Les limites de la preuve

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#51

Message par Exaptator » 04 juil. 2018, 16:47

Cogite Stibon a écrit :
04 juil. 2018, 05:51
Exaptator a écrit :
01 juil. 2018, 11:44
Il semblerait que la vitesse de la lumière dans le vide dépende du rayon de courbure de l'univers pour lequel elle vaut.
Source ?
2 ou 3 lettres ummites plus des articles publiés par JPP.

La vitesse de la lumière c (dans le vide) serait proportionnelle à l'inverse de la racine carrée de R le rayon de courbure de l'univers.

https://www.jp-petit.org/science/f300/f31c/f31c1.htm

Cogite Stibon a écrit :
04 juil. 2018, 05:51
Exaptator a écrit :
01 juil. 2018, 11:44
Il faut ensuite rappeler il me semble, la pertinence du principe de Mach qui suggère qu'une vitesse absolue en un sens faible est un concept qui peut faire sens.
Principe qui n'est qu'une conjecture non prouvée.
Non, ce n'est pas tout-à-fait une conjecture, c'est un principe qui ressort d'une expérience de pensée difficilement récusable, tout-à-fait incontournable.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2989
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Les limites de la preuve

#52

Message par Cogite Stibon » 05 juil. 2018, 06:16

Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47
2 ou 3 lettres ummites
Sérieusement ?
Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47
plus des articles publiés par JPP.

La vitesse de la lumière c (dans le vide) serait proportionnelle à l'inverse de la racine carrée de R le rayon de courbure de l'univers.
https://www.jp-petit.org/science/f300/f31c/f31c1.htm
Ce n'est encore qu'une hypothèse, qui suppose également que la constante de gravitation varie.

Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47
Non, ce n'est pas tout-à-fait une conjecture, c'est un principe qui ressort d'une expérience de pensée difficilement récusable, tout-à-fait incontournable.
.
Expérience de pensée qui suppose qu'on supprime toute la masse de l'univers, donc tout aussi difficile à récuser qu'à corroborer.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6116
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Encore un ummoriste...

#53

Message par Cartaphilus » 05 juil. 2018, 08:32

Salut à tous.
Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47

2 ou 3 lettres ummites plus des articles publiés par JPP.
Ah ! Encore un ummoriste... !
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#54

Message par Exaptator » 05 juil. 2018, 10:57

Cogite Stibon a écrit :
05 juil. 2018, 06:16
Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47
2 ou 3 lettres ummites
Sérieusement ?
Comment ça sérieusement ? L'information s'y trouve, ce qui permet de dire que si ce sont des farceurs qui ont écrit ces lettres, ces individus étaient plus perspicaces que beaucoup de nos bons cosmologistes, même actuels.

Cogite Stibon a écrit :
05 juil. 2018, 06:16
Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47
plus des articles publiés par JPP.

La vitesse de la lumière c (dans le vide) serait proportionnelle à l'inverse de la racine carrée de R le rayon de courbure de l'univers.
https://www.jp-petit.org/science/f300/f31c/f31c1.htm
Ce n'est encore qu'une hypothèse, qui suppose également que la constante de gravitation varie.
C'est un petit peu plus qu'une simple hypothèse, car cette relation est directement déductible des équations de la physique.
Ce n'est pas une relation donnée comme ça au hasard.
- Ensuite il ne faudrait pas inverser : ce qui est supposé c'est l'invariance des constantes physiques dans le temps. Car c'est ça en réalité qui est arbitrairement supposé, autrement dit : sans la moindre preuve.

Cogite Stibon a écrit :
05 juil. 2018, 06:16
Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47
Non, ce n'est pas tout-à-fait une conjecture, c'est un principe qui ressort d'une expérience de pensée difficilement récusable, tout-à-fait incontournable.
Expérience de pensée qui suppose qu'on supprime toute la masse de l'univers, donc tout aussi difficile à récuser qu'à corroborer.
Encore une fois tu prends les choses à l'envers, puisque c'est plutôt une conception de l'inertie posée dans un espace vide en faisant abstraction de toutes les masses présentes dans l'univers qui est sans le moindre fondement scientifique.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Encore un ummoriste...

#55

Message par Exaptator » 05 juil. 2018, 11:02

Cartaphilus a écrit :
05 juil. 2018, 08:32
Salut à tous.
Exaptator a écrit :
04 juil. 2018, 16:47

2 ou 3 lettres ummites plus des articles publiés par JPP.
Ah ! Encore un ummoriste... !
Moi ? Non.
Je prends très au sérieux toute idée pertinente apportant un gain en termes de compréhension, même si elle provient de farceurs.

M'enfin... J'aimerais bien les rencontrer ces "farceurs".


Remarque :
On peut balayer d'un revers de main en prétextant que ces histoires d'extraterrestres c'est n'importe quoi, mais cette attitude n'est en rien scientifique ni rationnellement critique pour ce qui est du rejet des travaux de JPP.

.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#56

Message par Exaptator » 05 juil. 2018, 11:17

PS : J'ajoute qu'il était fait mention dans les lettres de l'accélération de l'expansion de l'univers avant sa découverte par les cosmologistes (terriens) de métier. De ça et d'autres choses, comme ce que l'on appelle le phénomène de "Great repeller" bien avant qu'on le découvre, de l'inexistence des trous noirs... Ah ! Pardon, ça cela n'a pas encore était mis en évidence....

JPP en parle mieux que moi...
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#57

Message par Nicolas78 » 05 juil. 2018, 14:42

Exa a écrit :J'ajoute qu'il était fait mention dans les lettres de l'accélération de l'expansion de l'univers avant sa découverte par les cosmologistes (terriens) de métier.
:shock:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ummo :
faites par l'intermédiaire de divers courriers dactylographiés et appels téléphoniques reçus à partir du milieu des années 1960
Ces lettres auraient été écrites par des membres d'un groupe présent sur Terre depuis le 28 mars 1950, se présentant comme émissaires d'une civilisation extraterrestre, les « Ummites ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Expansion_de_l%27Univers :
La découverte de l'expansion de l'Univers date de la première moitié du xxe siècle et s'est faite en plusieurs étapes.

Au début du xxe siècle, de nombreux objets diffus étaient vus au télescopenote 2. Ces objets étaient tous désignés sous le terme générique de « nébuleuses ». En fait, ils représentaient d'une part ce que nous continuons à appeler des nébuleuses et d'autre part ce que nous appelons maintenant des galaxies, c'est-à-dire des ensembles d'étoiles extérieurs à la Voie lactée. À l'époque, la question de la nature et de la distance de ces nébuleuses se posait encore. La spectroscopie permit d'apporter un premier élément de réponse à partir de 1914, année où l'astronome américain Vesto Slipher montra qu'une certaine classe de ces « nébuleuses » (en fait les galaxies) présentaient une tendance systématique à s'éloigner de nous. Cela semblait indiquer que ces objets étaient situés en dehors de notre Galaxie, car dans le cas contraire, on se serait attendu à ce qu'une égale partie d'entre eux s'approche et s'éloigne de nous. En outre, en faisant le produit de la vitesse observée par des temps de l'ordre de quelques milliards d'années, on aboutissait à des distances parcourues dépassant la taille supposée de la Voie lactée.

En 1920 se tint une réunion scientifique sur la nature des « nébuleuses », qui fut par la suite appelée Grand Débat. Elle opposa Harlow Shapley à Heber Doust Curtis, en désaccord sur le caractère extragalactique ou non de certaines nébuleuses, en particulier la galaxie d'Andromède. Le débat n'aboutit à aucune conclusion définitive faute de données suffisantes. C'est à partir de 1925 que Edwin Hubble put observer des céphéides grâce au télescope Hooker de 2,5 mètres de l'observatoire du Mont Wilson. Au moyen de la relation période-luminosité établie par Henrietta Leavitt, il calcula la distance de plusieurs nébuleuses et prouva leur nature extragalactique.

Dès 1927, Lemaître établit que les solutions cosmologiques issues de la relativité générale ne peuvent être statiques, et qu'en conséquence les objets y présentent des vitesses d'éloignement proportionnelles à leurs distances. Après plusieurs années d'observations, Edwin Hubble établit la relation entre vitesse de récession et distance de plusieurs nébuleuses rebaptisées galaxies, prouvant ainsi l'expansion de l'univers. Si cet astronome découvrit le phénomène brut, il resta perplexe quant à son interprétation3.
La réalité de l'expansion de l'Univers n'a pas été acceptée d'emblée par tous les scientifiquesnote 3. Cette expansion impliquait en effet que l'Univers était né du Big Bang et ce « commencement » absolu semblait à ses détracteurs en contradiction avec la position rationaliste et matérialiste de la science car il pouvait, dans leur esprit, servir d'argument à l'idée d'une création divine. Ces adversaires du Big Bang préféraient, pour cette raison, un modèle statique et éternel, sans origine. Des explications alternatives, connues sous le nom de lumière fatiguée (terme proposé par Richard Tolman en 1930), furent proposées pour réconcilier univers statique et décalage vers le rouge dès la découverte de l'expansion de l'Univers en 1929, et ce jusqu'aux années 1970.
C'est pas à proprement parler une découverte théorisé au début. Mais cette hypothèse se basant sur des découvertes bien réelles à fait grand bruit plusieurs années avant la probable écriture des lettres Ummo...En tant que telle, l'idée n'est donc pas nouvelle entre l'hypothèse scientifique et les lettres. Elle à même prêt de 20 ans de retard...
Le seule truc que les lettre Ummo font, c'est affirmer des idées déjà pensées et étudiées, fortement, à l'époque...
Tien...ça me rappel furieusement la méthodologie de quelques livres apparues dans la péninsule arabique ya quelques milliers d'années...

---
Exa a écrit :JPP en parle mieux que moi...
Ça dépend, il à le don pour éviter de répondre vraiment aux questions parfois... :
https://www.youtube.com/watch?v=zCVW7W8oEKg

Ceci-dit, c'est asses plaisant de voir cet homme reprendre vie au fil des vidéos. Au début il est déprimé, ensuite il est tout sourire.
On sent qu'il prend plaisir à parler de son modèle. Même à le critiquer lui-même.

Je ne régit qu'a cela, étant donné que je n'ai absolument pas les compétences pour savoir si oui ou non le modèle Janus est intéressant ou pas.
Et je m'en fiche un peut en l’état.

Ce qui m'inquiète le plus, c'est que d'un coté, un grand scientifique comme JPP se mêle de politique US, des Ummo et d'OVNI et se tir une balle dans le pied pour ce qui ressemble à s'y m’épandre à une envie de vendre des livres. Et de l'autre, qu'une communauté scientifique rejette le modèle Janus par principe, alors que ça fait partis de la cosmologie de parler des hypothèses les plus folles, et que cette communauté n'est pas à ces première idées saugrenues et ad-hoc.

PS (mais oui il en parle parfois mieux) : JPP quand à lui admet avoir introduit dans sont modèle au moins 2 constantes cosmologique ad-hoc.
Il le dit très clairement et en toute confiance* dans une des vidéo avec Samuel Buisseret (qui ne sont pas des vidéos de debunk, mais de discussion, de critique, de compréhension). Mais en cosmo, c'est une pratique normale (obligatoire ?) j'ai l'impression :lol:

* Pour lui, ça semble être le signe que son modèle est "sain", à compléter, qu'il est criticable, bref...honnête. Et je peut le comprendre.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#58

Message par Exaptator » 05 juil. 2018, 16:32

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 14:42
Exa a écrit :J'ajoute qu'il était fait mention dans les lettres de l'accélération de l'expansion de l'univers avant sa découverte par les cosmologistes (terriens) de métier.
:shock:

.....

https://fr.wikipedia.org/wiki/Expansion_de_l%27Univers :
La découverte de l'expansion de l'Univers date de la première moitié du xxe siècle et s'est faite en plusieurs étapes
....

Relis moi mieux la prochaine fois.

;)
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#59

Message par Nicolas78 » 05 juil. 2018, 18:01

Haaa !
Désolé ! :P:

M'enfin, ça serait si incroyable qu'une telle hypothèse puisse avoir été pensée à l'époque par un humain ?
Ça me parait pas fou qu'un type puisse avoir pensée à cela en étudiant les hypothèses de l'époque.
Ça me parait bien plus probable qu'une bande d'ET voyageant dans des boites de conserves qu'on à jamais vue discuté autrement que par lettre avec 1 Terrien ayant de toute façon avoué le canular...

Ça me parait d'ailleurs moins fou que d'avoir eu l'idée des "atomes" 2400 ans avant qu'on en reparle...même si la conception de l'atome n'a rien à voir, la pensée qui à menée à ce mots était sacrément couillue.

Il en est de même chez les Ummo pour la (para)psychologie, la politique, la religion et Dieu (de type Spinozien, ça m'avait marqué ça, car j'aime bien l'idée mai je trouvais la vision de leurs Dieu comme preuve d'une invention...car les Ummo parle d'un Dieu d'on ils connaissent mathématiquement la nature de la pensée...mais aussi, la pensée elle même...ce qui est fort douteux...)...il n'y à pas une seule idée qui parait vraiment à la hauteur de l'extraordinaire prémisse de départ *... : des ET venus sur Terre. Toutes sont imaginables par des humains des années 60.
L’accélération de l'univers étant une exception, pas si incroyable que ça... Pas plus que de penser à de la matière invisible 2400 ans avant qu'on l’étudie (Démocrite). (Edit : après, ya aussi cette accélération mais aussi le fait que dans les lettres Ummo soit indiquer que cette accélération n'est pas constante. Ce qui est une idée très récente aussi.)

D'autant plus que ce modèle d’accélération est de plus en plus critiqué...

* A part un truc sur l'ADN mixant évolution darwinienne et concordisme, plutôt pas du tout corroboré

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#60

Message par Exaptator » 06 juil. 2018, 17:43

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
Haaa !
Désolé ! :P:


M'enfin, ça serait si incroyable qu'une telle hypothèse puisse avoir été pensée à l'époque par un humain ?
En fait le truc c'est que même les humains de 2018 ne savent toujours pas l'expliquer, puisque l'on crée des hypothèses totalement ad hoc pour donner un semblant d'explication de ce fait. On invoque par exemple une mystérieuse énergie noire qui serait responsable de cela. N'importe quoi en somme...

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
Ça me parait pas fou qu'un type puisse avoir pensée à cela en étudiant les hypothèses de l'époque.
Aucune hypothèse à l'époque n'allait dans ce sens et rien dans les approches de l'époque ne le laissait supposer.

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
Ça me parait bien plus probable qu'une bande d'ET voyageant dans des boites de conserves qu'on à jamais vue discuté autrement que par lettre avec 1 Terrien ayant de toute façon avoué le canular...
Si c'est lui, il mérite au moins trois prix Nobel alors. (Il a dit par la suite qu'on lui a demandé d'avouer en être l'auteur pour qu'un contact soit maintenu avec le groupe espagnol.)
Mais, perso je n'accorde même pas beaucoup de crédit aux éléments vérifiables des lettres. Puisque du faux est signalé être volontairement et constamment mêlé au vrai, les informations intéressantes étant disséminées et étant souvent à lire entre les lignes, ne pouvant faire tilt que chez des esprits à la configuration particulière et qui connaissent bien le dossier.
Cela serait en rapport avec la politique affichée par les auteurs de ces lettres, politique de stimulation et de non transfert direct de connaissances, ce qui serait contre la déontologie des auteurs.

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
Ça me parait d'ailleurs moins fou que d'avoir eu l'idée des "atomes" 2400 ans avant qu'on en reparle...même si la conception de l'atome n'a rien à voir, la pensée qui à menée à ce mots était sacrément couillue.
Oui, comme quoi des expériences de pensée bien posées sont un moyen de mettre en évidence certaines vérités objectives incontournables.

Le principe de Mach en est une de la sorte.

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
Il en est de même chez les Ummo pour la (para)psychologie, la politique, la religion et Dieu (de type Spinozien, ça m'avait marqué ça, car j'aime bien l'idée mai je trouvais la vision de leurs Dieu comme preuve d'une invention...car les Ummo parle d'un Dieu d'on ils connaissent mathématiquement la nature de la pensée...mais aussi, la pensée elle même...ce qui est fort douteux...)...il n'y à pas une seule idée qui parait vraiment à la hauteur de l'extraordinaire prémisse de départ *... : des ET venus sur Terre. Toutes sont imaginables par des humains des années 60.
Il faut selon moi distinguer les thèmes abordés. Perso je ne me suis intéressé qu'au descriptions et observations concernant des points de cosmologie, de technologie, de logique et de sociologie.

Je n'ai pas retenu ce que tu dis de la vision "ummite" de Dieu (WOA) et n'ai pas fait le lien avec la philosophie de Spinoza. Je retiens de cette conception de Dieu une conception plutôt éloignée de celle des religions et philosophies de la Terre et pourtant j'ai bossé le sujet un temps, exception faite de l'approche chamanique peut-être.
- Si l'on accorde un tout petit crédit à ces lettres, les baratins sur UMMOWOA par exemple sont évidemment à être rejetés dans leur grandes lignes comme de l'intox.

Selon moi, mais ce n'est encore que mon avis, il y a peu a tirer de ces thèmes, même si certaines idées développées les concernant sont plutôt intellectuellement stimulantes pour ceux qui aiment spéculer sur ce genre de sujets.

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
L’accélération de l'univers étant une exception, pas si incroyable que ça... Pas plus que de penser à de la matière invisible 2400 ans avant qu'on l’étudie (Démocrite). (Edit : après, ya aussi cette accélération mais aussi le fait que dans les lettres Ummo soit indiquer que cette accélération n'est pas constante. Ce qui est une idée très récente aussi.)
Selon ce qui est dit dans ces lettres elle n'est pas constante en effet, elle subit de petites variations de type oscillatoires. Or, ça c'est encore un truc de plus à rajouter sur la liste des choses surprenantes dont personne ne s'imagine la réalité possible... Peut-être que ce sera l'une des prochaines découvertes qui vaudront un prix Nobel.

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
D'autant plus que ce modèle d’accélération est de plus en plus critiqué...
De quel modèle parles-tu ?

Nicolas78 a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
* A part un truc sur l'ADN mixant évolution darwinienne et concordisme, plutôt pas du tout corroboré
Sur les 86 paires d'atomes de Krypton piégés dans une structure protéinique au niveau des télomères qui joueraient un rôle dans la commande de certaines mutations avantageuses qui seraient donc dirigées, cela donne peut-être une piste intéressante, mais il ne s'agit probablement pas d'atomes de Krypton, ni de 86 paires, peut-être que c'est même pas au niveau des télomères qu'il y aurait un truc, etc... Bon, si demain on découvrait quelque chose qui correspond à cela, j'en doute, mais sait-on jamais ?, là ce serait une preuve quasi absolue de l'origine non terrestre des lettres ou alors qu'il existe sur Terre une science secrète (militaire ?) plutôt en avance sur la science officielle universitaire. - En attendant je ne crois pas du tout en une évolution dirigée. Il y a bien des chemins et des étapes non négociables dans l'évolution, des phénomènes de convergences, Dawkins en parle lui-même, mais cela n'a a priori rien à voir avec l'idée que l'évolution serait dirigée.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#61

Message par Nicolas78 » 06 juil. 2018, 19:26

Exa a écrit :De quel modèle parles-tu ?
De l’accélération de l'univers, de nouvelles hypothèses semblent remettre en question cela, malgré l'observation.
Bon, si demain on découvrait quelque chose qui correspond à cela, j'en doute, mais sait-on jamais ?, là ce serait une preuve quasi absolue de l'origine non terrestre des lettres ou alors qu'il existe sur Terre une science secrète (militaire ?) plutôt en avance sur la science officielle universitaire. - En attendant je ne crois pas du tout en une évolution dirigée. Il y a bien des chemins et des étapes non négociables dans l'évolution, des phénomènes de convergences, Dawkins en parle lui-même, mais cela n'a a priori rien à voir avec l'idée que l'évolution serait dirigée.
Pourtant, si les lettres Ummites sont authentiques, alors l’évolution est surement relativement dirigée...

Parce-que, finalement, c'est ce que tu sous-entend, que les lettres Ummites sont authentiquement E.T.
Sinon, tu ne t’étonnerait pas outre mesure de l'impossibilité (selon toi) d'avoir pensée à un univers en accélération d'expansion dans les années 60/70 pour un terrien.

Quel est le fond de ta pensée sur ce problème ? Elle m’intéresse.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#62

Message par Exaptator » 07 juil. 2018, 08:55

Nicolas78 a écrit :
06 juil. 2018, 19:26
Exa a écrit :De quel modèle parles-tu ?
De l’accélération de l'univers, de nouvelles hypothèses semblent remettre en question cela, malgré l'observation.
Le fait que des hypothèses remettent en question des observations ce n'est pas gênant en soi si ces hypothèses découlent des équations de la physique, mais quand elles sont ad hoc, c'est du grand n'importe quoi et dans ce cas elles sont un signe révélateur que ceux qui les pondent sont des non visionnaires et ou des doctrinaires attachés à une vision qui tient plus de la religion que de la science. Malheureusement, nous en sommes là aujourd'hui : les chaires de cosmologie sont occupées majoritairement par des religieux d'un nouveau style.

Nicolas78 a écrit :
06 juil. 2018, 19:26
Bon, si demain on découvrait quelque chose qui correspond à cela, j'en doute, mais sait-on jamais ?, là ce serait une preuve quasi absolue de l'origine non terrestre des lettres ou alors qu'il existe sur Terre une science secrète (militaire ?) plutôt en avance sur la science officielle universitaire. - En attendant je ne crois pas du tout en une évolution dirigée. Il y a bien des chemins et des étapes non négociables dans l'évolution, des phénomènes de convergences, Dawkins en parle lui-même, mais cela n'a a priori rien à voir avec l'idée que l'évolution serait dirigée.
Pourtant, si les lettres Ummites sont authentiques, alors l’évolution est surement relativement dirigée...
Tout dépend de ce que l'on entend par le supposé qu'elles seraient "authentiques".

Ce que je dis c'est qu'elles contiennent de la matière pertinente d'un point de vue scientifique au regard des connaissances objectives en cosmologie actuelle tout au moins.

Nicolas78 a écrit :
06 juil. 2018, 19:26
Parce-que, finalement, c'est ce que tu sous-entend, que les lettres Ummites sont authentiquement E.T.
Sinon, tu ne t’étonnerait pas outre mesure de l'impossibilité (selon toi) d'avoir pensée à un univers en accélération d'expansion dans les années 60/70 pour un terrien.

Quel est le fond de ta pensée sur ce problème ? Elle m’intéresse.
Je ne sais justement pas très bien quoi en penser de ces lettres. Elles m'interrogent.

Je ne dis pas qu'elles soient forcément d'origine extraterrestre et si c'est le cas qu'elles ne le sont pas forcément dans leur intégralité.

Selon moi, elles ont au moins pour une part d'origine non terrestre, ou si ce n'est pas le cas il faut alors supposer un complot avec fuites, qui impliquerait l'existence d'une science non publique, militaire ou autre, qui serait en avance sur la science universitaire de pas mal de décénies. Au moins pour ce qui est de la cosmologie.
Les procédés d'information-désinformation qu'on y décèle, pourraient suggérer une opération de services secrets.

Je n'exclus donc pas une origine extraterrestre, sans pour autant vraiment y croire.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#63

Message par Nicolas78 » 08 juil. 2018, 19:44

Exa a écrit :Le fait que des hypothèses remettent en question des observations ce n'est pas gênant en soi si ces hypothèses découlent des équations de la physique, mais quand elles sont ad hoc, c'est du grand n'importe quoi
1) En cosmologie, bcp d'hypothèses, modèles de l'univers, proposent des éléments ad-hoc. D'ailleurs, le but d'une hypothèse est de tester des idée et des potentiels, de prédire avec elles, etc..., et souvent elles doivent être confirmées par la suite....en attendant, le had-hoc reste un outil qui peut permettre d'avancer. Elles devrait juste le rester (ad-hoc) le moins longtemps possible. Mais ça peut être long...
Mais ton "focus" sur le mot "ad-hoc" me fait penser aux fanatiques de Popper (enfin, ceux qui n'ont pas vraiment lu ce qui dit Popper lui même) qui croient que toute idée en apparence irréfutable est forcement à jeter à la poubelle. Ou alors, à ceux qui pensent qu'une idée défendue par des sophismes est forcementune idées qui est moins interessante qu'une autre...

2) Comment sais tu que les hypothèses qui remettent en doute l’expansion de l'univers sont plus ad-hoc que le modèle Janus ?

3) Tu parle bcp à la place de JPP. Tu semble oublier que lui même critique son propre modèle et à admis qu'il avait introduit des éléments ad-hoc dedans. Il le dit lui lui même (de souvenir, il donne deux exemples dans au moins une vidéo de sont échange avec Samuel Buisseret).
Tout dépend de ce que l'on entend par le supposé qu'elles seraient "authentiques".
Tu est très cultivé et très intelligent, quand tu fait donc semblant de ne pas comprendre, ça passe pas :mrgreen:
Ce que je dis c'est qu'elles contiennent de la matière pertinente d'un point de vue scientifique au regard des connaissances objectives en cosmologie actuelle tout au moins.
Tu veut dire plutôt : 2 ou 3 éléments sur des milliers d'éléments...non ?
Je ne sais justement pas très bien quoi en penser de ces lettres. Elles m'interrogent.
Pourtant, tu répond à ton interrogation en disant qu'elles contiennent ce qu'elles ne devrait pas contenir.
Selon moi, elles ont au moins pour une part d'origine non terrestre, ou si ce n'est pas le cas il faut alors supposer un complot avec fuites, qui impliquerait l'existence d'une science non publique, militaire ou autre, qui serait en avance sur la science universitaire de pas mal de décennies. Au moins pour ce qui est de la cosmologie.
Des fuites venant de militaires avec dedans : de la philosophie déjà discutée depuis des centaines d'années et une propagande théologiquereligieuse à peine dissimulée ? Bof...Je doute de cette hypothèse.

Tu tes jamais dit qu'un humain très intelligent, en contact avec des scientifiques de haut-niveaux, aurait pu avoir ces idées ?
Et qu'elles se soit retrouvées dans les découvertes récentes...et que si elles sont remises en question actuellement, c'est peut-être pacque des types comme JPP on possiblement grandement participé à ce qui fait la cosmologie moderne ?
JPP est une risée aujourd’hui (pour de bonnes et mauvaises raisons), mais il évoluait dans le top mondiale de la matière grise il y à de ça quelques années.
Les procédés d'information-désinformation qu'on y décèle, pourraient suggérer une opération de services secrets.
Je te le fait pas dire...
Et du coup...tu pense pas que cette histoire d’accélération de l’expansion puisse avoir été introduite il y à 30 ans dans les lettres Ummites ?
Ne pense tu pas, sincèrement, qu'une tricherie de ce genre est possible venant de gens comme JPP ou des confrères, voir des connaissances à l'origine de ces lettres, qui les aurait modifiées dans les années 1990/2000 ?
Et que, pour compliqué le tout, la cosmologie moderne, avec tout ces contact de "tètes" qui se connaissent tous (et couchent ensembles je dirait), ce soit influencées mutuellement dans cette direction ?

Perso, je pense que cette histoire d'ADN à la Prometheus est une grosse connerie qui ressemble à de la SF bien bouseuse à tendance théologique- concordiste...parfaitement en accord, en tout cas, avec le concordisme moderne.
Mais sur l’accélération de l’expansion de l’univers, ne pense tu pas que JPP (ou des gens comme lui) puissent avoir introduit "post-découvertes" ou "post-idée/pré-découverte" ces éléments dans les lettres Ummites ?
C'est facile à faire hein...genre, TRÈS facile.
JPP étant un grand fan de l'armement Russe, je me pose la question au moins aussi fort qu'une hypothétique visite E.T (qui n'est pas impossible amha, si tu connait mon historique ici, j'ai tjr été un des moins sceptiques à cette possibilité, même si je n'y croit pas, je me pose la question...et j'avoue au fond de moi que j'aimerait bien les voir un jours si ils existent et si ils peuvent venir :a2: ).
Je n'exclus donc pas une origine extraterrestre, sans pour autant vraiment y croire.
Pareil. Et tu à raison. Ne pas fermer à clef une porte qui n'a pas besoin de verrou est sage, ça serait con de perdre la clef en se disant qu'on en à pas besoin, alors que ça pourrait un jour.
Sauf que contrairement à toi, je pense que l'humain à les capacités de tricher sans que cela se voit (surtout dans une "niche" pareille), plutôt facilement, ou d’être en avance sur sont temps, sans que cela soit forcement extra-ordinaire.
Et que JPP est typiquement ce genre de personne à pouvoir avoir ces deux capacités... Même si j'ai bcp de respect pour lui et sa combativité.
Je ne rejette pas pour autant l’hypothèse E.T, et encore moins le modèle Janus. Car je n'ai pas la capacité intellectuelle et les connaissances pour le faire. Mais discuter du contexte, ça me plait. Ça reste un "détail" fort intriguant (cool aussi :a2: ) !

thewild
Messages : 1217
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Les limites de la preuve

#64

Message par thewild » 09 juil. 2018, 11:28

En passant...
Exaptator a écrit :
06 juil. 2018, 17:43
Sur les 86 paires d'atomes de Krypton piégés dans une structure protéinique au niveau des télomères qui joueraient un rôle dans la commande de certaines mutations avantageuses qui seraient donc dirigées, cela donne peut-être une piste intéressante, mais il ne s'agit probablement pas d'atomes de Krypton, ni de 86 paires, peut-être que c'est même pas au niveau des télomères qu'il y aurait un truc, etc... Bon, si demain on découvrait quelque chose qui correspond à cela, j'en doute, mais sait-on jamais ?, là ce serait une preuve quasi absolue de l'origine non terrestre des lettres ou alors qu'il existe sur Terre une science secrète (militaire ?) plutôt en avance sur la science officielle universitaire.
Si demain on découvrait quoi qui correspondrait à quoi ? Quelque chose qui n'est ni présent en 86 paires, ni du krypton, et qui ne serait pas dans les télomères ? Et ce serait une preuve de quelque chose ?

Pour un gardien de la vraie science et de l'exigence épistémologique la plus élevée, ça se pose là !
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#65

Message par Nicolas78 » 09 juil. 2018, 12:15

Pas mieux !
La question c'est aussi : comment du krypton se retrouve dans l'ADN, et en quoi cela serait le signe d'un contrôle de l'evolution :a2:

Après, pour l'histoire de l’accélération de l'expansion de l'univers (et sa nature sinusoïdale !), ya un delire bien plus compliqué, car "factuelement", c'est, ou cela cela c'est retrouvé, dans les lettres Ummites. Le tout est de savoir si c’était la en 1960/65, ou si ça été rajouté après...dans les années 90/2000, époque ou modifier du contenue et le remplacer était déjà asses simple...

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#66

Message par Exaptator » 10 juil. 2018, 10:37

.
Bonjour Nicolas78,

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Exa a écrit :Le fait que des hypothèses remettent en question des observations ce n'est pas gênant en soi si ces hypothèses découlent des équations de la physique, mais quand elles sont ad hoc, c'est du grand n'importe quoi
1) En cosmologie, bcp d'hypothèses, modèles de l'univers, proposent des éléments ad-hoc. D'ailleurs, le but d'une hypothèse est de tester des idée et des potentiels, de prédire avec elles, etc..., et souvent elles doivent être confirmées par la suite....en attendant, le had-hoc reste un outil qui peut permettre d'avancer. Elles devrait juste le rester (ad-hoc) le moins longtemps possible. Mais ça peut être long...
Bon il faut dans un premier temps déjà bien comprendre la différence qu'il y a entre une hypothèse ad hoc et une hypothèse scientifique à proprement parler. Une hypothèse ad hoc est une hypothèse de circonstance, "créée pour l'occasion", en vue de rendre compte d'une observation qui ne cadre pas avec ce que permet de prévoir le modèle théorique qu'elle complète, tel que ce modèle a été présenté dans sa forme initiale. C'est donc tout-à-fait artificiellement qu'une hypothèse ad hoc complète un modèle théorique, puisqu'en effet : -1) elle n'en est pas directement déductible, -2) elle ne répond qu'à cette anomalie qui ne cadre pas et par conséquent : - 3) elle ne permet pas d'expliquer d'autres phénomènes, ce qui signifie qu'elle n'est pas généralisable. Une hypothèse ad hoc n'est donc qu'un ajustement après coup, n'apportant rien au modèle qu'elle complète en termes de compréhension, c'est-à-dire : en termes de cohérence interne, bien au contraire, elle le complique.

Il faut donc bien comprendre que ce n'est pas bon signe quand les tenants d'un modèle théorique doivent recourir à de l'ad hoc, car ainsi ils ne font que le rafistoler vainement, car ce n'est pas comme ça qu'on sauve un modèle. On recourt à de l'ad hoc, quand le modèle échoue à rendre compte de certaines observations, c'est ça le principe. C'est une situation qui ne doit pas durer et de tels ajouts artificiels doivent être signalés comme tels.
[ En effet, le recourt à de l'ad hoc n'arrange pas la situation. Il faut bien comprendre que quand un modèle théorique ne réussit pas à rendre compte de telle ou telle observation dont il est censé rendre compte, c'est qu'il est gravement déficient et qu'une généralisation s'impose, voir un changement de paradigmes. ]

Il est certes vrai que par une chance inouïe, une hypothèse ad hoc, peut dans certain cas tomber juste, ça peut arriver. Mais quand un modèle théorique commence à multiplier ce genre d'hypothèses, c'est vraiment que le modèle en question est à revoir intégralement. En effet, recourir à de l'ad hoc n'est permis que faute d'une meilleure explication. En revanche, quand un autre modèle théorique B rend compte des mêmes observations que celles que prédit et explique un modèle théorique A, dont celles qui ne cadrent pas avec ce modèle, par des relations mathématiques déductibles des lois de la physiques et un nombre de paramètres libres moindre, il n'y a pas photo : c'est le modèle B qui doit avoir la préférence, puisqu'il est à la fois plus général et plus parcimonieux. Un tel modèle est plus puissant, en d'autres termes : il est d'une plus grande profondeur logique.

C'est là où nous en sommes aujourd'hui avec le modèle Janus et le modèle Lambda-CDM, ce dernier est à mettre aux chiottes.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Mais ton "focus" sur le mot "ad-hoc" me fait penser aux fanatiques de Popper (enfin, ceux qui n'ont pas vraiment lu ce qui dit Popper lui même) qui croient que toute idée en apparence irréfutable est forcement à jeter à la poubelle. Ou alors, à ceux qui pensent qu'une idée défendue par des sophismes est forcementune idées qui est moins interessante qu'une autre...
Mon focus sur l'ad hoc dans un modèle théorique, n'est pas lié à quelque fanatisme, mais à ce que j'estime être de la rigueur scientifique. L'ad hoc dans un modèle théorique est disqualifiant. Comme je l'ai dit à l'instant, le recours à de l'ad hoc dans un modèle et révélateur d'une déficience interne qui est la sienne.

Quant à Popper et au poppérisme, on parle d' "épistémologie popperienne", mais c'est un abus de langage, car Popper n'a mis en évidence qu'un critère de non scientificité, tout-à-fait valable, mais il n'a certainement pas défini de manière positive les critères qui définissent une science. Autrement dit : la réfutabilité d'une hypothèse scientifique, et plus globalement celle d'un modèle théorique scientifique, n'est pas le seul critère à prendre en compte, il y en a d'autres tout aussi importants.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
2) Comment sais tu que les hypothèses qui remettent en doute l’expansion de l'univers sont plus ad-hoc que le modèle Janus ?
Je ne suis pas sûr de comprendre ta question. Il me semble qu'aucune hypothèse sérieuse, pas même dans le modèle Lambda-CDM, remette en question l'accélération de l'expansion de l'univers, puisque c'est aujourd'hui une donnée incontestable de l'observation.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
3) Tu parle bcp à la place de JPP. Tu semble oublier que lui même critique son propre modèle et à admis qu'il avait introduit des éléments ad-hoc dedans. Il le dit lui lui même (de souvenir, il donne deux exemples dans au moins une vidéo de sont échange avec Samuel Buisseret).
Euh.. je ne pense pas non, puisque je précise toujours quand dans ce que j'avance il est question de mes interprétations personnelles et quand je me distancie sur un point précis de ce qu'énonce JPP.

Quant à ces deux éléments dont tu parles, j'ai aussi visionné les vidéos de Samuel Buisseret, je ne m'en rappelle pas. Pourrais-tu me dire de quels éléments ad hoc s'agit-il ?

Cela m'intéresserait de le savoir.

Quant au fait maintenant que le modèle Janus soit critiquable, bien sûr qu'il l'est, encore heureux. J'observe cependant que toutes les critiques que j'ai lues à son sujet, témoignent d'incompréhensions profondes et tombent par conséquent à coté.

Perso j'ai une critique qui porte sur les représentations topologiques de l'univers que JPP en tire, mais celle-ci ne porte pas vraiment atteinte au modèle Janus dans le sens que la représentation que je leur oppose, en est directement déductible.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Tout dépend de ce que l'on entend par le supposé qu'elles seraient "authentiques".
Tu est très cultivé et très intelligent, quand tu fait donc semblant de ne pas comprendre, ça passe pas :mrgreen:
Merci pour les compliments, mais j'ai dit ce que j'en pensais : il y a deux options possibles.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Ce que je dis c'est qu'elles contiennent de la matière pertinente d'un point de vue scientifique au regard des connaissances objectives en cosmologie actuelle tout au moins.
Tu veut dire plutôt : 2 ou 3 éléments sur des milliers d'éléments...non ?
Non pas du tout, en matière de cosmologie, tout est bon dans ce cochon, je veux dire : tout ou pratiquement tout est exploitable scientifiquement parlant, pertinent en termes de cohérence interne et en harmonie avec les faits.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Je ne sais justement pas très bien quoi en penser de ces lettres. Elles m'interrogent.
Pourtant, tu répond à ton interrogation en disant qu'elles contiennent ce qu'elles ne devrait pas contenir.
Bien c'est justement parce qu'elles contiennent des éléments tout-à-fait pertinents qu'elles m'interrogent, et aussi parce que ces éléments et formules données sont exploitables, leur exploitations amenant à de nombreuses pistes d'investigations fécondes en termes de gain en compréhension, le modèle Janus en est la preuve.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Selon moi, elles ont au moins pour une part d'origine non terrestre, ou si ce n'est pas le cas il faut alors supposer un complot avec fuites, qui impliquerait l'existence d'une science non publique, militaire ou autre, qui serait en avance sur la science universitaire de pas mal de décennies. Au moins pour ce qui est de la cosmologie.
Des fuites venant de militaires avec dedans : de la philosophie déjà discutée depuis des centaines d'années et une propagande théologiquereligieuse à peine dissimulée ? Bof...Je doute de cette hypothèse.
J'en doute aussi, mais ce serait assez banal. Dans le cadre de cette hypothèse, cela pourrait avoir pour but d'orienter l'attention vers un ennemi potentiel.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Tu tes jamais dit qu'un humain très intelligent, en contact avec des scientifiques de haut-niveaux, aurait pu avoir ces idées ?
Avec ces idées que ces scientifiques n'avaient pas tu veux sans doute dire ? Car s'ils les avaient eu, pourquoi ne les auraient-ils pas publiées dans ce cas ?

Il n'y a que Sakharov à l'époque, bizarrement, qui a eu de telles idées et les a publiés et une dizaines d'années plus tard JPP.
(Je note que les deux on travaillé sur la MHD et que Sakharov aussi parlait d'extra-terrestres...)

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Et qu'elles se soit retrouvées dans les découvertes récentes...et que si elles sont remises en question actuellement, c'est peut-être pacque des types comme JPP on possiblement grandement participé à ce qui fait la cosmologie moderne ?
C'est vrai qu'on entend de plus en plus parler de masses négatives et que l'on entend de plus en plus de critiques portant sur le modèle Lambda-CDM, sans jamais une référence à JPP ou à ses travaux.

Mais bon... Ce ne sera pas facile pour eux d'usurper ses travaux, car Janus est quand même, il bien faut le reconnaître plutôt très abouti, et ça, tu peux me croire que ça en emmerde plus d'un, lesquels se doutent de plus en plus qu'un jour ils auront sans doute l'airs très cons.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
JPP est une risée aujourd’hui (pour de bonnes et mauvaises raisons), mais il évoluait dans le top mondiale de la matière grise il y à de ça quelques années.
D'un point de vue strictement scientifique, c'est beaucoup plus pour de mauvaises que de bonnes raisons.

Car que lui reproche-ton au fond ?

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Les procédés d'information-désinformation qu'on y décèle, pourraient suggérer une opération de services secrets.
Je te le fait pas dire...
Et du coup...tu pense pas que cette histoire d’accélération de l’expansion puisse avoir été introduite il y à 30 ans dans les lettres Ummites ?
Impossible. Il y a des copies anciennes de documents qui circulent, des publications datées qui font foi.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Ne pense tu pas, sincèrement, qu'une tricherie de ce genre est possible venant de gens comme JPP ou des confrères, voir des connaissances à l'origine de ces lettres, qui les aurait modifiées dans les années 1990/2000 ?
Connaissant le bonhomme non. Et quel serait l'interêt ?

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Et que, pour compliqué le tout, la cosmologie moderne, avec tout ces contact de "tètes" qui se connaissent tous (et couchent ensembles je dirait), ce soit influencées mutuellement dans cette direction ?
Je ne suis pas sûr de saisir, pourrais-tu expliciter d'avantage ?

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Perso, je pense que cette histoire d'ADN à la Prometheus est une grosse connerie qui ressemble à de la SF bien bouseuse à tendance théologique- concordiste...parfaitement en accord, en tout cas, avec le concordisme moderne.
Mais sur l’accélération de l’expansion de l’univers, ne pense tu pas que JPP (ou des gens comme lui) puissent avoir introduit "post-découvertes" ou "post-idée/pré-découverte" ces éléments dans les lettres Ummites ?
C'est facile à faire hein...genre, TRÈS facile.
Non, pour les raisons dites.

Mais même si c'était le cas, je ne vois pas bien quel serait l'intérêt.

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
JPP étant un grand fan de l'armement Russe, je me pose la question au moins aussi fort qu'une hypothétique visite E.T (qui n'est pas impossible amha, si tu connait mon historique ici, j'ai tjr été un des moins sceptiques à cette possibilité, même si je n'y croit pas, je me pose la question...et j'avoue au fond de moi que j'aimerait bien les voir un jours si ils existent et si ils peuvent venir :a2: ).
Un temps on disait que les propos de JPP concernant les possibilités offertes par la MDH était de la science fiction. Aujourd'hui les russes font voler des planeurs dans l'atmosphère non raréfiée à Mach 20 utilisant une technologie MHD et des torpilles atteignant des vitesses même pas imaginables sous l'eau (plus de 1000 km/h) sans traînées.

Sans compter les US qui ont des avions hypersoniques satellisables qui utilisent cette même technologie.

Quant aux voyages interstellaires.... Janus en offre une possibilité à condition de savoir inverser la masse des véhicules qui une fois retrouvés dans l'autre métrique pourraient avec une même dépense énergétique atteindre un point distant dans notre métrique à peut près 1000 fois plus rapidement.

Science fiction ?

Nicolas78 a écrit :
08 juil. 2018, 19:44
Je n'exclus donc pas une origine extraterrestre, sans pour autant vraiment y croire.
Pareil. Et tu à raison. Ne pas fermer à clef une porte qui n'a pas besoin de verrou est sage, ça serait con de perdre la clef en se disant qu'on en à pas besoin, alors que ça pourrait un jour.
Sauf que contrairement à toi, je pense que l'humain à les capacités de tricher sans que cela se voit (surtout dans une "niche" pareille), plutôt facilement, ou d’être en avance sur sont temps, sans que cela soit forcement extra-ordinaire.
Et que JPP est typiquement ce genre de personne à pouvoir avoir ces deux capacités... Même si j'ai bcp de respect pour lui et sa combativité.
Je ne rejette pas pour autant l’hypothèse E.T, et encore moins le modèle Janus. Car je n'ai pas la capacité intellectuelle et les connaissances pour le faire. Mais discuter du contexte, ça me plait. Ça reste un "détail" fort intriguant (cool aussi :a2: ) !
JPP a en tout cas eu l'honnêteté de donner ses sources.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#67

Message par Exaptator » 10 juil. 2018, 10:42

thewild a écrit :
09 juil. 2018, 11:28
En passant...
Exaptator a écrit :
06 juil. 2018, 17:43
Sur les 86 paires d'atomes de Krypton piégés dans une structure protéinique au niveau des télomères qui joueraient un rôle dans la commande de certaines mutations avantageuses qui seraient donc dirigées, cela donne peut-être une piste intéressante, mais il ne s'agit probablement pas d'atomes de Krypton, ni de 86 paires, peut-être que c'est même pas au niveau des télomères qu'il y aurait un truc, etc... Bon, si demain on découvrait quelque chose qui correspond à cela, j'en doute, mais sait-on jamais ?, là ce serait une preuve quasi absolue de l'origine non terrestre des lettres ou alors qu'il existe sur Terre une science secrète (militaire ?) plutôt en avance sur la science officielle universitaire.
Si demain on découvrait quoi qui correspondrait à quoi ? Quelque chose qui n'est ni présent en 86 paires, ni du krypton, et qui ne serait pas dans les télomères ? Et ce serait une preuve de quelque chose ?

Pour un gardien de la vraie science et de l'exigence épistémologique la plus élevée, ça se pose là !
Rien que la présence d'atomes de krypton piégés dans une structure protéinique ici où là quelque part au niveau de l'ADN, ce serait déjà tout-à-fait sensationnel.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

thewild
Messages : 1217
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Les limites de la preuve

#68

Message par thewild » 10 juil. 2018, 11:09

Exaptator a écrit :
10 juil. 2018, 10:42
Rien que la présence d'atomes de krypton piégés dans une structure protéinique ici où là quelque part au niveau de l'ADN, ce serait déjà tout-à-fait sensationnel.
Oui, et si c'est pas du krypton c'est quand même sensationnel. Ici où là, quelque part au niveau de l'ADN, ou ailleurs...
Bref...
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#69

Message par Nicolas78 » 10 juil. 2018, 12:28

Exa a écrit :Mon focus sur l'ad hoc dans un modèle théorique, n'est pas lié à quelque fanatisme, mais à ce que j'estime être de la rigueur scientifique. L'ad hoc dans un modèle théorique est disqualifiant. Comme je l'ai dit à l'instant, le recours à de l'ad hoc dans un modèle et révélateur d'une déficience interne qui est la sienne.
Et tu connait bcp de modèle cosmologique qui sont capable d'avancer (sur eux-même :lol: ) mais aussi parfois de faire progresser la vision de l'univers sans aucun ajout ad-hoc ?
Si oui, le quel ?
Je ne suis pas sûr de comprendre ta question. Il me semble qu'aucune hypothèse sérieuse, pas même dans le modèle Lambda-CDM, remette en question l'accélération de l'expansion de l'univers, puisque c'est aujourd'hui une donnée incontestable de l'observation.
Ce qui est remis en question, ce n'est pas l'observation, mais sont interpretation "acceleration".
Voir ici : http://www.larecherche.fr/lacc%C3%A9l%C ... n-question
Ou la en "gratos" : https://trustmyscience.com/expansion-un ... acceleree/
Quant à ces deux éléments dont tu parles, j'ai aussi visionné les vidéos de Samuel Buisseret, je ne m'en rappelle pas. Pourrais-tu me dire de quels éléments ad hoc s'agit-il ?

Cela m'intéresserait de le savoir.
Oui, il le dit ici :
https://youtu.be/urA2f8n2a_8?t=18m

Il dit avoir ajouté deux constantes cosmologiques pour que tout colle...dans un contexte qui ressemble fort à des ajout ad-hoc...
Plus loin, il balance des "il se pourrait"...à n'en plus finir...

C'est asses étonnant de l'entendre parler avec autant de conditionnel alors qu'il n’hésite pas à dire que l'idée des trous noir est aberrante et qu'il s'agit d'une croyance (ce qui peut se comprendre, je dit pas l'inverse ! C'est même sexy comme affirmation/remise en question, moi j'aime :a1: ).
Quant au fait maintenant que le modèle Janus soit critiquable, bien sûr qu'il l'est, encore heureux. J'observe cependant que toutes les critiques que j'ai lues à son sujet, témoignent d'incompréhensions profondes et tombent par conséquent à coté.
Je critique pas le modèle Janus, je parle juste de sont rapport aux lettres Ummites et à sont hauteur. Laisse donc les autres ou ils sont.
Au passage, JPP considère qu'il n'y à qu'un seul univers. Ce qui va à l'encontre de la trop superficielle affirmation des lettres Ummites, utilisant l’univers jumeaux pour expliquer l’existence de l'âme.
Merci pour les compliments, mais j'ai dit ce que j'en pensais : il y a deux options possibles.
Non, il y à deux options dans ta tète, et dans la mienne aussi.
La réalité se fiche complètement des options que deux humains on la capacité de penser ou non. Elle dépasse souvent largement ce qu'on peut penser.
Non pas du tout, en matière de cosmologie, tout est bon dans ce cochon, je veux dire : tout ou pratiquement tout est exploitable scientifiquement parlant, pertinent en termes de cohérence interne et en harmonie avec les faits.
Je parle de truc qui était inconnus à l'époque.
Combien d'éléments les lettres Ummites introduisent et qui n’était pas déjà connus ou "romancés" dans des livres de "science du futur" (et qu'on sais vraies aujourd’hui) ?
2 ? 3 ? Sur toute la littérature Ummite, c'est très faible nan ?
Bien c'est justement parce qu'elles contiennent des éléments tout-à-fait pertinents qu'elles m'interrogent, et aussi parce que ces éléments et formules données sont exploitables, leur exploitations amenant à de nombreuses pistes d'investigations fécondes en termes de gain en compréhension, le modèle Janus en est la preuve.
Et ça ne te choque pas que seul le modèle Janus exploite cela ?
Pourquoi réfléchir uniquement à une causalité dans un sens, et pas l'autre ?
Cad, au fait que ces élément se soit possiblement retrouvés a posteriori dans les lettres Ummites ?

Si moi je pense que l'hypothèse E.T est envisageable, pourquoi ne pense tu pas que l'hypothèse de la manipulation ne l'est pas ?
J'en doute aussi, mais ce serait assez banal. Dans le cadre de cette hypothèse, cela pourrait avoir pour but d'orienter l'attention vers un ennemi potentiel.
En parlant de religion, d'art Ummites, de sexualité E.T et d'âme ?
Avec ces idées que ces scientifiques n'avaient pas tu veux sans doute dire ? Car s'ils les avaient eu, pourquoi ne les auraient-ils pas publiées dans ce cas ?
Parce-que des milliers de scientifiques on des idées est n'arrivent pas forcement à publier ?
Il n'y a que Sakharov à l'époque, bizarrement, qui a eu de telles idées et les a publiés et une dizaines d'années plus tard JPP.
Ha tien !? C'est vrai ?
Mais bon... Ce ne sera pas facile pour eux d'usurper ses travaux, car Janus est quand même, il bien faut le reconnaître plutôt très abouti, et ça, tu peux me croire que ça en emmerde plus d'un, lesquels se doutent de plus en plus qu'un jour ils auront sans doute l'airs très cons.
Mais J'anus n'a pas été autant abouti juste comme ça, d'un coup, en sortant de l’affirmation de quelques phrases Ummites.
JPP à bossé dessus pendant des années ! Et j'ai confiance en une chose concernant JPP. Il à un cerveau qui va très vite. Mais Janus est le modèle de JPP. Pas des Ummites.
D'un point de vue strictement scientifique, c'est beaucoup plus pour de mauvaises que de bonnes raisons.
Je ne sais pas vraiment. Puisque je ne suis pas physicien. Mais, mon opinion va dans ce sens aussi.
Et je m'y accorde en écoutant la condescendance avec la quelle pas mal de ces (ex)"confrères" (qui évoluent dans une niche) parlent de lui.
Ceci-dit, JPP l'a cherché un peu...mais c'est plus de la science la :a2:
Car que lui reproche-ton au fond ?
Ho tu sais, quand un type accepte de baisser sont froc jusqu'au point d'accepter de passer sur NUREA TV, la WebTV des Égyptologues mythomaniaques paranoïdes et des chasseur de fantômes mercantiles (les chasseurs le sont, pas les fantômes :lol: )...tu est en droit (légitime) de te demander ce que JPP recherche vraiment...et si c'est de bon gout...
Impossible. Il y a des copies anciennes de documents qui circulent, des publications datées qui font foi.
Donne moi ta carte d'identité, une version de Photoshop des années 90/2000.
Et je te fait naître dans 30 ans... (je suis infographiste, et la modification de documents est un art très facile, même pour un amateur...).
A l'époque, les documents tournait peu sur le net, il n'y avait pas bcp de sources directes.
J’imagine qu'inonder le web de ces modifications était aisée à l'époque (dans les années 90/2000).

Mais même aujourd’hui, ça me parait envisageable.
Suffit de lire les quelques mise en garde sur le site même d'ummo-sciences.org sur la façon dont les doc sont parvenus, traduits et retranscrits, pour se poser la question... :|
Connaissant le bonhomme non. Et quel serait l’intérêt ?
Moi, le bonhomme m'inspire confiance. Mais ma confiance ne m'a pas tjr aidé...
Quand à l’intérêt réel de le faire, je sais pas trop. Peut-être juste qu'il comptait sur le fait que de telles découverte dans des vieux documents l'aurait légitimé...Ou peutètre parce-qu’il est un passionné d'Ovni est d'E.T ?
Rentrer dans la tète d'une personne n'etant pas possible, je sais pas.

Mais peut-être que c'est pas lui qui l'a fait... Tout bêtement.
Ça aurait pu être fait par n'importe qui d'informé en science et d'équipé de Photoshop dans les années 90/2000.
Non, pour les raisons dites.

Mais même si c'était le cas, je ne vois pas bien quel serait l'intérêt.
Tu dit non, mais c'est possible.
Je voit pas en quoi c'est moins possible qu'une possible visite E.T...

Qu-est-ce qui te fait peser le pour ou le contre et te fait choisir le contre ?
Aujourd'hui les russes font voler des planeurs dans l'atmosphère non raréfiée à Mach 20 utilisant une technologie MHD et des torpilles atteignant des vitesses même pas imaginables sous l'eau (plus de 1000 km/h) sans traînées.
N'importe quoi :| ...bon, en cosmologie, en maths, etc, tes une brute... :a2: mais en aéronautique, ta l'air de t'informer uniquement chez JPP et RT News...

Alors déja, des trucs qui se baladent à plus de Mach 10 au dessus de nos tètes sans qu'on nous le dise, ça fait des décennies que ça existe. Et il n'y à pas besoin de faire de MHD pour aller à ces vitesses.
Une petite partie des ces technos sont désormais accessibles (depuis les années 80/90/2000) à des forces armées pauvres et mal organisées, notamment certaines armes AAA allant jusqu’à Mach 6/7 (généralement alliés à la Russie).

Le X-43 (US) (statoréacteur) à atteint Mach 9 il y à...14 ans...
La Russie à déjà une belle expertise dans le domaine de vol hypersonique. Leurs missiles balistiques sont capables d'aller à plus de Mach 12/14 depuis longtemps (dans l'atmosphère haute) et à des vitesses de plus de Mach 25 en retombée.
Ça se ressent aussi au niveau de leurs avions. La vitesse est une option qui est restée centrale dans la philosophie militaire Russe, quand les USA on abandonné la vitesse pour le contrôle et la précision. Ils reviennent sur la vitesse de nos jours.
Ensuite, le missile Kinjal va à Mach 10, et non pas 20. Il à été filmé même...
Et comme tout missile, il est incapable de maintenir très longtemps une telle vitesse...
Les Russes n'on aucun missile AS allant à Mach20, mais on des missiles SS et MS (à propulsion fusée) allant même plus vite depuis bien longtemps (la France aussi, les USA aussi), cad pour certains, depuis les années 60.

Quand aux planeurs hypersoniques, j'espère ne pas avoir à t'expliquer comment ils font pour voler à Mach20...
D'ailleurs, les USA furent en avance (expérimentale, mais pas opérationnel) sur les Russes. Notamment grâce aux données recueillit du programme X-43

Tout cela, c'est de la recherche liée à la propulsion (des mix entre statoréacteur ultra-performant et moteur-fusée à impulsion), aux carburants et dilutions avec l'air (rendement/portée), mais aussi à l’évolution des matériaux et de la connaissance en aérodynamique permettant de faire voler des trucs sans que ça fonde...C'est plus ou moins permis par la simulation des contraintes par ordinateur, par ailleurs.

Quand à la torpille qui va sous l'eau à plus de 1000km/h...arrête RT News...déjà, ça va à pas plus de 700Km/h en considérant que la Russie à souvent la fâcheuse tendances (comme les US) à exagérer tout ce qu'ils réalisent et balancent sur le web. Alors bon, ça reste énorme hein !
Mais ça n'a rien à voir avec le MHD...
C'est de la supercavitation...et cette technologie (qui n'a rien d'une idée extravagante) existe depuis les années 70/80...et ces vitesses ne furent pas atteintes des le début du développement...ça à même été difficile de trouver une utilité à ce truc au début, sauf à tirer sur des récifs ou des bateaux en pannes. Bon, la, ça va mieux :lol:

Edit ps : voir JPP s’étonner de la vitesse du Kinjal (Mach10) et ne l'expliquer que par la MHD, alors qu'il y à 8 ans les USA sortait un "avion/missile" fonçant à Mach 6 et fonctionnement uniquement par le biais d'un statoréacteur modifié....on se marre !
Quand on sais que les USA on foutu un pilote dans un avion-fusée, le X-15, atteignant Mach7...qui à effectué sont premier vol en...1959...on se marre une deuxième fois !
JPP est capable d’être un génie, mais aussi un idiot. Et ça, ça fait flipper.
Sans compter les US qui ont des avions hypersoniques satellisables qui utilisent cette même technologie.
Quel avion exactement ?
L'aurora ?
Et tu croit tout ce que les gens disent sur cet avion, tant que ca vien de JPP et de la Russie ?
Quant aux voyages interstellaires.... Janus en offre une possibilité à condition de savoir inverser la masse des véhicules qui une fois retrouvés dans l'autre métrique pourraient avec une même dépense énergétique atteindre un point distant dans notre métrique à peut près 1000 fois plus rapidement.

Science fiction ?
Pour le moment, oui. Mais si c'etait possible, ca changerait rien à notre débat sur l'origine des lettres Ummites...
JPP a en tout cas eu l'honnêteté de donner ses sources.
Notamment parce-que ça lui rapporte de l'argent aussi de parler de tout ça maintenant qu'il n'a plus de "patron", non... ?
Dernière modification par Nicolas78 le 10 juil. 2018, 15:27, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#70

Message par Exaptator » 10 juil. 2018, 15:19

thewild a écrit :
10 juil. 2018, 11:09
Exaptator a écrit :
10 juil. 2018, 10:42
Rien que la présence d'atomes de krypton piégés dans une structure protéinique ici où là quelque part au niveau de l'ADN, ce serait déjà tout-à-fait sensationnel.
Oui, et si c'est pas du krypton c'est quand même sensationnel. Ici où là, quelque part au niveau de l'ADN, ou ailleurs...
Bref...
Non mais je vois que tu ne saisis rien de ce que cela impliquerait.

Donc oui, bref.

(Le krypton est un gaz rare inerte qui ne se lie pas chimiquement dans des conditions habituelles, donc a priori il n'a rien à foutre dans la chimie du vivant. Donc s'il se trouve piégé dans des structures protéiniques, c'est qu'il a une fonction dans le vivant, à déterminer, et dans ce cas, encore une fois, ce serait très très troublant étant donné que les lettres ummites en font mention.)
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#71

Message par Exaptator » 11 juil. 2018, 06:12

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Exa a écrit :Mon focus sur l'ad hoc dans un modèle théorique, n'est pas lié à quelque fanatisme, mais à ce que j'estime être de la rigueur scientifique. L'ad hoc dans un modèle théorique est disqualifiant. Comme je l'ai dit à l'instant, le recours à de l'ad hoc dans un modèle et révélateur d'une déficience interne qui est la sienne.
Et tu connait bcp de modèle cosmologique qui sont capable d'avancer (sur eux-même :lol: ) mais aussi parfois de faire progresser la vision de l'univers sans aucun ajout ad-hoc ?
Si oui, le quel ?
Bien à peu près l'ensemble des modèles qui ont fini par s'imposer, jusqu'à ce qu'on trouve mieux.

Celui de Newton, puis celui d'Einstein, puis celui de JPP qui finira par s'imposer d'une manière ou d'une autre.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Je ne suis pas sûr de comprendre ta question. Il me semble qu'aucune hypothèse sérieuse, pas même dans le modèle Lambda-CDM, remette en question l'accélération de l'expansion de l'univers, puisque c'est aujourd'hui une donnée incontestable de l'observation.
Ce qui est remis en question, ce n'est pas l'observation, mais sont interpretation "acceleration".
Voir ici : http://www.larecherche.fr/lacc%C3%A9l%C ... n-question
Ou la en "gratos" : https://trustmyscience.com/expansion-un ... acceleree/
Oui, j'ai lu, rien de concluant. Des annonces comme celles-ci on en a tout le temps, ça fait vendre des revues.

S'il n'y avait pas d'accélération ce serait bien bizarre du point de vue de Janus, car Janus prévoit une instabilité qui force l'apparition de deux métriques différentes, ou ce qui revient au même : de deux taux d'expansion différents, une expansion constante ou autrement dit : un seul taux d'expansion pour les composantes à masses positives et à masses négatives de l'univers étant extrêmement peu probable.

Il y a une image que JPP donne qui permet de comprendre ce point :

Prenons un plan. Sur chaque face de ce plan une ligne droite 1 et 2. Ces lignes 1 et 2 sont en réalité confondues. Sur la face 1 se trouve un point 1 qui est mobile sur cette ligne 1, et sur la face 2 se trouve un point 2 qui est mobile sur cette ligne 2. Les points mobiles 1 et 2 ne se rencontrent jamais, bien qu'il puissent se traverser l'un l'autre. Prenons donc ces points 1 et 2 et mettons les au même "point", c'est-à-dire : de telle manière qu'ils soient confondus. Animons les maintenant d'une vitesse initiale v1 et v2 égale en l'instant t0 et faisons les prendre la même direction. J'oubliais, admettons que ces points mobiles interagissent mutuellement selon une force répulsive. Que se passera-t-il ?

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Quant à ces deux éléments dont tu parles, j'ai aussi visionné les vidéos de Samuel Buisseret, je ne m'en rappelle pas. Pourrais-tu me dire de quels éléments ad hoc s'agit-il ?

Cela m'intéresserait de le savoir.
Oui, il le dit ici :
https://youtu.be/urA2f8n2a_8?t=18m

Il dit avoir ajouté deux constantes cosmologiques pour que tout colle...dans un contexte qui ressemble fort à des ajout ad-hoc...
Plus loin, il balance des "il se pourrait"...à n'en plus finir...

C'est asses étonnant de l'entendre parler avec autant de conditionnel alors qu'il n’hésite pas à dire que l'idée des trous noir est aberrante et qu'il s'agit d'une croyance (ce qui peut se comprendre, je dit pas l'inverse ! C'est même sexy comme affirmation/remise en question, moi j'aime :a1: ).
Ah oui, ça y est je remets. Il ne ne s'agit pas du tout ici de constantes arbitraires, elles découlent de l'interaction gravitationnelle qui existe entre les masses positives et négatives, voir l'expérience de pensée ci-dessus. Et elles s'imposent du fait que la composante à masses positives de l'univers subit jusqu'à preuve du contraire cette accélération dans son expansion, on revient toujours à ce problème, qui implique par l'interaction gravitationnelle entre masses positives et négatives une décélération conjointe de l'expansion de l'univers dans sa composante à masses négatives, d'où les deux métriques et par conséquent non pas une mais deux constantes corrélatives. Cette constante double découle directement des équations de champ couplées de Janus. Donc il n'y a rien de ad hoc là dedans. Les constantes dans l'univers à composantes de masses négatives ne sont pas exactement les mêmes, exemple : selon Janus c' a une valeur environ 30 fois plus grande que c. C'est lié au fait que les rayons de courbure d'univers ne sont pas les mêmes dans la composantes à masses négatives et dans celle à masses positives (le rayon de courbure d'univers est plus petit pour les masses négatives).

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Quant au fait maintenant que le modèle Janus soit critiquable, bien sûr qu'il l'est, encore heureux. J'observe cependant que toutes les critiques que j'ai lues à son sujet, témoignent d'incompréhensions profondes et tombent par conséquent à coté.
Je critique pas le modèle Janus, je parle juste de sont rapport aux lettres Ummites et à sont hauteur. Laisse donc les autres ou ils sont.
Au passage, JPP considère qu'il n'y à qu'un seul univers. Ce qui va à l'encontre de la trop superficielle affirmation des lettres Ummites, utilisant l’univers jumeaux pour expliquer l’existence de l'âme.
Ah non, là tu confonds. Selon ce qui est dit dans les lettres ummites, schématiquement, il existe un nombre quasi infini (très grand mais fini) d'univers "doubles" WAAM WAAM, le nôtre en faisant partie. Ces univers "doubles" se caractérisent par des variables aléatoires. En bout de chaîne il existerait deux univers particuliers, un qui serait de rayon de courbure infinie et l'autre de rayon de courbure nulle avec ce que cela implique. Or ce sont ces deux univers là qui joueraient des rôles particuliers : l'un de stockage de l'information dont l'information relative à nos contenus de conscience, l'autre d'intégrateur à l'échelle d'un univers fonctionnant avec c = infinie, une sorte de superordinateur cosmique naturel, et non notre univers jumeau.

Bon, avec ces considérations, c'est sûr, l'on sort de la cosmologie...

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Merci pour les compliments, mais j'ai dit ce que j'en pensais : il y a deux options possibles.
Non, il y à deux options dans ta tète, et dans la mienne aussi.
La réalité se fiche complètement des options que deux humains on la capacité de penser ou non. Elle dépasse souvent largement ce qu'on peut penser.
Sans doute. En attendant, vu notre faible capacité de penser, cette simplification est suffisante.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Non pas du tout, en matière de cosmologie, tout est bon dans ce cochon, je veux dire : tout ou pratiquement tout est exploitable scientifiquement parlant, pertinent en termes de cohérence interne et en harmonie avec les faits.
Je parle de truc qui était inconnus à l'époque.
Combien d'éléments les lettres Ummites introduisent et qui n’était pas déjà connus ou "romancés" dans des livres de "science du futur" (et qu'on sais vraies aujourd’hui) ?
2 ? 3 ? Sur toute la littérature Ummite, c'est très faible nan ?
Si l'on parle de cosmologie, ce n'est pas toute la littérature ummite qu'il faut considérer, mais ce qui est abordé sur ce sujet.

Les éléments introduits concernant la cosmologie qui n'étaient pas connus à l'époque et qui le sont à présent sont assez peu nombreux mais ils s'intègrent dans un ensemble de propositions plus vaste qui elles sont assez nombreuses et cohérentes, elles forment en gros la trame de Janus, et là tout n'est pas encore connu.

On y évoque la variabilité des constantes, on y donne une formule qui permet de déterminer c en fonction du rayon de courbure d'univers, on y dit que les trous noirs n'existent pas et pourquoi, on y fait mention d'un objet astronomique non encore découvert (les nébuleuses toroïdales), on parle de l'astrophysique de la composante à masse négative de notre univers, on évoque le fait que l'accélération de l'univers varierait dans le temps de manière oscillatoire, on y parle de variabilité relative des métriques, de fluctuations des distances relatives, et de pas mal d'autres choses encore, toute plutôt intéressantes.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Bien c'est justement parce qu'elles contiennent des éléments tout-à-fait pertinents qu'elles m'interrogent, et aussi parce que ces éléments et formules données sont exploitables, leur exploitations amenant à de nombreuses pistes d'investigations fécondes en termes de gain en compréhension, le modèle Janus en est la preuve.
Et ça ne te choque pas que seul le modèle Janus exploite cela ?
Ce qui est plutôt choquant c'est que tout le monde ne s'intéresse pas plus à un modèle qui résout les grands problèmes de la cosmologie sans ad hoc.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Pourquoi réfléchir uniquement à une causalité dans un sens, et pas l'autre ?
Cad, au fait que ces élément se soit possiblement retrouvés a posteriori dans les lettres Ummites ?
Je veux bien mais as-tu un élément à me soumettre qui appuierait cette thèse ?

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Si moi je pense que l'hypothèse E.T est envisageable, pourquoi ne pense tu pas que l'hypothèse de la manipulation ne l'est pas ?
Ah mais je ne l'exclus pas. M'as-tu bien lu ?

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
J'en doute aussi, mais ce serait assez banal. Dans le cadre de cette hypothèse, cela pourrait avoir pour but d'orienter l'attention vers un ennemi potentiel.
En parlant de religion, d'art Ummites, de sexualité E.T et d'âme ?
En présentant un système qui ressemble au communisme et une religion qui a des points communs avec le christianisme. Bien sûr. Cela a pu vouloir cibler les russes orthodoxes plutôt que les chinois ou les US. Mais peut-être aussi que c'est une manière de dire : "c'est nous les auteurs de ce contenu scientifique".

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Avec ces idées que ces scientifiques n'avaient pas tu veux sans doute dire ? Car s'ils les avaient eu, pourquoi ne les auraient-ils pas publiées dans ce cas ?
Parce-que des milliers de scientifiques on des idées est n'arrivent pas forcement à publier ?
Mouais... Bof... Même JPP avec tout les obstacles qu'on lui dresse parvient à publier.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Il n'y a que Sakharov à l'époque, bizarrement, qui a eu de telles idées et les a publiés et une dizaines d'années plus tard JPP.
Ha tien !? C'est vrai ?
Bien oui. Renseigne toi, les similitudes avec ce qu'on trouve dans les lettres ummites est assez grande, univers double, énantiomorphie, flèches des temps opposées, etc...

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Mais bon... Ce ne sera pas facile pour eux d'usurper ses travaux, car Janus est quand même, il bien faut le reconnaître plutôt très abouti, et ça, tu peux me croire que ça en emmerde plus d'un, lesquels se doutent de plus en plus qu'un jour ils auront sans doute l'airs très cons.
Mais J'anus n'a pas été autant abouti juste comme ça, d'un coup, en sortant de l’affirmation de quelques phrases Ummites.
JPP à bossé dessus pendant des années ! Et j'ai confiance en une chose concernant JPP. Il à un cerveau qui va très vite. Mais Janus est le modèle de JPP. Pas des Ummites.
Tout-à-fait. Janus c'est le travail de JPP à ne surtout pas minimiser, avec deux ou trois tuyaux d'on ne sait pas bien qui.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
D'un point de vue strictement scientifique, c'est beaucoup plus pour de mauvaises que de bonnes raisons.
Je ne sais pas vraiment. Puisque je ne suis pas physicien. Mais, mon opinion va dans ce sens aussi.
Et je m'y accorde en écoutant la condescendance avec la quelle pas mal de ces (ex)"confrères" (qui évoluent dans une niche) parlent de lui.
Ceci-dit, JPP l'a cherché un peu...mais c'est plus de la science la :a2:
Il s'est mis à répondre au déni gratuit et aux attaques infondées sans droit de réponse, par de la provocation et de la contre attaque afin de susciter ce droit. Il s'y est peut-être mal pris.

Mais attention, l'histoire se souviendra de tout cela : en science l'on ne doit considérer que les écrits scientifiques et la critique scientifique se doit de ne porter que sur les écrits scientifiques et non sur des déclarations sur d'autres thèmes, même si ces thèmes peuvent être liés.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Car que lui reproche-ton au fond ?
Ho tu sais, quand un type accepte de baisser sont froc jusqu'au point d'accepter de passer sur NUREA TV, la WebTV des Égyptologues mythomaniaques paranoïdes et des chasseur de fantômes mercantiles (les chasseurs le sont, pas les fantômes :lol: )...tu est en droit (légitime) de te demander ce que JPP recherche vraiment...et si c'est de bon gout...
JPP c'est un gars qui aime transmettre son savoir. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la motivation principale du bonhomme c'est de faire avancer la science et de prouver la possibilité des voyages interstellaires. Ce n'est pas incompatible avec un passage sur NuréaTV.

On pourrait d'ailleurs ouvrir un sujet sur ce média internet.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Impossible. Il y a des copies anciennes de documents qui circulent, des publications datées qui font foi.
Donne moi ta carte d'identité, une version de Photoshop des années 90/2000.
Et je te fait naître dans 30 ans... (je suis infographiste, et la modification de documents est un art très facile, même pour un amateur...).
A l'époque, les documents tournait peu sur le net, il n'y avait pas bcp de sources directes.
J’imagine qu'inonder le web de ces modifications était aisée à l'époque (dans les années 90/2000).
Bien écoute, je ne suis pas spécialiste de l'historique des copies des lettres ummites, mais il y a dans tous les cas des papiers de JPP bien antérieurs aux années 90.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Mais même aujourd’hui, ça me parait envisageable.
Suffit de lire les quelques mise en garde sur le site même d'ummo-sciences.org sur la façon dont les doc sont parvenus, traduits et retranscrits, pour se poser la question... :|
Non mais tu as raison, il faut se poser ces questions. Mais la piste JPP faussaire, je n'y crois pas. Je ne dis pas que ce soit impossible, mais alors il faudrait le prouver, car c'est quand même une accusation assez grave.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Connaissant le bonhomme non. Et quel serait l’intérêt ?
Moi, le bonhomme m'inspire confiance. Mais ma confiance ne m'a pas tjr aidé...
Quand à l’intérêt réel de le faire, je sais pas trop. Peut-être juste qu'il comptait sur le fait que de telles découverte dans des vieux documents l'aurait légitimé...Ou peutètre parce-qu’il est un passionné d'Ovni est d'E.T ?
Rentrer dans la tète d'une personne n'etant pas possible, je sais pas.
C'est plutôt que JPP est passionné de physique, et que sa curiosité et son ouverture d'esprit lui on autorisé de lire des lettres présentées comme écrites par des extraterrestres, et de trouver dans ces pages des choses inintéressantes, et plus que cela : stimulantes au point de l'orienter dans ses recherche.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Mais peut-être que c'est pas lui qui l'a fait... Tout bêtement.
Ça aurait pu être fait par n'importe qui d'informé en science et d'équipé de Photoshop dans les années 90/2000.
Il aurait remarqué le rajout, car ils les connait bien les lettres, et depuis longtemps.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Non, pour les raisons dites.

Mais même si c'était le cas, je ne vois pas bien quel serait l'intérêt.
Tu dit non, mais c'est possible.
C'est toi qui le dis, moi je ne le pense pas. Par pour les textes en question.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Je voit pas en quoi c'est moins possible qu'une possible visite E.T...

Qu-est-ce qui te fait peser le pour ou le contre et te fait choisir le contre ?
La cohérence des équations de champs.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Aujourd'hui les russes font voler des planeurs dans l'atmosphère non raréfiée à Mach 20 utilisant une technologie MHD et des torpilles atteignant des vitesses même pas imaginables sous l'eau (plus de 1000 km/h) sans traînées.
N'importe quoi :| ...bon, en cosmologie, en maths, etc, tes une brute... :a2: mais en aéronautique, ta l'air de t'informer uniquement chez JPP et RT News...
Deux très bonnes sources d'information. Et quand quand Putin annonce publiquement un truc, tu peux me croire que ce n'est pas du bluffe.

Ensuite je m'intéresse à l'aéro-spatial et à l'armement depuis pas mal de temps. Cela fait plus de 25 ans que je recoupe toutes les infos disponibles sur le sujet.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Alors déja, des trucs qui se baladent à plus de Mach 10 au dessus de nos tètes sans qu'on nous le dise, ça fait des décennies que ça existe. Et il n'y à pas besoin de faire de MHD pour aller à ces vitesses.
Là tu dis des âneries. À Mach 10 en atmosphère non raréfiée, il faut déjà au moins un bouclier de plasma par ionisation induite (effet Compton). Mais avec la MHD on a cet effet plus d'autres très avantageux en aéronautique, donc MHD nécéssaire au delà de mach 6 (ordre de grandeur).

Je rappelle qu'une gamme de missiles de Putin volent entre Mach 3 et 4 à 100 m du sol donc en atmosphère dense ! Là aussi, la MHD est incontournable.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Une petite partie des ces technos sont désormais accessibles (depuis les années 80/90/2000) à des forces armées pauvres et mal organisées, notamment certaines armes AAA allant jusqu’à Mach 6/7 (généralement alliés à la Russie).
Association des Armements Africains ?

Mach 6/7 au delà de la stratosphère cela ne pose aucun problème avec un missile conventionnel.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Le X-43 (US) à atteint Mach 9 il y à...14 ans...
MHD.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
La Russie à déjà une belle expertise dans le domaine de vol hypersonique. Leurs missiles balistiques sont capables d'aller à plus de Mach 12/14 depuis longtemps (dans l'atmosphère haute) et à des vitesses de plus de Mach 25 en retombée.
Ça se ressent aussi au niveau de leurs avions.
Les missiles balistiques volent hors de l'atmosphère.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
La vitesse est une option qui est restée centrale dans la philosophie militaire Russe, quand les USA on abandonné la vitesse pour le contrôle et la précision. Ils reviennent sur la vitesse de nos jours.
Vitesse et précision suffisante pour des têtes nucléaires c'est compatible.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Ensuite, le missile Kinjal va à Mach 10, et non pas 20. Il à été filmé même...
Et comme tout missile, il est incapable de maintenir très longtemps une telle vitesse...
Oui, le Kinzhal vole à Mach 10 dont en atmosphère non raréfiée, et il conserve sa vitesse tout le long de sa trajectoire qui est de plus directionnelle. Par contre je doute que tu ai vu une vidéo de ce missile !

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Les Russes n'on aucun missile AS allant à Mach20, mais on des missiles SS et MS (à propulsion fusée) allant même plus vite depuis bien longtemps (la France aussi, les USA aussi), cad pour certains, depuis les années 60.
On ne parle pas du même outillage là... Je le répète : des missiles balistiques à mach 20 et plus de type conventionnels ne posent pas de problème technique sauf pour la rentrée en atmosphère.

Et bien sûr qu'il l'on ce planeur en haute atmosphère à mach 20 il pèse environ 400 kg et il y en jusqu'à 24 par lanceur.

En air sol, sol sol, sol air, air air conventionnel on ne va pas au delà de Mach 6 même avec une propulsion fusée.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Quand aux planeurs hypersoniques, j'espère ne pas avoir à t'expliquer comment ils font pour voler à Mach20...
D'ailleurs, les USA furent en avance (expérimentale, mais pas opérationnel) sur les Russes. Notamment grâce aux données recueillit du programme X-43
Programme qui d'ailleurs reprenait des données piquées du programme russe Ajax.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Tout cela, c'est de la recherche liée à la propulsion (des mix entre statoréacteur ultra-performant et moteur-fusée à impulsion), aux carburants et dilutions avec l'air (rendement/portée), mais aussi à l’évolution des matériaux et de la connaissance en aérodynamique permettant de faire voler des trucs sans que ça fonde...C'est plus ou moins permis par la simulation des contraintes par ordinateur, par ailleurs.
Tu connais les contraintes thermiques à mach 20 dans la haute atmosphère ? Renseigne toi.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Quand à la torpille qui va sous l'eau à plus de 1000km/h...arrête RT News...déjà, ça va à pas plus de 700Km/h en considérant que la Russie à souvent la fâcheuse tendances (comme les US) à exagérer tout ce qu'ils réalisent et balancent sur le web. Alors bon, ça reste énorme hein !
Mais ça n'a rien à voir avec le MHD...
C'est de la supercavitation...et cette technologie (qui n'a rien d'une idée extravagante) existe depuis les années 70/80...et ces vitesses ne furent pas atteintes des le début du développement...ça à même été difficile de trouver une utilité à ce truc au début, sauf à tirer sur des récifs ou des bateaux en pannes. Bon, la, ça va mieux :lol:
Tu es mal renseigné.

Les 700 km c'est la vitesse des meilleures torpilles à effet de cavitation par gaz (supercavitation).

Les russes n'ont jamais exagéré dans leurs déclarations publiques, tu oublies que c'est Putin qui parle et tu dois confondre avec les américains et leur sens du poker, tu ne connais pas bien l'esprit russe.

Les torpilles MHD c'est entre 1500 et 2500 km/h sous l'eau pour les plus rapides, sur une durée de quelques minutes à 2 dizaines de minutes. Le drone sous-marin c'est certes beaucoup moins, mais en vitesse de pointe c'est quand-même plus que 400 km/h en tout cas. Il ne fait pas de traînée détectable à faible vitesse, il peut naviguer à grande profondeur et son autonomie est maxi.



Voici un commentaire d'une vidéo de JPP traitant du discours de Putin, commentaire d'un gars plutôt compétant, tokamac :


Je résume les 6 superarmes de Poutine, dont le but est de rendre caduc les systèmes américains de boucliers antimissiles :

1- 4:37 et 17:45 : Le missile balistique intercontinental (ICBM) à têtes nucléaires MIRV RS-28 Sarmat (dénomination OTAN SS-X-30 Satan-2) de 200 tonnes. Propulsion à propergol. Orbite basse de 150 km, plus difficile à détecter en vol que les missiles nucléaires classiques dont l'apogée est à 1200 km. Très longue portée (11000 km) capable de trajectoire transpolaire via le pôle Sud. Remplace le missile soviétique RM-36M Voevoda (dont la dénomination OTAN était SS-18 Satan).

2- 6:20 : Un petit missile de croisière supersonique à basse altitude et de portée illimitée, de type SLAM (Supersonic Low Altitude Missile) à statoréacteur + réacteur nucléaire embarqué, capable de louvoyer et de suivre le relief du terrain. Comme il ne consomme pas de carburant, il a une portée virtuellement illimitée. C'est l'équivalent russe du projet Pluton : en.wikipedia.org/wiki/Project_Pluto
qui était le moteur atomique du SLAM : fr.wikipedia.org/wiki/Supersonic_Low_Altitude_Missile
Pas besoin de MHD sur ce missile, dont la vitesse n'est pas précisée. Sans doute aux alentours de Mach 3 à 4.

3- 18:09 : Le drone sous marin UUV (Unmanned Underwater Vehicle) à tête nucléaire Kanyon Status-6 capable de recouvrir des villes côtières telles que New York City sous un immense tsunami radioactif. Le sous-marin du Dr Folamour. Réacteur nucléaire embarqué produisant de l'électricité alimentant un système de propulsion MHD sous-marin.

4- 24:58 : Le missile aéroporté Kh-47M2 Kinzhal (le Poignard) hypersonique (Mach 10) à double usage (à explosif conventionnel ou nucléaire). Portée environ 2000 km, durée de fonctionnement : une dizaine de minutes. JPP suggère une propulsion composite, par fusée à poudre d'une part ; et via un générateur MHD situé dans la tuyère d'autre part, qui convertit la vitesse d'éjection des gaz brûlés (éventuellement ensemencés au cesium pour en améliorer la conductivité) en électricité, qui alimente un accélérateur MHD à l'avant, ce qui diminue voire annule l'onde de choc. C'est le thème de la torpille hypervéloce MHD russe remplaçante de la VA-111 Shkval et c'est le principe de fonctionnement des générateurs MHD Pamir de Pavlovskii, utilisés entre autres dans la "machine à tremblement de terre" : youtu.be/vY4X7b8iaL0

5- 43:14 : Le drone Avangard hypersonique (Mach 20) de type waverider équipé de têtes nucléaires. Lancé par missile balistique RS-26 Rubezh ou le nouveau RS-28 Sarmat il volerait ensuite en planant dans la haute atmosphère selon des trajectoires imprévisibles (louvoyantes), avant de s'abattre sur sa cible "tel un météore". Impossible à intercepter. Comme c'est un planeur, le nez et les bords d'attaque sont très effilés, le problème étant dans ce cas que l'onde de choc frontale n'est pas détachée (contrairement au nez émoussé de la navette spatiale par exemple). À Mach 20, la température due à la recompression de l'air immédiatement derrière le point d'arrêt de l'onde de choc (plus de 20000 °C !) serait insupportable pour n'importe quel matériau. Solution OBLIGATOIRE : détacher et adoucir l'onde de choc grâce à un bourrelet de plasma protecteur émis sur le nez de l'engin. Source d'énergie : un générateur embarqué qui convertit en électricité l'énergie cinétique de l'écoulement hypersonique incident. Pour le principe de ces technologies, voir le projet d'avion hypersonique Ajax :
en.wikipedia.org/wiki/Ayaks

6- 48:44 : Un canon laser opérationnel, similaire au système américain LaWS qui a été déployé sur l'USS Ponce. On en voit des images officielles ici : youtu.be/jTurONNq3m8?t=52s




Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Sans compter les US qui ont des avions hypersoniques satellisables qui utilisent cette même technologie.
Quel avion exactement ?
L'aurora ?
Et tu croit tout ce que les gens disent sur cet avion, tant que ca vien de JPP et de la Russie ?
Moi je ne crois rien. Perso je ne l'ai jamais vu cet Aurora ou on ne sait pas comment il s'appelle, mais de très nombreux indices sérieux et recoupements appuient la thèse de son existence, et là je ne parle pas que ce qu'en dit JPP ou de ce que l'on peut trouver en trois cliques sur le net.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
Quant aux voyages interstellaires.... Janus en offre une possibilité à condition de savoir inverser la masse des véhicules qui une fois retrouvés dans l'autre métrique pourraient avec une même dépense énergétique atteindre un point distant dans notre métrique à peut près 1000 fois plus rapidement.

Science fiction ?
Pour le moment, oui. Mais si c'etait possible, ca changerait rien à notre débat sur l'origine des lettres Ummites...
En effet, il resterait toujours les deux possibilités que j'ai mentionnées, mais alors des ET qui nous visiteraient ce ne serait plus quelque chose d'impensable.

Nicolas78 a écrit :
10 juil. 2018, 12:28
JPP a en tout cas eu l'honnêteté de donner ses sources.
Notamment parce-que ça lui rapporte de l'argent aussi de parler de tout ça maintenant qu'il n'a plus de "patron", non... ?
JPP le juif marrane escroc mythomane ?

Tu sais ce que ça lui rapporte ? Que des emmerdes et il ne gagne pas des masses avec ses livres... Peut-être juste de quoi ce payer quelques vols en planeur...
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#72

Message par Nicolas78 » 11 juil. 2018, 08:10

Exa a écrit :Bien à peu près l'ensemble des modèles qui ont fini par s'imposer, jusqu'à ce qu'on trouve mieux.
Pourtant, tu dit toi même que les modèles concurrents à Janus sont moins parcimonieux car ont plus d'éléments ad-hoc...
Faut savoir...
Oui, j'ai lu, rien de concluant. Des annonces comme celles-ci on en a tout le temps, ça fait vendre des revues.
Je te dit pas que c'est concluant, je te dit juste que l'idée est tout à fait sérieusement pensée.
Ah oui, ça y est je remets. Il ne ne s'agit pas du tout ici de constantes arbitraires, elles découlent de l'interaction gravitationnelle qui existe entre les masses positives et négatives, voir l'expérience de pensée ci-dessus.
Pourtant, il dit avoir inclus ces constantes pour le faire coller à sont modèle. Et que même sans, tout marchait bien, mais pas avec son modèle...
Pour moi, c'est la définition d'arbitraire...
De plus, si je comprend bien, JPP n'utilise pas des constantes arbitraires, mais il change arbitrairement leurs unités...pour coller à ce qu'il attend.
http://www2.iap.fr/users/riazuelo/cosmo/jpp/p2.html
Si cela est bien vrai, alors on peut dire que la méthodologie de JPP est douteuse.
Et je n'en serait pas surpris.
Cette constante double découle directement des équations de champ couplées de Janus. Donc il n'y a rien de ad hoc là dedans.
Tu te rend compte de ce que tu vient d'écrire ?
C'est comme si je te disait que ma prémisse est bonne car le résultat est conforme à mes attentes...
Ca ne serait pas ad-hoc parceque ça serait une logique circulaire ? ...
C'est lié au fait que les rayons de courbure d'univers ne sont pas les mêmes dans la composantes à masses négatives et dans celle à masses positives (le rayon de courbure d'univers est plus petit pour les masses négatives).
Ca je l'avait compris, et c'est très sexy comme idée, encore une fois, je ne remet pas en cause Janus. Mais la méthode de JPP.
Selon ce qui est dit dans les lettres ummites, schématiquement, il existe un nombre quasi infini (très grand mais fini) d'univers "doubles" WAAM WAAM, le nôtre en faisant partie. Ces univers "doubles" se caractérisent par des variables aléatoires. En bout de chaîne il existerait deux univers particuliers, un qui serait de rayon de courbure infinie et l'autre de rayon de courbure nulle avec ce que cela implique. Or ce sont ces deux univers là qui joueraient des rôles particuliers : l'un de stockage de l'information dont l'information relative à nos contenus de conscience, l'autre d'intégrateur à l'échelle d'un univers fonctionnant avec c = infinie, une sorte de superordinateur cosmique naturel, et non notre univers jumeau.

Bon, avec ces considérations, c'est sûr, l'on sort de la cosmologie...
Ha oui c'est exacte ! Ça m’était sortis de la tète cette histoire d'infini. C'est tout à fait interessant.
Mais si JPP à utilisé les lettres Ummites pour faire Janus, il n'a pas fini par la même conclusion que les Ummites.
Sans doute. En attendant, vu notre faible capacité de penser, cette simplification est suffisante.
Nan, elle est suffisante pour toi. Toi et moi ne sommes pas les mètres-étalons du rationalisme...
Personne ne l'est d'ailleurs.
Ce qui est plutôt choquant c'est que tout le monde ne s'intéresse pas plus à un modèle qui résout les grands problèmes de la cosmologie sans ad hoc.
Le problème, c'est JPP. Je suis certain que si Janus est boudé, c'est autant pour la nature du projet que parce-que sont porteur est JPP.
Et la on est d'accord, c'est un comportement de merde de la part des autres. Du moins, c'est pas très scientifique.
Je veux bien mais as-tu un élément à me soumettre qui appuierait cette thèse ?
Oui.
JPP est surement pro-Russe, il est en tout cas clairement proche de la Russie et semble admirer Putin. Il est cosmologue, un petit monde restreint, il gère les logiciels d’éditions et de webmastering.
La cosmologie est aussi très instrumentalisé dans certains milieu religieux.
Pour finir, les tricheries sont monnaie courante chez les humains, y compris en science. On peut aussi penser à l'hypothèse du canular post-ecriture (la Bible est probablement bourrée de ce genre de manip).
Il y à aussi toutes les mises en gardes, très explicites, sur le site des sources même des lettres Ummites...
http://www.ummo-sciences.org/copyright.html

Je pense que tout cela n'est pas moins parcimonieux que l'hypothèse E.T...
En présentant un système qui ressemble au communisme et une religion qui a des points communs avec le christianisme. Bien sûr. Cela a pu vouloir cibler les russes orthodoxes plutôt que les chinois ou les US. Mais peut-être aussi que c'est une manière de dire : "c'est nous les auteurs de ce contenu scientifique".
Ha bha tien, quand tu veut :a2:
Mouais... Bof... Même JPP avec tout les obstacles qu'on lui dresse parvient à publier.
C'est un des plus grand scientifique Français vivant. Donc ça me parait normal qu'il arrive quand même à se sortir du lynchage de temps en temps.
Bien oui. Renseigne toi, les similitudes avec ce qu'on trouve dans les lettres ummites est assez grande, univers double, énantiomorphie, flèches des temps opposées, etc...
Non, je disait juste que c'est encore un truc qui lie JPP à la Russie, et à des milieux intellectuels de haute volée en Russie.
Tout-à-fait. Janus c'est le travail de JPP à ne surtout pas minimiser, avec deux ou trois tuyaux d'on ne sait pas bien qui.
Comprend bien que si je ne priviliégie pas la thèse E.T. Je ne l'ecarte pas.
Je le dit quand même. Au cas ou, car ca se voit pas trop (par esprit de contradiction afin de créer de débat face à toi, qui semble tout du moins en apparence privilégier la thèse E.T).
JPP c'est un gars qui aime transmettre son savoir.
Ne soit pas niais...
JPP sais que NUREA est une TV de filous, qui invite principalement des menteurs et des profiteurs...JPP veut se faire de la com aussi...
Ce qui n'entre pas en contradiction avec ce que tu dit d’ailleurs !
J'aime bien JPP, et je sais qu'il aime la science, je sais qu'il aime transmettre. Mais ça ne lui empêche pas d'avoir aussi les mauvais cotés de la médaille de l'espèce humaine.

En allant chez NUREA, il savait très bien ou il mettait les pieds. Ou alors, il devient sénile sur la scène médiatique de la science, de la pseudo-science et de la frontière entre les deux (parfois floue). Frontière qu'il connait très bien vue qu'il fait de la cosmologie (après pourquoi pas, il prend de l'age hein :a2: ).

Non, je pense que JPP savait bien ou il allait en allant chez NUREA.
Cad une WebTV destinée aux ados et post-ados en mal de sensation fortes, et ou les invités sont souvent des allumées sectaires et arnaqueurs.
Si il ne le savait pas, c'est etonnant.

Heureusement qu'il c'est bien rattrapé avec Samuel Buisseret. Un échange vraiment cool.
On pourrait d'ailleurs ouvrir un sujet sur ce média internet.
Non merci, des années de J.Grimault et autres Jamin en passant par les Chasseurs de Fantomes m'on suffit pour cataloguer ce média de torchon pour post-ado. Et ce même si je ne rejette pas l'hypothèse E.T (ni totalement l'hypothèse fantôme :P: Hey oui..., même si ça se rapproche des 99% de "bha non..." :a2: ).
Il y à une façon d'aborder un sujet, et c'est pas en invitant des mythomanes avérés en buvant leurs parole que ça marche.
Faire cela, c'est ne pas se respecter sois-même. NUREA est une chaîne qui ne se respecte pas.

Rien à voir avec la chaîne de Samuel, qui est juste un des meilleurs scéptique que je connaisse, tout en restant très humain (à mes yeux) et même très ouvert à pleins de choses (notamment la visite E.T !).

JPP ne sais pas ou donner de la tète.
Mais la ou je te rejoint c'est que, au fond, je peut le comprendre, il à ses raisons d'en arriver la !
JPP méritait et mériterait mieux que ça ! Et on sent que c'est un mec bien aussi. Mais les gens bien ne font pas que des bonnes choses.
Bien écoute, je ne suis pas spécialiste de l'historique des copies des lettres ummites, mais il y a dans tous les cas des papiers de JPP bien antérieurs aux années 90.
Quels papiers ?
Non mais tu as raison, il faut se poser ces questions. Mais la piste JPP faussaire, je n'y crois pas.
N'y crois pas, ca reste de la croyance...
Moi je ne sais pas, et je dit que cette hypothèse se tien autant que celle des E.T...Et que c'est pas forcement JPP qui est le faussaire...
Ça pourrait très bien être les auteurs même des lettres Ummites qui les on modifié, ou un ou plusieurs webmaster ayant eu accès à cela.
Ou des scientifiques Russes pourquoi pas.
Je ne dis pas que ce soit impossible, mais alors il faudrait le prouver, car c'est quand même une accusation assez grave.
N'inverse pas la charge de la preuve. Moi j'affirme rien. Je dit juste que mon idée est possible, pas moins qu'une visite E.T sur Terre.
Sinon, prouve aussi de ton coté que les lettres Ummites sont bien E.T.
Des documents avec des dates, ca suffit pas comme preuve, tu le comprend bien.
C'est plutôt que JPP est passionné de physique, et que sa curiosité et son ouverture d'esprit lui on autorisé de lire des lettres présentées comme écrites par des extraterrestres, et de trouver dans ces pages des choses inintéressantes, et plus que cela : stimulantes au point de l'orienter dans ses recherche.
Oui bha je comprend que ça soit stimulant. Moi même je m'en ficherait sinon :a2:
Il aurait remarqué le rajout, car ils les connait bien les lettres, et depuis longtemps.
Ton problème est que tu CROIS que JPP est QUE honnête. Tu part d'une prémisse qui est une croyance, une impression, qui te regarde toi.
Moi je ne sais pas. Je doute.
C'est toi qui le dis, moi je ne le pense pas. Par pour les textes en question.
Je t'affirme que fausser des documents (que ca soit JPP ou non), est une chose possible, avant même l'invention de Photoshop...
La cohérence des équations de champs.
Cela, ca te fait peser le pour et le contre de Janus VS d'autres modèles...
Pourquoi n'arrive tu pas à faire un distinguo entre Janus, JPP, autres modèles, E.T, etc ?
Même si c'est lié, et que ça forme un tout (je le rejette pas, encore une fois), c'est quand même fait d'éléments qui sont différents et de nature (et d'auteurs) différentes.

Janus est un modèle. Les lettres Ummites, une autre.
Dernière modification par Nicolas78 le 11 juil. 2018, 09:20, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#73

Message par Nicolas78 » 11 juil. 2018, 08:11

Passons à l'armement.
Exa a écrit :Deux très bonnes sources d'information. Et quand quand Putin annonce publiquement un truc, tu peux me croire que ce n'est pas du bluffe.
Non. D'ailleurs, RT se trompe souvent entre hypersonique et supersonique dans leurs lexiques. Et dans tout un tas de trucs...
Par exemple, il savent pas que leurs magnifique avion Su-57 (qui est vraiment cool) n'est tout de même pas, mais alors pas du tout, le premier avion capable de vol en vitesse "supercruise"...
La propagande, ça fait écrire des conneries...

Il n'existe pas de très bonnes sources d'informations. Surtout quand celles-ci sont dirigé par un tout petit nombre de personnes...
Il en est de même pour les infos de ce gebre provenant des US...
Ensuite je m'intéresse à l'aéro-spatial et à l'armement depuis pas mal de temps. Cela fait plus de 25 ans que je recoupe toutes les infos disponibles sur le sujet.
Et apparemment, tu n'est pas capable de les trier et de les juger rationnellement :
Là tu dis des âneries. À Mach 10 en atmosphère non raréfiée, il faut déjà au moins un bouclier de plasma par ionisation induite (effet Compton). Mais avec la MHD on a cet effet plus d'autres très avantageux en aéronautique, donc MHD nécéssaire au delà de mach 6 (ordre de grandeur).
Le problème c'est que le nouveau Missile Russe Kinjal, comment sais-tu qu'il va à Mach 10 dans une atmosphère non raréfiée ?
Et en ligne droite (parce-que chuter à basse altitude avec une vitesse initiale à basse altitude, ça aide pas à atteindre mach 10..ça aide juste à se crasher...)?

On sais même pas si il à des étages de séparations propulsés (en chute) comme certains missiles (non balistique)...
Je rappelle qu'une gamme de missiles de Putin volent entre Mach 3 et 4 à 100 m du sol donc en atmosphère dense ! Là aussi, la MHD est incontournable.
Qu'elle gamme exactement ?
Association des Armements Africains ?

Mach 6/7 au delà de la stratosphère cela ne pose aucun problème avec un missile conventionnel.
Missiles de défense triple A. Anti-Aircraft-Artillery.
Des missiles sol-air sont vendus depuis des années à des pays pauvres. D'on le S-300 (SA-20).
Capable d'atteindre Mach 6,5...il est le résultat des données étudiées par les décennies de fonctionnement du SA-200, mis en service en 1960/700 et allant à plus de Mach 4.
MHD
.
Non...moyenne à haute atmosphère, moteurs stratosphériques modifiés et basés sur l’expérience des moteurs stratosphériques classiques, études de résistance des matériaux, études aérodynamique...le tout rendu possible à moindre frais grâce à la simulation par ordinateur qui est de nos jours presque totalement effective.

Je te pose une question...pourquoi pense tu qu'on serait incapable de faire voler un missile à moteur superstratosphérique dans les années 2000 à Mach 9 ?
Alors que : on fit voler le X-15, avec un pilote dedans, à Mach 7, ya 50 ANS ?
Et à des altitude SIMILAIRE si on prend la vitesse de Mach 5,3 pour le X-15...alors même que le X-15 était un GROS "obus", habité...qui ne jouissant pas encore de la technologie de superstatoréacteur et du design et de la finesse d'un missile...
C'est juste une évolution cohérente de la technologie. Et c'est même pas impressionnant purée !
Les missiles balistiques volent hors de l'atmosphère.
Non, pas que, un missile balistique vole hors de l'atmosphère mais aussi se sépare hors de l'atmosphère.
Il y à bien des phases de vol, plusieurs fois supersoniques, dans l'atmosphère...
Les lancements de fusée le montrent bien d'ailleurs.
https://www.youtube.com/watch?v=NqwYYRbpqcM
Alors même qu'il s'agit d'une grosse fusée, lourde (la plus lourde du monde), et avec un aérodynamisme tout relatif.
Par ailleurs, les tète nucléaire subissent, prêt du sol (en arrivée sur cible), une vitesse comprise entre Mach 20 et 30...
Vitesse et précision suffisante pour des têtes nucléaires c'est compatible.
Oui, mais pas pour des missiles anti-navire par exemple, et encore moins pour des torpilles.
Mais c'est de plus en plus le cas. Parce-que les guidages sont de plus en plus précis.
C'est le cas du missile Kinjal, qui est un missile anti-navire volant à Mach 10, lâché à haute vitesse et haute altitude par un Mig-31 (un des avions les plus rapide du monde, malgré son age).
Oui, le Kinzhal vole à Mach 10 dont en atmosphère non raréfiée, et il conserve sa vitesse tout le long de sa trajectoire qui est de plus directionnelle. Par contre je doute que tu ai vu une vidéo de ce missile !
Bha nan...il est probablement largué en haute altitude et haute vitesse puisque sont cheval est un Mig-31...c'est pas pour rien.

On peut envisager qu'il prend très surement de la hauteur grâce à un moteur fusée, pour finir en stratosphérique en planant (et en tombant) avec une poussée de sont réacteur. Ce qui le propulse à mach 10...
Ce sont des technologie et techniques mixtes. Qui commencent à peine à voir le jour de manière opérationnelle, certes.

D’où te vient cette superbe info que le missile Kinjal vol à Mach 10 à basse altitude ?
Et dans quelles conditions ?
En air sol, sol sol, sol air, air air conventionnel on ne va pas au delà de Mach 6 même avec une propulsion fusée.
Bha si...
Déja, dans les années 60, on allais à plus de Mach3 avec un avion ÉNORME et deux pilotes dedans, en propulsion stratosphérique "classique" (SR-71 et Mig-25), à plat...(palier)
Mais aussi à plus de Mach 7 avec UN pilote, en propulsion fusée. En palier aussi il me semble.
Les matériaux on changée depuis...l’aérodynamisme aussi, les propulsions et le design des moteurs aussi (superstratospherique), etc ...et faire voler un truc plus fin à Mach 10 en 2018, à haute altitude initiale, ne m’étonne pas.
Pour moi, pas besoin de faire appel à la MHD. C'est inutile.
Programme qui d'ailleurs reprenait des données piquées du programme russe Ajax.
Toi, tu croit tout ce que te raconte RT et Sputnik hein ?
Ca me fait penser à tout ces Américains qui croyait que leurs B2 et leurs F-117 était vraiment furtif et invisible au radar :lol:
Le pire, c'est qu'il y en à encore pour y croire lol
Tu connais les contraintes thermiques à mach 20 dans la haute atmosphère ? Renseigne toi.
Et toi, tu connait la capacité à du titane ou de la céramique industrielle designer au mm prêt à résisté à 3000 degrés ?
Comment, d'après toi, on à pu développer ces matériaux en vol courbe ?
Parce-que, on savait déjà créer des objets qui tombent à Mach 25 à basse altitude, ya 70 ans...et qu'on à continué à développer ces matériaux autour de cellule de mieux en mieux designer.
Le design, d'ailleurs, permet probablement aux missiles de na pas chauffer au delà de 3000 degrés. C'est possiblement bcp moins.

D'ailleurs, cette vidéo du X-43 permet de penser qu'il est fait de matériaux ablatif spécialement conçus pour :
https://www.youtube.com/watch?v=6K_rzuSuqIg
On voit que ça s’érode...
Il n'y à aucune raison de croire que le Kinjal soit si différent.
On est loin de la MHD...
Les russes n'ont jamais exagéré dans leurs déclarations publiques
Oui oui, bien sure...pas comme les USA... :lol:
J'ai pas envie de crier hein...mais plus de la moitié des "wins" et des "fails" de la conquête spatiale Russe on étés soutenue sur la base d'une communication souvent mensongère, ou de nature à omettre des choses disons...importantes...Les Russes on une philosophie discrette. Parfois tellement que c'est du mensonge par omission. Étudie comment l'URSS puis la Russie à communiqué sur la conquête spatiale (directement rendue possible par le programmes militaire des missiles balistiques).
Les USA, c'est pareil.
Et aucun n'est vraiment doué pour ça en plus :lol:
Les torpilles MHD c'est entre 1500 et 2500 km/h sous l'eau pour les plus rapides, sur une durée de quelques minutes à 2 dizaines de minutes
:lol:
HAHA ! Même RT et Sputnik ne filent pas ce genres d'info complètement WTF :lol:
Voici un commentaire d'une vidéo de JPP traitant du discours de Putin
Ya tellement de conneries...parfois on se demande ce qui reste de scientifique chez JPP...
contrairement au nez émoussé de la navette spatiale par exemple). À Mach 20, la température due à la recompression de l'air immédiatement derrière le point d'arrêt de l'onde de choc (plus de 20000 °C !) serait insupportable pour n'importe quel matériau. Solution OBLIGATOIRE : détacher et adoucir l'onde de choc grâce à un bourrelet de plasma protecteur émis sur le nez de l'engin. Source d'énergie : un générateur embarqué qui convertit en électricité l'énergie cinétique de l'écoulement hypersonique incident.
Rien que sont appréciation grossière sur la température VS résistance des matériaux...et sa solution OBLIGATOIRE...me laisse pantois...
"Apollo" est un mot qui suffit, seul, à debunker ce pathétique passage... vraiment, je ne pensait pas avoir pitié de JPP un jour (je pensait que son passage sur NUREA serait une exception)...

Il affirme, il affirme, il affirme...pfffiou...
C'est mieux quand il parle de Janus...

Et puis même...si demain les états nous confirmais que le MHD est en service actif depuis 20 ans...
Ça changerait quoi ? Le concept existe depuis la WW2 !

Un canon laser opérationnel, similaire au système américain LaWS qui a été déployé sur l'USS Ponce. On en voit des images officielles ici : youtu.be/jTurONNq3m8?t=52s
- Je voit pas le rapport avec un canon laser...
- Ca existe on le sais, depuis longtemps en plus
- Cette vidéo semble montrer un laser qui n'est pas opérationnel :lol:
Moi je ne crois rien.
Bha ta l'air...une personne qui dit que RT est une source fiable, et qui pense que Putin ne bluffe jamais...il croit. Je dirait même, il est endoctriné...
Et c'est comme ça depuis l'URSS, avant même...
Ha...il en est de même pour les infos venant des US, et des présidents US. Européens. Asiatiques...Indiens...Bref...
so je ne l'ai jamais vu cet Aurora ou on ne sait pas comment il s'appelle
Perso, j'ai jamais vue le Kinjal en marche avec un accéléromètre et un altimètre retransmettant les données aux pauvres mortels que nous sommes non-plus...
Mais je pense que les performances affichées sont cohérente avec l'evolution technique...sans MHD.
Si il y à de la MHD, pourquoi pas, je ne rejette pas la possibilité...mais je trouve ça inutile. Pourquoi ? : Avec la MHD, je m'attend plus à des vitesses de cette ordre la (Mach 20) SANS avoir à se faire chier avec des design ultra-fin et à caler le tout sous des avions en haute-altitude...
Logique.
Et si MHD il y à...ça serait cool, mais ça changerait rien au fait qu'il n'y à pas besoin des Ummites pour ça (la MHD est un très vieux concept). Donc que le rendre secret défense serait inutile dans un climat ou toutes les grandes puissances l'utiliserait déjà...
JPP le juif marrane escroc mythomane ?
Tu sais ce que ça lui rapporte ? Que des emmerdes et il ne gagne pas des masses avec ses livres... Peut-être juste de quoi ce payer quelques vols en planeur...
Le prix de la liberté intellectuelle et professionnelle passe parfois par la vente de son cul. Pour certains.
Je dit pas que JPP c'est ça, je ne le pense pas, je pense que JPP est une personne complexe.
Je dit juste que JPP est un mec bien, qui aime ce qu'il fait, mais qu'il à, comme nous tous, des obligations financière...et de communication...
Et que je pense pas que tout ce qu'il fait soit d'une pure noblesse et que son caca sent la rose...c'est tout
Je ne croit d'ailleurs plus en ce genre d'humain depuis longtemps.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9177
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les limites de la preuve

#74

Message par Nicolas78 » 11 juil. 2018, 14:33

Je met mon edit dans un autre post, ca sera moins bourin :

PS edit : quand je parle d'une utilisation du MHD, je parle d'une utilisation opérationnelle sur des petit aéronef (avions de chasses, missiles...).
On sais depuis plus de 10 ans que le MHD couplé à des superstatoréacteur fonctionne en laboratoire. Pour le moment, ce qui fonctionne, c'est la production d’énergie en ce sens (en labo). On à aucune info sur la suppression du frottement de l'air, aucune (si ça fonctionnait ça ne m’étonnerait pas ceci-dit !). C'est évidement un objectif tout à fait sérieux (suppression des contraintes de frottement),...enfin c'est THE objectif de ces études (récentes) ! Tout cela est d’ailleurs écrit noir sur blanc ici :
http://www.ga.com/general-atomics-score ... tion-first
Et contrairement à JPP, on est ici face à du concret (de l’expérience), pas du blabla avec des plans d'OVNI totalement anti-aérodynamique pouvant aller à Mach10 mais ...bon...accroché quand même sous un avion de chasse 3 fois supersonique et à haute altitude... :| Et qui se dégrade probablement à haute vitesse...et qui tombe possiblement...et et et...

Il faut faire la différence entre la techno MHD et certaines de ces applications comme le bouclier de plasma, application appelée MAD (qui est du MHD appliqué à la rupture des contraintes de frottement dans un milieu aérien et pas juste à la production de jus par ce dit plasma).
Note que l'etude que je link ici date de 12 ans.
Or, il y à 12 ans, tout le monde nous bassinait déjà avec les avions MHD qui peuvent aller à Mach20 (ou plus)...
Et alors ? C'est les mêmes personnes...Et donc quoi ? Fallait pas les croire avant mais maintenant oui ? :lol:
Et quand ils aurons raison (ça arrivera amha)...ils nous diront : "on vous l'avait dit !"...superbe façon d'avoir tjr raison...
Avec une telle logique, je te le dit : nous sommes déjà entrain de coloniser Mars, et même Europa... (j'ai tort, mais je finirait pas avoir raison tu verra...)...

Tout ceci est compliqué, car la techno est plausible (existe même), mais il y à trop d'incohérence dans une possibilité opérationnelle.
Ce qui est cohérent, c'est que le Kinjal utilise des moteurs mixtes, et est largué à haute vitesse et à haute altitude, puis tombe et/ou plane fort.
Et ça, on sais le faire depuis longtemps. Ce qui manquait, c’était l'utilité de le faire et la rentabilité de tels programmes (qui coûtent des milliard en R&D, même si on sais que c'est faisable...par exemple les USA on explosé leurs budget pour développer le F-35, et la version STOVL pose encore de gros problèmes et peut même pas décoller avec le pleins de munition...Alors que le Harrier II le fait [partiellement] depuis + de 30 ans )...
Tu notera que si la Russie et les USA admettent tout les deux faire des recherches sur les applications futurs du MHD, aucun ne dit que leurs missiles ne fonctionnent en MHD ni ne cherche à lutter contre ces rumeurs...ils on surement autre chose à faire...

Je dit pas que le MHD n'existe pas (ça existe), ni que la propulsion aidée par la MHD (plasma bouclier anti-frottement réellement opérationnel) n'existe pas (c'est surement en pleine R&D militaire et probablement encore très confidentiel et limité à quelques labos...surtout depuis que tout le monde se met à pondre de l'hypersonique partout). Je dit juste que de manière fonctionnelle, le X-43 et le Kinjal s'expliquent bien par des moyens techniques plus classique. Rien de plus, rien de moins !
A moins que tu me trouve une vidéo sérieuse, ou des données sérieuses, du Kinjal volant à Mach 10 à basse altitude. Je pense que tu n'en trouvera pas. les Russes disent juste que ca vol à Mach 10, mais ne parlent pas des conditions de vols...
Malgré tout, on peut déduire quelques conditions en observant simplement les performances de leurs plateforme de lancement (bombardier de haute altitude et Mig-31 fait pour l'interception en haute altitude et hautes vitesses), leurs aérodynamisme apparent, quelques valeurs de résistance de matériaux utilisé depuis 50 ans (titane/céramique), et l’évolution cohérente des vitesses depuis les années 50 jusqu’à 2018, qui ne sont pas si exceptionnelle que cela...
Je dirait même qu'on sent bien que l'idée d'hypersonique à été abandonné un moment tellement l’évolution n'est pas si violente.
De mach 7 à mach 10 en haute altitude en 50 ans...C'est pas de Mach 7 (HA) à Mach 20 ou 30 (en BA ? Ou pas ?) en 50 ans...
Pour le premier ya une évolution cohérente, pour l'autre, ya un trou technologique énorme.
C'est pas ce qu'on observe quand on regarde un X-43 ou ce qu'on sais du Kinjal et de leurs façon d’être déployés.

Ceci-dit, je m'attend à une telle rupture technologique un jour (je la fantasme un peut même :a2: ) Car ces technologies MHD (MAD) sont vraiment un sujet d’étude, sérieux, depuis un bon moment. Les application serait énorme (et surement rentable au long terme). Ça tien la route, mais amha, pas encore le ciel...même si ça pourrait venir vite maintenant que tout le monde parle d'hypersonique (surtout la Russie, qui rattrape largement son retard).

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Les limites de la preuve

#75

Message par Exaptator » 14 juil. 2018, 07:44

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Exa a écrit :Bien à peu près l'ensemble des modèles qui ont fini par s'imposer, jusqu'à ce qu'on trouve mieux.
Pourtant, tu dit toi même que les modèles concurrents à Janus sont moins parcimonieux car ont plus d'éléments ad-hoc...
Faut savoir...
Je parlais des modèles alternatifs au modèle Lambda-CDM duquel se réclame la plupart des cosmologistes.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Oui, j'ai lu, rien de concluant. Des annonces comme celles-ci on en a tout le temps, ça fait vendre des revues.
Je te dit pas que c'est concluant, je te dit juste que l'idée est tout à fait sérieusement pensée.
Bien justement, on en sait fichtrement rien si c'est sérieusement pensé. Cela demande à être examiné.

En attendant il ne faut pas tenir compte de telles annonces.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Ah oui, ça y est je remets. Il ne ne s'agit pas du tout ici de constantes arbitraires, elles découlent de l'interaction gravitationnelle qui existe entre les masses positives et négatives, voir l'expérience de pensée ci-dessus.
Pourtant, il dit avoir inclus ces constantes pour le faire coller à sont modèle. Et que même sans, tout marchait bien, mais pas avec son modèle...
Pour moi, c'est la définition d'arbitraire...
Tu n'as pas saisi. Et ce n'est pas exactement ce qu'il dit. Son modèle, comme les autres ne parvient pas à rendre compte des fluctuations du cosmic background. Ces constantes, pouvant être reliées mathématiquement, sont introduites non de manière circulaire mais par un raisonnement abductif. Et elles ne sont pas introduites du tout pour la même raison que le fut la constante cosmologique d'Einstein.
Si l'univers est bien en expansion accélérée, il manque en effet un truc comme il dit à ces équations de champ sans cette introduction. Or, il donne une explication à cela, explication qui peut aussi se déduire de l'expérience de pensée que je te proposais plus quand on l'extrapole en 3D. C'est lié au problème de l'existence des deux métriques.
Il y a donc un problème mathématique, strictement mathématique, sous-jacent à cette problématique. C'est sur quoi il bûche en ce moment en utilisant l'outil de la géométrie symplectique, afin de mettre au point un SuperJanus qui espère-t-il rendra compte de ses fluctuations.

En attendant, Janus fait son job.

Il faut bien comprendre que ce sont les équations de la physiques + les relations décrites entre les constantes de la cosmologies permettant de décrire leur valeurs (variables), qui décident de la pertinence ou nom d'une introduction d'une nouvelle constante ou non. Il n'y a pas de problème en cela d'un point de vue purement épistémologique.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
De plus, si je comprend bien, JPP n'utilise pas des constantes arbitraires, mais il change arbitrairement leurs unités...pour coller à ce qu'il attend.
Par un raisonnement adductif, oui.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
http://www2.iap.fr/users/riazuelo/cosmo/jpp/p2.html
Si cela est bien vrai, alors on peut dire que la méthodologie de JPP est douteuse.
Et je n'en serait pas surpris.
Non, la critique de riazuelo découle d'une lecture superficielle*, et sans droit de réponse elle ne vaut rien.

*ABC confirme.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Cette constante double découle directement des équations de champ couplées de Janus. Donc il n'y a rien de ad hoc là dedans.
Tu te rend compte de ce que tu vient d'écrire ?
C'est comme si je te disait que ma prémisse est bonne car le résultat est conforme à mes attentes...
Ca ne serait pas ad-hoc parceque ça serait une logique circulaire ? ...
Ce n'est pas un raisonnement circulaire comme je viens de l'écrire, c'est un raisonnement abductif tout ce qu'il y a de plus licite en science théorique.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
C'est lié au fait que les rayons de courbure d'univers ne sont pas les mêmes dans la composantes à masses négatives et dans celle à masses positives (le rayon de courbure d'univers est plus petit pour les masses négatives).
Ca je l'avait compris, et c'est très sexy comme idée, encore une fois, je ne remet pas en cause Janus. Mais la méthode de JPP.
La méthode est Ok. Elle fait le lien entre les équations de la physique et les observations. Sans introduction de nouvelles entités comme l'énergie noire par exemple.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Selon ce qui est dit dans les lettres ummites, schématiquement, il existe un nombre quasi infini (très grand mais fini) d'univers "doubles" WAAM WAAM, le nôtre en faisant partie. Ces univers "doubles" se caractérisent par des variables aléatoires. En bout de chaîne il existerait deux univers particuliers, un qui serait de rayon de courbure infinie et l'autre de rayon de courbure nulle avec ce que cela implique. Or ce sont ces deux univers là qui joueraient des rôles particuliers : l'un de stockage de l'information dont l'information relative à nos contenus de conscience, l'autre d'intégrateur à l'échelle d'un univers fonctionnant avec c = infinie, une sorte de superordinateur cosmique naturel, et non notre univers jumeau.

Bon, avec ces considérations, c'est sûr, l'on sort de la cosmologie...
Ha oui c'est exacte ! Ça m’était sortis de la tète cette histoire d'infini. C'est tout à fait interessant.
Mais si JPP à utilisé les lettres Ummites pour faire Janus, il n'a pas fini par la même conclusion que les Ummites.
En effet, il n'en est pas encore là.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Sans doute. En attendant, vu notre faible capacité de penser, cette simplification est suffisante.
Nan, elle est suffisante pour toi. Toi et moi ne sommes pas les mètres-étalons du rationalisme...
Personne ne l'est d'ailleurs.
Tu n'as pas compris le sens de ma remarque. Remets dans le contexte.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Ce qui est plutôt choquant c'est que tout le monde ne s'intéresse pas plus à un modèle qui résout les grands problèmes de la cosmologie sans ad hoc.
Le problème, c'est JPP. Je suis certain que si Janus est boudé, c'est autant pour la nature du projet que parce-que sont porteur est JPP.
Et la on est d'accord, c'est un comportement de merde de la part des autres. Du moins, c'est pas très scientifique.
Voilà, et c'est le point.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Je veux bien mais as-tu un élément à me soumettre qui appuierait cette thèse ?
Oui.
JPP est surement pro-Russe, il est en tout cas clairement proche de la Russie et semble admirer Putin. Il est cosmologue, un petit monde restreint, il gère les logiciels d’éditions et de webmastering.
La cosmologie est aussi très instrumentalisé dans certains milieu religieux.
Pour finir, les tricheries sont monnaie courante chez les humains, y compris en science. On peut aussi penser à l'hypothèse du canular post-ecriture (la Bible est probablement bourrée de ce genre de manip).
Il y à aussi toutes les mises en gardes, très explicites, sur le site des sources même des lettres Ummites...
http://www.ummo-sciences.org/copyright.html

Je pense que tout cela n'est pas moins parcimonieux que l'hypothèse E.T...
Mais je n'ai pas dit le contraire.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
En présentant un système qui ressemble au communisme et une religion qui a des points communs avec le christianisme. Bien sûr. Cela a pu vouloir cibler les russes orthodoxes plutôt que les chinois ou les US. Mais peut-être aussi que c'est une manière de dire : "c'est nous les auteurs de ce contenu scientifique".
Ha bha tien, quand tu veut :a2:
Comment ça quand je veux ?

C'est une possibilité comme je l'ai moi-même dit plusieurs fois.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Mouais... Bof... Même JPP avec tout les obstacles qu'on lui dresse parvient à publier.
C'est un des plus grand scientifique Français vivant. Donc ça me parait normal qu'il arrive quand même à se sortir du lynchage de temps en temps.
Ce n'est pas normal qu'il doit tant lutter pour cela vue la qualité de ses travaux.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Bien oui. Renseigne toi, les similitudes avec ce qu'on trouve dans les lettres ummites est assez grande, univers double, énantiomorphie, flèches des temps opposées, etc...
Non, je disait juste que c'est encore un truc qui lie JPP à la Russie, et à des milieux intellectuels de haute volée en Russie.
Bien comme on dit : les grands esprits se rencontrent.

Il y en a au moins un en France.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Tout-à-fait. Janus c'est le travail de JPP à ne surtout pas minimiser, avec deux ou trois tuyaux d'on ne sait pas bien qui.
Comprend bien que si je ne priviliégie pas la thèse E.T. Je ne l'ecarte pas.
Je le dit quand même. Au cas ou, car ca se voit pas trop (par esprit de contradiction afin de créer de débat face à toi, qui semble tout du moins en apparence privilégier la thèse E.T).
Non, je ne la privilégie pas. Cela dit il est fort possible qu'il y a de l'E.T. sous le dossier, bien que personnellement je ne crois pas que ce soit des E.T. qui aient directement dicté ces lettres, certainement pas.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
JPP c'est un gars qui aime transmettre son savoir.
Ne soit pas niais...
JPP sais que NUREA est une TV de filous, qui invite principalement des menteurs et des profiteurs...JPP veut se faire de la com aussi...
Ce qui n'entre pas en contradiction avec ce que tu dit d’ailleurs !
J'aime bien JPP, et je sais qu'il aime la science, je sais qu'il aime transmettre. Mais ça ne lui empêche pas d'avoir aussi les mauvais cotés de la médaille de l'espèce humaine.
C'est de bonne guerre.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
En allant chez NUREA, il savait très bien ou il mettait les pieds. Ou alors, il devient sénile sur la scène médiatique de la science, de la pseudo-science et de la frontière entre les deux (parfois floue). Frontière qu'il connait très bien vue qu'il fait de la cosmologie (après pourquoi pas, il prend de l'age hein :a2: ).

Non, je pense que JPP savait bien ou il allait en allant chez NUREA.
Cad une WebTV destinée aux ados et post-ados en mal de sensation fortes, et ou les invités sont souvent des allumées sectaires et arnaqueurs.
Si il ne le savait pas, c'est etonnant.

Heureusement qu'il c'est bien rattrapé avec Samuel Buisseret. Un échange vraiment cool.
Quelles auraient été les raisons d'un refus de répondre à l'invitation de NuréaTV ? Faut plutôt se poser cette question à mon sens.

Ce média n'est pas jugé sérieux pour de bonnes raisons, mais en même temps, qu'est-ce que cela fait s'il y va ? Le décrédibiliser davantage ?

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
On pourrait d'ailleurs ouvrir un sujet sur ce média internet.
Non merci, des années de J.Grimault et autres Jamin en passant par les Chasseurs de Fantomes m'on suffit pour cataloguer ce média de torchon pour post-ado. Et ce même si je ne rejette pas l'hypothèse E.T (ni totalement l'hypothèse fantôme :P: Hey oui..., même si ça se rapproche des 99% de "bha non..." :a2: ).
Il y à une façon d'aborder un sujet, et c'est pas en invitant des mythomanes avérés en buvant leurs parole que ça marche.
Faire cela, c'est ne pas se respecter sois-même. NUREA est une chaîne qui ne se respecte pas.
Comme on dit : il faut de tout pour faire un monde.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Rien à voir avec la chaîne de Samuel, qui est juste un des meilleurs scéptique que je connaisse, tout en restant très humain (à mes yeux) et même très ouvert à pleins de choses (notamment la visite E.T !).
Mr Sam est honnête dans sa démarche, mais le débat n'était pas du tout à la hauteur de mes attentes.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
JPP ne sais pas ou donner de la tète.
Mais la ou je te rejoint c'est que, au fond, je peut le comprendre, il à ses raisons d'en arriver la !
JPP méritait et mériterait mieux que ça ! Et on sent que c'est un mec bien aussi. Mais les gens bien ne font pas que des bonnes choses.
Ce qu'il faudrait c'est un débat contradictoire filmé de 5 ou 6 heures avec en face des experts reconnus en cosmologie théorique.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Bien écoute, je ne suis pas spécialiste de l'historique des copies des lettres ummites, mais il y a dans tous les cas des papiers de JPP bien antérieurs aux années 90.
Quels papiers ?
Ses publications anciennes et ses BD par exemple.

Il y a un livre aussi (1997) dont voici un accès gratuit : http://astrologie-quantique.info/Jean-P ... nivers.pdf, on y trouve des mentions d'articles anciens.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Non mais tu as raison, il faut se poser ces questions. Mais la piste JPP faussaire, je n'y crois pas.
N'y crois pas, ca reste de la croyance...
Bien non l'ami ! Ne pas croire en une chose n'est pas une croyance....

Exemple : dire ne pas croire en l'existence de Dieu, ce n'est pas dire croire en la non existence de Dieu.

Là il y a un point de logique qui n'est pas clair pour toi. ;)

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Moi je ne sais pas, et je dit que cette hypothèse se tien autant que celle des E.T...Et que c'est pas forcement JPP qui est le faussaire...
Ça pourrait très bien être les auteurs même des lettres Ummites qui les on modifié, ou un ou plusieurs webmaster ayant eu accès à cela.
Ou des scientifiques Russes pourquoi pas.
J'ai déjà répondu à ça.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Je ne dis pas que ce soit impossible, mais alors il faudrait le prouver, car c'est quand même une accusation assez grave.
N'inverse pas la charge de la preuve. Moi j'affirme rien. Je dit juste que mon idée est possible, pas moins qu'une visite E.T sur Terre.
Sinon, prouve aussi de ton coté que les lettres Ummites sont bien E.T.
Des documents avec des dates, ca suffit pas comme preuve, tu le comprend bien.
Je n'inverse rien, je n'affirme pas l'une des deux possibilités, j'affirme les deux dans une disjonction inclusive.

Ce peut être un cas ou bien l'autre, ou bien les deux, sans pour autant croire en un JPP faussaire.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
C'est plutôt que JPP est passionné de physique, et que sa curiosité et son ouverture d'esprit lui on autorisé de lire des lettres présentées comme écrites par des extraterrestres, et de trouver dans ces pages des choses inintéressantes, et plus que cela : stimulantes au point de l'orienter dans ses recherche.
Oui bha je comprend que ça soit stimulant. Moi même je m'en ficherait sinon :a2:
Ayant lu 90 % des lettres, je ne peux pas dire le contraire.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
Il aurait remarqué le rajout, car ils les connait bien les lettres, et depuis longtemps.
Ton problème est que tu CROIS que JPP est QUE honnête. Tu part d'une prémisse qui est une croyance, une impression, qui te regarde toi.
Moi je ne sais pas. Je doute.
Non, perso je ne crois en rien. J'envisage tous les cas.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
C'est toi qui le dis, moi je ne le pense pas. Par pour les textes en question.
Je t'affirme que fausser des documents (que ca soit JPP ou non), est une chose possible, avant même l'invention de Photoshop...
Possible oui, mais peu probable dans ce cas.

Nicolas78 a écrit :
11 juil. 2018, 08:10
La cohérence des équations de champs.
Cela, ca te fait peser le pour et le contre de Janus VS d'autres modèles...
Pourquoi n'arrive tu pas à faire un distinguo entre Janus, JPP, autres modèles, E.T, etc ?
Même si c'est lié, et que ça forme un tout (je le rejette pas, encore une fois), c'est quand même fait d'éléments qui sont différents et de nature (et d'auteurs) différentes.

Janus est un modèle. Les lettres Ummites, une autre.
Mais t'inquiète pas pour moi, je distingue très bien.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit