Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Stilnox
Messages : 201
Inscription : 12 janv. 2018, 20:17

Re: Opération INFEKTION

#26

Message par Stilnox » 14 janv. 2018, 15:45

Inso a écrit :
14 janv. 2018, 15:21
Stilnox a écrit :
13 janv. 2018, 23:39
Wangarai Mathai, biologiste Kényane, prix nobel de la paix, disait à une époque que c'était une bombe éthnique fabriquée...
Pour vous éviter de sortir toutes les théories fumeuses sur le sida une à une, je vous en donne tout de suite le top 8 :mrgreen:

Note : toutes ont été largement débunkées.

Inso
Je ne parlais pas de complot.
Par contre, je vous invite tous à vous intéresser au Projet Coast, en Afrique du Sud, qui n'est pas quelque chose de complotiste, avec le fameux Wouter Basson, qui a mis au point une ou des molécules dans des drogues ou autres armes bactériologiques, à but d'épuration ethnique.
Ça se passe dans les années 80-90.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Coast
Le film Zulu avec Forrest Whitaker, retrace toute l'histoire de ce ou cette tentative de génocide dans le contexte sud-africain de l'apartheid.
Superbe film.



Historique

Dans le documentaire Marchands d’anthrax : vers une guerre bactériologique ?, Wouter Basson affirme à Roberto Coen que « la Bombe noire, visant à infecter uniquement la population noire, a été un projet génial, le plus amusant de sa vie. » (sic)5.

En 1983, une bactérie capable de tuer seulement les noirs aurait été déclarée opérationnelle : le poison ne serait pas basé sur la couleur de peau mais sur la différence de polymorphisme et fonctionnerait donc sur un albinos d'origine africaine mais pas sur un indien à peau noire6,7. Une arme capable de stériliser seulement les femmes d'origine africaine aurait aussi été créée durant le Projet Coast, fonctionnant aussi sur la différence polymorphique, l'arme fonctionnait comme un vaccin immunisant le corps contre le sperme8,2. Si le projet a développé de nombreux poisons (anthrax dans des cigarettes ou des enveloppes, cyanure de potassium dans des cigares ou chocolats, du botulinum dans le lait, des tournevis et des parapluies empoisonnés ou du paraboxon dans le whisky, de nombreux aliments au thallium) contaminant des produits destinés à être en contact avec les Noirs, l'existence ou l'opérationnabilité de cette bactérie ou de ce vaccin n'est pas attestée9.

Le 22 avril 2002, au bout de trente mois de procès, 46 chefs d'accusation, 153 témoins à charge et plus de 40 000 documents relatant diverses méthodes d'empoisonnements et d'assassinats, le cardiologue sud-africain Wouter Basson est acquitté par le juge Hartzenberg qui lui accorde l'amnistie. L'État sud-africain fait appel devant la Cour suprême qui refuse un nouveau procès10.

En septembre 2005, la cour constitutionnelle juge que le docteur Basson peut être rejugé pour crimes contre l'humanité. Aucune procédure judiciaire en ce sens n'a cependant été engagée dans ce but.

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

La polémique.

#27

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 07:52

https://m.youtube.com/watch?v=jOuLnlIDfOU

Ci dessus un lien expliquant bien , il me semble l'origine des dires de certains ( parmi les meilleurs spécialistes mondiaux du sujet) sur le fait que le VIH est une imposture.( le premier intervenant est le fonfateur de " rethinking aids" .)

Quant au questionnement " mais si c'est vrai , pourquoi nous cache t on la vérité?"
On peut répondre:
" un peu comme le nucléaire : on ne sait pas démanteler un réacteur, ni retraiter des déchets dangereux pour des dizaines de milliers d'années, la simple mise en sécurité du parc français vieillissant demanderait , au bas mot, 2000 milliards d'euros. ( soit le pib annuel, soit 200 milliards sur 10 ans , ceci juste pour une MISE EN SECURITE).

Donc une abbération totale !
Que le vih n'existe pas , ne serait donc pas la première fumisterie de nôtre histoire.

Sans aucune référence à une quelconque théorie du complot, inhérente à nôtre structure hiérarchique verticale .
Le complot n'esiste pas , car TOUT est complot .

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: La polémique.

#28

Message par eatsalad » 19 janv. 2018, 09:36

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 07:52
On peut répondre:
" un peu comme le nucléaire : on ne sait pas démanteler un réacteur, ni retraiter des déchets dangereux pour des dizaines de milliers d'années, la simple mise en sécurité du parc français vieillissant demanderait , au bas mot, 2000 milliards d'euros. ( soit le pib annuel, soit 200 milliards sur 10 ans , ceci juste pour une MISE EN SECURITE).
Quelle drôle d'idée : on ne saurait pas démanteler un réacteur ?

Pourtant ça déjà été fait :

Nuclear decommissioning
Les couts varient fortement selon les installations.

Mais je vous rassure les couts de démantèlements ramenés au MWh produit, seront, d'après les calculs d'Henri Prévot, en-dessous de 1€ par Mwh et si on veut être large en prévoyant que ça va couter le double, bin ça sera de 2€ par MWh.

C'est largement noyé par d'autres surcoût comme ceux du soutien aux énergies renouvelables (69% de la CSPE) :

Evolution de la CSPE en 2018

"Ce montant prévisionnel (établi par la Commission de Régulation de l’Energie) pour 2018 augmente de 17 % par rapport au réalisé 2016 (et de 10 % par rapport au prévisionnel 2017), essentiellement du fait de la croissance de la filière des énergies renouvelables (69 % des charges 2018), avec un développement encore soutenu du photovoltaïque et de l’éolien (36 % et 19 % des charges 2018)."

CSPE
1er janvier 2004 : 4,5 €/MWh
1er janvier 2013 : 13,5 €/MWh
1er janvier 2016 - 2017 - 2018 : 22,5 €/MWh


Un fact sheets sur le démantèlement :

Decommissioning Nuclear Power Plants
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 295
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: La polémique.

#29

Message par Cadenas » 19 janv. 2018, 10:17

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 07:52
au bas mot, 2000 milliards d'euros. ( soit le pib annuel, soit 200 milliards sur 10 ans , ceci juste pour une MISE EN SECURITE).
Avant de copier/coller des infos venues je-ne-sais-d'où, c'est toujours bien de vérifier les informations les plus triviales, ça donne une vague idée de la fiabilité de la source.
PIB de la France en 2015 : 2181,1 milliards d'euro. C'est en 1974 que son pib était de l'ordre de 200 milliards.

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#30

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 10:40

Cadenas a écrit :
19 janv. 2018, 10:17
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 07:52
au bas mot, 2000 milliards d'euros. ( soit le pib annuel, soit 200 milliards sur 10 ans , ceci juste pour une MISE EN SECURITE).
Avant de copier/coller des infos venues je-ne-sais-d'où, c'est toujours bien de vérifier les informations les plus triviales, ça donne une vague idée de la fiabilité de la source.
PIB de la France en 2015 : 2181,1 milliards d'euro. C'est en 1974 que son pib était de l'ordre de 200 milliards.

Desole cadenas le pib francais est cette année de approximativement. 2570 milliards d'euros.
200 milliards , ca doit etre le viêt nam ou le portugal ? Non?

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: La polémique.

#31

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 10:53

eatsalad a écrit :
19 janv. 2018, 09:36
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 07:52
On peut répondre:
" un peu comme le nucléaire : on ne sait pas démanteler un réacteur, ni retraiter des déchets dangereux pour des dizaines de milliers d'années, la simple mise en sécurité du parc français vieillissant demanderait , au bas mot, 2000 milliards d'euros. ( soit le pib annuel, soit 200 milliards sur 10 ans , ceci juste pour une MISE EN SECURITE).
Quelle drôle d'idée : on ne saurait pas démanteler un réacteur ?

Pourtant ça déjà été fait :

Nuclear decommissioning
Les couts varient fortement selon les installations.

Mais je vous rassure les couts de démantèlements ramenés au MWh produit, seront, d'après les calculs d'Henri Prévot, en-dessous de 1€ par Mwh et si on veut être large en prévoyant que ça va couter le double, bin ça sera de 2€ par MWh.

C'est largement noyé par d'autres surcoût comme ceux du soutien aux énergies renouvelables (69% de la CSPE) :

Evolution de la CSPE en 2018

"Ce montant prévisionnel (établi par la Commission de Régulation de l’Energie) pour 2018 augmente de 17 % par rapport au réalisé 2016 (et de 10 % par rapport au prévisionnel 2017), essentiellement du fait de la croissance de la filière des énergies renouvelables (69 % des charges 2018), avec un développement encore soutenu du photovoltaïque et de l’éolien (36 % et 19 % des charges 2018)."

CSPE
1er janvier 2004 : 4,5 €/MWh
1er janvier 2013 : 13,5 €/MWh
1er janvier 2016 - 2017 - 2018 : 22,5 €/MWh


Un fact sheets sur le démantèlement :

Decommissioning Nuclear Power Plants
Mea culpa , monsieur lapin :a2:
Je me suis mal exprimé. On peut démanteler , donc démonter, ( SAUF quand c'est parti en SUCETTE ! ( tcherno, fuku.)mais on sait pas vraiment mieux que mettre la poussière sous le tapis.
Quant aux coûts, curieux calculs.. Surement pour celà qu'un tout petit pourcentage des installations ont été démantelées.
Foutage de geule !
Production nucléaire en france 2017 , moins 7%,
Et avec un crach , crack boursier, on fait comment ? La france qui devient l'argentine, beau bordel , non?
Soutenir le nucléaire, est juste du niveau d'un cheval de trait ( tout droit , toute ! ).

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#32

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 10:56

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 10:40
Cadenas a écrit :
19 janv. 2018, 10:17
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 07:52
au bas mot, 2000 milliards d'euros. ( soit le pib annuel, soit 200 milliards sur 10 ans , ceci juste pour une MISE EN SECURITE).
Avant de copier/coller des infos venues je-ne-sais-d'où, c'est toujours bien de vérifier les informations les plus triviales, ça donne une vague idée de la fiabilité de la source.
PIB de la France en 2015 : 2181,1 milliards d'euro. C'est en 1974 que son pib était de l'ordre de 200 milliards.

Desole cadenas le pib francais est cette année de approximativement. 2570 milliards d'euros.
200 milliards , ca doit etre le viêt nam ou le portugal ? Non?
Y'a un quiproco, en fait, t'avais pas pris le temps de lire mon post , et moi ta réponse. Donc 1 partout, la balle au centre.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: La polémique.

#33

Message par eatsalad » 19 janv. 2018, 10:59

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 10:53
Je me suis mal exprimé. On peut démanteler , donc démonter, ( SAUF quand c'est parti en SUCETTE ! ( tcherno, fuku.)mais on sait pas vraiment mieux que mettre la poussière sous le tapis.
Ha bon ? n'hésite pas à détailler ce que tu veux dire !
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 10:53
Quant aux coûts, curieux calculs.. Surement pour celà qu'un tout petit pourcentage des installations ont été démantelées.
Foutage de geule !
Ou peut être que les centrales sont encores en état de fonctionner donc pas besoin de les démanteler ?
Une centrale peut durer 60ans sans trop d'investissement de maintenance.

N'hesite pas à détailler en quoi c'est du foutage de gueule !

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 10:53
Production nucléaire en france 2017 , moins 7%,
Ca correspond à quoi ce 7%, j'ai pas compris ?
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 10:53
Et avec un crach , crack boursier, on fait comment ? La france qui devient l'argentine, beau bordel , non?
Soutenir le nucléaire, est juste du niveau d'un cheval de trait ( tout droit , toute ! ).
Au contraire, en cas de gros problèmes économiques c'est certainement la production nucléaire et son faible coût qui pourrait nous aider a garder la tête hors de l'eau !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#34

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 11:43

Le nucléaire n'est pas le sujet du topic, donc je poste pour la dernière fois eatsalad.
Tout le modèle du " futur" du nucléaire et de sa gestion est basé sur le temps présent et passé( les 30 glorieuses)
Un exemple.
Comment mobiliser 200 milliards d'euros par an sur dix ans si les caisses sont vides. ( la majorité des réacteurs arrive en fin de vie.)
Le modèle du nucléaire est basé sur la centralisation et les renouvelables sur la décentralisation.
Comment fait on si dans deux décénies , 30% des foyers sont autonomes en énergie , et si dès lors ils ne consomment pas.
Comment fait on si la priorité devient la production agricole. ( si les usa n'exportent plus de céréales une année , c'est 200 millions de morts.) . par exemple, si l'on doit injecter des milliards d'euros pour faire des recherches et produire des drones pollénisateurs ( environ 80% des insectes volants ont disparus ces 30 dernières années en europe ( plus ou moins , plus en andalousie, moins dans l'aubrac. ...)
Etc....

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#35

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 11:51

Je te retourne la demande, sur le faible coût du nucléaire comparativement aux renouvelables.
Ça sort d'où?
Et à la vitesse des avancéés des renouvelables , si ce n'est pas périmé aujourd'hui, celà le sera demain.
( les chinois developpent aujourd'hui un système de rechargement autonome pour les voitures électriques, donc les bornes de rechargement d'ERDF. Gnarf !
En gros, l'époque nous enjoint d'investir un max de thune dans énormément de secteurs, et ceci pour éviter des milliards de morts et peut être à l'échéance de 2 siècles , comme l'a dit hubert REEVES, " la disparition de TOUS les mammifères de plus de 3 kg "

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#36

Message par eatsalad » 19 janv. 2018, 11:52

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 11:43
Le nucléaire n'est pas le sujet du topic, donc je poste pour la dernière fois eatsalad.
Tout le modèle du " futur" du nucléaire et de sa gestion est basé sur le temps présent et passé( les 30 glorieuses)
Un exemple.
Comment mobiliser 200 milliards d'euros par an sur dix ans si les caisses sont vides. ( la majorité des réacteurs arrive en fin de vie.)
j'ai l'impression que vous ne lisez pas ce qu'on écrit..
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 11:43
Le modèle du nucléaire est basé sur la centralisation et les renouvelables sur la décentralisation.
Comment fait on si dans deux décénies , 30% des foyers sont autonomes en énergie , et si dès lors ils ne consomment pas.
C'est un beau rêve mais on en est très loin ! L'intermittence des énergies renouvelables est un obstacle quasi insurmontable en l'état actuel.
Si vous avez lu mon poste vous aurez compris que les 1-2€ par Mwh à mettre de coté pour assurer le démantèlement des centrales, est très inférieur au coût du soutien aux énergies renouvelables : 69% de 22.5€ par Mwh.
Heureusement les énergies renouvelables sont marginales en France, imaginez le cout si elles étaient plus développés!
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 11:43
Comment fait on si la priorité devient la production agricole. ( si les usa n'exportent plus de céréales une année , c'est 200 millions de morts.) . par exemple, si l'on doit injecter des milliards d'euros pour faire des recherches et produire des drones pollénisateurs ( environ 80% des insectes volants ont disparus ces 30 dernières années en europe ( plus ou moins , plus en andalousie, moins dans l'aubrac. ...)
Etc....
Je ne vois pas bien le rapport avec le nucléaire?!
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Stilnox
Messages : 201
Inscription : 12 janv. 2018, 20:17

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#37

Message par Stilnox » 19 janv. 2018, 12:01

Vous vous êtes un peu trop éloigné du sujet...
De mon point de vue, le dit " VIH " doit sûrement exister( bien que nous l'ayons toujours pas identifié ) il est la cause de la déficience immunitaire, qui ensuite provoque ensuite toute sorte de maladie ou syndrome , donc le SIDA.

Mais nous n'en savons pas beaucoup plus depuis 40 ans.
Je vous invite à écouter Etienne de Harven, un dissident du sida, qui explique qu'on a jamais pu isoler, ni purifier le virus par microscopie électronique.

Après, notre imagination fait le reste.

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#38

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 12:09

Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:01
Vous vous êtes un peu trop éloigné du sujet...
De mon point de vue, le dit " VIH " doit sûrement exister( bien que nous l'ayons toujours pas identifié ) il est la cause de la déficience immunitaire, qui ensuite provoque ensuite toute sorte de maladie ou syndrome , donc le SIDA.

Mais nous n'en savons pas beaucoup plus depuis 40 ans.
Je vous invite à écouter Etienne de Harven, un dissident du sida, qui explique qu'on a jamais pu isoler, ni purifier le virus par microscopie électronique.

Après, notre imagination fait le reste.

Oui , le vih, c'est un peu comme dieu, on ne l'a jamais vu. https://m.youtube.com/watch?v=jOuLnlIDfOU

Je remets le lien sur harven.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2703
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#39

Message par Cogite Stibon » 19 janv. 2018, 12:09

Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:01
Mais nous n'en savons pas beaucoup plus depuis 40 ans.
Si vous avez raison, comment expliquer vous l'espérance de vie actuelle des personnes infectées par le VIH, comparativement à celle au début de l'épidémie ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#40

Message par Hugo » 19 janv. 2018, 12:09

Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:01
Vous vous êtes un peu trop éloigné du sujet...
De mon point de vue, le dit " VIH " doit sûrement exister( bien que nous l'ayons toujours pas identifié ) il est la cause de la déficience immunitaire, qui ensuite provoque ensuite toute sorte de maladie ou syndrome , donc le SIDA.

Mais nous n'en savons pas beaucoup plus depuis 40 ans.
Je vous invite à écouter Etienne de Harven, un dissident du sida, qui explique qu'on a jamais pu isoler, ni purifier le virus par microscopie électronique.

Après, notre imagination fait le reste.

Oui , le vih, c'est un peu comme dieu, on ne l'a jamais vu. https://m.youtube.com/watch?v=jOuLnlIDfOU

Je remets le lien sur harven.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2703
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#41

Message par Cogite Stibon » 19 janv. 2018, 12:12

Même question pour vous, Hugo.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#42

Message par eatsalad » 19 janv. 2018, 12:13

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 11:51
Je te retourne la demande, sur le faible coût du nucléaire comparativement aux renouvelables.
Ça sort d'où?
Le coût de production de l’électricité nucléaire – Actualisation 2014

Aller voir page 11

a) Une forte progression du coût de production depuis 2010
Entre 2010 et 2013 le coût de production de l’électricité nucléaire
connaît une forte progression ; il passe de 49,6 €/MWh à 59,8 €/MWh
en € courants, soit une augmentation de 21 % (+ 16 % en €
constants3).
Cette évolution est presque entièrement due à l’évolution des
différents types de charges (+ 19 %), la production annuelle étant
relativement stable (- 1 %) ; en effet, le taux de disponibilité est resté à un
niveau faible (78 %), notamment du fait des périodes de travaux
nécessitées par le développement des investissements de maintenance.

il ya un tableau ou on peut voir qu'on fait des provisions pour le démantelement soit dit en passant/
Tableau A : comparaison des coûts de production d’EDF 2010-2013
En M€ courants 2010 2013 2013/2010
Dépenses d’exploitation 9 017 10 003 + 10,9 %
Investissements sur le parc existant 1 747 3 804 + 117,7 %
Provision pour gestion des déchets et du
combustible usé
1 133 1 301 + 14,8 %
Provision pour démantèlement 461 520 + 12,8 %
Loyer économique 7 880 8 501 + 7,9 %
Total 20 238 24 129 + 19,2 %
Production en TWh 407,9 403,7 - 1 %
Coût en €/MWh 49,6 59,8 + 20,6 %
Source : Cour des comptes et EDF


Coûts et rentabilité des énergies renouvelables - CRE

Coût de production des parcs éoliens à terre du panel :
"Le coût de production est très sensible au taux d’actualisation ; il augmente ainsi de 40 % en
moyenne quand le taux d’actualisation progresse de 5 points. Pour un taux d’actualisation de 8 %, le
coût de production s’échelonne de 49 à 110 €/MWh, avec un écart-type de 16,2 €/MWh autour d’une
moyenne à 85,6 €/MWh."

Pour le cout du Photovoltaique :
"Les résultats sont très sensibles au taux d’actualisation : le coût de production augmente en moyenne de 40 % quand le taux d’actualisation augmente de 5 points. Pour l’hypothèse centrale de 8 %, le coût de production varie de 87,7 à 681,4 €/MWh. Les installations existantes ont un coût de production moyen de 386,4 €/MWh, tandis que les installations en projets ressortent à 152,5 €/MWh."

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 11:51
Et à la vitesse des avancéés des renouvelables , si ce n'est pas périmé aujourd'hui, celà le sera demain.
( les chinois developpent aujourd'hui un système de rechargement autonome pour les voitures électriques, donc les bornes de rechargement d'ERDF. Gnarf !
C'est beau de réver !
Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 11:51
En gros, l'époque nous enjoint d'investir un max de thune dans énormément de secteurs, et ceci pour éviter des milliards de morts et peut être à l'échéance de 2 siècles , comme l'a dit hubert REEVES, " la disparition de TOUS les mammifères de plus de 3 kg "
Si la disparition des mammifères de plus de 3kg dépend des rejets de C02 alors le nucléaire est à développer car c'est ce qui en rejette le moins !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Stilnox
Messages : 201
Inscription : 12 janv. 2018, 20:17

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#43

Message par Stilnox » 19 janv. 2018, 12:16

Septembre 1998: Jonathan Mann, 51 ans.
- Expertise: Directeur fondateur du Programme mondiale sur le sida de l'Organisation mondiale de la Santé et il a fondé le "Projet SIDA" au Zaïre, le plus complet des aides pour l'effort de la recherche en Afrique à l'époque, et en 1986 il a rejoint l'OMS pour mener la riposte mondiale contre le sida. Il est devenu directeur à l'OMS du programme mondial sur le sida qui devint plus tard le programme "ONU-SIDA". Il devint ensuite directeur du Groupe "François-Xavier Bagnoud Center for Health and Human Rights", qui a été créée à la Harvard School of Public Health en 1993. Il a causé une controverse pendant qu'il était en fonction, quand il a accusé les "US National Institutes of Health" de violer les droits de l'homme en s'abstenant d'agir rapidement pour le développement d'un vaccin contre le sida.
- Circonstance du décès: Mort dans le crash du vol 111 de Swissair au Canada.
Pas d'enquête.


15 avril 2000: Walter W. Shervington, 62 ans.
- Expertise: Ecrivain et Enseignant-chercheur sur la santé mentale et le SIDA dans la communauté afro-américaine.
- Circonstance du décès: Mort d'un cancer au Tulane Medical Hospital.
Pas d'enquête, mort jugée naturelle.


16 novembre 2001: Don C. Wiley, 57 ans.
- Expertise: L'un des grands microbiologistes travaillant avant tout aux Etats-Unis. Le Dr. John Wiley, de l'Institut médical Howard Hughes à l'Université Harvard, était un expert sur la façon dont le système immunitaire répond à des attaques virales, telles que les plaies Doomsday classique du VIH, ainsi que le virus Ebola et la grippe.
- Circonstance du décès: La police a retrouvé sa voiture de location sur un pont en dehors de Memphis. Son corps a été retrouvé le 20 décembre dans le fleuve Mississippi.
- Résultat de l'enquête: suicide.


28 janvier 2002: David W. Barry, 58 ans.
- Expertise: Scientifique qui fût l'un des découvreurs de l'AZT, le médicament antiviral qui est considéré comme le premier traitement efficace contre le sida.
- Circonstance du décès: inconnue.
- Résultat de l'enquête: inconnue.

24 Juin 2003: Dr Leland Rickman de l'UCSD, 47 ans.
- Expertise: Un des experts en maladies infectieuses qui ont aidé à préparer le comté de lutte contre le bioterrorisme après le 11 septembre.
- Circonstances de la mort: il était dans la région africaine du Lesotho avec le Dr Chris Mathews de UCSD, le directeur de la Clinique Owen de l'université pour les malades du SIDA. Le Dr Rickman s'était plaint de maux de tête et était allé se coucher. Quand il ne vint pas pour le dîner, Mathews alla dans sa chambre et le trouva mort. La cause n'a pas encore été déterminée.
- Résultat de l'enquête: enquête en cours.

6 Juillet 2004: Stephen Tabet, 42 ans.
- Expertise: Professeur agrégé et épidémiologiste à l'Université de Washington. Une renommée mondiale, un spécialiste du VIH et un chercheur ayant travaillé avec des patients atteint du VIH dans un essai clinique pour un vaccin HIV, dans le cadre du "Vaccine Trials Network".
- Circonstance du décès: Mort d'une maladie inconnue.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/201407 ... -australie

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014 ... s-disparus

Liste non-exhaustive.

Avatar de l’utilisateur
Stilnox
Messages : 201
Inscription : 12 janv. 2018, 20:17

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#44

Message par Stilnox » 19 janv. 2018, 12:22

Cogite Stibon a écrit :
19 janv. 2018, 12:09
Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:01
Mais nous n'en savons pas beaucoup plus depuis 40 ans.
Si vous avez raison, comment expliquer vous l'espérance de vie actuelle des personnes infectées par le VIH, comparativement à celle au début de l'épidémie ?
Sûrement grâce au progrès des soins en général concernant cette maladie.
Il faut savoir qu'au début de l'épidémie, les médicaments donnés étaient dévastateurs, il valait mieux ne pas les prendre ;-)
Pas mal de documentaire dans les années 80 sur la maladie et ses désastres sur l'homme, sur l'effet dévastateur de l'AZT.

Ils arrivent sûrement à ralentir les effets du sida et sa propagation, ça ne fait aucune doute, mais je n'y connais rien en médecine, ni en immunologie.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2703
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#45

Message par Cogite Stibon » 19 janv. 2018, 12:27

Qu'appelez vous les soins ? Parlez-vous des traitements (trithérapie et autre), ou d'autres choses ?

Selon vous, quelle est l'espérance de vie actuelle d'une personne séropositive, par rapport à une personne non séropositive ? Et par rapport à une personne séropositive avant la mise au point de l'AZT ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Stilnox
Messages : 201
Inscription : 12 janv. 2018, 20:17

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#46

Message par Stilnox » 19 janv. 2018, 12:33

Cogite Stibon a écrit :
19 janv. 2018, 12:27
Qu'appelez vous les soins ? Parlez-vous des traitements (trithérapie et autre), ou d'autres choses ?

Selon vous, quelle est l'espérance de vie actuelle d'une personne séropositive, par rapport à une personne non séropositive ? Et par rapport à une personne séropositive avant la mise au point de l'AZT ?
Je parlais plus généralement des progrès au niveau immunitaire, ils arrivent à contrôler les charges virales pour diminuer la prolifération du virus.
Après, je n'en sais pas plus que toi, je ne suis pas la personne adéquate pour te répondre, je risquerais de te dire des conneries, si j'en ai pas déjà dit beaucoup :)

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2703
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#47

Message par Cogite Stibon » 19 janv. 2018, 12:55

Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:33
Je parlais plus généralement des progrès au niveau immunitaire, ils arrivent à contrôler les charges virales pour diminuer la prolifération du virus.
Sans avoir identifié le virus ?
Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:33
Après, je n'en sais pas plus que toi, je ne suis pas la personne adéquate pour te répondre, je risquerais de te dire des conneries, si j'en ai pas déjà dit beaucoup :)
Si tu sais que tu dis des conneries, pourquoi ne cherches-tu as à te renseigner ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Stilnox
Messages : 201
Inscription : 12 janv. 2018, 20:17

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#48

Message par Stilnox » 19 janv. 2018, 12:57

Cogite Stibon a écrit :
19 janv. 2018, 12:55
Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:33
Je parlais plus généralement des progrès au niveau immunitaire, ils arrivent à contrôler les charges virales pour diminuer la prolifération du virus.
Sans avoir identifié le virus ?
Stilnox a écrit :
19 janv. 2018, 12:33
Après, je n'en sais pas plus que toi, je ne suis pas la personne adéquate pour te répondre, je risquerais de te dire des conneries, si j'en ai pas déjà dit beaucoup :)
Si tu sais que tu dis des conneries, pourquoi ne cherches-tu as à te renseigner ?
Dudit virus !
Laisse tomber, je ne suis pas un adepte du débat contradictoire, ça ne m'intéresse pas.
Je te laisse t'instuire aussi de ton coté.
J'ai commandé deux bouquins sur le sujet, dont l'un m'a été conseillé par un sympathique forumeur.
Vivement

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8086
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#49

Message par Nicolas78 » 19 janv. 2018, 13:30

Hugo a écrit :Le complot n'esiste pas , car TOUT est complot .
Non.
Tout n'est pas complot justement, et donc les complots existes bien.
Le virus du Sida n'a pas été isolé
Le virus du sida à été dit "isolé" en 1983. Par Montagnier.
Beaucoup de gens (ya plein de site plus ou moins séireux/complet à ce sujet) pensent que l'isolement à été fait sur un marqueur qui ne correspond pas au VIH ou selon des critères insuffisamment précis pour le prouver sans doute possible l'isolement du VIH, et que ça ne prouve donc pas que l’échantillon isolé soit responsable du sida.
Ca à fait débat longtemps, avant qu'on puisse identifier clairement et précisément la méthode d'infection du virus et le reproduire.
http://archive.wikiwix.com/cache/?url=h ... da-en-1983
Wiki a écrit :En 1983, Robert Gallo n'est pas parvenu à isoler le virus dans les échantillons sanguins de patients atteints du sida. Willy Rozenbaum pense alors que chez les malades du sida, la plupart des cellules infectées sont détruites et que c'est la raison du manque de résultats dans ces tentatives d'isolement du virus. Il a alors l'idée de chercher le virus dans un organe riche en lymphocytes, les ganglions lymphatiques de personnes malades mais qui ne sont pas encore en phase de sida. En janvier 1983, Willy Rozenbaum prélève un échantillon d'un patient atteint d'une lymphadénopathie, pathologie identifiée comme une maladie opportuniste du stade pré-sida. L'échantillon est mis en culture et Françoise Barré-Sinoussi découvre une activité de transcriptase inverse, confirmant la présence d'un rétrovirus. Une apoptose apparaît et l'adjonction de globules blancs à la mise en culture relance alors l'activité de transcriptase inverse. Un examen au microscope électronique a permis de visualiser, pour la première fois, le virus, le 4 février 1983.

Après une prise de contact avec Robert Gallo pour un échange d'informations, l'équipe de l'Institut Pasteur confirme que le virus identifié chez le patient lymphadénopathique n'est pas le HTLV-16. Ce nouveau rétrovirus est alors appelé Lymphadenopathy Associated Virus (LAV) et les résultats sont publiés dans Science le 20 mai 19837. À ce stade, le lien entre le LAV et le sida n'est pas clairement établi par l'équipe de Luc Montagnier. Luc Montagnier et David Klatzmann découvrent que ce virus détruit les lymphocytes T4 (LT4) avec lesquels il est mis en culture. On savait que le nombre de LT4 diminuait beaucoup chez les malades atteints de sida. Le LAV était donc sûrement l'agent provoquant le sida.

L'équipe de Robert Gallo publie le 4 mai 1984, dans Science, les résultats de l'isolement d'un virus qu'elle considère comme responsable du sida et le nomme HTLV-38, qui s'avérera, bien plus tard, provenir d'un échantillon envoyé par l'Institut Pasteur. L'équipe de Jay A. Levy à San Francisco fait de même le 24 août 1984 et trouve plusieurs rétrovirus, qu'elle nomme AIDS-associated retroviruses (ARV)9.

Pendant un temps, les trois dénominations HTLV-3, LAV et ARV cohabiteront. En 1986, le sigle VIH (HIV en anglais) est choisi.
Pasteur.FR a écrit :C’est ainsi que fût publiée en mai 1983 dans la revue Science*, la première description du virus responsable du sida, que l’équipe à l’Institut Pasteur avait appelé à l’époque «Lymphadenopathy Associated Virus » ou LAV. Le lien de causalité entre ce virus et le sida restait encore en effet à démontrer.
Puis il fut séquencé :
La collaboration s’étend bientôt à des immunologistes hospitaliers (Jean-Claude Gluckman et David Klatzman, Pitié-Salpétrière) et des cliniciens, comme le Dr Vilmer (hôpital Necker), ce qui permet, au cours de l’année 1983, de démontrer que les lymphocytes T CD4 sont la cible majeure du virus, et qu’ils en meurent.
L‘équipe prend également contact avec des biologistes moléculaires (Simon Wain-Hobson, Pierre Sonigo, Marc Alizon, entre autres) pour analyser le génome de ce virus : leurs travaux aboutiront, un peu plus tard, à la description de la séquence du virus.
Plus tard dans l’année 1983, les scientifiques de l’unité d’Oncologie virale apportent la preuve qu’il s’agit bien d’un rétrovirus, ce que certains contestaient à l’époque.
Le virus à ensuite été photographié à de nombreuse reprises depuis. Les vielles photos utilisées par ceux qui en doute (qui disent à juste titre que ces photos ne démontrent rien à elles toute seules, que cela pourrait être des cellules ou des virus "lambda") témoignes surtout qu'ils sont resté bloqué dans les années 80/90.

Evidemment, on peut toujours nier que le virus présenté ainsi (description de l'infection reproduite un nombre incalculable de fois, séquençage ADN du virus, photos même récente en HD) est bien le VIH.
Mais finalement, pour le savoir vraiment, et donc affirmer ce que tu dit, il faudrait que tu soit biologiste et reproduise l’expérience toi même...
Ce que tu n'est pas.
Dernière modification par Nicolas78 le 19 janv. 2018, 13:35, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 374
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Photo(s) du VIH/Sida (et autres argumentations) ?

#50

Message par miraye » 19 janv. 2018, 13:32

Hugo a écrit :
19 janv. 2018, 11:43
( environ 80% des insectes volants ont disparus ces 30 dernières années en europe ( plus ou moins , plus en andalousie, moins dans l'aubrac. ...)
Ah ? et comment vous savez pour le + ou - de l'andalousie et de l'aubrac ? J'ai raté quelques études ?
Attention je demande des sources.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit