Bible et dragon se rejoignent-ils ?

Ici, on discute de sujets variés...
Pierre87
Messages : 38
Inscription : 02 avr. 2016, 17:55

Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#1

Message par Pierre87 » 08 avr. 2016, 19:53

Observations faites par cinq personnes ne se connaissant pas, placées sous hypnose profonde (4° degré) pour remonter dans le temps et faire état de leurs observations (au niveau astral : totalement inconnu des scientifiques officiels... et souvent perçu par eux comme une offense à leur savoir "absolu", ce qui m'a fait quitter le forum sur la science). Toutes ces observations ont été recueillies par "éléments" en réponse directe au questions posées, je les ai résumé pour rendre mes explications plus "vivantes" mais en les respectant scrupuleusement. Ces recherches ont été conduites à Genève (avec de nombreux physiciens du CERN, Lausanne, Moulin (en France) Salon de Provence et Bastogne (Belgique). Voici résumé ces observations :

Dans les temps les plus reculés, la terre comportait 4 satellites (il n'en reste plus qu'un : la lune). Je résume pour en venir directement à l’ère des «deux lunes»

Cette ère est extrêmement importante pour l'évolution de la vie. Le monde vivant des protozoaires (êtres vivants unicellulaires) apparu dans les masses d'eau pendant les ères précédentes s'est considérablement développé.

En accélérant la vitesse, nous voyons de «drôles» d'animaux sortir de l'eau. Certains ressemblent à des crocodiles, d'autres à des poissons. Ils se modifient, deviennent plus habiles à se déplacer sur Terre malgré une pesanteur redevenue plus importante depuis le cataclysme qui a marqué la fin de l'ère des «trois lunes».

La vitesse, toujours accélérée dans l'astral, nous donne des «images» très rapides de l'évolution, un peu comme une bande dessinée en «accélérée». De temps en temps, nous marquons des poses pour mieux observer ce qui se passe.

C'est merveilleux, tout se transforme.

Les animaux deviennent plus agiles, mieux adaptés à leur environnement. Les plantes subissent des transformations extraordinaires, elles deviennent plus vertes, plus feuillues encore qu'à l'ère précédente. Leurs fleurs, tout en se développant, se colorent de rouges vifs, de jaunes intenses, de bleus lumineux, de blanc pur. Les tiges de plus en plus grandes font, pour certaines, place à des troncs pour faire des arbres. La Terre toute entière, vu de loin, apparaît de plus en plus verte et le ciel de plus en plus dégagé de ses nuages de poussières volcaniques.

Du sol, le ciel noir et rouge de l'ère des «trois lunes» a fait place à un ciel de plus en plus bleu.

C'est aussi à cette période qu'apparaissent les hommes et les premières civilisations. Ces civilisations sont beaucoup plus développées que ce que nous racontent les «spécialistes» de la préhistoire.

Ces observations corroborent les écrits bibliques et les conceptions bouddhistes notamment. La principale difficulté sous hypnose, lors des voyages dans l'astral, est de situer l'espace temps en fonction de nos références terriennes physiques actuelles. Je précise bien «actuelles» car, bien que les «savants» n'en fassent pas état, la longueur des années «physiques sur Terre» est très variable d'un millénaire à l'autre.

Sur ce sujet, tous les calculs savants de nos historiens (en se servant du carbone 14 ou autres) sont à refaire... ils sont faussés par les variations importantes de la vitesse de rotation de la Terre, sans parler d'autres facteurs magnétiques tout aussi importants !

Revenons au milieu de l'ère des «deux lunes» (période correspondant à la description classique de l'ère tertiaire). La vie y est prospère et les animaux de taille moyenne, un peu comme aujourd'hui. La nuit, les deux satellites sont visibles : l'un est énorme et présente de nombreux reliefs à sa surface. L'autre tout petit, à l’œil bien sûr. Au fur et à mesure que les siècles passent, le gros satellite paraît plus gros : il se rapproche de la Terre.

Il tourne aussi de plus en plus vite et cette rotation accrue accélère considérablement celle de la Terre sur elle-même tout en augmentant l'amplitude de ses oscillations. Les marées deviennent de plus en plus importantes : cette énorme lune, la plus grosse des quatre de l'ère des «quatre lunes», entraîne sous son passage presque toutes les masses d'eau du globe.

Plus les siècles passent, plus ce phénomène s'amplifie. Se déplacer sur Terre devient aussi de plus en plus facile, plus encore qu'à la fin de l'ère des «trois lunes», il nous faut de moins en moins d'énergie... sans en arriver à l'état d'apesanteur totale !

Le rapprochement de cet énorme satellite entraîne la Terre de plus en plus vite dans ses rotations sur elle-même et provoque sur les espèces vivantes le gigantisme : les animaux et les plantes se font chaque siècle de plus en plus grands et lourds (au regard de notre échelle physique actuelle).

La puissance d'attraction de ce satellite neutralise de plus en plus l'attraction terrestre, il est donc de plus en plus facile de se mouvoir sur Terre. Les dinosaures, par exemple, devenus des êtres énormes, du fait de l'attraction terrestre plus faible, n'éprouvent aucune difficulté à se déplacer très rapidement. Le gigantisme des plantes leur assure une nourriture abondante. Toute la nature est bouleversée, aussi bien sur Terre que dans l'eau.

En se rapprochant toujours, les deux satellites de la Terre finissent par attirer sur leur trajectoire une énorme marée, formant une sorte de bourrelet d'eau autour du globe. Les fonds des mers et océans se vident peu à peu pour venir «gonfler» cet immense bourrelet d'eau qui dépasse les 3.800 mètres de hauteur au niveau de l'équateur.

Les tremblements de Terre se font aussi de plus en plus fréquents.

L'attraction lunaire entraîne les masses colossales que sont les continents, provoquent des fissures gigantesques, active leur dérive et provoque des éruptions volcaniques de grandes envergures (le noyau terrestre est encore très important et émet un très puissant rayonnement électromagnétique).

Le gros satellite mesure à peu près 30 fois le diamètre du petit, notre lune actuelle (elle ne mesure que 3.500 Km de diamètre environ, soit 0,0125 fois la masse terrestre). Plus il se rapproche de la Terre, plus il tourne vite, plus il neutralise l’attraction terrestre (la pesanteur) et plus la température augmente sur Terre.

Des plantes géantes envahissent la surface de la Terre et le fond des océans asséchés. Leur pousse est favorisée par la faible pesanteur mais aussi par cette température très douce qui règne en permanence et une humidité constante : les saisons n'existent plus du fait de la modification des mouvements terrestres.

Le fond de l'atlantique est parfaitement habitable, comme certains fonds de l’océan pacifique et de l’océan atlantique actuels.

Après plusieurs millénaires, le degré de la civilisation humaine est très avancé, bien supérieur à celui d'aujourd'hui. Plusieurs de mes observateurs ont aperçu des engins volants de grandes dimensions (genre fusée) pilotés par des hommes. Les villes sont d'une architecture très avancées avec de nombreuses terrasses pour aéronefs.

Les hommes disposent également de dispositifs individuels de déplacement (genre simple «sac à dos») dans les airs. Des bateaux rapides sans voiles se mêlent aux voiliers. Les hommes construisent des ports au bord de «l'océan bourrelet» qui ceinture le globe, tel que Tianhuanaco, en Bolivie, dont les ruines sont toujours visibles aujourd'hui…

Sa construction ne remonte pas à plus de 40.000 ans avant Jésus Christ et non pas 200.000 comme l'affirment certains historiens : en 180.000 ans... l'érosion aurait provoqué beaucoup plus de dégâts... : certains murs sont encore en parfait état, simple déduction logique !

D'autres ne prétendent-ils pas non plus que cette ville fût construite «avant» l'existence de la cordillère des Andes, comme si une ville entière pouvait s'élever ainsi de près de 4.000 mètres avec une montagne sans subir le moindre dégât, sans une fissure dans ses murs...

Malgré leur altitude de plus de 3.900 mètres (au-dessus du niveau de la mer d'aujourd'hui), les pieds de ses remparts sont au bord de la mer (les galets et les rochers usés par la mer, malgré l'altitude, le prouvent encore aujourd'hui !). Ceci pour justifier le fait qu'il s'agissait bien d'un port ! Retrouvons nos «deux lunes».

Nous sommes près de la fin de cette période extraordinaire décrite d'ailleurs dans tous les livres «sacrés» : Précision importante, aucun des livres sacrés qui font état (sous forme imagée ou de parabole) de ces évènements ne donnent de date. Les hommes savent que leur avenir est menacé par la chute de cet énorme satellite sur Terre.

Le degré de civilisation des atlantes par exemple dépasse largement le nôtre d'aujourd'hui. Celui des hommes qui habitaient l'actuel Tibet aussi (je parle des véritables tibétains, non des envahisseurs chinois qui y pratiquent un génocide scandaleux sans que le monde réagisse !). Il existe une civilisation d'humains géants, certains dépassent 2,70 mètres (vestiges retrouvés au Tibet, chez les Incas et aux îles de Pâques).

Très avancés sur l'ensemble des connaissances, les hommes n'ont aucune difficulté à prévoir ce que la bible appellera le «cataclysme» mettant tout en œuvre pour sauvegarder les populations menacées et aussi un grand nombre d'espèces animales (l'arche de Noé n'est peut-être qu'une histoire, mais une histoire qui repose sur des faits bien réels).

Ils construisent également, avec l'aide d'entités extraterrestres, d'immenses pistes d'atterrissage sur les points les plus élevés de la planète pour les préserver du «cataclysme» : certaines existent encore aujourd’hui, dans les Andes, à Nazca (côte sud du Pérou) !

L'évaporation est intense, la chaleur sur Terre devient de plus en plus pénible et les pluies sont incessantes, de plus en plus torrentielles, c'est le début du déluge biblique ! Sans ces pluies «rafraîchissantes», la chaleur aurait détruit toutes vies sur Terre.

Ce qui est prévu et redouté depuis longtemps finit par se produire.

La masse énorme du satellite entre dans les couches de la stratosphère et, sous l'effet de la vitesse, se met à se désagréger. Lentement d'abord, puis de plus en plus vite.

Ses particules, surchauffées par le frottement avec les atomes de l'air dans l'atmosphère terrestre, illuminent le ciel de rouge : «Le ciel était à feu et à sang» dira la bible.

Les Chinois verront dans ce spectacle un «dragon géant à deux têtes qui avalait tout sur son passage». Les deux têtes pouvaient symboliser les deux satellites visibles à l'époque (ou ce gros satellite et le soleil). Le corps allongé du dragon n'était autre que la traînée de particules incandescentes. Les plus lourdes, perdant rapidement de la vitesse, descendaient plus vite et, au contact des couches d'air plus épaisses, s'échauffaient d'avantage et éclataient : elles furent symbolisées par les pattes du dragon !

Ce spectacle terrible dura 5 à 7 jours «actuels» (une quarantaine de rotations terrestres de l'époque) avant que le satellite disparaisse complètement de l'espace pour s'écraser sur Terre dans «l'océan bourrelet» qui se maintenait grâce à la force d'attraction du satellite.

Le satellite disparu, plus rien ne retient cette masse gigantesque d'eau qui reprend ses emplacements d'origine quittés des siècles plutôt, en entraînant tout sur son passage : c'est le «cataclysme» biblique : Des milliards d'animaux et d'hommes sont entraînés par l'eau qui ravage tout sur son passage : imaginez un peu la puissance de cette masse d'eau de près de 4.000 mètres de hauteur, qui afflue de l'équateur aux pôles, attirée par une pesanteur terrestre redevenue très forte, car elle n’est plus neutralisée, en partie, par l’attraction de l’énorme satellite qui vient de s’écraser… augmentant en même temps la masse terrestre d’importants dépôts.

C'est toute une civilisation qui est détruite, avec les connaissances très avancées qu'étaient les siennes et la quasi-totalité de ses réalisations (maisons, machines, pistes d'atterrissage...).

Des trombes d'eau tombent aussi du ciel en raison des fortes évaporations occasionnées par la chute de cet énorme satellite.

L'attraction terrestre est devenue plus forte qu'aujourd'hui : elle n'est pratiquement pas neutralisée par la masse de son dernier satellite (la lune d'aujourd'hui) encore trop éloigné de la Terre.

Les cadavres d'animaux sont entraînés vers les pôles. Rien d'étonnant après cela que des millions de squelettes puissent être encore retrouvés aujourd'hui dans les régions qui voisinent les pôles et dans les glaces polaires.

Durant ces événements, les pressions sont telles que les cadavres des animaux et des plantes ensevelis ne pourrissent pas : ils se fossilisent ou se pétrifient ! De nombreux fonds marins d'aujourd'hui ne sont plus habitables depuis ce temps là, mais conservent encore des vestiges d'habitations humaines et seront découverts dans les années à venir (une occasion de plus pour les « spécialistes » d’ergoter et d’échafauder de nouvelles théories qui n’auront pour vérités que leurs stupidités habituelles et leurs prétentions de tout savoir !

Les rares animaux géants qui se trouvaient sur des hauteurs ont survécu peu de temps après le cataclysme : l'attraction de la masse terrestre redevenue très forte, les animaux n'ont plus la force de se déplacer et leur alimentation manque.

Seuls, les cétacés d'aujourd'hui (baleines, dauphins, etc.) parviennent à s'adapter à l'élément aquatique en conservant sensiblement leur taille de géants : ils gardent cependant de nombreux éléments morphologiques qui prouvent leur ancienne existence sur la Terre ferme (pattes, mamelles, système respiratoire, sang chaud...).

Seuls les animaux de petite taille sont parvenus à s'adapter sur Terre, les autres ont disparu. Devant ce bouleversement, les hommes qui survécurent durent faire face à de graves problèmes de survie dans des conditions très pénibles.

C'est ainsi que le «cataclysme biblique» marqua la fin de l'ère des deux lunes, voici plus de 40.000 ans de notre époque : donnée approximative à X milliers d'années près, en raison de la vitesse de rotation de la Terre encore très rapide mais en décélération dans les 20.000 ans qui ont suivi le cataclysme (effet d'inertie), puis très lent.

Du fait du rapprochement de la quatrième lune, cette vitesse de rotation s'accélère de nouveau depuis (effet de balancier, du au rapprochement de la lune). C'est pour cette raison qu'aucune datation sérieuse ne peut être faite en prenant comme base notre unité de temps actuel qui s’appuie uniquement sur la vitesse de rotation de la Terre propre à notre tranche de vie physique actuelle.

En fait, l'ère quaternaire a commencé après le cataclysme, le chiffre de 1,64 million d'années affirmé par les scientifiques repose sur quoi ? Sur une pure spéculation intellectuelle et des «calculs» invérifiables, sans aucune base assez sérieuse, ou simplement logique, pour être crédible !

Chacun d'entre nous peut prendre conscience qu'en fait tout évolue beaucoup plus vite que l'affirment les «hommes de sciences» : Pour vous en convaincre souvenez-vous simplement du climat des années 1950 et de la taille de nos grands-parents par rapport à celles des hommes et femmes de ce début de millénaire.

J'invite donc toutes les personnes capables de pratiquer une hypnose très profonde (qui relève manifestement plus d'un don que de connaissances médicales, je peux traiter de ce sujet pour ceux qui le souhaitent) d'effectuer ce genre de recherches pour confirmer ou infirmer les observations astrales de mes 5 "médiums". Je précise que ce genre de recherche ne peut pas aboutir avec des buts matériels (pour de l'argent) et que les personne aptes à ce genre de recherche sont très rares (je les situe à 1 personnes sur 1000 ipnotisables (tout le monde ne l'est pas))

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18875
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

3%

#2

Message par Denis » 08 avr. 2016, 23:02


Salut Pierre87,

Bigre! Encore un pavé truffé de niaiseries carabinées.

Note générale : 3%.

Mais j'admets que ça pourrait servir de squelette de scénario pour un film (ou une BD) s'adressant aux amateurs d'idées pétées~tordues.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6179
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#3

Message par Lulu Cypher » 08 avr. 2016, 23:19

Pierre tu avais raison tu es loin d'avoir tous les talents ... la preuve tu n'es pas parti tel qu'annoncé ... visiblement on ne peut te faire confiance que sur les niaiseries dont tu sembles être un inépuisable réservoir. :fou:

c'est fou il y a au moins une connerie par ligne on dirait un foudre mais qui écrit un peu mieux .... quoique

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6179
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: 3%

#4

Message par Lulu Cypher » 08 avr. 2016, 23:22

Denis a écrit :Note générale : 3%.
Je reconnais bien là ta généreuse nature :mrgreen:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3234
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#5

Message par Dash » 09 avr. 2016, 01:08

Et quoi?

Parce que 5 personnes sous hypnose racontent un mélange d'histoires d'anciennes civilisations, vous les croyez? Comme ça? Des histoires d'anciennes civilisations « avancées » et de contacts avec des extraterrestres, ça existe depuis belle lurette. J'ai moi-même lu des dizaines de livres à ce sujet pendant mon adolescence. Je ne serais donc pas surpris de déblatérer une histoire similaire sous hypnose, dépendamment de l'orientation des questions qu'on me poserait. Tout ça ne prouve absolument rien Pierre87.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18875
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Ton verdict est bien abstrait

#6

Message par Denis » 09 avr. 2016, 01:59


Salut Dash,

À Pierre87, tu dis :
Tout ça ne prouve absolument rien Pierre87.
Je trouve ton verdict bien abstrait.

Moi, je trouve que c'est complètement tordu~pété.

Sauf, peut-être, 3%.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Florence
Messages : 9193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#7

Message par Florence » 09 avr. 2016, 02:26

Pierre87 a écrit :..... Ces recherches ont été conduites à Genève (avec de nombreux physiciens du CERN, Lausanne, Moulin (en France) Salon de Provence et Bastogne (Belgique).
Des noms, des références de publications scientifiques, etc.
Et je doute plus que très fortement que "de nombreux physiciens du CERN" aient du temps à perdre avec de pareilles niaiseries. :roll:

Voici résumé ces observations :
Non, un copié-collé d'un recrachage des sempiternelles imbécillités nouillâgeuses, associé à du "name-dropping" et des considérations pseudo-scientifiques pour enfumer les gogos.

Un modérateur pourrait-il intimer à l'auteur de ce genre de pavés qu'il ait à fortement résumer son propos et renvoyer à un lien vers la source de cette sous-littérature ?
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

steph
Messages : 603
Inscription : 04 juin 2009, 22:28

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#8

Message par steph » 09 avr. 2016, 03:36

Salut Pierre87

Souvent on associe la maturité d'une personne a son age, pour moi la maturité d'une personne s'associe a sa capacité d'harmoniser avec cohérence les diverses réalités, le problème avec les personnes immature qui sont incapable d'abandonner leurs positions(croyances) infantiles, même si ceux-ci acquièrent des connaissances en vieillissant, c'est qu'ils vont harmoniser leurs nouvelles connaissances avec leurs positions(croyances) infantiles.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#9

Message par BeetleJuice » 09 avr. 2016, 04:23

Il y a beaucoup trop de bêtises en un seul message pour toutes les relever d'un coup, mais je note quand même celle-là:
Pierre a écrit :Sur ce sujet, tous les calculs savants de nos historiens (en se servant du carbone 14 ou autres) sont à refaire... ils sont faussés par les variations importantes de la vitesse de rotation de la Terre, sans parler d'autres facteurs magnétiques tout aussi importants !
A savoir que les datations pour les sciences qui étudient le passé se font essentiellement de deux grandes façons:

-la datation relative qui consiste à évaluer la date d'une découverte en fonction de comparaison avec ce qu'on connait déjà et en fonction de son environnement de découverte.
Par exemple, si un archéologue trouve dans le nord de la France une tombe dont l'épigraphe arbore une inscription latine contenant la tria nomina, C. Aelius Piso ainsi que l'indication "legio I Italica", il pourra dater l'inscription à une période entre la seconde moitié du IIème siècle et la seconde moitié du IIIème siècle. D'autres éléments permettront peut-être d'affiner la datation selon que le texte contient d'autres éléments reconnaissables ou que l'intérieur de la tombe contient des restes dans un style connu. Et l'ensemble de la tombe sera daté en fonction de ces éléments.
De même, un paléontologue trouvant un squelette fossilisés va commencer à le dater en fonction de la couche géologique où il l'a trouvé, des autres fossiles, s'il y en a et de l'aspect du squelette, si c'est possible de le reconstituer.

-la datation absolue qui s'appuie sur la composition de l'objet, le plus souvent sa part d'élément radioactif, mais pas que.

Dans un cas comme dans l'autre, la vitesse de rotation de la Terre ou les "facteurs magnétiques" ne change rien à la datation.

La rotation de la Terre n'y change rien parce qu'elle n'introduit de marge d'erreur significative que lorsqu'on travaille à une échelle de temps réduite. Or, la géologie et la paléontologie travaillent à des échelles de temps trop grande pour que ça soit significatif, quand bien même la durée de l'année ne seraient pas constante, ça n'introduirait qu'une variation restreinte dans des datations qui se basent sur des temps de l'ordre du million ou de la centaines de milliers d'années. A l'inverse, l'histoire et l'archéologie se base sur des échelles de temps qui pourraient être touchée par ces variations, mais comme elles étudient l'époque où l'humain laisse des traces et commence à compter le temps, on aurait des traces de ces variations.

Les "facteurs magnétiques" quand à eux, ont un impact sur les datations qui se basent sur la trace magnétique qui peut être contenu dans les artefacts, mais c'est une partie restreinte d'entre eux. Pour le reste, ça n'intervient pas. Et quand bien même les facteurs magnétiques seraient réels, on aurait alors observer une importante divergence entre les datations usant de trace magnétique et les autres et on aurait corrigé la méthode pour prendre en compte les variations du magnétisme terrestre (puisque je suppose que c'est de ça qu'on parle).

Donc comment dire que déjà rien qu'avec cette bêtise balancée entre la poire et le formage, votre histoire sent l'amateurisme et ne donne pas une image de crédibilité...

En passant, si vous vouliez être un peu crédible, ça serait bien de donner des choses un peu plus précises que "d'importante variation de la vitesse de la Terre" et "des facteurs magnétiques". De combien la vitesse varie, par exemple et sur combien de temps serait une information appréciable, de même qu'une explication de ce que vous entendez par facteurs magnétiques.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3234
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Ton verdict est bien abstrait

#10

Message par Dash » 09 avr. 2016, 05:05

Salut Denis,
Denis a écrit : Je trouve ton verdict bien abstrait.
Moi, je trouve que c’est complètement tordu~pété.
Oui, j’suis d’accord, parce que ce qu’il raconte ne concorde pas du tout avec ce qu’on connaît et qu’on voit très bien qu’il ignore comment fonctionne la science (comme le démontre BJ à propos de la méthode de datation, P. Ex.). C’est donc, en effet, complètement tordu~pété, comme tu dis. ;)

Ce que je voulais dire, quand je disais que ça ne prouvait rien, c’était en rapport avec le fait que ces infos proviennent de séances d’hypnoses. Même si ce qui était raconté n'était pas tordu, le fait que ce soit raconté sous hypnose ne les prouverait pas pour autant. Autrement dit, l'hypnose n'est pas un « sérum de vérité ». Les individus sous hypnose peuvent très bien mélanger faits réels et imaginaires (je me souviens avoir lu à ce sujet, bien que je n'ai pas de sources sous la main).
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5667
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#11

Message par richard » 09 avr. 2016, 05:18

J'ai bien aimé l'histoire des quatre lunes, ça fait rêver. Merci pour cette belle histoire.
:hello: A+

Pierre87
Messages : 38
Inscription : 02 avr. 2016, 17:55

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#12

Message par Pierre87 » 09 avr. 2016, 06:36

Denis, a écrit : Bigre! Encore un pavé truffé de niaiseries carabinées !

Mon cher monsieur, en dépit de vos prétentions de tout savoir et de croire détenir tous les canons de la vérité, au point d'en devenir insultant par vos remarques acerbes, Je vous place qu défit de prouver que j'ai tort !. :D

Ceci étant, il eut été de bon goût de votre part de remarquer que mon intervention se présente sous une forme interrogative, invitant chacun à vérifier de telles possibilités, même si, ne vous en déplaise, de telles recherches dépassent manifestement vos capacités... Pour vous, c'est du "je ne connais pas, donc c'est faux et l'auteur doit être discrédité !" Quelle preuve d'intelligence et de tolérance !

J'avais naïvement espéré que parmi les près de 4200 inscrits il eu été au moins une personne capable de faire preuve d'intelligence en réfléchissant objectivement, mais je ne désespère pas, entendu que nombreux sont déjà ceux qui ont quitté ces fora ou n'interviennent pas en raison précisément d'une certaine forme de sectarisme qui règne ici, une forme de sectarisme propre à certains milieux de "scientifiques" incapables d'idées personnelles, se regroupant volontiers en petite caste pour se donner l'illusion d'avoir toujours raison ! Galilée et Einstein et de nombreux autres chercheurs avaient en leur temps fait les frais d'une telle intelligentsia de "parfaits" au cerveau stérile... mais extrêmement agressifs : Le monde a peu changé !

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#13

Message par BeetleJuice » 09 avr. 2016, 06:59

Pierre a écrit :Je vous place qu défit de prouver que j'ai tort !
Inversion de la charge de la preuve. C'est à celui qui affirme quelque chose de démontrer que ce qu'il dit est justifié, pas aux autres de démontrer qu'il a tort. Sinon, je vous mets au défi de me prouver qu'il n'existe pas quelque part dans l'univers une reconnaissance de dette qui stipule que vous me devez 1 000 000 d'Euros. Etes-vous capable de me démontrer que ça n'existe pas et que j'ai tort ?
Galilée et Einstein...
...ont démontré ce qu'ils avançaient avec une solide argumentation et de solides preuves, ce qui n'est pas votre cas.
Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#14

Message par kestaencordi » 09 avr. 2016, 07:05

Pierre87 a écrit :Observations faites par cinq personnes ne se connaissant pas, placées sous hypnose profonde (4° degré) pour remonter dans le temps et faire état de leurs observations (au niveau astral : totalement inconnu des scientifiques officiels... et souvent perçu par eux comme une offense à leur savoir "absolu", ce qui m'a fait quitter le forum sur la science). Toutes ces observations ont été recueillies par "éléments" en réponse directe au questions posées, je les ai résumé pour rendre mes explications plus "vivantes" mais en les respectant scrupuleusement. Ces recherches ont été conduites à Genève (avec de nombreux physiciens du CERN, Lausanne, Moulin (en France) Salon de Provence et Bastogne (Belgique). Voici résumé ces observations :
vous les avez hypnotisé vous même?
vous savez comment qu'un individu a atteint le 4° degré?
vous utilisez quelle technique?
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4138
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#15

Message par Wooden Ali » 09 avr. 2016, 07:24

Florence a écrit : Et je doute plus que très fortement que "de nombreux physiciens du CERN" aient du temps à perdre avec de pareilles niaiseries. :roll:
A moins qu'ils n'aient décidé de se payer la tronche d'un zozo bien carabiné. Et celui-là, c'est une synthèse !
Il y a des scientifiques facétieux. Moins qu'on ne pourrait le souhaiter mais ils existent.

L'illuminé de l'intérieur a écrit :J'avais naïvement espéré que parmi les près de 4200 inscrits il eu été au moins une personne capable de faire preuve d'intelligence en réfléchissant objectivement
Mcmachin, tu pourras ici te rendre compte de la remarquable humilité du personnage.

Ce monsieur est manifestement en dérangement et n'a pas le gaz à tous les étages. Pourquoi ne pas le lui dire ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4297
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#16

Message par LoutredeMer » 09 avr. 2016, 08:04

Pierre87 a écrit :J'invite donc toutes les personnes capables de pratiquer une hypnose très profonde (qui relève manifestement plus d'un don que de connaissances médicales, je peux traiter de ce sujet pour ceux qui le souhaitent)
Cesse ton esbrouffe, tu n'as pas répondu à mes questions précisément sur le sujet dans l'autre fil. Du vent dans les branches de sassafras... :roll:

Ces recherches ont été conduites à Genève (avec de nombreux physiciens du CERN, Lausanne, Moulin (en France) Salon de Provence et Bastogne (Belgique)
Des sources? Rapports? Compte-rendus?

J'invite donc toutes les personnes capables de pratiquer une hypnose très profonde d'effectuer ce genre de recherches pour confirmer ou infirmer les observations astrales de mes 5 "médiums"
Non mais je reve...

jean7
Messages : 2305
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#17

Message par jean7 » 09 avr. 2016, 08:51

Pierre87 a écrit :J'invite donc toutes les personnes capables de pratiquer une hypnose très profonde (qui relève manifestement plus d'un don que de connaissances médicales, je peux traiter de ce sujet pour ceux qui le souhaitent) d'effectuer ce genre de recherches pour confirmer ou infirmer les observations astrales de mes 5 "médiums". Je précise que ce genre de recherche ne peut pas aboutir avec des buts matériels (pour de l'argent) et que les personne aptes à ce genre de recherche sont très rares (je les situe à 1 personnes sur 1000 ipnotisables (tout le monde ne l'est pas))
Merveilleux.
Donc si on ne confirme pas tes résultats, c'est soit que l'hypnotiseur n'a pas le don soit que l'hypnotisé n'est pas apte à ce genre de recherche.
Super !
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Florence
Messages : 9193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Ton verdict est bien abstrait

#18

Message par Florence » 09 avr. 2016, 08:54

Dash a écrit : Ce que je voulais dire, quand je disais que ça ne prouvait rien, c’était en rapport avec le fait que ces infos proviennent de séances d’hypnoses. Même si ce qui était raconté n'était pas tordu, le fait que ce soit raconté sous hypnose ne les prouverait pas pour autant. Autrement dit, l'hypnose n'est pas un « sérum de vérité ». Les individus sous hypnose peuvent très bien mélanger faits réels et imaginaires (je me souviens avoir lu à ce sujet, bien que je n'ai pas de sources sous la main).
De plus, les individus sous hypnose* sont très susceptibles aux suggestions et autres questions dirigées, comme l'ont dans les pires des cas constaté à leurs dépends bien des victimes d'accusations de satanisme ou autres abus sexuels.

* encore faudrait-il établir le processus en question. Il y a hypnose et hypnose, et les charlatans persuasifs jouant sur le désir de gloire d'un public aisément flatté par l'idée d'avoir côtoyé Nefertiti ou autres abondent. ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Florence
Messages : 9193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#19

Message par Florence » 09 avr. 2016, 08:58

Pierre87 a écrit :J'avais naïvement espéré que parmi les près de 4200 inscrits il eu été au moins une personne capable de faire preuve d'intelligence en réfléchissant objectivement de suffisamment de stupidité pour boire mes paroles et me croire aveuglément, ainsi que de former une petite clique anti-sceptiques comme on en voit de temps à autres , mais ...
... votre esbrouffe est si apparente que même les "coupables habituels" ne s'y sont pas laissé prendre, hélas pour votre égo dont la taille s'apparente à celle d'un Zeppelin trop gonflé. Faites d'ailleurs gaffe aux étincelles, on sait comment celui-ci a fini :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Florence
Messages : 9193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#20

Message par Florence » 09 avr. 2016, 09:00

Wooden Ali a écrit :Ce monsieur est manifestement en dérangement et n'a pas le gaz à tous les étages.
... ou bien si, et ceci expliquerait cela ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch en français
Quackwatch en français
Messages : 6702
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#21

Message par Kraepelin » 09 avr. 2016, 09:15

Pierre87 a écrit : Observations faites par ... TROP LONG POUR LE LIRE
Salut Pierre87,

Les gros pavé ne sont pas adaptés aux discussions de Forum. Il faudrait penser à diviser tes idées pour ne pas toutes les écrire dans le même texte. Il faudrait , ensuite, penser à résumer, racourcir, aller directement au but ...

Amicalement,
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#22

Message par mcmachin » 09 avr. 2016, 09:18

Wooden Ali a écrit : Mcmachin, tu pourras ici te rendre compte de la remarquable humilité du personnage.

Ce monsieur est manifestement en dérangement et n'a pas le gaz à tous les étages. Pourquoi ne pas le lui dire ?
parce que c'est pas gentil ? :lol:
ouais, non mais je comprend, de toute façon j'ai déjà parlé de lui à la 3ème personne, ce qui est tout aussi vilain.
bon, le problème c'est que la dissonance cognitive va jouer son rôle puissance 10.
m'enfin bref, amusez-vous bien ! ou énervez-vous bien je ne sais pas.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#23

Message par kestaencordi » 09 avr. 2016, 09:18

Kraepelin a écrit :
Pierre87 a écrit : Observations faites par ... TROP LONG POUR LE LIRE
Salut Pierre87,

Les gros pavé ne sont pas adaptés aux discussions de Forum. Il faudrait penser à diviser tes idées pour ne pas toutes les écrire dans le même texte. Il faudrait , ensuite, penser à résumer, racourcir, aller directement au but ...

Amicalement,
ouaip! parce que la il fait vraiment chier avec ses romans. ensuite il va se demander pourquoi ca lui arrive.

pierre87, faut que tu t'adaptes vieux.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1484
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#24

Message par Chanur » 09 avr. 2016, 10:12

Je commence sérieusement à penser que Pierre87 est un plaisantin, qui fait de la provocation pour le plaisir. C'est impossible qu'il soit sincère. C'est trop absurde : pratiquement chacune de ses affirmations est trivialement fausse dans des domaines aussi variés que la physique, l'histoire, la méthode scientifique (5 témoignages lui suffiraient à réfuter toutes les sciences).

Par exemple un satellite qui aurait 30 fois le diamètre de la Lune serait 4 fois plus gros que la Terre.

Son message s'intitule "Bible et dragon se rejoignent-ils ?" mais raconte une histoire sans rapport avec la Bible (à part un passage pour expliquer un déluge ne ressemblant absolument pas au récit biblique) et ne parle de dragon que pour extrapoler sur la façon dont des chinois médiévaux aurait pu interpréter les évènements qu'il décrit.

A mon avis, c'est clair : il plaisante.


@Pierre : si je me trompe, je vous mets au défi de prouver UNE SEULE de vos affirmations. Je vous laisse choisir laquelle.
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Totoche
Messages : 236
Inscription : 13 janv. 2016, 11:39

Re: Bible et dragon se rejoignent-ils ?

#25

Message par Totoche » 09 avr. 2016, 15:32

Diantre, c'est dingue ce qu'on peut obtenir en hypnotisant 5 fans de Hans Hörbiger...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit