Le monde dans 65 ans

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Talisker
Messages : 897
Inscription : 01 sept. 2014, 22:40

Le monde dans 65 ans

#1

Message par Talisker » 25 sept. 2014, 13:14

Bonjour les sceptiques,

J'écris une nouvelle de science-fiction, c'est un de mes hobbies. Alors même que je suis bien conscient qu'il est quasiment impossible de prédire le futur (le post de Mireille sur Asimov en est une bonne illustration) l'idée principale derrière le projet est de décrire l'avenir le plus réaliste/probable possible...
Le protagoniste est l'équivalent d'un commissaire européen actuel (l'Union a beaucoup changé), ce qui me donne une bonne excuse pour explorer la situation économique et géopolitique européenne en l'an 2079.

J'ai déjà sollicité l'avis de nombreuses personnes et apparemment j'ai une vision plutôt pessimiste du futur: ma version du monde passe aux yeux de certains pour une dystopie.
Pour faire très bref j'imagine un accroissement des inégalités entre les pays les plus développés et le reste du monde, et entre les plus riches et la classe moyenne. Mes prévisions climatiques sont à peu près celles du GIEC, voire un peu pires (le monde ayant tardé à réduire les émissions de gaz à effet de serre). Il y a environ 10 milliards de personnes habitant sur terre mais ce chiffre est en train de baisser (baisse de la natalité + guerres, famines et maladies dans les PMA).

J'aimerais bien connaître vos prédictions. Selon vous à quoi ressemblera le monde, et en particulier l'Europe, dans 65 ans?
Technologie, politique, culture, démographie, économie, énergie, médecine, transport, conflits, tout m'intéresse - les choses nouvelles qui pourraient faire partie de la vie de tout les jours en particulier.

Merci d'avance pour vos réponses. :)

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Le monde dans 65 ans

#2

Message par MadLuke » 25 sept. 2014, 14:05

Pour faire très bref j'imagine un accroissement des inégalités entre les pays les plus développés et le reste du monde
La Chine, et certains autre étant dans les pays développé dans votre modèle du future ? Ou c'est la même liste qu'aujourd'hui, ce serait intéressant de savoir qui sont les pays développés et le reste pour bien juger, parce que cela semble être contre intuitif un peu.
et entre les plus riches et la classe moyenne.
Dans le sens où dans une économie en croissance ceux qui investissent une plus grand part de leur actif devienne disproportionnément plus riche que les autres et c,est habituellement les plus riches qui peuvent ce le permettre ou plus que ça ?
Technologie, politique, culture, démographie, économie, énergie, médecine, transport, conflits, tout m'intéresse - les choses nouvelles qui pourraient faire partie de la vie de tout les jours en particulier.
Pour ce qui est presque dans le sac de la vie de tout les jours du futur a moyen terme:
Le laboratoire médical personnel, probablement sous la forme d'une toilette intelligente qui analyse votre pisse par moment et suis votre bilan de santé avec votre téléphone, permettant de détecter assez tôt certains problème qui deviennent grave que si ils sont mal détecté ou trop tard. L'auto médication viendras aussi probablement de plus en plus avec ce genre d'outils.

Les classes à distances deviendront meilleur, probablement les rendres plus "humains" avec la réalité virtuelle et avoir l'impression d'être dans un groupe sur place.

Les nanotechnologies et peut-être même de nouveau matériaux pourraient ne faire aucune révolution, mais une évolution certaines dans presque absolument tout (donc tout pourrait devenir un peu mieux dans la vie de tous les jours, des bas qui ne sentent pas mauvais, des fils électriques 5% plus efficace.

des matériaux/objets dit intelligents seront dans la vie de tous les jours (une porte qui sait que tu quittes le bureau pour de bon ou si tu allais au toilette, on ne ferme pas la porte de la même façon, un divan qui sait que tu t'endors et diminue la télé, etc... la voiture aussi).

Efficacité énergétique, les voitures récupérons l'énergie des freinages et compagnies mais aussi celle de la chaleur des humains dans la voiture et les batteries seront remplacé par des nano-condensateurs placé à même la structure de la voiture, permettant des recharges ultra rapide, de bonne durées de vie et ainsi de suite. La recharge pourra même se faire en roulant dans les endroits très achalandé en vous abonnant à un service.

Une plus grande culture mondiale (il y avait un peu la culture anglo-saxonne qui était souvent assez mondiale en petite partie, mais des choses comme Psy (gangnam style) seront annuel, il y aura une culture internationale avec des éléments d'un peu partout.

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1489
Inscription : 14 déc. 2013, 04:58

Re: Le monde dans 65 ans

#3

Message par Chanur » 25 sept. 2014, 15:27

Il y a 65 ans on était en 1949. Le monde a énormément changé depuis.
Le plus grand changement est sans doute technologique. Géopolitique, aussi, avec l'effondrement de l'URSS et la montée en puissance de la Chine (et des tas d'autres trucs, évidemment).

On peut s'attendre à ce qu'il y ait autant de différences pour les 65 ans à venir, sans doute encore plus sur le plan technique qui, il me semble, évolue de plus en plus vite.

Je m'attend à de gros progrès en médecine.
Il y a plus de choses à inventer ou découvrir dans les nanotechnologies que l'ensemble de ce qu'on a inventé et découvert depuis le paléolithique.
Des matériaux comme des supraconducteurs à température ambiante donneraient sans doute lieu à une gamme d'applications au moins aussi vaste que celles du moteur électrique.
Des ordinateurs quantiques permettraient une évolution de l'informatique qui dépasse l'imagination (la mienne en tout cas).

Je n'arrive même pas à concevoir quelle société ça va donner ...
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Le monde dans 65 ans

#4

Message par MadLuke » 25 sept. 2014, 15:31

Il y a 65 ans on était en 1949. Le monde a énormément changé depuis.
Effectivement, mais les gens buvait du coke dans des franchises McDo en 49. Y'a des éléments qui ont beaucoup évolué sans radicalement changé.

Mais juste revoir des films vieux de 10 ans avec les écrans de CRT ou breaking bad qui était autour de 2006-08 avant la popularité des smarthphones et des médias sociaux c'est un peu fou comment ça peu changer vite.

On peut s'imaginer qu'on va avoir un accès presque immédiat à wikipedia dans notre cerveau juste par la pensé dans le plus fou des possibles de 2080 sans que ce soit farfelu.
Des matériaux comme des supraconducteurs à température ambiante donneraient sans doute lieu à une gamme d'applications au moins aussi vaste que celles du moteur électrique.
Ni connaissant rien je ne m'avancerais pas, mais pour une grande gamme d'application le cuivre est déjà très efficace:
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sistivit%C3%A9

Sur des petites distances avec de petite puissance, y'aurait-il une grande différence entre un supraconducteur et le cuivre/argent donnant accès à de nouvelle application, ou simplement des ordinateurs (téléphone et allouettes) plus petits, sans problème de chaleur et moins énergivore de quelques % ?

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1489
Inscription : 14 déc. 2013, 04:58

Re: Le monde dans 65 ans

#5

Message par Chanur » 25 sept. 2014, 15:56

MadLuke a écrit :Sur des petites distances avec de petite puissance, y'aurait-il une grande différence entre un supraconducteur et le cuivre/argent donnant accès à de nouvelle application, ou simplement des ordinateurs (téléphone et allouettes) plus petits, sans problème de chaleur et moins énergivore de quelques % ?
Je pense qu'il y aurait (les supra conducteurs à température ambiante, c'est encore de la SF) beaucoup d'invention nouvelles, mais rien qu'avec ce qu'on connaît déjà :
- des moteurs électriques beaucoup plus petits
- la sustentation magnétique
- des machines à IRM dans chaque cabinet médical
- plus besoin de lignes à haute tension pour transporter l'énergie
- et je suis sûr que j'en oublie des tas.

Sinon, une chose qui serait très importante serait d'inventer un moyen de stocker l'énergie de façon efficace. Le mieux qu'on sache faire actuellement, c'est pomper de l'eau vers un réservoir plus haut. C'est extrêmement médiocre ...
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Le monde dans 65 ans

#6

Message par MadLuke » 25 sept. 2014, 15:59

Chanur a écrit : Sinon, une chose qui serait très importante serait d'inventer un moyen de stocker l'énergie de façon efficace. Le mieux qu'on sache faire actuellement, c'est pomper de l'eau vers un réservoir plus haut. C'est extrêmement médiocre ...
Oui c'est le gros travail autour de la voiture électrique, j'imagine que les nano-condensateur pourrait être efficace et rapide (mais j'imagine aussi dispendieux encore longtemps).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19143
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Le Collectif Borg

#7

Message par Denis » 25 sept. 2014, 16:07


Salut MadLuke,

Tu dis :
On peut s'imaginer qu'on va avoir un accès presque immédiat à wikipedia dans notre cerveau juste par la pensé dans le plus fou des possibles de 2080 sans que ce soit farfelu.
Ça se tient.

Nous serons alors en bonne voie vers une société de type Collectif Borg.
Les Borgs sont constitués de drones qui en sont l'incarnation individuelle physique. Les drones sont en permanence connectés entre eux au moyen d'un réseau subspatial et forment ainsi une entité supra-individuelle nommé le Collectif
[...]
Ces implants cybernétiques permettent aux drones de communiquer sans l'aide de la parole et de partager quasi instantanément des informations.
Ton idée me rappelle cette vieille proposition de Redico (D52).
  • D52 : S'il émerge un jour une sorte de "conscience planétaire unifiée" (plus ou moins à la "Borg Collective"), on en retracera l'origine à l'invention du Redico.
    Denis : 7%* | PKJ : % | Damien : 0.1%
    * Plutôt "moins" que "plus", hopefully...
Depuis, j'ai appliqué la Loi 15 et abaissé mon 7% à 3%.

Faut être raisonnable... Ton 2080 me paraît quand même un peu court. On n'y sera pas avant 2150.

;) ;) ;) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Messages : 897
Inscription : 01 sept. 2014, 22:40

Re: Le monde dans 65 ans

#8

Message par Talisker » 25 sept. 2014, 16:13

MadLuke a écrit :La Chine, et certains autre étant dans les pays développé dans votre modèle du future ? Ou c'est la même liste qu'aujourd'hui, ce serait intéressant de savoir qui sont les pays développés et le reste pour bien juger, parce que cela semble être contre intuitif un peu.
En fait c'est pas tellement un accroissement des inégalités entre les pays, plutôt un maintien (à quelques exceptions près: réchauffement climatique ou disparition de certaines ressources change la donne pour certains Etats). La Chine serait une superpuissance majeure mais le niveau de vie et l'accès aux technologies y serait beaucoup moins homogène qu'en Europe ou en Amérique du Nord (population oblige).
En fait j'imagine des énormes avancés technologiques dans la plupart des domaines, mais j'estime qu'elles seront utilisés par plus ou moins les mêmes personnes, dans plus ou moins les mêmes pays, que les technologies les plus avancées d'aujourd'hui.
MadLuke a écrit :Dans le sens où dans une économie en croissance ceux qui investissent une plus grand part de leur actif devienne disproportionnément plus riche que les autres et c,est habituellement les plus riches qui peuvent ce le permettre ou plus que ça ?
Dans le sens qu'il n'y aurait pas eu de rupture avec le modèle actuel. L'écart entre les 1% les plus riches et la classe moyenne continuerait à s'aggrandir: aujourd'hui on compte 1645 milliardaires sur la planète, en 2079 j'en imagine plus de 25.000, avec la création d'une sorte de caste internationale de super-rentiers assez décadente.

Mais peut importe ce que je pense en fait, je suis plus intéressé par des avis contradictoires. Merci pour les exemples en tout cas, ils m'ont l'air assez réalistes. J'avais déjà pensé aux chiottes intelligentes, un peu comme celles dans "The Island".

Sinon la fusion nucléaire c'est probable ou pas du tout pour 2079?

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4554
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Le monde dans 65 ans

#9

Message par Wooden Ali » 25 sept. 2014, 16:33

Salut Talisker,
J'ai l'impression que c'est moins la technologie que des évolutions sociétales qui risquent de modeler le futur proche qui doit servir de base à ton roman. L'influence grandissante de l'irrationnel et des religions dans la sphère politique (surtout en Europe) bouleverseront la société beaucoup plus que, disons, les nanotechnologies ou que l'Iphone XXII. Avec l'évolution du climat qui n'a, amha, peu de chance d'être maitrisée, cela risque de donner une situation géopolitique très ... romanesque. La Science-Fiction, c'était adapté aux années 50. Aujourd'hui il me semble qu'écrire de la Social-Fiction serait plus approprié.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Le monde dans 65 ans

#10

Message par BeetleJuice » 25 sept. 2014, 16:40

C'est quasiment impossible de faire des prédictions à si long terme. Déjà à très cours terme, tout peut être foutu en l'air par un évènement majeur (par exemple, j'avais dit au début de l'année que Bachar El Assad serait en train de gagner la guerre en Syrie et c'était vrai de janvier à juin, puis ISIS a prit de l'importance grâce à l'Irak et un mois plus tard, ma prédiction était totalement fausse à cause de ça).

A mon avis, si vous voulez écrire de la SF, même réaliste, il faut autant partir du futur que du présent et se demander ce que vous voulez exprimer dans cette thématique. Rien n'est dû au hasard dans un récit de fiction et le décor est à moduler en fonction de ce que vous entendez exprimer. Sans ça, vous allez perdre votre temps en détails inutiles qui risque de nuire à l'efficacité du récit.

Des futurs possibles, il y en a des tas, pour en imaginer un qui vous convient, il faudrait savoir quel type de futur servirait votre récit.

D'où l'intérêt de partir autant du passé que du futur. Partir du présent permet d'éviter les raccourcis scénaristiques pour expliquer des technologiques peu crédibles et partir du futur permet de se poser la question de la manière dont on a pu en arriver là. Par exemple, c'est tout à fait possible d'imaginer un futur post-apocalyptique réaliste pour écrire une histoire dans ce contexte, mais il faut déjà faire le constat que c'est le décor dont on a besoin pour le récit.

Sans cette indication de ce que vous voulez, ceux qui répondront à votre message ont toutes les chances de faire de la prolongation de tendances pour décrire le futur et donc le futur ressemblera au présent et ça ne sera pas forcément très intéressant à lire, ou dans tous les cas, le décor n'exprimera rien de particulier.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 10:59

Re: Le monde dans 65 ans

#11

Message par Greem » 25 sept. 2014, 16:42

Je me prête au jeu, même si évidement, mes prédictions ne valent rien : Dans 65 ans, tout le monde sera connecté à Internet, l'intimité ne sera plus qu'un lointain souvenir, l'information sera sclérosée par les réseaux alternatifs, le cynisme des industriels atteindra son paroxysme, Mcdonald's nous vendra de l'espoir grâce à son Royal Cheese, l'inspiration artistique sera à bout de souffle, les inégalités sociales auront été exacerbées, la peine de mort sera rétablie, nos frontières seront militarisées, les immigrés seront parqués dans des camps insalubres, de nouvelles maladies remplaceront le Sida, les rues seront pavées par des missionnaires de toutes sortes et les policiers se baladeront avec des mitraillettes.

En gros, ça sera un peu comme aujourd'hui, mais en pire...
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Messages : 897
Inscription : 01 sept. 2014, 22:40

Re: Le monde dans 65 ans

#12

Message par Talisker » 25 sept. 2014, 17:09

Wooden Ali a écrit :J'ai l'impression que c'est moins la technologie que des évolutions sociétales qui risquent de modeler le futur proche qui doit servir de base à ton roman. L'influence grandissante de l'irrationnel et des religions dans la sphère politique (surtout en Europe) bouleverseront la société beaucoup plus que, disons, les nanotechnologies ou que l'Iphone XXII. Avec l'évolution du climat qui n'a, amha, peu de chance d'être maitrisée, cela risque de donner une situation géopolitique très ... romanesque. La Science-Fiction, c'était adapté aux années 50. Aujourd'hui il me semble qu'écrire de la Social-Fiction serait plus approprié.
En fait j'ai utilisé le terme "science-fiction" parce que le récit se passe dans le futur, c'est tout.
C'est marrant dans ma vision les religions ont quasiment disparues en Europe, même si il existe toujours des sectes plus ou moins populaires.
BeetleJuice a écrit :A mon avis, si vous voulez écrire de la SF, même réaliste, il faut autant partir du futur que du présent et se demander ce que vous voulez exprimer dans cette thématique. Rien n'est dû au hasard dans un récit de fiction et le décor est à moduler en fonction de ce que vous entendez exprimer. Sans ça, vous allez perdre votre temps en détails inutiles qui risque de nuire à l'efficacité du récit.

Des futurs possibles, il y en a des tas, pour en imaginer un qui vous convient, il faudrait savoir quel type de futur servirait votre récit.
Je comprends ce que vous voulez dire, cependant même si c'est impossible de prévoir le futur dans le détail je pense que certaines évolutions sont plus probables que d'autres. Je suis inspiré par le genre cyberpunk (Blade Runner, l'univers de Mike Pondsmith, Neuromancer) mais je voudrais me séparer des élements les plus improbables du genre.
J'ai écrit une chronologie qui part du présent et qui va jusqu'au début de mon histoire pour avoir une idée de ce que les gens ont dans la tête et pour créér un monde assez complexe dans lequel mes personnages peuvent évoluer. Il n'y aucun élément de cette chronologie qui m'est indispensable parce ce que j'écris c'est plutôt un genre de roman policier futuriste. Je peux m'adapter assez facilement si on me dit que la fusion nucléaire c'est pas probable pour 2079, c'est pas le ressort du récit.

Un des ressorts par contre, c'est les inégalités sociales. A travers le monde, et à travers la France (le protagoniste est Français).

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Le monde dans 65 ans

#13

Message par MadLuke » 25 sept. 2014, 17:12

BeetleJuice a écrit : D'où l'intérêt de partir autant du passé que du futur. Partir du présent permet d'éviter les raccourcis scénaristiques pour expliquer des technologiques peu crédibles et partir du futur permet de se poser la question de la manière dont on a pu en arriver là. Par exemple, c'est tout à fait possible d'imaginer un futur post-apocalyptique réaliste pour écrire une histoire dans ce contexte, mais il faut déjà faire le constat que c'est le décor dont on a besoin pour le récit.
Pas une mauvaise idée, par exemple on exprime que dans le futur voulu l'exploitation des astéroïdes est relativement commun, mais que la difficulté à légiférer le tout par les états à créer des entreprises assez puissante de l'espace pour ne pas pouvoir être policé dans l'espace qui est un peu far west et tout nouveau (industriellement parlant) en 2080.

De ce souhait tu pars d'aujourd'hui et tu inventes un scénario crédible qui s'y rend, ce scénario défini un peu les technologie utilisé pour faire se minage, les gouvernement ressemble à quoi et ainsi de suite.

C'est bien souvent ça pour les films, Blade runner et compagnie.

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Messages : 897
Inscription : 01 sept. 2014, 22:40

Re: Le monde dans 65 ans

#14

Message par Talisker » 25 sept. 2014, 17:22

J'ai utilisé certaines prédictions de ce site (assez rigolo d'ailleurs) pour construire ma chronologie.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Le monde dans 65 ans

#15

Message par BeetleJuice » 25 sept. 2014, 17:39

cependant même si c'est impossible de prévoir le futur dans le détail je pense que certaines évolutions sont plus probables que d'autres.
Oui, mais avec un aussi grand intervalle de temps, les futurs, même probables, peuvent être très différent les uns des autres, donc sans aller jusqu'à dire que tout est possible, vous avez l’embarras du choix.
Il n'y aucun élément de cette chronologie qui m'est indispensable parce ce que j'écris c'est plutôt un genre de roman policier futuriste
Au contraire, un roman policier est basé sur les détails, la manière dont le policier envisage la réalité, l'ambiance de son environnement, les indices qu'il peut y trouver. Là, comme ça, de tête, je peux vous sortir deux scénarios de futur possible qui n'auraient rien à voir l'un avec l'autre et qui changerait radicalement les possibilités que le décor offriront à vos protagonistes et donc, radicalement la perspective de l'enquête au coeur du roman.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4990
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Le monde dans 65 ans

#16

Message par unptitgab » 25 sept. 2014, 17:55

Une question Talisker, tu notes que ton policier et français, donc pour toi les Etats-unis d'Europe n'ont pas pu ce faire ou bien il est français comme on peut être texans?
Tu voulais un point de vu politique et géographique, y mets tu tes désirs ou les probables?
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
anty28
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 344
Inscription : 04 août 2012, 20:30

Re: Le monde dans 65 ans

#17

Message par anty28 » 25 sept. 2014, 17:56

Quelques prédictions, je ferai la suite demain :

Internet sera partout et transcendera notre expérience de vie à un point encore difficile à imaginer actuellement. Modifier son corps pour y accéder ne sera pas forcément généralisé, mais ne sera plus un tabou. D'un autre côté, beaucoup de personnes voudront vivre dans l'illusion d'une vie à l'ancienne, « bucolique », mais avec la technologie du XXIème siècle. Il y aura de nouveaux clivages culturels en conséquence.

Il y aura eu des révolutions d'ampleur dans des pays autoritaires tels que la Chine ou l'Arabie Saoudite, à cause de l'essoufflement de leurs moteurs économiques traditionnels. Mais également, dans une moindre mesure, dans des pays démocratiques de plus longue date.

L'économie sera plus démocratique. En fait, l'Ancien monde aura une économie socialiste sur un modèle démocratique/communaliste ; la technologie sera tellement avancée qu'elle pourra résoudre aisément les problèmes d'information liés à ce système. La durée hebdomadaire du travail sera réduite à quelques heures par semaine seulement, et consistera essentiellement en de la maintenance. Le modèle américain sera davantage fondé sur une fusion des individus avec la technologie.

Il y aura un embryon de véritable gouvernement mondial.

A cause d'un grand nombre de facteurs (dont l'hostilité persistante du monde occidental à son égard et les révolutions sus-mentionnées), l'Islam aura connu des bouleversements majeurs et n'existera probablement plus tel que nous le connaissons actuellement (ou plus sous ce nom-là, en tout cas). Le christianisme existera toujours mais sera plus ouvert et plus tolérant qu'il ne l'est aujourd'hui.
‎"Aujourd'hui, c'est très compliqué, car il y a des croyants et des athées, des hommes et des femmes qui travaillent (alors qu'avant les femmes élevaient les enfants), des hétéros et des homos, bref c'est vraiment le bordel !". Perle d'étudiant

http://ineakis.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Messages : 897
Inscription : 01 sept. 2014, 22:40

Re: Le monde dans 65 ans

#18

Message par Talisker » 25 sept. 2014, 20:43

BeetleJuice a écrit :Oui, mais avec un aussi grand intervalle de temps, les futurs, même probables, peuvent être très différent les uns des autres, donc sans aller jusqu'à dire que tout est possible, vous avez l’embarras du choix.

Vous avez raison, c'est pour ça que je sollicitais l'avis des gens, pour avoir d'autres scénarios auxquels j'aurais pas pensé. Un genre de brainstorming. Ce que je demande est très vague mais j'attends pas de réponses particulières. Si il y a un seul domaine dans lequel j'aimerais avoir des avis, ça serait la technologie. Pour la petite histoire j'imagine que les implants cybernétiques sont relativement répandus (en tout cas en France), surtout des micro-ordinateurs intégrés avec des IA sophistiquées qui se connectent sur commande à internet et auxquels on parle (à voix basse) et qui nous répondent via des oreillettes. Chez certaines personnes ils peuvent être reliés à des implants oculaires ou des lentilles spéciales, mais la plupart des personnes utilisent des lunettes plus ou moins discrètes. Certaines personnes remplacent des membres entiers par des versions mécaniques parce que c'est utile dans leur activité professionelle ou juste parce que c'est la mode et qu'ils peuvent le faire.
unptitgab a écrit :Une question Talisker, tu notes que ton policier et français, donc pour toi les Etats-unis d'Europe n'ont pas pu ce faire ou bien il est français comme on peut être texans?
Tu voulais un point de vu politique et géographique, y mets tu tes désirs ou les probables?
Le protagoniste n'est pas un policier, c'est un homme politique, il a affaire à des policiers dans le cadre d'une enquête politico-financière (cliché, oui je sais).
La France est un Etat plus ou moins autonome de l"Alliance Stratégique d'Europe du Nord", le successeur de l'UE, une des premières puissances mondiales.

Je pourrais donner plus de détails sur le monde mais alors je vais vraiment tartiner et c'est pas forcément intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4405
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Le monde dans 65 ans

#19

Message par Dash » 25 sept. 2014, 23:37

En ce qui concerne les technologies, il m'est évident que les nanotechnologies et les implants médicaux ont un bel avenir. Par contre, en ce qui concerne la miniaturisation de moyens de télécommunication (ou des trucs plutôt utiles et ludiques qui n'ont pas pour fonctions de corriger un handicap quelconque), je pense que plusieurs personnes (dans la vie, de façon générale) font fausse route en pensant que nous aurons de petites oreillettes/implants dans les oreilles et/ou des lunettes 3D qui remplaceront nos smartphones (ou des versions minces comme des feuilles de papier p. ex.). À mon avis, l'erreur est de considérer seulement la possibilité de la faisabilité technologique au détriment de la commodité d'utilisation en fonction de la physionomie et de la psychologie de l'humain (sans parler des contraintes inhérentes à certaines situations et contextes).

À mon avis, le niveau de miniaturisation optimale se trouve sur le sommet d'une courbe où tout ce qui se trouve avant le sommet est trop gros et contraignant à utiliser, mais où tout ce qui se retrouve après est trop petit et moins pratique à utiliser. Et cela ne concerne pas que la miniaturisation. Prenons par exemple la technologie « touch screen~sensitive screen ». Ben l'on commence à s'apercevoir que cette façon d'avoir à seulement toucher un écran (ou des représentations 3D qui flottent en l'air, comme dans certains films de SC) pour interagir avec nos appareils peut être utile et agréable à utiliser en certaines conditions précises (sur smartphones, tablettes ou dans le cadre de la médecine où le médecin pourrait manipuler des images 3D sans avoir à toucher à quoi que ce soit pendant qu'il opère et donc d'avoir à re-stériliser ses gants, etc. Ce qui devient un avantage, dans ce cas), mais peut être contraignant et désagréable en d'autres circonstance ou contexte d'utilisation. Si j'aime bien utiliser la sensitive touch sur smartphones et sur tablettes, devant mon écran de PC de bureau, par contre (ou devant une représentation 3D qui flotterait devant moi), il peut vite devenir fatigant de devoir tenir les bras en l'air pour faire des gestes dans le vide ou toucher l'écran alors que ce l'est beaucoup moins d'avoir l'avant-bras accoté sur une surface comme un bureau en manipulant une souris et un clavier, p. ex. (Essayez de faire du Photoshop, du montage vidéo ou autre travail du genre pendant des heures avec les bras en l'air, vous comprendrez! ;) )

Pour ce qui est des implants/oreillettes et lunettes qui pourraient remplacer nos smartphones et tablettes, je suis aussi plutôt sceptique. Non pas que ce ne soit pas possible, technologiquement (loin de là), mais à cause d'autres implications. À moins qu'ils ne soient directement connectés à notre cerveau et qu'on ait juste à « penser » pour les manipuler, devoir parler à voix haute pour interagir avec eux par reconnaissance vocale ne serait pas approprié et très efficace en plusieurs contextes d'utilisation (comme présentement avec la reconnaissance vocale des smartphones). Et cliquer sur des commandes virtuelles 3D qui s'afficheraient devant nos yeux avec des lunettes high-tech en faisant des mouvements/clignements d'yeux deviendra vite fatigant (essayez, faites semblant, vous verrez) et demandera un temps de pratique pour la précision (sans parler des grimaces du visage en public :? ). Et pour ce qui est d'espérer les commander par la pensée, cela va demander une certaine pratique de gestion de précision des pensées et de non-interférence de « pensées parasites », etc. Idem avec des smartphones qui seraient aussi minces que des cartes de crédit par exemple. Quel intérêt s'ils deviennent plus faciles à égarer et que la prise en main s'en retrouve plus compliqué? Bref, àmha, ce sont toutes des idées qui, si elles semblent cool à première vue, demeurent plus difficiles et contraignantes à utiliser que de simplement manipuler un clavier, une souris ou un objet de la taille d'un smartphone ou d'une tablette.

Quand on s'exerce à anticiper comment pourront évoluer certains produits usuels actuels, je pense qu'il faut faire attention de ne pas seulement considérer ce qui est faisable et possible technologiquement, mais qu'il faut surtout considérer le coté pratico-pratique et ce, dans tous les contextes d'utilisation possible. Je pense que c'est surtout ça qui conditionnera le plus les évolutions et les possibles améliorations (ou, du moins, leur succès/insuccès) de certains appareils.

Notons aussi que la démocratisation de ce type d'appareils (aussi petits et porté par tous du matin au soir) rendrait encore plus difficile de savoir si quelqu'un n'est pas en train d'enregistrer/filmer ce qui se passe (espionnage industriel, entre autres) ou de savoir s'il n'est pas en train de consulter l'internet pour répondre aux questions d'un examen, etc. Bref, l'intégration de certaines technologies a même le corps de l'individu (ou d'un truc qui fait partie intégrante de son habillement, comme des lunettes) créer tout un tas d'autres problèmes potentiel à ne pas négliger. Comment savoir si le conducteur d'une voiture n'est pas distrait parce qu'il est en train de texter des SMS avec ses lunettes?, etc.
Dernière modification par Dash le 26 sept. 2014, 06:05, modifié 2 fois.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4405
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Le monde dans 65 ans

#20

Message par Dash » 26 sept. 2014, 00:37

Une chose qui va certainement arriver, c'est les spectacles de combats de type UFC, mais de plus en plus barbares et avec de moins en moins de considérations éthiques et morales. Probablement jusqu'au meurtre filmé en direct, mais dans le cadre d'événements légaux et autorisés. La semaine passée, à la radio de Paul Arcand, un québécois racontait son histoire... Passionné de UFC, il est allé combattre en Thaïlande où, là-bas, certaines prisons organisent des combats (prison fight) entre les prisonniers où certains obtiennent des réductions de peine en fonction qu'ils gagnent ou non leur combat. :shock: La prison invite même plusieurs journalistes de grands médias à travers le monde pour y assister. :ouch: Ça m'a tout l'air qu'on en est rendu là! :grimace:

Bon, ce n'est pas encore filmé et diffusé (comme ce qu'anticipent plusieurs auteurs de films/romans depuis des années), mais ça me semble être parti sur la bonne voie pour en inciter d'autres à faire de même. :? Et puisqu'il y a nécessairement un potentiel de générer du $$$ en les diffusant publiquement, ça vas forcément se produire, tôt ou tard. Si on ajoute à ça l'habitude des gens de voir des atrocités et des exécutions en direct sur le web, disons qu'avec le temps et l'aide du « pied-dans-la-porte/pente glissante », les chances sont quand même non négligeables. Je ne suis pas convaincu que, pour ce cas, l'influence d'autres « phénomènes régulateurs » réussisse à nous faire éviter cette « fatalité ». À mon avis, ce n'est qu'une question de temps.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19143
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Se décivilisera-t-on?

#21

Message par Denis » 26 sept. 2014, 02:11


Salut Dash,

Tu dis :
Bon, ce n'est pas encore filmé et diffusé (...), mais ça me semble être parti sur la bonne voie pour en inciter d'autres à faire de même. :?
(...)
À mon avis, ce n'est qu'une question de temps.
Si on en arrive là, on sera pratiquement revenus aux combats de gladiateurs de la Rome antique.
L'auteur de l'article a écrit :Il y avait trois sortes de dénouement possibles. Soit l'un des deux duellistes mourait au cours du combat. Soit les deux s'entretuaient. Soit, enfin, l'un des deux hommes était renversé, ou blessé, ou bien s'effondrait par épuisement, s'avouant vaincu.
Dans ce dernier cas, le combat s'interrompait et le vainqueur s'en remettait à la décision des spectateurs. Cela par l'intermédiaire du mécène qui offrait le spectacle et qui le présidait, ou du magistrat qui était tenu d'offrir ce spectacle à ses frais, pour célébrer son entrée en fonction. Ce président, selon ce que lui criait le public, lui faisait signe de laisser la vie sauve au vaincu ou de le tuer (avec le geste fameux du pouce renversé vers le sol).
Je suppose que ça devait être moins fréquent et moins sanglant que ce que le folklore en a retenu (sur ça, je suis d'avance d'accord avec l'avis de BeetleJuice), mais si on se décivilise aussi bas, ça n'aura pas donné grand chose de se civiliser.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1489
Inscription : 14 déc. 2013, 04:58

Re: Le monde dans 65 ans

#22

Message par Chanur » 26 sept. 2014, 02:36

Talisker a écrit :J'ai utilisé certaines prédictions de ce site (assez rigolo d'ailleurs) pour construire ma chronologie.
Il y a un point qui me paraît très improbable : "Human-like AI" en 2029.
Depuis les années 50, on prévoit des ordinateurs qui parlent dans 15 ans.
Aujourd'hui, on serait bien incapable de faire une machine aussi intelligente qu'un moustique ...
Je m'attends plutôt à ce que le "Human Brain Prjoject" se termine en polémique sans fin pour trouver à cause de qui ça n'aura pas marché !
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11098
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Le monde dans 65 ans

#23

Message par Nicolas78 » 26 sept. 2014, 04:13

Nos colis, même de plusieurs kilos, seront livrés par drones (dans la cheminée :a2: :noel: ), les lettres seront 100% numérique.
Les enfant n'auront plus de cahiers, le tableau sera remplacé par un écran géant tactile (holographique).
Nos voitures seront 70/100% electrique et seront rechargeable en moin de 15min sur des autonomies de plusieurs centaines de bornes...apparition d'autoroutes automatique, votre véhicule prend les commandes, plus d'accidents et plus de bouchons sur ses autoroutes la.
La fusion sera surement l’énergie montante et la France la vendra au Allemands :)
La lutte contre le cancer sera bcp plus efficace grâce à la médecine régénérative et les nanotechnologies.
Le Diesel sera interdit pour des raisons sanitaire liées au cancer et pour d'autres raisons d’ordre environnementales (sauf pour les voitures de collections :mrgreen: )
Les trains seront à 50% sans pilotes (Ter/banllieues).
Le TGV sera opérationnelle à 500/600km/h depuis 20ans, mais en arrêt... remplacé par des trains à rails électromagnétique allant à environ 900km/h...
Le retour des avions supersonique en long courrier type Concorde sera bien reçus. Mais ça sera Mach 3/4 en vitesse de pointe.
La 10G permettra de se passer des connexions filaires.
Les exosquelettes, d’abord militaire, se démocratiseront totalement...fini les manutentions difficiles et les déménagements contraignant :a4: . En vente aussi pour les vieux.
Des imprimantes 3D dans chaque foyers ou presque...(fini les courses d’ustensiles ou de certaines pièces de robots et de voitures)

Ps : c'est cool ton projet Talisker :)

Le protagoniste n'est pas un policier, c'est un homme politique, il a affaire à des policiers dans le cadre d'une enquête politico-financière (cliché, oui je sais)
Non non, très realiste justement :mrgreen:
Dernière modification par Nicolas78 le 26 sept. 2014, 05:21, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4836
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Le monde dans 65 ans

#24

Message par spin-up » 26 sept. 2014, 05:14

Un debat sur le futur avec Etienne Klein, Jacques Attali et Joel De Rosnay: https://www.youtube.com/watch?v=ymG8vIDDQv8
Peut etre quelques pistes a creuser.

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 646
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Le monde dans 65 ans

#25

Message par shisha » 26 sept. 2014, 05:48

Des hologrammes partout.
La majorité des objets du quotidien seront connectés.
Les robots aideront les personnes agées ou l'armée de plus en plus.
Les amputés riches seront de bio cyborgs plus performant physiquement qu un humain "normal".
L onu aura de plus en plus de pouvoir au détriment des pays.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : mathias, Wooden Ali