au-delà de 16-bit/44.1kHz, personne n’est en mesure de tomber juste au-delà du hasard avec un nombre suffisant d’essaies, ce qui implique que tout ce qui est « super méga ultra HD audio de la mort qui tu sa race » à 24-bit 192 kHz (ou même à 384kHz :roll: ), c’est de l’arnaque marketing! ... pour idiophiles plein de tunes! :roll:

Quand on bosse dans un séquenceur, oui, on travaille en 24-bit, mais même si certains pros utilisent le 48kHz (surtout en vidéo pour des histoires de compatibilité/synchro audio) et le 96 kHz, la grande majorité est revenue au 24-bit/44.1kHz pour bosser (car moins lourd à gérer en ressources processeur et en espace disque). Le 24-bit (la résolution audio « verticale ») est cependant utile lors de la phase de mixage (car les calculs numériques sont plus précis), mais plus du tout lors de l’écoute finale quand tout est « bouncé » en un seul et unique fichier stéréo destiné à l’écoute. Et le 44.1 kHz (la définition audio « horizontale ») est amplement suffisant dans tous les cas (sauf pour certaines opération de time stretch/pitch shift en phase de travail/mixage).

Même entre un fichier .mp3 à 320 Kbps et un .wav en 16-bit/44.1kHz, pratiquement personne (moi y compris) n’arrive à les différencier (battre le hasard significativement). Sauf certains ingé son de métier qui bossent dans un studio traité acoustiquement et écoutant avec des moniteurs de studio « neutre » coûtants plus de 10,000€. Dans ce cas, certains distinguent de très petites différences dans les hautes fréquences. Mais dès qu’il s’agit de fichiers audio non compressés, entre P. Ex., du .wav 16-bit/44.1kHz et du . wav 24-bit 192 kHz, jamais personne, à ce jour, n’est arrivé à battre le hasard.

:non:

Concernant le matos (carte de son, pré-amp, etc.), l’année 2010 marque un tournant majeur en audio numérique. Depuis environ 10 ans, de nombreux blind tests ont démontrés qu’entre, P. Ex., une carte de son dédié pour la MAO/mixer (mixer au sens de « jouer à l’ingé son » chez soi, à la maison avec un séquenceur logiciel, pas au sens de « DJ qui "mixe" » plusieurs morceaux dans une set list) coutant moins de 500€ et une « haut de gamme » coûtant 3000€, il n’y a plus de différence de qualité audio perceptible (voir un blind test datant de 2013, ici sur AF, entre une Scarlett 18i20 à 450€ et une Metric Halo ULN-8 à plus de 3000€ : sur 61 participants 29/32 ou 48%/52%).

Les différences, et ce qui justifie le prix, se retrouve dans la solidité de l’engin, des potards et boutons, le nombre et formats différents d’entrées/sorties, le logiciel de gestion fournie, les effets sur DSP/FPGA embarquée directement sur une puce permettant de se passer de plugins dans le séquenceur, etc. Mais concernant le noise floor (S/N ou SNR), la distorsion harmonique (THD), bien que les composants haut de gamme possèdent encore de meilleures valeurs, ça n’a plus d’importance puisque ce n’est plus perceptible par l’audition humaine. Et cela s'est encore amélioré jusqu'en 2020. Présentement, une petite Scarlett 2i2 v3 à ±150€ possède une aussi bonne qualité audio que des carte son à plus de 1000€!

Par contre, même si je dis qu’une petite carte son à ±150€ (en 2020) est maintenant équivalente, en terme de qualité audio à des cartes son coûtant plusieurs millier d’euros, faut comprendre qu’il s’agit tout de même du segment « semi pro », même s’il est maintenant accessible dès 150€ de nos jours. Parce que quand l’on « redescend » dans les trucs « mainstream grand public », comme les cartes son onboard inclus dans tous les PC (ou les cartes son PCI de type « gamer's» Asus/Creative Sound Blaster, même si, paradoxalement elle peuvent coûter plus chère qu'une Scarlett, ce qui est de l'arnaque pour gamer's), ben là l’on peut parfois encore avoir des problèmes d’interférences/parasites dus au fait que l’interface est trop près d’autres composants dans le PC, P. Ex., etc. Aussi, des petites consoles/mixettes de ce genre à moins de 100€ produisent, encore, parfois un peu de bruit de fond perceptible quand on pousse les gains à fond.

Mais, de façon générale, de nos jours et depuis une dizaine d’années, l’audio numérique à pratiquement atteint son plafond en terme de qualité audio. De toute façon, la très grande majorité des conv AD/DA qui sont dans tous les produits (carte son, TV, ampli maison, etc.) sont exactement les 3 mêmes « chips » connues que tous les constructeurs utilisent dans tous les produits. Autrement dit, la conversion analogique/numérique et numérique/analogique est maintenant parfaitement maîtrisée et fait maintenant partie des produits « bas de gamme »

Pour les HP (haut-parleurs/moniteur audio) et les micros, là, c’est différent et ça ne changera jamais, car là on retombe dans l’analogique en fin de chaîne qui ne peuvent capter/restituer le son qu’en mesure de la qualité de leur « membrane » et autres composants. Et c’est d’ailleurs pourquoi il est complètement inutile — en phase d’écoute récréative — de penser entendre des différences entre du 16-bit/44.1kHz et du 24-bit 192 kHz sans tester avec des haut-parleurs de très haut de gamme et une pièce traitée acoustiquement (mais même dans ce cas, les ingé pro y arrivent juste entre des mp3 et des .wav, pas entre 2 .wav) ...sans compter que de nos jours la grande majorité de la population écoute de la musique sur des haut-parleurs d’entrée de gamme ou avec des « oreillettes » (en écoutant des playlist YT et Souncloud ou la musique est compressé avec perte).

Le problème en audio (et avec les idiophiles), c’est que c’est l’un des domaines où les biais (psychoacoustiques) de toute sorte sont très présents et ont extrêmement d'incidence. Je n’ai pas le temps de tout sourcer (voir quelques liens à la fin), mais quand on veut effectuer une écoute comparative, faut le faire en deçà de quelques secondes en switchant rapidement A/B. Parce que se fier à son « impression/sentiment » quand plusieurs minutes/heures/jours ont passé, ça n’a plus aucune valeur puisque la mémoire auditive est des plus merdique et influencée par l’humeur, la fatigue, l’ambiance, le volume d’écoute, etc. Par exemple, pour 2 fichiers audio à 100% identique, tu en mets un à + 1dB que l'autre et 99.9% des auditeurs vont trouver que ce dernier sonne mieux que l’autre, pourtant identique!

Dans mes archives, j’ai ici le lien d’une vraie étude scientifique « en règle » concernant la capacité des musiciens pros à distinguer des stradivarius d'avec des violons actuels :

Pour résumer (je traduis) : « les résultats ont montré une préférence générale pour les nouveaux violons et que les joueurs n’étaient pas en mesure de distinguer de manière fiable les nouveaux violons des anciens. »

Ici une conférence vidéo sur les mythes audio : Audio Myths Workshop

Ici « l’effet McGurk » (biais) démontré par la BBC : Try this bizarre audio illusion!

Ici Monty Montgomery sur YT qui explique en détail plusieurs notions et « détruit » certains mythes (source originale sur xiph.org).
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 1014
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Inventions à Riri

#257

Message par Vathar » 23 juin 2020, 18:39

Dash a écrit : 23 juin 2020, 18:28mais le son ne sera jamais « plus chaud, rond, aéré, défini »
Les qualificatifs utilisés sont d'ailleurs pour moi un indicateur de bullshit notable, car chaque idiophile y va de son qualificatif bizarre, illustration parfaite de son ressenti subjectif mais qui me rappelle immanquablement le bobo en vadrouille qui veut se faire passer pour un œnologue et cherche l'adjectif le plus à la mode pour décrire une immonde piquette qu'un serveur mesquin lui a apporté en grande pompe.

Pour ce qui est des violons, j'avais une amie prof' de violon qui avait un instrument relativement ancien et couteux. Elle le trouvait plus "agréable" au toucher que les violons moyen de gamme qu'elle avait eu jusqu'alors, mais reconnaissait aussi qu'elle était sensible au charme de l'objet ancien et que les violons neufs haut de gamme étaient aussi excellements.

jean7
Messages : 3447
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Inventions à Riri

#258

Message par jean7 » 23 juin 2020, 19:56

Le plaisir de l'écoute peut être décorrélé de la qualité du son.

Concernant un sens, s'affranchir des biais a nécessairement ses limites.

J'imagine que pour un esthète de la musique, l'objectif de vouloir qualifier le son objectivement est tout simplement mal compris. Perçu comme non rationnel.

Le fonctionnement de l'oreille n'est pas indépendant de celui qui écoute.
On peut donc aussi (est-ce que ça a été étudié ?) imaginer une réelle différence physique induite par l'oreille elle-même sous l'effet d'une mise en condition (ho le beau violon !). Différence purement interne, mais physique quand même, compliquant sérieusement les études en aveugle.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 1014
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Inventions à Riri

#259

Message par Vathar » 23 juin 2020, 22:17

jean7 a écrit : 23 juin 2020, 19:56J'imagine que pour un esthète de la musique, l'objectif de vouloir qualifier le son objectivement est tout simplement mal compris. Perçu comme non rationnel.
Peiner à qualifier un son ou une musique ne me choque pas outre mesure. Recourir à des adjectifs hétéroclites pour qualifier une différence objectivement inexistante entre deux équipements (la quasi totalité des attrapes gogo numériques) est une autre histoire.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Inventions à Riri

#260

Message par Dash » 23 juin 2020, 23:07

jean7 a écrit : 23 juin 2020, 19:56Le plaisir de l'écoute peut être décorrélé de la qualité du son.
Oui, bien sûr! Mais ce n'est pas une justification à n'importe quoi non plus!

Ce n’est d’ailleurs pas du tout remis en cause par personne dans le milieu (ingé son en studio et/ou mecs comme moi qui font de la MAO à la maison) puisque nous utilisons tous des « saturateurs » (disto/overdirve, etc.) et autres « analaog tube amp effect » qui ajoutent ce que l’on nomme des « harmoniques musicales » aux sons « trop purs » (disons ça comme ça), ce qui, dans l'absolu, détériore la qualité et/ou la pureté du son. Donc oui, en ce sens!

C’est d’ailleurs ce qui a, au tout début du numérique, créé plusieurs polémiques voulant que le son numérique était trop « propre et pur » VS le son « analogique ».

Sauf que... ...il est nécessaire de bien comprendre et de ne pas tout mélanger :

Par exemple, avant l’ère du numérique, il était pratique courante de pousser le gain d’entrée des micros (captant instruments et/ou voix) afin d’aller « chatouiller » les limites (taper juste un peu dans le rouge) des préamp d’une console, d’un EQ, d’un compresseur, d’un channel strip, etc. Pourquoi? Parce ça créait (à cause des lampes) de la distorsion harmonique « musicale » (comprendre « douce » et pas perçu comme étant de la distorsion au sens littéral du terme).

Tout ceci n’est pas une impression, on l’observe et le mesure si l’on utilise des appareils de mesure (des harmoniques s’ajoutent et se répètent bel et bien à différentes fractions/octaves, etc.).

Mais c’est justement parce que ce sont des harmoniques (fraction/produit de fréquences/notes existantes) — dosé/ajusté par un humain — que le résultat est « plaisant » à l’oreille. Et faut aussi saisir, qu’ici, le terme « distorsion » n’a donc pas le même sens qu’une distorsion « grasse » qu’on ajoute comme effet « artistique » à une guitare, par exemple, ni à la distorsion harmonique de base que génère tout appareil (THD) sans même monter le gain. Il est important de bien effectuer ces distinctions.

Donc si l’on suit bien le raisonnement, lors de LA CAPTURE, c’est à dire lors DE L’ENREGISTREMENT (et surtout lorsque dosé/ajusté par un humain) par exemple d’une voix, oui, utiliser un préamp analogique à transistor de qualité et/ou à lampe qui ajoutent de la disto harmonique quand on pousse un peu le gain apporte un petit quelque chose, une « chaleur » qui plait à tous les humains (manifestement, ce n’est pas remis en cause par personne). Ça ajoute une certaine « chaleur » au son (d’où pourquoi, par la suite, son nées toute sorte de qualificatifs de plus en plus vaseux et vaporeux).

Mais, encore une fois, faut bien saisir, qu’à l’écoute, personne dans le grand public, chez les profanes, ne va pouvoir dire : « ha oui, j’entend de la distorsion plaisante à l’oreille ». Non, c’est pas de cette orrde, c’est bcp plus subtil. Mais on (tous dans l’industrie, lors du passage de l’analo au numérique, avec mesure à l’appui) c’est tous rendu compte que faire des prises « sans faire chauffer les lampes », surtout pour des voix, créait l’absence d’un « petit quelque chose ». Tout ça est bien réel (mais réglé de nos jours avec des émulations en plugin lorsque pas de préamp à lampe dispo). Mais ça concerne la phase d’enregistrement, de captation et de mixage. Ça n’a rien à voir avec la restitution (du produit fini) qui, elle, nécessairement, ce doit d’être faite de la façon la plus « neutre » possible afin d’être fidèle, justement, à ce que l’artiste et son ingé son ont voulu créer en séances d’enregistrement en studio. C'est ça que peu discernent, très souvent!

Donc, ceci étant dit, lorsque tout est mixé (voix, guitare, basse, batterie, etc.) et que le morceau est pressé sur CD (et/ou en fichier/format lossless sur ordi), c’est là que les absurdités, l’incompréhension, l’ignorance et les croyances forment des idiophiles et/ou des mecs qui mélangent un peu tout sur les forums et IRL.

Concernant les idiophile, dans les cas les plus pires, c’est-à-dire les adeptes de HIFI fortunées (souvent des dentistes, des avocats, des notaires, histoire de bien caricaturer :mrgreen: ) qui claquent 15,000$ pour un ampli et tout autant pour des HP et 850$ pour un câble de 3 pieds (oui, ça existe pour vrai!) et des « pyramides en bois africain » supposé « ioniser l’air » (et autres conneries) pour améliorer la qualité audio de leur système/pièce, ben eux ne connaissent même pas la notion de disto harmonique au sens de « la chaleur de lampe » d’un preamp lors de l’enregistrement. Pas plus que n’importe quel individu de grand public qui n’a jamais trempé dans le milieu de l’enregistrement musical.

Eux sont dans une recherche de pureté/restitution (la plus fidèle) absolue, imaginaire et fantasmée! ...sans réaliser que le quatuor qui joue live (l’exemple d’EB), devant, eux, mais caché par des rideaux, ne sonnera jamais pareil qu’un enregistrement (restituée par 2 HP) où nous sommes obligé d’appliquer des EQ, un minimum de compression, reverb, etc. Du coup, ils trouvent plus « pur et fidèle» un enregistrement audio que le quatuor réel présent et jouant devant eux. :lol:

:mdr:

Et à l’opposé, il y a tout un tas d’individus qui mélange un peu tout, en prétendant, par exemple (j’utilise l’exemple le plus rependu et connu) que le CD sonne « moins bien » qu’un microsillon en vinyle alors que là (contrairement à la chaleur des lampes qui est mesurables scientifiquement concernant les harmoniques lorsqu’on pousse le gain à l’enregistrement), absolument rien ne peut justifier que le vinyle sonne « mieux », puisque la disto « non musical », le noise floor, la plage dynamique, bref, tout est moindre en terme de qualité objective et tout est pire en terme de défauts et d’artéfacts concrets.

Alors, oui, il pourrait être tentant de conclure que certains apprécient tous ces petits défauts de restitution d’antan et que c'est ce qui fait le charme des microsillons, sauf que dans la quasi-totalité des cas, ce n’est pas le cas, car les qualificatifs que ces individus emploi pour justifier leur préférence ne correspondent pas du tout! Avec le même amp et les mêmes HP, le microsillon ne « dégage » pas plus de « chaleur harmonique » (plaisantes) qu’un CD sur la même chaîne de diffusion. Le son n’est pas plus « défini » ou « aéré », etc., etc. Bref, le fait de voir et de savoir que c’est un microsillon créer un effet qui s’apparente à l’effet McGurk. Bref, techniquement, tout est « moins » pour un microsillon (j’épargne les détails, mais il est impossible, entres autres, de descendre trop bas dans les basses freqs, par exemple, à cause de l’espace que ça nécessite entre les sillons, ce qui empêche de placer alors le nombre de morceaux suffisant sur le disque, etc.).

Bref, au final (je passe de nombreux détails), ce qu’il faut saisir, c’est que « la chaleur », c’est un truc qui concerne l’enregistrement et le mixage, mais qu’ensuite, plus un système est « neutre » et n’ajoute rien, plus il restituera fidèlement ce qui a été enregistré!

Et il se trouve que 16-bit/44.1kHz est suffisant comme « format/média » final (en rapport avec les capacités d'audition humaines).

Ensuite, en 2020, est-ce qu’un DAC d’un lecteur CD à 300$ restitue moins fidèlement ce qui est enregistré sur le CD qu’un DAC à 3500$? Pas dans les limites de l’audition humaine. Est-ce qu’un câble HIFI à plus de 100$ fait une différence perceptible? Personne n’a jamais réussi à le démontrer en blind test. Je ne sais pas si c’est encore valide, mais à une époque, même James Randi offrait une grosse somme (tout comme pour la démonstration de pouvoirs psy) à n’importe qui pourrait battre le hasard en blind test concernant du matos HIFI.

Et sinon, pour finir, il y a des notions et anecdotes intéressantes à connaitre...

Il arrive très souvent (enfin, au moins une fois à quiconque qui à bossé en studio et/ou qui bosse avec un DAW à la maison) en cour de session qu’on active une EQ ou un comp et que tous les individus présents en studio se disent : « ouais, ça sonne vraiment mieux avec »... ...pour se rendre compte quelques minutes plus tard qu’on avait pas bien enclencher l’EQ et/ou le comp. :oops: Ça m’est arrivé moi-même plus d’une fois! Et là tu te dis, mais putain que c’est fort la suggestion! :a7:

Dernière chose... ...l’Individu lambda profane ne se doute pas, mais vraiment pas à quel point toute musique enregistrée n’a en fait rien de « naturelle ». Et ici je en cause pas du tout des effets de type autotune pour corriger la hauteur des pseudo-chanteurs « entertainer » qui ne savent pas vraiment chanter, mais de tout enregistrement, quel qu’il soit. Parce que pour que 2 HP puissent reproduire de façon « plaisante » plusieurs pistes mixées, il est impératif de jouer de l’EQ, du compresseur, de la reverb et du delay. Pas pour que les auditeurs discernent ces effets, mais simplement pour « égaliser/lisser » le tout. Même sans parler des « tubes » hyper compressés et « léchés» dans la réalisation, même pour un « quatuor jazz » l’ingénieur qui capte et mixe ne pourra pas se contenter de juste faire des niveaux. C’est pratiquement impossible.

Du coup, toute cette ignorance (en plus des croyances) donne parfois lieu à des situations paradoxales et rigolotes... ...par exemple un groupe qui demande à l’ingé son, après un premier ruff mix écouté, s’il est possible que ça puisse sonner moins compressé et plus « naturel ». L’ingé s’exécute alors, mais le groupe n’est tjrs pas satisfait. Et ça se répète comme ça 3 ou 4 fois... ...jus'au moment où l’ingé son ne les écoute plus et applique la « recette habituelle » avec un peu plus d’EQ, de compression et autres « effets » pour finalement entendre de la part du groupe : « ouais, c’est ça, là ça sonne naturel » :roll: :lol:

...parce que nous ne savons pas en réalité ce qui sonne naturel et que lorsque nous assistons à une prestation live, le fait de regarder avec les yeux indique au cerveau de ne pas se soucier des grands écarts de dynamique, etc. Alors que sans les yeux et hors contexte « live », le cerveau devient 1000x plus exigeant sur ce qu’il entend et afin de pouvoir effectuer une correspondance avec le show « live » tout doit être «lissé/sublimé » avec une flopée d’effets (non artistiques, effets qui n'ont pas pour vocation à être perçu comme des effets).

Bref, c’est un peu la même chose quand, par exemple, on parle avec des amis IRL lors d’une soirée. Sauf si l’un d’eux parle vraiment tout bas, le cerveau s’accommode très bien des différents écarts de niveaux des voix (et de la voix très grave de « Patrick » et/ou stridente de »Sophie ») . Mais si l’on enregistre cette soirée et qu’on la réécoute sans traiter l'enregistrement avec EQ+comp, ben ça va sonner « ultra cheap », non naturel et aurons du mal à discerner clairement les mots de chacun (et la voic de Patrick générera trop de basses freq, et la voix de sophie sera trop aigu, etc.) parce que nous sommes habitués (et ça devient une référence inconsciente) d’entendre les voix toujours au même niveau (avec Highpass/lowpass+comp) à la radio, à la TV, etc (car très compressé).

Bref, tout ceci n’est pas que mon opinion perso, il existe des sources documentées pour tout ce que j’évoque et raconte!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Riri
Messages : 436
Inscription : 23 nov. 2013, 11:56

Re: Inventions à Riri

#261

Message par Riri » 03 oct. 2020, 06:24

Image

Bonjour à tous
Faut t'il être sceptique sur les tenants de l'obsolescence programmée ?
En tout cas Riri a rejoint ce mouvement

Dernier article de cette page
https://riri-linventeur.wixsite.com/les ... eule-suite
Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en sois ...............Cliquez ici

Igor
Messages : 3388
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Inventions à Riri

#262

Message par Igor » 03 oct. 2020, 09:57

Riri a écrit : 03 oct. 2020, 06:24 Dernier article de cette page
https://riri-linventeur.wixsite.com/les ... eule-suite
On est dans la même catégorie j'pense bien (malgré que moi c'est plus dans la mythomanie).

Ça tombe bien, parce que je connais beaucoup de gens qui aimeraient bien pouvoir continuer à percer des trous malgré qu'ils avancent en âge (sans nécessairement devoir prendre certaines pilules). :mrgreen:

C'est le genre d'invention dont on risque d'entendre parler! ;)

Avatar de l’utilisateur
Riri
Messages : 436
Inscription : 23 nov. 2013, 11:56

Re: Inventions à Riri

#263

Message par Riri » 14 oct. 2020, 06:34

Bonjour

Ayant mon permis BR, je me suis autorisé avec fort septissisme l'autoconstruction d'un véhicule extracteur de terre de grottes
Ce véhicule n'est pas encore connecté, mais un jour ça peut viendre :ouch:


Image

Maintenant je dois l’amortir ici
Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en sois ...............Cliquez ici

Igor
Messages : 3388
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Inventions à Riri

#264

Message par Igor » 16 oct. 2020, 13:40

Riri a écrit : 14 oct. 2020, 06:34
Ayant mon permis BR, je me suis autorisé avec fort septissisme l'autoconstruction d'un véhicule extracteur de terre de grottes
Il y a des grottes dans lesquelles il vaut mieux ne pas s'aventurer par contre. ;)

Igor
Messages : 3388
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Inventions à Riri

#265

Message par Igor » 16 oct. 2020, 20:02


Avatar de l’utilisateur
Riri
Messages : 436
Inscription : 23 nov. 2013, 11:56

Re: Inventions à Riri

#266

Message par Riri » 17 oct. 2020, 06:42

Igor a écrit : 16 oct. 2020, 13:40 Il y a des grottes dans lesquelles il vaut mieux ne pas s'aventurer par contre. ;)
Oui, mais quand je m'aventure dans ma grotte, je prend mes précautions

Image
Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en sois ...............Cliquez ici

Igor
Messages : 3388
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Inventions à Riri

#267

Message par Igor » 17 oct. 2020, 07:13

L'important est de tirer plus vite. Mais vous risquez de faire peur à votre ombre avec ça. https://www.youtube.com/watch?v=wzKmi68x9eI

Je vous verrais bien avec une étoile de shérif en tout cas (pis vous m'avez l'air mardeux). :mrgreen: https://www.youtube.com/watch?v=t5Sd5c4o9UM

Avatar de l’utilisateur
Riri
Messages : 436
Inscription : 23 nov. 2013, 11:56

Re: Inventions à Riri

#268

Message par Riri » 20 oct. 2020, 06:34

Igor a écrit : 17 oct. 2020, 07:13Je vous verrais bien avec une étoile de shérif en tout cas (pis vous m'avez l'air mardeux). :mrgreen: https://www.youtube.com/watch?v=t5Sd5c4o9UM
Je ne vois pas très bien le rapport avec cette vidéo
Mais si tu veux aller par là, dans la famille à Riri on compose et on fait des clips aussi sur le ïoututube
https://www.youtube.com/watch?v=AEbltwoVm4M

En tout cas j'ai appris un nouveau mot: mardeux
Je suis chanceux selon toi
En tout cas nous sommes des grands constructeurs de pyramides
https://dictionnaire.reverso.net/franca ... on/mardeux
Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en sois ...............Cliquez ici

Igor
Messages : 3388
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Inventions à Riri

#269

Message par Igor » 20 oct. 2020, 06:58

Riri a écrit : 20 oct. 2020, 06:34 Je ne vois pas très bien le rapport avec cette vidéo

En tout cas j'ai appris un nouveau mot: mardeux
Je suis chanceux selon toi
En tout cas nous sommes des grands constructeurs de pyramides
https://dictionnaire.reverso.net/franca ... on/mardeux
Exactement, c'est ce que je voulais dire. Vous aviez mis une image de ET aussi, et dans la vidéo que j'ai mis on parle de lucky star.

J'aime bien ce que vous faites en tout cas! ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit