Castro yé mort

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4238
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Castro yé mort

#1

Message par Invité » 26 nov. 2016, 10:48

J'ai rien à dire mais peut-être que cette enfilade va permettre de réduire les hors sujets dans les autres fils. :grimace:

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4096
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Castro yé mort

#2

Message par LoutredeMer » 26 nov. 2016, 11:04

Justement, à propos de Trump, je voulais dire que..

:mrgreen: (pas taper)

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1659
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56
Localisation : Trouperduland
Contact :

Re: Castro yé mort

#3

Message par Sainte Ironie » 26 nov. 2016, 13:41

À 90 piges ! Il a tenu bon, le saligaud.
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4238
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Castro yé mort

#4

Message par Invité » 26 nov. 2016, 14:28

Fidel Castro: "Je ne mourrai pas tant que les USA ne seront pas détruite."

***Trump est élu présidentt***

Fidel Castro: "Dans ce cas: ...Adios"

:a2:

I.

PS. Lu sur Twitter
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1128
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Castro yé mort

#5

Message par Inso » 26 nov. 2016, 14:52

:a2:
Pourtant il avait déjà eu Eisenhower, Kennedy, Johnson, Nixon, Ford, Carter, Reagan, George H. W. Bush, Clinton, G.W. Bush, Obama.
Mais là ...
:a2:

Edit : C'est bien la peine de sortir du fil de trump pour en reparler à nouveau :lol: :a4:

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3512
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Castro yé mort

#6

Message par PhD Smith » 26 nov. 2016, 15:54

Obama lui a survécu :mrgreen: 9 jours de deuil national.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3512
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Castro yé mort

#7

Message par PhD Smith » 26 nov. 2016, 21:25

Pardalis a écrit : Vous préférez un assassin et un psychopathe?
Qui n'a jamais eu de poster du Che dans sa chambre étant adolescent ? Ton lien le dit: le Che est devenu un symbole de récupération capitaliste, qui achète et qui vend à qui veut. La légende du Che comme martyr de la révolution mondiale est exploitée par le pouvoir cubain depuis sa mort. Depuis 1997, anniversaire de sa mort, on en sait plus sur le côté sombre du personnage que tu mentionnes: les exécutions des accusés de la prison cubaine:
Wikipédia a écrit :Le 2 janvier, Che Guevara est nommé par Fidel Castro commandant et « procureur suprême » de la prison de la forteresse de la Cabaña. Pendant les 5 mois à ce poste il décide des arrestations et supervise les jugements qui ne durent souvent qu'une journée et signe les exécutions de 156 à 550 personnes selon les sources. Les accusés sont pour la plupart des officiels du régime de Batista : policiers, hommes politiques ou personnes influentes accusées d'avoir contribué à la répression à laquelle le régime s'était livré notamment en 1958 juste avant sa chut, des membres du « bureau de la répression des activités communistes » qui avait recours à l'enlèvement, la torture et l'assassinat, ou des militaires accusés de crime de guerre, mais aussi des dissidents politiques. Seuls les militaires et policiers sont condamnés à mort, les civils étant conduits devant un autre tribunal.

Selon un procureur qui travaillait avec Guevara pour ces accusations, les procédures étaient illégales car « les faits étaient jugés sans aucune considération pour les principes judiciaires généraux », « les éléments présentés par l'officier investigateur étaient considérés comme des preuves irréfutables », « il y avait des membres de familles de victimes du régime précédent parmi les jurés » et « Che Guevara était aussi président de la cour d'appel ». À l'inverse les médias, mêmes américains, soulignent que chaque accusé a droit à une défense équitable, à un avocat et des témoins, et que les procès sont publics. Malgré tout l'aumônier de la prison affirme que des dizaines d'innocents ont été exécutés. Alors que selon une autre source, au contraire, le père franciscain chargé d'assister les fusillés aurait avoué au Che que ceux-ci confessaient des crimes plus grands encore que ceux pour lesquels ils étaient condamnés. Ces exécutions inquiètent beaucoup les démocrates à Cuba et dans le monde, et entraînent des protestations (surtout aux États-Unis). Cependant Herbert Matthews, du New York Times, rapporte qu'il ne connaît pas d'exemple d'innocent exécuté et fait remarquer que « lorsque les batistains tuaient leurs adversaires - généralement après les avoir torturés - à un rythme effrayant, il n'y avait pas eu de protestations américaines ». Fidel Castro en visite aux États-Unis demande alors une suspension des exécutions. Le Che n'est pas d'accord avec la mesure, prétextant que « le frein des conventions bourgeoises sur les droits de l'homme avait été la raison de la chute du régime d'Arbenz au Guatemala » et que « les condamnations suivaient un jugement qui permettait la défense et portait la signature des responsables, à la différence des assassinats des dictatures latino-américaines qui n'avaient soulevé aucune protestation de la part de la presse ou du gouvernement des États-Unis, alors qu'ils avaient lieu après de terribles tortures, dans l'anonymat, et souvent sans que l'on retrouve les cadavres ». Le degré d'implication de Guevara qui a mis en œuvre le quart de ces exécutions est toujours débattu.
Oui, Guevara a ordonné l'exécution de nombreuses personnes.
Guevara joue un rôle clef dans la crise des missiles de Cuba (octobre 1962) en négociant à Moscou avec Raúl Castro auprès des Russes l'implantation de missiles balistiques nucléaires sur l'île. Che Guevara pense alors que l'installation de missiles soviétiques peut protéger Cuba de toute attaque militaire américaine. Dans une interview au journal britannique le Daily Worker quelques semaines après la fin de la crise, il déclarera tout en fulminant contre le recul soviétique, à moitié en plaisantant, que si les missiles avaient été sous contrôle cubain, il les aurait utilisés.
Castro lui voulait s'en servir.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6154
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Castro yé mort

#8

Message par Lulu Cypher » 27 nov. 2016, 13:17

PhD Smith a écrit :Qui n'a jamais eu de poster du Che dans sa chambre étant adolescent ?
Moi

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4238
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Castro yé mort

#9

Message par Invité » 27 nov. 2016, 13:55

PhD Smith a écrit :Qui n'a jamais eu de poster du Che dans sa chambre étant adolescent ? Ton lien le dit: le Che est devenu un symbole de récupération capitaliste, qui achète et qui vend à qui veut.
Acheter un poster de Che Guevara serait participer à une récupération capitaliste ?

Faudrait le dessiner à la main pour qu'il n'y ait pas récupération ? ;)

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3512
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Castro yé mort

#10

Message par PhD Smith » 27 nov. 2016, 19:37

Invité a écrit :Acheter un poster de Che Guevara serait participer à une récupération capitaliste ?
C'est en tout cas la partie du lien fourni par Parda. J'ai cru que c'était un lien du journal anglais "The independant" (en lisant un lien internet contenant un nom connu, ça fait apparaître un biais de confirmation :lol: ), mais un "réservoir à idée" anti-fédéraliste ou autre que j'ai la fainéantise de chercher,
Alvaro Vargas Llosa, qui a sûrement grandi en chantant les chansons marxistes cubaines et a joué de la guitare sous un poster du Che a écrit :Che Guevara, who did so much (or was it so little?) to destroy capitalism, is now a quintessential capitalist brand. His likeness adorns mugs, hoodies, lighters, key chains, wallets, baseball caps, toques, bandannas, tank tops, club shirts, couture bags, denim jeans, herbal tea, and of course those omnipresent T-shirts with the photograph, taken by Alberto Korda, of the socialist heartthrob in his beret during the early years of the revolution, as Che happened to walk into the photographer’s viewfinder—and into the image that, thirty-eight years after his death, is still the logo of revolutionary (or is it capitalist?) chic. Sean O’Hagan claimed in The Observer that there is even a soap powder with the slogan “Che washes whiter.”

Che products are marketed by big corporations and small businesses, such as the Burlington Coat Factory, which put out a television commercial depicting a youth in fatigue pants wearing a Che T-shirt, or Flamingo’s Boutique in Union City, New Jersey, whose owner responded to the fury of local Cuban exiles with this devastating argument: “I sell whatever people want to buy.” Revolutionaries join the merchandising frenzy, too—from “The Che Store,” catering to “all your revolutionary needs” on the Internet, to the Italian writer Gianni Minà, who sold Robert Redford the movie rights to Che’s diary of his juvenile trip around South America in 1952 in exchange for access to the shooting of the film The Motorcycle Diaries so that Minà could produce his own documentary. Not to mention Alberto Granado, who accompanied Che on his youthful trip and advises documentarists, and now complains in Madrid, according to El País, over Rioja wine and duck magret, that the American embargo against Cuba makes it hard for him to collect royalties. To take the irony further: the building where Guevara was born in Rosario, Argentina, a splendid early twentieth-century edifice at the corner of Urquiza and Entre Ríos Streets, was until recently occupied by the private pension fund AFJP Máxima, a child of Argentina’s privatization of social security in the 1990s.

The metamorphosis of Che Guevara into a capitalist brand is not new, but the brand has been enjoying a revival of late—an especially remarkable revival, since it comes years after the political and ideological collapse of all that Guevara represented. This windfall is owed substantially to The Motorcycle Diaries, the film produced by Robert Redford and directed by Walter Salles. (It is one of three major motion pictures on Che either made or in the process of being made in the last two years; the other two have been directed by Josh Evans and Steven Soderbergh.) Beautifully shot against landscapes that have clearly eluded the eroding effects of polluting capitalism, the film shows the young man on a voyage of self-discovery as his budding social conscience encounters social and economic exploitation—laying the ground for a New Wave re-invention of the man whom Sartre once called the most complete human being of our era.

But to be more precise, the current Che revival started in 1997, on the thirtieth anniversary of his death, when five biographies hit the bookstores, and his remains were discovered near an airstrip at Bolivia’s Vallegrande airport, after a retired Bolivian general, in a spectacularly timed revelation, disclosed the exact location. The anniversary refocused attention on Freddy Alborta’s famous photograph of Che’s corpse laid out on a table, foreshortened and dead and romantic, looking like Christ in a Mantegna painting.

It is customary for followers of a cult not to know the real life story of their hero, the historical truth. (Many Rastafarians would renounce Haile Selassie if they had any notion of who he really was.) It is not surprising that Guevara’s contemporary followers, his new post-communist admirers, also delude themselves by clinging to a myth—except the young Argentines who have come up with an expression that rhymes perfectly in Spanish: “Tengo una remera del Che y no sé por qué,” or “I have a Che T-shirt and I don’t know why.
Cette récupération capitaliste est bien sympatoche :mrgreen:
Image
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Castro yé mort

#11

Message par Pardalis » 29 nov. 2016, 00:00

Étrange qu'un dictateur sanguinaire génère si peu de commentaires. :roll:

Mais un promoteur immobilier qui n'a jamais tué personne et qui a peut-être dit certaines choses pas gentilles par le passé, ça c'est un MONSTRE DANGEREUX!!!!!!!

:satan:
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6154
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Castro yé mort

#12

Message par Lulu Cypher » 29 nov. 2016, 00:05

Sans doute parce que tout le monde est d'accord et qu'il n'y a pas (pour le moment) de troll provocateur (pleonasme) pour envenimer une situation assez claire ?!? :hausse:

Edit : pris de vitesse par le troll .... hé oui mon Pardalou .... comme visiblement ton post n'était pas assez trollesque il t'a fallu l'éditer pour foutre un peu la merde ... (pas de chance je t'ai vu le modifier ;))

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6587
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Castro yé mort

#13

Message par Kraepelin » 29 nov. 2016, 00:27

Pardalis a écrit :Étrange qu'un dictateur sanguinaire génère si peu de commentaires. :roll:

Mais un promoteur immobilier qui n'a jamais tué personne et qui a peut-être dit certaines choses pas gentilles par le passé, ça c'est un MONSTRE DANGEREUX!!!!!!!
Castro et Guevara ont travailler à la diminution des inégalités sociales dans leur pays (mortalilté infantile, accès aux soins à l'éducation, etc) et il l'ont fait dans des conditions politiques et militaires extrêmement difficiles. Les résultats restent à mes yeux impressionnant. Que les tortionnaires du régime Batista soient mort fusillés après des procès expéditifs (eux qui ne faisaient même pas de procès à leurs victimes) ne m'arrache pas de larmes.

En regarde des contextes différents, il me semble y voir plus de générosité, de dévouement et de clémence chez nos deux cubains que chez l'odieux petit tenancier de casino. Mais, je peux me tromper! Je laisse la chance au coureur. Peut-être fera t-il mieux que les petites manoeuvres d'escrot format ACN ou format Trump University.
:loupe:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Castro yé mort

#14

Message par Pardalis » 29 nov. 2016, 00:55

Kraepelin a écrit :Que les tortionnaires du régime Batista soient mort fusillés après des procès expéditifs (eux qui ne faisaient même pas de procès à leurs victimes) ne m'arrache pas de larmes.
C'est fou tout ce qu'on peut justifier comme horreurs.

Et bien sûr ce ne fut pas seulement les contre-révolutionnaires qui ont été fusillés et emprisonnés.

https://www.dreuz.info/2016/11/26/se-so ... el-castro/
Le 27 mai 1966, 3,5 litres de sang par personne furent médicalement ponctionnés sur 166 civils et militaires cubains par décision de Fidel Castro, et vendus au Vietnam communiste au prix de 100 dollars le litre. Après la prise de sang, les 166 condamnés, en état d’anémie cérébrale, paralysés et inconscients, furent emmenés sur des brancards et exécutés.

Le Projet des Archives de Cuba[...] réussi à documenter avec précision 9 240 des victimes de Castro.[...]

Armando Lago, économiste de Harvard, a étudié le coût de la révolution cubaine et estime que près de 78 000 innocents ont été tués par le dictateur.

Dans The Black Book of Communism*, Armando Lago écrit qu’au moins deux sources différentes ont documenté pour chaque mort, l’assassinat d’environ 97 000 personnes par le régime de Castro. 30 000 exécutées par les pelotons d’exécutions, 2 000 lors d’assassinats extrajudiciaires, 5 000 en prison, battus ou torturés par les gardiens ou refus de soins médicaux, et 60 000 qui ont tenté d’échapper à l’enfer cubain par la mer.

Dans les « vrais chiffres des archives de Cuba » (3), du 1er janvier 1959 au 25 mars 2005, le nombre des victimes non combattantes de Castro se monte à 87 073 morts.

Miguel A. Faria, dans Cuba in Revolution* paru en 2002, écrit à la page 415 :
« Depuis que Fidel Castro a pris le contrôle de l’ile en 1959, les estimations les plus crédibles disent que 30 000 à 40 000 personnes ont été exécutées par des pelotons d’exécution (paredones de fusilamiento) ou dans les geôles cubaines. »

« A ce nombre, encore 30 000 à 40 000 Cubains ont péri en essayant de fuir le régime, principalement dans les eaux du détroit de Floride. »

« Mais on ne compte pas les milliers qui ont perdu la vie des suites indirectes de la politique collectiviste de Fidel Castro, à savoir les indicibles privations, la malnutrition, et plus généralement la désolation générale sur l’ile. »

A ces massacres d’innocents, il faut ajouter les 5 300 personnes qui ont trouvé la mort en combattant le régime dans les montagnes Escambray (principalement des fermiers et leurs enfants) et la baie des Cochons.

Et environ 14 000 Cubains furent exécutés à l’étranger, notamment par les 50 000 soldats qu’il a envoyés en Angola dans les années 1980 pour aider le régime soutenu par l’URSS dans son combat contre Unita.
Kraepelin a écrit :Les résultats restent à mes yeux impressionnant.
« Impressionnant », en effet. :roll:

La soif du sang du régime Castro n'a rien à envier des autres dictatures sanguinaires.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Castro yé mort

#15

Message par Pardalis » 29 nov. 2016, 00:59

Lulu Cypher a écrit :Sans doute parce que tout le monde est d'accord et qu'il n'y a pas (pour le moment) de troll provocateur (pleonasme) pour envenimer une situation assez claire ?!? :hausse:

Edit : pris de vitesse par le troll .... hé oui mon Pardalou .... comme visiblement ton post n'était pas assez trollesque il t'a fallu l'éditer pour foutre un peu la merde ... (pas de chance je t'ai vu le modifier ;))
Vous avez vu? Mon commentaire nous a permis de connaître l'opinion de Kraepelin sur les horreurs commises par les Communistes cubains. Sans mon commentaire, nous n'aurions pas eut cet aperçu du côté sombre de Kraepelin.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8647
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Castro yé mort

#16

Message par Nicolas78 » 29 nov. 2016, 05:58

Ce que Kraepelin veut dire, c'est qu'entre un tyran sanguinaire qui idéologiquement veut réduire les inégalités, et un autre qui veut les augmenter (je parle pas de Trump, il à pas encore le pouvoir), ya une différence qui se juge à l'aube de l'idéologie à la quelle on se porte mais qui aussi à des impacts réels, qui dépasse ce jugement.
Toutes les idéologies ne se valent pas forcement sans y apporter autre chose que le sophisme de la double faute. Or ce sophisme est une des seule arme disponible en politique. Peut importe l'idéologie cette fois. Il ne fait qu'apporter du factuel, vous aussi. Et cela va nul-part.

Avez vous déjà vue quelqu'un dépasser le stade de l'argument par la double faute dans le jugement idéologique des autres ? Moi jamais.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6587
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Castro yé mort

#17

Message par Kraepelin » 29 nov. 2016, 09:49

Salut Pardalis

Je ne connais pas dreuz-info comme source. Est-ce neutre, objectif et fiable? Je ne connais pas non plus Lago et l'université Harvard non plus ne semble pas le connaitre. Un professeur de Harvard Inconnu de Harvard, c'est étrange. À moins qu'il y ai simplement fait ses études. Dans ce cas, les présenter comme "de Harvard" est sujet à un malentendu grossier. Non? Je connais cependant bien la désinformation (quelle soit de droite ou de gauche) et me méfis comme de la peste de récits tirés par les cheveux et les estimations effectuées par des opposants au régime. Par exemple, compter comme des "innocents exécutés" par le régime les soldats cubains mort au combat à l'étranger et les réfugier mort en mer en tentant de rejoindre la Floride ne t'a pas semblé suspect comme système de mesure?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6587
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Castro yé mort

#18

Message par Kraepelin » 29 nov. 2016, 09:56

Salut pardalis
Pardalis a écrit : Sans mon commentaire, nous n'aurions pas eut cet aperçu du côté sombre de Kraepelin.
Alors, c'est que tu me lis assez peu. Je ne cache pas être un "taliban de la santé public" et vouloir, comme un dictateur, mettre en prison tous les charlatans qui abusent des personnes malades. Je ne traiterais pas mieux les promoteurs d'ACN.

:creature:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4238
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Castro yé mort

#19

Message par Invité » 29 nov. 2016, 10:13

Kraepelin a écrit :Salut Pardalis

Je ne connais pas dreuz-info comme source. Est-ce neutre, objectif et fiable?
Salut.

Dreuz clairement c'est l'extrême droite:

http://www.debunkersdehoax.org/oui-dreu ... -le-prouve

La fachosphère francophone:
Les sites les plus souvent inclus par ces médias sont Égalité et Réconciliation, Novopress, Fdesouche, Polémia, Nouvelles de France, Riposte laïque, Medias-presse.info, Dreuz.info, 24heuresactu, LesObservateurs.ch, Le Salon beige et Boulevard Voltaire. Certains sites de la « fachosphère » dont Fdesouche et Riposte laïque sont hébergés dans des pays étranger afin d’échapper aux poursuites judiciaires pour diffamation ou incitation à la haine raciale

https://fr.wikipedia.org/wiki/Extr%C3%A ... ancophonie
Mais tu t'attendais à quoi de sa part ? Qu'il te cite l'Osservatore Romano ? :mrgreen:

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3512
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Castro yé mort

#20

Message par PhD Smith » 29 nov. 2016, 11:01

Pardalis a écrit :Mais un promoteur immobilier qui n'a jamais tué personne et qui a peut-être dit certaines choses pas gentilles par le passé, ça c'est un MONSTRE DANGEREUX!!!!!!
Dans la série "Dallas", saison 6:
24 - Cocktail dangereux ("Cuba libre")

Avant de partir pour les Caraïbes, J.R. reçoit l'assurance que, s'il est capable de récupérer son argent et celui de Holly, celle-ci le récompensera de ses efforts. Mark et Pam se détendent sur la Côte d'Azur. Sue Ellen apprend de Bobby que J.R. est en rapport pour affaires avec Holly Harwood et qu'il lui a fait perdre de l'argent. Sue Ellen traite alors Holly Harwood de menteuse. Punk interroge Clayton sur ses intentions vis-à-vis d'Ellie. Sur l'invitation de Donna et de Ray, la mère de Mickey Trotter se rend à Southfork et fait la connaissance de Lucy. Grâce à Katherine, Bobby obtient le prototype de la foreuse Toundra de la Compagnie Wentworth pour son gisement canadien, mais Cliff le lui refuse. A son arrivée à La Havane, J.R. est arrêté.
Il est libéré dans l'épisode 25 :ouch:
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Florence
Messages : 9055
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Castro yé mort

#21

Message par Florence » 29 nov. 2016, 11:10

Lulu Cypher a écrit :
PhD Smith a écrit :Qui n'a jamais eu de poster du Che dans sa chambre étant adolescent ?
Moi
Moi non plus, pas davantage que de petit livre rouge ou vert d'ailleurs ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Castro yé mort

#22

Message par BeetleJuice » 29 nov. 2016, 12:27

Kraeplin a écrit : Castro et Guevara ont travailler à la diminution des inégalités sociales dans leur pays (mortalilté infantile, accès aux soins à l'éducation, etc) et il l'ont fait dans des conditions politiques et militaires extrêmement difficiles. Les résultats restent à mes yeux impressionnant. Que les tortionnaires du régime Batista soient mort fusillés après des procès expéditifs (eux qui ne faisaient même pas de procès à leurs victimes) ne m'arrache pas de larmes.
50 ans de dictature, était-ce une condition sine qua non à l'établissement des bienfaits sus-cités* ? De plus, l'absence de procès équitable est-il justifiable par le fait qu'on juge des gens qu'on soupçonne d'avoir eux même participer à un gouvernement n'ayant pas non plus de procès équitable ?




*bienfaits qui mériteraient d'être discuter, je trouve qu'il y a une rapidité étonnante de la part de beaucoup de commentateur à considérer les chiffres cubains comme fiables.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4020
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Castro yé mort

#23

Message par spin-up » 29 nov. 2016, 12:36

BeetleJuice a écrit : 50 ans de dictature, était-ce une condition sine qua non à l'établissement des bienfaits sus-cités* ?
En particulier depuis la fin du bloc sovietique, qu'est ce qui pouvait bien encore justifier le maintien d'un tel régime... a part la paranoia de ses dirigeants.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Castro yé mort

#24

Message par Pardalis » 29 nov. 2016, 12:49

Nicolas78 a écrit :Ce que Kraepelin veut dire, c'est qu'entre un tyran sanguinaire qui idéologiquement veut réduire les inégalités, et un autre qui veut les augmenter (je parle pas de Trump, il à pas encore le pouvoir), ya une différence
En quoi Trump voudrait augmenter les inégalités?

Et combien de personnes Trump a-t'il tuées?

Faudrait comparer des oranges avec des oranges.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Castro yé mort

#25

Message par Pardalis » 29 nov. 2016, 12:51

Kraepelin a écrit :Je ne connais pas dreuz-info comme source. Est-ce neutre, objectif et fiable?
|

À vous de vous informer sur l'histoire de la révolution communiste de Cuba.

Ce n'est pas à moi à refaire votre éducation.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit