La Nostalgie

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Achille Talon
Messages : 139
Inscription : 08 sept. 2017, 06:49

La Nostalgie

#1

Message par Achille Talon » 19 févr. 2018, 10:12

Bonjour à toutes/tous … ou Bonsoir

Allez je me lance dans un premier fil « sérieux », enfin que j'espère tel.
J’ose croire qu'il pourrait intéresser des sceptiques.
Je vais essayer de faire court bien que le sujet me rendisse disert. (Ah ! La traversée du disert ! )


J'ai besoin de votre aide pour essayer de comprendre ce sentiment qu'est la nostalgie

Je suis très sceptique à l'idée que le « c'était mieux avant » puisse exister ? Mieux que quoi, avant quoi, etc....

J'ai le sentiment confus qu'il doit y avoir :

Du biais d'auto-selection
Du biais de sélection
Du biais de confirmation
Du biais d’évaluation

Est-ce bénéfique

Plus des tas d'autres questions qui m'échappent , entres autres, ayant rapport avec la musique , quand j'écoute mes vieux vinyles, je me sens … étrangement différent comme si je me reconnectais à une époque révolue avec laquelle, malgré le fait que je sois bien conscient qu'elle n'existera plus, j'aimerai beaucoup m'y retrouver. (Peut-être devrais-je consulter?) Que la musique notre temps n'est .... plus ce qu'elle était :a2:

Pourquoi ai-je le sentiment que le vin et le poulet (pour faire simple) avaient meilleur goût avant.
Avant quoi me rétorqueriez-vous avec justesse ? Avant qui ou quoi ? Ben... avant moi. Je ne sais pas trop quoi dire à ce sujet.

Serait-ce une tromperie de mes sens ? Des mes sentiments ? De ma mémoire ? Serait-ce une question de "place' dans un monde qui évolue à une vitesse telle que je ne suis pas en capacité de suivre qu'un élément de survie me dicte : 'Ne t'inquiètes pas, ils vont droit dans le mur car 'Cétait mieux avant' et comme tu es un être unique, exceptionnel, et que tu ne peux pas te tromper ou avoir tord ! Tu as forcément raison
(Quelle angoisse)


Est-ce parce que je ne sais pas ? Plus ? Faire face aux nombreuses expériences nouvelles que je rencontre et que je me dis qu'avant , C'était plus simple ? Est-ce un manque de savoir faire ou une preuve de difficultés d’adaptation ?

Est-ce que cela fait partie intégrante ou pas de la vie humaine ?

Je crois que je pourrai encore dégoiser des heures sur le sujet sans y apporter vraiment d'éclairage, et je préfère de beaucoup entendre d'autres avis qu'y exposer les miens.

Si d'aventure votre temps libre vous conduit vers ce fil, je vous saurais un tas de gré de bien vouloir m’éclairer
Mais qu'en est-il ?

Merci
Hop !

viddal26
Messages : 1325
Inscription : 23 févr. 2006, 17:02

Re: La Nostalgie

#2

Message par viddal26 » 19 févr. 2018, 12:17

Ma mère me dit régulièrement que la viande était meilleure avant.

Je me souviens qu'à l'époque elle achetait la viande chez le boucher alors que maintenant elle l'achète dans la grande distribution.

Ce qui est étonnant c'est qu'elle se persuade qu'il n'y a plus de boucherie dans sa ville alors que si, il y en a.

Je crois donc que l'on s'enferme soit même dans la nostalgie, comme dans un cocon, pour baigner dans ses vieux souvenirs.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2422
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: La Nostalgie

#3

Message par Inso » 19 févr. 2018, 13:24

Achille Talon a écrit : 19 févr. 2018, 10:12 Plus des tas d'autres questions qui m'échappent , entres autres, ayant rapport avec la musique , quand j'écoute mes vieux vinyles, je me sens … étrangement différent comme si je me reconnectais à une époque révolue avec laquelle, malgré le fait que je sois bien conscient qu'elle n'existera plus, j'aimerai beaucoup m'y retrouver. (Peut-être devrais-je consulter?) Que la musique notre temps n'est .... plus ce qu'elle était :a2:
Pour la musique, il semble qu'il y aie des explications:
"Si la musique allume ces étincelles d’activité neuronale chez tout le monde, chez les jeunes, elles se transforment en festival pyrotechnique. Entre 12 et 22 ans, notre cerveau connaît un développement neurologique rapide, et la musique que nous aimons pendant cette période semble s’incruster définitivement dans nos lobes. Lorsque nous formons des connexions neuronales en écoutant une chanson se crée une forte trace mnésique qui se charge d’émotions exacerbées dues en partie à un déferlement d’hormones de croissance propre à la puberté. Ces hormones disent à notre cerveau que tout est d’une extrême importance –et surtout les chansons qui composent la bande-son de nos rêves (et de nos hontes) d’adolescents."

Pour le vin, ayant davantage de moyens que lors de ma jeunesse, je ne trouve pas. Mais ça doit aussi dépendre des contextes.
Achille Talon a écrit :Est-ce que cela fait partie intégrante ou pas de la vie humaine ?
Certainement, puisque qu'il me semble que presque tout le monde expérimente de temps à autre ces nostalgies. Les deux facteurs les plus puissants étant, pour moi, la musique (rappels de bons moments de l'adolescence) et certaine odeurs (la petite enfance). Ainsi j'apprécie l'odeur de l'étable* et particulièrement celle du lait sorti du pis de la vache (j'ai vécu dans une ferme quand j'avais entre 1 et 2ans) alors que je n'ai pas de souvenirs conscient de cette époque.

* Ce qui fait râler à toute force ma famille quand , lors de randonnée, je m'arrête près d'une étable de montagne (les étables modernes n'ayant évidemment pas la même odeur...).
"Mais Papa, ça pue ! "
" Non, c'est merveilleux"...


Inso

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5343
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: La Nostalgie

#4

Message par Christian » 19 févr. 2018, 13:27

Achille Talon a écrit : 19 févr. 2018, 10:12 Plus des tas d'autres questions qui m'échappent , entres autres, ayant rapport avec la musique , quand j'écoute mes vieux vinyles, je me sens … étrangement différent comme si je me reconnectais à une époque révolue avec laquelle, malgré le fait que je sois bien conscient qu'elle n'existera plus, j'aimerai beaucoup m'y retrouver. (Peut-être devrais-je consulter?) Que la musique notre temps n'est .... plus ce qu'elle était :a2:
Peut-être, ce n'est que mon hypothèse, que si on est beaucoup plus nostalgique à la musique de notre adolescence et de jeune adulte, c'est qu'elle nous est imprimée en mémoire en même temps que nos premières expériences de vie les plus marquantes. Tout comme la mémoire olfactive me rappelle beaucoup de souvenirs d'enfance liés à la bouffe de mes parents. Ce sont mes hypothèses, je n'ai pas d'études sous la main...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24826
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La Nostalgie

#5

Message par Jean-Francois » 19 févr. 2018, 13:43

Achille Talon a écrit : 19 févr. 2018, 10:12J'ai besoin de votre aide pour essayer de comprendre ce sentiment qu'est la nostalgie
Des souvenirs idéalisés? La nostalgie c'est souvent repenser à sa jeunesse et c'est peut-être qui est vraiment regretté?

Il y a quand même des trucs-qu'étaient-mieux-avant qu'on pourrait rendre plus objectifs. Par exemple, l'accroissement des populations fait en sorte qu'il est plus difficile de trouver des coins solitaires ou, autre exemple, les enfants ont moins de liberté pour flâner et construire leur propre imaginaire. Mais cela reste anecdotique et on pourrait aussi trouver de bons côtés à ces exemples.
quand j'écoute mes vieux vinyles, je me sens … étrangement différent comme si je me reconnectais à une époque révolue
La madeleine de Proust version 45-tours ;)
Pourquoi ai-je le sentiment que le vin et le poulet (pour faire simple) avaient meilleur goût avant
Outre que les techniques de production alimentaires ont changé (souvent pour le mieux, cependant, question hygiène), il est possible qu'il y ait une raison physiologique: nos récepteurs sensoriels s'"émoussent" avec le temps. La capacité à digérer des repas riches et de belles quantités de bibine aussi.
(Quelle angoisse)
Tu as forcément raison.
Est-ce que cela fait partie intégrante ou pas de la vie humaine ?


Je pense que oui, regretter son passé et chialer contre les générations plus jeunes sont des passe-temps pratiqués depuis l'antiquité. Ce qui n'est pas rien quand on pense qu'on pouvait être vieillard à 40 ans. (Ça devrait vous rendre un peu moins nostalgique, là, normalement ;) )

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1553
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: La Nostalgie

#6

Message par 86lw » 19 févr. 2018, 14:48

Jean-Francois a écrit : 19 févr. 2018, 13:43 Des souvenirs idéalisés? La nostalgie c'est souvent repenser à sa jeunesse et c'est peut-être qui est vraiment regretté?
Je pense que ça s'explique très bien. L'expérience que nous finissons tous par acquérir, heureusement, nous fait regarder avec plus de recul ce qui nous émouvait/ choquait/enthousiasmait au temps où les différents aspects de la vie étaient des découvertes, des surprises heureuses... ou pas. :mrgreen:
Les expériences que nous vivons sont ressenties avec d'autant plus de force qu'elles sont nouvelles ou au moins récentes dans notre vécu.
Beaucoup finissent par rencontrer la femme ( ou homme) de leur vie, mais aussi importante que puisse être cette relation, présente-t-elle le côté "conte de fée" qu'avait le premier amour, aussi éphémère fut-il?
"Toi, qui m'as donné le baptême
D'amour et de septième ciel,
Moi, je te garde et, moi, je t'aime,
Dernier cadeau du Pèr' Noel!"

Brassens, "la première fille"

En France, cela fait plus de 60 ans que les jeunes hommes ne partent plus se faire trouer la peau dans une guerre qu'ils n'ont pas voulue, nous avons accès à des technologies qui auraient été peu crédibles dans un roman de SF il y a seulement quelques décennies, et globalement, même si c'est fragile et menacé, nous vivons dans une relative liberté et un relatif confort matériel qui font que Louis XIV vivait moins bien qu'un fonctionnaire d'aujourd'hui.

Alors, la nostalgie, en tant que regret du temps où l'on était jeune et beau, avec toutes ses dents, pourquoi pas...
Mais notre présent n'a rien à envier à quelque époque que ce soit.*

* A rappeler à tous ces gens nostalgiques par exemple du Moyen-âge, participant à des "reconstitutions", mais dont aucun ne survivrait longtemps si il leur fallait trimer dans les champs et supporter des conditions de vie épouvantables d'alors. Ce qui était le lot de la plupart des humains de l'époque ( qui eux non plus ne survivaient pas longtemps, d'ailleurs... :mrgreen: )
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19178
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Mon journal intime

#7

Message par Denis » 19 févr. 2018, 17:45


Salut Achille,

Ton thème, la nostalgie, m'interpelle.

Quand j'avais ~18 ans, durant plus d'un an, j'ai tenu un journal intime. Tous les soirs, je consacrais quelques minutes (parfois beaucoup plus) à raconter ma journée et tout ce qui me passait par la tête.

J'ai tout ça, scellé dans une vieille boîte. Ça doit bien faire une bonne quarantaine de gros calepins.

Tu m'as donné envie d'aller y jeter un coup d'oeil. Je suppose que, après plus d'un demi-siècle, j'ai autant changé que resté le même.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6838
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La Nostalgie

#8

Message par LoutredeMer » 20 févr. 2018, 05:47

Inso a écrit : 19 févr. 2018, 13:24 * Ce qui fait râler à toute force ma famille quand , lors de randonnée, je m'arrête près d'une étable de montagne (les étables modernes n'ayant évidemment pas la même odeur...).
"Mais Papa, ça pue ! "
" Non, c'est merveilleux"...
:lol:

Merci pour l'article.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5118
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: La Nostalgie

#9

Message par Lambert85 » 20 févr. 2018, 06:47

Pas trop nostalgique de ma jeunesse.
Les parents qui fumaient tout le temps partout, même en voiture, ça m'a dégouté du tabac pour toujours.
Il n'y avait que quelques chaines télés dont une encore en noir et blanc au début (et ouais je suis vieux) sur un écran bombé de ~60 cm(?) en 4/3 sans télécommande ni magnétoscope VHS.
Il n'y avait pas d'ordinateurs, de téléphones portables, de jeux vidéos, de tablettes, de photos digitales, ...
Les voitures étaient chères et mal équipées.
On craignait que la guerre froide n'en devienne une vraie.
Il n'y avait pas autant de choix dans les supermarchés qui étaient plus rares.
...
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 4062
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: La Nostalgie

#10

Message par PhD Smith » 20 févr. 2018, 09:33

Pour la nostalgie, j'ai écouté récemment — et il n'y pas longtemps — l'émission historique "la concordance des temps" (pour y améliorer mon latin :mrgreen: ) sur la belle époque en France
France culture a écrit :Il s’agit de la Belle époque, à laquelle mon invité, Dominique Kalifa, professeur à la Sorbonne, a consacré un livre stimulant.

Kalifa ne s’y attache pas tant à la réalité de ce que fut la France au tournant des XIXe et XXe siècles, qu’à la manière dont l’idée s’en est progressivement définie après coup, dans la sensibilité des générations successives. Et cela selon deux ressorts qui sont à la fois conjugués et contradictoires. D’une part, la nostalgie d’un temps disparu qui contrasterait avec les rudesses éprouvées dans les successives périodes ultérieures. Et d’autre part, l’espérance que vienne à ressurgir en rebond de l’Histoire quelque chose comme un état de grâce où la collectivité nationale retrouverait une pleine confiance en son destin, l’unité d’un vivre-ensemble harmonieux, une certaine légèreté de l’air et en somme l’art d’être heureux.

Qu’il s’agisse, pour la période concernée, d’une assez large illusion, entretenue après coup par la littérature, la chanson, le cinéma et les mémoires embellies des vieillards, je n’ai pas besoin de le dire. Mais c’est précisément cette étrange alchimie qui mérite, car elle a existé aussi pour d’autres temps, d’être attentivement considérée.
La nostalgie commence après la guerre de 14, quand la chanteuse Fréhel chante sa nostalgie de la belle époque où pauvre mais heureuse et belle, quand après la seconde guerre mondiale, les intellectuels disent que la vie des salons mondains étaient brillantes à l'inverse des années 50, etc.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Florence
Messages : 10284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La Nostalgie

#11

Message par Florence » 20 févr. 2018, 10:27

Achille Talon a écrit : 19 févr. 2018, 10:12J'ai besoin de votre aide pour essayer de comprendre ce sentiment qu'est la nostalgie

Je suis très sceptique à l'idée que le « c'était mieux avant » puisse exister ? Mieux que quoi, avant quoi, etc....
Mon sentiment de nostalgie se résume à "si jeunesse savait, si vieillesse savait pouvait" (et "si mes genoux pliaient").

Je le combat par "le bonheur est un festin de miettes" (Jacques Faisant, dans un de ses romans, soit "Rue Panse-Bougre", soit "Au Lapin d'Austerlitz").

Ca ne fonctionne pas mal. ;)

Je regrette certaines choses de ma jeunesse (la crème de noisettes de la Migros, remplacée par cette horreur de Nutella, le parc et les terrains vagues dans lesquels nous jouions à une version urbaine de la "guerre des boutons", que la majorité des enfants ne connaîtront pas, ...), je réminisce avec plaisir tout un tas de choses et les transmets autant que faire se peut aux jeunes avec qui je suis en contact : Victor Hugo revu et corrigé *, des romans et des films drôles mais méconnus, des recettes de cuisine à faire peur à Gaston Lagaffe, des exploits pyrotechniques qui nous auraient fait en d'autres temps passer pour des terroristes, les horreurs de la TV en noir et blanc fonctionnant au charbon ou presque, le long chemin de l'école (1km) à pied sous la neige et en montée à l'aller comme au retour en chassant les loups, l'absence de téléphone portable et de jeux vidéos ("Mais vous aviez quand même l'électrique, Madame ", m'a un jour demandé un petit de 7 ans, tout apitoyé) ...

Mais ne perds pas mon temps à déplorer, et encore moins refuser, les changements inéluctables, qui ont amenés bien des satisfactions aussi.


* "Mon père, ce zéro, au sourire saindoux,
suivi d'un seul mouchoir qui traînait dans la boue
parcourait en side-car le soir d'une bataille
le champ couvert de porcs sur qui tombait l'ennui
..."

"Minuit sonnait au clocher souterrain de la cathédrale de Pétaouchnoff,
Au treizième coup, une bande de cavalier arabes, à cheval sur des porte-manteaux
Fit irruption dans la salle du banquet. Qui veut voir la lune ?
S'écria la sentinelle effarée
...


Edité pour horrible coquille (mais c'est sans doute dû à mes genoux. Ou alors la nostalgie des bancs d'école ...)
Dernière modification par Florence le 20 févr. 2018, 16:45, modifié 1 fois.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6838
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La Nostalgie

#12

Message par LoutredeMer » 20 févr. 2018, 11:32

PhD Smith a écrit : 20 févr. 2018, 09:33 Kalifa ne s’y attache pas tant à la réalité de ce que fut la France au tournant des XIXe et XXe siècles, qu’à la manière dont l’idée s’en est progressivement définie après coup, dans la sensibilité des générations successives. Et cela selon deux ressorts qui sont à la fois conjugués et contradictoires. D’une part, la nostalgie d’un temps disparu qui contrasterait avec les rudesses éprouvées dans les successives périodes ultérieures. Et d’autre part, l’espérance que vienne à ressurgir en rebond de l’Histoire quelque chose comme un état de grâce où la collectivité nationale retrouverait une pleine confiance en son destin, l’unité d’un vivre-ensemble harmonieux, une certaine légèreté de l’air et en somme l’art d’être heureux.[
J'aime bien cette explication qui colle aussi tout à fait à la nostalgie des années 80 en France, qu'on retrouve sur les media (en particulier les tubes musicaux de l'époque)et avec "Stars 80, la tournée" tournée musicale d'artistes de variétés ayant réalisé des tubes dans les années 1980 pour la grande majorité. Qui ont tous maintenant, évidemment, entre 50 et 65 ans et chantent toujours le meme (et souvent unique) tube qui les a propulsés. Et une période riche avec des comiques et des intellectuels qui se permettaient tout ou presque.

En France, les années 80 suivent la dernière décennie des 30 Glorieuses en France : croissance, presque le plein emploi, un vent de liberté et d'euphorie, une confiance dans l'avenir (tout cela malgré les 2 chocs pétroliers), les tabous qui tombaient, l'accès à de nouvelles technologies, un meilleur confort etc (et il ne pleuvait pas tous les jours :mrgreen: )


Florence a écrit : 20 févr. 2018, 10:27 * "Mon père, ce zéro, au sourire saindoux,
suivi d'un seul mouchoir qui traînait dans la boue
parcourait en side-car le soir d'une bataille
le champ couvert de porcs sur qui tombait l'ennui
..."
Ah oui! :a2:

"Le coup passa si près que le cheval tomba
Et que le chapeau fit un écart en arrière". :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4802
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: La Nostalgie

#13

Message par Wooden Ali » 20 févr. 2018, 14:22

La nostalgie, c'est aussi le regret des "premières fois" qui se font de plus en plus rares, l'âge venant. On devient un peu comme un gynécologue devant une chatte* : on regrette le temps où on en avait jamais vu une seule.

Les plus perspicaces d'entre vous auront deviné que ce n'est pas la chatte de Denis dont je parle.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4841
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: La Nostalgie

#14

Message par Dash » 20 févr. 2018, 23:53

Florence a écrit : 20 févr. 2018, 10:27 ...des exploits pyrotechniques qui nous auraient fait en d'autres temps passer pour des terroristes,...
Venant de certains autres ici, je n’aurais pas été surpris, mais, Florence, ha ouais? :shock:

C’était quoi*, dis? Dis?

*Inutile de détailler la composition, naturellement.

Nous, mis à part faire pé*er des *omb*nnes d’air com*rimé, nous faisions des boules de ce que nous appelions du « sa*pê*re ». Suffisait ensuite de les allumer avec un briquet pour créer une *om*e fu*ig*ne... ...que nous lancions en sortant du b*s/m*tro, etc. Mais, en effet, ça « passerait » bcp moins bien aujourd’hui. :?

* pour déjouer les bot de la C*A afin de ne pas attirer l'attention sur le forum! :mrgreen:


Florence a écrit : 20 févr. 2018, 10:27...le long chemin de l'école (1km) à pied sous la neige...
T'as oublié : « et à Noël, nous n'avions qu'une orange »

:mrgreen:

* parce qu'au QC, c'est un « running gag » culturel, les vieux qui racontent qu'ils marchaient 1 km pour se rendre à l'école et qu'à Noel, ils recevaient une orange.

_____

Sinon perso, j’suis pas trop « melo-nostalgo » (sauf pour un truc, boir plus bas). Je crois que le seul truc dont je m’ennuie (même s’il serait difficile de m’en passer maintenant), c’est l’absence d’internet. Parce que bon, tous les autres changements que j’ai connus (micro-onde, CD, etc.) ne sont que des trucs mineurs, mais l’avènement d’internet, ça a complètement tout changé, à tous les niveaux. Pour moi, c’est un véritable bouleversement, tout comme a dû l’être en son temps l’arrivée de la voiture ou de l’électricité au quotidien pour les gens.

Bref, je m’ennuie de rechercher une info et d’avoir à aller à la biblio ou faire des « petites librairies obscures » en ville pour trouver une espèce de livre rare et « peu connue » (du grand public) intitulé : « Necronomicon » ou « Weird Ways of witchcraft », « Le mystère des pyramides/triangle des Bermudes » avec plein de symboles ésotériques. Me sentais comme Indiana Jones (pas taper, j’étais dans ma phase zozo :oops: :mrgreen: ).

Sérieusement. Je m’ennuie du temps où nous avions que les livres. Et, curieusement/paradoxalement, je m’ennuie de l’internet « 1.0 » d’avant les années 2000. Du temps où il n’y avait surtout que des geeks/gamers sans toute cette pollution commerciale (avant que les pros et les entreprises « y croient » ) et cette horde qui pullule sur les réseaux sociaux. L’on pouvait trouver de petites perles (sites/forums) en cherchant sur Netcape, Lycos, Altavista. Aujourd’hui, avec Google qui vend du classement, c’est plus pareil. Et tout le monde cherche à rentabiliser leurs sites/blogues alors qu’avant, certains entretenaient des sites/forums par intérêt/plaisir uniquement en utilisant FrontPage/Dreamweaver (avec bcp trop de code inutile...et des frames!). M’ennuie d’ICQ (aH oH), du vieux Winamp (avec lequel il était possible, très facilement, via une astuce, d'entendre, d'espionner un autre possesseur du soft si la personne avait un micro connecté au PC), et mIRC (sur lequel l’on faisait des guerres de bot pour splitter les channels et prendre le contrôle. J'aimais réutilisé se soft depuis). M'ennui du temps, sous W95/98, où, sans besoins d'être un génie, il était très facile « d'entrer » dans les PC des particuliers et des petites entreprises. Du temps où il était facile de faire quelques milliers de dollars avec des programmes d'affiliation/pay per click de bannières

Bref, le web, c’était mieux avant! ...avec des frames, des JavaScript et des GIFs tout pouraves partout!

:ouin:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Florence
Messages : 10284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La Nostalgie

#15

Message par Florence » 21 févr. 2018, 04:51

Dash a écrit : 20 févr. 2018, 23:53 [...des exploits pyrotechniques qui nous auraient fait en d'autres temps passer pour des terroristes,...]
Venant de certains autres ici, je n’aurais pas été surpris, mais, Florence, ha ouais? :shock:
C’était quoi*, dis? Dis?
Près de 50 ans plus tard, mes acolytes et moi aimons toujours nous rappeler, et raconter aux jeunes générations, les grands et très intelligents :roll: moments passés à chaparder les échantillons des premiers sprays de mousse à raser ou de laque pour les cheveux distribués dans les boites aux lettres familiales, puis les mettre dans un feu pour assister à l'explosion subséquente. Il y a aussi eu les tentatives de fabrication de n*tro*gly"cé*ne selon la méthode détaillée par Jules Verne dans "l'ile mystérieuse", dont mon oncle, physicien, nous avait assuré qu'elle était tout à fait correcte. L'évier en inox de la cuisine familiale n'a pas résisté aux premières étapes ... Le s*lpètre se récoltait sous un pont de chemin de fer qui nous valait des km à pieds, source de notre insolente bonne santé ... Que dire de notre pillage du labo de chimie du lycée et de l'utilisation du sodium métallique dans les canalisation ? Et ne parlons pas de nos répétitions musicales dans les chantiers de la périphérie de la ville, alimentées électriquement via les boites de distribution de courant des grues, au moyen de branchements qui auraient causé des infarctus massifs au moindre électricien.
Aurais-je été inclinée à la religion ou la superstition, je pourrais presque croire que nous étions sous la protection d'anges gardiens particulièrement vigilants et efficaces ...

T'as oublié : « et à Noël, nous n'avions qu'une orange »
Non, ça c'était ma mère :lol: . Vivant en Suisse, nous étions inondés de chocolat, même en dehors des fêtes carillonnées. Et les gamins d'aujourd'hui ont encore plus de choix que nous à l'époque (et la majeure partie du chocolat a toujours le même goût que lors de mon enfance :D )

_____
Sinon perso, j’suis pas trop « melo-nostalgo »
Moi non plus. Je me remémore un tas de choses et de gens avec plaisir et amusement, je les transmets aux plus jeunes avec joie, mais je me réjouis et je participe avec enthousiasme au changement. Je me réjouis que les jeunes aient des possibilités que je n'ai pas eues, qu'ils puissent faire des choses que je n'aurai pas pu, qu'ils me dépassent dans ce que je leur apprends (j'aime prendre un ton docte en répétant le mantra des mauvais films de kung-fu des années 60-70 "L'élève à dépassé le maître" lorsqu'un de mes élèves me fiche une rouste lors d'un combat ou dépasse mon grade lors d'un examen). J'aime apprendre des choses nouvelles et approfondir les anciennes. "Place aux jeunes !" me plait bien, mais je fais tout pour le rester quand même ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3300
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: La Nostalgie

#16

Message par Cogite Stibon » 21 févr. 2018, 06:04

Moi je faisais de pétards et des fumigènes en mélangeant certains engrais avec du sucre en poudre. L'intérêt d'avoir des potes fils d'agriculteurs :a1: . Et à 8 ans, c'est moi qui emmenait ma soeur de 5 ans à l'école maternelle, à pieds et sans supervision d'un adulte.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6838
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La Nostalgie

#17

Message par LoutredeMer » 21 févr. 2018, 06:11

Nous on arrachait les piquets de la clôture du château qui empiétait sur le droit de passage public de la plage, pour en faire des feux au bord du lac en grattant des guitares... Ils en replantaient... Ca a duré un moment... :a2:

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4841
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: La Nostalgie

#18

Message par Dash » 21 févr. 2018, 07:01

Florence a écrit : 21 févr. 2018, 04:51 L'évier en inox de la cuisine familiale n'a pas résisté aux premières étapes ...
:shock:

Ça t'arrivait de faire des trucs de fille? :hausse: Un vrai « gars manqué » comme on dit chez nous! :mrgreen:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24826
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La Nostalgie

#19

Message par Jean-Francois » 21 févr. 2018, 07:25

Florence a écrit : 21 févr. 2018, 04:51moments passés à chaparder les échantillons des premiers sprays de mousse à raser
Ça a l'air qu'aujourd'hui les enfants font la même chose mais pour en faire de la "slime". Tant qu'ils n'en avalent pas, ça a l'air moins dangereux.

Vous savez quoi: un jour, il y aura des nostalgiques de Pokemon, go! :mrgreen:

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Florence
Messages : 10284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La Nostalgie

#20

Message par Florence » 21 févr. 2018, 07:42

Dash a écrit : 21 févr. 2018, 07:01 :shock:

Ça t'arrivait de faire des trucs de fille? :hausse: Un vrai « gars manqué » comme on dit chez nous! :mrgreen:
Avec un frère, 5 cousins mâles (et une femelle n'aimant rien faire ou presque) et une majorité de garçons dans le quartier où j'habitais, je n'avais pas le choix J'ai eu heureusement l'immense chance d'avoir des parents (et des grand-parents) qui n'étaient pas limités par des (trop de) préjugés quant à ce qui représentait des activités féminines ou non.

Ca fait que j'ai fait autant de la broderie que des arts martiaux et de la cuisine que de la maçonnerie (j'ai arrêté les explosifs avant la fin de l'adolescence, je te rassure). Ca fait aussi que le Gougnafier Bricoleur de la famille est banni de ma caisse à outils :twisted:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6838
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La Nostalgie

#21

Message par LoutredeMer » 21 févr. 2018, 08:12

La nostalgie, c'est ça :) :

2018

Image


1991

Image


Making of de ces 2 publicités Perrier commenté par Culture Pub

Au passage, la pub censurée de Perrier en 1976 (relax, Wooden :D )

Avatar de l’utilisateur
Achille Talon
Messages : 139
Inscription : 08 sept. 2017, 06:49

Re: La Nostalgie

#22

Message par Achille Talon » 22 févr. 2018, 01:08

Bonjour à toutes/tous … ou Bonsoir

Je suis bien content d'avoir tous ces avis.

J'aime bien l'idée tout à fait juste de la "Madeleine de Proust", en effet, il y a de cela.

Également le concept de "Festin de miettes" me plait beaucoup...

Pour ma part, ce n'est pas tant d'éprouver des regrets mais plutôt je crois, de revivre certains souvenirs comme recolorés, idéalisés, en ayant trié les parties les plus sombres. Comme un filtre.

J'arrive même, ayant fait partie de la génération qui a du offrir un petit plus d'une année à son pays -le service militaire- a me souvenir de bons moments, avec certaines personnes, lors de cette période, alors qu'objectivement (ou pas) c'était une année perdue entourée de paumés et de gradés enseignant qu'un ordre est bien compris lorsqu'il est hurlé et que l'on devient efficace en marchant au pas avec une arme ou en faisant des exercices...
Aussi qu'une bonne humiliation n'a jamais tué personne et que le chef à toujours raison :a4:

Pour ma part de petites bêtises de jeunesse, j'adorais frotter une ampoule électrique éteinte avec un morceau de formage fort -qui pue- lorsque l'on allume la lumière, le bouquet qui se dégage fait que tout le monde se met à chercher l'origine apparemment inexplicable des fragrances...
On peut également en badigeonner les poignées de porte :a2:

P.S:Du coup j'imagine Florence petite comme celà J'ai peur ! :a4:

Edité : correction des plus grosses phôtes.
Dernière modification par Achille Talon le 22 févr. 2018, 04:12, modifié 1 fois.
Hop !

Florence
Messages : 10284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La Nostalgie

#23

Message par Florence » 22 févr. 2018, 01:58

Achille Talon a écrit : 22 févr. 2018, 01:08
Pour ma part, ce pas tant d'éprouver des regrets mais plutôt je crois, de revivre certains souvenirs comme recolorés, idéalisés, en ayant trié les parties les plus sombres. Comme un filtre.
Je pense que tout le monde fait ça, dans une certaine mesure. Réflexe de survie ...
Pour ma part de petites bêtises de jeunesse, j'adorais frotter une ampoule électrique éteinte avec un morceau de formage fort -qui pue- lorsque l'on allume la lumière, le bouquet qui se dégage fait que tout le monde se met à chercher l'origine apparemment inexplicable des fragrances...
On peut également en badigeonner les poignées de porte :a2:
Pas mal ... Il y a aussi le poisson fumé dans le vase d'expansion du pot d'échappement, qui donne un petit parfum romantique à toute excursion automobile ...
P.S:Du coup j'imagine Florence petite comme celà J'ai peur ! :a4:
Ah non, à 5 ans je chantais "Ma grand-mère fait du judo, elle a la ceinture noire. Elle a mis Pépé KO, au fond de la baignoire ...." ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5858
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: La Nostalgie

#24

Message par MaisBienSur » 22 févr. 2018, 06:15

Dash a écrit : 20 févr. 2018, 23:53 L’on pouvait trouver de petites perles (sites/forums) en cherchant sur Netcape, Lycos, Altavista. Aujourd’hui, avec Google qui vend du classement, c’est plus pareil. Et tout le monde cherche à rentabiliser leurs sites/blogues alors qu’avant, certains entretenaient des sites/forums par intérêt/plaisir uniquement en utilisant FrontPage/Dreamweaver (avec bcp trop de code inutile...et des frames!). M’ennuie d’ICQ (aH oH), du vieux Winamp (avec lequel il était possible, très facilement, via une astuce, d'entendre, d'espionner un autre possesseur du soft si la personne avait un micro connecté au PC), et mIRC (sur lequel l’on faisait des guerres de bot pour splitter les channels et prendre le contrôle. J'aimais réutilisé se soft depuis).

Bref, le web, c’était mieux avant! ...avec des frames, des JavaScript et des GIFs tout pouraves partout!

:ouin:
Pitain ça y est ! tu m'as filé le spleen ! :a8:

Heureusement que tu n'as pas ajouter la cam à une image toutes les 5 secondes (en 250/250 pixels) :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5343
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: La Nostalgie

#25

Message par Christian » 22 févr. 2018, 20:41

Remontez donc à la programmation par cartes perforées en Fortran, un coup parti... Nan, je blague, je ne suis pas si vieux que ça! (pourtant , le Fortran est ma langue maternelle en programmation!)
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit