Stéréotype de genre, vraiment ?

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#301

Message par Kraepelin » 20 nov. 2019, 23:20

jean7 a écrit :
20 nov. 2019, 22:50

Mais, sans argumenter, à toi, personnellement, quel problème ça te pose et pourquoi ?
Une piqure d'abeille est rarement dangeureuse lorsqu'elle et prise isolément. Ce qui est dangereux, c'est un essaim qui te pique.

Pris isolément, renoncer à la formule «madame, monsieur» n'est vraiment pas très grave. Par contre, lorsqu'on prend un tout petit peu de recul, on constate que ce renoncement est une concession faite à un courant politique vorace qui ne s'en contentera pas. Ce courant voudrait effacer dans le langage toutes les références à l'existence des genres (la Suède est presque rendu là). Là, c'est plus sérieux.

Que les trans ou les non-genré veuillent prendre leur place et être respectés dans leur identité, j'ai pas de problème avec ça. Je suis même pour. Ce qui m'itrrite dans leur projet linguistico-politque, c'est que moi et tout ceux qui ont un genre définit n'aurions plus droit de le manifester dans le langage (pour commencer). Ce qui m'irrite aussi, c'est le caractère «hégémonique» (terme proposé par la Dre Eve Séguin) de cette idéologie Queer. Dans les universités et milieux contrôlés par ces groupes politiques, il n'est pas possible de s'opposer à leurs idées sans faire face à leur violence (voir Evergreen, voir Ballargeon). Eve Séguin parle de «Mobbing», une forme de violence de groupe très efficace pour se débarasser des "geneurs". Mais, ce qui m'irrite par dessus tout, c'est la lacheté dont font preuve les administrations qui se mettent à plat ventre devant les courants hégémoniques.
Dernière modification par Kraepelin le 20 nov. 2019, 23:54, modifié 2 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#302

Message par Kraepelin » 20 nov. 2019, 23:22

Dash a écrit :
20 nov. 2019, 23:01

Moi ce n'est pas ce sujet spécifique (le genre) qui m'intéresse tant, mais, par principe, cette manie égocentrique de vouloir que tous les autres se conforment à ce que nous « ressentons intérieurement ».
+1
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2449
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#303

Message par Lambert85 » 21 nov. 2019, 02:51

D'accord avec Kraepelin, je n'ai rien contre les trans mais faire toutes ces concessions tirées par les cheveux pour cette petite minorité est assez ridicule. Ca ne les rendra pas plus heureux pour autant.
P.S Je parie que des femmes utilisent les toilettes non genrées quand il y a une longue file devant celles de leur genre. :roll:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#304

Message par Dash » 21 nov. 2019, 04:05

Kraepelin a écrit :
20 nov. 2019, 23:20
...Mais, ce qui m'irrite par dessus tout, c'est la lacheté dont font preuve les administrations qui se mettent à plat ventre devant les courants hégémoniques.
Exactement!

S’il était question de réels débats de société pour déterminer ce qu’il faut effectuer comme modification pour faire évoluer les mœurs, ce serait tout à fait correct (mais comme on peut le constater dans la vidéo sur Evergreen, ce n'est souvent qu'une question de pouvoir!)

Sauf que dans la réalité, comme dans tous les milieux de nos jours, il ne s’agit que d’éviter coûte que coûte d’être tenu pour responsable de quoi que ce soit et donc, aussi, d’éviter de se mettre à dos toute forme de clientèle. Du coup, l’on accepte des demandes tout simplement parce que c’est moins risqué et « coûteux » (au sens large : temps/énergie/risque) que de refuser et l’on interdit tout truc (cf SLĀV , Kanata et autres) qui pourrait offenser n’importe quel groupe. Même les artistes sont touchés et ne peuvent plus dire ce qu’il pense de peur de perdre une partie de leur public à cause de la pression de la bien-pensance relayée par les médias sociaux.

Ce n’est pas la raison et/ou le réel intérêt de faire évoluer les mœurs qui motivent tous ces changements (et les excuses forcées, que ce soit de Trudeau, R. Lepage ou de L-J. Cormier, etc.), c’est une espèce de phénomène social, de « mème mondial » qui se transmets à vitesse grande V depuis l’avènement des réseaux sociaux.

Tout comme Kraepelin, je suis d’avis que, pris séparément, chaque cas n’est pas dramatique en soi, mais c’est le phénomène sous-jacent qui est à craindre! Voilà pourquoi juger un cas uniquement en ne faisant que du « syllogisme » (« bonjour tout le monde ne brime personne, donc c’est valide, c’est ok! ») est une erreur monumentale.

:ouch:

C’est une question de rapport de force qui doit être entretenue! S’il n’y a plus un rapport de force suffisant et que tous acquiescent de plus en plus aux demandes de tous les groupes, ça produira le même effet qu’un parent qui ne dit jamais non à son enfant : l’enfant roi en demandera toujours plus! Au final toutes les différentes idées et opinions se répartiront en autant de différents sous-groupes qui revendiqueront tout et n’importe quoi! Finalement, à terme, la société deviendra tellement fragmentée et divisée que plus aucun critique sérieuse ne sera possible (par manque de cohésion) et seuls les « mèmes » les plus puissants, peu importe leur nombre de supporteurs, dicteront la marche à suivre! ...Peu importe ce que certains (même plus nombreux parfois) pensent en silence!

Nous sommes en pleine 3 guerres mondiales : celle du contrôle de l'information et des mèmes! :grimace:

Le vrai problème, ce n'est pas l'objet de ce thread, les stéréotypes de genre, c'est la radicalisation et le manque de jugement de tous ceux qui adoptent une cause faute de mieux à faire et à combattre dans leur petite vie et qui créent donc des problèmes/épouvantails là où il n'y en avait pas!

Bonjour mesdames et messieurs! C'est offensant? Vraiment? :roll: Littéralement, ça implique un certain âge. L’on est pas « madame » ou « monsieur » à 6 ou a 12 ans. Du coup, ça n'incluait pas les enfants! Pourquoi ne pas s'être offusqué avant de ce que pouvaient ressentir les jeunes en montant à bord des avions? :roll:

:interro: :hausse:

Misère! :tareee: Que de temps et d'énergie à perdre! Ben oui, parce que tous ces chargements vont nécessiter des ressources, temps et argent à modifier tous les formulaires, etc. :yeux:

« Seules deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas acquis la certitude absolue. » Albert Einstein
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

jean7
Messages : 2891
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#305

Message par jean7 » 21 nov. 2019, 05:10

DictionnairErroné a écrit :
20 nov. 2019, 23:06
jean7 a écrit :
20 nov. 2019, 22:50
Perso, un "chers passagers bonjour" me semble plus poli car moins "sec"...
Ça ne passerait pas avec le genre-correctinousse. Il faudrait dire 'Chers passagers, passagères, bonjour" et là vous vous retrouvez dans la même situation où vous genrez. Il faut une appellation neutre non genré comme un simple, Bonjour, Bonjour à vous,..
:a4:

Bonjour tout(e) le/la monde alors... c'est trop sexiste que le mot monde soit masculin.
:lol:

Sérieux, si vous êtes sérieux, je veux dire si vous évoquez des problèmes réels, ça devient grave et je comprend vos inquiétudes, agacements, exaspérations etc... (quel chance j'ai d'être loin de tout ça !).

J'ai ma proposition à moi pour résoudre ce problème débile :
Les années paires, on donne la primauté au féminin et les années impaires au masculin.

Comme ça, un enregistrement ou un texte aidera à en deviner la date.
Et si ça ne me plait pas de me faire traiter de passagère un an sur deux, ben j'ai qu'à réduire mes déplacements, ça fera moins de Co2.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1334
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#306

Message par DictionnairErroné » 21 nov. 2019, 06:54

jean7 a écrit :
20 nov. 2019, 22:50
J'ai ma proposition à moi pour résoudre ce problème débile :
Les années paires, on donne la primauté au féminin et les années impaires au masculin.
Au minimum il faudrait ajouter une année pour ceuzes qui se reconnaissent dans les deux genres et pour ceuzes qui ne s'y reconnaisent dans aucun. Pauvre genré que vous êtes!
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4905
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#307

Message par Etienne Beauman » 21 nov. 2019, 07:26

Dash a écrit :
20 nov. 2019, 23:01
Idem avec le fait de désigner quelqu'un par « jeune » ou « aîné » non?
Je comprends pas ton point.

Tu t'adresse aux gens en leur disant Bonjour jeune ou bonjour aïné ?
:interro:
Dash a écrit :
20 nov. 2019, 23:01
Comment ça sophisme?
Appel à la tradition, c'est pas parce ça fait des centaines d'années qu'on dit Bonjour mesdames et messieurs, que le remplacer par Bonjour tout le monde est une menace pour l'ordre établi.
Dash a écrit :
20 nov. 2019, 23:01
J'suis désolé, mais il n'y a que des femelles et des mâles chez l'humain (sauf très rares exceptions).
Et donc ?
ils sont pas nombreux, ils n'ont donc pas voix au chapitre ?
C'est aussi un sophisme (appel à la majorité)
Dash a écrit :
20 nov. 2019, 23:01
Faut vraiment faire dans la sensiblerie pour se sentir offusquer de ne pas être désigné exactement comme nous nous sentons intérieurement.
Curieux manque d'empathie de ta part.
Tu n'expliques en rien en quoi c'est gênant pour toi qu'on remplace Bonjour mesdames et messieurs, par Bonjour tout le monde, tu ne te reconnais pas dans tout le monde ou comme Horus tu as l'impression d'avoir perdu en considération, qui sont les sensibles de l'histoire : ceux qui demandent à être intégrer, considérer, ou ceux qui ont peur de voir leur statut de Monsieur disparaitre ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1334
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#308

Message par DictionnairErroné » 21 nov. 2019, 07:58

Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 07:26
Tu n'expliques en rien en quoi c'est gênant pour toi qu'on remplace Bonjour mesdames et messieurs, par Bonjour tout le monde, tu ne te reconnais pas dans tout le monde ou comme Horus tu as l'impression d'avoir perdu en considération, qui sont les sensibles de l'histoire : ceux qui demandent à être intégrer, considérer, ou ceux qui ont peur de voir leur statut de Monsieur disparaitre ?
La problématique n'est pas là. C'est la révolution totale à tout dégenrer qui est problématique.

À l'université il est proposé: iel est heureuxe et motivé·e.
Au lieu de: Il est heureux et motivé, Elle est heureuse et motivée.
http://setue.net/wp-content/uploads/201 ... M-2017.pdf

Suivant leur logique, même leurs propositions sont erronées car elles ne tiennent pas compte de ceuzes qui ne se reconnaissent pas dans aucun des genres.
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4905
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#309

Message par Etienne Beauman » 21 nov. 2019, 08:39

DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 07:58
La problématique n'est pas là.
Si. Je m'attache quel que soit le sujet à faire du cas par cas.

Je ne voie aucun problème avec l'initiative d'aIr canada, si toi non plus.
Très bien. Acte le.
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 07:58
C'est la révolution totale à tout dégenrer qui est problématique.
Sophisme de la pente glissante.


Si il n'y a pas de problème, il n'y pas de problème.
Tu ne peux pas inclure une absence de problème dans une problématique plus vaste.

L'exemple d'air canada est un argument pour la thèse " les anti théorie du genre font du foin pour rien", pas un argument pour le thèse "tout dégenrer est problématique".
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 07:58
iel est heureuxe et motivé·e.
J'ai déjà donné mon avis sur l'écriture inclusive. C'est une connerie.

______________________

Tu vois deux cas différents, deux avis différents.
Il faut se dégager des débats partisans et ne pas confondre des demandes légitimes de reconnaissance avec celles voulant imposer des trucs sans queue ni tête.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#310

Message par Dash » 21 nov. 2019, 09:17

Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 07:26
Dash a écrit :
20 nov. 2019, 23:01
Idem avec le fait de désigner quelqu'un par « jeune » ou « aîné » non?
Je comprends pas ton point.

Tu t'adresse aux gens en leur disant Bonjour jeune ou bonjour aïné ?
:interro:
Dans la société, l’on s’adresse parfois à ceux qui ont 50 ans et plus en les qualifiant d’aînés. Il y a des immeubles pour aînés, des pubs pour aînés, des groupes pour aînés :
50plus.JPG
ainés.JPG
Idem pour les jeunes.

Ici, si t'as 39 ans (dans mon arrondissement de quartier), ben tu peux pas aller patiner à ces heures :
40plus.JPG

Qu’est-ce qu’on fait si, à cause de notre âge, l’on est considéré dans l’un de ces groupes, mais que nous, ce n’est pas le sentiment que nous ressentons à l’intérieur de nous?

:roll:

Mon père l’avait (il est maintenant décédé) mal pris la première fois qu’il s’était fait offrir un rabais et que la caissière lui a dit que c’était parce qu’il était maintenant un aîné. Il serait donc légitime de faire changer les mœurs sous prétexte que conserver cette façon de faire c’est un appel à la tradition, dès qu'on est froissé?

C'est ce qu'implique tes propos!

En quoi est-ce différent que le minuscule froissement d’entendre « bonjour Mesdames et Messieurs » quand on entre dans un avion si l’on ne se considère pas homme ou femme? Quelle différence avec quelqu’un qui se fait catégoriser d’aîné (ou de ±40 ans/50 ans) alors que ce n’est pas ce qu’il ressent?

:hausse:
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 07:26
Appel à la tradition, c'est pas parce ça fait des centaines d'années qu'on dit Bonjour mesdames et messieurs, que le remplacer par Bonjour tout le monde est une menace pour l'ordre établi.
Selon toi il est donc légitime de tenter de faire changer des mœurs dès que nous sommes quelque peu froissés par rapport à comment nous nous définissions subjectivement intérieurement sous prétexte que conserver cette façon de faire, c’est un appel à la tradition?
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 07:26
Tu n'expliques en rien en quoi c'est gênant pour toi qu'on remplace Bonjour mesdames et messieurs, par Bonjour tout le monde....
Ce n'est gênant en aucune façon pour moi, personnellement!

La différence d’avec toi, c’est que je ne traite pas ce genre de sujet de façon séparée. Ce genre de sujet, ça ne s’appréhende pas que par « réductionnisme et syllogisme », façon « M. Spock ». C’est un ensemble qui comporte plusieurs aspects et qui touche tous les sujets et ce qui m’irrite c’est cette manie de demander des changements pour des considérations subjectives et personnelles, peu importe le sujet (genre, appropriation culturelle, parité, etc., etc.)!
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#311

Message par Dash » 21 nov. 2019, 09:35

Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 08:39
J'ai déjà donné mon avis sur l'écriture inclusive. C'est une connerie ­[...] Il faut se dégager des débats partisans et ne pas confondre des demandes légitimes de reconnaissance avec celles voulant imposer des trucs sans queue ni tête.
Comme dirait Denis, c'est là que la fine frontière qui sépare nos bla-bla-bla....

Il y a des sujets qui doivent être traité au cas par cas, séparément, et d'autres non. C'est au cas par cas (paradoxalement!) àma. :mrgreen:

De plus, concernant l'écriture inclusive, en rien ça ne diffère des formules de salutation dans les avions, dans le principe. Pourquoi, pour ces dernières, ce serait « une connerie/sans queue ni tête »?

Explique-moi!

Je comprends (pas d'accord, mais comprends) tout à fait la logique de cette proposition d'écriture inclusive. C'est du pareil au même que la salutation à bord des avions : uniquement dans le but de ne froisser personne!

Pourquoi tu qualifies ça de connerie/sans queue ni tête? Qu'est-ce qui diffère?
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2449
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#312

Message par Lambert85 » 21 nov. 2019, 10:52

L'écriture inclusive est genrée puisqu'on mêle les deux genres, les trans en sont exlus # :mrgreen:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1334
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#313

Message par DictionnairErroné » 21 nov. 2019, 10:57

Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 08:39
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 07:58
La problématique n'est pas là.
Si. Je m'attache quel que soit le sujet à faire du cas par cas.
Ainsi il vous est impossible d'en saisir l'ensemble.
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 08:39
Je ne voie aucun problème avec l'initiative d'aIr canada, si toi non plus.
Très bien. Acte le.
Je n'ai aucun problème avec l'initiative. C'est plutôt ce qui a motivé Air Canada, ce n'est pas sans innocence. Sans cette mouvance idéologique de retirer toutes références aux genres, Air Canada n'aurait jamais envisagé le changement.
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 08:39
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 07:58
C'est la révolution totale à tout dégenrer qui est problématique.
Sophisme de la pente glissante.


Si il n'y a pas de problème, il n'y pas de problème.
Tu ne peux pas inclure une absence de problème dans une problématique plus vaste.
C'est votre sophisme, pas le mien. Moi j'affirme que la mouvance du dégenrer est problématique.
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 08:39
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 07:58
iel est heureuxe et motivé·e.
J'ai déjà donné mon avis sur l'écriture inclusive. C'est une connerie.
Son origine provient de la croisade du dégenrer et Air Canada y participe simplement pour satisfaire la croisade et non par vertue. Air Canada s'est fait dire par la croisade de s'ajuster au non-genré.
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 08:39
Tu vois deux cas différents, deux avis différents.
Il faut se dégager des débats partisans et ne pas confondre des demandes légitimes de reconnaissance avec celles voulant imposer des trucs sans queue ni tête.
D'accord. Mais il faut réaliser que les demandes proviennent de la même croisade.
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

thewild
Messages : 1938
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#314

Message par thewild » 21 nov. 2019, 11:13

Dash a écrit :
21 nov. 2019, 04:05
Ce n’est pas la raison et/ou le réel intérêt de faire évoluer les mœurs qui motivent tous ces changements (et les excuses forcées, que ce soit de Trudeau, R. Lepage ou de L-J. Cormier, etc.), c’est une espèce de phénomène social, de « mème mondial » qui se transmets à vitesse grande V depuis l’avènement des réseaux sociaux.
Tout comme Kraepelin, je suis d’avis que, pris séparément, chaque cas n’est pas dramatique en soi, mais c’est le phénomène sous-jacent qui est à craindre!
Peut-être, mais on est dans la même problématique que dans le fil "la gauche régressive", et mon avis sur la question est exactement le même : j'ai l'impression qu'on fait un foin de tout ceci en se basant uniquement sur une accumulation d'exemples, on est dans une sorte de "mille-feuille argumentatif". On part du principe qu'il y a là un phénomène bien réel d'une importance non négligeable, et on ne remet jamais en doute cette hypothèse.
Sauf que la réalité de la chose me semble non triviale, et j'ai bien du mal à l'accepter sur la seule base des éléments fournis (encore une fois, une simple accumulation d'exemples). J'ai tout simplement un doute sur l'importance réelle de ces tendances.
Le fait que ça semble être un phénomène surtout marqué en Amérique du nord ne fait rien pour lever ce doute.

Tu parles des réseaux sociaux, et j'ai précisément l'impression que ces phénomènes n'existent que grâce mais aussi à travers les réseaux sociaux, et qu'ils n'ont pas ou très peu de résonance en dehors de ces réseaux et des médias en général.
Oui, on lynche publiquement des personnes sur base de simples accusations ... sur les réseaux sociaux. Et oui parfois ça a des conséquences très grave en dehors de ces réseaux, parfois seulement. Mais même pour ces cas là, l'importance qu'on leur donne n'est mesurée qu'à l'aune du "buzz" qu'ils font sur ces médias. C'est un processus qui s'auto-entretient, mais en vase clos.
On mesure la pertinence de tout ceci à l'aide du nombre de "j'aime" et de "retweet", quelle pertinence cela a-t-il ?

Le vrai problème, ce n'est pas l'objet de ce thread, les stéréotypes de genre, c'est la radicalisation et le manque de jugement de tous ceux qui adoptent une cause faute de mieux à faire et à combattre dans leur petite vie et qui créent donc des problèmes/épouvantails là où il n'y en avait pas!
N'est-ce pas un peu ce que nous faisons aussi ici ? Nous insurger et monter sur nos grands chevaux à propos d'un problème qui n'est pourtant que bien futile par rapport à d'autres ? Si problème il y a...

Enfin c'est peut-être moi qui sous-estime le phénomène et son importance... C'est bien possible, mais la vie est tellement plus simple en minimisant tout qu'en dramatisant tout...
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4905
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#315

Message par Etienne Beauman » 21 nov. 2019, 11:26

Dash a écrit :
21 nov. 2019, 09:35
e plus, concernant l'écriture inclusive, en rien ça ne diffère des formules de salutation dans les avions, dans le principe. Pourquoi, pour ces dernières, ce serait « une connerie/sans queue ni tête »?

Explique-moi!
Si tu veux dire bonjour à tout le monde sans exclure personne, il suffit de dire Bonjour tout le monde,
Si tu veux écrire bonjour à tout le monde sans exclure personne, il suffit d'écrire Bonjour tout le monde.

La formule choisie par Air canada est grammaticalement correcte, polie, n'exclut personne, compréhensible, prononçable.


"iel est heureux·se et motivé·e"
comment tu lis ça à l'oral ?

Maintenant, chacun est libre de l'utiliser ou pas.

Mon avis c'est que ça va disparaitre, le pronom neutre survivra peut être mais pas les doubles terminaisons.
Dash a écrit :
21 nov. 2019, 09:17
Qu’est-ce qu’on fait si, à cause de notre âge, l’on est considéré dans l’un de ces groupes, mais que nous, ce n’est pas le sentiment que nous ressentons à l’intérieur de nous?
Epouvantail.
L'intersexualité n'est pas subjective !

Un non-binaire ne se reconnaissant pas ni en homme ni en femme, n'est pas forcément un capricieux, il peut y avoir une réalité biologique derrière.
Vouloir se faire appeler un jeune homme quand on a 70 ans est un caprice.

Je rejette ton analogie.
Dash a écrit :
21 nov. 2019, 09:17
Il serait donc légitime de faire changer les mœurs sous prétexte que conserver cette façon de faire c’est un appel à la tradition, dès qu'on est froissé?
Non, j'ai jamais prétendu qu'il fallait faire quoi que ce soit pour défendre des subjectivités, j'ai dit ce n'est pas parce qu'ils sont minoritaires (les individus objectivement non-binaire) qu'on peut refuser de les considérer.
Tu n'as donc pas répondu à cet argument.


Ce n'est gênant en aucune façon pour moi, personnellement!
Bien.

Seul Horus ici a un souci avec sa supposée perte de considération par air canada.
Dash a écrit :
21 nov. 2019, 09:17
La différence d’avec toi, c’est que je ne traite pas ce genre de sujet de façon séparée.
Tu devrais, nous sommes tout deux d'accord sur ce point, et ce en désaccord avec Horus.

Tu m'accorderas que sur ce point
"les certains anti théorie du genre font du foin pour rien".

La demande des non-binaires sur ce point est compréhensible, le choix d'air canada ne nuit à personne.
Aucune raison de s’offusquer.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4905
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#316

Message par Etienne Beauman » 21 nov. 2019, 11:41

DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 10:57
Ainsi il vous est impossible d'en saisir l'ensemble.
Si dans ton ensemble, il y a tout un tas de trucs qui une fois examinés ne tiennent pas la route, ton ensemble est par nature insaisissable.
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 10:57
Je n'ai aucun problème avec l'initiative.
Très bien.
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 10:57
C'est plutôt ce qui a motivé Air Canada, ce n'est pas sans innocence. Sans cette mouvance idéologique de retirer toutes références aux genres, Air Canada n'aurait jamais envisagé le changement.
Procès d'intention.
Avant que les non fumeurs soient pris en compte, il était possible de fumer dans les avions.
C'est très bien qu'on ne puisse plus le faire et ça n'a pas conduit à interdire de fumer chez soi.
L'initiative d'air canada ne vaut que pour les vols d'air canada.
DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 10:57
Moi j'affirme que la mouvance du dégenrer est problématique.
En te basant sur des exemples qui ne sont pas problématiques ??!

Tu ne vois pas le souci, vraiment ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1334
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#317

Message par DictionnairErroné » 21 nov. 2019, 11:45

Pour les québécois.es ceuzes est plus naturel, c'est un québécisme. De nombreuxes québécois.es prononcent "ceux la" comme "ceuzes la". Heureuxe sois-tu!
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#318

Message par Dash » 21 nov. 2019, 12:31

Je dois quitter, je ne réponds qu'à deux trucs :
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 11:26

Tu m'accorderas que sur ce point
"les certains anti théorie du genre font du foin pour rien".

La demande des non-binaires sur ce point est compréhensible, le choix d'air canada ne nuit à personne.
Aucune raison de s’offusquer.
Oui, parfois, pour le premier et oui (si je le prends uniquement pour ce que c'est, séparé de toute la mouvance globale) aussi pour le deuxième. ;)
Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 11:41
C'est très bien qu'on ne puisse plus le faire et ça n'a pas conduit à interdire de fumer chez soi.
Bah non! :? Ici, au QC, les propriétaires ont commencé, depuis quelques années, à interdire de fumer (ajout dans les baux) chez soi.

La pente glissante n'est pas systématiquement un sophisme. Ça dépend des sujets! ;)
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 173
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#319

Message par Horus » 21 nov. 2019, 13:30

Lambert85 a écrit :
21 nov. 2019, 10:52
L'écriture inclusive est genrée puisqu'on mêle les deux genres, les trans en sont exlus # :mrgreen:
Non, la majorité des trans s'identifient à un genre, masculin ou féminin.
Ce sont seulement ceuses qui ne s'identifient à aucun genre qui sont exclus, et ils sont assez rares... mais possiblement en augmentation avec la mode propagée par (paradoxalement) l'idéologie trans...

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1334
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#320

Message par DictionnairErroné » 21 nov. 2019, 13:41

Dans une certaine mesure je suis d'accord avec les reformulations. Depuis les ajouts masculins et féminins simultanés je trouve ça lourd inutilement. Exemple, Chers professeurs et professeures à l'oral et Chers professeur(e)s ou Chers professeur.e.s à l'écrit.

Je suis de ceuzes qui croit que langue française est suffisamment polyvalente pour éviter cette lourdeur. Dans le cas ci-dessus nous pourrions dire et écrire, Cher corps professoral.
Horus a écrit :
21 nov. 2019, 13:30
Ce sont seulement ceuses qui ne s'identifient à aucun genre qui sont exclus, et ils sont assez rares...
Il est impossible en français de créer un vide du genre et c'est là que ça devient ridicule.
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 173
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#321

Message par Horus » 21 nov. 2019, 13:56

Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 11:26
Epouvantail.
L'intersexualité n'est pas subjective !
Il n'y a pas beaucoup d'intersexes. De plus, la majorité de ces intersexes se considèrent comme homme ou femme. Et ceuses qui sont nés avec des anomalies génitales sont opérés peu après leur naissance et, la plupart d'entre eux, transformés en fille.

Par contre, on a des non-binaires qui sont sexuellement mâles ou femelles. Ça devient "à la mode". :x

Paradoxalement, chez les trans, on a deux tendances opposées et contradictoires
1) celle de vouloir adopter l'autre genre, avec ses codes et stéréotypes, et d'être accepté dans cet autre genre; ça mène souvent aux hormones et opérations de changement de sexe
2) celle de considérer que le genre n'existe pas... mais là, on n'opère pas pour éliminer les caractères sexuels...

À quand une troisième mode dans laquelle les asexués mâles vont se faire castrer? :a7:

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 173
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#322

Message par Horus » 21 nov. 2019, 14:05

DictionnairErroné a écrit :
21 nov. 2019, 13:41

Il est impossible en français de créer un vide du genre et c'est là que ça devient ridicule.
Il va falloir se convertir à l'anglais? Et utiliser le pronom neutre it...
Mais non! Ce serait scandaleux! It n'est utilisé que pour les animaux et les choses, pas pour les humains! Désigner les asexués par it... serait les abaisser au niveau des choses...

On s'en sort pas!

On a donc 2 problèmes dont les solutions proposées jusqu'à maintenant sont incompatibles
1) Inclure le masculin et féminin ensemble (pour remplacer la prédominance du masculin)
2) Dégenrer

Et, le plus facile pour dégenrer, au niveau linguistique, serait d'éliminer complètement le féminin (comme en anglais, où les adjectifs et les noms d'objets sont neutres). C'est aussi la seule solution que je vois qui règlerait une bonne part des 2 problèmes en même temps.

Mais ce serait un véritable Scandale!!!! D'une part, les féministes monteraient aux barricades et d'autres part, les puristes de la langue parleraient d'un appauvrissement du français...

Et on va me dire que ça prend juste un homme pour suggérer ça! Un machiste qui veut assurer sa supériorité sur le féminin! Je vois les attaques venir...

Mais, avant d'attaquer, proposez des solutions! Réalistes et linguistiquement acceptables! Pas des âneries comme contributeurices! Bonne chance!

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4905
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#323

Message par Etienne Beauman » 21 nov. 2019, 14:38

Dash a écrit :
21 nov. 2019, 12:31
Ici, au QC, les propriétaires ont commencé, depuis quelques années, à interdire de fumer (ajout dans les baux) chez soi.
Et bien, faites comme les non-binaires et militez pour vos libertés individuelles.
En France :
" conformément à la loi du 6 juillet 1989, toute clause d'un bail de location qui viendrait interdire à un locataire de fumer chez lui serait considérée comme abusive."
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 173
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#324

Message par Horus » 21 nov. 2019, 15:46

Merci Dash pour avoir bien résumé, dans vos interventions, le problème soulevé avec l'idéologie bienpensante trans.
Dash a écrit :
21 nov. 2019, 04:05
Bonjour mesdames et messieurs! C'est offensant? Vraiment? :roll: Littéralement, ça implique un certain âge. L’on est pas « madame » ou « monsieur » à 6 ou a 12 ans. Du coup, ça n'incluait pas les enfants! Pourquoi ne pas s'être offusqué avant de ce que pouvaient ressentir les jeunes en montant à bord des avions? :roll:
Dans les avions, il n'y a souvent pas beaucoup d'enfants. Par contre, les employés pourraient, lorsqu'il y en a plusieurs, ajouter bonjour les enfants dans leurs salutations.

Mais toute cette discussion est passée à côté d'un fait imnportant, c'est que les titres Monsieur et Madame ne sont pas que liés à la politesse, mais ils indiquent aussi un statut d'importance donné aux clients. Bonjour tout le monde n'a pas la même portée que Bonjour Messieurs, Bonjour Mesdames.

Un exemple de ce statut: vous adresseriez-vous à un juge en lui disant bonjour tout le monde? Non! Le protocole est très strict. Il indique que le juge a un certain statut et qu'on doit lui adresser la parole avec Monsieur le juge ou Madame la juge.

C'est similaire dans les écoles: on demande aux étudiants de montrer des signes de respect envers les professeurs, en utilisant le monsieur ou madame. Mais cette marque de respect se perd, et le respect des profs aussi. De plus, lorsqu'un j'étais étudiant et qu'un professeur ou un autre étudiant m'interpelait en m'appelant Monsieur Horus! ça faisait-ty pas un baume sur le coeur? Même si ce qui suivait pouvait (parfois) être un reproche?

Alors, tout comme une majorité de gens, je considère que perdre le Bonjour Messieurs, Bonjour Mesdames, c'est une perte importante au niveau de la politesse. Ça revient aussi à perdre un certain statut social, mérité, entre autres, comme passager et client payant (ce qui n'est pas le cas des enfants) d'une compagnie aérienne.

Bonjour tout le monde, ça ne donne pas de statut particulier. C'est insignifiant...

Finalement, dans mon cas personnel, je voudrais qu'on me dise Bonjour Dieu Horus! Nous t'adorons et célébrons ta parole!

Avatar de l’utilisateur
Horus
Messages : 173
Inscription : 31 oct. 2019, 20:04

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#325

Message par Horus » 21 nov. 2019, 15:50

Etienne Beauman a écrit :
21 nov. 2019, 14:38
Dash a écrit :
21 nov. 2019, 12:31
Ici, au QC, les propriétaires ont commencé, depuis quelques années, à interdire de fumer (ajout dans les baux) chez soi.
Et bien, faites comme les non-binaires et militez pour vos libertés individuelles.
En France :
" conformément à la loi du 6 juillet 1989, toute clause d'un bail de location qui viendrait interdire à un locataire de fumer chez lui serait considérée comme abusive."
:ouch:
Beauman, je te réserve une belle place en enfer, dans le coin des fumeurs, là ou il n'y a aucune ventilation et ou aucun démon ne te donnera le statut de monsieur! Tu vas fumer... en rôtissant lentement!

Dieu Horus!
Dernière modification par Horus le 21 nov. 2019, 16:58, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Inso