Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4242
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#176

Message par Wooden Ali » 09 janv. 2019, 15:14

25D a écrit :Combien d'entre vous en aurait parlé au risque de paraître anormal ou fou.
Il faut te faire à l'idée que tout le monde n'est pas comme toi ! :a2:
Tu continues à mettre ton incompréhension profonde de la MQ au service de tes fantasmes. Cette soupe infâme n'a l'air de convaincre personne. Tu devrais essayer des forums consacré à la foi, beaucoup mieux adaptés, àmha, à ton discours et ta pensée.

Par exemple, qu'est ce que l'hypothèse des particules virtuelles a à voir avec la choucroute ? Y vois-tu l'explication du dualisme et de la communication post-mortem ? Explique-nous ! Je brûle d'impatience.

Sans rire, ce n'est pas parce que l'on ne connait pas tout que n'importe quoi qui passe par la tête a une chance d'être vrai. C'est pourtant ta démarche : elle est foireuse et ne mène nulle part. Ce n'est pas en radotant aux confins de la Science (souvent à l'état d'hypothèses) que tu trouveras des réponses rationnelles à tes fantasmes prépubères. Étudie et comprend d'abord ses bases et sa démarche. Ensuite et seulement ensuite, tu pourras tenter d'en explorer les limites (ou de t'apercevoir, enfin, de la vanité de tes questions spirites).

Vous devriez, Gatti, richard et toi fonder une association des contempteurs du scepticisme par la confusion. Que Gatti soit décédé ne devrait pas vous poser de problèmes :a2:
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6264
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#177

Message par Lulu Cypher » 09 janv. 2019, 17:57

Wooden a écrit :Par exemple, qu'est ce que l'hypothèse des particules virtuelles a à voir avec la choucroute ? Y vois-tu l'explication du dualisme et de la communication post-mortem ? Explique-nous ! Je brûle d'impatience.
paréidolie voire apophénie (capacité à trouver des rapports entre des choses qui n'ont pas de rapports entre elles) :loupe:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#178

Message par 25 décembre » 09 janv. 2019, 21:00

#176 par Wooden Ali » 09 janv. 2019, 15:14

Tu continues à mettre ton incompréhension profonde de la MQ au service de tes fantasmes
Monsieur Nicolas a voulu m'expliquer que virtuel ne veut pas dire virtuel lorsqu'il est employé par les scientifiques de la physique quantique.
En tant qu'expert tu pourrais trancher la question entre Nicolas et moi. Sans que ta réponse ne concerne ton avis sur les fantômes ou tes fantasmes..
25D a écrit :
Combien d'entre vous en aurait parlé au risque de paraître anormal ou fou.
Il faut te faire à l'idée que tout le monde n'est pas comme toi !
Tu ne dis strictement rien en rapport avec la question. Heureusement que tout le monde n'est pas comme toi !
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#179

Message par 25 décembre » 09 janv. 2019, 21:28

#177 Cher psycologue Cypher » 09 janv. 2019, 17:57
Wooden a écrit :
Par exemple, qu'est ce que l'hypothèse des particules virtuelles a à voir avec la choucroute ? Y vois-tu l'explication du dualisme et de la communication post-mortem ? Explique-nous ! Je brûle d'impatience.

paréidolie voire apophénie (capacité à trouver des rapports entre des choses qui n'ont pas de rapports entre elles)
Je trouve cependant des rapports avec ce qui s'écrit sur le sujet dont on discute, c'était avant que je ne donne mon exemple
Monsieur Wooden dit qu'il est en enfer et qu'il y restera tant que je n'aurai pas donné une réponse découlant de son imagination.

Voici ce que dit: #15 par ABC » 02 août 2018, 09:16
Pas plus loin que là où elle se trouve aujourd'hui (contrairement au point de vue réaliste désireux de réintroduire un concept de "réalité absolue" dans la physique). La "réalité" se définit par l'observation. L'observation et les propriétés qui sont recueillies à cette occasion reposent sur une corrélation entre état du système observé et état du système observateur. Cette corrélation s'établit par interaction entre les deux systèmes.
Dans un autre ordre d'idée monsieur physique Wooden dit:
#25 par Wooden Ali » 05 août 2018, 05:10
* Incidemment, je trouve fascinant qu'on ne puisse définir un objet autrement qu'à travers les interactions qu'il peut avoir avec d'autres objets.
Lorsque je parle des particules virtuelles je dis justement qu'elle ne deviennent matérielles que lors d'interaction avec une autre particule.

J'ai cependant une correlation :
#42 par 25 décembre » 17 déc. 2018, 00:50
#11 par ABC » 02 août 2018, 04:08
La définition de la réalité s'obtient, à mon sens, en recueillant les propriétés qu'on lui attribue par observation, c'est à dire par interaction avec un ou des observateurs.


De quelle genre de réalité parle t'on lorsque parle de voir des êtres décédés, des fantômes. Il y a la une interaction entre un observateur et le fantôme. Nous pouvons parler de milliers d'observateurs qui peuvent décrire l'évènement. Le fantôme à des propriétés qui lui sont propres et indépendantes de l'observateur.

Nous pouvons dire que le champ de Higgs est immatériel et qu'il influe sur des particules réelles mais sans masse. Ceci existe dans tout notre univers.
Si l'on parle des fantômes nous ne pouvons généraliser comme nous le faisons avec un champ universel. Nous parlons d'observation au cas par cas et d'interaction limitées à un ou quelques sujets à la fois. Même le fait que des milliers voire des millions de cas soient rapportés par des observateurs ne mentant pas, nous ne pouvons établir une règle générale. Le fait de notre incapacité rend elle les fantômes moins réels.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9565
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#180

Message par Nicolas78 » 10 janv. 2019, 06:18

25D a écrit :Lorsque je parle des particules virtuelles je dis justement qu'elle ne deviennent matérielles que lors d'interaction avec une autre particule.
Le mot "virtuel" aurait pu être remplacé aisément par "particules du vide", "particules Casimir", "particules interactives éphémères", "particules de l’énergie du potentiel de point zéro", ou "particules fantômes" même :a2: ... Que ça n'aurait rien changé à leurs nature ontologique qui est un domaine un peu différent de la science dur (même si il y à des relations mais la n'est pas ma remarque) ;)
Les choses ne changent pas de nature juste par rapport à comment on les nomes...ou alors, notre univers est un sacré coquinou :a2: .
Même si le langage peu avoir un impact sur la façon que l'on à de comprend l'univers et de le "formuler".
Par la j'entend que l'univers se fiche surement de nos représentations, elles nous concernent nous, avant tout.

Tu dit toi même que les faits restent un minima dépendant de la condition humaine dans un contexte et se trouvent donc dénaturer par notre relation à eux (aux faits).
Je ne comprend donc pas comment tu pourrait croire qu'un adjectif qualificatif utilisant un mot aussi arbitraire que "virtuel" puisse avoir un intérêt ontologique allant nécessairement dans le sens que tu désir selon tes attentes par rapport à ton expériences...
Le piège est si évident... ta volonté d'expliquer, de rationaliser ton expérience est t'elle...tu semble absolument incapable de "laisser tomber", et de vivre sans avoir un besoin de réponse quasi-absolue sur l'expérience que tu à vécu (enfin, ta femme). Je critique, mais je le comprend. J'en suis parfois victime !
Rationaliser c'est bien, indispensable, ça permet d'avancer, mais ça peu aussi être un piège.
Surtout quand il fini par déduire des trucs qui n'ont pas de rapport direct entre-eux, et qui, si ils en on un, n'a rien d'évident et de démontré.

Amha, si intérêt ontologique il y à, il dépasse surement largement le pseudo qu'on à donné à ces dites particules-interactions...

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#181

Message par 25 décembre » 10 janv. 2019, 09:26

#180 par Nicolas78 » 10 janv. 2019, 06:18
25D a écrit :
Lorsque je parle des particules virtuelles je dis justement qu'elle ne deviennent matérielles que lors d'interaction avec une autre particule.
Le mot "virtuel" aurait pu être remplacé aisément par "particules du vide", "particules Casimir", "particules interactives éphémères", "particules de l’énergie du potentiel de point zéro", ou "particules fantômes" même ... Que ça n'aurait rien changé à leurs nature ontologique qui est un domaine un peu différent de la science dur (même si il y à des relations mais la n'est pas ma remarque)
Les choses ne changent pas de nature juste par rapport à comment on les nomes...ou alors, notre univers est un sacré coquinou .
Même si le langage peu avoir un impact sur la façon que l'on à de comprend l'univers et de le "formuler".
Par la j'entend que l'univers se fiche surement de nos représentations, elles nous concernent nous, avant tout.
Je ne comprend donc pas comment tu pourrait croire qu'un adjectif qualificatif utilisant un mot aussi arbitraire que "virtuel" puisse avoir un intérêt ontologique allant nécessairement dans le sens que tu désir selon tes attentes par rapport à ton expériences…
Indépendamment su sujet "Le saut quantique de la conscience" C'est un scientifique en physique quantique qui dit que ce genre de particules existent à l'état latent faute d'énergie pour devenir matérielles. Ontologiquement ce ne sont pas encore des particules,
Tu dit toi même que les faits restent un minima dépendant de la condition humaine dans un contexte et se trouvent donc dénaturer par notre relation à eux (aux faits).
Le piège est si évident... ta volonté d'expliquer, de rationaliser ton expérience est t'elle...tu semble absolument incapable de "laisser tomber", et de vivre sans avoir un besoin de réponse quasi-absolue sur l'expérience que tu à vécu (enfin, ta femme). Je critique, mais je le comprend. J'en suis parfois victime !
Rationaliser c'est bien, indispensable, ça permet d'avancer, mais ça peu aussi être un piège.
Dans plusieurs expériences de vie la science pure n'est pas capable d'expliquer les phénomènes. Il reste donc la méthodologie pour s'approcher de l'être présent dans le phénomène.
"Husserl le répète expressément, la phénoménologie vise à se débarrasser de toute théorie préalable, de toute préconception et se soucie exclusivement de « faire droit à la chose même, [car], le voir ne se laisse pas démontrer ni déduire »11, en s'en tenant scrupuleusement à la façon dont la chose se donne selon le principe « Zu den Sachen selbst »N 9. En ce sens précis, l'écoute du phénomène exige la réduction phénoménologique. « Ce n'est que par une réduction [...] que j'obtiens une donnée absolue, qui n'offre plus rien d'une transcendance. Si je mets en question le moi, et le monde, et le vécu en tant que vécu du moi, alors, de la vue réflexive dirigée simplement sur ce qui est donné dans l'aperception du vécu en question, sur mon moi, résulte le phénomène de cette aperception : par exemple le phénomène perception appréhendé comme ma perception [...] Mais je peux pendant que je perçois porter sur la perception le regard d'une pure vue [...] laisser le rapport au moi de côté ou en faire abstraction : alors la perception saisie et délimitée dans une telle vue est une perception absolue, dépourvue de toute transcendance, donnée comme phénomène pur au sens de la phénoménologie » écrit Husserl dans L'idée de la phénoménologie."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phénoméno ... ilosophie)
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9565
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#182

Message par Nicolas78 » 10 janv. 2019, 09:46

25D a écrit :Indépendamment su sujet "Le saut quantique de la conscience" C'est un scientifique en physique quantique qui dit que ce genre de particules existent à l'état latent faute d'énergie pour devenir matérielles. Ontologiquement ce ne sont pas encore des particules.
Les hypothèses de la "conscience quantique" (dit comme ça, ça sonne complètement faux, mais bon, résumons) sont en développement, mais qu'est-ce que cela apporte au sujet de la communication avec les morts ?
Dans plusieurs expériences de vie la science pure n'est pas capable d'expliquer les phénomènes. Il reste donc la méthodologie pour s'approcher de l'être présent dans le phénomène.
C'est surtout parce-que les expériences de vie sont uniques, et vécues par un individu sensible et unique.
La science à bcp de mal à étudier et comprendre la "nature" et la pertinence des expériences d'un sujet unique que seul lui peut vraiment vivre pleinement (les déboires du sujet de la psyché humaine, que la phénoménologie à tenté d'épauler, en dit long la dessus).

Nous sommes seul, tous. Et la science n'y peu rien. Elle n'est pas toute puissante. La science n'est pas un outil miraculeux. Elle ne peut pas se mettre à notre place. C'est nous qui la plaçons, la façonnons, et qui l'utilisons, pour servir et nourrir notre expérience de la vie. Pas l'inverse.
"Husserl le répète expressément, la phénoménologie vise à se débarrasser de toute théorie préalable, de toute préconception et se soucie exclusivement de « faire droit à la chose même, [car], le voir ne se laisse pas démontrer ni déduire »11, en s'en tenant scrupuleusement à la façon dont la chose se donne selon le principe « Zu den Sachen selbst »N 9. En ce sens précis, l'écoute du phénomène exige la réduction phénoménologique. « Ce n'est que par une réduction [...] que j'obtiens une donnée absolue, qui n'offre plus rien d'une transcendance. Si je mets en question le moi, et le monde, et le vécu en tant que vécu du moi, alors, de la vue réflexive dirigée simplement sur ce qui est donné dans l'aperception du vécu en question, sur mon moi, résulte le phénomène de cette aperception : par exemple le phénomène perception appréhendé comme ma perception [...] Mais je peux pendant que je perçois porter sur la perception le regard d'une pure vue [...] laisser le rapport au moi de côté ou en faire abstraction : alors la perception saisie et délimitée dans une telle vue est une perception absolue, dépourvue de toute transcendance, donnée comme phénomène pur au sens de la phénoménologie » écrit Husserl dans L'idée de la phénoménologie."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phénoméno ... ilosophie)
Ok, et en quoi cela indiquerait que ton interprétation d'un phénomène est le bon, juste parce-que tu applique un cadre philosophique adapté (à la compréhension de la pertinence d'un sujet, plus qu'au sujet lui même) ?
En quoi cela donnerais le moindre indice sur la communication avec les morts ?

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6043
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#183

Message par curieux » 10 janv. 2019, 13:34

Nicolas78 a écrit :
10 janv. 2019, 09:46
En quoi cela donnerais le moindre indice sur la communication avec les morts ?
ça me parait une tentative pitoyable de remettre au gout du jour le mythe de l'immortalité de l'âme, sujet qui tient à coeur aux crédulogogos qui n'ont toujours pas digéré que la science n'y apporte aucune réponse.
Et pour cause... quand un problème n'a pas de solution, il semble plus que probable que le problème n'existe pas, du moins pas sous la forme où est posé le problème.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9565
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#184

Message par Nicolas78 » 10 janv. 2019, 14:04

curieux a écrit :
10 janv. 2019, 13:34
Nicolas78 a écrit :
10 janv. 2019, 09:46
En quoi cela donnerais le moindre indice sur la communication avec les morts ?
ça me parait une tentative pitoyable de remettre au gout du jour le mythe de l'immortalité de l'âme, sujet qui tient à coeur aux crédulogogos qui n'ont toujours pas digéré que la science n'y apporte aucune réponse.
Et pour cause... quand un problème n'a pas de solution, il semble plus que probable que le problème n'existe pas, du moins pas sous la forme où est posé le problème.
C'est tout à fait les bons termes je trouve !
25D semble comme bcp de personnes, il aime la science autant qu'il la fantasme et la rejette, et est déçus qu'elle ne propose pas la puissance qu'il imagine être la portée de celle-ci.
Heureusement que la "science" n'a pas une telle approche. Sinon nous serions sans cesse dans une démarche de type concordisme.
Je ne dit pas que ces questionnements demeurerons à jamais hors de portée dans des perspectives différentes (même si j'y crois pas j'aime aussi me projeter dans des hypothèses SF/fantaisies)... je n'ose pas imaginer ce que sera la science dans, par exemple, 20 ou 30 0000 ans...(si on survie d'ici la).
D'autant plus que je sais bien que nombres d'idées considérées comme farfelues, en marge et parfois moquées on finalement réussit à s'imposer, et sont maintenant considérées comme évidentes...

Mais pour le moment, sa démarche est vaine puisque pas du tout adaptée, sans parler que son imagination ne fonctionne que dans un sens...
Pourquoi faire appel aux particules virtuelles pour soutenir l'idée de la "vie" après la "mort", alors que l'idée d'une connexion avec un autre univers est suffisant ? Parce-que techniquement, il à besoin de la PQ pour justifier cette connexion. Et que la PQ est parfait pour ça, notamment parce-que c'est une jeune science qui vient à peine d'entre ouvrir certaines portes sur des questions cosmologiques centrales (et parfois ontologique).
Mais c'est bcp trop top ! Et mal fait de sa part...
Il est inutile de justifier techniquement un fait pour rendre compte de ce fait et parfois même le prouver !... Il n'a pas besoin de le faire, or il ne rend pas compte des faits autrement que par des esquives épistémologiques qui n'ont rien apportées au sujet des morts (mais bien des vivants).

Rationaliser un phénomène est donc surement un besoin probable pour son équilibre mentale, équilibre "garanti" par sont identité et ces croyances, ses peurs, ses espoirs etc (je prend un risque de me tromper, mais ça peut être quelque chose dans le genre amha, par ailleurs on à tous ce genres de "dynamismes psychique" je pense, à différent niveaux et selon les moments/contextes...même si encore une fois il ne s'agit la que d'une opinion de comptoir de ma part !). Bref.
Dans l'incapacité de prendre du recul sur ce qu'il pense être factuel, il se doit de trouver une explication technique "rationalisante" pour répondre à un questionnement possiblement envahissant. Je fait peut-être une projection psychologique ici... Mais si c'est juste un peu vrai alors disons que je comprend cela très bien. Chez certains, cela peut aider à avancer dans la vie, d'après moi (ou ça leurs fait croire).
Mais chez lui, il est évident que ça le rend complètement apathique.
Quand on voit ce qu'ABC à fait de ces expérience de vies en tentant de les apprivoiser (même si on est pas d'accord et qu'on pense que c'est de la zozoterie)...bha on voit que tout le monde n'est pas à égalité dans leurs façon de faire, et on voit que ces "ondes de choc de la vie" apportent plus, parallèlement, à certains qu'a d'autres.

Parce-qu’il le faut le dire. C'est pas plus la croyance de 25D qui pose problème (je peut le comprendre et ne suis pas choqué par ses idées), que sa façon de l'aborder sans laisser transpirer le moindre recul, tjr dans la même position...
Il gagnerais à relativiser ses idées *. Et d'assumer un peu plus ses espoirs scientifiques comme des espoirs, et pas de la science, qui de toute façon ne pratique pas.

* Par exemple, admettre qu'a part chez certains scientifiques ayant des relations complexes avec le créationnisme, rien n'indique que d'ici 30 0000 ans, la science aille dans son sens. Tout indique l'inverse même. Même si le penser, à cause de l'histoire des science, est excitant pour lui (et pas que pour lui). Il faut accepter de ne pas tout avoir et attendre de la science...nous mourrons tous avec plus d'ignorances que de savoirs.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#185

Message par 25 décembre » 10 janv. 2019, 23:27

#183 par curieux » 10 janv. 2019, 13:34
Nicolas78 a écrit : ↑
10 janv. 2019, 09:46
En quoi cela donnerais le moindre indice sur la communication avec les morts ?
ça me parait une tentative pitoyable de remettre au gout du jour le mythe de l'immortalité de l'âme, sujet qui tient à coeur aux crédulogogos qui n'ont toujours pas digéré que la science n'y apporte aucune réponse.
Je n'avais pas pensé à l'âme. Est-ce que la personne décédée peut communiquer avec les vivants longtemps à près sa mort. Trois jours, 3 ans ou 300 ans. La tendance indique que ce sont les personnes qui ont connus personnellement ou qui sont des parents proches du défunt qui peuvent communiquer avec le mort. Sauf exception il n'y a que Mélinda qui puisse communiquer avec des gens qu'elle ne connait pas.

Il ne semble pas y avoir de lien avec l'âme et la possibilité de communication bilatérale.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#186

Message par 25 décembre » 10 janv. 2019, 23:49

184 Nicolas
Mais pour le moment, sa démarche est vaine puisque pas du tout adaptée, sans parler que son imagination ne fonctionne que dans un sens...
Pourquoi faire appel aux particules virtuelles pour soutenir l'idée de la "vie" après la "mort"
Je ne parle pas de vie après la mort au sens que tu l'entends. D'après l'exemple que j'ai donné, je dis que la communication pourrait se faire pendant un certain temps après la mort. La conscience survivrait un certain temps au décès clinique et par je ne sais quel moyen cette conscience pourrait communiquer avec quelqu'un de proche capable de capter et d'accepter ce genre de communication.

Bien sur c'est une vision ou une interprétation du phénomène qui se fait sans que les sciences n'interviennent puisqu'elles n'en ont pas la capacité. Parler de particules propres à la physique quantique ne veut pas dire qu'elle est apte à solutioner la question de la communication dont nous parlons. C'est un exemple de non matière qui peut sous certaines conditions devenir matière et que cette matière peut interagir avec le monde matériel. La conscience immatérielle pourrait agir sur la conscience d'un vivant.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6043
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#187

Message par curieux » 11 janv. 2019, 05:37

Nicolas78 a écrit :Mais pour le moment, sa démarche est vaine puisque pas du tout adaptée, sans parler que son imagination ne fonctionne que dans un sens...
C'est la même démarche qu'avait suivie les égyptiens pendant leur règne, leur imagination n'était bornée que par leurs connaissances scientifiques plus que sommaire.
Pendant la même période, les juifs ne croyaient pas à l'immortalité de l'âme, ils n'attendaient que la résurrection des morts mais en chair et en os, sans plus. Même les premiers chrétiens n'attendaient pas autre chose si on en croit le nouveau testament, c'est seulement aux environs de l'an 98 que le livre de la Révélation de Jean que l'idée d'une résurrection en tant qu'esprit immortel commence à être abordée, soit bien après l'époque où évoluaient les disciples de Jésus.

De qui les contemporains de l'empire égyptiens tenaient-ils leurs superstitions ?
Si on peut à juste titre considérer ces idées comme de la mythologie alors que dire de l'origine des idées de l’apôtre Jean ?
Mêmes origines, même combat, même superstitions sans fondement reprise de nos jours dans le même but : celui de se rassurer sur ce qui pourrait bien arriver après la mort.
Pour y parvenir, certains mène leur idées en fonction du vieux proverbe populaire, ils font feu de tous bois.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9565
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#188

Message par Nicolas78 » 11 janv. 2019, 05:55

25D a écrit :Je ne parle pas de vie après la mort au sens que tu l'entends. D'après l'exemple que j'ai donné, je dis que la communication pourrait se faire pendant un certain temps après la mort. La conscience survivrait un certain temps au décès clinique et par je ne sais quel moyen cette conscience pourrait communiquer avec quelqu'un de proche capable de capter et d'accepter ce genre de communication.
La conscience pendant et/ou après la mort si tu préfère, ok.
Bien sur c'est une vision ou une interprétation du phénomène qui se fait sans que les sciences n'interviennent puisqu'elles n'en ont pas la capacité.
C'est pas ce que tu espère en tout cas ?
Et permet moi de douter de tes capacités à savoir ce que la science peu faire ou non. C'est déjà pas facile pour les scientifiques...
Parler de particules propres à la physique quantique ne veut pas dire qu'elle est apte à solutioner la question de la communication dont nous parlons.
Ha merci ! Amen.
C'est un exemple de non matière qui peut sous certaines conditions devenir matière et que cette matière peut interagir avec le monde matériel.
Cad de la "non matière" ? Tu peut développer "non matière" dans le contexte des particules virtuelles ?
La conscience immatérielle pourrait agir sur la conscience d'un vivant.
Les particules virtuelles sont une description d'un comportement (certes, spéciale, dans une physique "spéciale") expliquant une force physique...c'est pas plus compatible avec la "conscience immatérielle" que la force de Laplace, la gravité, la force centrifuge ou la force qui donne envie de chier quand on à trop mangé...
Même si on peu s'accorder sur la nature immatérielle des concepts que créer la conscience (les idées). Comme les forces par ailleurs...
La phénoménologie aidant. Mais ça n'implique pas la capacité à la conscience de survivre après la destruction de son support. Même si dans l'absolue on ne peut pas prouver non-plus que ça n'existe pas (peu importe, tu à la charge de la preuve).

Edit : quoi qu'il en soit il est un fait, en 2 ans ici à chercher la vérité vraie, tu en est encore à tourner en rond.
Dernière modification par Nicolas78 le 11 janv. 2019, 08:17, modifié 1 fois.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21525
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#189

Message par Jean-Francois » 11 janv. 2019, 08:00

25 décembre a écrit :
10 janv. 2019, 23:27
Est-ce que la personne décédée peut communiquer avec les vivants longtemps à près sa mort
Vous posez des questions qui ne concernent que vos fantasmes puisque rien n'indique que les morts puissent communiquer.

À ce propos, vous avez esquivé ma question sur le fait que votre beau-père ne semble pas avoir trop tenté de (re)communiquer avec votre femme après sa mort. (Mort du beau-père, hein... qui sait si les morts communiquent entre eux ou pas.) Vous l'expliquez comment? "Manque de connexions"?
La tendance indique que ce sont les personnes qui ont connus personnellement ou qui sont des parents proches du défunt qui peuvent communiquer avec le mort
De nombreux médiums prétendent pouvoir communiquer avec les morts mais ne sortent que des trucs que les vivants connaissent*. Et mieux quelqu'un a connu un mort, plus il sera en mesure de compléter les deux côtés du "dialogue".

Jean-François

* Parce que lorsqu'on regarde les médiums zigonner, les morts qu'ils relaient semblent devenus particulièrement amnésiques voire carrément idiots.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#190

Message par 25 décembre » 11 janv. 2019, 10:47

#187 par curieux » 11 janv. 2019, 05:37

Mêmes origines, même combat, même superstitions sans fondement reprise de nos jours dans le même but : celui de se rassurer sur ce qui pourrait bien arriver après la mort.

Presque tout le monde s'est posé la question sur la vie après la mort. Actuellement et depuis toujours les réponses sont en fonction de croyances. Si on mettait les argents et les efforts que l'on a mis pour fabriquer les bombes atomiques et les centrales nucléaires, possiblement que l'on pourrait avoir un début de réponse à cette question. Il faut y aller par étape, il a fallu découvrir les propriétés de certains atomes avant de fabriquer une bombe.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#191

Message par 25 décembre » 11 janv. 2019, 11:00

#188 par Nicolas78 » 11 janv. 2019, 05:55
Edit : quoi qu'il en soit il est un fait, en 2 ans ici à chercher la vérité vraie, tu en est encore à tourner en rond.
C'est vrai qu'en ce qui concerne l'âme et la conscience je tourne en spirale le cercle s'élargissant avec les réponses que je dois trouver face à vos commentaires. J'espère quand même trouver une porte sur le périmètre de ce cercle.
Le plaisir et la satisfaction se trouve parfois dans la recherche de réponses. Comme je n'ai pas trouvé de réponses je continue de chercher en regardant dans toutes les directions.

Merci de ta collaboration.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#192

Message par 25 décembre » 11 janv. 2019, 11:13

#189 par Jean-Francois » 11 janv. 2019, 08:00
Vous posez des questions qui ne concernent que vos fantasmes puisque rien n'indique que les morts puissent communiquer.

À ce propos, vous avez esquivé ma question sur le fait que votre beau-père ne semble pas avoir trop tenté de (re)communiquer avec votre femme après sa mort. (Mort du beau-père, hein... qui sait si les morts communiquent entre eux ou pas.) Vous l'expliquez comment? "Manque de connexions"?
Je n'avais pas vu ta question. Je pourrais répondre en te citant: "rien n'indique que les morts puissent communiquer" alors à quoi servirait ta question.

Il faut se souvenir que ma femme fut la dernière à lui parler. En résumé elle lui a dit qu'il pouvait partir en paix et il s'est résigné. Il a du comprendre que sa place était avec les morts et qu'il n'avait plus besoin de communiquer directement ou mentalement avec les vivants.

Bien sur ce ne sont que des spéculations puisqu'il n'a jamais plus recommuniqué avec personne à ma connaissance.

Tu parles de gens qui se disent médium tu crois que ce sont d'honnêtes gens. Je ne connais que Whoopi Goldberg qui avait ce talent.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9565
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#193

Message par Nicolas78 » 11 janv. 2019, 11:31

25D a écrit :C'est vrai qu'en ce qui concerne l'âme et la conscience je tourne en spirale le cercle s'élargissant avec les réponses que je dois trouver face à vos commentaires. J'espère quand même trouver une porte sur le périmètre de ce cercle.
Il est possible que comme tout le monde avant toi depuis des milliers d'années, tu ne trouve pas de porte, ou alors tu en trouvera une qui va t'engager dans un autre cercle suffisamment grand pour que tu te crois en ligne droite...

Ceci-dit, il y à une chose avec la quelle je suis en accord avec toi :
Presque tout le monde s'est posé la question sur la vie après la mort. Actuellement et depuis toujours les réponses sont en fonction de croyances.
Je suis d'accord :a1:
Si on mettait les argents et les efforts que l'on a mis pour fabriquer les bombes atomiques et les centrales nucléaires, possiblement que l'on pourrait avoir un début de réponse à cette question.
En fait, tu oscille entre une sur-estimation de la science (que tu voit, ou désir profondément, comme surpuissante), et une sous estimation.
Si la science se pose des questions sur la vie, l'univers, et le reste ( :a2: ). C'est que certains on eu et on encore des motivations ontologiques, philosophiques, personnelle, etc.
Qu'ils soit croyants ou non n'est pas la question.

Mais, la science actuellement referme la porte sur cette possibilité, indirectement en cherchant des réponses (mais plus adaptées)...et elle y à mis des moyens depuis le temps.
Ceci-dit, personne ne pourrait dire ce que sera la science dans 30 000 ans.
Tout ce qu'on peut suspecter, c'est que ça dépassera surement (et amplement) notre imagination actuelle.
Aussi bien positivement que négativement (c'est bien partis pour le négativement quand même) concernant ta "marotte" ;)
Comme je n'ai pas trouvé de réponses je continue de chercher en regardant dans toutes les directions.
On ne dirais pas que tu regarde dans toutes les directions. Mais plus la ou tu veut aller (plus que d'autres j'entend par la).
Ceci-dit, peut-être que tu le fait moins que tu ne le laisse penser.

Je suis aussi en accord avec ça :
Le plaisir et la satisfaction se trouve parfois dans la recherche de réponses.
:a1:

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21525
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#194

Message par Jean-Francois » 11 janv. 2019, 13:11

25 décembre a écrit :
11 janv. 2019, 11:13
Je pourrais répondre en te citant: "rien n'indique que les morts puissent communiquer" alors à quoi servirait ta question
Je pose la question à quelqu'un qui prétend que les morts peuvent communiquer avec les vivants. Je ne me pose pas la question, j'essaie de vous faire réfléchir (et c'est pas gagné).
Bien sur ce ne sont que des spéculations puisqu'il n'a jamais plus recommuniqué avec personne à ma connaissance
Ben voilà pourquoi votre idée d'investir temps et argent dans des spéculations est une très mauvaise idée: même si on n'obtient strictement rien, des gens comme vous continueront à privilégier leurs spéculations aux faits (c'est-à-dire: que les morts ne communiquent plus jamais).

De toute façon, ça fait pas mal d'années qu'on sait ce qui arrivent aux morts: ils se décomposent :mrgreen:
Tu parles de gens qui se disent médium tu crois que ce sont d'honnêtes gens. Je ne connais que Whoopi Goldberg qui avait ce talent.
Vous êtes conscient que "Ghost" est un film, donc une fiction? (Je demande parce qu'il est régulièrement difficile de savoir quelles zozoteries vous acceptez ou pas.) Cela dit, pourquoi ne pensez-vous pas que les médiums existent si vous pensez que la communication avec les morts peut se faire?

Ça va peut-être vous étonner mais je considère que la plupart des médiums sont honnêtes. Ils font comme vous et prennent sincèrement leurs spéculations/élucubrations, plus ou moins basées sur de la "tradition", pour la réalité. Ils ne sont pas trop intéressés à savoir s'ils communiquent avec les morts, l'imaginer leur suffit.

Il y a cependant aussi des escrocs (dont parmi les médiums qui ont une certaine popularité), qui savent très bien qu'ils ne communiquent pas avec les morts mais gagnent de l'argent en exploitant la crédulité ambiante.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4066
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#195

Message par 25 décembre » 11 janv. 2019, 14:01

J F: Vous êtes conscient que "Ghost" est un film, donc une fiction?

Quand j'écoute un film, de n'importe quel genre, je m'efforce de croire à la réalité telle que présentée. Faire autrement rend le film beaucoup moins intéressant.
Désolé si je n'utilise pas de petites têtes drôles, je suppose que le lecteur saura faire la différence. Mais tu fais bien de douter car parfois j'écrit le contraire de ma pensée pour susciter des réponses pour me faire réfléchir sur le sujet.
Merci de votre réponse intelligente

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21525
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#196

Message par Jean-Francois » 11 janv. 2019, 14:24

25 décembre a écrit :
11 janv. 2019, 14:01
J F: Vous êtes conscient que "Ghost" est un film, donc une fiction?
Quand j'écoute un film, de n'importe quel genre, je m'efforce de croire à la réalité telle que présentée. Faire autrement rend le film beaucoup moins intéressant
La suspension de l'incrédulité ne devrait qu'être temporaire... pour ne pas devenir un maintien de la crédulité. J'ai l'impression que vous êtes plutôt d'accord avec ça.

Vous ne m'avez pas dit pourquoi vous ne croyez pas aux médiums alors que vous croyez à la possibilité de communication avec les morts.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 462
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#197

Message par Cadenas » 11 janv. 2019, 15:12

Selon certains modèles théoriques en communication, les morts communiquent bel et bien avec les vivants par de nombreux moyen. Par exemple : un testament, un film où un livre posthume, une sépulture particulière... Par contre, évidemment, au moment de l'émission ou de la conception du message, la personne est vivante.

25 décembre : par le truchement de citation d'autres utilisateurs, j'ai cru comprendre que vous vous adressiez à moi. C'est complètement inutile : vous êtes dans ma liste d'ignorés et je ne lis aucun de vos messages directement (seulement ce que les autres en citent et c'est bien assez). Économisez donc les touches de votre clavier en vous adressant aux quelques personnes qui espèrent encore un sursaut de pertinence dans vos propos.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4242
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#198

Message par Wooden Ali » 11 janv. 2019, 15:53

25D a écrit :Mais tu fais bien de douter car parfois j'écrit le contraire de ma pensée pour susciter des réponses pour me faire réfléchir sur le sujet.
On s'en est aperçu : c'est là où il y a du sens !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9565
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#199

Message par Nicolas78 » 11 janv. 2019, 16:43

Wooden Ali a écrit :
11 janv. 2019, 15:53
25D a écrit :Mais tu fais bien de douter car parfois j'écrit le contraire de ma pensée pour susciter des réponses pour me faire réfléchir sur le sujet.
On s'en est aperçu : c'est là où il y a du sens !
Oui c'est vrai, ça se ressent.
Après je comprend ce genre de stratégie. Ça permet de nourrir l'adversité et de se faire bousculer, c'est bien. C'est mieux que si il pensait intimement vraie toutes les bêtises qu'il raconte :a2:

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4756
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le saut quantique de la conscience (le dernier livre de Beauregard)

#200

Message par LoutredeMer » 12 janv. 2019, 08:18

Nicolas78 a écrit :
11 janv. 2019, 16:43
Wooden Ali a écrit :
11 janv. 2019, 15:53
25D a écrit :Mais tu fais bien de douter car parfois j'écrit le contraire de ma pensée pour susciter des réponses pour me faire réfléchir sur le sujet.
On s'en est aperçu : c'est là où il y a du sens !
Oui c'est vrai, ça se ressent.
Après je comprend ce genre de stratégie. Ça permet de nourrir l'adversité et de se faire bousculer, c'est bien. C'est mieux que si il pensait intimement vraie toutes les bêtises qu'il raconte :a2:
Ca lui permet aussi de jouer et de se payer la tête des gens, accessoirement...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit