emprise de mon aimée

Ici, on discute de sujets variés...
René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

emprise de mon aimée

#1

Message par René » 17 janv. 2019, 09:02

Bonjour,
Je viens à vous en désespoir. Je suis preneur de toute piste ou aide.
J'ai 4 enfants, nous venons d'acheter une maison agréable et ma femme est quelqu'un de formidable et de magnifique. Elle est douce, honnête, sensible et possède un vrai esprit de famille.
Elle s'est tournée il y a à peu près six mois dans une reconversion professionnelle, voulant pratiquer la sonothérapie.
Nous l'avons tous (sa famille et moi) encouragé même si le projet ne nous est pas apparu rémunérateur dans ce cadre (famille nombreuse, crédits ..etc) mais c'était en plus de son travail, il n'y avait donc pas de risques financiers. Elle a donc suivit une formation et a été charmée par sa formatrice, par sa prestance, son écoute ... etc. Elle a eu l'occasion de la revoir ce qui lui a permis de rencontrer d'autres personnes pratiquant diverses activités (tarologie, méditation ..etc). Elle s'est mise a méditer en groupe, une fois par semaine et tous les soirs à la maison.
Je trouvais ça sain.
Suite à ses rencontres, elle a été plus ou moins régulièrement invitées à participer a des réunions tels que des om shankas, des réunions d'astrologie certains soirs selon les conjonctures stellaires, d'autres que je n'ai pas bien saisis où il y avait des mises scènes en groupe ...

Et puis une amie à elle lui a parler d'un chaman qui exerce dans notre région, elle a pris une première prise de rdv et a ressenti le besoin de suivre ses enseignements sur plusieurs visites.

Là j'ai commencé à m'inquiéter et nous avons eu une discussion. Je lui ai dis que j'avais peur du chemin qu'elle prenait, qu'il risquait de nous séparer (je suis plutôt terre-à-terre) et que ça pouvait détruire notre famille. Elle m'a répondu de ne pas m'inquiéter, qu'elle gardait les pieds sur terre et que sa famille passait avant tout. C'était il y a trois mois environ.

Depuis elle a fait une formation et des "séances" chez un radiesthésiste, s'est mise au tarot, à l'usage du pendule.
Toutes ses lectures (elle lit beaucoup) sont tournées exclusivement sur ces sujets.

Je n'ai pas été à son écoute, lui disant que ça ne m’intéressait pas. Je ne lui ai pas apporté l'attention qu'elle voulait à ce moment là. Je m'en veux aujourd'hui.

Elle s'est petit à petit enfermée, elle ne me racontait donc plus rien de ce qu'elle faisait. Nous nous sommes éloignés et je n'ai rien fait pour me rapprocher. Depuis un mois, elle couvre tous nos miroirs et écran la nuit par des draps (une histoire d'âme qui pourrait traverser). Elle voit des esprits dans notre maison. Dans le détail, un enfant recroquevillé sur lui-même serait sous l'escalier.

Elle ne m'a pas adressée la parole pendant un mois. Je n'ai pas cherché le contact non plus.

Aujourd'hui elle me quitte car elle a rencontré quelqu'un qui partage les même choses et qui est à son écoute. Elle n'a plus aucun sentiments pour moi.
Je suis aller voir cette personne, il est clairement à plusieurs stade au dessus de ma femme. Elle, elle arrive encore a paraitre normal mais lui, tout ce qu'il dit respire cette "spiritualité".

Sa famille est plutôt comme moi, "terre-à-terre", elle est en train de s'en détourner alors qu'il y a peu c'était ce qu'elle avait de plus précieux.

Tout ça a été si rapide. Elle va quitter la maison, je pense dans quelques jours. Je vais me débrouiller pour assumer tout seul (4 enfants).

Si vous avez eu une expérience similaire, je serai heureux de vous lire.

Je ne sais pas quoi faire. Merci de m'avoir lu.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4988
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: emprise de mon aimée

#2

Message par spin-up » 17 janv. 2019, 09:29

Bonjour René et bienvenue.

Je suis desolé de lire ton histoire. Pour être franc, je ne sais pas s'il existe un moyen de revenir en arrière en ce qui concerne ton épouse: admettre qu'on s'est fait manipuler est un processus mental très difficile.
Ta priorité devrait être de protéger tes enfants (en particulier s'ils sont mineurs) et d'agir au plus vite de facon préventive.

Je te conseille de contacter des associations compétentes. Le site de la MILIVUDES répondra a beaucoup de tes questions:

Sectes et familles

La protection des mineurs contre les dérives sectaires


Quelles instances saisir

FAQ

Bon courage

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 1014
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: emprise de mon aimée

#3

Message par Vathar » 17 janv. 2019, 09:44

Cette triste histoire me rappelle un case similaire discuté dans ce fil.

La zozoterie est différente mais le schéma directeur est similaire. Le réponse de Florence dans ce fil (que je me permets de citer dans sa quasi intégralité, avec mes excuses pour la modération) me semble tout aussi valide ici :
Florence a écrit : 02 déc. 2018, 03:55Je suis bien désolée pour vous mais je ne suis pas surprise. Le problème n'est pas le reiki ou toute autre nunucherie new age en soi. Votre premier message, (...) m'a immédiatement remémoré des cas similaires, des hommes et des femmes s'étant tournés vers diverses thérapies douteuses, activités sportives extrêmes, nouillâgeries et pratiques religieuses intensives, entre autres, pour (se) masquer le fond du problème, à savoir une incapacité à analyser, aborder, et un manque de "courage" pour discuter franchement avec leur entourage, une vie professionnelle et/ou de famille/couple ne les satisfaisant plus. Il s'agit d'une sorte de fuite vers des horizons où l'herbe est supposée être plus rose ... mais on finit par s'apercevoir qu'on emporte ses problèmes avec soi, hélas trop tard.

Evidemment, ce genre de situations est pain béni pour tous les gourous/directeurs de conscience/prosélytes religieux/calembredainothérapeuthes cupides et avides de pouvoir, qui voient arriver une personne passablement déboussolée et craignant la confrontation avec ses problèmes et surtout les acteurs impliqués (conjoints, enfants, parents, employeurs, ...), et donc prête à avaler tout cru l'appât que constitue un corpus tout fait de soi-disant bonnes raisons, d'arguments prétendument imparables ("tu peux pas comprendre ..."), de jeux de rôles (refus de discussion, renfermement, attitudes ne reflétant pas ou plus ce que la personne est fondamentalement, etc.).

Je n'ai pas de solution à vous offrir, malheureusement. Parfois, un bon coup de pied au cul (métaphorique, évidemment), de la part d'un membre de l'entourage (amis, collègues, quasiment jamais la famille proche ni les personnes directement impliquées) peut faire sortir la personne de sa bulle d'illusions que tout va aller mieux lorsqu'elle aura appliqué sa politique de la terre brûlée, mais la plupart du temps, il faut que, comme le disait un vieux médecin spécialiste des addictions, il faut qu'elle en arrive à "avoir marre d'en avoir marre" :|

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#4

Message par René » 17 janv. 2019, 10:17

Merci Spin-up pour ces adresses même si j'espère ne jamais en arriver là. Ma priorité est et sera toujours de protéger mes enfants. Leur mère semble pour l'instant à les avoir. Pour l'instant ...

Merci Vathar, effectivement la réponse de florence semble adaptée et la technique du "coup de pied au cul" est séduisante car son instinct de famille a toujours été quelque chose de très fort pour elle. Briser tous ces liens familiaux si forts doit obligatoirement la chambouler et pourrait être un levier de poid.

Mais alors :
Parfois, un bon coup de pied au cul (métaphorique, évidemment), de la part d'un membre de l'entourage (amis, collègues, quasiment jamais la famille proche ni les personnes directement impliquées) ...
Pourquoi jamais la famille proche ? Dans ce cas précis où c'est le lien le plus fort qui reste encore, la cassure avec le conjoint ayant déjà eu lieu.

Et puis tout cela à été rapide, je dirai en 6 mois max, l'emprise est peut-être encore fragile et démontable, si florence insiste pour que se ne soit pas la famille proche, c'est qu'il y a une raison, laquelle ?

Je vous remercie sincèrement de vos réponses
René

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11329
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: emprise de mon aimée

#5

Message par Nicolas78 » 17 janv. 2019, 10:24

Salut René,

Spin-Up à tout dit.
Prend le temps de lire les liens. Prend soin de toi et protège toi.
J'espère que ta femme se sortira d'elle-même de cette situation. En attendant fait tout pour rendre la tienne (situation) la plus facile possible.
Des gens peuvent t'aider, la justice aussi possiblement. Bref. Les liens indiqués par spin-up te seront bien pratique !
Ne culpabilise pas, c'est pas de ta faute, et ta femme n'a surement plus l’énergie pour en sortir car sa volonté à surement été siphonnée pour le moment, c'est comme pour une addiction.
Ne souffre pas trop d’inquiétude pour tes enfants (même si tu le fait et va le faire...comme tout parents, c'est normal), il faut les protéger du mieux que tu peut sans te flageller. Des enfants une fois adulte peuvent se remettre de ces épreuves parfois plus facilement qu'on ne le pense. Je dit ça car c'est vrai, mais aussi parce-que souffrir d'inquiétude et se noyer dans l'impression (pas totalement fausse) d’être impuissant n'arrangera rien dans tes démarches ! Et pour éviter cela, relativise tout ça. Relativiser ne veut pas dire se laisser aller, il faut les protéger le plus possibles de ces dérives pseudo-spirituelles (qui restent dangereuses pour leurs développement). Mais protège toi aussi car tes enfants on besoins de tes démarches surtout si ils sont très jeunes, c'est ce que je veut dire.
Bref, les liens fournis par spin-up te fournirons des conseils divers et variés selon ta situation (en parcourant la FAQ, ya déjà quelques passages qui semble bien correspondre à ta situation, tu n'est pas seul, loin de la).
Merci Spin-up pour ces adresses même si j'espère ne jamais en arriver là.
Rentre sans trop tarder en contact avec des professionnels. Nous ne le sommes pas forcement ici.
Et trop attendre ne garantit pas toujours plus de calme malheureusement. Courage !
Briser tous ces liens familiaux si forts doit obligatoirement la chambouler et pourrait être un levier de poid.
Le cul de pied au cul ça marche parfois, comme dit Florence. Ça fait comme l'effet d'une bonne gifle qu'on sais bien méritée ! Puis ça peu remettre les choses à plat et la forcer à voir que ces responsabilités envers ses enfants devant sont nez, et non chez d'autres personnes ou uniquement sur toi.
Mais si ça échoue, ne prend pas sur toi. Et ne blâme pas ta femme en cas d’échec... Chercher un(e) responsable dans une telle situation d'emprise/addiction est plus énergivore qu'autre chose. Si elle est trop dans le "trip", elle prendra ça comme une injustice (peu importe si tu pense que c'est vrai ou non).
Et puis tout cela à été rapide, je dirai en 6 mois max, l'emprise est peut-être encore fragile et démontable
Si tu sent que tout peu encore basculer à l’avantage de toute ta famille, alors agit maintenant.
On parle pas de rester en couple avec elle ou non (c'est ton affaire ça ;) ), on parle de la sortir de la et de protéger tes enfants de l'influence d'une potentielle secte.
Go.

Tien nous au courant !

A+

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#6

Message par René » 17 janv. 2019, 10:41

Et avez-vous des conseils sur l'attitude que je dois prendre face à elle ? Comment dois-je me comporter puisque nous sommes encore sous le même toit ? Sachant qu'elle exprime exactement le formatage indiqué par florence à savoir des réponses "toutes prêtes", une minimisation des faits, j'ai ressenti toute une "stratégie de défense" pré-programmée.

Aux dernières nouvelles, dans une vie antérieure, elle a fait des pactes avec des ombres. Son radiesthésiste lui enlève des sortes de "restes" par couches plus ou moins profondes (il faut plusieurs passages).

Est-ce que cet exemple pourrait indiquer ou donner des infos sur la nature de la secte si secte il y a ?

Je suis désolé mais je me pose beaucoup de question.

Florence
Messages : 10044
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: emprise de mon aimée

#7

Message par Florence » 17 janv. 2019, 11:55

René a écrit : 17 janv. 2019, 10:17 Merci Spin-up pour ces adresses même si j'espère ne jamais en arriver là. Ma priorité est et sera toujours de protéger mes enfants. Leur mère semble pour l'instant à les avoir. Pour l'instant ...

Merci Vathar, effectivement la réponse de florence semble adaptée et la technique du "coup de pied au cul" est séduisante car son instinct de famille a toujours été quelque chose de très fort pour elle. Briser tous ces liens familiaux si forts doit obligatoirement la chambouler et pourrait être un levier de poid.

Mais alors :
Parfois, un bon coup de pied au cul (métaphorique, évidemment), de la part d'un membre de l'entourage (amis, collègues, quasiment jamais la famille proche ni les personnes directement impliquées) ...
Pourquoi jamais la famille proche ? Dans ce cas précis où c'est le lien le plus fort qui reste encore, la cassure avec le conjoint ayant déjà eu lieu.

Et puis tout cela à été rapide, je dirai en 6 mois max, l'emprise est peut-être encore fragile et démontable, si florence insiste pour que se ne soit pas la famille proche, c'est qu'il y a une raison, laquelle ?

Je vous remercie sincèrement de vos réponses
René
Comme je l'ai écrit, le coup de pied au cul est une métaphore pour le séisme psychologique que constituera un évènement, une démarche, une confrontation, qui "casse la baraque" et met la personne brutalement en face de la réalité de la situation et de ses conséquences. Dans votre cas, puisqu'il vous semble que le lien familial (avec ses enfants) est important pour votre compagne, ce "séisme" pourrait prendre la forme de la réalisation du risque de perte de lien avec ses enfants, surtout si des mesures de protection sont prises * pour leur éviter d'être embringués dans ses "délires".

Les proches sont la plupart du temps bien trop impliqués émotionnellement pour mettre le doigt sur LE problème de fond et surtout pour en discuter efficacement avec une personne qui le fuit ...


*contactez les autorités scolaires, la protection de l'enfance, c'est désagréable mais important pour vous garantir le lien avec vos enfants et surtout pour leur éviter d 'être déscolarisés et/ou placés sous l'influence de gens douteux (euphémisme ...)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Sebass
Messages : 309
Inscription : 07 janv. 2019, 22:04

Re: emprise de mon aimée

#8

Message par Sebass » 17 janv. 2019, 14:16

René a écrit : 17 janv. 2019, 10:41 Aux dernières nouvelles, dans une vie antérieure, elle a fait des pactes avec des ombres. Son radiesthésiste lui enlève des sortes de "restes" par couches plus ou moins profondes (il faut plusieurs passages).

Est-ce que cet exemple pourrait indiquer ou donner des infos sur la nature de la secte si secte il y a ?
Regarde ici dans la section <<Les mouvements " occultistes ">>
http://www.prevensectes.com/rapportf.htm

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#9

Message par René » 17 janv. 2019, 14:41

Bonjour Sebass, je ne trouve pas la section en question dans le document.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4988
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: emprise de mon aimée

#10

Message par spin-up » 17 janv. 2019, 16:08

René a écrit : 17 janv. 2019, 10:41 Est-ce que cet exemple pourrait indiquer ou donner des infos sur la nature de la secte si secte il y a ?

Je suis désolé mais je me pose beaucoup de question.
Il est certain que ta femme est sous l'emprise mentale d'un groupe sectaire aux techniques helas tres ordinaires: il s'agir d'abord de renforcer chez gens qui sont dans une periode de doute la perception d'avoir une vie miserable (physiquement, psychiquement, spirituellement). Une fois que la victime se sent au fond du gouffre, lui faire comprendre que la seule aide qu'elle peut esperer est celle du gourou et de son groupe. Puis entretenir la rancoeur de la victime envers ses proches (puisque ce ne sont pas eux qui l'ont aidé).

Avatar de l’utilisateur
Sebass
Messages : 309
Inscription : 07 janv. 2019, 22:04

Re: emprise de mon aimée

#11

Message par Sebass » 17 janv. 2019, 17:14

René a écrit : 17 janv. 2019, 14:41 Bonjour Sebass, je ne trouve pas la section en question dans le document.
La plupart des navigateurs internet ont une fonction "rechercher sur la page", y compris sur les plateformes mobiles.
Dépendamment de la plateforme (Windows, Mac, iOs, Android, etc) et/ou du navigateur (Firefox, Chrome, Edge, Internet Explorer, etc), tu peux trouver cette fonction:
-En appuyant sur F3
-En appuyant simultanément sur CTRL-F
-En cliquant sur les 3 petits points verticaux en haut à droite et ensuite sur "rechercher sur la page"
-Et surement d'autres manières que je ne connais pas.

Rendu là, tu cherches le mot "occultistes", il apparaît seulement une fois dans le document.
Bonne chance !

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1484
Inscription : 18 févr. 2015, 21:56

Re: emprise de mon aimée

#12

Message par Pooh » 17 janv. 2019, 17:43

Vathar a écrit : 17 janv. 2019, 09:44 Cette triste histoire me rappelle un case similaire discuté dans ce fil.
Un peu pas Mal beaucoup je trouve
René a écrit : 17 janv. 2019, 10:41 Et avez-vous des conseils sur l'attitude que je dois prendre face à elle ? Comment dois-je me comporter puisque nous sommes encore sous le même toit ? Sachant qu'elle exprime exactement le formatage indiqué par florence à savoir des réponses "toutes prêtes", une minimisation des faits, j'ai ressenti toute une "stratégie de défense" pré-programmée.

Aux dernières nouvelles, dans une vie antérieure, elle a fait des pactes avec des ombres. Son radiesthésiste lui enlève des sortes de "restes" par couches plus ou moins profondes (il faut plusieurs passages).

Est-ce que cet exemple pourrait indiquer ou donner des infos sur la nature de la secte si secte il y a ?

Je suis désolé mais je me pose beaucoup de question.
La nature de la secte n'a aucune importance.
Si elle s'est tournée vers eux plutôt que de rester avec sa famille c'est que visiblement eux répondent à un besoin que ses proches ne répondent pas ....
Désolé je ne passerai pas par 4 chemins.... la vie actuelle de votre femme ne la comble pas ; ne la rend pas heureuse.
Plutôt que de la raisonner (impossible) aller creuser ce qui se passe en elle (émotions / ressentis) lorsqu'elle est en famille et lorsqu'elle est dans son monde ésotérique et de ces personnes qui l'entourent.
Peut être aussi que vous preniez pour acquis que sa vie comblait ses besoins.
Les personnes engagée dans des sectes sont généralement des personnes en recherche deux mêmes se sont des personnes instruites et aisées (prois monétaire pour les sectes).
En même temps de questionner votre femme vous devriez aussi vous questionner désolé si cela vous donne un sentiment de culpabilité mais si vous en ressentez c'est que peut être vous avez une part (si minime ) soit elle dans son revirement de situation.
Je vous dis bonne chance et excuser mon franc parler mais je ne vais pas rentrer dans un vent de victimisation car cela n'avance à rien.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4227
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: emprise de mon aimée

#13

Message par 25 décembre » 17 janv. 2019, 22:11

#12 par Pooh » 17 janv. 2019, 18:43

Si elle s'est tournée vers eux plutôt que de rester avec sa famille c'est que visiblement eux répondent à un besoin que ses proches ne répondent pas ....
Tout ce que peut apporter le bien être physique, tous les biens que l'on peut obtenir ne suffisent pas pour personne. Il faut aussi avoir le sentiment d'accomplissement pour être reconnue. Certaines personnes ont aussi besoin de convictions spirituelles pour les guider dans leur vie, c'est un signe de manque de confiance en soi qui les poussent à écouter ceux qui l'aime sans condition, qui lui veulent du bien, qui vont la faire grandir.
Merci de votre réponse intelligente

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#14

Message par René » 18 janv. 2019, 02:16

Vos paroles me permettent de mieux comprendre la situation. J'ai bien fais de me tourner vers vous.
J'ai compris ma part de responsabilité dans son mal-être. Je ne lui ai pas donné l'attention dont elle avait besoin.
Je me suis clairement repenti devant elle il y a quelques jours mais c'est trop tard. Aujourd'hui elle ne m'écoute plus, ne me regarde plus. Je la répugne.
Elle ne s'alimente plus et accumule un profond manque de sommeil.

Une nouvelle journée commence. Merci pour vos avis émérites et votre soutien.

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#15

Message par René » 18 janv. 2019, 02:20

La définition de l'occultisme répond parfaitement à sa situation.

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: emprise de mon aimée

#16

Message par yquemener » 18 janv. 2019, 03:35

Bonjour,

amitiés et calinternets.
René a écrit : 17 janv. 2019, 10:41 Aux dernières nouvelles, dans une vie antérieure, elle a fait des pactes avec des ombres. Son radiesthésiste lui enlève des sortes de "restes" par couches plus ou moins profondes (il faut plusieurs passages).
Il s'agit de techniques basées sur des faux souvenirs, ou souvenirs induits: https://fr.wikipedia.org/wiki/Faux_souvenirs
Une connaissance travaillant dans la psychiatrie m'a dit que c'était devenu très à la mode dans certaines thérapies d'arnaqueurs. La technique est simple:

1. Expliquez à une personne que tous ses problèmes viennent d'un problème que son inconscient a tenté d'oublié.
2. Faites des séances pour le retrouver, et fabriquez un faux souvenir d'un traumatisme.
3. Soignez ce traumatisme à 200 euros la séance.

Le classique est d'inventer un abus sexuel subi enfant, mais les plus occultes aiment bien les vies antérieures et les morts violentes, ça permet de ne pas accuser à tort des gens qui peuvent être encore en vie.

J'ai eu une discussion récemment avec quelqu'un qui avait un problème similaire avec son père, qui se mettait à croire à pas mal de choses ésotériques aussi. Ça peut servir. Disclaimer: c'est un avis perso qui n'est pas issu d'une expérience profonde de ces choses, juste de longues discussions avec des praticiens de diverses techniques occulte et, il faut l'avouer, une attirance pour ce genre de zozoterie symboliste
Alors là, je vais donner un avis à contre-courant de ce qui se fait. Le conseil généralement donné aux parents dont les enfants partent dans une secte est de se contenter de garder une porte ouverte, de rappeler que la personne est toujours bienvenue dans la famille et d'attendre la première déception.

Déjà, je pense que c'est bien moins adapté à des parents qui tombent sous la coupe de quelqu'un qu'à des enfants et dans ton cas, si ce n'est pas (encore) une secte je crois qu'une position plus offensive est plus efficace. Dis toi que le repli sectaire a des chances d'arriver quand les clients commenceront à critiquer le manque de résultats ou se plaindront du prix qu'ils mettent.

Le seul truc c'est qu'il y a un type d'opposition contre-productif dans lequel il faut éviter de se retrouver. Le problème, c'est que c'est ce que tu as probablement envie de faire, parce que c'est correct, facile, et que tu as raison: les chakras et les pendules c'est des conneries. Ça a été débunké depuis plus d'un siècle (Ampère a fait une expérience simple à ce sujet et comme n'importe qui de censé explique en 5 minutes l'astuce). Mais si tu prends cette position, leur vue sera que tu ne sais pas de quoi tu parles, que tu démontes juste des caricatures de leur croyance, que tu n'es pas assez éduqué en la matière pour émettre une opinion. Oui je sais, c'est frustrant de s'entendre dire "tu ne sais pas de quoi tu parles" quand c'est faux, mais c'est, je pense, le principal écueil à éviter.

Si tu veux attaquer ce genre de croyances, il y a deux trucs à comprendre: la raison profonde qui les a amené à chercher des réponses spirituelles, et les trucs, plus techniques, qui les ont convaincu dans l'approche qu'ils ont choisi.

La raison profonde, tu sembles en avoir une bonne idée puisque tu parles d'événement familiaux. Divorces, décès, départs, maladies, prison, c'est des déclencheurs assez fréquents. Le cœur de leur spiritualité vient de là. Parlez en, soignez les plaies, parlez de faire le deuil, passer à autre chose, etc...

Il y a aussi sûrement des pratiques qui les ont convaincu au travers d’expériences biaisées. Plein d'exercices chakriques permettent de "sentir" les énergies du corps. Par exemple il y a une pratique des litho-thérapeutes (guérison par les pierres) que j'aime bien qui consiste à mettre des pierres énergisantes dans les mains d'une personne allongée les bras étendus et à lui faire sentir le flux d'énergie dans ces bras. C'est un exercice de relaxation classique efficace, qui marche aussi bien en mettant n'importe quoi dans des mains mais si tu fais faire ça à une personne qui ne s'est pas détendue depuis des mois, tu pourras facilement lui vendre pour des centaines d'euros de cailloux si tu la convaincs que c'est eux qui ont causé la détente.

Le truc de la scientologie par exemple c'est les électropsychomètre, un engin rudimentaire de bio-feedback, qui peut surprendre les gens en manque d'introspection.

Il y en a des dizaines (centaines?) plus ou moins convaincants. Essaye de savoir quelles expériences les ont convaincu. N'attaque pas immédiatement la validité du truc. Laisse les tout expliquer, dis que tu veux comprendre, dis avoir l'esprit ouvert et être réellement intéressé par ces pratiques. Dans un premier temps, garde tes remarques sceptiques pour toi, le temps de voir le tableau complet.

Souvent, les adeptes sont plus ou moins conscient de la fragilité de l'expérience et de la trouver convaincante pour des mauvaises raisons. Ça les rend très frileux à partager ce qu'ils trouvent convaincant. Je pense que l'attitude "Oh c'est intéressant/agréable/bien fait! Je comprends pourquoi ça te plaît!" fait gagner plus de points que "Comment tu peux croire à ces conneries?". Ça permet de valider implicitement la pratique tout en ouvrant la possibilité que ça ne suffit pas à valider la croyance qui y mène. Après ce genre de cheminement tes critiques gagnent en légitimité. Parce que là, vous parlerez des même pierres, des mêmes pendules, des mêmes entités.

Enfin, comprendre qu'une croyance qui arrive à un age tardif, c'est rarement une croyance acquise par recherche scientifique, mais la recherche d'une syntaxe pour exprimer un mal-être. C'est sûrement le plus difficile mais si tu arrives à comprendre cette syntaxe et à l'utiliser, ça peut être un moyen pour parler constructivement du problème profond.

"Ma femme est morte il y a un an et tous les objets ici me la rappellent, ça me rend malheureux mais j'aurais l'impression de la trahir si je jette des trucs" est parfois plus difficile à confronter que "Une entité s'est engouffré chez nous depuis un an et des ondes négatives ont enrobé toutes les possessions de la défunte, comment exorciser ça?". L'attirance de la deuxième formulation est que ça permet de ne pas penser trop fort aux problèmes profonds et que des gens prétendent savoir gérer ces problèmes.

Là où le sceptique a un immense avantage sur le gourou quand il arrive à ce niveau de compréhension de la croyance, c'est que le gourou souvent croit à ses conneries et a des rituels qui ne fonctionnent pas à proposer. Alors que le sceptique, comprenant le sens réel caché derrière le sens ésotérique, peut proposer des solutions simples. "Les vêtements de Maman t’envoient des énergies négatives et tu ne veux pas les jeter? Je vais les mettre dans un carton chez moi. Non ne t'inquiète pas, j'ai un rituel pour me protéger des énergies négatives. Tu peux les reprendre ou venir les voir quand tu veux."
Dans tous les cas, bon courage!

Florence
Messages : 10044
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: emprise de mon aimée

#17

Message par Florence » 18 janv. 2019, 04:51

René a écrit : 18 janv. 2019, 02:16 J'ai compris ma part de responsabilité dans son mal-être. Je ne lui ai pas donné l'attention dont elle avait besoin.
Je me suis clairement repenti devant elle il y a quelques jours mais c'est trop tard. Aujourd'hui elle ne m'écoute plus, ne me regarde plus. Je la répugne.
Elle ne s'alimente plus et accumule un profond manque de sommeil.
Hmmmm ... Aujourd'hui elle ne vous écoute plus, mais elle vous a (même si elle le nie) entendu, et peut-être que demain ... Je ne veux pas être taxée de regarder la situation avec des lunettes roses, mais votre attitude est sans doute ce que vous avez de mieux à faire.

Et les conseils d'Yquemer sont excellents, particulièrement :
Essaye de savoir quelles expériences les ont convaincu. N'attaque pas immédiatement la validité du truc. Laisse les tout expliquer, dis que tu veux comprendre, dis avoir l'esprit ouvert et être réellement intéressé par ces pratiques. Dans un premier temps, garde tes remarques sceptiques pour toi, le temps de voir le tableau complet.

Souvent, les adeptes sont plus ou moins conscient de la fragilité de l'expérience et de la trouver convaincante pour des mauvaises raisons. Ça les rend très frileux à partager ce qu'ils trouvent convaincant. Je pense que l'attitude "Oh c'est intéressant/agréable/bien fait! Je comprends pourquoi ça te plaît!" fait gagner plus de points que "Comment tu peux croire à ces conneries?". Ça permet de valider implicitement la pratique tout en ouvrant la possibilité que ça ne suffit pas à valider la croyance qui y mène. Après ce genre de cheminement tes critiques gagnent en légitimité. Parce que là, vous parlerez des même pierres, des mêmes pendules, des mêmes entités.
D'expérience, le tableau complet est que la personne est rarement capable de donner une description et/ou une explication cohérente et informée à ce à quoi elle adhère, d'où la première ligne de défense "tu peux pas comprendre", suivie de "c'est difficile à expliquer à quelqu'un qui n'est pas impliqué/n'a pas été initié". A quoi je réponds que je n'apprécie pas de me faire traiter implicitement d'imbécile alors que je veux réellement comprendre ce qui se passe ... ce qui force la personne à faire une (petite, sommaire et mal faite) recherche sur internet ou dans la littérature recommandée par le gourou afin de fournir une explication plus circonstanciés ... qui confirme que la personne ne sait absolument pas de quoi elle parle.

Dans le dernier cas auquel je me réfère, j'ai eu droit à une feuille A4 citant quelques truismes et platitudes mal régurgitées de "La Sérénité par le Zen en 10 leçons, par le Lama Tar-Ten-Piong" ... ce qui m'a permis de faire remarquer à la personne en question que je comprenais pourquoi elle avait été séduite par la "méthode" mais que le fameux Lama brassait de l'air pour vendre du vent et que si elle s'intéressait vraiment au Zen, elle devrait commencer avec des bouquins accessibles et bien plus fiables de maîtres vraiment réputés ... Après le passage à la poubelle d'un tel bouquin (et sa récupération en douce ;) ), une période d'intense vexation et de bouderie, les conversations se sont améliorées. Et non, malheureusement, cela n'a pas suffit à sauver cette personne de son petit enfer personnel mais au moins ça l'a détaché de l'emprise d'un escroc (hélas, elle n'a pas pour autant fait confiance à son thérapeute et les symptômes psychiatriques qui la rendaient vulnérables ne sont toujours pas sous contrôle).
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#18

Message par René » 18 janv. 2019, 06:17

Je vous lis tous avec beaucoup d'attention.

Les conseils d'Yquemer ne peuvent plus être appliqués, elle ne parle plus. Elle est constamment en contact avec son nouveau compagnon et je ressens que tout ce que je peux dire est restitué comme informations et sert à modifier/préciser sa ligne de défense.

Sa ligne de défense aujourd'hui est grosso-modo :

-Vous vous faites des films, je ne suis pas dans une secte. Si je mettais des voiles sur les miroirs c'est juste pour le côté Feng schui. Quand je vais voir mon radiesthésiste c'est juste pour des soins avec des pierres.

-René n'accepte pas la séparation et que je parte avec un autre, c'est pour ça qu'il invente toute cette histoire.

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#19

Message par René » 18 janv. 2019, 06:33

De mon côté, j'espère ne pas avoir l'esprit trop fragilisé mais j'envisage :

-En faire part aux administrations concernées au plus vite, lancer si possible la procédure de protection des enfants (ça pourrait être le coup de pied au cul).

-Être présent pour elle, même si elle me repousse, en continuant de lui préparer des bon petits plats ... être attentif à elle sans contact ni échange et tenter ainsi de préserver un lien avec le matériel qu'elle appréciait avant.

-Dernier point dont je ne suis pas sur. J'ai isolé quelques membres impliqués en plus du nouveau compagnon (gourou ?), certains ont pignon sur rue comme le radiesthésiste, l'astrologue. Mon idée est de provoquer chez eux le refus de ma femme. Un avis sur internet, sur leur site (attention arnaque/manipulation en expliquant sommairement mon cas) leur fera perdre des clients et mal au portefeuille. Des menaces physiques même si il faut ... s'ils se disent que ma femme représente trop de complications pour eux ils la rejetteront peut-être.

Cette idée est peut-être stupide mais a le mérite de ne pas encore avoir été évoquée. Si vous avez un avis à ce sujet ?

Je suis fatigué.
Ma volonté est intacte.
J'irai jusqu'au bout du bout.

Vos avis me sont précieux.
Merci

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 1014
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: emprise de mon aimée

#20

Message par Vathar » 18 janv. 2019, 06:58

René a écrit : 18 janv. 2019, 06:33-Dernier point dont je ne suis pas sur. J'ai isolé quelques membres impliqués en plus du nouveau compagnon (gourou ?), certains ont pignon sur rue comme le radiesthésiste, l'astrologue. Mon idée est de provoquer chez eux le refus de ma femme. Un avis sur internet, sur leur site (attention arnaque/manipulation en expliquant sommairement mon cas) leur fera perdre des clients et mal au portefeuille. Des menaces physiques même si il faut ... s'ils se disent que ma femme représente trop de complications pour eux ils la rejetteront peut-être.
Je doute que ceci apporte de bons résultats. Ces gens sont probablement très capables de retourner ce genre de comportement à leur avantage pour élargir le fossé entre votre femme et vous.

Je sais que c'est dur à dire mais, pour le moment, c'est en eux qu'elle a confiance, pas en vous.

René
Messages : 11
Inscription : 17 janv. 2019, 08:24

Re: emprise de mon aimée

#21

Message par René » 18 janv. 2019, 07:10

Je comprends.

Florence
Messages : 10044
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: emprise de mon aimée

#22

Message par Florence » 18 janv. 2019, 11:08

René a écrit : 18 janv. 2019, 06:33 De mon côté, j'espère ne pas avoir l'esprit trop fragilisé mais j'envisage :

-En faire part aux administrations concernées au plus vite, lancer si possible la procédure de protection des enfants (ça pourrait être le coup de pied au cul).
En effet, mais même si ça n'a pas un effet immédiat et direct sur elle, c'est indispensable pour les enfants et pour vous.
-Être présent pour elle, même si elle me repousse, en continuant de lui préparer des bon petits plats ... être attentif à elle sans contact ni échange et tenter ainsi de préserver un lien avec le matériel qu'elle appréciait avant.
Dans un premier temps, ça a le mérite d'être bon pour vous et un bon exemple pour vos enfants et pour l'entourage qu'elle pourrait tenter de retourner contre vous.
-Dernier point dont je ne suis pas sur. J'ai isolé quelques membres impliqués en plus du nouveau compagnon (gourou ?), certains ont pignon sur rue comme le radiesthésiste, l'astrologue. Mon idée est de provoquer chez eux le refus de ma femme. Un avis sur internet, sur leur site (attention arnaque/manipulation en expliquant sommairement mon cas) leur fera perdre des clients et mal au portefeuille. Des menaces physiques même si il faut ... s'ils se disent que ma femme représente trop de complications pour eux ils la rejetteront peut-être.
Ne vous lancez en aucun cas dans ce genre de manoeuvres, cela se retournerait contre vous.
Je suis fatigué.
Ma volonté est intacte.
J'irai jusqu'au bout du bout.
Courage, et messages amicaux ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Sebass
Messages : 309
Inscription : 07 janv. 2019, 22:04

Re: emprise de mon aimée

#23

Message par Sebass » 18 janv. 2019, 13:54

René a écrit : 18 janv. 2019, 06:33 ...Des menaces physiques même si il faut ...
Non
Non
Et re-non

Je ne connais rien à la dérive sectaire ni à la psychologie.
Dans le fin fond de l'histoire, je ne connais pas grand chose à la vie en général.
Mais je sais que la violence et l'auto-justice sont toujours de mauvaises idées.


René a écrit : 18 janv. 2019, 02:20 La définition de l'occultisme répond parfaitement à sa situation.
Je suis sur ce forum pour enrichir mes connaissances et apprendre l'art du débat, entre autres.
Ce que je remarque, c'est que les meilleurs débatteurs, que ce soit ici même, à la télé, sur Youtube ou autre, connaissent à fond non seulement leur sujet, mais aussi celui de l'opposition.

Je ne suis pas en position pour juger du bien fondé de votre démarche, mais à mon humble avis, vous faites bien de recueillir le plus d'informations possible sur les pratiques de votre femme.
Ça vous servira quand le dialogue sera rétabli.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11329
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: emprise de mon aimée

#24

Message par Nicolas78 » 18 janv. 2019, 17:36

Florence a écrit :Et les conseils d'Yquemer sont excellents, particulièrement :
Essaye de savoir quelles expériences les ont convaincu. N'attaque pas immédiatement la validité du truc. Laisse les tout expliquer, dis que tu veux comprendre, dis avoir l'esprit ouvert et être réellement intéressé par ces pratiques. Dans un premier temps, garde tes remarques sceptiques pour toi, le temps de voir le tableau complet.

Souvent, les adeptes sont plus ou moins conscient de la fragilité de l'expérience et de la trouver convaincante pour des mauvaises raisons. Ça les rend très frileux à partager ce qu'ils trouvent convaincant. Je pense que l'attitude "Oh c'est intéressant/agréable/bien fait! Je comprends pourquoi ça te plaît!" fait gagner plus de points que "Comment tu peux croire à ces conneries?". Ça permet de valider implicitement la pratique tout en ouvrant la possibilité que ça ne suffit pas à valider la croyance qui y mène. Après ce genre de cheminement tes critiques gagnent en légitimité. Parce que là, vous parlerez des même pierres, des mêmes pendules, des mêmes entités.
Oui bien. Je plusois comme Florence ce passage, très intéressant !

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1484
Inscription : 18 févr. 2015, 21:56

Re: emprise de mon aimée

#25

Message par Pooh » 18 janv. 2019, 18:47

René a écrit : 18 janv. 2019, 07:10Je comprends.
Effectivement vous devriez gagner sa confiance.
Bon j'allais vous donner plein de conseils mais rendu l'a cest hors de mon champ de compétence.
Vous devriez vous adressez à des autorités compétentes et cessez de tenter des recherches sur internet on va tous vous donner des idées mais peut être que ce ne sont pas les bonnes.... et visiblement vous avez aussi besoin d'aide et ça va être plus concret que du bla bla sur un forum ... voyez ce que je veux dire
Bonne Chance

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit