Stéréotype de genre, vraiment ?

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7100
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#76

Message par Kraepelin » 30 oct. 2019, 15:10

Hallucigenia a écrit :
30 oct. 2019, 14:29
Cogite Stibon a écrit :
30 oct. 2019, 14:12
Qui diable soutient cela ?
Personne, enfin j'espère. ;)
De Beauvoir : On ne nait pas femme on le devient

Et le principe a plusieurs fois été repris (défendu) sur les pages de ce forum par plusieurs ténor du féminisme (Florence et loutre-de-mer par exemples). Même moi je suis assez en accord (90 %) avec ce principe. Je suis persuadé que le déterminisme culture joue un rôle très important dans les comportements genrés.
Dernière modification par Kraepelin le 30 oct. 2019, 15:21, modifié 1 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7100
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#77

Message par Kraepelin » 30 oct. 2019, 15:20

Hallucigenia a écrit :
30 oct. 2019, 14:54
Plus sérieusement: il y a un continuum entre les hommes et les femmes. Et même quand on constate des différences entre les sexes, sur tel ou tel caractère, il y a un gros écart-type dans chaque population, et les groupes se chevauchent amplement.

Donc si on prend un individu au hasard, on sera bien incapable de lui inférer un caractère particulier en se basant sur son sexe.

Mais en moyenne, on constate quelques légères différences entre les sexes, et ce, dès le plus jeune âge.

C'est faux de croire que les caractéristiques genrées ne sont que "construction sociale", mais c'est tout aussi faux de penser que tout individu pourra être placé dans une case en fonction de son sexe de naissance.

Bref, cette histoire, c'est encore une variante du faux problème entre l'inné et l'acquis. Et quiconque prétend pouvoir trancher ce problème mal posé, se trompe forcément. :a4:
Absolument! Mais c'est bien là que se situe la "théorie des genres" que dénonce Belley, je crois bien.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4523
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#78

Message par Etienne Beauman » 30 oct. 2019, 15:36

Kraepelin a écrit :
30 oct. 2019, 15:10
Hallucigenia a écrit :
30 oct. 2019, 14:29
Cogite Stibon a écrit :
30 oct. 2019, 14:12
Qui diable soutient cela ?
Personne, enfin j'espère. ;)
De Beauvoir : On ne nait pas femme on le devient
Quel contre sens tu fais là !

La conclusion de l'article est pourtant claire :
"La solution, selon elle, serait de sortir la femme de la biologie ou plutôt de son destin biologique, en refusant la maternité."


Autrement dit SdB propose au "femmes biologiques" de devenir des "femmes idéologiques", ces deux notions sont plutôt exclusives, jamais elle ne prétends que "que les différences sexuelles entre les hommes et les femmes sont exclusivement d'origine culturelle".
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7100
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#79

Message par Kraepelin » 30 oct. 2019, 15:59

De Beauvoir affirme que l’inégalité homme/femme est culturellement construite, et non naturel. En effet, au départ, la femme est l’égal des hommes, à la fois intellectuellement et physiquement. C’est l’homme, parce qu’il produit l’idéologie, parce qu’il est dominant, qu’il renvoie la femme à son altérité pour en faire un être inférieur, un être biologique.
Le point:
Pour ce mouvement philosophique, l'être humain est libre. Il ne peut être soumis à un quelconque destin préétabli, mais doit s'inventer lui-même. Il en est de même pour la femme : Beauvoir récuse l'idée qu'il existe une « nature féminine...
Étudier: Elle dit un jour : « On ne nait pas femme on le devient », mettant ainsi en lumière le fait qu’être une femme, n’est pas qu’un fait biologique mais surtout le résultat d’une histoire, d’une vie, d’une éducation ...
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4523
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#80

Message par Etienne Beauman » 30 oct. 2019, 16:22

:ouch:
"La solution, selon elle, serait de sortir la femme de la biologie ou plutôt de son destin biologique, en refusant la maternité."
Les hommes ne peuvent pas porter des bébés dans leur ventre, et ça SdB l'a très bien compris elle était pas sénile !

Pouvoir porter des bébés dans son ventre est une différence biologique dont elle a évidement conscience, c'est un énorme épouvantail de lui faire dire : "les différences sexuelles entre les hommes et les femmes sont exclusivement d'origine culturelle"
alors qu'elle appuie sa redéfinition de la femme sur un refus essentialiste de la fonction de génitrice.
Elle refuse d'accepter cette différence comme une nécessité pour être femme.
La femme selon Sdb est une idéalisation, tout comme l'homme l'était pour Sartre, les idéaux se foutent des contraintes physiques.
Sdb c'est de la philosophie, c'est de la politique, c'est de la morale, mais c'est pas à prendre au pied de la lettre, voyons :yeux:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1212
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#81

Message par DictionnairErroné » 30 oct. 2019, 16:40

Français, Française, les deux, ni un ou l'autre, je vous appelle! Où étiez-vous ces dernières années?

La "dégenréfication" est le processus de dé-genrer. Le terme n'existe pas apparemment, tout de même il est dans mon dictionnaire erroné.

Pourtant c'est simple, la définition de la théorie des genres le dit bien!

Ce n'est pas une question de sexe, c'est comment vous vous sentez, comment vous vous percevez. Un homme, une femme, les deux, ni un ou l'autre, parfois l'un et parfois l'autre et toutes les autres possibilités.

Au Québec plus qu'ailleurs, nous voyons une contestation du genre dans la langue française. Ce n'est même plus de féminiser les mots pour obtenir une parité binaire, mais de "débinairaser" (réf: Dictionnaire Erroné) les mots. Nous avons dépassé cette étape archaïque, non. Par exemple Québec Solidaire voudrait une langue française épicène.
QUÉBEC – Face au tollé engendré par une proposition de remplacer le mot «patrimoine» par «héritage culturel» dans le programme de Québec solidaire, la porte-parole Manon Massé persiste et signe : le parti veut «dégenrer» l'écriture «le plus possible».
Ou mieux à l'université:
le guide qui propose aux professeurs de l'UQAM de «dégenrer» leur discours avec des mots comme «contributeurice», «heureuxe» et «nombreuxes»
https://www.lapresse.ca/actualites/educ ... tiques.php
Apple y participe aussi. Plus de race, plus de genre : iOS 13.2 apporte des emojis non-genrés et des couples mixtes sur iPhone et iPad

C'est vrai qu'en France les hommes sont encore machos et les femmes toujours soumises contrairement aux avancés Québécoises. À chacun sa réalité.
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Pancrace
Messages : 260
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#82

Message par Pancrace » 30 oct. 2019, 21:20

cogite a écrit :Ce n'est pas la faute des autres intervenants si les 2 arguments présentés par Pancrace étaient fallacieux tous les deux.
Tu déconnes complètement là cogite. J’ai juste commis une exagération sur la position de la Norvège vis-à-vis des études de genre, et spin-up et toi vous êtes engouffrés dans cette brèche minuscule pour évacuer complètement une réalité pourtant bien documentée. C’est vraiment pas très fairplay comme méthode, à la limite de l’escroquerie intellectuelle, et c’est le sens que je donne à la première intervention de MBelley.

Dans cet article, très détaillé et écrit par une partisane des théories genrées, on peut lire :

« En 2011, la réputation du volet consacré au genre [The Gender Equality Paradox, premier volet du documentaire de Harald Eia] est encore rehaussée par l’annonce de deux décisions : l’une prise par le Conseil Nordique des Ministres de fermer l’institut nordique d’informations sur le genre (NIKK) alors hébergé en Norvège, et l’autre prise par les autorités norvégiennes de mettre fin à un système spécifique de financement des études genres en place depuis 17 ans. »

Je laisse les lecteurs comparer la dernière phrase « [décision prise] par les autorités norvégiennes de mettre fin à un système spécifique de financement des études genres » avec la mienne, que spin-up s’acharne plusieurs fois, et en caractères gras s'il vous plaît, à dénoncer comme une fake news à 100/100 « le gouvernement Norvégien a stoppé toutes les subventions pour les recherches sur le genre ».

M’attaquer sur cette paille sans prendre en considération la poutre, c’est juste une fumisterie.

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Messages : 38
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#83

Message par MBelley » 30 oct. 2019, 21:35

Kraepelin a écrit :
30 oct. 2019, 14:01
Je vous propose la mienne:

THÉORIE DE GENRES: Ensemble de théories ayant en commun deux choses: premièrement, présumer que les différences sexuelles entre les hommes et les femmes sont exclusivement d'origine culturelle, ou dont la part culturelle est tellement prédominante que la part biologique serait comparativement négligeable; deuxièmement, présumer que ces différences sont intrinsèquement mauvaises et doivent être effacées par un effort politique.
Je suis d'accord avec la définition qu'en donne Kraepelin. Le problème vient d'une certaine mouvance trans qui a réussi à faire changer les lois, de sorte que le gouvernement va considérer le genre comme flexible et permettre à tout demandeur de se faire traiter selon le sexe de son choix. C'est, entre autres, dans les prisons pour femmes et dans le sport que ce traitement devient injuste.
Par exemple, dans le sport, un homme se dit femme, compétitionne contre les femmes et gagne des médailles: https://www.nationalreview.com/2019/10/ ... sUfAgpiCDA

Pour ce qui estr des prisons, un violeur se disant femme a été transféré dans une prison pour femmes, et a violé des co-détenues: https://www.bfmtv.com/international/emp ... 19294.html Ce type de transfert se fait aussi au Canada, et la transfemme n'a pas besoin d'avoir été opérée.

Cette théorie du genre considère que l'enfant, à la naissance, n'a pas de genre, parce que son cerveau n'est pas programmé (on parle de tabulae rasa ou de blank slate). Donc, pour eux, le genre est fluide et on peut en changer quand on veut. La part biologique est vue comme n'ayant aucune importance! Et quand on remet en cause cette idéologie, on se fait traiter de transphobe.

Le pire avec ça, c'est que ce sont des féministes qui ont fait la promotion de cette fluidité du genre et de la tabulae rasa, et ce sont elles qui, maintenant, en paient le prix. Ce sont elles qui se plaignent que les hommes (transfemmes) ont réussi à s'accaparer des espaces féminins. Sur ce sujet: https://assohum.org/2017/12/reaction-de ... ansgenres/

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Messages : 38
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#84

Message par MBelley » 31 oct. 2019, 00:31

La fumeuse théorie du genre a pu être développée parce que les gens croyaient que le comportement humain était acquis, et que l'inné ne faisait que mettre des structures biologiques en place. Et c'est un courant de pensée qui a été majoritaire en anthropologie sociale et culturelle.

Bernard Chapais, primatologue et professeur à l'Université de Montréal, a publié un livre montrant comment l'inné influence le comportement humain. Je recommande fortement son livre: Liens de sang : aux origines biologiques de la société humaine.

Pour résumer très brièvement ce qu'il en pense, et l'erreur de l'anthropologie culturelle, écoutez au moins les 2 premières minutes de son vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=gR81S_uyDQA

Un autre anthropologue, Napoléon Chagnon, combattait aussi cette croyance qui rejetait l'inné. Il rejetait aussi la théorie du bon sauvage, et il a été vilipendé par la majorité des anthropologues. L'article suivant montre à quel point l'anthropologie était gangrénée d'idéologie. https://www.lepoint.fr/debats/napoleon- ... hajegCA68o

Pourtant, les différences de comportements entre espèces de primates ne peuvent être expliquées sans les facteurs génétiques. Et croire que la nature humaine n'était pas influencée par nos gènes ne pouvait être qu'une aberration idéologique, possiblement issue de notre religiosité passée.

Alors, penser que le sexe n'influence pas le comportement, ça n'a tout simplement pas plus de sens que penser que notre génétique n'influence pas notre comportement! L'erreur des anthropologues se perpétue présentement de façon idéologique dans les pseudosciences sociales.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4975
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#85

Message par Hallucigenia » 31 oct. 2019, 02:00

MBelley a écrit :
30 oct. 2019, 21:35
Kraepelin a écrit :
30 oct. 2019, 14:01
THÉORIE DE GENRES: Ensemble de théories ayant en commun deux choses: premièrement, présumer que les différences sexuelles entre les hommes et les femmes sont exclusivement d'origine culturelle, ou dont la part culturelle est tellement prédominante que la part biologique serait comparativement négligeable; deuxièmement, présumer que ces différences sont intrinsèquement mauvaises et doivent être effacées par un effort politique.
Je suis d'accord avec la définition qu'en donne Kraepelin.
Merci, c'est clair. C'était bien de le préciser.

Peut-être que pour vous, au Québec, cette définition relève de l'évidence. Mais ça n'est pas forcément clair pour un français, il me semble.

(Depuis les défilés parisiens des décérébrés de la Manif pour tous, le syntagme « théorie du genre » est devenu en France un épouvantail de l'extrême-droite, associé à ... à peu près tout, en fait, mais surtout à n'importe quoi : l'enseignement de la masturbation dans les écoles maternelles, la promotion de l’homosexualité, du transsexualisme, de la pédophilie, etc.)

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3868
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#86

Message par Dash » 31 oct. 2019, 02:24

Juste partager qu'en tant que "simple citoyen lambda", la def de Kraepelin correspond précisément à ma "représentation" formée de par tout ce que je lis et vois dans les médias (et les conversations entre les gens) ici au QC. Si ça peut vous aider.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7100
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#87

Message par Kraepelin » 31 oct. 2019, 09:24

Salut Hallu
Hallucigenia a écrit :
31 oct. 2019, 02:00
Peut-être que pour vous, au Québec, cette définition relève de l'évidence. Mais ça n'est pas forcément clair pour un français, il me semble.
Pourtant vous êtes proces des pays scandinaves où, si je ne m'abuse, les efforts d'effacement des différences entre genres a pris de proportion effarantes. Je ne me souviens plus quel pays scandinave a fais disparaitre, dans le programme scolaire, l'apprentissage des pronons genrés pour les rempalcer par un pronon unique asexué(1).

Quoi qu'il en soit, je suis ouvert à toute autre proposition de définition, surtout si elle est plus précise et plus documenté.

Pour faire suite, dans la définition que je propose, je suis en accord à 90% avec la première partie et en désaccort ;à 90% avec la seconde. C'est elle, à mon avis, qui pose le plus de problème.



(1) j'espère que ce n'est pas encore l'âge qui me fait fabriquer des souvenirs confabulateurs ... :a4:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3868
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#88

Message par Dash » 31 oct. 2019, 09:37

Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4975
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#89

Message par Hallucigenia » 31 oct. 2019, 09:49

Kraepelin a écrit :
31 oct. 2019, 09:24
Je ne me souviens plus quel pays scandinave a fais disparaitre, dans le programme scolaire, l'apprentissage des pronons genrés pour les rempalcer par un pronon unique asexué
Facile à retrouver : les féministes les plus bêtes du monde sont en Suède. Ce genre d'âneries, c'est toujours en Suède. :a2:

Et hop, le lien : http://www.slate.fr/story/56183/hen-pro ... enre-suede

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2351
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#90

Message par Lambert85 » 31 oct. 2019, 09:51

Bonne chance à ceux·celles qui voudraient supprimer les genres dans la langue française !

Ca fait peur :
Une autre école maternelle a préféré supprimer toutes les plages de «jeu libre» de son emploi du temps car, comme l'a expliqué un de ses pédagogues, c'est quand les enfants sont livrés à eux-mêmes que «naissent et s'enracinent les stéréotypes sexuels. Quand ils jouent librement, on retrouve de la hiérarchie, de l'exclusion et les fondements du harcèlement».
:ouch:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Messages : 38
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#91

Message par MBelley » 31 oct. 2019, 12:11

Le déconstructionnisme continue… On a le concept de race qu’on élimine. Il n’y a plus de races humaines, et ce, peu importe qu’on soit capable d’en déterminer une, à partir des os d’un mort.
Maintenant, on élimine le genre, et certains groupes véganes anti-spécistes veulent éliminer l’espèce. Demain, j’enverrai une lettre au gouvernement pour que mon espèce soit changée : je veux être, pourquoi pas, un minotaure asexué… ou une sirène queer. J’hésite !

Sur le genre, on a ici un article intéressant, où des homosexuels veulent une séparation entre les LGB et les T+.
« LGB rights and T activism have been revealed to be unnatural bedfellows, and it’s inevitable that, as is happening in Britain, they will go their separate ways. »
https://quillette.com/2019/10/26/its-ti ... rate-ways/
Quelques extraits révélateurs :
« Presidential candidate Joe Biden has called for unisex prisons, a policy that, if implemented, would lead to the rape of female prisoners. Senator Kamala Harris, another Democrat running for president, even came under fire for daring to suggest that pregnancy is a “women’s” issue—since it is now fashionable to highlight the fact that trans men and the “non-binary” also can bear children.
...trans communities (... referred to as “alphabet people”).
As Joyce describes it, a “gender identity” is a quasi-spiritual concept—almost like a soul—that is “something between an internal essence, knowable only to its possessor, and stereotypically masculine or feminine appearance and behavior.”
At the most absurd extreme, there are now athletes and scholars who seriously suggest that being male offers no competitive physical advantages over being female, a proposition that even small children know to be unhinged.
One of the unsettling elements embedded within this advocacy is the demand that women—lesbians, more specifically—make themselves sexually available to trans women (incluant les non-opérés), on the far-fetched theory that gender identity, not sex, is the real source of human attraction. ... Stonewall is asserting that lesbians are attracted to anyone with a female gender identity, whether that person is biologically male or female. This turns gay and lesbian desire into transphobia. »

Et, pour monter jusqu’où va cette idéologie, on a maintenant des pénis féminins et une transfemme qui veut poursuivre des esthéticiennes parce qu’elles ne veulent pas le raser :
https://www.journaldequebec.com/2018/11 ... -son-penis

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Messages : 38
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#92

Message par MBelley » 31 oct. 2019, 12:22

Kraepelin a écrit: "Pour faire suite, dans la définition que je propose, je suis en accord à 90% avec la première partie et en désaccort ;à 90% avec la seconde. C'est elle, à mon avis, qui pose le plus de problème."

Kraepelin souligne un point important. "deuxièmement, présumer que ces différences sont intrinsèquement mauvaises et doivent être effacées par un effort politique"... C'est vraiment là que se situe le problème sociopolitique associé avec la mouvance trans!

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Messages : 38
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#93

Message par MBelley » 31 oct. 2019, 12:27

Lambert85 a écrit :
31 oct. 2019, 09:51
Bonne chance à ceux·celles qui voudraient supprimer les genres dans la langue française !

Ca fait peur :
Une autre école maternelle a préféré supprimer toutes les plages de «jeu libre» de son emploi du temps car, comme l'a expliqué un de ses pédagogues, c'est quand les enfants sont livrés à eux-mêmes que «naissent et s'enracinent les stéréotypes sexuels. Quand ils jouent librement, on retrouve de la hiérarchie, de l'exclusion et les fondements du harcèlement».
:ouch:
Bon! On va surprotéger les enfants contre leurs penchants biologiques! Il faut les empêcher de pécher! Comme ça, ils déprimeront davantage lorsqu'ils seront confrontés, sans aucune préparation ou expérience préliminaire, à l'enfer de la société.

John Difool
Messages : 202
Inscription : 12 juin 2017, 12:06

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#94

Message par John Difool » 31 oct. 2019, 12:46

MBelley a écrit :Le déconstructionnisme continue… On a le concept de race qu’on élimine. Il n’y a plus de races humaines, et ce, peu importe qu’on soit capable d’en déterminer une, à partir des os d’un mort.
J'ignorais qu'il y avait un concept de "races humaines" fondé en premier lieu. Pourriez-vous développer s'il vous plaît ?

(désolé pour le petit HS)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1212
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#95

Message par DictionnairErroné » 31 oct. 2019, 13:52

Je vois les choses autrement. Ce n'est pas simplement une demande de certains groupes, mais plutôt une mouvance sociale identitaire qui se reflète un peu partout. Je la perçois plus comme une crise identitaire, une névrose collective, qu'un idéal à atteindre. Par le fait même, nous entraînons les enfants dans cette crise identitaire et nous nous apercevons qu'ils sont de plus en plus anxieux, névrosés, suicidaires, etc.

Cette promotion de l'individualisme nous propose maintenant que vous pouvez être qui vous voulez, vous pouvez vous construire une identité selon vos idéaux ou le moment. Inventer son sexe, sa langue, son origine, la création de sa personne aussi réelle que virtuelle.

Les repères, les modèles non plus lieux d'être, vous devenez votre propre héros, votre propre inspiration. Je Suis, enfin Je Suis Libéré! Libéré de quoi?

J'y vois beaucoup l'apparition d'un archétype (énergie psychique primal) qui se pointe le bout du nez. Si nous suivons le fil d’Ariane qui nous a conduits jusqu'ici, nous pouvons y voir les semences d'un mythe comme la Méduse. La décapitation du soi, Méduse où nous y voyons le mal, pour nous reconstruire et se libérer. Sous le regard de la Méduse (le mal anti-évolution), Persée (moi) lui décapite la tête (le soi). L'humain ne pouvant plus être figé dans son évolution par le mal, il se libère et se réalise.

Ainsi, cette proposition archaïque des repères, des modèles, est perçue comme un obstacle à son évolution et à son individualisation. L'humain a cette capacité de s'étendre plus loin que le déterminisme de sa nature. Nous le voyons avec la démocratie, le communisme, la conscience collective, etc...

Du moins, si j'étais dans cette mouvance, c'est ainsi que je l'expliquerais.
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#96

Message par Curieux_ » 31 oct. 2019, 13:58

Simone de Beauvoir, féministe, pro-pédophile dans les années 70 ?
:)

Quelle morale...! Ils n'ont pas l'air con 40 ans après d'avoir signé la pétition pour la dépénalisation des relations entre un adulte et des enfants de moins de 15 ans...
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 504
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#97

Message par Arensor » 31 oct. 2019, 14:05

Hallucigenia a écrit :
31 oct. 2019, 09:49
Kraepelin a écrit :
31 oct. 2019, 09:24
Je ne me souviens plus quel pays scandinave a fais disparaitre, dans le programme scolaire, l'apprentissage des pronons genrés pour les rempalcer par un pronon unique asexué
Facile à retrouver : les féministes les plus bêtes du monde sont en Suède. Ce genre d'âneries, c'est toujours en Suède. :a2:

Et hop, le lien : http://www.slate.fr/story/56183/hen-pro ... enre-suede
Ce sont les animaux qui doivent rigoler de constater comment l’évolution a modifié à ce point une branche de leur règne, en lui développant la pensée et le raisonnement à un niveau aussi débile qu’inquiétant.

Sauf les cagouilles et les lombrics qui doivent s’en féliciter…. :D

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1212
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#98

Message par DictionnairErroné » 31 oct. 2019, 14:14

Curieux_ a écrit :
31 oct. 2019, 13:58
Simone de Beauvoir, féministe, pro-pédophile dans les années 70 ?
C'est comme le cas d'Alexis Carrel et l'eugénisme. La société moderne désacralise son icône puisqu'il associe Carrel au nazisme et aux chambres à gaz. Nous oublions que la théorie de l'évolution venait d'apparaître et était sur toutes les lèvres. De même pour De Beauvoir. Nous ne pouvons sortir le contexte des pensées.
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#99

Message par Curieux_ » 31 oct. 2019, 14:29

DictionnairErroné a écrit :
31 oct. 2019, 14:14
Curieux_ a écrit :
31 oct. 2019, 13:58
Simone de Beauvoir, féministe, pro-pédophile dans les années 70 ?
C'est comme le cas d'Alexis Carrel et l'eugénisme. La société moderne désacralise son icône puisqu'il associe Carrel au nazisme et aux chambres à gaz. Nous oublions que la théorie de l'évolution venait d'apparaître et était sur toutes les lèvres. De même pour De Beauvoir. Nous ne pouvons sortir le contexte des pensées.
Ouais enfin il n'y a pas grand rapport entre la découverte de la théorie de l'évolution, et la morale pro-pédophile.
Ça la fout mal pour une féministe.

En mars 1979, une lettre est publiée dans la page courrier du journal Libération, en soutien à Gérard R., alors accusé de crime sexuel sur des enfants et attendant son procès depuis dix-huit mois. La lettre rapporte que Gérard R. vit avec des jeunes filles de 6 à 12 ans « dont l’air épanoui montre aux yeux de tous, y compris leurs parents, le bonheur qu’elles trouvent en lui . L'affirmation qu'une fillette de 6 ans pouvait donner un consentement éclairé à des relations sexuelles avec un adulte et qu'elle en serait épanouie fut signée par 63 personnes, dont Pascal Bruckner, Georges Moustaki et Christiane Rochefort. En 2001, L’Express mentionne cette lettre parmi de multiples pétitions ayant circulé à l'époque comme exemple de dérive de la génération 68.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5026
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Stéréotype de genre, vraiment ?

#100

Message par LoutredeMer » 31 oct. 2019, 14:32

Kraepelin a écrit :
30 oct. 2019, 15:10
Hallucigenia a écrit :
30 oct. 2019, 14:29
Cogite Stibon a écrit :
30 oct. 2019, 14:12
Qui diable soutient cela ?
Personne, enfin j'espère. ;)
De Beauvoir : On ne nait pas femme on le devient

Et le principe a plusieurs fois été repris (défendu) sur les pages de ce forum par plusieurs ténor du féminisme (Florence et loutre-de-mer par exemples). Même moi je suis assez en accord (90 %) avec ce principe. Je suis persuadé que le déterminisme culture joue un rôle très important dans les comportements genrés.
Heu, m'enfin c'est très caricatural Je rejoins l'avis d' Etienne, il faut lire Simone de Beauvoir entre les lignes dans ce cas.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit