Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Dansims
Messages : 37
Inscription : 22 oct. 2013, 01:49

Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#1

Message par Dansims » 29 janv. 2014, 21:56

Qu'en pensez vous ?

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#2

Message par MadLuke » 29 janv. 2014, 22:15

"Indirectement" je pense que oui.

Plus grand pourcentage de sceptiques dans la frange de gens les plus éduqués ? (Je dis tous ça au pif).

Dans des sphères de sociétés "égal" chez les sceptiques vs les non sceptiques avec un bac, une maîtrise, une technique, etc... je ne penserais pas que y'ai une grande différence ou assez petite si y'en à une.

C'est facile d'être très intelligent et avoir une pensé tordu, surtout pour tous ce qui concerne des traditions culturel forte, religion ou des superstitions dans le sport.

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#3

Message par yquemener » 29 janv. 2014, 22:56

C'est quoi un sceptique ? Ca se mesure comment ?

Dans certaines définitions, c'est lié à l'éducation, en particulier l'éducation scientifique. Dans ce cas là, le QI est un bon indicateur de la réussite académique, on peut dés lors imaginer que QI et scepticisme auraient une corrélation positive, mais ça demande vérification, pas mal de choses peuvent contre-balancer ça.

S'il s'agit de la non-croyance en certains trucs, je ne pense pas qu'on trouve une corrélation particulièrement positive. La plupart des gens qui "savent" que tel ou tel truc est vrai ou faux ont rarement fait la démarche d'en acquérir la preuve par eux même et d'examiner critiquement les preuves alternatives. S'il suffit d'apporter la contradiction à un ufologue pour être classé en sceptique, je doute que le QI selon cette définition soit supérieur à la moyenne.

D'après le magazine crypto-communiste "La Croix", le niveau d'étude, en particuliers chez les scientifique, est négativement corrélé avec le degré de religiosité (mesuré selon la métrique "combien de fois tu vas à l'église par mois"). On trouve des corrélations négatives très faibles, mais quand même existantes entre religiosité et QI. Curieusement, certaines dénominations voient en interne une corrélation positive. Mormons et Juifs notamment. Dans ces dénominations, un QI plus fort implique souvent une pratique religieuse plus intensive (ma théorie personnelle est que si on compte les déconvertis, c'est à dire ceux qui sont allés au bout de leur démarche, la corrélation s'inverse, mais c'est purement de la spéculation).

N'importe qui a fréquenté un peu ce forum aura pu voir des sceptiques pas spécialement malins et des gens supporters de certaines théories (conspiro 9/11, certains ufologues...) creuser assez profondément et intelligemment leurs thèses. "Données" n'étant pas le pluriel d'"anecdote", il faudrait une étude un peu plus détaillée pour faire un lien de façon certaine.

Je ne serais pas surpris qu'il existe une forte population "sceptique" à bas QI et qu'il soit naturel pour quelqu'un un peu curieux et un peu intelligent d'être attiré (au moins un temps) par des thèses peu conventionnelles.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#4

Message par Dash » 29 janv. 2014, 23:04

Sur ce forum en tout cas, la majorité des sceptique ont assurement un QI au dessus de la moyenne. Sinon, dans la population, ça depend de quoi l'on parle... les gens instruits ne sont pas necessairement rationnel et/ou plus intelligent que les autres. Mais perso, je pense que les sceptiques "actifs" (comme ceux qui fréquentent des sites traitants de scepticisme et de science) ont généralement un QI au dessus de la moyenne.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#5

Message par BeetleJuice » 30 janv. 2014, 04:46

Dansims a écrit :Qu'en pensez vous ?
Comme Yquemener, qu'il faudrait définir précisément ce qu'est un sceptique et sans doute aussi savoir si chercher une telle corrélation entre sceptique et QI a du sens.

Personnellement, je trouve la mesure du QI très imparfaite et surtout très utilisée à tort et à travers comme s'il s'agissait d'une mesure évidente de l'intelligence (alors qu'à mon avis, celui qui parle de QI est souvent bien en peine de définir précisément l'intelligence).
Attendons que la neuroscience soit un peu plus avancé dans sa déconstruction des connaissances qu'on croyait avoir sur le cerveau, histoire de voir si le terme d'intelligence est encore pertinent et ensuite, on pourra parler de le mesurer chez tel ou tel groupe.

Pour ma part, dans l'hypothèse où l'on pourrait me cataloguer sceptique, je ne suis pas du tout sûr d'avoir un QI au dessus de la moyenne. Un peu d'éducation, une curiosité réelle (c'est à dire une curiosité qui cherche des réponses, pas une curiosité qui cherche les faits collant à une réponse déjà décidée) et une vision sans doute un rien trop cynique de la vie en général me tiennent lieu d'intelligence et je doute qu'il y ait besoin d'un QI élevé pour ça. Vu comment je suis nul à Professeur Layton sur Nintendo DS, je doute que la mesure de mon QI soit mirobolante :mrgreen: .
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#6

Message par spin-up » 30 janv. 2014, 04:59

yquemener a écrit : Je ne serais pas surpris qu'il existe une forte population "sceptique" à bas QI et qu'il soit naturel pour quelqu'un un peu curieux et un peu intelligent d'être attiré (au moins un temps) par des thèses peu conventionnelles.
Je suis d'accord sur la 2eme partie.
Les tests de QI ne donnent pas vraiment d'avantage a la rigueur de raisonnement et au rationalisme. Je ne serais pas surpris que parmi les plus tordus qui sont passés ici, certains aient de bons résultats aux tests de QI.
BeetleJuice a écrit : Pour ma part, dans l'hypothèse où l'on pourrait me cataloguer sceptique, je ne suis pas du tout sûr d'avoir un QI au dessus de la moyenne.
Par contre, ce que je serais pret a parier (Merci Beetlejuice pour l'illustration) c'est que les zozos surestiment en moyenne leur QI tandis que les sceptiques ont plus tendance a le sous estimer.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#7

Message par BeetleJuice » 30 janv. 2014, 05:20

spin-up a écrit :Par contre, ce que je serais pret a parier (Merci Beetlejuice pour l'illustration) c'est que les zozos surestiment en moyenne leur QI tandis que les sceptiques ont plus tendance a le sous estimer.
Possible, mais dans la mesure où aucun des deux partis n'a, la plupart du temps, testé le QI en question, difficile d'être catégorique. Du coup, j'illustre pas grand chose, vu que j'aurais du mal à sous-estimer une mesure que je ne connais pas.

La dernière fois que j'ai vu des questions de QI, c'était quand la TV s'était mis en tête de faire un jeu télévisé sur le sujet. A l'époque et ça date pas d'hier, je crois que j'arrivais autour de 100-110, mais bon, via la TV, je doute de la validité de l'évaluation.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4616
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#8

Message par Wooden Ali » 30 janv. 2014, 09:09

BeetleJuice a écrit :Personnellement, je trouve la mesure du QI très imparfaite et surtout très utilisée à tort et à travers comme s'il s'agissait d'une mesure évidente de l'intelligence (alors qu'à mon avis, celui qui parle de QI est souvent bien en peine de définir précisément l'intelligence).
Bien d'accord et c'est dommage de constater que cette corrélation est rarement mise en cause malgré toutes les objections qu'on peut y faire. La relation de causalité entre une des propriétés la plus emblématique de l'espèce humaine, l'intelligence, et le QI semble, hélas, bien ancrée. Que l'intelligence soit très imparfaitement définie et que le test de QI soit très connoté culturellement ne gêne pas beaucoup. Pourtant, il est patent qu'un haut QI n'empêche pas de faire de belles conneries. Un traitement rigoureux de prémisses hasardeuses n'a que peu de chance d'être pertinent. Manque de chances les tests de QI mettent beaucoup plus l'emphase sur le premier que sur les seconds.

Le scepticisme ne porte pas sur le traitement des données mais sur la façon de les acquérir. Il a besoin de faits pour avérer une proposition. Je ne vois pas ce que l'habileté à trouver des relations logiques dans des petits dessins à voir là dedans.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#9

Message par BeetleJuice » 30 janv. 2014, 09:34

Wooden Ali a écrit :Que l'intelligence soit très imparfaitement définie
C'est même au delà de ça. En dehors des cadres scientifiques, l'intelligence est le plus souvent une sorte d'état de fait admis sans base réelle. On admet que l'humain est pourvu d'intelligence, qu'il doit s'en enorgueillir et que ça le distingue de l'animal, mais personne n'a une définition concrète et précise de ce que c'est. C'est plus un passe-partout sans support que l'humanité admet qu'une réalité.
C'est comme le bon sens, énormément de monde admet le concept, pense qu'il doit y avoir un bon sens simple en opposition aux opinion compliquées demandant une expertise et qui serait admit naturellement par tous parce que ça serait une évidence, mais personne n'est capable d'en donner une définition précise ou même de s'accorder sur ce qui est "de bon sens".

Je ne sais pas si c'est inhérent à la façon de pensée des êtres humains d'admettre comme évident des concepts aussi flous que polymorphes, mais l'intelligence me semble pas mal correspondre à ça.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#10

Message par Dash » 30 janv. 2014, 10:16

Voilà un autre sujet auquel je ne suis pas d'accord avec plusieurs des sceptiques de ce forum. Les tests de QI ont nécessairement un champ d'évaluation limité et, à eux seuls, ils ne suffisent pas à évaluer l'intelligence « globale » des gens, je suis d'accord, mais faut pas non plus tomber dans l'extrême opposé et prétendre qu'on ne sait pas trop ce qu'ils évaluent et sous-entendre que, finalement, ils ont peu à voir avec l'intelligence. À chaque fois qu'on parle de QI sur ce site, j'ai l'impression que plusieurs jouent la carte du « politically correct » doublé en plus de fausse modestie. :?

Peu importe ce qu'est l'intelligence (globalement) et peu importe tous les éléments (connus ou non) pouvant y contribuer, les différents tests psychométriques permettent, à tout le moins, d'observer le degré de vivacité intellectuel et d'efficience cognitive chez les gens. La plupart des tests permettent d'observer la capacité des gens à faire ou non des rapports logiques entre certains éléments ainsi que de leur propension à éviter ou non certains biais cognitifs (corrélation/cause/effet, etc.). Ce sont donc quand même d'excellent indicateur de potentiel « brut » même si d'autres facteurs sont susceptibles d'affecter l'ensemble de « l'intelligence » des gens.

Peu importe par qui et comment sont conçu ces tests, le fait d'être capable de résoudre les questions et problèmes qui y sont présentés indique, à tous le moins, la capacité de résoudre des problèmes et de trouver des solutions. Quelqu'un qui a beaucoup de difficulté à effectuer des rapports logique au sujet de problèmes présentés dans des tests de QI aura tout aussi de la difficulté à faire de même pour tout autre problème qu'il rencontrera dans sa vie. Parce que les problèmes rencontrés au cours de la vie ne sont pas plus ou moins bien adaptés que les tests de QI à ce truc que l'on nomme « intelligence » (et que nous ne pouvons définir correctement dans son ensemble).
BeetleJuice a écrit :je ne suis pas du tout sûr d'avoir un QI au dessus de la moyenne.
Ben voyons! Moi, avec « l'intelligence globale » que je dispose, je peux t'assurer que ton QI ta capacité à faire des liens logiques et à éviter certains biais est supérieure à la moyenne de la population générale. Au Redico, j'évaluerais ceci à 100%. De plus, je serais prêt à parier 500$ que la majorité des habitués zézés de ce forum ont (et je m'inclus dans le lot!), pour la plupart, un QI ces mêmes capacités plus développées que la moyenne de la population générale. Je ne suis pas en train de dire que tous ont 160 ou 180 de QI, mais parler de 100, 110, c'est juste ridicule! Plusieurs des habitués ici dépasseraient facilement les 130 dans la plupart des tests. C'est d'une telle évidence!

Est-ce que ça signifie qu'ils sont efficients ou qu'ils réussissent dans tous les domaines et dans toute les sphères de leur vie? Non, d'accord, mais ça indique un potentiel brut de vivacité intellectuelle générale, assurément!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#11

Message par eatsalad » 30 janv. 2014, 10:30

Dash a écrit :Ben voyons! Moi, avec « l'intelligence globale » que je dispose, je peux t'assurer que ton QI ta capacité à faire des liens logiques et à éviter certains biais est supérieure à la moyenne de la population générale. Au Redico, j'évaluerais ceci à 100%. De plus, je serais prêt à parier 500$ que la majorité des habitués zézés de ce forum ont (et je m'inclus dans le lot!), pour la plupart, un QI ces mêmes capacités plus développées que la moyenne de la population générale. Je ne suis pas en train de dire que tous ont 160 ou 180 de QI, mais parler de 100, 110, c'est juste ridicule! Plusieurs des habitués ici dépasseraient facilement les 130 dans la plupart des tests. C'est d'une telle évidence!

Est-ce que ça signifie qu'ils sont efficients ou qu'ils réussissent dans tous les domaines et dans toute les sphères de leur vie? Non, d'accord, mais ça indique un potentiel brut de vivacité intellectuelle générale, assurément!
Pour rappel le QI est un indice ou 100 représente la moyenne de la population.
J'imagine que la répartition du QI dans la population doit former une courbe de Gauss autour de cette valeur.

Pour trancher avec la modestie de certains, j'ai fait un score de plus de 145 ('plus de' parce que j'ai arrêté de répondre aux questions à un moment, car ca enervait ma copine de l'époque que je reponde bon lol) au grand test de QI de M6 diffusé il y a 15 ans :) :) MDR !
Mais bon vu le niveau des questions suis pas sur que ce soit fiable comme indice (dans le cas de l'emission de M6) !

Sinon plus sérieusement, il me semble avoir lu que le QI était un outil utilisé par les psychologues mais qui ne prétendait pas réprésenter la 'carte' de l'intelligence.

La mesure de l’intelligence - Qu’est-ce que le QI ?
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3273
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#12

Message par Cogite Stibon » 30 janv. 2014, 10:39

Bonjour Dash,

Tu as dis (c'est moi qui souligne):
Dash a écrit :La plupart des tests permettent d'observer la capacité des gens à faire ou non des rapports logiques entre certains éléments ainsi que de leur propension à éviter ou non certains biais cognitifs (corrélation/cause/effet, etc.).
As-tu des exemples de tests de QI mesurant une propension a éviter un biais cognitif donné. A ma connaissance, ces tests mesurent différentes capacités, qui sont assez bien corrélées entre elles, comme la maîtrise du langage, la logique, l'orientation spatiale, etc. mais je ne vois pas, a priori, de tests mesurant la capacité à éviter le biais 'corrélation=causalité'. Je serais très intéressé par de tels tests, au delà du cadre de cette discussion.
BeetleJuice a écrit :je ne suis pas du tout sûr d'avoir un QI au dessus de la moyenne.
Il est fort probable que la moyenne des QI du forum soit supérieure au QI moyen en général. Simplement parce que l'échantillon de la population formé par les utilisateurs du forum est biaisé : les QI les plus bas sont incapables de s'exprimer sur un forum, car ils ne savent tout simplement pas écrire, et encore moins utiliser un ordi.
Dash a écrit :Je ne suis pas en train de dire que tous ont 160 ou 180 de QI, mais parler de 100, 110, c'est juste ridicule! Plusieurs des habitués ici dépasseraient facilement les 130 dans la plupart des tests. C'est d'une telle évidence!
Les tests de QI sont étalonnés pour avoir une moyenne à 100 et un écart type à 15.
Avoir un QI à 130 signifie qu'on est à 2 sigma, c'est à dire qu'on fait partie des 2,3% de la population ayant le QI le plus élevé.
Avoir un QI à 160 signifie qu'on est 4 sigma, c'est à dire qu'on fait partie des 0,003% de la population ayant le QI le plus élevé.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#13

Message par spin-up » 30 janv. 2014, 11:06

Cogite Stibon a écrit : Les tests de QI sont étalonnés pour avoir une moyenne à 100 et un écart type à 15.
Avoir un QI à 130 signifie qu'on est à 2 sigma, c'est à dire qu'on fait partie des 2,3% de la population ayant le QI le plus élevé.
Avoir un QI à 160 signifie qu'on est 4 sigma, c'est à dire qu'on fait partie des 0,003% de la population ayant le QI le plus élevé.
Ce sont les minoritées sigmatisées. :a4:

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#14

Message par Nicolas78 » 30 janv. 2014, 12:05

Salut,

Un truc sur le QI cool.
Vraiment, pourquoi s'occuper d'un test si flou et interprétable à volonté ? Pourquoi trancher une telle question (le sujet du post) ?

Yquemener qui avec sont premier poste a résumé le problème, dit bien que même la notion de scepticisme est flou.
Si par sceptique on entend par la tout ceux qui doute...on risque de faire crisé certains.
Et puis se doute il se mélange avec quoi ? Comment est t'il intégré par l'individu ? Comme une croyance ou une question ? Un intérêt ou une passion ? Sert t'il la raison ou la folie ? et la folie ça empêche l'intelligence ?
Et comment la réponse au doute est faite dans l'individue ? Par le doute simple ou le début d'une croyance ? Et la croyance c'est vraiment mal ?
Et avec tout cela, réalisons un % de tout ses elements histoire de bien comprendre à quel niveau ils agissent dans la personne.
Et quand toutes ses choses agissent dans la psyché ?
Un zozo peut surement avoir des moments zézé et vice et versa...

Bien sure, un zozo d'un sceptique se repère grâce à des paroles ou écrits et on un point de vue opposé qui en apparence est inconciliable à 100%, le conflit pose les marques du jugement qu'on accorde à l'un ou l'autre et le sac dans le quel on va le placer.
C'est normal.
Et de la on peux conclure qui est zozo ou zézé, mais pas qui est le plus intelligent.
Même si on peux repéré qui dit le plus de conneries :)
A la limite on pourrais donner une idée d’épreuves logique et scolaire, se qui permettrais d'identifier les gens qui comprennent pas la logique...mais je pense que certains zozo sont très logique et font concorder leurs messages ou jouent avec leurs faiblesses en utilisant d'autre logiques philosophique etc...
La logique a elle seule ne permet pas de crée forcement un zézé et ne permet pas de juger l'intelligence.

A moins que vous décidiez de critères, qui seront forcement biaisé par l'idée du QI.
A moins que les deux dispose de critères d'on les fondements serait difficiles à trouver objectivement et qui comporterais forcement des raccourcis arbitraires.

Relisons Yquemener pour avoir une réponse plus realiste.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#15

Message par BeetleJuice » 30 janv. 2014, 13:20

eatsalad a écrit :Pour trancher avec la modestie de certains, j'ai fait un score de plus de 145 ('plus de' parce que j'ai arrêté de répondre aux questions à un moment, car ca enervait ma copine de l'époque que je reponde bon lol) au grand test de QI de M6 diffusé il y a 15 ans :) :) MDR !
Ca fait 15 ans ???
Ba ça a du me marquer, parce que c'est de celui là dont je parlais et où j'avais fait autour de 100-110 (me rappelle plus exactement, je sais que c'était proche de 100). C'est marrant, parce que si la date est exacte, j'avais autour de 11 ans alors que dans mes souvenirs, je me vois plus âgé. Preuve s'il en est que la mémoire n'est pas un enregistrement exact.

En tout cas, je me souviens que ça m'avais bien amusé à l'époque et quitte à faire des jeux débiles, il devrait refaire des comme ça, ça me pousserait peut-être à rallumer ma TV (que je ne dois pas regarder plus de quelques minutes par semaines, le Week end, quand j'ai vraiment trop la flemme de faire autre chose que comater avec un café à la main, affalé dans un fauteuil, devant des clips musicaux nuls que je n'écoute pas vraiment.).
Dash a écrit :Ben voyons! Moi, avec « l'intelligence globale » que je dispose, je peux t'assurer que ton QI ta capacité à faire des liens logiques et à éviter certains biais est supérieure à la moyenne de la population générale.
Bof, vous vous laissez abuser par une impression. Je me suis amusé il y a quelques temps à relire certains de mes messages sur ce forum depuis mon arrivé et je me rends compte que j'ai dit beaucoup de bêtises depuis que je suis là, que j'ai beaucoup changé d'avis et beaucoup appris de choses, que ça soit des connaissances, des méthodes ou la manière d'appréhender le monde. Et même avec tout ça, je pense que je dis encore beaucoup de bêtises et que je fais trop de conclusions hâtives.
Ma seule intelligence, si je puis dire, c'est de tirer des conclusions et de ne pas m'y tenir, mais plutôt de les affiner petit à petit, voir de les abandonner quand ça ne colle vraiment pas, parce que je ne fige que rarement mon point de vue. Ca me semble pas être exceptionnel, suffit d'être curieux et pas borné, ça n'a rien à voir avec le QI et la résolution de problème logique.

Et je ne dis pas ça par fausse modestie, je pense juste que c'est plus lié à ma personnalité qu'à ce que pourrait mesurer le QI chez moi.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#16

Message par Etienne Beauman » 30 janv. 2014, 13:37

BeetleJuice a écrit :Ca fait 15 ans ???
Ça me semble cohérent.
J'ai plus de télé depuis 2010 et je l'ai fait aussi ce test, j'avais eu autour de 130.
j'avais fait autour de 100-110
Ce qui pour un gamin de 11 ans est un score énorme !
Les tests de Q.I. sont censé être calibré par tranche d'âge, celui là si il n'était pas trop mal foutu devait être calibré pour l'âge du spectateur cible moyen, à la louche 30~35 ans.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#17

Message par BeetleJuice » 30 janv. 2014, 13:42

Etienne Beauman a écrit :Ça me semble cohérent.
J'ai plus de télé depuis 2010 et je l'ai fait aussi ce test, j'avais eu autour de 130.
Je viens de vérifier, ça date de 2002, donc il y a 12 ans (et j'en avais donc 14, ce qui cadre mieux avec mon souvenir.). Enfin bon, je donnerais pas une crédibilité énorme à un test de QI via télévision, surtout diffusé sur M6...
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#18

Message par Etienne Beauman » 30 janv. 2014, 13:51

BeetleJuice a écrit : ça date de 2002
Ah... dans mon commentaire j'écrivais plus de télé depuis 2010, c'est 2000 que je voulais écrire, j'ai du le voir ailleurs que chez moi alors...
. Enfin bon, je donnerais pas une crédibilité énorme à un test de QI via télévision, surtout diffusé sur M6...
Pareil.
Je sais plus sur quel topic quelqu'un avait donné un lien vers un test plutôt pas mal ( c'était un genre de prétest qui te permettait de savoir si tu pouvais tenté le test officiel ).
Je vais voir si je le retrouve.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#19

Message par Etienne Beauman » 30 janv. 2014, 14:08

Etienne Beauman a écrit :Je sais plus sur quel topic quelqu'un avait donné un lien vers un test plutôt pas mal
Bah c'était moi en fait :lol:
Il est , faut au moins 40 mn devant soi
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#20

Message par Pepejul » 30 janv. 2014, 14:13

j'ai fait un est sur mon téléphone... j'ai eu à peine 100 :|

je ne dois pas être assez sceptique... :ouch:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5081
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#21

Message par spin-up » 30 janv. 2014, 14:41

BeetleJuice a écrit : Je viens de vérifier, ça date de 2002, donc il y a 12 ans (et j'en avais donc 14, ce qui cadre mieux avec mon souvenir.).
Bah merde alors, un pan de mon imaginaire s'ecroule. Je te pensais plus vieux que moi, surement l'eclairage sur ta photo qui te fait paraitre plus vieux.
Etienne Beauman a écrit : Bah c'était moi en fait :lol:
Il est , faut au moins 40 mn devant soi
Le test de Mensa que ce soit le pre test ou le vrai test, je crois (je suis pas sur du tout) que ca ne donne pas un resultat en score de QI.
Il y a aussi les test des matrices de Raven. Elles seraient un peu moins sensibles au biais culturel et les autistes y reussiraient en moyenne mieux que les non autistes.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#22

Message par Etienne Beauman » 30 janv. 2014, 14:54

spin-up a écrit : Le test de Mensa que ce soit le pre test ou le vrai test, je crois (je suis pas sur du tout) que ca ne donne pas un resultat en score de QI.
wiki a écrit :Mensa est une organisation internationale dont le seul critère d'admissibilité est d'obtenir des résultats supérieurs à ceux de 98 % de la population aux tests d'intelligence (le plus souvent, un test de QI)
Ou dit autrement réussir un test Mensa équivaut à avoir + de 130 de QI (2% de la pop)
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1040
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#23

Message par Brigand » 30 janv. 2014, 15:17

Je viens de faire le test préliminaire de Mensa.

"Vous avez obtenu 34 réponses correctes sur les 40 questions, en 36 minutes.
Très bien. Mensa est faite pour vous ! Venez vite confirmer vos talents aux tests surveillés."


Et pourtant, j'étais en train de :fume:
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Masse critique, blog de critique des médias

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#24

Message par Pepejul » 30 janv. 2014, 15:21

mensa lors !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Homère
Messages : 380
Inscription : 31 mars 2008, 07:37

Re: Les sceptiques ont-ils un Qi plus élevé que la moyenne.

#25

Message par Homère » 30 janv. 2014, 16:50

Bonsoir,

Je pense que le degré de scepticisme d'un individu peu se mesurer. Mais pas sur une échelle trop précise non plus.

Avant de compter, il faut définir un peu. D'abord, c'est quoi un sceptique ? Il faut préciser. Vers ici, on parle de scepticisme scientifique (j'ai le souvenir d'un échange dans lequel Denis apporte la clarification), mon QI étant trop faible, je peine à retrouver la discussion et donc n'économiserai pas les frappes au clavier. Ni le temps de recherche perdu pour toujours. Je m'égare...

Dans scientifique, on trouve science. Et la science, c'est aussi une méthodologie.

Si maintenant on applique, en toute conscience, la méthodologie scientifique, ou bien non consciemment, ou quelque chose de suffisamment proche, on se rapproche du sceptique scientifique, qui l'applique sur un peu n'importe quelle "croyance".

Le QI dans tout ça ? Je ne sais pas trop l'intensité de la corrélation avec le scepticisme scientifique.

Homere,

PS: s'auto-proclamer sceptique sur le forum est statistiquement, je pense, généralement au signe de mauvaise augure. Hélas.
PS2: Beetlejuice est modeste, comme pas mal des intervenants aux reflexions les plus riches. C'est toujours mieux que l'inverse ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit