Le mensonge vert

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1225
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Le mensonge vert

#351

Message par LePsychoSophe » 03 juil. 2019, 09:39

maxaler a écrit :
03 juil. 2019, 08:16
En France, les surfaces cultivables sont largement suffisantes pour subvenir aux besoins de français: il me parait donc très important de consommer français, local c'est encore mieux.
:up:

J'essaie au maximum.
Le nationalisme écologique plait à Marine Le Pen... ça peut lui faire des voix...
L'idée est bonne en soi mais la manière de faire...
Vaut mieux compter sur les actions au quotidien que sur ces boulimiques du pouvoir (et non de vrai politique au sens noble).
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 859
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le mensonge vert

#352

Message par Aggée » 04 juil. 2019, 00:27

LePsychoSophe a écrit :
03 juil. 2019, 09:39
Vaut mieux compter sur les actions au quotidien que sur ces boulimiques du pouvoir (et non de vrai politique au sens noble).
Les actions au quotidiens n’amèneront pas grand-chose, d’abords parce qu’elles seront disparates, non coordonnées, ensuite elles seront annihilées par une fiscalité établie spécialement pour une oligarchie de type « civilisation industrielle »
Les bases d’une civilisation industrielle reposent essentiellement sur une logique de marché, des producteurs et des consommateurs avec un maximum de transactions commerciales sur fond de fiscalité anti redistributive, ce qui permet une centralisation des prélèvements, c’est-à-dire un accaparement de ces marchés par les grandes chaines commerciales, pour elles vendre du bio ou du porno, c’est pareil, car ces produits répondent tous deux à leur logique de marché.
IL serait temps que les français réalisent leur retard de développement culturel par rapport à l’écologie politique.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2353
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le mensonge vert

#353

Message par Lambert85 » 04 juil. 2019, 02:21

Aggée a écrit :
04 juil. 2019, 00:27
IL serait temps que les français réalisent leur retard de développement culturel par rapport à l’écologie politique.
Heureusement qu'il y a des belges qui vont sauver la planète ! :lol:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
maxaler
Messages : 98
Inscription : 15 mai 2019, 05:19

Re: Le mensonge vert

#354

Message par maxaler » 04 juil. 2019, 03:17

Aggée a écrit :
04 juil. 2019, 00:27
Les actions au quotidiens n’amèneront pas grand-chose...
Au contraire et au moins à deux niveaux:
- au niveau personnel: je mange bio, local et/ou français: je "soigne" mon corps par mon alimentation et je supporte par mes achats une filière de proximité et de qualité (c'est mon opinion);
- au niveau sociétal: lorsque suffisamment de personnes ont une même demande, le "marché" se développe pour y répondre; de ce fait, les actions au quotidien lorsqu'elle s'agrègent, ont des impacts plus importants qu'au niveau individuel et finissent même parfois à influencer les politiques dans leur prise de décision.

Malheureusement, la situation actuelle d'urgence climatique ne devrait pas laisser le temps suffisant à ce type de fonctionnement par le bas pour produire les effets suffisants à un retour à un environnement supportable pour tous les êtres vivants. Des mesures coercitives devraient être prises par tous les dirigeants pour appliquer les préconisations des scientifiques. Mais dans nos régimes démocratiques occidentaux nos politiques ont peur d'imposer des contraintes parce qu'ils ont peur de perdre leur pouvoir.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 859
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le mensonge vert

#355

Message par Aggée » 04 juil. 2019, 06:12

maxaler a écrit :
04 juil. 2019, 03:17

Malheureusement, la situation actuelle d'urgence climatique ne devrait pas laisser le temps suffisant à ce type de fonctionnement par le bas pour produire les effets suffisants à un retour à un environnement supportable pour tous les êtres vivants.
https://www.monde-diplomatique.fr/2017/07/BEAUGE/57674
À la recherche du modèle écologique suédois
Incapables de mettre en place une taxe carbone ou un plan sérieux d’efficacité énergétique dans les logements, les dirigeants français se permettent de donner des leçons aux États-Unis sur le réchauffement climatique. Pendant ce temps, les pays d’Europe du Nord avancent concrètement dans la transition écologique depuis un quart de siècle, comme on peut s’en rendre compte auprès de ceux qui la mettent en œuvre en Suède.
Je ne prétends pas que la Suède représente le paradis sur terre, mais son modèle devrait en partie inspirer d’autres pays pour débuter la transition écologique.

https://www.ledevoir.com/opinion/idees/ ... solidarite
La Suède et le Québec qu’elle nous inspire - La compétitivité pour mieux servir la solidarité

Une fiscalité stratégique
À l’inverse, la compétitivité et la prospérité ainsi acquises ne sont pas vues comme devant ne profiter qu’à une minorité, mais comme une source d’égalité et de réinvestissement dans la prospérité future. Taxe de vente de 24 %, taux d’imposition au palier le plus élevé à 57 %, soit le 2e plus élevé au monde : cette fiscalité qui ferait frémir bien des Nord-Américains est au contraire vue comme stratégique, car essentielle pour maintenir tous les services nécessaires au maintien de la solidarité, de la cohésion sociale, de la formation des travailleurs… et donc de la compétitivité à long terme.
De plus, l’évasion fiscale est presque inexistante. C’est dans un tel contexte que l’État suédois peut demander plus de flexibilité à ses syndicats quant aux régimes de retraite et à la sécurité d’emploi : le filet social et les programmes sociaux suédois sont au rendez-vous pour garantir la qualité de vie de chacun.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1235
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le mensonge vert

#356

Message par DictionnairErroné » 04 juil. 2019, 11:48

Aggée a écrit :
04 juil. 2019, 06:12
Je ne prétends pas que la Suède représente le paradis sur terre, mais son modèle devrait en partie inspirer d’autres pays pour débuter la transition écologique.
https://www.monde-diplomatique.fr/2017/07/BEAUGE/57674
sa famille vient aussi d’acquérir une voiture électrique. «Ça fait longtemps qu’on voulait le faire. On avait mauvaise conscience avec notre vieille guimbarde»
Cette remarque fort intéressante s'ajoute à ce que j'écrivais ici «la honte à utiliser l'avion en Suède»

Alors j'élabore un peu plus ma pensée sur les facteurs de changement collectif par la pression sociale de la mauvaise conscience concernant l'écologie. En utilisant les facteurs d'apprentissage de la vie en société:
Les différentes formes d'apprentissage: l'apprentissage par renforcement, l'apprentissage par conditionnement, l'apprentissage par observation et l'apprentissage par interaction avec autrui.

Les agents de socialisation: La famille, l'école, l'entreprise, le groupe de pairs, l'église, les média
Commencer jeune:
La socialisation est assurée par des agents de socialisation qui sont des acteurs sociaux ayant une influence essentielle sur la formation de l'individu durant toute son existence.
En complément:
La socialisation est l'apprentissage de la vie en société. Elle consiste en l'apprentissage des comportements, des valeurs et des normes sociales. C'est le processus d'intériorisation par chacun des valeurs et des normes du groupe et de la société dont il est membre. C'est le processus d'acquisition des connaissances, des modèles, des valeurs, des symboles, bref les "manières de faire, de penser et de sentir" propres aux groupes et à la société où l'individu est appelé à vivre.

L’homme est fait pour vivre en société. Il n’est pas fait pour vivre isolé de ses semblables. L’homme a même besoin d’une bonne communauté autour de lui. Car la communauté lui est utile et bénéfique. La communauté aide l’individu à se structurer. Elle lui apporte des repères et une protection. Et elle l’amène à assumer des responsabilités et à développer des compétences. La communauté demande aussi un engagement de l’individu envers elle. En retour des bénéfices qu’il en retire, l’individu doit contribuer à sa prospérité, à sa défense et à son évolution.

Les normes sont des modèles, des règles de conduite auxquelles les individus doivent se conformer pour vivre en société. Ces règles sont plus ou moins institutionnalisées et fondées sur des valeurs.

Max Weber, Emile Durkheim, George Herbert Mead

La socialisation : l'homme en tant qu'être social
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1235
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le mensonge vert

#357

Message par DictionnairErroné » 04 juil. 2019, 17:23

Quels seront les conséquences du mensonge vert en matière de pollution atmosphérique reconnu par le tribunal administratif de Paris?
Après un tribunal de Montreuil, fin juin, c'est au tour d'un tribunal de Paris de reconnaître la responsabilité de l'État en matière de pollution atmosphérique. Le tribunal administratif de Paris a reconnu à son tour, jeudi, après celui de Montreuil, l'insuffisance des mesures prises pour faire face aux pics de pollution de l'air en Île-de-France.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/12 ... cais-paris
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 504
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Le mensonge vert

#358

Message par Arensor » 04 juil. 2019, 18:01

DictionnairErroné a écrit :
04 juil. 2019, 17:23
Après un tribunal de Montreuil, fin juin, c'est au tour d'un tribunal de Paris de reconnaître la responsabilité de l'État en matière de pollution atmosphérique. Le tribunal administratif de Paris a reconnu à son tour, jeudi, après celui de Montreuil, l'insuffisance des mesures prises pour faire face aux pics de pollution de l'air en Île-de-France.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/12 ... cais-paris
Y'en a qui espéraient sur ce coup récupérer quelque argent... C'est loupé. :non:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1235
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le mensonge vert

#359

Message par DictionnairErroné » 04 juil. 2019, 20:10

Tout de même un bonne nouvelle...
Planter 1000 milliards d’arbres serait l’une des solutions les plus abordables et efficaces pour combattre les changements climatiques, cet espace est déjà disponible.

il faudrait recouvrir une superficie de 9 millions de kilomètres carrés d’arbres – soit à peu près la taille des États-Unis – pour absorber près de 830 milliards de tonnes de dioxyde de carbone au cours des prochaines décennies.

M. Crowther prévient cependant que planter des arbres n’est pas un gage pour continuer à brûler du pétrole, du charbon ou du gaz. Rien de cela ne fonctionnera si l’on ne réduit pas nos émissions [de gaz à effet de serre], précise-t-il.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/12 ... climatique
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 859
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le mensonge vert

#360

Message par Aggée » 05 juil. 2019, 00:46

DictionnairErroné a écrit :
04 juil. 2019, 11:48

Alors j'élabore un peu plus ma pensée sur les facteurs de changement collectif par la pression sociale de la mauvaise conscience concernant l'écologie. En utilisant les facteurs d'apprentissage de la vie en société:
https://www.alternatives-economiques.fr ... e/00081218
C’est l’exemple de la Suède, complété plus tard par celui d’autres pays scandinaves, qui a fourni les arguments les plus solides en faveur des politiques dites d’« investissement social » : la négociation collective, les assurances sociales et des services publics de qualité ne sont pas des « produits de luxe » qu’un pays ne peut songer à s’offrir qu’une fois devenu riche, mais au contraire le moyen même de construire le développement social et économique.
Votre analyse n’est pas fausse, savez vous que l’on peut pratiquer les principes de l’écologie sociale sans forcément arborer le nom d’un parti vert, le principe même de l’écologie sociale c’est d’organiser la solidarité des individus en les rendant autonomes plutôt que de pratiquer un assistanat gauchiste dans le but de cultiver un vivier d’électeurs maintenu en sous-développement social.
La droite prétend que l’on ne peut pas construire un paradis social sur un désert économique, traduction, seul un développement outrancier du marché permet d’acquérir suffisamment de richesse (qu’elle privatise automatiquement) pour financer la solidarité, c’est totalement faux car la clé de la solidarité, c’est la fiscalité, hors la droite tente systématiquement de diminuer les ressources de l’Etat en réduisant la fiscalité, la droite pratique l’argument absurde du mérite individuel, de la méritocratie, c’est-à-dire une forme d’individualisme, d’égoïsme déguisé en vertu mais qui provoque de l’exclusion sociale En réalité, l’individu est plus enclin à participer, à adhérer à un projet social solidaire lorsqu’il perçoit les preuves concrètes d’une redistributivité plus équitable, la fiscalité est , par excellence, l’outil qui permet cela.
Une redistributivité que l’on converti en investissements concrets, enseignement gratuit, formation permanente etc… Ce qui augmente la faculté d’adaptation des individus face aux problèmes sociétaux et écologiques.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2353
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le mensonge vert

#361

Message par Lambert85 » 05 juil. 2019, 02:07

C'est bien joli le partage mais quand les travailleurs voient des parasites profiter des bienfaits sociaux en se la coulant douce, ils sont tout de suite moins solidaires ! La solidarité d'accord mais pas sans limites ni contrôles.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1235
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le mensonge vert

#362

Message par DictionnairErroné » 06 juil. 2019, 18:08

Un document fort intéressant pour savoir pourquoi nous en sommes rendu là.
La crise climatique qui nous conduit aujourd’hui vers un naufrage planétaire aurait pourtant pu être en bonne partie réglée il y a de cela plus de 30 ans. C’est ce que démontre le journaliste du New York Times Nathaniel Rich, dans une enquête remarquable parue en français sous le titre Perdre la Terre.

https://www.ledevoir.com/societe/enviro ... on-manquee
Comme je l'évoquais, le temps ne permet plus d'entrevoir le remplacement du combustible fossile par des moyens plus écologiques, sauf le nucléaire, qui elle est de repousser sa problématique aux générations futures.
« Je crois en une période de transition, souligne ainsi Henry Shaw, dès 1980. Nous n’allons pas cesser de brûler des combustibles fossiles du jour au lendemain, et nous tourner soudainement vers le solaire ou la fusion nucléaire, etc. Nous allons opérer une transition très raisonnable et progressive des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables. »

Rien de tout cela ne s’est produit puisqu’en 30 ans, la part des énergies fossiles n’a jamais reculé, selon le Forum économique mondial. Elle représente toujours 80 % de la production mondiale d’énergie.
Comme disait Confucius, It’s All About the Economy, Stupid!
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2353
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le mensonge vert

#363

Message par Lambert85 » 07 juil. 2019, 03:03

« Si les États-Unis, alors premier émetteur mondial et puissance très influente sur la scène mondiale, avaient entériné le traité, le réchauffement aurait pu être limité à moins de 1,5 degré. Il est bien possible que certains pays n’auraient pas atteint les objectifs, mais nous serions de toute évidence sur une meilleure trajectoire que nous ne le sommes actuellement.
La question du "comment" n'est pas expliquée. La Chine et l'Inde ont developpé leurs industries (et leur pollution) après cela et je crains que cela n'aurait changé du tout.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

jean7
Messages : 2750
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Le mensonge vert

#364

Message par jean7 » 07 juil. 2019, 03:44

Lambert85 a écrit :
05 juil. 2019, 02:07
C'est bien joli le partage mais quand les travailleurs voient des parasites profiter des bienfaits sociaux en se la coulant douce, ils sont tout de suite moins solidaires ! La solidarité d'accord mais pas sans limites ni contrôles.
Les travailleurs ? Comme si leur avis comptait ! :roll:
Lambert85 a écrit :
07 juil. 2019, 03:03
« Si les États-Unis, alors premier émetteur mondial et puissance très influente sur la scène mondiale, avaient entériné le traité, le réchauffement aurait pu être limité à moins de 1,5 degré. Il est bien possible que certains pays n’auraient pas atteint les objectifs, mais nous serions de toute évidence sur une meilleure trajectoire que nous ne le sommes actuellement.
La question du "comment" n'est pas expliquée. La Chine et l'Inde ont developpé leurs industries (et leur pollution) après cela et je crains que cela n'aurait changé du tout.
Mais, par le privilège légitime du leader : celui de l'exemplarité. Celui qui fait la course en tête impose tacitement les règles, les buts et le rythme à tous les concurrents.
Les détails du "comment", ça, c'est de leur propre intelligence seulement qu'ils pouvaient émerger. Encore eut-il fallu qu'ils s'en préoccupent. Mais la seule règle claire qui a été donnée en la matière, c'est "notre niveau de vie n'est pas négociable". C'est donc assez justement qu'on peut leur attribuer une responsabilité non négligeable y compris dans l'attitude de l'Inde et de la Chine.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 859
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le mensonge vert

#365

Message par Aggée » 08 juil. 2019, 08:01

jean7 a écrit :
07 juil. 2019, 03:44
Les travailleurs ? Comme si leur avis comptait ! :roll:
vous avez tout à fait raison, l’avis des travailleurs n’a historiquement jamais compté.
Du temps de Moise les hébreux étaient esclaves des égyptiens, du temps de jésus, l’esclavage existait dans tout l’empire romain, on peut sans discontinuité remonter jusqu’à notre ère pour affirmer que le travailleur a toujours été méprisé, la glorification du travail ne profite qu’a ceux qui ne travaillent pas, il existe un lien direct entre la vénération du travail des « pigeons » et la destruction de l’écosystème, votre remarque est très intéressante.
Selon Jésus, a chaque jour suffit sa peine.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4649
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Le mensonge vert

#366

Message par unptitgab » 08 juil. 2019, 14:08

Aggée a écrit :
08 juil. 2019, 08:01
Du temps de Moise les hébreux étaient esclaves des égyptiens,
Il faudrait que vous cessiez de prendre la bible pour un livre d'Histoire, ce n'est qu'un bouquin de petites histoires, dans la réalité il n'y a jamais eu de peuple hébreux esclave en Égypte, Moïse est un personnage imaginaire et l'exode n'a jamais eu lieu, tout ceci est pure invention de cananéens qui se sont inventés un mythe fondateur, tout comme les romains ont inventé le mythe de Romulus et Remus.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1235
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le mensonge vert

#367

Message par DictionnairErroné » 08 juil. 2019, 15:15

unptitgab a écrit :
08 juil. 2019, 14:08
...et l'exode n'a jamais eu lieu...
Royaume de Juda
Articles détaillés : Royaume de Juda et Siège de Jérusalem (-586).

Illustration de Jérusalem à l’époque du Temple de Salomon, 1871
Selon la Bible, le royaume de Juda est établi par les Israélites concomitamment avec le royaume d'Israël, et en rivalité avec lui (vers -931). Il est constitué par deux des tribus d’Israël, la tribu de Juda et la tribu de Benjamin sur les territoires autour de Jérusalem et d'Hébron. Sa disparition intervient en -587 lors d'une campagne menée par Nabuchodonosor II contre Jérusalem qu'il assiège. La ville est pillée et les soldats babyloniens incendient le Temple et les édifices de la ville. Le royaume est détruit et toute sa population est déportée vers les différentes régions de l'empire babylonien.

Les réfugiés rencontrent à Babylone les zoroastriens monothéistes et ils écrivent la Bible composée : de leur propre histoire, des légendes d’un passé glorieux d’un grand royaume, de légendes babyloniennes comme celle du roi Sargon sauvé des eaux. La nouvelle religion reprend le principe zoroastrien d’un dieu unique mais celui-ci a élu un peuple, le peuple juif, et lui ordonne de retourner à Canaan et d’y refonder le temple de Jérusalem8.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_peuple_juif
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1413
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Le mensonge vert

#368

Message par Inso » 09 juil. 2019, 12:03

euh, l'exode raconte la sortie d'Égypte (justement remis en cause par Unptigab), là vous nous parler les babyloniens.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 859
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le mensonge vert

#369

Message par Aggée » 09 juil. 2019, 12:25

unptitgab a écrit :
08 juil. 2019, 14:08
Il faudrait que vous cessiez de prendre la bible pour un livre d'Histoire, ce n'est qu'un bouquin de petites histoires, dans la réalité il n'y a jamais eu de peuple hébreux esclave en Égypte,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27esclavage
L'esclavage existe à l'époque antique, il est mentionné dans les toutes premières traces écrites, comme le Code de Hammurabi et d'autres écrits analysés comme des transcriptions d'histoires orales. Les critères de propriété liés à l’esclavage impliquent un certain niveau d’organisation des sociétés, ce qui rend incertaine l’existence de l’esclavage pour les temps préhistoriques. Les preuves sûres de l’existence de l’esclavage commencent avec les sociétés historiques possédant l’écriture, et peuvent être extrapolées, avec prudence, pour les civilisations protohistoriques qui les précèdent. Les déductions uniquement basées sur l’ampleur impressionnante de certains vestiges (pyramides, monuments, digues, etc.) restent conjecturales.
Votre petite digression est certainement très intéressante mais elle détourne du fait principal, le travail pénible était réservé aux classes sociales inférieures.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1235
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Le mensonge vert

#370

Message par DictionnairErroné » 10 juil. 2019, 13:02

Inso a écrit :
09 juil. 2019, 12:03
euh, l'exode raconte la sortie d'Égypte (justement remis en cause par Unptigab), là vous nous parler les babyloniens.
Vous avez raison, désolé. Je voulais signifier qu'il y avait eu plusieurs, comme dans beaucoup, exodes d'Hébreux ou de juif dans l'histoire. Peut-être que dans la bible ils ont résumé dans un exode. Pourquoi avoir utilisé celle de l’Égypte qui à ce jour semble fausse, bonne question.
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 859
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le mensonge vert

#371

Message par Aggée » 13 juil. 2019, 17:50

https://www.lelanet.net/archivlelanet/a ... ite_4.html
Fukushima: La catastrophe est survenue 25 ans après celle de Tchernobyl.
En 2011, 5 Millions de personnes, enfants et adultes, étaient obligées de vivre dans les territoires contaminés par Tchernobyl; leur santé n'est pas bonne et cela s'aggrave.
La situation des japonais vivant dans les zones contaminées par Fukushima n'est pas brillante non plus.
Je souhaite ici apporter ma petite contribution à la lutte contre la propagande du lobby nucléaire.
Il est maintenant évident qu'on ne sait pas gérer une catastrophe nucléaire.
Ceux qui souffrent ce sont les populations environnantes, les uns ne pourront pas rentrer chez eux, les autres sont invités à retourner vivre dans un environnement contaminé; ceux qui vont souffrir le plus ce sont les enfants et les générations futures.
Je pense aussi à ceux qui travaillent sur les sites et qui prennent des doses de rayons dangereuses.
Il faut sortir du nucléaire.
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html
Ruthénium 106 : l’accident nucléaire en Russie en trois questions
L’origine des traces radioactives, trouvée dès le mois d’octobre grâce à une méthode de modélisation française de pointe, a été niée en bloc pendant un mois par la Russie.
L’industrie du nucléaire, c’est par définition une industrie dont le culte du secret est exacerbé par les risques scandaleux qu’elle fait courir aux populations civiles,l’origine des investissements nucléaires est purement militaire,il fallait produire du plutonium pour les bombes, toutes autres prétextes grotesques pour couvrir le premier était le bienvenu, « on pourrait faire de l’électricité avec le nucléaire .»

https://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrop ... de_Kychtym
La catastrophe de Kychtym est une contamination radioactive qui s'est produite le 29 septembre 1957 au complexe nucléaire Maïak, une usine de retraitement de combustible nucléaire située près de la ville d'Oziorsk en Union soviétique, dans l'actuelle Russie.
Mesurée comme niveau 6 sur l'échelle internationale des événements nucléaires, c'est, avec la catastrophe de Tchernobyl et celle de Fukushima, l'un des plus graves accidents nucléaires jamais connus.
La catastrophe a été nommée d'après la ville de Kychtym, seule ville proche connue à cause du secret maintenu par les Soviétiques sur cet accident.

En septembre 1957, le système de refroidissement de l'un des réservoirs, qui contenait entre 70 et 80 tonnes de déchets nucléaires, tombe en panne. La température du réservoir s'élève, ce qui provoque une explosion chimique des déchets secs (principalement du nitrate d'ammonium et des acétates). L'explosion, dont la puissance estimée équivaut à celle de l'explosion de 70 à 100 tonnes de TNT, projette dans les airs le couvercle en béton, d'une masse de 160 tonnes2.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ville_ferm%C3%A9e
Une ville fermée ou ville secrète ou encore ville close est, dans l'ancienne Union soviétique, une ville comportant des restrictions d'accès, de déplacement et de résidence.
La police est toujours très active en Russie pour maintenir le secret par rapport aux conséquences passées des accidents nucléaires, accidents quasi inévitables pour cette hyper technologie du haut risque.
https://iopscience.iop.org/article/10.1 ... 498/aa7f8d
Abstract
This paper presents an overview of the nuclear accident that occurred at the Mayak Production Association (PA) in the Russian Federation on 29 September 1957, often referred to as 'Kyshtym Accident', when 20 MCi (740 PBq) of radionuclides were released by a chemical explosion in a radioactive waste storage tank. 2 MCi (74 PBq) spread beyond the Mayak PA site to form the East Urals Radioactive Trace (EURT). The paper describes the accident and gives brief characteristics of the efficacy of the implemented protective measures that made it possible to considerably reduce doses to the exposed population. The paper also provides retrospective dosimetry estimates for the members of the EURT Cohort (EURTC) which comprises approximately 21 400 people. During the first two years after the accident a decrease in the group average leukocyte (mainly due to neutrophils and lymphocytes) and thrombocyte count was observed in the population. At later dates an increased excess relative risk of solid cancer incidence and mortality was found in the EURTC.
Expo
Un nombre anormalement élevé de cancers dans la zone de l’accident.

L'industrie nucléaire, c'est le passé.
Son avenir c'est la gestion des quantités invraisemblables de déchets hautement dangereux qu'elle laisse derrière elle et les soins aux populations qu'elle a contaminées.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2353
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le mensonge vert

#372

Message par Lambert85 » 14 juil. 2019, 03:16

Toujours la même masturbation intellectuelle qui ne changera rien.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 859
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Le mensonge vert

#373

Message par Aggée » 15 juil. 2019, 00:16

Lambert85 a écrit :
14 juil. 2019, 03:16
Toujours la même masturbation intellectuelle qui ne changera rien.
https://www.lejdc.fr/belleville-sur-loi ... _12737996/
Un stockage "risqué"
Ce bassin accueillerait principalement du Mox, un mélange d'uranium et de plutonium. "Même usé et stocké dans une piscine, ce combustible reste particulièrement dangereux à cause de sa radioactivité et de la chaleur très vive qu'il dégage pendant de nombreuses années", explique Reporterre.
Bon, ce n’est évidemment pas grâce à vous que l’on informera clairement le public sur la problématique des déchets nucléaires.
Certains de ces déchets sont encore très actifs pour plusieurs années, traduction :ces déchets ne chauffent plus assez fort pour convenir aux standards de fonctionnement d’un cœur de réacteur, des standards qui sont exceptionnellement élevés, soit, mais ces déchets chauffent encore considérablement et doivent être refroidis en permanence au risque de provoquer des explosions de types chimiques, c’est ce qui s’est produit à Kychtym, au complexe nucléaire Maïak, il faut donc polluer des quantité invraisemblables d’eau pour les refroidir en permanence et en pure perte, le rendement de la technologie que vous défendez est à pleurer, je rappelle une fois de plus le motif caché et devenu totalement obsolète qui a conduit au choix de l’électricité nucléaire, un réacteur nucléaire est plutonigène, le plutonium permet la fabrication des bombes qui assurent prétendument la suprématie des pays qui en sont détenteurs .

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2353
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Le mensonge vert

#374

Message par Lambert85 » 15 juil. 2019, 02:13

Lambert85 a écrit :
14 juil. 2019, 03:16
Toujours la même masturbation intellectuelle qui ne changera rien.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

jean7
Messages : 2750
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Le mensonge vert

#375

Message par jean7 » 15 juil. 2019, 02:22

Une belle et bonne approche libérale de la question ne serait-elle pas dans le cas d'une implantation de centrale nucléaire ou autre joyeuseté industrielle pour lesquels la gravité des conséquences d'accident sont élevés de négocier avec les population le montant des indemnités journalières qui devraient leur être versées le cas échéant.

J'ai lu que, au Japon, un adulte est indemnisé de sa déportation jusqu'à 10 000 euros par ans. Ce montant devrait être négocié avant validation du site. Avec les autres coûts potentiels d'une catastrophe, il serait ainsi relativement aisé de calculer ce que couterait globalement une catastrophe selon sa gravité. Partant de là, les discussions "il n'y a pas de Tsunami en France" sont remplacées par "les assureurs ont accepté de couvrir tels montants pour un coût de tel montant".
Mais ce montant devrait être calculé avant la catastrophe afin de mettre au budget la capacité financière pour réagir. Cette provision pourrait apparaitre en clair dans la facture d'électricité. Ça aurait quelque chose de rassurant.
Mis en place avec la construction des centrales, un tel procédé de nos jours serait une force.
(au fait, on le fait peut-être déjà ?)

Il est question de couvrir des risques de dizaines voire de centaines de Giga-Euros.
En fait, je me demande comment l'économie du Japon tiens le choc puisque c'est elle en gros qui assume la facture.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit