Le mariage, l'État et les féministes

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 7306
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#226

Message par LoutredeMer » 15 mars 2016, 10:29

Ah! :) Merci kesta, on a enfin l'explication historique qui se révèle comme je le pensais d'une grande utilité pour mieux comprendre le phénomène. (google n'était pas vraiment mon ami dans cette recherche).


c'est en 1979 que l'obligation de refuser les femmes sera levé a toutes les nouvelles licences de taverne émise après cette date.

Mais l'application totale en plutot été en 1986 (et pas 1984 comme je le disais). Enfin, ce n'est pas très clair selon les sites.http://archivesdemontreal.com/2011/12/1 ... 1920-1969/
Ce n’est qu’en 1979 que le débat sur le droit d’accès des femmes aux tavernes s’ouvrira à nouveau. Ce droit leur sera finalement accordé en 1986.
Provax - Antipass - Et Rock'n Roll..
1=1 et 3≠3, Olivier Véran

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5471
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#227

Message par unptitgab » 15 mars 2016, 10:31

Kraepelin a écrit : tu semble manquer sévèrement de sensibilité pour les gens qui t'entour et qui ressentent des besoins qui manifestement ne sont pas les tiens.
Pour cette partie là je suis en accord, j'ai énormément de mal à appréhender le non verbalisé et si je n'ai pas une description de ce que je ne ressent pas, je dois avoir une forme d'empathie restreinte.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

mcmachin
Messages : 1589
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#228

Message par mcmachin » 15 mars 2016, 12:05

mes collègues nanas se sont organisées une petite soirée entre filles il n'y a pas longtemps, ça leur faisait plaisir.
Penses-tu, un petitgab, que je devrais les dénoncer à la police ?
Ou que je doive tout du moins crier à la ségrégation ?
unpetitgab a écrit :
Kraepelin a écrit :Explique-moi pourquoi il serait acceptable d'ouvrir des gym réservés aux femmes?
C'est inacceptable, je reste cohérent, tout comme les écoles non mixtes.
Ca veut dire quoi "c'est inacceptable" ?
C'est même plus de l'irrespect, c'est de l'intolérance à ce niveau-là. Sémantique avec laquelle tu es pourtant bien familier.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5471
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#229

Message par unptitgab » 15 mars 2016, 12:17

Mcmachin j'espère que vous êtes assez intelligent pour faire la distinction entre une soirée entre amis où l'un des deux sexe est exclus et une activité ou un lieu qui pratique une ségrégation sexuelle.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#230

Message par kestaencordi » 15 mars 2016, 12:20

unptitgab a écrit :Mcmachin j'espère que vous êtes assez intelligent pour faire la distinction entre une soirée entre amis où l'un des deux sexe est exclus et une activité ou un lieu qui pratique une ségrégation sexuelle.
surtout que cette ségrégation était imposer par la loi!
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5471
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#231

Message par unptitgab » 15 mars 2016, 12:23

mcmachin a écrit :
unpetitgab a écrit :
Kraepelin a écrit :Explique-moi pourquoi il serait acceptable d'ouvrir des gym réservés aux femmes?
C'est inacceptable, je reste cohérent, tout comme les écoles non mixtes.
Ca veut dire quoi "c'est inacceptable" ?
C'est même plus de l'irrespect, c'est de l'intolérance à ce niveau-là. Sémantique avec laquelle tu es pourtant bien familier.
J'accepte que c'est de l'intolérance, je n'ai aucune forme de tolérance pour tous systèmes d'apartheid.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

mcmachin
Messages : 1589
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#232

Message par mcmachin » 15 mars 2016, 12:23

je suis juste assez intelligent pour comprendre tes propres analogies foireuses.
je t'explique : si mes collègues arabes, cette fois-ci, avaient fait une soirée dont le mot d'ordre était "pas de blanc",là effectivement, je crois que j'aurais eu du mal à comprendre.

Tu as comparé sexe et race tout à l'heure.
Je voulais juste te préciser que tu abuses (et pas qu'un peu).

Et attirer également ton attention sur le fait que beaucoup de femmes peuvent aimer se retrouver entre elles, de ci de là, pour partager une certaine intimité.
Que tu trouves ça "ridicule", c'est ton problème.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#233

Message par kestaencordi » 15 mars 2016, 12:52

mcmachin a écrit :je suis juste assez intelligent pour comprendre tes propres analogies foireuses.
je t'explique : si mes collègues arabes, cette fois-ci, avaient fait une soirée dont le mot d'ordre était "pas de blanc",là effectivement, je crois que j'aurais eu du mal à comprendre.

Tu as comparé sexe et race tout à l'heure.
Je voulais juste te préciser que tu abuses (et pas qu'un peu).

Et attirer également ton attention sur le fait que beaucoup de femmes peuvent aimer se retrouver entre elles, de ci de là, pour partager une certaine intimité.
Que tu trouves ça "ridicule", c'est ton problème.
dans votre analogie la loi n'intervient pas pour interdire les réunions multiethnique. ce qui était le cas des tavernes.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

mcmachin
Messages : 1589
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#234

Message par mcmachin » 15 mars 2016, 13:07

excusez-moi kestaencordi, mais je m'en tape.

Pour moi, il faut comparer ce qui est comparable, point barre.
Le coup du racisme est beaucoup trop facile (et éculé).
100% d'accord avec Kraepelin au passage.
Ainsi qu'avec uno d'ailleurs, mais ça c'est bonus.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#235

Message par kestaencordi » 15 mars 2016, 13:14

mcmachin a écrit :excusez-moi kestaencordi, mais je m'en tape.

Pour moi, il faut comparer ce qui est comparable, point barre.
justement oui.

edit; une reunion de copain qui exclus une ethnie vs un permis de taverne qui interdit les femmes délivré par l'etat ne sont pas comparable
Le coup du racisme est beaucoup trop facile (et éculé).
100% d'accord avec Kraepelin au passage.
Ainsi qu'avec uno d'ailleurs, mais ça c'est bonus.
j'ai envie de vous lire m'expliquer comment votre idée sur la question devrait se concrétiser.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

mcmachin
Messages : 1589
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#236

Message par mcmachin » 15 mars 2016, 14:26

kestaencordi a écrit :une reunion de copain qui exclus une ethnie vs un permis de taverne qui interdit les femmes délivré par l'etat ne sont pas comparable
ouaip, c'est pas faux.

mais bon, moi j'ai juste fait un peu de provoc', sans vrai rapport avec cette histoire de tavernes. :mrgreen:
Pour souligner le fait qu'il était hasardeux de comparer différences sexuelles et différences ethniques.
Car cela n'a rien à voir.
kestaencordi a écrit :j'ai envie de vous lire m'expliquer comment votre idée sur la question devrait se concrétiser.
c'est gentil mais j'ai pas grand-chose d'intéressant à dire, Kraepelin se débrouille pas mal je trouve.
Pis de toute façon, vous et moi, on est sûrement globalement d'accord.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 7306
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#237

Message par LoutredeMer » 16 mars 2016, 08:48

Kraepelin a écrit :
LoutredeMer a écrit : Ca ne m'a pas empechée de leur enseigner ce qu'est une figure de style et ils ont compris..
En français, on utilise les métaphores pour leur puissance d'évocation. Imagine qu'un de tes élèves déprime parce qu'il retourne cette puissance contre lui-même et utilisant des métaphores très fortement chargé négativement pour se dénigrer, se critiquer ou pour désigner les sentiments qu'il croit que les autres ont à son endroit. Ne serais-tu pas alors tenté d'apprendre à ton élève tout les euphémismes et toutes les douces nuances de la langue française?
Un euphémisme est une figure de style..

Les persuader qu'ils ne sont pas nuls reste crucial pour qu'ils se révèlent à eux memes. Douceur oui, mais énergie controlée également. Se mettre au niveau de l'interlocuteur permet une meilleure communication. J'utilisais toujours un langage chatié pendant les cours. Mais un jour ou les éleves étaient bien enervés et n'ont pas voulu se calmer, je me suis tue et j'ai attendu le silence. Puis je leur ai dit froidement : "Maintenant vous allez fermer vos gueules". L'effet de surprise a été tel que j'ai eu une paix royale jusqu'à la fin du cours.
Provax - Antipass - Et Rock'n Roll..
1=1 et 3≠3, Olivier Véran

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5636
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#238

Message par Christian » 18 mars 2016, 15:52

Harcèlement? Même dans le monde virtuel des assistants téléphoniques...

Cortana, l’assistant virtuel de Microsoft va réagir aux remarques sexistes
Malgré le fait que l’assistant personnel — Cortana — ne soit que virtuel, celle-ci (oui c’est une femme) reçoit fréquemment des questions de l’ordre du harcèlement sexuel. Ce genre de comportement n’a pas lieu uniquement avec Cortana, mais également avec d’autres assistants virtuels tels que Siri ou Google Now. La raison est tout simplement que ceux-ci utilisent une voix féminine et ceci provoque chez certains utilisateurs des comportements irrespectueux à son égard.
Décourageant.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 7306
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#239

Message par LoutredeMer » 19 mars 2016, 07:47

Welcome back Christian :)

Christian a écrit :Harcèlement? Même dans le monde virtuel des assistants téléphoniques...

Cortana, l’assistant virtuel de Microsoft va réagir aux remarques sexistes.
La pauvre elle devrait se syndiquer.. :D
Provax - Antipass - Et Rock'n Roll..
1=1 et 3≠3, Olivier Véran

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8745
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#240

Message par Kraepelin » 19 mars 2016, 08:27

Christian a écrit :Harcèlement? Même dans le monde virtuel des assistants téléphoniques...

Cortana, l’assistant virtuel de Microsoft va réagir aux remarques sexistes
Je me demande qui est le plus con, le macho qui insulte la machine ou le propriétaire de la machine qui veut réagir contre la grossièreté, le sexisme (*et non le harcèlement) à l'égard de sa machine?
:interro:



*Toi aussi tu mélanges sexisme et harcèlement sexuel.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5636
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#241

Message par Christian » 19 mars 2016, 13:49

Kraepelin a écrit : *Toi aussi tu mélanges sexisme et harcèlement sexuel.
Pardon? Le sexisme est la discrimination basée sur le sexe. On peut être sexiste sans être harceleur. Tenir des propos grossiers et dégradants envers UNE personne (réelle ou virtuelle) relèvent plus du harcèlement, non?
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8745
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#242

Message par Kraepelin » 19 mars 2016, 14:15

Christian a écrit :
Kraepelin a écrit : *Toi aussi tu mélanges sexisme et harcèlement sexuel.
Pardon? Le sexisme est la discrimination basée sur le sexe. On peut être sexiste sans être harceleur. Tenir des propos grossiers et dégradants envers UNE personne (réelle ou virtuelle) relèvent plus du harcèlement, non?
Non! D'abord l'idée de harceler une personne virtuelle est tellement ABSURDE que je suis surpris que tu en remettes une couche.

Pour les personnes réelles, ensuite, le harcèlement implique toujours un caractère de répétition et une composante soit de violence soit de forte sollicitation (voir la définition de Larousse plus bas). Adresser des commentaires sexistes à une opératrice n'est pas jolie, mais ne me semble pas répondre pour autant à la définition.
Définition du Larouse
Harceler:
-Soumettre quelqu'un, un groupe à d'incessantes petites attaques : Harceler l'ennemi.
- Soumettre quelqu'un à des demandes, des critiques, des réclamations continuelles : Les journalistes harcelèrent le ministre de questions.
- Soumettre quelqu'un à de continuelles pressions, sollicitations : Il faut le harceler pour obtenir quelque chose.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 7306
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#243

Message par LoutredeMer » 20 mars 2016, 08:38

Kraepelin a écrit : Pour les personnes réelles, ensuite, le harcèlement implique toujours un caractère de répétition et une composante soit de violence soit de forte sollicitation (voir la définition de Larousse plus bas). Adresser des commentaires sexistes à une opératrice n'est pas jolie, mais ne me semble pas répondre pour autant à la définition.
Et qu'en est il justement du point de vue d'une opératrice réelle visée qui subit une seule remarque sexiste de la part de 10 interlocuteurs par jours? Total : 10 remarques sexistes par jour. = répétition = harcèlement. D'ou l'importantce, comme je l'ai déjà dit, de tenir compte du ressenti de la victime, ou d'au moins classer le sexisme avec le harcèlement, tellement la limite est mince.

C'est avec ton raisonnement on en arrive aux lacunes de laloi francaise Rebsamen du 17 août 2015 qui a classé le sexisme au travail dans l'égalité professionnelle et non pas dans les agissements interdits.
En premier lieu, il n’est pas situé dans la partie du code dédiée à la discrimination ou au harcèlement, c’est-à-dire les parties traitant des agissements interdits, mais dans la partie sur l’égalité professionnelle. ..

Dans les débats parlementaires, il a été question de rattacher la notion à celle du harcèlement, néanmoins cette logique n’a pas été suivie...

Inclure l’interdiction des agissements sexistes dans le règlement intérieur de l’entreprise, qui faisait également l’objet d’un amendement, n’a pas non plus été adopté...

http://www.village-justice.com/articles ... aJ34ovE.99
un sondage inquiétant mené, fin 2013, auprès de 15.000 cadres dans neuf grandes entreprises françaises: 80% des femmes interrogées considèrent que, dans le monde du travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes et 56% des hommes partagent cet avis; 93% des femmes salariées estiment que les réflexions et attitudes sexistes peuvent modifier le comportement des salariés et influent négativement sur leur sentiment d'efficacité personnelle.
http://www.huffingtonpost.fr/brigitte-g ... mes-femmes
Provax - Antipass - Et Rock'n Roll..
1=1 et 3≠3, Olivier Véran

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#244

Message par issigi » 20 mars 2016, 09:04

combien d'établissements appliquent un code vestimentaire à la réception? du classisme!
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#245

Message par issigi » 20 mars 2016, 09:28

les gated communities, vous connaissez ?

les douanes ?

la propriété privé ?

du classisme!

http://www.cercles.com/n13/legoix.pdf
Phénomène immobilier qui s’est développé massivement dans les
années 1960-70, les gated communities, quartiers résidentiels enclos et
sécurisés, symbolisent l’éclatement social de la ville américaine. La
fermeture physique et la sélection sociale (voire ethnique) qui
président à ces projets posent des problèmes inédits aux métropoles
américaines : elles sont les manifestations d’un morcellement de la
ville en communautés homogènes en quête d’une indépendance
politique.
Leur configuration spatiale véhicule de fortes implications territoriales,
et les gated communities ne sont pas des lotissements tout à fait comme
les autres. Leurs statuts, d’une part, tendent à protéger une rente
d’exclusivité qui favorise la valeur immobilière, tout en garantissant à
leurs habitants une certaine homogénéité sociale. L’attitude politique
des associations de propriétaires qui gèrent ces lotissements, et leur
implication en tant que collectivités locales en gestation montre d’autre
part la création d’un territoire politique, où la clôture constitue une
marque de souveraineté.
Mots clés
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8745
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#246

Message par Kraepelin » 20 mars 2016, 09:47

LoutredeMer a écrit : Et qu'en est il justement du point de vue d'une opératrice réelle visée qui subit une seule remarque sexiste de la part de 10 interlocuteurs par jours? Total : 10 remarques sexistes par jour. = répétition = harcèlement.
Oui, en tirant par le cheveux, on pourrait dire que comme elle encaisse répétitivement ces petites agressions, elle peut se sentir harceler.

tenir compte du ressenti de la victime D'ou l'importantce, comme je l'ai déjà dit, de tenir compte du ressenti de la victime, ou d'au moins classer le sexisme avec le harcèlement, tellement la limite est mince. [/quote]

Contextuellement, le "ressenti" de la victime n'est pas négligeable. Je crois même que cette variable entre dans la définition du harcèlement au travail de certains établissements. Il s'agit cependant d'une critère ajouté. C'est à dire que pour constater un harcèlement, il faux toujours la violence et le répétition*, mais en plus on exige que la "victime" se soit senti subjectivement agressée et ne souffre.

Mais dans cette branche de discussion avec Christian, il est surtout question d'opératrices virtuelles. Pour les opératrices virtuelle, tenir compte du ressenti de la victime serait difficile. :mdr:
LoutredeMer a écrit : C'est avec ton raisonnement on en arrive aux lacunes de laloi francaise Rebsamen du 17 août 2015 qui a classé le sexisme au travail dans l'égalité professionnelle et non pas dans les agissements interdits.
:ouch: Veux-tu aussi me mettre le réchauffement climatique sur le dos? À propos, le vase de Soisson, je n'y suis pour rien.

LoutredeMer a écrit :Dans les débats parlementaires, il a été question de rattacher la notion à celle du harcèlement, néanmoins cette logique n’a pas été suivie...

Inclure l’interdiction des agissements sexistes dans le règlement intérieur de l’entreprise, qui faisait également l’objet d’un amendement, n’a pas non plus été adopté...

http://www.village-justice.com/articles ... aJ34ovE.99
un sondage inquiétant mené, fin 2013, auprès de 15.000 cadres dans neuf grandes entreprises françaises: 80% des femmes interrogées considèrent que, dans le monde du travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes et 56% des hommes partagent cet avis; 93% des femmes salariées estiment que les réflexions et attitudes sexistes peuvent modifier le comportement des salariés et influent négativement sur leur sentiment d'efficacité personnelle.
http://www.huffingtonpost.fr/brigitte-g ... mes-femmes
[/quote]

Tu prêche un déjà converti. Je t'ai dis que je veux bien croire que les lois françaises défendent beaucoup moins bien les victimes de harcèlement que ne le font les loi québécoises.



* La loi Qu.bécoise n'exige pas absolumnet la répétition, une agression unique, mais exceptionnellement violente peut être prise en compte.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 8745
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#247

Message par Kraepelin » 20 mars 2016, 09:51

issigi a écrit :les gated communities, vous connaissez ?
:interro:
C'est quoi le rapport avec le mariage, la loi, le féminisme ou le harcèlement?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

issigi
Messages : 552
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#248

Message par issigi » 20 mars 2016, 10:00

reaction en rapport aux tavernes pour hommes.. lois basées sur le sexisme.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 7306
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#249

Message par LoutredeMer » 20 mars 2016, 10:26

Kraepelin a écrit :
LoutredeMer a écrit : Et qu'en est il justement du point de vue d'une opératrice réelle visée qui subit une seule remarque sexiste de la part de 10 interlocuteurs par jours? Total : 10 remarques sexistes par jour. = répétition = harcèlement.
Oui, en tirant par le cheveux, on pourrait dire que comme elle encaisse répétitivement ces petites agressions, elle peut se sentir harceler.
Ah non ! tu vas pas en plus, lui tirer les cheveux ! :a2:

LoutredeMer a écrit : C'est avec ton raisonnement on en arrive aux lacunes de laloi francaise Rebsamen du 17 août 2015 qui a classé le sexisme au travail dans l'égalité professionnelle et non pas dans les agissements interdits.
:ouch: Veux-tu aussi me mettre le réchauffement climatique sur le dos? À propos, le vase de Soisson, je n'y suis pour rien.
Tu as oublié la guerre en Syrie ;)
Provax - Antipass - Et Rock'n Roll..
1=1 et 3≠3, Olivier Véran

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Le mariage, l'État et les féministes

#250

Message par kestaencordi » 20 mars 2016, 10:31

LoutredeMer a écrit :
C'est avec ton raisonnement on en arrive aux lacunes de laloi francaise Rebsamen du 17 août 2015 qui a classé le sexisme au travail dans l'égalité professionnelle et non pas dans les agissements interdits.
En premier lieu, il n’est pas situé dans la partie du code dédiée à la discrimination ou au harcèlement, c’est-à-dire les parties traitant des agissements interdits, mais dans la partie sur l’égalité professionnelle. ..
qu'est-ce que ca change concretement?
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit