Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

Ici, on discute de sujets variés...
Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#126

Message par Libellule » 19 sept. 2018, 16:01

Igor a écrit :
04 sept. 2018, 17:58
Libellule a écrit :
04 sept. 2018, 13:12
Ma question s'adressait à ceux et celles qui ont adopté le scepticisme par frustration.
Alors pourquoi vous demandez ''Avez-vous adopté le scepticisme par frustration?'' si vous vous adressez à ceux et celles dont vous savez déjà qu'ils ont adopté le scepticisme par frustration?!

Bonjour Igor, je n'aurais pas posé la question, si j'aurais été connaissante de la réponse. Si des gens avaient répondus dans l'affirmative, j'aurais enchaîtné en demandant pourquoi. Cette dernière réponse pour répondre à votre seconde question :

''Mais peut-être voulez-vous dire pourquoi l'avez-vous adopté par frustration?''

Pour votre hypothèse sur la partie d'échecs, oui, je suis d'accord, ça devient lassant de toujours se faire répondre dans le flou. Du jello une fois de temps en temps ça passe, tout le temps ca en devient indigeste.

Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: On n'avance pas.

#127

Message par Libellule » 19 sept. 2018, 16:06

Igor a écrit :
06 sept. 2018, 09:00
Libellule a écrit :
05 sept. 2018, 22:48
A propos de l'absence de croyance, je ne vois pas comment on peut se construire une idée sans y croire. Les croyances font partie des pensées ou idées qu'on adoptent ou pas. On ne peut pas les éliminer pas plus que les émotions. Mais peut-être pourriez-vous me partager votre point de vue.
On peut croire aux vertus du scepticisme par exemple, ou aux vertus d'un esprit logique et critique. En effet, il peut être frustrant de se faire avoir par certains charlatans et manipulateurs, et cela peut être l'une des raisons pour lesquelles on y croit et qu'on l'adopte (question de se protéger un peu).

Comme certains vous l'ont dit aussi, nous ne croyons pas qu'il est bon d'accepter n'importe quoi sans vérifier (en doutez-vous)?
Quand on peut s'assurer de ce qu'on nous sert, c'est toujours mieux que le contraire :a1:

Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: Quelle croyance ?

#128

Message par Libellule » 19 sept. 2018, 16:23

Igor a écrit :
06 sept. 2018, 12:35
Libellule a écrit :
06 sept. 2018, 09:41
le problème c'est que dans leur discours, quand on échange, ils ne laissent plus de place au doute et sans s'en rendre compte, il raisonne sur les dits phénomènes, en fonction de ses croyances adoptées qui leur vient de d'autres puisque bien souvent ils n'ont pas eux-mêmes vécus ou expérimentés certains types d'expériences. Voilà pourquoi je définis le scepticisme comme une croyance.
Quand les gens n'ont pas eux-mêmes vécu ou expérimenté certains types d'expériences (comme vous dites) les gens ont à choisir entre deux attitudes, être trop prudent ou pas assez. Nous pensons qu'il vaut mieux être trop prudent que pas assez.
Quand vous tenez compte d'un témoignage vous n'avez pas besoin de choisir entre 2 attitudes, si vous développez dans le même sens que la personne qui a vécu une expérience, cela vous donne 2 avantages : 1-Vous apprenez tout ce qu'il y a à savoir sur l'histoire sans déranger la personne (je parle au niveau de son confort psychologique), au contraire vous gagnerez sa confiance. 2- Vous n'avez pas besoin d'être prudent ou pas assez puisque vous n'avez pas à juger de son témoignage. Ceci ne vous empêchera pas, après coup, de suggérer la possiblité de biais et autres petits trucs du genre, si ça vous fait plaisir et si ça en vaut le coup, bien sûr. Parfois l'expérience de cette personne est rattachée à plein d'autres petites expériences qui l'ont menée à penser ce qu'elle pense sans même qu'elle soit en totalité consciente de toutes ces petites idées qui se sont greffées les unes derrière les autres. Vous voyez, pas simple tout ça :a1: On peut partager, mais nullement contraindre.
Igor a écrit :
06 sept. 2018, 12:35
Ceci dit, je pense que plusieurs intervenants ici ont fait preuve d'une certaine ouverture quand même et n'ont pas complètement fermé la porte à certaines possibilités liées à la spiritualité (on peut être agnostique et savoir qu'on ne sait pas même si on est sceptique). On sait jamais (comme certains l'ont exprimé), peut-être qu'il y a quand même autre chose?
Pourquoi pas...
Igor a écrit :
06 sept. 2018, 12:35
Vous n'avez pas réagi à mon commentaire un peu plus haut par contre et j'aimerais bien savoir (surtout que vous parlez de groupes qui rejettent le scepticisme). Doutez-vous qu'il n'est pas bon d'accepter n'importe quoi sans vérifier (préférez-vous être à la merci des charlatans)?
C'est fait et non je ne préfère pas être à la merci de qui que ce soit.

Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: Précision.

#129

Message par Libellule » 19 sept. 2018, 16:28

Igor a écrit :
11 sept. 2018, 08:31
Florence a écrit :
11 sept. 2018, 02:50
Eh oui, comme Mireille ... l'art de la manipulation, couplé à celui de détecter ceux qui détectent sa manipulation et de leur jouer la comédie de l'indignation, de s'accrocher à ceux qui l'encouragent, d'ignorer ceux qui la questionnent et de maintenir le cap de ses certitudes tout en faisant mine d'avoir l'esprit ouvert ...
J'ai cru reconnaître mon fameux cobaye en tout cas (celui dont je parlais dans le commentaire #123 de l'enfilade intitulée Le défi sceptique auquel personne ici ne veut prêter foi). :mrgreen:

J'veux dire, c'est pas juste par déduction logique que j'ai procédé, il s'est produit une coïncidence confirmative aussi (Vathar a parlé de cobaye).

Mais je le sentais dès le début que c'était elle (avec le caractère directif de son message).

Dommage que j'ai sauté ce message, je n'aurais pas perdu de temps à vous répondre :ouch: Je suis trop gentille, ça me perdra...

Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: Précision.

#130

Message par Libellule » 19 sept. 2018, 16:35

Florence a écrit :
11 sept. 2018, 02:50
Igor a écrit :
10 sept. 2018, 20:27

Ça serait plus facile si Libellule n'ignorait pas les questions que je lui pose (un peu comme le faisait Mireille) et qu'elle répondait à mes questions.
Eh oui, comme Mireille ... l'art de la manipulation, couplé à celui de détecter ceux qui détectent sa manipulation et de leur jouer la comédie de l'indignation, de s'accrocher à ceux qui l'encouragent, d'ignorer ceux qui la questionnent et de maintenir le cap de ses certitudes tout en faisant mine d'avoir l'esprit ouvert ...

C'est tellement typique mais il y aura toujours de bonnes âmes pour tomber dans le panneau.
Quel tableau! Ca me rappelle des contes pour enfants...

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4519
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#131

Message par LoutredeMer » 19 sept. 2018, 17:14

Libellule a écrit :Non, parce que vous avez foi en ce que la science vous dit. C'est votre droit d'y croire.
....
Il faut que je vous dise que mon impression du moment est que le scepticisme est une croyance.
....
Pourquoi serions-nous sceptique ou croyant puisque tous deux sont basés sur des connaissances qui nous viennent d'information que nous n'avons pas nous-mêmes recueilli
J'ai recueilli des infos concernant un truc issu de la science permettant à des gens distants de communiquer en permanence sur des forums mais je pense que c'est une croyance, je n'y crois pas trop..

Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#132

Message par Libellule » 19 sept. 2018, 17:47

LoutredeMer a écrit :
19 sept. 2018, 17:14
'ai recueilli des infos concernant un truc issu de la science permettant à des gens distants de communiquer en permanence sur des forums mais je pense que c'est une croyance, je n'y crois pas trop..
Vous avez bien raison de ne pas croire en ce truc, j'aurais fais pareil :a4:

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4519
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#133

Message par LoutredeMer » 19 sept. 2018, 17:58

Libellule a écrit :
19 sept. 2018, 17:47
LoutredeMer a écrit :
19 sept. 2018, 17:14
'ai recueilli des infos concernant un truc issu de la science permettant à des gens distants de communiquer en permanence sur des forums mais je pense que c'est une croyance, je n'y crois pas trop..
Vous avez bien raison de ne pas croire en ce truc, j'aurais fais pareil :a4:
Mais oui...

Florence
Messages : 9282
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Précision.

#134

Message par Florence » 20 sept. 2018, 03:26

Libellule a écrit :
19 sept. 2018, 16:28
Dommage que j'ai sauté ce message, je n'aurais pas perdu de temps à vous répondre :ouch: Je suis trop gentille, ça me perdra...
Nan, ce qui vous perdra c'est d'être aussi mauvaise comédienne :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6137
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Qu'en savez-vous ?

#135

Message par Cartaphilus » 20 sept. 2018, 04:48

Libellule a écrit :
19 sept. 2018, 14:15
Sans la foi, où irions-nous. C'est à partir de cette même foi que la science a évolué. Il a fallu une bonne dose de celle-ci pour être financé faute de preuve dans un passé pas si lointain de notre histoire.
Mais c'est surtout en se débarrassant peu ou prou de la foi, et en luttant contre les représentants de l'orthodoxie que la science s'est établie.
Libellule a écrit :Vous oubliez l'intuition. Une forme d'intelligence qui n'est pas toujours clair, mais qui se précise avec les événements.
Sans la démarche scientifique, l'intuition ne serait qu'une forme d'imagination stérile.
Libellule a écrit :Croyez-vous que je ne fasse pas confiance en la science? Je lui fais confiance à bien des niveaux et d'autres moins. Ca dépend toujours des intérêts et des intéressés, faut voir :a1:

Pensez-vous que les conflits d'intérêts, les intentions mercantiles et la soif de pouvoir soient l'apanage des scientifiques ?
Libellule a écrit :
Cartaphilus a écrit :
19 sept. 2018, 13:39
La science est avant tout une démarche, sur une socle de connaissances acquises — qui peuvent toujours être remises en question, car il n'y existe pas de dogme ; affirmer que l'on ne peut s'appuyer sur les données scientifiques acceptées parce que l'on ne les a pas établies personnellement, c'est faire peu de cas des études poursuivies, du travail personnel, de la culture thésaurisée...
Vous vous trompez et vous faites déraper le sujet. Il n'a jamais été question de juger des apports de la science, j'espère que vous en conviendrez. On parle du sentiment de croire qui à mon avis s'étend jusqu'à la science puisque nous n'avons ni vous ni moi fait ces études sur un sujet x. Entre chercheurs, les choses peuvent être bien différente, mais pour la plupart nous n'en sommes pas, donc... L'aveuglement n'est pas qu'une affaire pour les croyants, ce problème nous concerne tous. Il est très difficile de faire la part des choses et c'est pour cette raison que je considère qu'il faut toujours faire confiance en cette part d'intelligence intuitive qui nous dicte parfois de faire une chose plutôt qu'une autre.
Vous restreignez la connaissance d'un sujet aux « chercheurs », pour disqualifier le discours de tous qui n'auraient cette qualité — par vous attribuée selon quels critères ?

Mais l'intérêt que l'on porte à un « sujet x » peut mener tout un chacun, pourvu qu'il en ait la motivation, à un niveau de connaissances approfondies, sans avoir le statut de « chercheur » ; vous faites grand cas de l'intuition, mais vous ne semblez pas reconnaître l'importance du travail individuel.

Par exemple, que savez-vous de mes études, de mon expérience, de mes recherches personnelles, « sur un sujet x » ?
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: Précision.

#136

Message par Libellule » 20 sept. 2018, 06:02

Florence a écrit :
20 sept. 2018, 03:26
Libellule a écrit :
19 sept. 2018, 16:28
Dommage que j'ai sauté ce message, je n'aurais pas perdu de temps à vous répondre :ouch: Je suis trop gentille, ça me perdra...
Nan, ce qui vous perdra c'est d'être aussi mauvaise comédienne :roll:
Comédienne? Comédienne de quoi? Si je remonte cette conversation depuis mon arrivée, vous avez un problème. Saviez-vous qu'il y a des lois qui s'appliquent sur internet pour protéger les internautes de propos comme les vôtres? Elles sont de plus en plus présente sur différente plateforme. Je vous suggère de vous calmer. Au plus simple, vous pouvez ignorer cette conversation.

https://www.murielle-cahen.com/publicat ... rement.asp

Florence
Messages : 9282
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Précision.

#137

Message par Florence » 20 sept. 2018, 06:33

Libellule a écrit :
20 sept. 2018, 06:02
Comédienne? Comédienne de quoi? Si je remonte cette conversation depuis mon arrivée, vous avez un problème. Saviez-vous qu'il y a des lois qui s'appliquent sur internet pour protéger les internautes de propos comme les vôtres? Elles sont de plus en plus présente sur différente plateforme. Je vous suggère de vous calmer. Au plus simple, vous pouvez ignorer cette conversation.
:nan: La grande scène de l'intimidation, après celle de la pucelle effarouchée et de l'innocence bafouée, on nous l'a déjà faite. :nan:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Libellule
Messages : 84
Inscription : 03 sept. 2018, 15:53

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#138

Message par Libellule » 20 sept. 2018, 10:48

Florence a écrit :
20 sept. 2018, 06:33
Libellule a écrit :
20 sept. 2018, 06:02
Comédienne? Comédienne de quoi? Si je remonte cette conversation depuis mon arrivée, vous avez un problème. Saviez-vous qu'il y a des lois qui s'appliquent sur internet pour protéger les internautes de propos comme les vôtres? Elles sont de plus en plus présente sur différente plateforme. Je vous suggère de vous calmer. Au plus simple, vous pouvez ignorer cette conversation.
:nan: La grande scène de l'intimidation, après celle de la pucelle effarouchée et de l'innocence bafouée, on nous l'a déjà faite. :nan:
Merci Florence! Nous agirons en conséquence.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1224
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Précision.

#139

Message par Inso » 20 sept. 2018, 11:29

Bonjour,
Libellule a écrit :
20 sept. 2018, 06:02
Saviez-vous qu'il y a des lois qui s'appliquent sur internet pour protéger les internautes de propos comme les vôtres? Elles sont de plus en plus présente sur différente plateforme. Je vous suggère de vous calmer. Au plus simple, vous pouvez ignorer cette conversation.

https://www.murielle-cahen.com/publicat ... rement.asp
extrait du lien :
La jurisprudence a précisé la notion de diffamation en la jugeant caractérisée dès lors que l’honneur d’une personne identifiable est publiquement atteint par la divulgation d’une allégation de mauvaise foi.

Nonobstant le fait que "jouer la comédienne" est très loin d'être de la diffamation et que cette remarque, au vu du contexte, n'est pas une allégation de mauvaise foi, il s'avère que vous n'êtes pas identifiable.
Je vous invite donc à agir en conséquence et vous souhaite bonne chance pour aboutir à un quelconque résultat.


Ce petit point juridique mis à part, je m'étonne d'une possible contradiction dans vos propos.
En parlant des sceptiques, vous leurs reprocher de faire confiance à la science alors qu'ils n'ont pas eux-même vérifié le point.
Par contre, quand vous parlez de témoignage (sur les EMI par exemple), il faudrait, selon vous, leur faire confiance.
Merci de satisfaire ma curiosité sur ce point. même si je l'ai exprimée avec suffisance, ce dont je m'en excuse à l'avance.

Inso
Dernière modification par Inso le 20 sept. 2018, 14:41, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4194
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#140

Message par Wooden Ali » 20 sept. 2018, 12:00

Il est vrai qu'il vaut mieux traiter Catherine Deneuve de "comédienne" ! On risque moins.
Penser qu'on peut insulter un pseudo et se retrouver devant la justice ! :ouch:
Je pense qu'il est temps de tirer la chasse, Diablo.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1224
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#141

Message par Inso » 20 sept. 2018, 12:36

Wooden Ali a écrit :
20 sept. 2018, 12:00
Il est vrai qu'il vaut mieux traiter Catherine Deneuve de "comédienne" ! On risque moins.
Penser qu'on peut insulter un pseudo et se retrouver devant la justice ! :ouch:
Je pense qu'il est temps de tirer la chasse, Diablo.
D'un coté, je trouve sympa de voir des personnes débarquer ici pour "casser du sceptique". Quelques remarques de leurs part amènent des questionnements et des réflexions.
Malheureusement, au bout d'une ou deux pages, on s'aperçoit que ces personnes restent campées sur leur position et emploient des artifices rhétoriques* plutôt que de réelles réflexions et en faisant bien sentir bien toute la frustration qu'il y a derrière leurs arguments déballages.
C'est dommage.

* Ne pas tenir comptes des explications proposées, dévier du sujet, noyer le poisson, jouer l'indignation, dénigrer, mépriser ses interlocuteurs et même (dans les cas extrêmes) menacer !

C'est un peu comme si j'arrivais dans un club de foot, sans avoir fait l'effort de lire les règles, sans même avoir essayé de m’entraîner un minimum et que je commençais à critiquer tout le monde, essayais de taper dans le ballon pour l'envoyer n'importe où, expliquait qu'ils n'ont rien compris et qu'il ne fallait pas mettre le ballon dans les buts et finalement menacer les joueurs qui n'étaient pas d'accord avec moi.

Inso

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4194
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#142

Message par Wooden Ali » 20 sept. 2018, 13:14

Inso a écrit :D'un coté, je trouve sympa de voir des personnes débarquer ici pour "casser du sceptique". Quelques remarques de leurs part amènent des questionnements et des réflexions.
Exact : la contradiction est souvent fructueuse et porteuse de progrès. Pas toujours, hélas ! Elle peut être stérile quand elle est apportée sans réel souci de comprendre son interlocuteur et de préciser les notions dont on discute. Quand il devient patent qu'ils veulent "casser du Sceptique" et sont là pour prêcher un préjugé indécrottable, par exemple que les sceptiques sont des croyants qui s'ignorent et qu'ils font un mauvais usage de cette croyance, il est inutile de poursuivre.

On pouvait se douter que, dès l'intitulé de ce fil, les choses allaient tourner au vinaigre. On sent bien qu'il manque quelque chose à la question "Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité ? La question serait plus complète avec un qualificatif au mot "forme". On pense à : rudimentaire, primitive, abâtardie ... Une question d'entomologiste qui observe ces drôles de fourmis. Mal parti pour une discussion d'égal à égal !

Entre le Grand Réformateur de l’Épistémologie, spécialiste des démolitions et la Libellule spirituelleTM qui veut nous trainer devant les tribunaux, on est bien loti en ce moment.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 633
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#143

Message par Vathar » 20 sept. 2018, 17:21

Wooden Ali a écrit :
20 sept. 2018, 13:14
Entre le Grand Réformateur de l’Épistémologie, spécialiste des démolitions et la Libellule spirituelleTM qui veut nous trainer devant les tribunaux, on est bien loti en ce moment.
J'ai rangé notre ouistiti Bayésien auto-proclamé (oui car le pere Bayes aurait probablement plus envie de lui donner des claques qu'autre chose) dans le même tiroir que les 25D, Luc Ferron, Remarque Simple et autres disques rayés avec qui la discussion ne peut être productive. Il y en toujours eu et il y en aura toujours. J'ai eu des prises de bec productives avec d'autres membres de ce forum, qui m'ont poussé à voir les arguments de la partie adverse, à me pencher sur les miens pour les sourcer et les développer mais, dans le cas des ceusses précédemment cités, il est vain d'essayer de présenter quoi que ce soit qui aille à l'encontre de leurs préjugés, et la vacuité péremptoire de leurs arguments répétitifs devient évidente en quelques pages.

Pour la pauvre Libellule, c'est encore plus simple. A son insu (ou pas), elle est la 524eme personne à avoir pris un ticket pour venir nous dire ce qu'on a déjà entendu 523 fois auparavant. A force ça use.

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 444
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#144

Message par miraye » 21 sept. 2018, 01:51

Libellule a écrit :
19 sept. 2018, 14:15
.... L'aveuglement n'est pas qu'une affaire pour les croyants, ce problème nous concerne tous. Il est très difficile de faire la part des choses

Jusque là je suis 100% d'accord.
et c'est pour cette raison que je considère qu'il faut toujours faire confiance en cette part d'intelligence intuitive qui nous dicte parfois de faire une chose plutôt qu'une autre.
Mais on fait la part des choses en remettant en questions ses pensées, pas en se disant "il faut toujours faire confiance
à son intelligence intuitive" (qui dans ce cas là ressemble beaucoup à votre première impression).
Est ce que vous comprenez ? Quand on fait la part des choses on considère justement qu'on peut se tromper quelque part et on essaye de voir les choses avec un autre angle que le sien.
Je comprend mieux pourquoi vous en êtes toujours là si vous continuez de tourner dans la petite roue du hamster avec ce raisonnement.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 941
Inscription : 10 nov. 2010, 12:26

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#145

Message par carlito » 21 sept. 2018, 07:58

Vathar a écrit :
20 sept. 2018, 17:21
A son insu (ou pas), elle est la 524eme personne à avoir pris un ticket pour venir nous dire ce qu'on a déjà entendu 523 fois auparavant. A force ça use.
En même temps, si "ça use" et bien n'interviens pas!
Vous êtes plusieurs ici à cracher sur votre fond de commerce...si aucun "zozo" ne vient, ce forum perd en grande partie sa raison d'être, non?
A part se retrouver entre personne de "bonne compagnie", ce qui serait d'un ennui sévère et qui gâcherait à certain et certaine le plaisir (la jouissance peut-être même, hein!) de se poser en juge de la pensée.
Libellule a écrit :
19 sept. 2018, 14:15
Sans la foi, où irions-nous.
Je pense que tu confonds le "comment" et le "pourquoi"
La science essaye d'expliquer le "comment", pour le "pourquoi" et bien il y a les croyances.
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4194
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#146

Message par Wooden Ali » 21 sept. 2018, 08:38

Vous êtes plusieurs ici à cracher sur votre fond de commerce...si aucun "zozo" ne vient, ce forum perd en grande partie sa raison d'être, non?
A part se retrouver entre personne de "bonne compagnie", ce qui serait d'un ennui sévère et qui gâcherait à certain et certaine le plaisir (la jouissance peut-être même, hein!) de se poser en juge de la pensée.
Toutes les contradictions ne se valent pas. Certaines aboutissent à une évolution des idées discutées. Ce sont les plus rares. Les autres ne sont que les énièmes resucées de lieux communs mille fois rabâchés et parfaitement vaines.

Ce qu'on peut dire, c'est que les sceptiques savent au moins ce qu'ils défendent. En revanche, combien de zozos arrivent sans avoir une connaissance, même approximative de ce qu'ils attaquent. Ils expriment leur détestation d'un scepticisme, d'un rationalisme, de la science qui n'existent que dans leurs têtes.

Ce serait tellement bien si les anti-sceptiques qui fondent sur nous avaient, avant de venir, fait leur devoirs à la maison et connaissaient un minimum de ce quoi ils veulent parler. Leur fréquente attitude de maître à penser serait alors plus facile à supporter.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Florence
Messages : 9282
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#147

Message par Florence » 21 sept. 2018, 09:12

carlito a écrit :
21 sept. 2018, 07:58
En même temps, si "ça use" et bien n'interviens pas!
Vous êtes plusieurs ici à cracher sur votre fond de commerce...si aucun "zozo" ne vient, ce forum perd en grande partie sa raison d'être, non?
A part se retrouver entre personne de "bonne compagnie", ce qui serait d'un ennui sévère et qui gâcherait à certain et certaine le plaisir (la jouissance peut-être même, hein!) de se poser en juge de la pensée.

La question n'est pas de se poser en "juge de la pensée" ni d'empêcher la contradiction. Elle est d'éviter que le forum ne devienne un podium pour la promotion de l'irrationalité et du dénigrement du scepticisme / de la méthode scientifique, et incidemment de réduire la perte de temps face à des gens qui a) ne réfléchissent pas avant de glapir, b) ne se donnent pas la peine de vérifier si on n'aurait pas, par hasard, déjà abordé le sujet de la même manière qu'eux, c) sont incapables dès leur première intervention de manifester la plus petite bribe de politesse, de courtoisie et de respect envers leurs interlocuteurs, d) tout en exigeant que tout le monde tienne compte de leurs sensibilités à fleur de peau et susceptibilité maladive, e) en proférant des menaces et f) en se plaignant préventivement que l'on voudrait les censurer.

D'où l'absence de gants lorsqu'on a affaire à ce genre de personnages ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 941
Inscription : 10 nov. 2010, 12:26

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#148

Message par carlito » 21 sept. 2018, 12:45

Wooden Ali a écrit :
21 sept. 2018, 08:38
Ce qu'on peut dire, c'est que les sceptiques savent au moins ce qu'ils défendent. En revanche, combien de zozos arrivent sans avoir une connaissance, même approximative de ce qu'ils attaquent. Ils expriment leur détestation d'un scepticisme, d'un rationalisme, de la science qui n'existent que dans leurs têtes.
En général oui, dans ce cas précis je n'ai pas l'impression que libellule exprime cela.
Florence a écrit :
21 sept. 2018, 09:12
D'où l'absence de gants lorsqu'on a affaire à ce genre de personnages ...
Et l'utilisation d'un sniper dans des conditions optimales ( luminosité parfaite, conditions météo excellentes, cible non-mouvante)...facile :mrgreen:
Un peu de pédagogie voyons!
Et si, effectivement ça dégénère, alors oui...la chasse est ouverte.
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 444
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#149

Message par miraye » 22 sept. 2018, 02:46

carlito a écrit :
21 sept. 2018, 12:45
Wooden Ali a écrit :
21 sept. 2018, 08:38
Ce qu'on peut dire, c'est que les sceptiques savent au moins ce qu'ils défendent. En revanche, combien de zozos arrivent sans avoir une connaissance, même approximative de ce qu'ils attaquent. Ils expriment leur détestation d'un scepticisme, d'un rationalisme, de la science qui n'existent que dans leurs têtes.
En général oui, dans ce cas précis je n'ai pas l'impression que libellule exprime cela.
Dans ce cas précis détestation est peut être fort. Mais libellule ressemblant surtout à un clone presque parfait de Mireille, (comportement, arguments, expressions et fautes de français compris) on peut rajouter à son irritation contre le scepticisme en général, la frustration contre ce forum en particulier.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4519
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Les matérialistes vivent-ils une forme de spiritualité?

#150

Message par LoutredeMer » 22 sept. 2018, 08:55

miraye a écrit :
21 sept. 2018, 01:51
Mais on fait la part des choses en remettant en questions ses pensées, pas en se disant "il faut toujours faire confiance
à son intelligence intuitive" (qui dans ce cas là ressemble beaucoup à votre première impression).
Est ce que vous comprenez ? Quand on fait la part des choses on considère justement qu'on peut se tromper quelque part et on essaye de voir les choses avec un autre angle que le sien.
J'ajouterai que (petit essai personnel) :

L'intuition , il faudrait déjà la définir, et savoir si elle est définissable. C'est le mot-valise dans lequel on met beaucoup de concepts différents. L'intuition est immédiate et son émergence souvent inconsciente (non contrôlée). J'ai dégagé certains de ces concepts :


- Le ressenti

Un ressenti est-il fiable? Oui dans le sens où une sensation, stimule "un système d'alerte" qui appelle une réflexion et/ou une réaction. Oui dans le sens où il est subjectif, mais personnel et n'engage (en principe) que la personne concernée. Exemple : je ne me sens pas à l'aise avec une personne récemment rencontrée. Quelque chose me gêne. Faut-il passer outre ou en tenir compte? En tenir compte bien sur. Mon ressenti émet des signaux que je ne dois pas négliger et pourtant je ne peux pas définir ce qui me gêne. Dois-je attendre d'avoir des manifestations concrètes et rationnelles de ce qui me gêne chez la personne, sachant qu'elles me mettraient éventuellement en danger? Non.


- L'idée suggérée

Elle fait suite sans lien forcément apparent à un raisonnement, ou une analyse, ou à un contexte (compétence en un domaine par ex) et n'a pas de bases encore très solides, elle ressemble à une suggestion. Pour être valable, l'idée devra être suivie de la vérification de sa cohérence. Dans ce cas l'intuition n'est qu'un vecteur et doit être suivie de rigueur et d'une démarche rationnelle semblable à la méthode scientifique.


- La prédiction

Aléatoire, c'est une projection qui se base soit sur un ressenti, soit sur une idée intérieure suggérée, soit sur l'analyse consciente ou inconsciente de conditions existantes . Comme toute prédiction (voyance, prémonition), elle est peu fiable. Elle présente cependant quelques caractéristiques analytiques puisqu'elle anticipe une situation.


- L'interprétation

Non fiable. On le sait, il faut être prudent avec l'interprétation qui est soumise à subjectivité et le résultat, aléatoire, sera soumis au "coup de chance".


- La réminiscence d'un apprentissage, d'une pratique

Fiable dans le sens où elle repose sur l'application d'une formation passée effective, ou une expérience déjà vécue à laquelle on a trouvé une solution. Mais fiabilité soumise à restrictions dans la mesure où chaque situation est unique et où la mémoire est peu fiable.


- La création

Je pense qu'une intuition peut mener à une création, mais que les deux processus sont différents et à distinguer.


- L'imagination

Il y a probablement un lien entre imagination et intuition. Ce qui rend l'intuition peu fiable, mais d'un autre côté peut suggérer des solutions efficaces à une situation difficile qui n'auraient pu être vues sans imagination.
-

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit