L'inspiration musicale

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

L'inspiration musicale

#1

Message par bukowskinotic » 09 oct. 2016, 13:34

J'aimerais connaître votre avis sur l'inspiration musicale. D'où vient-elle ? Comment se façonne-t-elle ? Qu'en dit la science ?

Je ne peux parler que de ce que je connais le mieux, la pop music.

Prenons l'exemple extrême de Frank Zappa. Je vois bien sa progression. Il étudie des compositeurs pendant des années, s'en inspire, s'en nourrit. Il tâtonne, progresse, puis quasiment froidement compose des milliers d'heures de musique incroyable pendant une quinzaine d'années. Même si ceci est très subjectif.

Mais tout le monde est capable d'étudier des compositeurs, pourtant tout le monde n'est pas FZ.

Est-ce une question de volonté ? Inexorable chez ce type ?

Pourquoi certains êtres humains en sont dotés et pas d'autres ? Pourquoi chacun de nous ne devient-il pas un compositeur génial dès qu'il maitrise suffisamment un instrument ?

Pourquoi l'inspiration évolue-t-elle au cours d'une carrière, avec bien souvent, des tâtonnements, un pic, puis une chute inexorable, comme un filon qui s'épuise. Je pense par exemple à Ray Davies des Kinks qui avec trois ou quatre accords fabriquaient des dizaines de chansons merveilleuses entre 1965 et 1969. Et qui avec les mêmes accords, sonnait beaucoup plus plat par la suite ?

Les artistes eux-mêmes sont incapables d'expliquer d'où leur vient l'inspiration.

C'est un phénomène humain qui m'apparait bien mystérieux.

En gros, pourquoi Syd Barrett est Syd Barrett, alors que des millions de types sur terre ont joué bien mieux que lui de la guitare ? Ce n'est donc pas une question de technique. Ni d'accords. Ni de rythme.

Pourquoi Lennon qui se disait athée avait la sensation quasiment physique de capter quelque chose dans l'air ? Une illusion ?

Beaucoup de pourquoi, mais ça m'intrigue.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3087
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: L'inspiration musicale

#2

Message par julien99 » 09 oct. 2016, 15:00

Voila une question bien difficile à répondre.
Sans vouloir aller plus loin que le côté rationnel, quelques remarques qui me viennent à l'esprit :
- à force d'écouter de la musique - si possible beaucoup de genres différents -et de s'écarter volontairement des partions, on forme sa propre expérience des harmonies et des schémas mélodieux. Avec beaucoup de travail, on peut y arriver. Pourquoi certains y arrivent avec une facilité déconcertante et avec génialité est un mystère pour moi aussi. Mais c'est du domaine de l'inspiration en général qu'il faudrait décortiquer. Cela touche beaucoup d'autres domaines.
- la technique n'est qu'un outil qui permet de transposer ses impulsions tel qu'on les perçoit. Pourtant, il y a d'innombrables musiciens de haut niveau qui ne parviennent pas à se détacher de leur acquis. Ils peuvent être de très bons interprètes, mais incapables de faire autre-chose. Ils se limitent au simple rôle d'interprète.
- je pense que certains grands compositeurs ont également une forme d’intelligence dans l'art de manier le son et l'émotion. C'est comme s'ils étaient capables d'associer l'espace, le temps et les couleurs sous forme d'œuvre musicale. Prenez Bach comme exemple et lisez ceci
http://remi.schulz.perso.neuf.fr/bach/2138.htm
http://remi.schulz.perso.neuf.fr/bach/testaments.htm
Il a même composé un morceau qu'on peut écouter à l'envers, sans que ça soit du n 'importe quoi.
https://www.youtube.com/watch?v=Dpzu5vipi_0
https://www.youtube.com/watch?v=beNUq_v1fB8
Et le clou, c'est le canon quand on joue simultanément dans les deux sens
https://www.youtube.com/watch?v=xUHQ2ybTejU
Je ne pense pas que cela a été intentionnel, mais je parie que ça ne marche qu'avec quelques œuvres de Bach.

Ensuite, on peut toujours envisager la connexion spirituelle indémontrable de certains artistes. :? Mais peut-être trouverez plus de réponses par là :oops:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Kobold
Messages : 278
Inscription : 22 juil. 2010, 18:43

Re: L'inspiration musicale

#3

Message par Kobold » 16 oct. 2016, 14:30

Je ne peux pas parler pour les autres, mais en ce qui me concerne l'inspiration (que je défini comme étant l'élan créatif qui me permet à la fois d'imaginer et de concrétiser mes compositions musicales) a toujours fait partie intégrante de ma personne.

Je suis un musicien médiocre, autodidacte qui peine à lire la musique et je ne serai certainement jamais un compositeur de renom. Cependant d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été un créateur musical. Même à la petite école je me faisais des pièces dans ma tête au lieu d'écouter l'enseignante. Ça m'aidais à passer le temps.

Encore aujourd'hui lorsque j'accomplis une tâche qui demande peu de concentration comme conduire, faire la vaisselle, prendre une marche et même dans certains cas au travail, mon esprit se laisse allé à la création musicales. Musique que j'arrive assez facilement à "entendre" dans ma tête.

Il y a trois ans j'ai découvert la musique assistée par ordinateur qui m'a permise de m'affranchir des mes limitations en tant qu'interprète. J'ai donc commencé à composer aux partitions et à faire jouer la partition par des instruments virtuels (VST)

Mais dans tout les cas, la musique prend d'abord naissance dans ma tête. Elle se raffinera sur le papier par ajout d'instruments ou d'harmonies.

Parallèlement à ça, j'écoute très peu de musique et lorsque je le fait c'est pour en apprécier les nuances et les harmonies, jamais en background.
NE RIEN ACCEPTER SANS EXAMEN. NE TENIR COMPTE D'AUCUNE AUTORITÉ, QUELLE QU'ELLE SOIT. REGARDER TOUT DE SES PROPRES YEUX ET EXAMINER TOUT JUSQU'AU FOND.
Kant Emmanuel (1724-1804)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19152
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Merci d'exister

#4

Message par Denis » 16 oct. 2016, 16:15


Salut Kobold,

Je suis enchanté de te retrouver sur le forum. 2 ans ½, c'est long.

Tu dis :
Je suis un musicien médiocre...
Tu es trop modeste. Dans ma grosse collection de "tout ce qui mérite d'être écouté", (présentement rendue à 7115 items), quatre tounes sont de toi.

Bien sûr, c'est loin de Beethoven (464 items), Chopin (125), Brassens (20) et plus de 200 autres, mais ça te place sur la même marche que, par exemples, Albéniz, Shaindlin et Michael Jackson. Et devant plus de 1000 autres musiciens.

Bravo et merci d'exister.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Kobold
Messages : 278
Inscription : 22 juil. 2010, 18:43

Re: L'inspiration musicale

#5

Message par Kobold » 16 oct. 2016, 17:16

Merci Denis

J'admet que 2 ans 1/2 c'est un peu long. Je vais essayé de faire mieux.

L'adjectif médiocre faisait surtout référence à mes compétences techniques.

Pour ce qui est de mes compositions je dois te remercier puisque toi et quelques autres ici avec été les premier à entendre mes premières créations. Vous m'avez donné votre appréciation et ça m'a permis de bien démarrer et de progresser.

J'ai depuis participé à quelques projets et j'ai maintenant plus d'une trentaine de pièces à mon actif. Ça occupe pas mal de mon temps libre, ce qui n'est pas étranger à mon absence sur le forum.

Je continu cependant à vous lire régulièrement. Sur celle-la j'ai pas pu m'empêcher de briser le silence.

merci encore
NE RIEN ACCEPTER SANS EXAMEN. NE TENIR COMPTE D'AUCUNE AUTORITÉ, QUELLE QU'ELLE SOIT. REGARDER TOUT DE SES PROPRES YEUX ET EXAMINER TOUT JUSQU'AU FOND.
Kant Emmanuel (1724-1804)

Dany
Messages : 2988
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: L'inspiration musicale

#6

Message par Dany » 19 oct. 2016, 08:28

bukowskinotic a écrit : Mais tout le monde est capable d'étudier des compositeurs, pourtant tout le monde n'est pas FZ.
Est-ce une question de volonté ? Inexorable chez ce type ?
Frank Zappa était génial, il était volontaire, il avait de l'humour, bref son personnage et sa musique valaient le détour. Mais ce ne sont pas des conditions suffisantes pour accéder au vedettariat. Lui même savait très bien que s'il pouvait se féliciter de tout ça, sa notoriété, il la devait surtout au hasard. Parce que des Frank Zappa, il y en avait des centaines qui attendaient derrière la porte. Des musiciens et des personnages géniaux, bien en phase avec leur époque également, mais qui ne sont pas tombé sur les bonnes personnes au bon moment. La notoriété tient à peu de choses parfois.
Bukowskinotic a écrit :Pourquoi certains êtres humains en sont dotés et pas d'autres ? Pourquoi chacun de nous ne devient-il pas un compositeur génial dès qu'il maitrise suffisamment un instrument ?
De la même manière que certains courent vite et d'autres pas, que certains pigent tout de suite les maths et d'autres pas. On est tous différents.
Dans le cadre des activités musicales elles mêmes, les talents sont différents. Certains sont des instrumentistes très spécialisés, des lecteurs qui maitrisent effectivement leur unique instrument, mais qui n'ont pas l'imagination pour improviser ou composer et puis d'autres sont des multi instrumentistes, compositeurs et curieux de tout, mais obligatoirement alors, plus dispersés.
Les deux peuvent être géniaux... mais la plupart du temps peu de gens le sauront, parce qu'ils n'auront pas accès à la notoriété (et tant mieux pour leur propre vie, en général).
bukowskinotic a écrit :Pourquoi l'inspiration évolue-t-elle au cours d'une carrière, avec bien souvent, des tâtonnements, un pic, puis une chute inexorable, comme un filon qui s'épuise.
Parce que à la fois le personnage et la musique doit coller avec son temps et ça se joue à six mois près. Si quelqu'un qui débute n'est pas exactement dans l'air du temps, sa musique n'accrochera pas le public. On la trouvera fade, sans intérêt.
bukowscinotic a écrit :Je pense par exemple à Ray Davies des Kinks qui avec trois ou quatre accords fabriquaient des dizaines de chansons merveilleuses entre 1965 et 1969. Et qui avec les mêmes accords, sonnait beaucoup plus plat par la suite ?
Les compositions de Ray Davies étaient les mêmes, mais c'est toi qui les trouvaient désormais plates. Parce que tu avais changé et la société, les goûts musicaux, les centres d'intérêts aussi.
Ray Davies, lui, était resté le même, mais il avait tout simplement fait son temps.
bukowskinotic a écrit :Les artistes eux-mêmes sont incapables d'expliquer d'où leur vient l'inspiration.
C'est un phénomène humain qui m'apparait bien mystérieux.
C'est vrai. Une des choses étonnantes, c'est le rappel d'une mélodie entendue en rêve. Beaucoup de compositeurs, dans le classique ou la pop attestent de ça. Je suis musicien également (amateur, mais je me produit encore régulièrement sur scène) et ça m'est arrivé quelques fois aussi. Pas mal de fois, même.

Comme je m'entraînais au rêve lucide, j'avais toujours un petit magnéto sur ma table de nuit, qui me servait à me remémorer mes rêves. Souvent, je me rêvais sur scène en train d'interpréter des trucs que dans la réalité je ne connaissais pas et qui n'existaient pas, mais que je connaissais parfaitement dans le cadre du rêve, avec les accords et tout. La concentration de la scène était bien là, exactement comme si j'avais répété le morceau. C'est très étrange en fait.
Alors au réveil j'enregistrais en chantant ce que j'avais joué et je bidouillais l'affaire pour en sortir quelque chose d'exploitable avec mon groupe. Ca donnait pas mal du tout en général.
bukowskinotic a écrit :En gros, pourquoi Syd Barrett est Syd Barrett,
Encore une fois, Syd Barret, indépendamment de ses qualités purement musicales, était parfaitement en phase avec son temps. Il était jeune, beau, drogué, rebelle et effronté. Tout ça exactement de la manière qui plaisait à cette époque précise. Il a eu la chance d'être lui, au bon moment (une chance toute relative, puisque ça l'a détruit).
C'est juste ça, le show business.
bokowskinotic a écrit :Pourquoi Lennon qui se disait athée avait la sensation quasiment physique de capter quelque chose dans l'air ? Une illusion ?
Beaucoup de pourquoi, mais ça m'intrigue.
Et oui, Lennon était un zozo, c'est ce qui lui permettait de voyager dans l'air et d'entrer loin dans l'illusion. Mais, c'était en même temps un zézé, c'est ce qui lui permettait aussi de retranscrire avec sa technique ce qu'il accrochait dans l'illusion pour le ramener dans notre monde intersubjectif.
Mais d'autres le font aussi et tous les jours, des gens dont tu n'entendra jamais parler. C'est une qualité tout à fait indépendante du fait d'être famous ou pas.


Kobold a écrit :Mais dans tout les cas, la musique prend d'abord naissance dans ma tête.
Excellent, Kobold. En fermant les yeux, on voit les armures, les chevaux et les bannières au vent...
Denis a raison, tu es trop modeste, ça n'a rien à envier à d'autres soundtracks professionnelles.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: L'inspiration musicale

#7

Message par bukowskinotic » 27 oct. 2016, 10:20

Kobold a écrit :
Mais dans tout les cas, la musique prend d'abord naissance dans ma tête.

Parallèlement à ça, j'écoute très peu de musique
C'est intéressant. La plupart des musiciens de rock, eux, font plutôt l'inverse. Ils utilisent leurs instruments empiriquement et s'influencent des musiques qu'ils ont entendues et aimées.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Merci d'exister

#8

Message par bukowskinotic » 27 oct. 2016, 10:21

Denis a écrit : Tu es trop modeste.
Oui, trop modeste. Ça tient bougrement la route.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6090
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'inspiration musicale

#9

Message par LoutredeMer » 27 oct. 2016, 10:33

Salut Kobold.

Dirais-tu que tu as une sensibilité particulière? Si oui, comment la définirais-tu?

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: L'inspiration musicale

#10

Message par bukowskinotic » 27 oct. 2016, 10:56

Dany a écrit :Parce que des Frank Zappa, il y en avait des centaines qui attendaient derrière la porte. Des musiciens et des personnages géniaux, bien en phase avec leur époque également, mais qui ne sont pas tombé sur les bonnes personnes au bon moment. La notoriété tient à peu de choses parfois.
Déjà, je doute fortement qu'il y ait eu des centaines de FZ comme tu le dis. Et tu me parles de réussite et de notoriété, ça n'a rien à voir avec le processus de création.
Dany a écrit : Les deux peuvent être géniaux... mais la plupart du temps peu de gens le sauront, parce qu'ils n'auront pas accès à la notoriété (et tant mieux pour leur propre vie, en général).
Je ne crois pas du tout au génie caché qui n'aurait pas eu sa chance, même s'il y a peut-être un ou deux cas dans l'histoire de la musique.

En revanche, certains, pour des raisons mystérieuses, n'ont pas rencontré le succès à leur époque. Au moins, ils ont tout de même laissé leur trace et leurs enregistrements ont été réévalués. Je pense à un groupe comme Gong.

Ou à James Barbour :
https://www.youtube.com/watch?v=9KNBjWOBhLQ

Ou à Joe Byrd :
https://www.youtube.com/watch?v=k2psC6RznBg
Dany a écrit : Les compositions de Ray Davies étaient les mêmes, mais c'est toi qui les trouvaient désormais plates. Parce que tu avais changé et la société, les goûts musicaux, les centres d'intérêts aussi.
Ray Davies, lui, était resté le même, mais il avait tout simplement fait son temps.
Ton argument n'est pas valable parce que je n'ai pas connu cette époque. J'ai découvert ray davies dans les années 80. Donc, je n'étais pas soumis à une quelconque tendance ou mode.

Même si ça ne prouve rien, les compilations des Kinks portent sur la période 1965/1971 et puis tous les exégètes mettent en avant son incroyable production de 1966/ 1967.

De la même façon, tu dirais que tous les albums des Beatles se valent ?

En tout cas, je te remercie d'avoir pris la peine de répondre.

Dany
Messages : 2988
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: L'inspiration musicale

#11

Message par Dany » 27 oct. 2016, 17:16

bukowskinotic a écrit :Je ne crois pas du tout au génie caché qui n'aurait pas eu sa chance, même s'il y a peut-être un ou deux cas dans l'histoire de la musique.
Il faut arrêter de croire que si on le mérite, musicalement parlant, on est automatiquement connu. C’est uniquement le show business qui crée les "génies" médiatiques et les impose au public. Ce n’est pas indépendant des qualités musicales du gars, mais beaucoup restent sur le carreau. C’est juste une question de chance.
Il ne faut pas être dupe, c'est une machine à rêves (ou à cauchemars pour celui qui s'y brûle les ailes).
bukowskinotic a écrit :En revanche, certains, pour des raisons mystérieuses, n'ont pas rencontré le succès à leur époque. Au moins, ils ont tout de même laissé leur trace et leurs enregistrements ont été réévalués. Je pense à un groupe comme Gong.


Un tas de gens peuvent te citer leurs deux ou trois génies qui n’ont pas eu le succès qu’ils méritaient et il se trouve que ce ne sont jamais les mêmes génies. Tout le monde a les siens.

Mais bon, au moins tu te rends compte que quelque chose cloche, puisque pour toi il y a des « raisons mystérieuses » à leur non succès. En fait ça n’a rien de mystérieux. Je suis un peu désolé de plomber l'ambiance, mais il n’y a tout simplement pas assez de place au sommet de la pyramide de la renommée pour tous les génies musicaux qui existent. Il faut qu’ils soient sensationnels, excitants, extraordinaires,... et surtout uniques. Ca participe de la légende et du mythe.
Le pinacle de la gloire, c'est une constante dans la société depuis les grecs et les judéo chrétiens ne sont pas en reste (même ceux qui se croient libérés de cette influence).

Tu es un peu trop influencé par les rétrospectives à blabla qui entretiennent la saga musicale pop à coup de "génie" dans toutes les phrases. En réalité, des génies musicaux, il y en a beaucoup plus que tu ne crois. C’est probablement un peu décevant pour toi ce que j'écris là, c’est pour ça qu'il y a beaucoup de chance pour que tu ne l'acceptes pas.
Prends Chrysalis (que tu cites dans tes génies non reconnus), un groupe tout à fait inconnu à l’heure actuelle, mais c’était quand même MGM records leur label. L’énorme majorité des compositeurs/musiciens rêvait d’avoir une production et une distribution pareille. Chrysalis se situait déjà vers le dessus de la pyramide.
Et en dessous, il y a tous ceux qui n’ont tout simplement pas eu le droit de s’exprimer parce qu’ils n’avaient pas de label et tu ne les connaîtras donc jamais, parce qu'ils n'ont pas laissé de trace. Ils n'étaient pas "moins bons"… c’est juste les circonstances, la faute à pas de chance pour eux.

Le raisonnement simpliste qui voudrait que les génies reconnus le soient parce qu’ils auraient quelque chose en plus est faux.

Alors évidemment, si un peu tout le monde devient génial, ça banalise le truc. C’est embêtant pour les exégètes que tu as l’air de suivre et qui protègent eux aussi leur bizness. Parce qu'il faut qu’ils soient au sommet… leurs génies.
C’est d’ailleurs un problème et une source de mal être de notre époque cette starification de quelques individus, présentés comme extraordinaires, alors que dans le fond tout le monde a son trait de génie personnel dans un domaine ou l’autre. Ce piédestal qu’on nous montre complaisamment est dévalorisant pour l’homme de la rue, qui va trouver son génie à lui bien pâle à côté (parfois à tort). Mais bon, ce n’est pas inhérent uniquement à la musique, c’est une critique de tout le star system, là.
bukowskinotic a écrit :De la même façon, tu dirais que tous les albums des Beatles se valent ?
Les différents albums des Beatles valent, pour toi, tout ce que tu voudras. C’est hautement subjectif. C'est tout le problème et aussi tout le charme du domaine artistique... comme ça on peut gloser à l’infini.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5310
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: L'inspiration musicale

#12

Message par MaisBienSur » 28 oct. 2016, 04:42

♫♪♫

J'ai tout essayé pourtant pour sortir du nombre
J'ai chanté l'amour, j'ai fait du comique et d'la fantaisie
Si tout a raté pour moi si je suis dans l'ombre
Ce n'est pas ma faute mais celle du public qui n'a rien compris
On ne m'a jamais accordé ma chance
D'autres ont réussi avec peu de voix et beaucoup d'argent
Moi j'étais trop pur ou trop en avance
Mais un jour viendra, je leur montrerai que j'ai du talent.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: L'inspiration musicale

#13

Message par bukowskinotic » 28 oct. 2016, 08:39

Dany a écrit : C’est probablement un peu décevant pour toi ce que j'écris là, c’est pour ça qu'il y a beaucoup de chance pour que tu ne l'acceptes pas.
Tu assènes ta vérité (qui en vaut une autre) et si je ne suis pas d'accord, ça sera uniquement parce que je serai déçu de cette vérité ? Tu me prêtes là peu de considération, mine de rien.

Tu traites la musique d'un point de vue social qui n'est pas le mien, certes.

Dirais-tu que tu fais partie des génies méconnus dont le succès n'a pas voulu et que ton travail vaut bien celui d'Hendrix ou de Townshend ?

Un peintre du dimanche vaut-il un peintre de musée ? Et s'il n'est pas exposé au Louvre, c'est parce qu'une conspiration artistique, un manque de chance ou de relations, l'en empêche ?

Selon ta théorie, explique-moi pourquoi Dave Davies, le frère de Ray, qui fait partie du même groupe, a le même succès médiatique, le même patrimoine génétique, ne compose pas ou très très peu, alors qu'il en crève vis à vis de son frère ?

On en revient à ma question du début : d'où vient l'inspiration musicale ? Pourquoi dans une fratrie, l'un a du génie et pas l'autre ?

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: L'inspiration musicale

#14

Message par bukowskinotic » 28 oct. 2016, 08:42

Dany a écrit :
Tu es un peu trop influencé par les rétrospectives à blabla qui entretiennent la saga musicale pop à coup de "génie" dans toutes les phrases.
Tu me réduis vraiment à une pauvre crotte sans cervelle.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5310
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: L'inspiration musicale

#15

Message par MaisBienSur » 28 oct. 2016, 08:43

bukowskinotic a écrit :Pourquoi dans une fratrie, l'un a du génie et pas l'autre ?
L'oreille absolue ou relative doit participer je pense, au moins au début (de grands compositeurs ont fini sourd...) au génie musical.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Dany
Messages : 2988
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: L'inspiration musicale

#16

Message par Dany » 28 oct. 2016, 11:37

bukowskinotic a écrit :
Dany a écrit :
Tu es un peu trop influencé par les rétrospectives à blabla qui entretiennent la saga musicale pop à coup de "génie" dans toutes les phrases.
Tu me réduis vraiment à une pauvre crotte sans cervelle.
Pas du tout. En revanche, tu as raison quand tu dis plus haut que je traites la musique d'un point de vue social... qui n'est pas le tien.
Je comprends bien qu'il soit plus amusant d'écouter de la musique en idéalisant la chose et en restant dans le cocon du mythe. Sinon, ça perd un peu de son charme.

Quand tu demandes :
bukowskinotic a écrit :Pourquoi chacun de nous ne devient-il pas un compositeur génial dès qu'il maitrise suffisamment un instrument ?
...est ce que tu cherches vraiment une réponse ? Ou bien l'as tu déjà trouvée ? :
bukowskinotic a écrit :C'est un phénomène humain qui m'apparait bien mystérieux !
Que le phénomène soit mystérieux et qu'il le reste, il me semble que c'est ça que tu veux, en fait. C'est normal, sinon tu aurais peut être moins de plaisir à écouter de la musique.
Avec ta question, tu cherches plus de l'approbation qu'autre chose. Et puisque moi, je viens t'ennuyer avec des choses plus terre à terre, forcément ça passe mal.
bukowskinotic a écrit :Selon ta théorie, explique-moi pourquoi Dave Davies, le frère de Ray, qui fait partie du même groupe, a le même succès médiatique, le même patrimoine génétique, ne compose pas ou très très peu, alors qu'il en crève vis à vis de son frère ?
Fastoche. Il est de vrais génies musicaux qui restent dans l'ombre. Un peu comme Georges Harrison (toute relative, l'ombre ici), qui participait à l'arrangement et valorisait les compositions des autres avec ses riffs, mais l'histoire retenait uniquement Lennon ou Mc Cartney comme les "génies" quand le morceau faisait un hit.
Qu'est ce qui te dit que Ray Davies ne venait pas avec son petit papier d'accords en chantonnant quelques notes (comme beaucoup de compositeurs le font) et que ce n'était pas son frère Dave qui se tapait tout le boulot d'arrangement dans l'ombre ? Sans un bon arrangement, une chanson n'est rien.
Il était peut être étouffé par son frère, le Dave, aussi ? C'est une question de personnalité et d'ascendant. Ray n'arrêtait pas de râler quand l'autre venait avec ses compositions. Il faisait la gueule, Ray. Alors Dave, il s'écrasait.

Et pour le patrimoine génétique, c'est encore plus trivial comme explication. Entre deux frères, l'un peut courir très vite et pas l'autre. L'un peut être grand et pas l'autre... .
Toujours est il que Ray n'a jamais rien fait de bon sans Dave. L'un trouvait facilement les rimes et les accords venaient plus facilement à l'autre peut être ? On ne sait pas, il y a tous les cas de figure possibles là dedans. Mais le mystère est tout relatif.

Maintenant bon, je vais en rester là. J'ai dit un peu tout ce que je voulais dire sur le sujet et je m'en voudrais quand même un peu d'altérer ton plaisir d'écouter des gens que j'aime beaucoup aussi... ;)

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 3087
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: L'inspiration musicale

#17

Message par julien99 » 29 oct. 2016, 04:12

L'oreille absolue ou relative doit participer je pense, au moins au début (de grands compositeurs ont fini sourd...) au génie musical.
L’oreille absolue et savoir retranscrire la musique qu’on entend sont deux choses différentes. La seconde est un entrainement sur la mémorisation des intervalles qu’on apprend également en solfège sous forme de dictée musicale. La première permet d’identifier précisément une note sans aucune référence à une autre.
Il est de vrais génies musicaux qui restent dans l'ombre. Un peu comme Georges Harrison (toute relative, l'ombre ici), qui participait à l'arrangement et valorisait les compositions des autres avec ses riffs
Vous ne confondez pas avec George Martin ?
"La vérité attire la haine"

Dany
Messages : 2988
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: L'inspiration musicale

#18

Message par Dany » 29 oct. 2016, 08:12

julien99 a écrit :Vous ne confondez pas avec George Martin ?
Non, quoiqu'on pourrait en parler de la même manière. Georges Martin a apporté son expertise classique aux compositions des Beatles. Ce sont ses arrangements qui sont à la base du succès de nombreux titres.
Son génie à lui a été d'avoir su intégrer des sonorités plus classiques aux morceaux, mais toujours en respectant le punch et l'esprit de la musique populaire. Encore une fois, Lennon et Mc Cartney, en tant que génies reconnus, ont eu la chance de tomber sur un gars pareil. Bref, ils auraient été un peu moins géniaux sans lui.

Mais Georges Harrison est similaire à Dave Davies dans le sens où ce sont tous les deux des guitaristes compositeurs/arrangeurs en bute aux ego démesurés de leurs partenaires.
Quand il s'agissait de boucler le nombre de titres sur un album des Beatles, les compositions de Georges passaient souvent à la trappe. Par contre, il contribuait de manière non négligeable, loin de là, à l'amélioration de toutes les compositions signées par les deux autres, qui en recueillaient quand même tout le mérite. Ca a créé des tensions dans le groupe d'ailleurs.


Mon point général est de relativiser la notion de "génie" dans la musique, qui résulte plus souvent qu'on ne le croit d'un travail d'équipe ou/et d'un amoncellement de circonstances favorables. La chance, quoi (mais sans nier pour autant leur réelle qualité musicale, évidemment).

Tout cela fait (le marketing aidant) que, finalement, on focalise sur quelques individus avec emphase, alors que la créativité musicale, qu'on pourrait qualifier de géniale, est largement répandue dans la population.
Le courant de mode n'aurait pas marché de la même manière pour des Paul Mc Cartney, Syd Barett ou Franck Zappa, s'ils étaient nés au fin fond de la Manchourie ou dans le bush australien. Ils n'auraient pas eu accès à la notoriété et forcément personne n'aurait jamais pensé à dire à longueur d'émissions spécialisées qu'ils étaient géniaux.

Un argument de plus à verser à mon point, ce sont les cas extraordinaires qu'on peut voir actuellement sur des émissions genre "incroyable talent". On peut voir là dessus des gens aux capacités musicales en tous genres vraiment ahurissantes et avec l'aisance en plus... et ils ne seront pourtant jamais reconnus en tant que génies par les journaleux. La raison est simple : les génies doivent être rares, c'est ça qui permet d'entretenir le mythe.

Allez, j'y vais aussi de mes génies. Je suis flûtiste (entre autres instruments) et fan de Greg Pattillo :

https://www.youtube.com/watch?v=MR1dBPh49Pc
https://www.youtube.com/watch?v=ogkifDMDn0A
https://www.youtube.com/watch?v=edWFOxVQTio
https://www.youtube.com/watch?v=DTsm5OWGhp8
https://www.youtube.com/watch?v=LTczZZi1_e0
https://www.youtube.com/watch?v=NGw8NmKmk_I
https://www.youtube.com/watch?v=RMxobGPj4V8
https://www.youtube.com/watch?v=G5-Q3SegMa0
https://www.youtube.com/watch?v=Cf6tuisazQA
https://www.youtube.com/watch?v=EUBRkBa3K3U
https://www.youtube.com/watch?v=HoiMgC0uG8Y
https://www.youtube.com/watch?v=QGl-e7Fv4wc

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: L'inspiration musicale

#19

Message par Pepejul » 05 nov. 2016, 16:03

On sent le syndrome du "genie non reconnu et aigri" derrière tes messages Dany.... Une petite frustration dont tu voudrais nous parler ? :lol:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Dany
Messages : 2988
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: L'inspiration musicale

#20

Message par Dany » 05 nov. 2016, 16:09

Alors, il est bon le pinard ?
Fais gaffe, ça se voit un peu trop que tu écris n'importe quoi, n'importe où ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: L'inspiration musicale

#21

Message par Pepejul » 05 nov. 2016, 16:12

Et sinon ? Te considères -tu comme un génie non reconnu ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4252
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'inspiration musicale

#22

Message par 25 décembre » 01 déc. 2016, 21:21

MaisBienSur » 28 oct. 2016, 04:42
♫♪♫

J'ai tout essayé pourtant pour sortir du nombre
J'ai chanté l'amour, j'ai fait du comique et d'la fantaisie
Si tout a raté pour moi si je suis dans l'ombre
Ce n'est pas ma faute mais celle du public qui n'a rien compris
On ne m'a jamais accordé ma chance
D'autres ont réussi avec peu de voix et beaucoup d'argent
Moi j'étais trop pur ou trop en avance
Mais un jour viendra, je leur montrerai que j'ai du talent.
Et bien sur tu leur à montré Charles.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4252
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'inspiration musicale

#23

Message par 25 décembre » 01 déc. 2016, 21:24

Pourquoi certains composent de la bonne musique et pourquoi certains peignes de bons tableaux. Pourquoi je suis bon mécanicien et mauvais compositeur. J'opère au cerveau mais je ne suis pas capable de dessiner un arbre.
C'est que t'es pas ding din don comme ça.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: L'inspiration musicale

#24

Message par Pepejul » 02 déc. 2016, 02:01

Quel est l'intérêt de peigner un tableau ? :ouch:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5310
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: L'inspiration musicale

#25

Message par MaisBienSur » 02 déc. 2016, 03:45

Pepejul a écrit :Quel est l'intérêt de peigner un tableau ? :ouch:
Image

Peut-être trouve t-il que les peintres étaient meilleurs du pinceau que du peigne... C'est vrai qu'ils avaient souvent une chevelure hirsute.

:a2:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit