L'âme

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: L'âme

#5176

Message par Exaptator » 26 avr. 2018, 04:53

25 décembre a écrit :
25 avr. 2018, 22:38
#5172
par Exaptator » 24 mars 2018, 08:21
Un philosophe qui ne serait pas mathématicien ou logicien ou maîtrisant une science, je ne vois pas ce qu'il pourrait apporter aujourd'hui....
Alors nous pouvons nous interroger sur n'importe quoi en autant que l'on soit un scientifique. De ce que vous avez écrit c'en serait le sens?
Ce que j'ai dit vaut pour les philosophes et les interrogations de nature philosophique.

N'importe qui peut se poser des questions. Exemples :
- un créationniste de la Terre jeune pourra se demander en combien de temps la Terre s'est repeuplée après le déluge......
- un croyant en la réincarnation pourra se demander s'il était une chèvre ou un vache dans sa dernière vie.....
- un croyant dans les trous noirs pourra se demander quelle est la taille de la singularité qu'un trou noir de telle masse abriterait.....
etc.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4479
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'âme

#5177

Message par unptitgab » 26 avr. 2018, 05:23

Exaptator a écrit :
26 avr. 2018, 04:53
.
- un croyant dans les trous noirs pourra se demander quelle est la taille de la singularité qu'un trou noir de telle masse abriterait.....
Là, nous sommes plus dans le savoir que dans la croyance.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: L'âme

#5178

Message par Exaptator » 26 avr. 2018, 06:48

unptitgab a écrit :
26 avr. 2018, 05:23
Exaptator a écrit :
26 avr. 2018, 04:53
- un croyant dans les trous noirs pourra se demander quelle est la taille de la singularité qu'un trou noir de telle masse abriterait.....
Là, nous sommes plus dans le savoir que dans la croyance.
Ah bon ? Tu crois ?

Les trous noirs tels que décrits par la "cosmologie" moderne ne sont pour l'heure que des modèles théoriques fort peu consistants mathématiquement et physiquement parlant, l'intérieur de la sphère horizon comme décrite, correspondant à un espace temps où les positions ne sont abordables que par des coordonnées imaginaires (sens mathématique), ce qui d'un point de vue strictement physique nous fait sortir de l'espace physique tel que décrit par la relativité générale.

Si donc tu parviens à donner un sens à cela, t'es un champion qui mérite le prochain prix Nobel.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4479
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'âme

#5179

Message par unptitgab » 27 avr. 2018, 01:18

Exaptator a écrit :
26 avr. 2018, 06:48
Les trous noirs tels que décrits par la "cosmologie" moderne ne sont pour l'heure que des modèles théoriques fort peu consistants mathématiquement et physiquement parlant, l'intérieur de la sphère horizon comme décrite, correspondant à un espace temps où les positions ne sont abordables que par des coordonnées imaginaires (sens mathématique), ce qui d'un point de vue strictement physique nous fait sortir de l'espace physique tel que décrit par la relativité générale.

Si donc tu parviens à donner un sens à cela, t'es un champion qui mérite le prochain prix Nobel.
.
J'ai du mal à comprendre votre rejet du modèle descriptif mathématiques des trous noirs parce qu'il fait appel aux complexes, tous les phénomènes électriques alternatifs sont décrits grâce aux complexes, mettez vous également la loi d'ohms en cause parce que des imaginaires sont nécessaires et que cela ferait, selon vous sortir l'intensité de l'espace physique ?
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: L'âme

#5180

Message par Exaptator » 27 avr. 2018, 04:19

unptitgab a écrit :
27 avr. 2018, 01:18
Exaptator a écrit :
26 avr. 2018, 06:48
Les trous noirs tels que décrits par la "cosmologie" moderne ne sont pour l'heure que des modèles théoriques fort peu consistants mathématiquement et physiquement parlant, l'intérieur de la sphère horizon comme décrite, correspondant à un espace temps où les positions ne sont abordables que par des coordonnées imaginaires (sens mathématique), ce qui d'un point de vue strictement physique nous fait sortir de l'espace physique tel que décrit par la relativité générale.

Si donc tu parviens à donner un sens à cela, t'es un champion qui mérite le prochain prix Nobel.
.
J'ai du mal à comprendre votre rejet du modèle descriptif mathématiques des trous noirs parce qu'il fait appel aux complexes, tous les phénomènes électriques alternatifs sont décrits grâce aux complexes, mettez vous également la loi d'ohms en cause parce que des imaginaires sont nécessaires et que cela ferait, selon vous sortir l'intensité de l'espace physique ?
C'est une question d'appréhension topologique (math.). Les coordonnées d'un point dans la métrique d'un objet qu'on appelle "trou noir" sont réelles. Avec des nombres complexes, l'on est tout simplement en dehors de la métrique qui décrit l'objet. La confusion vient que l'on raisonne à partir de repères orthonormés (x, y, z), pour appréhender ce qui en coupe 2D se décrit par une métrique 2D courbe, comme si l'espace physique 2D décrit par cette métrique était celui 3D mathématique et euclidien du repère lui-même et non de la métrique en question. Pour une coupe de l'espace physique 2D, l'on a une membrane 2D d'espace physique courbe immergée dans l'espace mathématique 3D du repère (x, y, z). La sphère horizon du trou noir (sphérique) (ou objet appelé tel) n'est qu'un cercle sur cette métrique correspondant grosso-modo* à la région de l'espace physique où sa courbure est à sa valeur la plus grande.

(*note : en fait la valeur maximale se situe dans la zone de pression infinie au cœur de l'étoile à neutron qui la génère)

Et oui tu soulèves un point intéressant, les descriptions de phénomènes qui en appellent aux nombres complexes, rendent compte de dimensions non spatiales dans lesquelles se déploient ces phénomènes. Une charge électrique c'est une donnée non spatiale, il n'y a donc pas à s'étonner que sa description puisse requérir des nombres complexes.

Le problème avec les trous noirs c'est q'on sort de leur métrique, quand on cherche à décrire un "intérieur" à leur sphère de gorge.
On suppose qu'il y a quelque chose, une singularité, alors qu'il n'y a probablement même pas d'espace physique, comme "il n'y a pas de caoutchouc de chambre à air en son axe central".
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4132
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'âme

#5181

Message par 25 décembre » 27 avr. 2018, 08:20

#5172
par Exaptator » 24 mars 2018, 08:21
Un philosophe qui ne serait pas mathématicien ou logicien ou maîtrisant une science, je ne vois pas ce qu'il pourrait apporter aujourd'hui....
#5176 par Exaptator » 26 avr. 2018, 04:53
Ce que j'ai dit vaut pour les philosophes et les interrogations de nature philosophique.

N'importe qui peut se poser des questions. Exemples :
Il n'est donc pas nécessaire "d'être géomètre" pour philosopher.
Un jeune de 16 ans peut s'interroger sur le besoin de s'instruire, sur la nécessité de travailler ou comment trouver le bonheur.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: L'âme

#5182

Message par Exaptator » 27 avr. 2018, 15:15

25 décembre a écrit :
27 avr. 2018, 08:20
Il n'est donc pas nécessaire "d'être géomètre" pour philosopher.
Un jeune de 16 ans peut s'interroger sur le besoin de s'instruire, sur la nécessité de travailler ou comment trouver le bonheur.
Ce ne sera pas de la philosophie s'il n'a pas appris à raisonner logiquement, les humains ne raisonnant pas logiquement de façon innée.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Incognito
Messages : 69
Inscription : 22 juin 2016, 10:33

Re: L'âme

#5183

Message par Incognito » 01 oct. 2018, 15:42

Je ne sais trop comment inclure ce sujet dans mes favoris ou surveillances. Alors je plonge en déposant ce message afin d'en décortiquer la logistique du savoir-faire. La robotique m'est source d'Impatience du fait que je proviens de la tranche de première génération quant au monde virtuel des communications.
Le hasard c'est Dieu qui se promène Incognito.- Albert Einstein
https://youtu.be/hGOxn9jxuxI

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21740
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'âme

#5184

Message par Jean-Francois » 01 oct. 2018, 16:26

Incognito a écrit :
01 oct. 2018, 15:42
Je ne sais trop comment inclure ce sujet dans mes favoris ou surveillances
Lorsque vous regardez l'enfilade, en haut de la page, juste en-dessous du titre, il y a un bouton avec un symbole de clé à mollette (2e à partir de la gauche). Si vous cliquez dessus, vous accédez à un menu déroulant permettant de vous abonner au "sujet" (l'enfilade, le fil) ou de le mettre en favoris.

Pour des détails supplémentaires concernant les favoris, voir la FAQ (cliquer sur les Lettres colorées et soulignées ouvre le lien).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Incognito
Messages : 69
Inscription : 22 juin 2016, 10:33

Re: L'âme

#5185

Message par Incognito » 01 oct. 2018, 23:54

Merci Jean-François.
Le hasard c'est Dieu qui se promène Incognito.- Albert Einstein
https://youtu.be/hGOxn9jxuxI

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4132
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'âme

#5186

Message par 25 décembre » 15 mars 2019, 10:47

#5076 par 25 décembre » 09 nov. 2017, 20:47

Si tu as bien lu ce que dit ce lien: http://www.huffingtonpost.fr/bobby-azar ... 12678.html et si tous l'avaient lu, il y aurait économie de moquerie et d'erreurs de raisonnement dans ce qui se dit ici.
Tout système a un niveau de conscience, ce n'est pas de l'anthropomorphisme, c'est aussi valable que de dire que les atomes, les roches et les humains sont faits de matière. Tout ce qui a une masse est matériel et ce malgré que tout ce qui est réel n'a pas nécessairement une masse.
Pour compléter cette intervention voici les avis de plusieurs scientifiques concernant la conscience et la vie après la mort.
Tout ce qui est matériel doit avoir une conscience pour exister matériellement.
La mort n'existe pas il n'y a qu'un changement de niveau de conscience.
https://www.youtube.com/watch?v=WjkA36qOQdU
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9851
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'âme

#5187

Message par Nicolas78 » 15 mars 2019, 13:14

Bcp d'omissions dans le discours du monsieur...Mais intéressant.

Bon déjà.

- Non, le fait qu'il soit impossible de connaitre la position et la vitesse d'une particule quantique avant la mesure ne veut pas dire qu'elle n'existe pas avant qu'on ne la mesure. Ça veut juste dire qu'on ne sais pas. Point. En dire plus, c'est déjà hypothéquer (mais c'est intéressant, mais il serait bon de ne pas l’omettre en prenant un air de certitude comme il le fait...).

- Non, l'observateur n'est pas nécessairement le mot "conscient" politiquement correcte...C'est bien plus compliqué que cela.
Puisque la conscience est simplement obligatoire pour valider le fait de l'effondrement de la fonction d'onde...
Un grain de sable n'a jamais pondu un théorie.
Car sans humain, aucune théorie, aucune observation intellectualisée, aucun concepts de l'esprit, aucune idée sur la réalité n’émerge, aucun rapport de FAITS ne pourrait exister anyway...
Donc c'est de l'enfoncement de porte ouverte que de dire que la conscience joue un rôle...C'est pour faire le beau quoi...

Mais rien ne dit que sans conscience, le notion d'observateur perd sont sens.
D'ailleurs, un modèle avancé sur ce sujet parle d'observation sans faire appel à la conscience (une autre particule, pouvant jouer ce rôle...alors ok, on peu toujours lui accoler une forme de conscience si on le souhaite...Mais ça ne résous rien et ne nous apprend rien de le faire).
Ces modèles impliquant qu'une décohérence quantique pourrait même avoir lieu spontanément, sans observation tout court, donc sans conscience...
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9co ... _quantique
Evidemment, ça ne veut pas dire que la conscience n'est pas centrale dans ce problème physique. Pourquoi pas. Mais ça peu vouloir dire simplement qu'elle ne l'est peut-être pas, et que certains modèle ne l’intègre même pas. Pas pour faire du politiquement-correcte, non non... mais juste parce qu'il n'y en a pas besoin dans ces modèles (tout aussi sérieux comme modèles... même si il en parle pas...et oui, ça ferait fuir les touristes dans la salle).

- Le sujet de la conscience dans le présent (le présent étant ici une réalité diminuée illusoire) est complexe, puisqu'elle n'est consciente du présent qu'avec...du retard...
Au moment ou tu à conscience de ton environnement, il n'est déjà plus le même que celui que tu crois observer dans le présent immédiatement (et cela, c'est une illusion bien démontrée, elle... ;) ).
Les stimulus et la conscience mettent un certain temps avant de nous parvenir et d’être traitée par la pensée.
En parler, c'est déjà prendre du passer, et se projeter dans l'avenir.

Ceci-dit, je doit admettre me poser une question : si ce genre d'approche se fait de plus en plus à la mode parmi les physiciens partout dans le monde, c'est qu'il y à peut-être un vrai blocage épistémologique, interprétatif et peut-être paradigmatique, dans cette science quantique...et que les épistémologues (et chercheurs même), en PLS, cherchent de nouvelles approches (? je sais pas hein, je me pose la question).

Il faut aussi admettre que même si je ne partage pas nécessairement sa vision, je ne la rejette pas non-plus (car je m'y connais pas suffisamment).
Même si je place la notion de conscience à un autre niveau (personnellement) :
Physique quantique ou non...l'humain est un animal limité, à la conscience limité, a l’intelligence limitée et faillible...au pouvoir de conception et d’imagination limité et évolutif.
Et c'est bien l'humain qui conceptualise tout cela.
En gros, la science est une construction, une représentation de la réalité, mais n'est pas cette réalité, même si elle l'a cherche intimement... En cela, je le rejoint à 100%...Mais pas pour les mêmes raisons.

J'adore, aussi, sa vision métaphorique du "champs des possibles". Le fait que le réel puisse être une multitude entremêlée de différent possibles, qui soit réduits à une seule réalité présente, me plais.
Cette vision me plais peut être par ignorance du sujet (en dehors de la vulgarisation grand-public), mais peut-importe, j'aime cette image d'un océan de possible réduit a une fibre, un faisceaux entremêlé autour d'une infinité d'autre, et qui forme notre expérience intersubjective !
C'est poétique, j'adore (vraiment hein) :a2:
Mais, je pense que donner un rôle à la conscience la dedans, c'est aussi possiblement confondre observateur acteur de cette réduction quantique et observateur impuissant de cette réduction quantique...
Une illusion peut en cacher une autre (et il semble que ce chercheur du CNRS ferait bien de faire un petit stage à la SNCF :lol: ).

J'aime aussi quand il dit qu'il n'existe pas de réalité en dehors de notre conscience. Car je pense que c'est plus ou moins vrai (discutable selon de quel notion du réel on parle).
Car sans conscience, il n'y à même pas de rapport au concept de la réalité...
Bon, je pense qu'il existe bien une réalité possible sans conscience hein (comme déjà expliqué)...Mais, sans conscience, parler de réalité est problématique puisqu'on ne peu pas le faire sans être conscient...
En vrai, on ne sais pas si la réalité t'elle qu'on la conçois peu exister sans conscience (truisme pléonastique :P: ).
Mais bon, la Terre existait avant nous, avant les dinosaures, avant la vie, avant nos propres conscience...
C'est de la philo de comptoir, mais c'est marrant.

Ceci-dit, encore une foi, je vois pas ce que la conscience après la mort à avoir avec cela.
La conscience oui, la mort oui...mais la conscience après la mort, je vois mal...
Si la mort est une illusion de la conscience, rien ne permet de dire qu'elle subsiste après cette illusion...
Pourquoi penser cela... ? Et si la conscience était une illusion qui elle même créer une illusion ?
Il dit que la conscience créer une illusion du réel, sans remettre en question la réalité de la conscience...
Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Pour un mec du CNRS, je trouve qu'il manque de panache...

Donc quand toi, 25D, tu dit
25D a écrit :"La mort n'existe pas il n'y a qu'un changement de niveau de conscience."
Et bien tu transforme les propos du Monsieur...
Il n'a pas dit cela. Il ne parle pas de "changement de niveau de conscience" du tout...

Evidemment, je ne suis pas certain de ma vision des choses. Ces choses sont si hypothétiques que je doute aussi de la critique qu'on peut apporter à ces choses existentielles, donc de moi-même (mais j'adore). De plus, je ne suis pas physicien, ni philosophe.
Mais il semble que ce chère Monsieur du CNRS non-plus, ne sais pas trop ce qui se passe, en Vrai, de sont propre aveux :a2:

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4132
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'âme

#5188

Message par 25 décembre » 15 mars 2019, 22:02

#5187 par Nicolas78 » 15 mars 2019, 13:14

Puisque la conscience est simplement obligatoire pour valider le fait de l'effondrement de la fonction d'onde...
Un grain de sable n'a jamais pondu un théorie.
Car sans humain, aucune théorie, aucune observation intellectualisée, aucun concepts de l'esprit, aucune idée sur la réalité n’émerge, aucun rapport de FAITS ne pourrait exister anyway...
Donc c'est de l'enfoncement de porte ouverte que de dire que la conscience joue un rôle...C'est pour faire le beau quoi...
Je n'ai pas le temps de lire le reste de ton intervention.
Il semble que tu n'ais pas compris que la conscience de la chose doit exister pour que la chose existe matériellement. Nous avec notre conscience plus grande que celles des choses inertes ou vivantes avons conscience de nous même et de notre environnement.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18963
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Horreur !

#5189

Message par Denis » 15 mars 2019, 23:44


Salut 25D,

À Nicolas, tu dis :
Il semble que tu n'ais pas compris que la conscience de la chose doit exister pour que la chose existe matériellement.
Horreur !

Prétends tu sérieusement que, avant qu'on la découvre, la planète Neptune n'existait pas ?

Confonds-tu le "pays" (i.e. la réalité) et les "cartes" (i.e. les représentations mentales que chacun se fait de la réalité) ?

Si c'est le cas, misère !

:ouch: Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4132
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'âme

#5190

Message par 25 décembre » 16 mars 2019, 10:11

#5189 par Denis » 15 mars 2019, 23:44

Salut 25D,

À Nicolas, tu dis :
Il semble que tu n'ais pas compris que la conscience de la chose doit exister pour que la chose existe matériellement.
Horreur !

Prétends tu sérieusement que, avant qu'on la découvre, la planète Neptune n'existait pas ?
Vous ne comprenez pas que la conscience existe en dehors des humains. Ta planète Neptune a une conscience sans avoir conscience de sa propre existence.
Merci de votre réponse intelligente

thewild
Messages : 1584
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: L'âme

#5191

Message par thewild » 16 mars 2019, 10:43

25 décembre a écrit :
16 mars 2019, 10:11
Vous ne comprenez pas que la conscience existe en dehors des humains. Ta planète Neptune a une conscience sans avoir conscience de sa propre existence.
Avec quelle définition de la conscience ?
Avec celle du Larousse, difficile d'attribuer une conscience à un objet inerte :
https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/conscience/18331 a écrit :
  • Connaissance, intuitive ou réflexive immédiate, que chacun a de son existence et de celle du monde extérieur.
  • Représentation mentale claire de l'existence, de la réalité de telle ou telle chose : L'expérience lui a donné une conscience aiguë du danger.
  • Psychologie
    Fonction de synthèse qui permet à un sujet d'analyser son expérience actuelle en fonction de la structure de sa personnalité et de se projeter dans l'avenir.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21740
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'âme

#5192

Message par Jean-Francois » 16 mars 2019, 11:25

thewild a écrit :
16 mars 2019, 10:43
25 décembre a écrit :
16 mars 2019, 10:11
Vous ne comprenez pas que la conscience existe en dehors des humains. Ta planète Neptune a une conscience sans avoir conscience de sa propre existence.
Avec quelle définition de la conscience ?
Si vous vous attendez à une réponse sensée qui permette un échange de point de vue fertile.... demandez pourquoi cette enfilade à plus de 200 pages. Hint: par comparaison, le système de richard est plus cohérent et vérifiable que celui de 25D.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6306
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: L'âme

#5193

Message par richard » 16 mars 2019, 12:40

Ça c’est sûr! Ça c’est sûr! Je suis dans le domaine scientifique: mes postulats sont scientifiques. Ils sont évidents même si certains ne les acceptent pas.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4584
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: L'âme

#5194

Message par Christian » 16 mars 2019, 15:11

richard a écrit :
16 mars 2019, 12:40
Ça c’est sûr! Ça c’est sûr! Je suis dans le domaine scientifique: mes postulats sont scientifiques. Ils sont évidents même si certains ne les acceptent pas.
Postulats ou hypothèses? Va falloir se brancher à la fin... ;)
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6306
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: L'âme

#5195

Message par richard » 16 mars 2019, 15:33

:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4584
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: L'âme

#5196

Message par Christian » 16 mars 2019, 16:31

richard a écrit :
16 mars 2019, 15:33
moi, je choisis postulat. Et toi?
Sur jeuxvideo.com ? Sérieux là ? :lol:

Consultez au moins les sites sérieux.

J'arrête ici ce n'est pas le sujet de cette discussion.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6306
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: L'âme

#5197

Message par richard » 16 mars 2019, 16:45

Excusez-moi vénérable Christian!

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4925
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'âme

#5198

Message par LoutredeMer » 16 mars 2019, 17:00

25 décembre a écrit :
16 mars 2019, 10:11
Ta planète Neptune a une conscience sans avoir conscience de sa propre existence.
:interro:

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9851
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'âme

#5199

Message par Nicolas78 » 16 mars 2019, 19:23

25 décembre a écrit :
15 mars 2019, 22:02
#5187 par Nicolas78 » 15 mars 2019, 13:14

Puisque la conscience est simplement obligatoire pour valider le fait de l'effondrement de la fonction d'onde...
Un grain de sable n'a jamais pondu un théorie.
Car sans humain, aucune théorie, aucune observation intellectualisée, aucun concepts de l'esprit, aucune idée sur la réalité n’émerge, aucun rapport de FAITS ne pourrait exister anyway...
Donc c'est de l'enfoncement de porte ouverte que de dire que la conscience joue un rôle...C'est pour faire le beau quoi...
Je n'ai pas le temps de lire le reste de ton intervention.
Il semble que tu n'ais pas compris que la conscience de la chose doit exister pour que la chose existe matériellement. Nous avec notre conscience plus grande que celles des choses inertes ou vivantes avons conscience de nous même et de notre environnement.
Prend le temps, ca te prendra moins de temps de me lire que de regarder ta vidéo.
J'admet cependant que mon post est long et ne donne pas envie...

Mais pour faire simple, si certaines hypothèses incluent le besoin conscient dans la décohérence quantique (et je trouve cela intéressant philosophiquement parlant), ce n'est PAS le cas de tout les modèles. Certains exclus même la notion d'observateur, et donc de conscience (pas parce-que c'est politiquement incorrect, mais parce-que ces modèles peuvent faire sans ces notions).
Donc, l'intervenant de cette vidéo, je le trouve intéressant, mais il omet bcp de choses, surement parce qu’il parle à des touristes, des "civiles" quoi :lol:
Ça n'enlève rien au fait que j'ai apprécié sont style et même sont approche (surtout sur les "champs des possibles", et le réel, qui en serait la réduction du présent), même si je ne la partage pas entièrement (j'apprécie mais ne partage pas entièrement, les deux, probablement parce-que je n'y connait pas grand chose...mais de l'aveux du conférencier lui-même, il ne sais pas trop si ses propres hypothèses sont vraies ou non, non-plus...il le dit lui-même, dans une lueurs d’honnêteté).

Après, ok, on peu introduire des notions de consciences différentes à celle de l'humain. J'en parle dans mon message précédent.
Un atome pourrait, avec "sa conscience de degré 1", provoquer une décohérence. C'est un des fondements du modèle TII (Théorie de l'Information Intégrée), qu'on à déjà évoquée plusieurs fois ici concernant les degrés de conscience (j'ai même ouvert une enfilade à ce sujet).
Mais, quelque part, le mot "conscience" ici n'est pas politiquement incorrecte, mais surtout vendeur/sexy.
On pourrait remplacer le mot conscience par "interactif" (avec des degrés d'interactivités), que ça reviendrait au même. Je dirait même que ça serait possiblement plus réaliste.
Un peu comme un rayon de soleil interagie avec la peau...pour faire dans la comparaison (donc dans le simplisme abusif).

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21740
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'âme

#5200

Message par Jean-Francois » 16 mars 2019, 19:49

richard a écrit :
16 mars 2019, 12:40
Je suis dans le domaine scientifique: mes postulats sont scientifiques. Ils sont évidents même si certains ne les acceptent pas
Tout comme vous n'acceptez/envisagez pas les critiques pour corriger vos erreurs?

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit