La croyance en Dieu dans 20 pays occidentaux

Ici, on discute de sujets variés...
ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#51

Message par ti-poil » 16 mars 2005, 11:31

grouchou max a écrit :Pas precisement (voir Comment Dieu agit-il dans l'évolution?, du dominicain Maldame de l'Universite dominicaine DOMUNI).
C'est exactement ce que j'essayais de t'expliquer dans l'autre topic et c'est pouquoi et c'est pourquoi je t'ai mentionne par analogie que la theorie des bebes originaient des feuilles de groschou. ;)

Voir le materialiste.

Puis commence tu a comprendre pourquoi je te demandait de parler de ton dieu?


Ti-poil
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
groucho_max
Messages : 411
Inscription : 07 mars 2005, 10:14

#52

Message par groucho_max » 16 mars 2005, 12:45

ti-poil a écrit :Puis commence tu a comprendre pourquoi je te demandait de parler de ton dieu?
1) Il doit y avoir erreur sur la personne.
2) Je n'ai pas de dieu.
3) Tes propos ressemblent (souvent) a un programme (buggue) non compile. Y a-t-il un exorciste dans la salle?

groucho max
"La metaphysique est une lanterne accrochee dans le dos qui n'eclaire que le sphincter." (Gustave Choupin in "Membrax contre Turlut")

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#53

Message par ti-poil » 16 mars 2005, 13:08

groucho max a écrit :
ti-poil a écrit :Puis commence tu a comprendre pourquoi je te demandait de parler de ton dieu?
1) Il doit y avoir erreur sur la personne.
2) Je n'ai pas de dieu.
3) Tes propos ressemblent (souvent) a un programme (buggue) non compile. Y a-t-il un exorciste dans la salle?

groucho max
C'etait inscrit entre les lignes. Il y a un grostrou et tu est en plein dedans.
Remarque que c'est peut-etre un trou noir d'ou l'impossibilite de savoir ou on est reelement.

Je te sens comme un type essayant de comprendre les propheties Nostradamus. :)
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
groucho_max
Messages : 411
Inscription : 07 mars 2005, 10:14

#54

Message par groucho_max » 16 mars 2005, 13:13

ti-poil a écrit :Je te sens comme un type essayant de comprendre les propheties Nostradamus. :)
Je me sens plutot comme un eboueur. Question de perspective sans doute.

groucho max
"La metaphysique est une lanterne accrochee dans le dos qui n'eclaire que le sphincter." (Gustave Choupin in "Membrax contre Turlut")

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#55

Message par ti-poil » 16 mars 2005, 13:23

groucho max a écrit :
ti-poil a écrit :Je te sens comme un type essayant de comprendre les propheties Nostradamus. :)
Je me sens plutot comme un eboueur. Question de perspective sans doute.

groucho max

Y'a pas de sot metier.Juste des sots qu'ils le font.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
groucho_max
Messages : 411
Inscription : 07 mars 2005, 10:14

#56

Message par groucho_max » 16 mars 2005, 13:35

ti-poil a écrit :
groucho max a écrit :Je me sens plutot comme un eboueur. Question de perspective sans doute.
Y'a pas de sot metier.
Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit.

Mon coeur balance: browning ou bazooka...

groucho max
"La metaphysique est une lanterne accrochee dans le dos qui n'eclaire que le sphincter." (Gustave Choupin in "Membrax contre Turlut")

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#57

Message par ti-poil » 16 mars 2005, 13:50

groschou lien a écrit :1. Le matérialisme
Au dix-huitième siècle le terme de matérialisme a pris un sens nouveau en opposition avec la pensée du dix-septième marquée par Descartes. Pour ce dernier, et pour la philosophie marquée par la science classique usant du traitement mathématique des questions scientifiques, la matière est inerte. Elle est régie par le principe d'inertie bien connu des scientifiques. La quantité de mouvement et ses qualités ne sont pas des propriétés des corps, mais de l'énergie qui les a mis en mouvement. La science paradigmatique est alors la cinématique. La passivité est le propre de la matière, ainsi que l'opacité.

La notion de matière a changé de sens avec Leibniz qui sait que les corps dont s'occupent les sciences de la nature portent en eux-même l'énergie qui les meut. La science paradigmatique n'est alors plus la cinématique, mais la dynamique.

Cette conception de la matière n'est pas restée dans le monde de la physique . Elle est entrée dans les sciences de la vie au dix-huitième siècle, par exemple chez Diderot. Selon une perspective que l'on peut qualifier de « vitaliste », le vivant possède en lui-même l'énergie qui préside à ses transformations et à ses activités ; cette énergie est matière.

Cette évolution dans les concepts de science et de philosophie de la nature a une incidence sur la théologie. Dans la conception de Descartes et celle de Newton, la passivité de la matière rend nécessaire le recours à l'action de Dieu pour l'origine et la conservation du mouvement. La nouvelle conception de la matière comme porteuse d'énergie rend inutile ce recours à une cause extérieure. Pour cette raison, le terme de matérialisme prend un sens métaphysique, il désigne à la fois la conception nouvelle de la matière et l'inutilité du recours à Dieu à l'intérieur de l'explication scientifique. La science est agnostique et sa méthode porte les esprits à l'athéisme. Or la théorie de l'évolution est née en lien avec cette philosophie caractéristique du dix-huitième siècle. Elle est présente chez Lamarck.


Mon coeur balance: browning ou bazooka...





Alors tu de decide?


.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
nikoteen
Messages : 421
Inscription : 04 nov. 2003, 10:59

#58

Message par nikoteen » 16 mars 2005, 16:28

groucho max a écrit :3) Tes propos ressemblent (souvent) a un programme (buggue) non compile. Y a-t-il un exorciste dans la salle?
Non, mais nous avons un entarteur. Il nous sert d'exutoire et rate rarement sa cible. Disons que nous avons moins cela, pour les cas désespérés.

Cordialement,
---
nikoteen.

PS : Edité pour ajouter: on ne peut évidemment pas influencer un entarteur, mais est-il interdit de lui susurrer sournoisement que demain, nous serons jeudi ?
"Si vous cherchez a me prendre en defaut sur ma connaissance du dossier Pantel il faudra vous lever de bonheur."
--Francis Gatti, Juillet 2004

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19177
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Une médaille de mérite ?

#59

Message par Denis » 16 mars 2005, 17:18


Salut Niko,

En tout petit, tu dis :
on ne peut évidemment pas influencer un entarteur, mais est-il interdit de lui susurrer sournoisement que demain, nous serons jeudi ?
Moi, j'aimerais aussi lui suggérer de décerner une "anti-tarte" (un trophée? une médaille de mérite?) à Abel qui vient de désalzheimeriser notre pauvre forum.

Sans insister, évidemment. Seulement en le susurrant sournoisement.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#60

Message par ti-poil » 16 mars 2005, 17:32

Denis a écrit :Moi, j'aimerais aussi lui suggérer de décerner une "anti-tarte" (un trophée? une médaille de mérite?) à Abel qui vient de désalzheimeriser notre pauvre forum.

Sans insister, évidemment. Seulement en le susurrant sournoisement.
Salut Denis

Je trouve que tu a la cuisse legere,j'opterais plutot de lui botter les fesses
pour pousser l'envoyer.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

nath_Ver
Messages : 23
Inscription : 18 févr. 2005, 06:17

#61

Message par nath_Ver » 18 mars 2005, 05:03

ti-poil a écrit :
Oui je vous l'accorde, j'aurais du employe la causualite du dieu de mere Theresa.


Mais vous, ou en etes vous face a ce sondage et a vos croyances?

Je ne crois en aucun dieu, c'est les hommes qui ont inventé les religions tout simplement parce qu’ils ont peur et ils ont peur pourquoi ? Parce que l'homme sait qu'il va mourir et qu'après la mort, il n'y a plus rien…..Et oui il serait sage de l’admettre !

J’ai longtemps dis que j’étais athée mais non finalement même si les objectifs de l’ athéisme sont nobles avec des idées positives telles que la défense de la laïcité et des Droits de l'Homme, la dénonciation des sectes et des abus des religions, le développement de l'esprit critique, la démonstration que l'on vit très bien sans Dieu, une forme d’humanisme, etc.
Car finalement se dire athée c’est encore croire et certains ne sont pas très tolérants avec ceux qui pensent différemment.

Je me définis plutôt comme étant idéaliste, j’accorde donc un rôle prépondérant aux idées. Je pense que le monde dans lequel nous évoluons et même l'être se réduisent aux représentations que nous en avons. De façon simpliste je dirai : je ne crois que ce que je vois et pour le moment , si Dieu il y a, il ne s'est pas encore manifesté, je me trompe ?
Comment pourrais je adhérer à une quelconque religion lorsque l’on voit ce que les humains font au nom de toutes leurs stupides croyances,
Prenez par exemple les témoins de Jéovah que par politesse et courtoisie je n’osais pas évincer...jusqu’au jour ou trop c’est trop…
Ils prônent le second retour du Christ et un Jugement dernier (fin du monde) où Jésus vaincra Satan. Faudrait il encore que Satan existe pour le vaincre.

Pour conclure, il y aurait tant à dire, c’est un peu long mais je ne résiste pas à vous envoyer ce texte (qui hélas n'est pas de ma plume, j'aurai bien aimé) pour tous ceux qui croient au Paradis, voici un exemple d’une journée « la haut », alléchant non ?

851 347ème jour de paradis

6h00 : lever.
Je dois préciser qu'ici, au paradis, on se couche uniquement pour rythmer l'éternité, car le besoin de dormir n'existe pas.

6h05 : toilette.
Ou, plus exactement, on fait semblant de se laver, car on ne se salit pas et la barbe ne pousse pas.

6h10 : petit-déjeuner.
Les douze millions d'âmes du dortoir se retrouvent au petit-déjeuner. Le menu est toujours le même, une espèce de gélatine inodore, incolore et sans saveur. Cela est sans importance, puisqu'en tant qu'esprit, on n'a ni faim, ni besoin de manger, ni de sens pour goûter. Il nous reste la possibilité de puiser dans nos lointains souvenirs terrestres et d’imaginer le goût et de l’odeur du croissant chaud et du café.

6h20 : prière.
Nous voilà plus de 150 millions à nous entasser dans le temple de notre circonscription, guère plus grand qu'une église de village. Vous, les vivants, vous ne pouvez pas vous imaginer combien un esprit sans corps tient en peu de place, sans compter qu'on peut être plusieurs à occuper le même espace.
La prière dure cinq heures. Le plus dur, c'est à partir de la troisième heure, mais, bon, on s'y fait.

11h20 : récréation.
C'est le seul moment de la journée où les hommes et les femmes se retrouvent ensemble. N'allez pas vous imaginer des choses, car ici, le désir charnel n'existe pas. D'ailleurs que pourrait-on faire sans corps?
Alors, on bavarde, ou plus exactement on télépathe. Sans corde vocale, c'est tout ce qu'on peut faire. Le problème, c'est la portée de la télépathie. Ils ont cru bien faire en la réglant comme la voix humaine, à une dizaine de mètres. Mais à plusieurs milliers à l'intérieur de cette distance, je vous laisse deviner la cacophonie ! Parfois, on arrive à saisir une bribe de phrase qui, avec un peu de chance, est dans une langue que l’on comprend. Il n'est guère facile dans ces conditions de retrouver un être cher. La plupart y a renoncé depuis longtemps.

11h40 : corvée de ménage.
Une corvée pour faire semblant, car ici il n'y a pas de linge à laver, pas de repas à préparer, pas de poussière à essuyer, pas de sol à nettoyer, pas de potager à entretenir...

12h00 : 6 heures de méditation transcendantale.
Leur slogan, c'est : "La méditation transcendantale est à l'esprit, ce que l’exercice physique est au corps, c'est bon pour la santé."
Sauf qu’avec le sport, quand on est fatigué, on s'arrête ! Ici, la fatigue n’existant pas, on pourrait méditer à l'infini. Méditer est un bien grand mot. Quand on a ressassé des milliers de fois les moindres souvenirs de sa vie terrestre, et qu'on ne peut rien y changer, on finit par s'en lasser.
Alors les idées tournent en rond.
Toutes seules.
Et une idée qui tourne en rond pendant des heures, c'est pénible.

18h00 : souper.
Toujours la même gélatine inodore, incolore et sans saveur. Mais ce soir les esprits sont échauffés et le brouhaha télépathique est à son comble, malgré les appels au silence lancés par les haut-parleurs, eux-mêmes télépathiques. En effet, il y a la perspective d'un grand moment dans la soirée, le point d'orgue de la journée. Saint Augustin vient en personne nous faire la lecture de l'Evangile selon Saint Jean. Qu'importe si je l'ai déjà entendu 43 805 fois dont 138 par ce père de l'Eglise, ce sera malgré tout un grand moment.
On a les joies qu'on peut.

18h20 : récréation.

18h40 : prière.

19h40 : annonce du programme de demain

19h45 : messages publicitaires sur les différentes formes de méditation spirituelle.
Chaque maître, le plus souvent un ancien bouddhiste, a sa propre méthode. Après leur présentation, on doit en choisir une et s’inscrire pour la séance du lendemain.

20h00 : soirée lecture.
C'est le moment tant attendu, la lecture télépathique par Saint Augustin, de l'Evangile selon Saint Jean. Cela a beau être une belle histoire, c'est quand même un peu long et ennuyeux de l'entendre pour la 43 806ème fois, malgré tous les efforts de l’orateur pour y mettre un peu de vie.

22h00 : messe.
L'enthousiasme du repas est retombé.
L'enthousiasme retombe toujours en fin de journée.

23h00 : coucher.
Le comprimé que l'on prend pour trouver le sommeil n'a jamais fait dormir la moindre âme.
Comme on n’a plus rien à faire, les pensées tournent en rond comme une danse macabre.
Ces heures interminables ne sont qu'un long silence entrecoupé de soupirs d'ennui et quelquefois des hurlements de désespoir d’un voisin de chambrée.
Qu'y pouvons-nous ?
Il faut s'accrocher à l'attente de la journée du lendemain.
Un lendemain sans soleil, car on n’a plus d’yeux pour le voir.
Tiens voilà que j'ai fait un jeu de mot bien involontaire avec le nom du Très Haut.

Et Dieu dans tout ça, me direz-vous.

"Dieu est mort !"

L'affaire s'est ébruitée il y a quelques siècles. Un des hauts dignitaires du paradis a trouvé le testament de Dieu... et n'a pu s'empêcher de répandre la terrible nouvelle :
Après plusieurs milliards d'années, Dieu ne supportait plus l'éternité. Il a alors décidé de se suicider...
Il est mort en implosant.
Cela a donné le Big Bang.
Mais avant de mourir, il a condamné par avance à l'éternité tous ceux qui auraient la sottise et la prétention d'espérer une vie éternelle.

"L'éternité c'est long, surtout vers la fin." (Woddy Allen)
N.V.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8451
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

#62

Message par Raphaël » 18 mars 2005, 09:06

nath_Ver a écrit :Je ne crois en aucun dieu, c'est les hommes qui ont inventé les religions tout simplement parce qu’ils ont peur et ils ont peur pourquoi ? Parce que l'homme sait qu'il va mourir et qu'après la mort, il n'y a plus rien…..Et oui il serait sage de l’admettre !
Tu m'excuseras, mais on a pas exactement la même définition de la sagesse.

La mienne serait plutôt du genre: «Le sage n'affirme rien qu'il ne prouve.» (vieux proverbe latin)

Raphaël

nath_Ver
Messages : 23
Inscription : 18 févr. 2005, 06:17

#63

Message par nath_Ver » 18 mars 2005, 09:43

Raphaël a écrit :
nath_Ver a écrit :Je ne crois en aucun dieu, c'est les hommes qui ont inventé les religions tout simplement parce qu’ils ont peur et ils ont peur pourquoi ? Parce que l'homme sait qu'il va mourir et qu'après la mort, il n'y a plus rien…..Et oui il serait sage de l’admettre !
Tu m'excuseras, mais on a pas exactement la même définition de la sagesse.

La mienne serait plutôt du genre: «Le sage n'affirme rien qu'il ne prouve.» (vieux proverbe latin)

Raphaël
ok, dans ce cas là prouvez moi que Dieu existe, on plutôt dites moi qui a créé Dieu ?
N.V.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#64

Message par HerbeDeProvence » 18 mars 2005, 11:30

nath_Ver a écrit : ok, dans ce cas là prouvez moi que Dieu existe
Bon, c'est simple: Si Dieu existe, il ne peut être que parfait.
Un Dieu parfait qui n'existe pas serait imparfait, donc un Dieu parfait ne peut pas ne pas exister. donc il existe.

Voila, j'ai bon?

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#65

Message par ti-poil » 18 mars 2005, 12:04

nath_Ver a écrit :Je ne crois en aucun dieu, c'est les hommes qui ont inventé les religions tout simplement parce qu’ils ont peur et ils ont peur pourquoi ? Parce que l'homme sait qu'il va mourir et qu'après la mort, il n'y a plus rien…..Et oui il serait sage de l’admettre !

En fait ce que je voulais que vous compariez est ceci.

Tant qu'a pinailler,pourrais tu pinailler sur la causualite du deisme Spinozien vs a vs la causualite du dieu de mere theresa?

Dans le sens que pour vous privez de dieu, il faudrait au moins avoir une hypothese de nos origines?


Ti-poil
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8451
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

#66

Message par Raphaël » 18 mars 2005, 20:56

nath_Ver a écrit :ok, dans ce cas là prouvez moi que Dieu existe, on plutôt dites moi qui a créé Dieu ?
Et pourquoi devrais-je prouver que Dieu existe? Je n'ai jamais prétendu qu'il existait (ni le contraire).

Ce que je prétend, par contre, c'est que:

Le zozo affirme sans savoir.
Le zézé nie sans savoir.
Le sage, lui, n'affirme (ou n'infirme) rien qu'il ne puisse prouver.

Raphaël

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19177
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Ta théorie n'est pas claire

#67

Message par Denis » 19 mars 2005, 01:24


Salut Raphaël,

Tu dis :
Ce que je prétend, par contre, c'est que:

Le zozo affirme sans savoir.
Le zézé nie sans savoir.
Le sage, lui, n'affirme (ou n'infirme) rien qu'il ne puisse prouver.
Es-tu capable de prouver ce que tu viens de prétendre~affirmer?

Si non, tu n'en sais rien et ton affirmation te classe dans la première catégorie : zozo.

Mais, dans ce cas, ta théorie non démontrée a de grosses chances d'être fausse et on ne peut rien en conclure de certain.

Les trois catégories te restent donc ouvertes, avec une condition pour la troisième (sage) : que tu puisses démontrer ce que tu viens d'affirmer.

Aussi, faudrait savoir ce que tu entends par "savoir". Un savoir partiel (plutôt que rien) est-il admissible? Faut-il tout savoir d'un sujet pour en savoir quelque chose? Peut-on tout savoir d'un sujet? Que fait ton sage à propos des sujets sur lesquels il ne sait pas tout? Par exemple, sur la meilleure façon de planter un clou dans un bloc de bois?

Qu'arrive-t-il, à la limite, quand on est trop sage? On vire comme une vache qui rumine dans son pré? Elles ne savent pas grand chose, les vaches. Elles n'affirment rien et ne nient rien. Selon ta théories, elles seraient donc des championnes de sagesse.

C'est ça, ta théorie? Ai-je commis un strawman?

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

nath_Ver
Messages : 23
Inscription : 18 févr. 2005, 06:17

#68

Message par nath_Ver » 19 mars 2005, 02:21

Raphaël a écrit :
nath_Ver a écrit :ok, dans ce cas là prouvez moi que Dieu existe, on plutôt dites moi qui a créé Dieu ?
Et pourquoi devrais-je prouver que Dieu existe? Je n'ai jamais prétendu qu'il existait (ni le contraire).


Est-ce vivable d'être toujours dans le doute ?

Je reformule ma question différemment à partir de QUOI, Dieu a été créé ? Eve avec une côte d'Adam mais lui à partir de quoi.....

Choisir le doute comme philosophie de vie c’est comme choisir l’immobilité comme mode de transport. YANN MARTEL
N.V.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#69

Message par HerbeDeProvence » 19 mars 2005, 06:07

nath_Ver a écrit : Je reformule ma question différemment à partir de QUOI, Dieu a été créé ? Eve avec une côte d'Adam mais lui à partir de quoi.....
Ben, si Dieu est éternel, il n'a pas de commençement, donc il n'a pas eu besoin d'être créé à partir de quelquechose.

Tout cela est très "logique", non?

Avatar de l’utilisateur
A.T.
Messages : 630
Inscription : 07 sept. 2003, 20:19

#70

Message par A.T. » 19 mars 2005, 08:58

nath_Ver a écrit :Est-ce vivable d'être toujours dans le doute ?

Je reformule ma question différemment à partir de QUOI, Dieu a été créé ? Eve avec une côte d'Adam mais lui à partir de quoi.....

Choisir le doute comme philosophie de vie c’est comme choisir l’immobilité comme mode de transport. YANN MARTEL[/b]
Le doute mène vers la liberté. Mieux vaut douter plutôt que de croire aveuglément car on croit par endoctrinement ou faux raisonnement. ;)

En passant, la doctrine catholique explique les origines de Dieu par le mystère de l'aséité, c'est-à-dire sa parfaite suffisance son indépendance absolue.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#71

Message par ti-poil » 19 mars 2005, 09:23

AT a écrit :En passant, la doctrine catholique explique les origines de Dieu par le mystère de l'aséité, c'est-à-dire sa parfaite suffisance son indépendance absolue.

C'est exactement le meme concept qu'en science,l'aseite de la matiere.

Voir le lien que groschou avait cite.



La notion de matière a changé de sens avec Leibniz qui sait que les corps dont s'occupent les sciences de la nature portent en eux-même l'énergie qui les meut. La science paradigmatique n'est alors plus la cinématique, mais la dynamique.

Cette conception de la matière n'est pas restée dans le monde de la physique . Elle est entrée dans les sciences de la vie au dix-huitième siècle, par exemple chez Diderot. Selon une perspective que l'on peut qualifier de « vitaliste », le vivant possède en lui-même l'énergie qui préside à ses transformations et à ses activités ; cette énergie est matière.

Pour laquelle ton coeur Balance?


.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
A.T.
Messages : 630
Inscription : 07 sept. 2003, 20:19

#72

Message par A.T. » 19 mars 2005, 11:22

ti-poil a écrit :
AT a écrit :En passant, la doctrine catholique explique les origines de Dieu par le mystère de l'aséité, c'est-à-dire sa parfaite suffisance son indépendance absolue.
C'est exactement le meme concept qu'en science,l'aseite de la matiere.
Alors pourquoi rajouter une autre inconnue, en l'occurence Dieu? Au contraire de l'Eglise, la science n'explique pas les origines de la matière. Elle avance des théories pas des dogmes.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#73

Message par ti-poil » 19 mars 2005, 12:02

A.T. a écrit :
ti-poil a écrit :
AT a écrit :En passant, la doctrine catholique explique les origines de Dieu par le mystère de l'aséité, c'est-à-dire sa parfaite suffisance son indépendance absolue.
C'est exactement le meme concept qu'en science,l'aseite de la matiere.
Alors pourquoi rajouter une autre inconnue, en l'occurence Dieu? Au contraire de l'Eglise, la science n'explique pas les origines de la matière. Elle avance des théories pas des dogmes.

Justement,dieu vient d'envoyer deux jehovah cogne a ma porte,mon chien n'a pas aime leurs discours,c'est tout dire.

Ils ont commences a me parler de l'evolution et du singe,pour contrecarrer leurs dires je leurs ai montre mon torse velue,je crois les avoir converties. :)


Mais que fait t'on quand on ne crois ni aux theories et ni en dieu?


.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
A.T.
Messages : 630
Inscription : 07 sept. 2003, 20:19

#74

Message par A.T. » 19 mars 2005, 14:03

On croit à la télépathie.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

#75

Message par ti-poil » 19 mars 2005, 14:40

A.T. a écrit :On croit à la télépathie.

Tu crois que c'est possible?
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit