Réchauffement climatique, prise 2

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1444
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#26

Message par Inso » 12 nov. 2019, 14:34

Aggée a écrit :
12 nov. 2019, 14:22
Mais, mon cher Inso, si le nucléaire avait pu apporter quoi que ce soit, il l’aurait déjà fait, prenons la France par exemple, avec tout le parc nucléaire qu’elle possède, ou qu’elle aurait pu posséder en le développant davantage, les français devraient rouler depuis 30 ans a l’hydrogène ou a l’électrique, cela aurait pu être une pub fabuleuse pour le nucléaire, mais ça n’a pas été le cas, devinez pourquoi…
Parce que les technologies de batterie et de stockage d'hydrogène n'étaient pas au point ? (et ne le sont toujours pas pour l'hydrogène, et il faut toujours souhaiter de sérieuses améliorations pour les batteries).

Quant à ce que le nucléaire a apporté : réduction importante de la dépendance énergétique, des émissions de CO2 bien plus faibles que d'autres pays sans nucléaire, réduction de la pollution atmosphérique, des tarifs d’électricité assez bas, des compétences technologiques importantes (même si, on le voit avec l'EPR, on en a perdu, ce qui est bien dommage).
Mais c'est vrai que c'est pas grand chose.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1325
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#27

Message par DictionnairErroné » 12 nov. 2019, 14:41

En parlant d'accumulateur d'énergie, celle d'emmagasiner l'énergie des foudres serait éco-efficace. Est-ce réaliste?
http://tpe-foudre-2016-2017.e-monsite.c ... liser.html
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 513
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#28

Message par Arensor » 12 nov. 2019, 14:49

Aggée a écrit :
12 nov. 2019, 14:22
Mais, mon cher Inso, si le nucléaire avait pu apporter quoi que ce soit, il l’aurait déjà fait, prenons la France par exemple, avec tout le parc nucléaire qu’elle possède, ou qu’elle aurait pu posséder en le développant davantage, les français devraient rouler depuis 30 ans a l’hydrogène ou a l’électrique, cela aurait pu être une pub fabuleuse pour le nucléaire, mais ça n’a pas été le cas, devinez pourquoi…
On y a bien pensé, mais pour assurer l'alimentation en hydrogène du parc routier français, il aurait fallu ajouter 55 GW de réacteurs nucléaires soit presque doubler le parc actuel (63 GW), mais vous n'auriez pas été content.... ;)

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 912
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#29

Message par Aggée » 12 nov. 2019, 15:05

Arensor a écrit :
12 nov. 2019, 14:49
pour assurer l'alimentation en hydrogène du parc routier français, il aurait fallu ajouter 55 GW de réacteurs nucléaires soit presque doubler le parc actuel (63 GW), mais vous n'auriez pas été content.... ;)
Ce n’est pas le mécontentement des écologistes qui auraient empêcher la France de régler ses problèmes de dépendance énergétique, ni par la même occasion d’éradiquer la pauvreté sur son territoire, tout cela grâce à cette merveille qu’est l’énergie nucléaire, et, cerise sur le gâteau…Sans GES !

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 513
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#30

Message par Arensor » 12 nov. 2019, 15:07

DictionnairErroné a écrit :
12 nov. 2019, 14:41
En parlant d'accumulateur d'énergie, celle d'emmagasiner l'énergie des foudres serait éco-efficace. Est-ce réaliste?
http://tpe-foudre-2016-2017.e-monsite.c ... liser.html
Il y a actuellement des recherches prometteuses en ce sens par utilisation de pyramides d’orgonite d’une centaine de m de hauteur que l’on place sous les orages et qui captent les vibrations électro-strictives émises lors des phases de résonance positive des cumulonimbus. :bouffon:

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 217
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#31

Message par Mirages » 12 nov. 2019, 15:13

Aggée a écrit :
12 nov. 2019, 15:05
ni par la même occasion d’éradiquer la pauvreté sur son territoire, tout cela grâce à cette merveille qu’est l’énergie nucléaire
L’énergie nucléaire n'est pas un miracle... et ne guérit pas des écrouelles.
Oh Papy ! Tu nous à déjà oubliés ?
Deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4786
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#32

Message par Christian » 12 nov. 2019, 15:41

Aggée a écrit :
12 nov. 2019, 14:22
Inso a écrit :
12 nov. 2019, 13:30
Maintenant, l'urgence est celle du climat et des GES. Si vous voulez pas non plus du nucléaire, ça va devenir très compliqué.
Mais, mon cher Inso, si le nucléaire avait pu apporter quoi que ce soit, il l’aurait déjà fait, prenons la France par exemple, avec tout le parc nucléaire qu’elle possède, ou qu’elle aurait pu posséder en le développant davantage, les français devraient rouler depuis 30 ans a l’hydrogène ou a l’électrique, cela aurait pu être une pub fabuleuse pour le nucléaire, mais ça n’a pas été le cas, devinez pourquoi…
Votre exemple de crêpe est très amusant.
Production de CO2 par habitant en 2016
Allemagne : 8.9 tonnes
France: 4,4 tonnes

Devinez d'où vient cette différence...

https://data.oecd.org/chart/5Kmd
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 513
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#33

Message par Arensor » 12 nov. 2019, 16:15

Christian a écrit :
12 nov. 2019, 15:41
Production de CO2 par habitant en 2016
Allemagne : 8.9 tonnes
France: 4,4 tonnes
Devinez d'où vient cette différence...
Et si l'on se tient uniquement à la production d'électricité, car le Nucléaire n'intervient que dans ce secteur, on a:
- émission de C02 2018 Allemagne: 225 millions de tonnes , soit 2,8 T / habitant
- émission de CO2 2018 France: 19 millions de tonnes, soit 0,3 T / habitant

Avatar de l’utilisateur
maxaler
Messages : 123
Inscription : 15 mai 2019, 05:19

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#34

Message par maxaler » 13 nov. 2019, 04:54

Aggée a écrit :
12 nov. 2019, 13:22
Toutes les conséquences de ces catastrophes vont nous rejoindre pour nous frapper durement à un moment ou l’autre, c’est inévitable ...
C'est une vision apocalyptique que l'on retrouve dans certains écrits religieux ou films de sf. Le plus probable sera une lente dégradation des conditions environnementales qui se traduira par une baisse des rendements agricoles, des périodes de sécheresse (ou de moussons selon les zones géographiques) plus longues, une élévation lente du niveau des océans ... et ceci pendant suffisamment longtemps pour provoquer une 6e extinction massive des espèces (dont probablement la notre).
Inso a écrit :
12 nov. 2019, 13:30
Vous me faites penser à une tante qui voulait que je lui fasse des crêpes, mais sans gluten parce que ça la ballonne. Sans lait et sans œufs parce qu'elle est végan. Et pas de sucre parce que c'est "chimique".
Vous auriez du lui faire des galettes de blé noir
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3217
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#35

Message par Cogite Stibon » 13 nov. 2019, 05:14

maxaler a écrit :
13 nov. 2019, 04:54
Vous auriez du lui faire des galettes de blé noir
Des galettes bretonnes vegan, donc sans beurre :shock: ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 912
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#36

Message par Aggée » 13 nov. 2019, 08:00

maxaler a écrit :
13 nov. 2019, 04:54
... et ceci pendant suffisamment longtemps pour provoquer une 6e extinction massive des espèces (dont probablement la notre).
Sans verser dans l’apocalysme, pour certains, cette 6e extinction massive a déjà commencée…

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5131
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#37

Message par LoutredeMer » 13 nov. 2019, 10:16

Rien ne trouve grâce devant la frénésie et le laxisme humains face aux dangers du réchauffement climatique. Venise est sous les eaux (1 mètre place Saint-Marc) et vouée à disparaître. Cette ville appartient au Patrimoine mondial de l'UNESCO , dont on peut se demander l'efficacité au vu de leur discours laconique à propos de ces inondations, alors qu'il se trouve qu'une action est entreprise (projet MOSE) depuis 2003 (soit 16 ans!) avec la construction de 78 digues flottantes, toujours pas terminée pour surcoût et malfaçons... Pourtant, Le Parisien met en exergue, sources à l'appui, l'augmentation décuplée (= x10) des marées en 120 ans, ainsi que le rôle du réchauffement climatique (Giec) dans ces submersions.
"L'unesco : "L’organisation avait récemment convenu avec les autorités italiennes d'effectuer une mission consultative à Venise, prévue pour début 2020. Dans l'intervalle, le Centre discutera avec les autorités afin déterminer qui pourrait être nécessaire." (sic)
Un graphique mis en ligne sur le site de la ville montre que le nombre d'épisodes avec une marée supérieure à 1,10 m est passé de zéro ou un par an au début du XXe siècle, à près de huit en moyenne chaque année depuis 2010.

Venise est régulièrement citée dans des rapports du Giec qui alertent sur les villes qui sont menacées de submersion à cause de la montée du niveau de la mer. « Il y a à la fois l'extension thermique des océans, avec l'eau qui se réchauffe et prend plus d'espace, et la fonte de la glace qui se trouvait sur terre », détaille François Gemenne, chercheur spécialiste des questions climatiques à l'université de Liège et membre de Giec.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1325
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#38

Message par DictionnairErroné » 13 nov. 2019, 10:24

LoutredeMer a écrit :
13 nov. 2019, 10:16
Venise est sous les eaux (1 mètre place Saint-Marc) et vouée à disparaître. Cette ville appartient au Patrimoine mondial de l'UNESCO , dont on peut se demander l'efficacité au vu de leur discours laconique à propos de ces inondations, alors qu'il se trouve qu'une action est entreprise (projet MOSE) depuis 2003 (soit 16 ans!) avec la construction de 78 digues flottantes, toujours pas terminée pour surcoût et malfaçons... Pourtant, Le Parisien met en exergue, sources à l'appui, l'augmentation décuplée (= x10) des marées en 120 ans, ainsi que le rôle du réchauffement climatique (Giec) dans ces submersions.
Nous n'assistons pas au déluge Noahien et ne le sera pas. Ce n'est qu'une infirme partie des terres qui seront englouties. Tout de même cela aura des conséquences pour plusieurs.
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5131
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#39

Message par LoutredeMer » 13 nov. 2019, 10:45

DictionnairErroné a écrit :
13 nov. 2019, 10:24
Ce n'est qu'une infirme partie des terres qui seront englouties.
Ah bon?

Prévision de 280 millions de personnes déplacées dans le monde. Et ce, dans l'hypothèse optimiste...

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1325
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#40

Message par DictionnairErroné » 14 nov. 2019, 07:40

LoutredeMer a écrit :
13 nov. 2019, 10:45
DictionnairErroné a écrit :
13 nov. 2019, 10:24
Ce n'est qu'une infirme partie des terres qui seront englouties.
Prévision de 280 millions de personnes déplacées dans le monde. Et ce, dans l'hypothèse optimiste...
Les terres qui ne seront plus habitables à cause de la hausse du niveau de l'eau seront minimes à l'échelle de la planète. Ce sera catastrophique pour ceux qui devront se déplacer. Toute de même, 280 millions de déplacements sur mettons les 50 prochaines années ne représentent qu'une faible partie de la population mondiale, à peine 3% d'ici le 10 milliards que nous atteindrons à ce moment.

Ce qu'il faut faire, c'est de la prévention. Comme ici au Québec, le gouvernement a élargi les zones inondables et nous ne pouvons plus construire d'habitation dans ces secteurs. Il est évident que les villes qui sont sous une menace imminente d'inondation ne devraient plus permettre la construction de nouvelle habitation et de diminuer un déplacement massif. Il faut quand même être proactif et ne pas rêver qu'il n'y aura aucun impact même si nous adressons le changement climatique qui ne se fera pas du jour au lendemain de toute façon.
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5131
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#41

Message par LoutredeMer » 14 nov. 2019, 09:22

DictionnairErroné a écrit :
14 nov. 2019, 07:40
Toute de même, 280 millions de déplacements sur mettons les 50 prochaines années ne représentent qu'une faible partie de la population mondiale, à peine 3% d'ici le 10 milliards que nous atteindrons à ce moment
Raisonnons en termes d'impact. Seront submergés de façon importante ou complètement : New york, Newark, New Jersey et Jersey City ( regarde , ça vaut la peine), la côte est-américaine de Boston à Miami (entre 1/3 et 1/5ème de Miami sera submergé), Bangkok, Hong-kong, Les Pays-Bas (qui eux, font des digues), Shangaï, tout le sud du Vietnam, quasiment toutes les iles au sud-est de la Malaisie, les accès à Singapour, les côtes australiennes, une partie est du Koweit, une importante partie cotière au nord du Caire etc.

Je pense qu'il faut considérer, outre les déplacements de population, les impacts économiques et sociaux des délocalisations (on le voit d'ailleurs avec le déplacement de la capitale d'Indonésie, Jakarta)... Si l'on considère New-York et la côte est des USA, il y a deux choix possibles : soit ils construisent des centaines (milliers?) de km de digues, soient ils délocalisent, avec tout ce que cela entraîne. Le problème n'est pas simple car il s'agit là non pâs d'habitants mais des populations qui y travaillent. Le chiffre de 280 millions en sera donc sensiblement grossi.
Sans compter les infra-structures à refaire ou modifier etc

Ce qu'il faut faire, c'est de la prévention. Comme ici au Québec, le gouvernement a élargi les zones inondables et nous ne pouvons plus construire d'habitation dans ces secteurs.
Tu me rejoins puisque ce qui est fait au Quebec (et aux Pays-Bas) n'est pas forcément fait ailleurs pour des questions d'intérêt, de frénésie ou de laxisme, comme je le soulignais plus haut. Rien que sur certaines îles connues et touristiques en France, des maires continuent à autoriser des constructions en zones inondables (j'en ai déjà parlé).

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2422
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#42

Message par Lambert85 » 14 nov. 2019, 09:29

Et à Venise la construction des digues mobiles a pris un énorme retard et coûtera beaucoup plus que prévu à l'époque... :roll:
https://www.lci.fr/planete/venise-subme ... 37549.html
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5131
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#43

Message par LoutredeMer » 14 nov. 2019, 09:31

Lambert85 a écrit :
14 nov. 2019, 09:29
Et à Venise la construction des digues mobiles a pris un énorme retard et coûtera beaucoup plus que prévu à l'époque... :roll:
https://www.lci.fr/planete/venise-subme ... 37549.html
Je l'ai déjà dit...

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1325
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#44

Message par DictionnairErroné » 14 nov. 2019, 11:54

LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2019, 09:22
Je pense qu'il faut considérer, outre les déplacements de population, les impacts économiques et sociaux des délocalisations (on le voit d'ailleurs avec le déplacement de la capitale d'Indonésie, Jakarta)... Si l'on considère New-York et la côte est des USA, il y a deux choix possibles : soit ils construisent des centaines (milliers?) de km de digues, soient ils délocalisent, avec tout ce que cela entraîne. Le problème n'est pas simple car il s'agit là non pâs d'habitants mais des populations qui y travaillent. Le chiffre de 280 millions en sera donc sensiblement grossi.
Sans compter les infra-structures à refaire ou modifier etc
L'économie c'est autre chose, les conséquences seront évidemment importantes. C'est juste que je vaudrais faire la différence entre la fin du monde, ce qui n'est pas le cas puisque ce sera localisé dans le cas des inondations, et l'aspect économique plus étendu à la planète. L'économie étant une convention humaine peut être ajustée aux besoins.
LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2019, 09:22
Tu me rejoins puisque ce qui est fait au Quebec (et aux Pays-Bas) n'est pas forcément fait ailleurs pour des questions d'intérêt, de frénésie ou de laxisme, comme je le soulignais plus haut. Rien que sur certaines îles connues et touristiques en France, des maires continuent à autoriser des constructions en zones inondables (j'en ai déjà parlé).
Au Québec, les habitations dans les zones inondables perdent de la valeur, ce qui je crois est une erreur. Les moins nantis se prévaudront de cet avantage. Ce devrait être le contraire, il faudrait que ces habitations en danger d'inondation future augmentent de valeur pour que la classe moyenne et plus pauvre s'en éloigne laissant ainsi les plus riches prendre le risque de perdre leur investissement, sans remboursement, sans assurance, ce qui serait moins dramatique et réduirait la participation financière gouvernementale à la relocalisation tout en débutant la relocalisation.

Ou, ajouter une surtaxe importante à l'achat, location d'une habitation en zone inondable et non le contraire.
Dernière modification par DictionnairErroné le 14 nov. 2019, 13:31, modifié 4 fois.
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5131
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#45

Message par LoutredeMer » 14 nov. 2019, 13:22

LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2019, 09:22
(entre 1/3 et 1/5ème de Miami sera submergé)
J'ai encore buggé... Il fallait lire la Floride et non Miami.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5131
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#46

Message par LoutredeMer » 14 nov. 2019, 19:13

DictionnairErroné a écrit :
14 nov. 2019, 11:54
L'économie c'est autre chose, les conséquences seront évidemment importantes. C'est juste que je vaudrais faire la différence entre la fin du monde, ce qui n'est pas le cas puisque ce sera localisé dans le cas des inondations, et l'aspect économique plus étendu à la planète. L'économie étant une convention humaine peut être ajustée aux besoins.

... infime partie...
...que 3% des terres submergées...
etc
La montée des océans ne fait partie que d'un ensemble. Si tu ajoutes toutes les parties de cet ensemble d'effets du dérèglement climatique, tu obtiens une modification importante sur l'ensemble de la planète. Il est d'ailleurs probable que ceux qui n'agissent pas, par intérêt ou négligence, ont le meme raisonnement, à savoir isoler un effet en se disant bof, c'est pas grand chose finalement. Je te recommande le fil "Dehors les climato-sceptiques" où tout ou presque est dit.

Donc je ne vais pas répéter, j'ajoutais une nouvelle récente et une réflexion sur le patrimoine car il ne me semble pas que cela ait été abordé. Même si cela est moins important que les impacts sur les humains et la faune. Question de point de vue.

Rapidement cet ensemble se compose de :
- la montée des océans
- les crues augmentées des fleuves et rivières, et là cela touche toutes les terres, et quasiment partout
- les sécheresses plus fortes et plus longues
- les canicules
- les fontes des glaces
- la modification probable des courants marins en résultant
- la modification des climats en résultant,
etc, et toutes les conséquences sur les activités humaines qui vont en découler (donc l'économie entre autre qui elle, impacte directement l'humain qui même s'il s'adapte, comptera des sacrifiés) et la faune, la flore, la végétation, les reliefs, les villes, les villages, les cultures etc.

L'impact sera mondial (je ne parle pas non plus de fin du monde, je précise) et l'est déjà depuis plusieurs décennies.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4786
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#47

Message par Christian » 14 nov. 2019, 20:25

DictionnairErroné a écrit :
14 nov. 2019, 07:40
Toute de même, 280 millions de déplacements sur mettons les 50 prochaines années ne représentent qu'une faible partie de la population mondiale, à peine 3% d'ici le 10 milliards que nous atteindrons à ce moment.
L'Europe a eu de la difficulté avec 2 millions en 5 ans, alors imaginez 1 million de plus...
De plus l'eau des océans est salée. Ce qui veut dire que l'infiltration d'eau saumâtre à l'intérieur des terres va contaminer les eaux douces. Il y de nombreux deltas fertiles qui ne seront plus cultivables.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4786
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#48

Message par Christian » 14 nov. 2019, 20:31

DictionnairErroné a écrit :
14 nov. 2019, 11:54
Au Québec, les habitations dans les zones inondables perdent de la valeur, ce qui je crois est une erreur. Les moins nantis se prévaudront de cet avantage. Ce devrait être le contraire, il faudrait que ces habitations en danger d'inondation future augmentent de valeur pour que la classe moyenne et plus pauvre s'en éloigne laissant ainsi les plus riches prendre le risque de perdre leur investissement, sans remboursement, sans assurance, ce qui serait moins dramatique et réduirait la participation financière gouvernementale à la relocalisation tout en débutant la relocalisation.
Si les maison sont en zone inondable, elles ne seront pas assurables.
Il n'y a pas une institution financière qui va prêter de l'argent pour des maisons sans assurance.
Les gens pauvres ne pourront pas les acheter.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
maxaler
Messages : 123
Inscription : 15 mai 2019, 05:19

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#49

Message par maxaler » 15 nov. 2019, 02:53

Cogite Stibon a écrit :
13 nov. 2019, 05:14
maxaler a écrit :
13 nov. 2019, 04:54
Vous auriez du lui faire des galettes de blé noir
Des galettes bretonnes vegan, donc sans beurre :shock: ?
La galette est vegan (farine de sarrasin+eau). Ensuite vous mettez ce que vous voulez dedans ...
Vous pouvez aussi faire des galettes de maïs ou de riz qui ne contiennent pas de gluten.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2422
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Réchauffement climatique, prise 2

#50

Message par Lambert85 » 15 nov. 2019, 04:09

maxaler a écrit :
15 nov. 2019, 02:53
La galette est vegan (farine de sarrasin+eau). Ensuite vous mettez ce que vous voulez dedans ...
Vous pouvez aussi faire des galettes de maïs ou de riz qui ne contiennent pas de gluten.
:grimace:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit